AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -45%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 512 Go + ...
Voir le deal
61.99 €

Partagez | 
 

 « I want to see what you're made of » (n°1564)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




« I want to see what you're made of » (n°1564) Vide
Message(#) Sujet: « I want to see what you're made of » (n°1564) « I want to see what you're made of » (n°1564) EmptyDim 23 Jan 2011 - 21:06

« I want to see what you're made of »
« I want to see what you're made of » (n°1564) 2r3ugwx
(tumblr)
FEAT. AVA SWINTON & RHYS BLYTHE


Depuis son retour à Miami, Rhys avait la sensation d'être déconnecté de tout. Lui qui avait toutes ses habitudes à Ocean Grove, qui connaissait très bien chaque individu et qui pouvait passer des jours sans sortir du quartier se sentait « out ». Cela avait évidemment à voir avoir le fait qu'il ne vivait plus dans le quartier mais surtout parce que sa vie avait pris un tournant crucial depuis quelques semaines. L'alliance à son doigt pouvait en témoigner.
Jamais un instant de sa vie ne s'était-il imaginé dans une telle situation mais le mariage était devenu une évidence, un passage inévitable lorsqu'il fit sa demande à Isobel Reynolds. Bien sûr, tout le quartier savait que ce qui les unissait était beaucoup plus fort qu'une simple amitié mais même lui ne s'était jamais rêvé comme son époux. Et pourtant, c'était très exactement ce dont ils avaient besoin. Ils n'avaient jamais été officiellement en couple mais cela ne les avait certainement pas empêché de formuler leurs vœux avec le même désir et implication que n'importe quel autre couple. Ils étaient atypiques et l'assumaient. Initialement, les deux jeunes gens avaient programmé leur retour à beaucoup plus tard mais les circonstances climatiques désastreuses de la côte Est avaient précipité leur retour. Inséparable, il devenait impossible pour eux de retourner chacun vivre de leur côté et ils avaient donc opté pour un hôtel le temps que la reconstruction du quartier se mette en route. Mais cela ne voulait pas dire pour autant que Rhys ne passait plus à Ocean Grove, bien au contraire. Il venait tous les jours sans faute, pour prendre des nouvelles et aider les plus sinistrés mais surtout pour rendre visite à Glutton, son chien qu'il avait du confier aux soins du vieil Luke Oneil. Chaque jour, aux alentours de dix-sept heures, juste avant le coucher du soleil, Rhys venait récupérer son chien pour une balade entre « hommes ». Ce jour-ci ne fit évidemment pas exception et comme à leur habitude, ils traversèrent d'abord à pied Lemon Street puis remontèrent Apple Road. Ils s'arrêtaient parfois pour discuter avec certains habitants et Rhys s'amusaient à faire miroiter son anneau simplement pour les voir tirer une tête de trois longs. Les trois quart d'entre eux étaient persuadés qu'il crèverait avant de dire officiellement « oui » à quiconque. Au bout de quelques minutes, ils finirent par passer devant la maison où vivait à présent Ava Swinton sans réellement s'en rendre compte. Les rues étaient encore fortement marquées par les dégâts et le soleil déclinait déjà dans le ciel. Sifflotant gaiement, Rhys dépassa ainsi la demeure de la jeune femme mais il ne tarda pas à s'arrêter net. En effet, il venait de recevoir un projectile dans le dos. Se figeant, éberlué, il se retourna, jeta un coup d'œil au sol pour s'apercevoir que c'était un livre qu'on venait de lui lancer dessus. Immédiatement, il leva les yeux et ne fut même pas surpris de découvrir que la personne à l'origine de cette attaque était Miss Swinton. De toute évidence, elle ne semblait même pas assez satisfaite par le livre car elle le fixait avec une sévérité sans nom. Naturellement, la voir dans cet état ravissait toujours autant Rhys et après avoir écarté son chien reniflant le livre, il le ramassa et se dirigea vers la demoiselle. Souriant à outrance, il lui tendit le livre de sa main gauche sans, pour une fois, faire exprès de montrer son alliance. « Je te le répète encore une fois, pour jouer à la ba-balle il faut utiliser une vraie balle et surtout, que ton partenaire ait envie de jouer avec toi. Ce qui n'est ni mon cas ni même celui de Glutton ... » Ou pas. En effet, le chien bondissait et aboyait face à Ava et Rhys dut le retenir par son collier pour l'empêcher de la renverser. De toute évidence, à l'inverse de son maître, il était entièrement disposé à exprimer sa joie de retrouver la jeune femme saine et sauve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« I want to see what you're made of » (n°1564) Vide
Message(#) Sujet: Re: « I want to see what you're made of » (n°1564) « I want to see what you're made of » (n°1564) EmptyDim 30 Jan 2011 - 0:32

Ava n’avait pas emménagé depuis très longtemps à Apple Road. Auparavant, elle vivait avec son père à Lemon Street mais après l’ouragan, elle avait eu besoin de changement. Son père n’y voyait pas trop d’inconvenant, du moment qu’elle ne soit pas trop loin de lui. Ava et son père avait toujours eu une relation forte et particulière. Le père d’Ava avait été deux parents à la fois et la jeune femme lui en était extrêmement reconnaissante car aujourd’hui, grâce à lui, elle était une personne entière avec des principes et des convictions ! De toute façon, l’ampleur des travaux dans la maison de son père était telle qu’il n’y avait de la place pour qu’une seule personne donc au final, elle n’avait pas le choix. Ce jour là, elle était partit récupérer un dernier carton remplit de babioles en tout genre auxquelles elle tenait tout particulièrement chez son père. Lorsqu’elle arriva devant chez elle en fin d’après midi, elle ressentit son cœur se serrer doucement. C’était comme si, elle repartait à zéro. Elle rentra pour déposer son carton et commencer à ranger ses affaires, lorsque soudain, elle aperçut par la fenêtre Rhys Blythe. Elle cru voir un fantôme ! Cela faisait depuis la fête d’Halloween qu’elle ne l’avait pas revu et elle ne savait même pas si il était vivant ou pas. Elle hésita quelque seconde, puis attrapa la première chose quelle trouva dans son carton. Elle s’avança très rapidement vers le jeune homme qui était de dos et qui ne pouvait donc pas la voir puis, lorsqu’elle fut a une distance parfaite pour que Rhys puisse bien ressentir la douleur, elle lui envoya aussi fort qu’elle le pu le livre qu’elle tenait dans les mains ! Elle lui lança un regard noir lorsqu’il se tourna vers elle mais ne dit pas un mot, lui laissant d’abord une chance de s’expliquer. « Je te le répète encore une fois, pour jouer à la ba-balle il faut utiliser une vraie balle et surtout, que ton partenaire ait envie de jouer avec toi. Ce qui n'est ni mon cas ni même celui de Glutton ... » Ava leva les yeux au ciel en soufflant très fort. Elle avait oublié a quel point ce ton, cette façon de parler et de tout prendre à la rigolade l’agaçait. « Je croyais que tu étais mort espèce d’idiot et toi... Tu me parle de baballe ?!! C’est vrai, monsieur disparait juste avant l’ouragan pour aller on ne sait ou ! Non mais franchement Blythe tu t’es vu ? Et puis d’abord, tu comptes errer avec ton chien combien de temps encore ? C’est ça que tu veux, passer ta vie à faire des allers retour dans le quartier sans but précis ? Et tes études ? T’en dis quoi de tes études ?! » Sinon, je suis contente de te revoir… c’est ce qu’elle aurait du dire après son fameux ‘je croyais que tu étais mort’. Elle était sous pression et le je m’en foutisme de Rhys la rendait totalement folle ! Elle reprit sans le laisser en placer une « Garde ce livre, il te servira plus …. ». Alors qu’elle parlait, elle jeta un bref regard au livre qu’il lui tendait toujours en faisant un signe de tête et c’est juste à ce moment qu’elle vit l’alliance. Les yeux écarquillés, elle ne dit rien pendant quelque seconde puis releva son regard vers le jeune homme. Etait-ce une blague ? Elle regarda le chien comme s’il pouvait lui apporter une réponse mais rien. Elle devait être dans un rêve, ce n’était pas possible. Elle se pinça a plusieurs reprise et pinça même Rhys pour voir s’il aurait une réaction ! Non non non, elle n’arrivait pas à y croire, ce n’était pas possible ! Elle tenta de rester calme face à cette découverte et lui accorda le bénéfice du doute. Une fois qu’elle aurait sa réponse, elle le tuerait peut être s’il s’avère que tout cela n’est pas une vilaine blague… « Qu’est-ce que c’est que ça ?! Enfin… Oui, je sais ce que c’est mais …RHYS BLYTHE quoi ! Waouw ! Donne moi une seule personne –suicidaire parce qu’elle ne peut être que suicidaire- qui voudrait de toi ? » en même temps qu’elle prononçait son nom, elle grimaçait. Rhys Blythe, mariage, alliance, voila des mots qu’elle n’aurait jamais cru prononcer dans une même phrase de son vivant ! Elle le toisa en attendant sa réponse. C’était débile, mais elle persistait à croire que ce n’était pas possible ! Et sa se comprends, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« I want to see what you're made of » (n°1564) Vide
Message(#) Sujet: Re: « I want to see what you're made of » (n°1564) « I want to see what you're made of » (n°1564) EmptySam 5 Fév 2011 - 19:35

Rhys poussa un profond soupire lorsqu'Ava se mit à lui faire la morale. Il détestait quand elle faisait sa petite maman avec lui ; malheureusement pour lui, il semblait que c'était son activité préférée à chaque fois qu'ils se croisaient. Il avait presque envie de faire des efforts juste pour être sûr qu'elle cesserait de lui prendre la tête mais il avait fini par comprendre que peu importe tout ce qu'il essayerait d'arranger, elle trouverait toujours le moyen de le critiquer. Elle avait ce besoin insatiable de vouloir tout contrôler et sa vie à lui ne faisait pas exception. C'était comme si le fait qu'ils se connaissaient depuis toujours lui donner l'impression d'avoir un droit de regard sur sa vie. C'était bien entendu archi-faux mais d'un autre côté, Rhys n'avait jamais véritablement fait d'efforts pour la rayer de sa vie. Elle était irritante et hystérique mais elle était un pilier dans son existence. Sans elle, il serait perdu. Évidemment, en contre partie, il devait supporter son horrible caractère et lorsqu'elle parla de ses études, Rhys se contenta de lever les yeux au ciel avec insolence avant de se gratter la nuque avec une expression du visage qui disait clairement qu'il n'en avait rien à faire. Il avait essayé la fac mais ça n'avait pas marché, point barre. Pourquoi n'arrivait-elle pas à le comprendre ? Bon certes, il n'avait pas mis tout son cœur à l'œuvre pour réussir mais sa décision était prise et il n'allait certainement pas revenir dessus d'aussitôt. Rhys fit alors une grimace quand elle lui conseilla de garder le livre. Heu … Merci mais non merci ? Qu'allait-il bien pouvoir faire d'un livre universitaire, lui qui détestait lire ? Il resta un moment étourdit, comme s'il hésitait entre lui rendre de force le livre, le balancer à la poubelle d'à côté ou simplement le garder sous le bras … Il n'eut de toute façon pas le temps d'agir car l'énergie d'Ava le frappa encore et, faillant s'étrangler sous la surprise, il la dévisagea comme si elle venait d'atterrir d'une autre planète. Pourquoi le pinçait-elle soudainement de la sorte ? Mécontent, il fit un pas en arrière et articula un « Ouch », les sourcils froncés, tout en se massant l'endroit qu'elle venait d'attaquer. Finalement, elle finit par parler et Rhys faillit éclater de rire. C'était donc ça ! Souriant, il prit sa main gauche dans sa droite et analysa lui-même son alliance comme s'il n'arrivait toujours pas à y croire. Son torse s'était tout de même redressé et on pouvait tout à fait comprendre qu'il était très fier. Sans doute la plus belle décision de toute sa vie. Il ne semblait même pas remarquer le visage grimaçant d'Ava (d'un côté, elle faisait cette tête tellement souvent quand ils se voyaient qu'il avait fini par croire que c'était son expression quotidienne et habituelle). La regardant avec un large sourire béa, il leva sa main et la fit pivoter. « La santé morale de ma femme va très bien, merci de t'en soucier. » Il était de toute évidence d'humeur bien plus joyeuse maintenant que le sujet des études était passé et il poursuivit malgré l'air effaré de la jeune femme après avoir laissé retomber son bras contre son flan. « Et c'est Isobel, petite maligne. Si ça peut te rassurer, ça se jouait entre elle et toi. » Il tendit le livre à Glutton qui instantanément, attrapa l'objet entre ses crocs et le mâchouilla avidement. « Pour des raisons évidentes, j'ai plutôt choisi elle, tu m'excuseras. » Feintant l'air intéressé, il enchaîna. « Et toi, toujours dans les jupes de papa à attendre le jour où il te trouvera un gentil petit fiancé ? » Il ne savait pas, bien entendu, qu'elle avait déménagé et, un sourire goguenard se lisant sur ses traits, il se mit mentalement à compter les secondes avant qu'elle ne l'assomme à mains nues. 1, 2 ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« I want to see what you're made of » (n°1564) Vide
Message(#) Sujet: Re: « I want to see what you're made of » (n°1564) « I want to see what you're made of » (n°1564) EmptySam 19 Fév 2011 - 17:55

Ava n’en revenait pas de voir un anneau sur la main de Rhys. Elle pensait qu’il mourrait seul, avec son chien ! Elle ne s’était jamais imaginé que le jeune homme puisse se marier. Pas une seule fois cette idée lui avait traversait l’esprit et voila que maintenant qu’elle se trouvait devant le fait accomplit, elle ne pouvait y croire ! Elle était presque tentée de croire qu’il s’agissait d’une blague géante et que Rhys avait fait ça pour qu’elle arrête de le bassiner avec le sujet des études. En son sens, c’était tellement plus probable qu’il ait inventé ça, plutôt que ça ne soit vrai, qu’il se soit réellement marié ! Il fit pivoter sa main et Ava ne put décrocher son regard de l’alliance alors que Rhys la rassurait quant à la santé morale de sa femme. Foutaises ! Alors si moralement ça allait, mentalement, FORCEMENT, il devait y avoir un problème ! Ava voulait savoir de qui il s’agissait, elle en mourrait d’envie mais si elle le lui demander, c’était comme admettre qu’il y avait une possibilité que se soit vrai ! Rhys semblait lire dans ses pensées et, il reprit la parole pour lever le mystère ! « Et c'est Isobel, petite maligne. Si ça peut te rassurer, ça se jouait entre elle et toi. » ISOBEL ? Ils s’étaient finalement mariés ?! Ava semblait comprendre un peu mieux la situation, mais cela restait tout de même assez dur à encaisser et à croire ! Elle ouvrit doucement la bouche pour essayer de parler mais elle ne savait absolument pas quoi dire et on pouvait voir dans son regard un certain scepticisme non dissimulé. « Pour des raisons évidentes, j'ai plutôt choisi elle, tu m'excuseras. » Ava soupira en levant les yeux au ciel et répondit aussitôt « Espèce de gros malin. C’est bien beau de se marier encore faut-il avoir une situation ! Et pour information, pour des raisons évidentes, entre toi et moi ça n’aurait pas été possible. Je déteste les loosers sans avenirs. » Ava ponctua sa phrase d’un grand sourire provocateur. Il était hors de question qu’il pense qu’elle parlait ainsi parce qu’elle était jalouse, c’est pourquoi elle ajouta « Mais sinon… Je suis contente pour toi. Pas tellement pour Isobel, la pauvre ! Mais bon toi, tu as attrapé le gros lot ». Ou, comment, clairement vous faire comprendre que vous ne valez rien (a). « Et toi, toujours dans les jupes de papa à attendre le jour où il te trouvera un gentil petit fiancé ? » Ava gardait ce sourire mutin accroché sur le bout de ses lèvres alors qu’en temps normal, la réflexion de Rhys concernant son père l’aurait très franchement refroidit. Elle le toisa quelque seconde et répondit joyeusement. « Figure-toi que j’ai déménagé, l’idiot ! » Ava avait la fâcheuse habitude d’appeler Rhys ‘idiot’. Il était un peu l’idiot du village ou dans ce cas, l’idiot du quartier. « C’est là que je vis avec Ozzie Bowen ainsi que Daisy Myers ! » Elle désigna d’un signe de tête la maison à coté d’eux. « Et pour finir, mon père n’a pas besoin de me trouver un gentil petit fiancé, car c’est déjà fait ! Il faudrait que je te le présente à l’occasion ! » Elle mentait mais Rhys ne devait pas s’en doutait. Elle ne supportait pas qu’il puisse réussir là ou elle n’arrêtait pas d’échouer. Elle n’avait personne mais elle trouverait bien quelqu’un à présenter à Rhys histoire de le faire taire. Elle ne supportait pas cet air condescendant, et elle était prête à mentir pour le faire taire ! Rhys ne devait pas la surpasser dans ne serrait-ce qu’un domaine. Il avait réussit à se marier, pourquoi pas elle, après tout ?!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





« I want to see what you're made of » (n°1564) Vide
Message(#) Sujet: Re: « I want to see what you're made of » (n°1564) « I want to see what you're made of » (n°1564) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

« I want to see what you're made of » (n°1564)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-