AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -47%
Xiaomi Mi 11 Lite 5G noir (via ODR de 50€ et ...
Voir le deal
168 €

Partagez | 
 

 New York : Les réconciliations ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyMer 19 Mai 2010 - 19:53

    Oui, elle préférait mille fois plus aller se promener en ville, avoir l'occasion de faire les magasins plutôt que d'écouter parler encore et toujours de comment gérer un enfant battu, ils n'étaient complètement stupides non plus, médecins et psy savaient pertinemment que c'était toujours un cas difficile et qu'ainsi il fallait agir différemment d'avec les autres patients, tout simplement.

    Résultat des courses, Anton et Lily se rendirent dans leur chambre d'hôtel où la brunette en profita pour passer une tenue plus plus détendue pour pratiquer ce qu'on appelle le shopping, car cela était bien dans son attention.

    Débardeur pour l'été à venir – pourtant déjà bien installé en Floride – Lily ne s'était guère privée pour acheter les talons d'été qui allaient parfaitement avec les hauts achetés. Deux jupes en prime, il fallait dire ce qu'il était, la brunette s'était clairement fait plaisir aujourd'hui. Elle avait sans doute légèrement exaspéré Anton à toujours vouloir essayer mais elle était comme toutes les femmes, jamais certaine de rien en matière de fringues.

    Assis à la terrasse d'un café an coin de la 5th avenue, Lily et Anton discutaient de tout et de rien et plaisantaient tout autant. Elle n'hésitait plus, elle se sentait bien en la présence d'Anton, enfin elle pouvait l'admettre.

    « Ne me dis pas que tu n'as pas aimé que je te fasse essayer ces quelques chemises franchement. Tu mentirais. »

    Oui, elle l'avait traîné dans les magasins non seulement pour elle mais également pour qu'il trouve deux ou trois trucs à s'acheter et à acheter à ses deux filles encore jeunes. Résultat de tout cela, le pauvre Anton se retrouvait avec deux sacs pleins à craquer de vêtements – dont des chemises comme vous l'aurez comprit – ainsi que de présents pour ses enfants qui en seraient – Lily en était sûre – ravis.

    « J'ai adoré cette journée tu sais. Ça m'a fait du bien de pouvoir refaire ce genre de folies dans cette ville. »

    En effet, cette ville lui avait finalement sérieusement manqué depuis qu'elle l'avait quitté, pas qu'elle reviendrait ici, mais il était certain que bien des choses ici n'était pas à Miami et que ça lui manquait clairement.

    « Merci d'avoir accepté de sortir ta carte bleue. »

    Quoi ? Elle n'allait tout de même pas payer les chemises qu'elle lui avait fait acheter. Non, il avait payé, mais elle l'avait un peu...forcé tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyMer 19 Mai 2010 - 20:09

    Faire du shopping n’était pas quelque chose qu’Anton faisait souvent. A vrai dire, il ne faisait cela que quand il savait ce qu’il allait déjà acheter. Il n’aimait pas vraiment aller dans un magasin sans savoir à l’avance ce qu’il allait prendre. Ca avait toujours comme ça pour lui. Ecoutant alors Lily parler, il se mit à sourire.

    Ca doit être un traumatisme dû au fait que ma mère et ma sœur me sortaient souvent dans les magasins avec elles.

    Il sourit à la jeune femme en retour. Il n’avait jamais parlé de sa sœur à Lily et à personne d’ailleurs. C’était sortit tout seul, mais il ne dirait rien de plus, espérant surtout que Lily ne tienne pas compte de cela.

    Mais c’est vrai que je n’avais pas fait les magasins depuis longtemps et je t’avoue que ce n’est pas le genre de chemises que je mets, en tout cas pas pour toutes.

    En effet, certaines il avait l’impression que ça ne lui correspondait pas, mais il aimait bien tout de même. En même temps Lily avait sû trouver les bons mots pour lui faire acheter les chemises en questions. Mais en tout cas, il avait apprécié le fait qu’elle l’aide pour Alice et Joy. Il n’avait pas eu d’imaginations sur ce coup là et un coup de main n’avait pas été de refus. Ecoutant alors la jeune femme parler, il sourit en la regardant. Puis, regardant un peu autour d’eux, il soupira doucement. La journée avait été bonne finalement et il devait avouer qu’elle avait été riche en rebondissements.

    Ce fut un plaisir.

    Anton se mit à sourire de plus belle. Evidemment qu’il allait payer les chemises. Enfin en même temps vu que Lily lui avait absolument dit de les prendre, il n’allait pas sortir sans payer.

    Merci à toi, pour les filles.

    La voyant lui sourire, il en fit autant. Restant encore un peu à discuter à la terrasse du café, Anton demandait à Lily de lui parler de la ville vu qu’elle la connaissait bien. Puis, les heures passèrent et une fois de retour à l’hôtel, Anton et Lily montèrent à leur chambre pour déposer leurs affaires avant d’aller dîner. Allant avec les autres pédiatres et psychologues, ils passèrent la soirée tranquillement à discuter tout les deux et aussi avec quelques autres personnes. Ca permettait toujours de faire des rencontres et Anton aimait bien cela et Lily semblait elle aussi apprécier. Le dîner finit, Anton expliqua à Lily qu’il allait se coucher et finalement elle en fit autant. Arrivant dans la chambre, il sourit.

    Y va falloir que je me dérouille au niveau shopping, j’en peux plus !

    Entendant Lily rire, il la regarda en souriant.

    C’est ça, moques-toi de moi !

    Il resta souriant et prit la salle de bain en premier. Allant prendre une douche et se changer, il en sortit en caleçon. Il sentait à nouveau le regard de la jeune femme sur lui, mais il était moins gêné.

    La place est libre.

    Il sourit à la jeune femme et il alla de son côté de la chambre. Mais il vit qu’il avait laissé un sac du côté de Lily, alors il alla le prendre et le posa de son côté. Puis, prenant la télécommande, il s’assit sur le lit de Lily tranquillement. Mais il sentait aussi que sous peu il allait s’endormir. Alors, il essaya de lutter, mais il se retrouva bien vite endormit sur le lit de la jeune femme. Elle n’allait pas apprécier, mais il était tellement épuisé qu’il s’était endormit à l’endroit où il était sans même chercher à bouger de là. Allongé au milieu du lit et sur le côté, il dormait paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyJeu 20 Mai 2010 - 21:02

    Lily avait passé une agréable journée en compagnie de Anton, elle devait bien l'avouer, maintenant elle savait aussi que ça ne pourrait pas être tout les jours ainsi pour la simple et bonne raison qu'ils devraient se bouger un peu et aller aux conférences auxquelles ils étaient conviés, même si cela les ennuyait beaucoup. Ils devaient travailler un peu tout de même, ils n'étaient pas en vacances non plus, ils ne devaient pas oublier cela.

    Le soir venu, ils allèrent dîner avec les autres participants de la conférence et partagèrent quelques paroles avec eux, même si cela fut toujours d'une extrême rapidement et donc brièveté.

    Une fois le dîner terminé, Lily et Anton montèrent dans leur chambre. Anton fut le premier à prendre possession de la salle de bain, ce qui ne dérangea absolument pas la brunette qui, durant ce temps, lu un magasine qu'ils avaient dans la chambre. Rien de bien palpitant, il fallait dire aussi que la vie des stars hollywoodiennes, elle s'en fichait pas mal.
    Anton finalement sorti de la salle de bain, Lily eut la possibilité d'aller se démaquiller, et de profiter d'une bonne douche bien chaude dont elle eut réellement besoin, elle non plus, elle n'était plus autant habituée à faire autant de marche en une seule journée, bref.

    La douche prise, sa nuisette mise, Lily sortie de la pièce pour rejoindre son lit le plus vite possible, elle avait besoin de repos. Surtout que le lendemain, il faudrait encore qu'elle se lève tôt, et qu'elle aille – cette fois-ci – à la conférence. Seulement, lorsqu'elle arriva dans la chambre, elle vit Anton endormi sur son lit. Souriant alors, elle regarda vers le lit vide, qui n'était pas le sien...mais bon, il faudrait bien qu'elle y dorme...Lily ne pouvait tout de même pas dormir avec Anton.

    * Lily...ne fais pas ça. Tu es en couple maintenant. Arrête de penser à lui de cette manière. *

    Soupirant tout en restant discrète – elle ne voulait pas réveiller Anton – Lily hésita, mais craqua finalement, malheureusement. Se passant une main dans les cheveux, elle se rendit compte qu'il y avait assez de place pour deux dans son lit, alors autant qu'elle profite de quelque chose dont elle n'aurait l'opportunité qu'une seule et unique fois dans sa vie. Dormir aux côtés de Anton Foster.

    S'approchant du lit, elle alla très doucement pour s'allonger ne voulant vraiment pas réveiller Anton. Sinon, il aurait vite fait de retourner dans son lit, ce qu'elle ne voulait définitivement pas, pas aujourd'hui, pas après cette journée passée avec lui.

    Le lendemain matin arriva bien vite, peut-être même un peu trop au goût de Lily qui entendit le téléphone sonner, l'accueil l'appelait pour qu'elle se réveille et qu'elle aille bosser, normal c'est ce qu'elle avait demandé le jour de son arrivée à l'hôtel. Le téléphone arrêtant soudainement de sonner, la brunette mit quelques instants avant de se résoudre à ouvrir les yeux, légèrement éblouie par les rayons du soleil ayant déjà fait leur apparition dans la chambre. C'est alors qu'elle croisa un regard bleu azur face à elle. Ce qui la fit automatiquement sourire.

    « Bonjour. »

    Souffla t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyJeu 20 Mai 2010 - 21:15

    Anton s’était endormie comme une masse si on peut dire. En effet, il était vraiment fatigué et il s’était endormit sur le lit sur lequel il était assit. C’était celui de Lily, elle risquait donc de dormir dans le lit d’Anton. Ce dernier dormait profondément et ne se rendit compte de rien. La nuit passa alors tranquillement et Anton grogna un peu quand il se fit réveiller. Non pas par le téléphone, mais pas le soleil. Il n’avait pas tiré les rideaux avant d’aller se coucher. Soupirant doucement, il ouvrit les yeux et se rendit alors compte que Lily était là, dans ses bras. Hésitant, il fixa la jeune femme, ne sachant pas ce qu’il devait comprendre.

    *Je suis venu dormir avec elle ?*

    Cherchant à se souvenir, il chercha dans sa mémoire.

    *Elle est venue dormir avec moi ?*

    Fronçant les sourcils, il fixa tout de même la jeune femme dans les yeux. Elle semblait dormir paisiblement, il n’avait pas envie de bouger. Elle était face à lui, dans ses bras. Il resta simplement la regarder, ne voulant pas que ça s’arrête. Ne faisant que la regarder, le temps passa et il entendit le téléphone sonner. Se relevant doucement, il vit qu’il ne pouvait pas atteindre le téléphone. Il vit alors Lily bouger, mais il ne fit aucun mouvement. Vu qu’il ne savait plus ce qui s’était passé la veille, il n’osait pas bouger. Bon déjà il avait au moins son caleçon, donc ils n’avaient pas couchés ensemble. La voyant finalement ouvrir les yeux, il ferma les siens et se rendit compte que c’était totalement puéril. Alors, il les ouvrit et vit la jeune femme prendre son temps pour ouvrir les siens. Puis, la voyant sourire, il en fit autant, rassurée qu’elle ne fuit pas ou qu’elle le traite de tous les noms.

    Bonjour.

    Il n’osait pas demander ce qui s’était passé. Pourtant il était totalement sobre, mais il ne se souvenait pas de ce qui s’était passé. Fixant la jeune femme dans les yeux, il garda son sourire et se rendit compte qu’il voudrait souvent des matins comme ceux là, mais il savait aussi que ça n’arriverait pas. Alors, il sentit la main de Lily sur son torse et remonter à sa joue. Ayant du mal à avaler sa salive, il continua de la fixer dans les yeux et quand elle commença à lui caresser la joue, il se rapprocha d’elle. Il savait qu’elle pouvait le repousser, mais ça ne fut pas le cas. Alors, il baissa la tête pour l’embrasser. Elle ne bougeait toujours pas, alors il continua et effleura les lèvres de la jeune femme, lui laissant le temps de le repousser si elle ne le voulait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyVen 21 Mai 2010 - 17:52

    Cette nuit avait été d'un calme extraordinaire et rien pour cela, Lily se sentait vraiment bien ce matin, comme si cette fameuse nuit était celle qui allait lui rendre toutes ses forces. La brunette s'était sentie comme libérée, bien-sûr elle avait eu le plaisir de se retrouver dans les bras d'un homme durant quelques heures, certes pas le bon en soi, mais Lily s'était sentie tellement bien qu'elle se fichait pas mal du fait qu'elle ait clairement passé la nuit avec Anton au lieu de Thomas.

    Ouvrant alors les yeux en se réveillant tout doucement, la brunette fut ravie de se retrouver nez à nez avec Anton, le fait d'être aussi proche de cet homme aurait dû l'effrayer, et pourtant c'était absolument tout le contraire, elle se sentait bien, calme, relaxée, détendue, enfin bref elle n'avait pas une seule bonne raison de paniquer maintenant. Enfin si, peut-être bien une, mais pour l'instant, elle n'y pensait pas.

    Un simple bonjour la fit sourire, de plus de voir ces magnifiques yeux bleu dès le matin avait de quoi ravir la psychologue encore un peu plus, bien évidemment. C'est alors que Lily se mit à agir d'une drôle de façon, elle-même trouvait cela un peu bizarre, mais en même temps elle avait comme l'impression que c'était tout à fait normal, comme si c'était le court des choses à suivre dorénavant, comme s'ils devaient en venir là, à un moment ou à un autre.
    Passant alors délicatement sa main sur le torse de l'homme allongé présentement à ses côtés, Lily le regardait toujours aussi fixement dans les yeux, comme si un seul moment d'égarement pourrait tout faire rater, ce qu'elle – à première vue – ne désirait pas du tout Lily. Faisant doucement remonter sa main de son torse jusqu'à la joue d'Anton, Lily laissa ce dernier rapprocher délicatement son visage du sien. Une fois de plus, rien de tout ceci ne l'effrayait, elle trouvait cela finalement tout à fait normal, ce qui aurait dû lui faire encore plus peur, mais bon. Ses lèvres effleurant les siennes, Lily ferma volontairement les yeux tout en faisant glisser sa main dans le cou d'Anton.
    Le baiser entre les deux collègues fut d'abord très doux, comme si finalement l'un comme l'autre hésitait. Puis après de multiples effleurements, cela se transforma en quelque chose de beaucoup plus passionné et passionnel. Ses deux mains au niveau du cou d'Anton, Lily profita de sentir celles de l'homme l'entourer par la taille. Leurs lèvres s'entrouvrant finalement, les deux adultes se permirent un écart, retrouver des sensations perdues. Leurs langues se redécouvrant enfin, Anton passa tout doucement au dessus de la brunette qui ne fit rien pour l'arrêter, elle n'en avait absolument pas envie à vrai dire.
    Glissant ses deux mains dans le dos d'Anton, Lily profitait autant qu'elle pouvait de cet écart de bonne conduite – car s'en était définitivement un – tout en pensant bien que cela aurait, malheureusement, des répercutions par la suite. Seulement voilà, pour le moment elle se fichait pas mal de savoir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyVen 21 Mai 2010 - 19:14

    Anton ne se souvenait pas du comment il avait finit dans le lit de Lily, mais en la fixant dans les yeux et en la voyant sourire, il ne se posa plus aucune question. La voir comme ça le matin ne pouvait que le faire profiter de la jeune femme. Il ne voulait pas la lâcher, seulement il savait aussi qu’elle avait déjà un homme dans sa vie, alors il ne voulait pas non plus se permettre des choses qui ferait qu’il ne pourrait plus avoir l’amitié de la jeune femme. Il ne voulait pas la forcer à faire quoi que ce soit, mais il voulait juste qu’elle reste encore près de lui. Fixant donc la jeune femme dans les yeux, il ne décrocha pas un seul instant son regard du sien. Sentant tout d’un coup la main de Lily sur son torse, il apprécia juste ce simple contact. Mais il la fixait toujours et il sentit alors la main de la jeune femme remonter vers sa joue. La laissant faire, il voulait savoir ce qu’elle voulait exactement. Mais quand la main de la jeune femme s’arrêta sur son visage, il se rendit compte qu’il voulait l’embrasser. Ca n’était sans doute pas une bonne chose, mais il en avait réellement envie. Avançant alors son visage vers celui de Lily, il hésita et finalement il effleura ses lèvres, lui laissant la possibilité de partir.

    Sentant la jeune femme glisser sa main sur sa nuque, il hésita sur la signification de ce geste. Mais, il continua d’avancer et ferma les yeux pour venir l’embrasser. Il fut d’abord doux, tout comme la jeune femme. Il lui laissait à nouveau une possibilité de partir, parce qu’il savait qu’elle n’était pas seule et vu ce que Thomas lui avait fait en la trompant, il savait aussi qu’elle ne voudrait pas être ce genre de femme. Après quelques effleurements, laissant des échappatoires, ils furent décidés à réellement s’embrasser. La laissant passer ses mains autour de sa nuque, il se rapprocha encore d’elle, pour venir l’entourer à la taille. Puis le pédiatre décida d’approfondir le baiser, appréciant encore plus ce contact qu’il avait tant voulu. Se mettant finalement sur Lily, il continua de l’embrasser, ne voulant surtout pas rompre ce contact. Puis, elle passa ses mains dans le dos d’Anton. Ce dernier remonta doucement ses mains des hanches de Lily, vers son visage, pour venir poser ses bras contre le matelas. Mais il dû se détacher de ses lèvres à contre cœur. Il fallait bien qu’ils respirent à un moment donné et ce fût le cas. La fixant alors dans les yeux, il ne lisait aucune envie de partir, aucune envie de le laisser ou de le repousser. Souriant alors, il continua de la fixer dans les yeux.

    Bon anniversaire.

    Il savait qu’en effet aujourd’hui c’était son anniversaire. Il trouvait d’ailleurs que c’était sans doute le bon moment pour le lui souhaiter. La voyant alors sourire, il l’embrassa à nouveau, voulant retrouver ses lèvres et profiter de l’instant avec elle sans être dérangés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyVen 21 Mai 2010 - 20:14

    Ce qu'elle faisait était mal. C'était clair, net et précis. Mais elle n'en avait cure. La raison ? Elle se sentait beaucoup trop bien dans les bras d'Anton pour le repousser en ce moment. Ainsi, Lily profitait sans se soucier du reste, des autres, tout simplement, elle aurait bien assez le temps de le faire par la suite malheureusement.
    Soudain, alors qu'ils profitaient tout simplement de l'instant présent, ils durent se séparer quelques instants, question de pouvoir respirer, quoi de plus normal franchement ? Mais Anton en profita pour faire quelque chose à laquelle Lily ne s'était guère attendue. Il venait de lui souhaiter son anniversaire. Elle avait de quoi être étonnée franchement, non ? Souriant à l'homme toujours placé au dessus d'elle, Lily ne put qu'être d'autant plus ravie lorsqu'il reprit volontairement possession de ses lèvres.
    Profitant alors de nouveau de l'homme et de ce qu'ils s'accordaient mutuellement en ce moment, Lily ainsi qu'Anton furent vite stoppés dans leur élan...le téléphone de Lily était en train de sonner, et malheureusement, elle devait répondre.

    * Pitié que ce ne soit pas Thomas... *

    Vraiment, Lily n'avait pas envie de se mettre à culpabiliser maintenant, mais alors vraiment pas. Soupirant alors en lâchant les lèvres d'Anton, Lily tendit le bras jusqu'à la table de chevet et se sentit tout de même sacrément rassurée lorsqu'elle vit sur son BlackBerry que ce n'était que leur patron.
    Montrant alors l'écran de son cellulaire à l'homme toujours au dessus d'elle, Lily soupira de nouveau et se força à répondre, ce n'était pas non plus comme si elle avait tellement le choix.

    « Allo ? »

    S'en suivit une discussion finalement assez courte, mais lourde de conséquences. Raccrochant quelques minutes plus tard, Lily se mordit la lèvre tout en reposant son cellulaire sur la table de chevet.

    « On doit rentrer. »

    Une phrase, une seule. Qui en disait à elle-seule bien plus qu'aucune autre phrase dans la situation présente, surtout au vu de ce qu'ils s'apprêtaient à faire.

    « Une école à été prise en otage à Miami...ils ont besoin de nous apparemment pour gérer les gamins. Ils sont complètement sous le choc et ont tous été envoyés au Baptist Hospital. »

    Elle avait dit cela sur un ton de déception. En même temps, il fallait la comprendre, qui ne serait pas déçu de devoir écourter un voyage à New York franchement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyVen 21 Mai 2010 - 21:17

    Il savait que c’était l’anniversaire de Lily. Comment ? Grâce à leur patron. En effet avant leur départ, ce dernier avait dit à Anton de souhaiter son anniversaire à la jeune femme de sa part et de la part de l’hôpital le vendredi. Anton n’avait pas vraiment fait attention à ça avant, mais là il l’avait dit presque naturellement. Se retrouvant au-dessus de Lily, il dû respirer tout de même un peu. Mais il se sentait parfaitement bien et il n’avait pas envie que ça change. Même si elle devait aller à la conférence, il la voulait encore avec lui. Alors pour que rien ne change, il embrassa à nouveau la jeune femme. Il ne voulait pas la laisser partir, pas maintenant en tout cas. Il savait que ce qu’ils faisaient allait sans doute la mettre mal à l’aise vis-à-vis de son ex mari, mais pour le moment il voulait juste profiter de l’instant qu’elle lui offrait. Mais le téléphone de Lily se mit à sonner. Soupirant, Anton la laissa prendre son téléphone et regarda le nom inscrit. Fronçant les sourcils, il resta au-dessus de la jeune femme en attendant qu’elle finisse de parler avec leur employeur.

    Ecoutant alors la jeune femme, il fut assez surprit. Partir ? Alors, l’écoutant parler, il comprit qu’en effet ils devaient partir. Hochant la tête positivement, il fixa la jeune femme qui semblait aussi déçu que lui. Alors, il l’embrassa à nouveau et s’allongea à côté d’elle.

    Je vais me préparer d’abord comme ça j’irais prévenir la réception et voir pour un vol pour rentrer.

    Tournant la tête vers Lily, il la vit accepter tout ça et il se leva du lit. Allant prendre des vêtements dans sa valise, il alla dans la salle de bain. Allant directement sous la douche, il soupira, déçu de devoir rentrer, parce que le soir même il se retrouverait seul. Même s’il avait ses filles, c’était différent de Lily. Anton redescendait d’un seul coup et trop brutalement dans la réalité. Lily avait un homme dans sa vie et ça ne serait jamais lui. Finissant de se laver et de s’habiller, il sortit de la salle de bain et alla vers sa valise.

    Je vais aller nous commander un petit déjeuner directement aussi, comme ça on mettra moins de temps pour aller à l’aéroport.

    Il ne regardait pas Lily, n’osant pas voir comment elle allait réagir face à ce qui allait se passer. Seulement, il sentait son regard sur lui, alors il tourna la tête et la vit qui le fixait. Il ne savait même pas ce qu’il devait dire ou faire, alors il resta la fixer, voulant savoir si elle attendait quelque chose de lui après ce qui venait de se passer ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 EmptyVen 21 Mai 2010 - 21:52

    Alors que tout semblait aller pour le mieux entre Lily et Anton, il fallu – bien évidemment – que quelqu'un vienne tout gâcher. Et sans grand étonnement, Lily aurait de suite penser à Thomas pour lui souhaiter son anniversaire. Mais pas du tout, ce fut leur patron qui leur demandait de rentrer au plus vite pour donner un coup de main à l'hôpital. Lily avait été sacrément étonnée dans le sens où elle ne pensait pas que cela pourrait arriver au court de leur conférence, et pourtant. C'est ainsi et donc à cause de ce qui s'était passé à Miami que les deux adultes devaient rentrer et donc mettre un terme à ce qui venait tout juste de débuter dans cette fameuse chambre d'hôtel. Et même si cela faisait quelque peu de mal à Lily, ils devaient se rendre à l'évidence, tout ceci ne les mènerait absolument à rien. Elle, elle était en couple et lui, il ne semblait pas non plus vouloir s'engager plus que cela avec une femme par peur d'être encore prit pour un idiot de première.

    Voyant qu'Anton était aussi déçu qu'elle pouvait l'être en ce moment, Lily le vit alors quitter le lit après l'avoir brièvement embrassé, ce qui concluait quelque chose entre eux, tout du moins c'est ce que cela avait laissé comme impression à Lily. Cet appel venait de tout ruiner, il n'y avait définitivement pas d'autre terme pour désigner un tant soit peu ce qu'il venait de se passer. Regardant l'homme déambuler dans la chambre – celui-ci semblait soudainement très mal à l'aise – Lily se refusait à le quitter du regard, comme si elle espérait finalement un impossible retour en arrière. Ne cessant de le fixer, c'est alors qu'elle croisa de nouveau son regard, un regard qui semblait à demi plongé entre la déception et la peur. Un peu comme pour Lily au bout du compte. Soupirant alors, la brunette quitta le lit à son tour et alla dans la salle de bain. Il y avait été, à son tour dorénavant d'aller se rafraîchir sérieusement les idées.

    Une fois dans la pièce, seule, elle se regarda dans la glace et soupira, encore une fois, à croire qu'elle n'était plus bonne qu'à cela dorénavant, n'importe quoi.

    * Mais qu'est-ce qui te prend nom d'un chien Lily ?! Reprends-toi ! *

    Oui, elle se devait de reprendre les choses en main, et vite.
    Sa douche prise, ses affaires rassemblées dans sa valise, les deux après s'être expliqués en catastrophe avec l'hôtel pour qu'ils préviennent les organisateurs de la conférence de la semaine, Lily ainsi qu'Anton filèrent à l'aéroport JFK.
    Juste avant d'entrer dans l'avion, Lily prit Anton à part quelques instants et ne laissa échapper qu'une courte phrase.

    « Ce qui s'est passé aujourd'hui, oublies-le s'il te plait. »

    Ce n'était pas ce qu'elle voulait, mais c'était le plus logique, le plus responsable de sa part en tant que mère et compagne. Elle se devait de ménager sa famille un petit peu au lieu de tomber sous le charme de l'un de ses collègues tout de même !
    Si seulement Lily avait su que cette seule phrase en elle-même aurait eu des conséquences aussi désastreuses qu'elles pourraient en avoir...elle se serait grandement abstenue.

    The end.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





New York : Les réconciliations ? - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: New York : Les réconciliations ? New York : Les réconciliations ? - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

New York : Les réconciliations ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-