AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You are on my road || Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyDim 28 Fév 2010 - 1:16

    Il était assez tôt ce matin quand le réveil de la rouquine avait sonné! Eden n'avait pensé qu'à une chose, le prendre et le fracasser contre le mur. En fait, comme à chaque fois qu'il sonnait et qu'elle dormait bien ou alors qu'elle était dans un rêve dont elle aurait voulut savoir la fin... Mais il fallait bien revenir à la raison et quand même se lever. C'est donc ce qu'elle fit! Encore dans le brouillard, elle se leva et ne manqua pas de se cogner l'orteil contre le coin de la porte. Ca valut un beau lot de mots pas très corrects de la part de la jeune femme. Elle entra dans la salle de bain, laissa tomber son pijama pour rentrer sous la douche. Le long filet d'eau chaude finit par la réveiller et elle put vraiment se mettre en route pour la journée chargée qu'elle allait avoir. Après s'être sèchée, elle enfila son survêt, attacha ses cheveux en une queue haute et enfila ses baskets. Elle était prête pour aller faire son footing matinal.

    Eden descendit alors à la cuisine où elle fit le petit dejeuner pour sa fille. Histoire que tout soit prêt pour quand Zara se lèverait. Elle aimait bien faire ça quand elle partait le matin. Sa fille avait une petite attention et un mot chaque matin et la rouquine partait plus légère pour sa journée. Elle mit sa musique dans es oreilles et partit en marchant jusqu'au park. Une fois arrivée là bas, elle se mit à courir son parcour habituel s'attendant à y croiser Thomas. Ils se voyaient presque tous les jours là. Peu de temps après qu'elle ait emménagé, ils avaient fait connaissance. Eden avait été maladroite et lui avait fonçé dedans. Elle ne regardait pas où elle allait et avait chuté. Le grand brun l'avait aidé à se relever et ils étaient allé boire un café ensemble. Depuis, ils ont fait connaissance et il faut avouer qu'il est loin de laisser la rouquine indifférente.
    C'est donc le sourire aux lèvres qu'elle se mit à courir dans l'espoir de le voir débarquer sur son chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyDim 28 Fév 2010 - 9:58

    La maison était vide, la plupart des cartons qu'il avait fait envoyé ici étaient encore entreposés dans les différentes pièces, fermés ou encore remplis de leur contenu, ce qui donnait à cette maison une drôle d'ambiance, mais il avait encore le temps de tout mettre en place. Le gros de ce qui devait lui être utile tout de suite était en place, c'était là l'essentiel. Il aimait voir les choses sous un angle pratique, son professionnalisme y jouait beaucoup. Il s'était donc réveillé ce matin, quand le réveil avait enclenché la radio sur sa station favorite (ça changeait du bip sonore insupportable). Une fois levé, il s'étira un bon coup avant de descendre à la cuisine préparer son petit déjeûner. Des oeufs sur le plats, du bacon, quelques toasts et un bon verre de jus d'orange. Tom aimait les petits déjeûners copieux, ça aidait à tenir pour la journée, surtout quand comme la sienne elle commençait tôt et se terminait parfois très tard. On ne se l'imagine pas, mais les architectes comme certains grands patrons de firme internationales passent de longues heures au boulot. Mais il pouvait lever le pied à présent, il s'était accordé un congès de quelques mois, passant les rennes à son plus fidèle associé, son entreprise ne craignait donc rien et lui pouvait enfin se reposer. Même si bien sûr il n'était pas venu ici pour ça.

    Après le petit déjeûner, il retourna dans sa chambre, quittant sa tenue de nuit, un simple pantalon de pyjama ample et un marcel blanc pour enfiler un short et un t-shirt, ainsi qu'une paire de baskets, l'idéal pour aller faire son jogging quotidien. A New York bien sûr, il courrait dans Central Park, autour du grand réservoir, il joignait ainsi la magnifique vue à l'activité physique, mais le parc d'Ocean Grove n'était pas non plus dénué de son charme. C'est d'ailleurs là-bas qu'il avait fait la connaissance d'une charmante jeune femme, une belle rousse du nom d'Eden. La demoiselle, visiblement ailleurs cette fois-là, lui été rentrée dedans et il l'avait aidé à se relever, il était peut-être un homme volage, mais il respectait les règles de politesse. Ils avaient ensuite discutés autour d'un café pour finalement le lendemain courir ensemble. Il se passa le visage sous l'eau, avant de quitter sa salle de bains où il s'était offert une petite toillette rapide puis il empocha ses clés, s'assura d'avoir son portable avec lui et partit donc vers le parc pour courir, et finir par rejoindre Eden. Il prit donc le chemin que la rousse empruntait et l'aperçevant devant lui, il pressa le pas jusqu'à arriver à sa hauteur
    .

    « Belle foulée, mais la vue aussi n'est pas mal. », lanca-t-il en souriant, regardant légèrement sur le côté. C'était sa façon de la saluer, du Thomas tout craché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyDim 28 Fév 2010 - 10:47

    C'était un jour où Eden avait envie de ne pas trop penser aujourd'hui. Allez savoir pourquoi! Il y a des jours comme ça ou vous n'avez envie que d'une chose, c'est retrouver votre lit le soir et que la journée soit déjà finie! Et pourtant, elle venait à peine de commencer pour la rouquine. Levée du pied gauche, elle s'était fait super mal à l'orteil et c'était le truc pour mal commencer sa journée! Mais comme d'habitude, elle avança pour que ce "mauvais sort" s'en aille. Elle prit sa douche, s'habilla, fit le déjeuner de Zara et partit au parc pour courir. Là, elle savait que ca irait mieux. Elle se mit donc à courir. Doucement au début et avec la musique dans les oreilles. Le sourire revint bien vite sur le visage de la rouquine qui en faisant son footing quotidien balançait la tête au son de la musique.

    Elle courrait depuis plus ou moins un quart d'heure en espérant croiser Thomas sur sa route quand elle sentit une présence arriver à ses côtés et sa voix grave résonner. Elle tourna alors la tête en un beau grand sourire. Elle fit tomber ses écouteurs en le regardant et en continuant de courir à ses côtés. La rouquine n'était pas encore essoufflée. En fait, comme elle avait l'habitude de courir quotidiennement, il en fallait beaucoup pour que ça arrive.

    - Merci... Je dois te retourner le compliment, ta foulée est pas mal non plus!

    Eden se sentit bêtement rougir. La présence de Thomas la troublait. Il était bel homme et son sourire était à croquer. En plus, elle avait la chance de le voir entrain de courir... N'importe qui aurait réagit comme elle! Heureusement, si il faisait une allusion à la couleur de ses joues, elle pourrait toujours prétexter que c'était à cause qu'elle courrait...

    - Alors... Comment va Monsieur Damon aujourd"hui?

    Eden était plus du genre sur d'elle que maladroite. C'était nouveau ça et en fait, c'était souvent quand il était à ses côtés. La rouquine était sans doute trop distraite et au lieu de regarder devant elle, elle se contentait de regarder le grand brun qui courrait à ses côtés. Oui, mais le parc n'est pas sans embuche et elle manqua de tomber à cause d'une pierre. Par réflexe, elle se rattrapa à Thomas en un petit sourire désolé et assez gêné en fait.

    - Je... Désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyDim 28 Fév 2010 - 11:24

    Il arrive parfois en effet que certains jours on se lève en se disant qu'on ferait bien mieux de rester au fond de son lit, sous la couette parce que la journée commençe mal, que le reste devra selon toute logique être aussi pourrie et que du coup pourquoi prendre la peine de subir tout ça si déjà on sait ce qui nous attend? Mais bon, si ces jours là Thomas été resté au lit, il n'en serait jamais arrivé là où il en était à présent. Mais bon, il fallait se dire aussi que même si la fatalité jouait contre vous, rien ne vous empêchait de changer la donne. Etre positif c'était la clé, ou du moins faire roire aux autres que rien ne peut vous ébranler. Et avec sa carrure Tom était le genre d'homme à parfaitement pouvoir simuler ce sentiment.

    Mais pour l'heure il voulait tout simplement courir, evacuer la pression de la veille et les quelques bières bues devant le match le soir d'avant. Et bien sûr parler un peu avec Eden. Il trouva facilement celle-ci, de par sa silhouette, sa chevelure et bien sûr le fait qu'elle courrait toujours selon le même parcours. Une fois arrivé à sa hauteur, il la salua comme il se devait, à sa façon cependant et lui rendit son sourire quand celle-ci laissa tomber ses écouteurs pour pouvoir converser correctement avec lui. Elle lui retourna son compliment, ce qui l'amusa, il baissa la tête en souriant avant de regarder à nouveau devant lui.


    « Je vais bien, comme toujours, et vous Miss Scott? Quelles sont les nouvelles de votre côté? » demanda-t-il par politesse certes mais aussi parce qu'il voulait en effet savoir ce qui se passait dans la vie de la jeune femme.

    Ils courraient donc toujours côte à côte, mais contrairement à elle, lui regardait quand même un peu plus le chemin qu'il empruntaient parce qu'il était si facile de se faire mal en trébuchant sur quelque chose ou de rentrer dans quelqu'un par inadvertance... Ce qui ne manqua pas de se produire à nouveau pour Eden qui manqua de tomber, se rattrapant à son bras en s'excusant.


    « C'est rien, tu n'as rien de cassé au moins? Pas que jouer au docteur me dérange mais pas que tu te sois blessée et que ça s'aggrave. »

    C'est sûr, même si comme toujours, il y mettait sa touche, son humour, mine de rien si elle s'était fait mal, il préférait l'emmener voir un médecin que de la laisser souffrir inutilement. Mais au moins il se doutait qu'elle n'était pas insensible à lui, parce qu'elle devenait assez maladroite quand il était dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyDim 28 Fév 2010 - 12:14

    La positive attitude? Oui! Eden essayait de son mieux de la garder. Mais ce n'était pas toujours facile. Sa vie de famille était un désastre. Elle ne connaissait pas sa cadette, son aînée lui en voulait d'être née. Et pourtant, dieu sait combien elle les aime ses filles. Bon d'accord, vous allez contester pour Alice, mais la rouquine même si elle l'a laissé à son père, elle l'aime. C'était donc un mauvais jour pour elle, mais une fois dehors, elle ne le montra pas. Eden avait cette capacité à porter une carapace constamment. C'était devenu presqu'une seconde nature avec ce qu'elle avait vécu, elle avait apprit à l'utiliser pour se protéger bien que ca ne fonctionne pas toujours!

    Mais là n'est pas la question! On parlait donc de son footing quotidien agrémenté d'une once de bonne humeur quand elle se faisait rejoindre par le beau brun. Il ne la laissait pas indifférente et ca devait se voir. Mais Eden ne calculait pas ce genre de choses... Elle vira donc bien vite ses écouteurs afin de pouvoir converser plus aisément avec lui. Thomas était bel homme, sympathique et il avait de ces yeux... On ne peut que craquer quand il vous regarde! Quoi? On dirait une adolescente? Mais n'importe quoi! Eden est juste une femme sensible au charme...

    - Je vais bien aussi... Merci. A dire vrai, depuis hier, pas grand chose à part que j'ai officiellement un boulot ici!

    Et elle en était fière. Malgré tout, elle était arrivée à trouver un job de médecin aux urgence du Baptist Hospital. C'était ce qu'elle faisait depuis toujours et elle ne se plairait nulle part d'autre qu'aux urgences en fait. La rouquine aimait cette adrénaline et l'ambiance qui y régnait. Et puis, partir avec les ambulances, aider les gens... C'était ce qu'elle faisait de mieux. Côté personnel, elle ne l'avait pas encore annoncé à Zara. Elles étaient presque installée et elle avait reprit les cours... Elle avait l'air de se faire à son nouveau quartier alors pour ne pas rester seule toute la journée, la rouquine s'était décidée à se dégotter un job!

    Eden et Thomas étaient toujours entrain de courir ensemble mais la rouquine était distraite et ca lui valut presqu'une chute de plus! Heureusement, son réflexe fut de s'accrocher au bras du jeune homme et de le regarder en s'excusant. Elle était encore plus rouge qu'avant. Fallait qu'elle se reprenne! Non mais depuis quand elle agissait comme ca devant un homme?

    - Non! Rien... De cassé...

    Eden le regardait avec un petit sourire. Elle était terriblement maladroite face à Thomas et ca la gênait assez. Mais quand il parla de jouer au docteur, sans s'en rendre compte, elle se mordilla la lèvre le temps de quelques secondes. Elle ne s'était pas éloignée de ses bras et se reprit en se reculant un peu. Au moment où elle posa son pied au sol, elle se rendit compte qu'elle avait mal et grimaça juste un tout petit peu.

    - Peut-être juste une petite entorse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 11:18

    Bien sûr, les aléas de la vie sont ainsi que même avec la meilleure volonté du monde parfois on ne parvient quand même pas à se dire que tout ira mieux, à positiver. Mais partir les bras baissés, sans livrer le moindre combat, ne serait-ce le plus minime qu'il soit, ça vaut toujours mieux que de laisser les obstacles vous abattre. C'est d'ailleurs pour ça qu'il avait mis entre parenthèses son entreprise pour faire ce qu'il devait, partir pour récupérer son fils, et peut-être, oui peut-être son ancienne vie.

    Certes, Tom était loin d'être un homme désagréable à regarder. Il était grand, de carrure imposante, une silhouette muslée et un corps plutôt bien taillé. Il avait aussi des yeux assez spéciaux, on lui avait souvent dit, mais bien sûr il ne comptait pas que sur sa dans sa vie pour réussir. Il avait maintes qualités, malgré ce qu'on pouvait croire, il ne s'était jamais prétendu un saint, il est humain, le fait qu'il trompe Lily le prouvait bien. Et loin d'être sans coeur, il savait qu'il lui avait fait mal, ça lui faisait mal du coup, mais ce genre de choses arrivaient, plus qu'on ne le pensait.


    « Bonne nouvelle, je suis content pour toi. Moi j'ai l'avantage de pouvoir gérer ma boite d'ici, donc pas besoin de pointer à l'ANPE. »

    C'est sûr que pour lui c'était un gros avantage, pas besoin en effet de se soucier de sa situation ici, il continuait son activité ici, bien sûr il n'avait plus avec lui un bureau comme celui qu'il possédait à New York dans son "siège officiel", avec une pièce dédiée uniquement pour le dessin, mais de son nouveau chez lui il pouvait toujours dessiner, faire envoyer les plans et prendre l'avion si vraiment il devait se rendre chez des clients. A NY son bras droit s'occuperait donc des affaires locales, un poids de moins sur ses épaules, c'était toujours ça de prix.
    Thomas été amusé de voir qu'il pouvait encore avoir ce genre d'effet sur la genre féminine, bien qu'évidemment son charme naturel était loin d'être quelque chose qu'on puisse ne pas voir. C'était un homme attirant, il le savait mais n'en jouait pas plus qu'on ne le pensait. Et bien qu'il ai toujours eu cette apparence, ado, il était peut-être bien plus complexé que n'importe quel autre garçon de son âge, précisement parce qu'il plaisait sans le vouloir et qu'il était de renomée locale que ses parents étaient bourrés de fric. De quoi toujours se poser des questions sur les raisons profondes qui poussaient les filles à sortir avec lui.


    « Attends, on ferait mieux de s'asseoir pour voir ça. », dit-il, joignant le geste à la parole, la prenant par les jambes, la laissant s'accrocher à son cou.

    Il la porta donc jusqu'au banc le plus proche et la fit s'asseoir ensuite, doucement, et s'assit à ses côtés, remontant sa jambe sur la sienne. Il n'était pas médecin, mais bon, pas non plus idiot, il manipula donc un peu son pied, pour voir si en effet elle avait bel et bien une entorse, auquel cas il faudrait sûrement la conduire à l'hôpital. Hum...dilemne, il était poli, mais en se rendant là-bas il risquait de croiser Lily.


    « Tu as toujours mal? Sinon on devrait mieux peut-être t'emmener à l'hôpital. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 13:27

    Des combats, Eden avait du en livrer dans sa vie. Elle n'était pas indemne de ce côté là et tout ce qu'elle voulait, c'était que ca ne recommence plus. Elle avait donné! Ces dernières années avaient été dure et même Zara avait empatit. Elle avait donc déménagé à Ocean Grove. Non seulement dans le but de retrouver Alice et de pouvoir entrer dans sa vie, mais aussi, il fallait le dire re-séduire Anton. Même si pour le moment ca ne fonctionnait pas.

    Toujours est-il que là,il n'est pas question d'Anton puisqu'elle se trouvait aux côtés de Thomas. Cet homme était troublant. Ca faisait quelques jours qu'ils se connaissaient et autant qu'ils courraient ensemble. Ca allait devenir une belle habitude très peu dérangeante. Ce n'était d'ailleurs pas sans laisser la rouquine indifférente... Ils échangèrent quelques mots avec humour comme toujours. Eden était contente de pouvoir bosser ici, ca allait lui permettre bien des choses et en grande partie de passer le temps en faisant autre chose que le ménage de sa maison!
    Seulement, la maladresse de la rouquine refit surface quand trop occupée à regarder Thomas en parlant, elle manqua de tomber à cause d'une pierre. Bon réflexe qui la troubla un peu plus quand elle se rattrapa à son bras et créa donc une proximité assez étroite entre eux deux. Il était mignon, il s'inquiétait de son état et la rouquine lui fit un petit sourire en se mordillant la lèvres. Elle devait paraitre débile à agir comme ça! Il ne lui en tint pas compte apparemment puisqu'il lui parla de s'asseoir. Eden était déjà prête à marcher jusqu'au banc le plus proche quand Thomas la prit tout contre lui. Elle ne put que s'accrocher à son cou en un petit son de surprise pour ne pas tomber. Assise à ses côtés, elle le laissa regarder sa jambe et lui fit un petit sourire en lui arrêtant la main.

    - Je... Pas la peine d'aller à l'hopital juste pour ça tu sais... C'est très gentil à toi de t'en inquiéter. Je vais mettre de la pommade et un petit bandage et le tour sera joué. On y verra que du feu et ce soir, je n'aurai même plus mal...

    Eden se sentait terriblement bête d'avoir trébuché comme ca devant lui. Elle était toujours un peu rosie des joues et arrêta de regarder cet homme qui la rendait toute bizarre et surtout maladroite à souhaits.

    - Je n'ai pas encore eut l'occasion de te demander... Comment de New-York, tu es passé à Ocean Grove...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 13:54

    Les combats... Thomas les fuyaient, pas réellement surprenant quand on était au courrant de ce qu'avai pu être son enfance. C'est ce passé douloureux qui avait fait de lui ce qu'il était, cet homme là, et pour ces raisons il s'efforçait d'être un homme bien. Il avait trébuché une fois, et ça lui avait tout coûté. Sa femme, son fils, son mariage. Mais il se battrait pour tout retrouver, en tout cas tout ce qui pourrait encore être sauvé.

    Ils s'entendaient bien effectivement pour le peu de temps qu'ils se connaissaient. C'était comme ça parfois, une alchimie s'était produite entre eux, dès le départ, le courrat été passé sur le champ, de surcroît bien sûr avec une attirance physique. C'était agréable de se lier facilement avec les gens, sans arrière pensée. C'était comme ça au départ avec Lily, même s'il savait déjà alors qu'il venait de trouver la femme de sa vie.
    Elle avait manqué de tomber par terre à cause d'un vulgaire caillou sur lequel elle avait buté et comme n'importe qui, elle avait eu le réflexe d'attraper ce qui était à proximité pour se retenir, et le hasard voulait que ce qui était à sa portée fut le bras de Thomas. Il n'allait quand même pas se dégager et la laisser tomber non. Et même si pour certaies, Tom était un salop de première, il avait des manières et s'en faisait toujours pour les autres quand ils étaient mal. Naturel donc pour lui de ménager la cheville de la jeune femme en la portant jusqu'au banc. Elle fini par l'arrêté, lui retirant la main de sa jambe doucement
    .

    « Ok, après tout tu es médecin, tu dois savoir mieux que moi ce que tu dois faire dans un cas pareil. », conclua-t-il en arboran tun léger sourire en coin.

    Il lui faisait en effet confiance sur ce point, puisqu'elle, elle était médecin, mais on dit bien qu'ils ont souvent tendance à ne pas prendre leurs propres bobos au sérieux, il verrait bien le lendemain si elle viendrait ou non courir. Il regarda autour un instant avant de finir par regarder à nouveau Eden quand celle-ci lui demanda la raison de sa venue à Ocean Grove. Il passa une main sur son menton avant de lui répondre
    .

    « Je pourrais te dire que je suis venu ici pour le climat, le paysage ou les filles, mais si je suis parti de New York c'est dans l'espoir de récupérer mon fils. Je suis divorcé depuis deux mois, ça ne s'est pas réellement bien passé et mon ex est venue vivre ici, alors me voilà. »

    Il aurait pu mentir. Il l'avait fait dans le passé, il était manipulateur et savait mentir comme un chef quand il le fallait, mettre son intelligence au service de ses mensonges, mais il avait préféré lui dire la vérité, pas toute évidemment, mais il ne lui avait rien caché en tout cas. Pourquoi avait-il fait ça? Cette preuve de confiance? Aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 15:37

    Pour certaines personnes, le passé était vraiment le passé. Certains avaient si facile à laisser cette chose derrière eux. Cette capacité à oublier les épreuves pour ne retenir que les bonnes choses! Eden n'avait pas cette capacité. Pourtant, dieu sait qu'elle a essayé! Zara grandissait et même si elle lui donnait du fil à retordre, Eden l'aimait plus que tout! Seulement voilà, la miss était en pleine recherche d'elle même et les questions fusaient. Ce qui faisait retourner la rouquine en arrière et souvent, douloureusement.

    Mais on est pas là pour penser à Zara... Thomas était quelqu'un de bien, Eden l'avait de suite sentit. Il était gentil, attentionné et il fallait l'avouer son sourire et son regard ne laissait pas de glace. Ils se connaissaient à peine depuis quelques jours, tout au plus une semaine et pourtant, ils se retrouvaient déjà tous les jours afin de courir ensemble. C'était un peu le bon moment de la journée. Celui où en courant, elle pouvait non seulement se défouler, se vider la tête mais aussi le passer avec quelqu'un d'agréable. Mais Eden avait été maladroite, elle avait trébucher et s'était rattrapé au bras de Tom. Gentleman dans l'âme, il l'avait porté jusqu'au banc le plus proche mais quand il regarda à sa jambe, Eden arrêta sa main. En un petit sourire elle lui expliqua que ca passerait vite.

    - Je vais bien me soigner, c'est promit!

    Elle ne lui mentait pas, elle allait le faire! C'était vrai quand on disait que c'était le cordonnier le plus mal chaussé. Eden en tant que médecin, n'était pas du style à se soigner. Mais cette fois, elle le ferait. Et puis, elle avait besoin de son footing quotidien pour être en forme...Un petit silence s'imposa jusqu'à ce qu'elle le casse en lui demandant pourquoi il avait choisis de passer de New York à Ocean Grove... Eden l'écouta attentivement, et sa réponse la toucha. Il lui faisait confiance pour lui dire la vérité. Et en plus, il voulait retrouver son fils. Ca la rendit un peu nostalgique et après lui avoir fait un petit sourire, elle regarda droit devant elle.

    - Je... Suis là pour cette raison moi aussi même si je ne suis pas divorcée...

    Elle n'en avait pas dit plus pour l'instant. Comment allait-il la regarder si elle lui avouait qu'elle avait abandonné sa fille pendant dix ans? Quelle mère fait ca? La rouquine soupira légèrement et retira sa jambe de celle de Thomas toujours en regardant devant elle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 16:18

    Difficile pour Thomas de se défaire pour de bon de son passé. Certains de ses cliens connaissaient en effet son père, certains parlaient de lui, faisant le rapprochement entre le nom de l'avocat réputé et le sien et même si l'envie de renier à jamais sa filiation lui trôtait dans l'esprit, il devait bien se résoudre à porter ce nom, puisque son fils aussi le portait, il devait tourner la page d'une toute autre façon donc, il lui restait à trouver laquelle. Peut-être en devenant meilleur, le père qu'il aurait voulu avoir lui-même à son âge.

    Tom était quelqu'un de bon, pas de parfait, mais mis à part quelques défauts, il était un homme plutôt gentil. Il était un bon patron, du moins si c'était le contraire, ses employés étaient de sacrés bons comédiens. Il était conciliant, généreux et même si comme pour l'éducation de Nathan, il lui arrivait d'être strict, il était compréhensif, il ne hurlait pas après un employé parce qu'il avait besoin d'un peu plus de temps pour finir un projet parce qu'une tuile lui été tombée dessus avec sa famille ou autre chose. C'était la vie, et il ne pouvait pas non plus jouer les tyrans, parce qu'ils avaient les meilleurs dessinateurs qui soient et que sans eux, il ne pourrait pas assumer la charge de son entreprise, croulant sous les projets. C'est de toute manière grâce à cette confiance en ses collaborateurs qu'il avait pu partir de NY l'esprit tranquille, pour retrouver son fils. Pour l'heure, il courrait en charmante compagnie et c'est tout ce qui comptait. Mais la course se termina relativement vite cette fois-ci avec la presque chute de la jeune femme.


    « Bien, je te crois alors. »

    Et il était sincère, il pensait bien qu'elle se soignerait, même si elle ne devait pas en avoir envie, tout simplement parce que comme lui, il le pariait, elle avait besoin de ce footing quotidien pour se sentir bien, aussi bien physiquement que mentalement. La conversation s'engagea alors sur un sujet bien moins trivial. Les raisons de sa venue ici. Il ne prit pas de pincettes, et admit donc qu'il avait connu une fin tragique avec son mariage et que du coup il avait aussi perdu son fils.
    Ce qui surpris Tom cependant c'était que la jeune femme assise à ses côtés vivait en fait la même situation. Quelle coîcidence quand même. Certes, elle n'était pas divorcée pour sa part, mais bon, c'était quand même dingue cette histoire. Quelles étaient les chances pour que ça arrive? Il regarda par terre avant de détourner la tête vers elle.


    « Sacré coïcidence hein? Tu as combien d'enfants? »

    Puisqu'ils en étaient aux cionfidences, autant profiter de l'occasion pour en apprendre un peu plus sur elle non? Aussi il ne manqua pas de poser sa question, celà ne l'engageait à rien, mais au moins il en saurait un peu plus sur elle que l'adresse de son domicile, son nom et ce qu'elle faisait dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 17:58

    Les deux jeunes gens étaient maintenant installés sur un des bancs du parc à discutailler gentiment. Eden expliquait à Thomas qu'elle allait soigner sa cheville et comme elle le lui avait promit, il la croyait. En même temps, elle avait besoin de ce footing quotidien pour se sentir un minimum bien. Eliminer les toxine, respirer de grandes goulée d'air...Et puis, se vider la tête... Ca aussi ca faisait du bien à la rouquine! Apparemment, c'était la même chose pour Thomas. Il avait l'air d'avoir besoin de ca tous les jours lui aussi. Ils s'étaient bien trouvés, il fallait l'avouer!

    Toujours assise à ses côtés, Eden engagea la conversation. Elle ne pensait pas que ca tournerait comme ça. Sa question était certes un peu curieuse, mais totalement anodine. Seulement, la réponse de Thomas la fit retourner dans ses soucis à elle aussi. Il était là pour récupérer son fils. C'était quelque chose qu'elle pouvait comprendre puisqu'elle était dans pareille situation. Bon d'accord, pour elle c'était différent, elle avait laissé Alice de son plein gré, mais c'était parce qu'elle savait qu'elle n'aurait pas été bonne mère pour elle. Et puis, elle avait déjà Zara et c'était déjà difficile... Alors qu'elle regardait en face d'elle, la rouquine lui répondit qu'il en était de même pour elle. Mais elle lui avoua ne pas être divorcée. C'est alors que Thomas chercha à en savoir un peu plus sur elle. Cessant de regarder droit devant elle, elle tourna la tête pour se plonger dans son regard en un petit sourire tristounet

    - C'est vrai! Le hasard est bizarre parfois. On se rencontre et en papotant un peu, on se rend compte qu'on a un but commun... J'ai deux filles... L'aînée s'appelle Zara et elle a 14 ans et Alice a 10 ans...

    Pour le coup, Eden était un peu mal à l'aise. C'était la première fois avec Thomas, mais, ce n'était pas de sa faute. C'était facile d'engager la conversation.... Bonjour, comment ca va? Oh on est voisin... Ca tout le monde le faisait... Le plus difficile était toujours quand c'était un sujet qui blesse ou des choses qu'on préférait enfuir au plus profond de soi! Et pour cacher sous la carapace, Eden était douée... A toujours se montrer femme forte et intouchable ou audacieuse et souriante... Bien sur, elle était tout ça, mais derrière ce masque, elle n'était que fragile et terriblement mal...

    - Ca te dit qu'on marche un peu? On pourrait prendre un café, c'est moi qui offre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 19:12

    C'est certain que pour le coup, Eden ne devait certainement pas s'être attendue à ce que la conversation tourne de la sorte, en sa défaveur en la replongeant dans ses propres problèmes. On ne pensait jamais dans de pareils moments qu'une simple phrase peut vous mener sur de telles blessures. On prend après tout un risque à chaque fois qu'on ouvre la bouche pour dire quelque chose, l'intensité variait simplement en fonction de l'interlocuteur qu'on a face à soi.
    Lui avait fait souffrir son fils parce qu'il avait tout d'abord fait beaucoup de mal à sa femme. Il avait trompé Lily, durant un bon moment, il ne savait dans le fond même pas réellement pourquoi il en avait eu le besoin, il avait tout pour être heureux alors. Il était marié à une femme très belle, brillante dont il était follement amoureux, qui lui avait donné un fils et il avait réussi dans le domaine professionnel. Il ne lui manquait rien, le bonheur était à sa portée et il avait chuté, tout mis en danger pour une histoire sans lendemain.


    « Oui, c'est étrange c'est vrai. Ah ok, donc deux filles, moi j'ai un garçon, comme je l'ai dis avant, il s'apelle Nathan et il a l'âge de ta dernière. Si ca se trouve ils sont dans la même classe, ça rendrait les choses encore plus bizarre. » acquiessa-t-il avant d'esquisser une moue mi-amusée mi-amer.

    Oui, c'était en effet assez troublant toute cette histoire. C'est toujours plus facile de montrer une facade aux autres que de s'exposer et parler de soi de façon directe, sans carapace pour se protéger du jugement et du regard des autres
    .

    « Si c'est toi qui offre, comment refuser. Allons-y, mais ça ira ta cheville? », demanda-t-il, car même si il avait à présent bien envie et besoin de se boire un bon café, il ne voulait pas qu'elle force sur son pied, histoire de détourner le sujet de conversation pour quelque chose de plus facile à discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 21:40

    La conversation tourna un peu contre elle... Elle avait commencé à parler en s'intéressant à Thomas et sur la raison pour laquelle il avait quitté New York. C'est vrai. Même si elle n'y avait jamais vécu, New York était une des plus belles villes du monde c'était certain. Alors la quitter pour un quartier résidentiel comme Ocean Grove, c'était pas commun! Les gens ici était bizarres, comme si ils étaient des poupées ou qu'il souriaient tous machinalement. En fait, on aurait dit que tout le monde ici portait un masque. Mais là n'est pas la question! Eden aurait put faire comme Thomas... Tromper Anton aurait été beaucoup plus facile et peut-être plus facilement pardonnable que d'avoir abandonné Alice... Mais non! Elle avait vraiment merdé pour la vie de sa fille. Heureusement, Anton était un bon père et il avait su en prendre soin... Eden ne parla pas beaucoup. Elle expliqua juste qu'elle avait deux filles et donna leur nom et leur âge.

    - Ca se peut oui. Et c'est encore plus probable qu'ils habitent tous les deux ici...

    Il avait ce sourire amer qu'Eden n'arrivait pas à avoir pour le coup. Une simple conversation avait fait ressurgir le passé et la rouquine se braqua un peu sans même s'en rendre compte. C'est pourquoi elle proposa un café. Détourner le sujet parce que ca faisait trop mal, elle n'avait vu que cette solution pour avoir moins mal sur le coup.

    - Tu ne peux pas refuser! Et si tu refusais, je saurais te convaincre ou bien.. J'irais toute seule! Ma cheville va, tant que tu ne me fais pas courir...

    La rouquine n'avait pas attendu plus longtemps pour se lever. Elle essaya de reprendre son assurance de femme forte et esquissa un large sourire. C'était tout ce qu'elle pouvait faire pour ne pas montrer à quel point elle souffrait de n'avoir parlé qu'en surface de sa famille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyLun 1 Mar 2010 - 22:25

    Tom avait tout fait pour ne jamais devenir comme son propre père envers Nathan. Il était certes strict avec lui mais jamais il ne lui avait fait de reproches injustifiés, ne lui avait interdit de faire ce qu'il aimait, forcer de faire ce que lui voulait le voir faire et surtout l'avait encouragé dans tout ce qu'il faisait, pour le basket et le reste.
    New York, la ville qui l'avait vu naître et grandir. Sa maison. Il aimait son cosmopolisme, le fait qu'à toutes heures de la nuit il restait toujours une boutique d'ouverte, un truc à faire dans la cité qui ne dort jamais. Il adorait aller à Broadway, ou assister à un match avec son fils au Madison Square Garden. New York, l'autre ville où le rêve américain avait le plus de chance de se réaliser. La ville aux milles et une lumières, où les rêves se dont et se défont parfois en un soupir. Il devait avouer que cette vie là lui manquait, mais son fils était ici, pas là-bas, alors même si présentement il avait un peu le mal du pays, il en ferait fi pour pouvoir accomplir son but: récupérer Nathan
    .

    « Ouais, c'est très probable en effet. »

    Il avait déjà repéré l'adresse de la maison où vivaient Lily et Nathan l'autre jour, mais sans s'en approcher, trop risqué pour le moment, il attendrait le moment propice pour faire son entrée, qui serait déjà bien assez théâtrale comme ça puisqu'il se doutait que son ex ne s'y attendrait pas.
    Nullement dupe quand à la raison de cette soudaine invitation à boire un café, Tom accepta cependant de faire comme s'il n'en avait rien vu, se doutant qu'Eden ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie de façon encore plus douloureuse. Il sourit à sa réponse. Elle le faisait rire, sa manière d'être était si rafraichissante en comparaison de l'habituelle gente féminine qu'il pouvait croisé dans le cadre de son boulot
    .

    « Et si vraiment tu as mal, je te porterais tel un preux chevalier. »

    Il l'imita donc, quittant à son tour le banc sur lequel ils se trouvaient assis et repris la marche aux côtés de la jeune femme, se dirigeant vers la sortie du parc. Il ne connaissait pas encore suffisamment la ville pour savoir où se trouvait le café le plus proche mais il faisait confiance à Eden pour lui indiquer le chemin une fois qu'ils auraient quités le parc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas EmptyMar 2 Mar 2010 - 11:17

    Thomas avait un fils et était fraîchement divorcé. Ce n'était certes pas la même histoire qu'Eden mais il y avait des similitudes. Si la rouquine avait déménagé, c'était dans l'espoir de revoir Anton et de pouvoir connaitre Alice. Pour Thomas, c'était surement pareil. Elle s'en doutait un peu. Ca le fit sourire que son fils Nathan et sa fille puissent être dans la même école, voire la même classe. Mais ça, Eden n'en savait rien. Tout ce qu'elle savait, c'était l'adresse d'Anton et qu'elle devait attendre d'avoir une réponse de sa fille pour savoir si oui ou non, être venue ici à Ocean Grove était une bonne idée. Ca allait être dur dans les deux cas. Si Alice acceptait alors elle allait tout faire pour se faire pardonner et elle allait devoir donner des tas d'explications, elle le savait. Mais si elle refusait, Eden allait de nouveau être détruite. Parce que mine de rien, elle avait ses raisons pour avoir agit comme ça à l'époque et puis, elle devrait vivre avec sa fille pas loin mais qui ne veut pas la voir...

    La rouquine n'eut pas le choix que de se reprendre. Penser au passé aussi fort faisait trop mal et elle ne voulait pas se montrer comme ça. Quand elle craquait, c'était toute seule, quand Zara était bien endormie. Ohh il lui était déjà arrivé de craquer devant sa fille, mais chaque fois, elle s'en voulait après. Se pensant mauvaise mère à cause de ça!
    Elle se leva donc d'un coup et reprit un peu de son assurance même si au fond elle était troublée de cette conversation. Mais c'était plus facile de changer de sujet alors dans sa petite folie habituelle, elle sourit à Thomas en lui proposant un café.

    - Ohh... Tu es peut-être un preux chevalier, mais je suis loin d'être une princesse!

    Eden rigola doucement et se mit à marcher. Lentement évidement. En même temps, elle boitillait un peu, mais c'était le temps de se remettre en route. Elle regarda Thomas qui allait à son allure et lui fit un petit sourire. Elle l'emmena juste à la sortie du parc. Il y avait là un marchand ambulant et c'était là que la rouquine allait s'abreuver quand elle faisait son footing matinal. Il n'était pas loin et ses cafés étaient délicieux. Pourquoi chercher plus loin? Elle ferait réellement le tour de la ville plus tard...

    - C'est ici que je prends toujours mon café le matin. Tu as le choix...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





You are on my road || Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: You are on my road || Thomas You are on my road || Thomas Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You are on my road || Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Greynolds Park & Cabane du gardien-