AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Lun 3 Aoû 2009 - 1:48


    Peter était surement son âme sœur et Liam aurait certainement pu s’en rendre compte si il était du genre à croire à toutes ces conneries . Malheureusement ce n’était pas le cas alors il s’était mis dans la tête qu’ils étaient destiné à être meilleur amis . C’était mieux que de ne pas l’avoir du tout de toute manière non ? Liam était un peu trop égoïste dans son genre , il le voulait pour lui tout seul sans jamais rien lui donner . Ce n’était pas vraiment sa faute en somme il était convaincu de rien n’avoir à donner . Après tout si ado ils s’étaient mis a coucher ensemble et qu’ils avaient continué Liam aurait fini par le faire souffrir et il serait sorti de sa vie . Il n’avait pas envie de ça , pas du tout .

    - Bah justement. T’es beaucoup plus jeune que moi , mon égo en prend un coup .De toute manière je comptait pas partir sans toi, j’ai besoin de toi tu le sais ça ? Puis je pense que à deux on pourras faire la une des journau si on orchestre bien notre mort . Autant laissé une trace non ?

    Il avait besoin de lui , c’était le cas de le dire . Sans lui il se sentait vide , sans vie . C’était pathétique non ? Surtout pour quelqu’un qui s’était toujours vanté de n’aimer personne . Il n’avait pas honte de lui dire , de lui faire sentir , qu’il tenait à lui et que de toute manière rien ne comptait a part leurs amitié tordu . C’était pour ca qu’il n’avait jamais rien pu faire pour s’en débarrasser , qu’il n’avait d’ailleurs jamais essayé . Après tout cette amitié était la seule chose stable de sa vie , le seul truc en quoi il croyait vraiment . Il ne croyait pas au relation de couple , ces autres amis était un peu trop rare et son boulot lui plaisait bien que ce qu’il voulait vraiment c’était avoir les couilles d’ouvrir sa propre agence . Sa relation avec Peter était parfaite , du moins il s’en était convaincu .


    On pouvait dire tout ce qu’on voulait il avait besoin de ce contact , plus que n’importe quoi . Ca avait commencé comme une blague entre eux , s’embrasser pour choquer tout le monde et puis c’était resté , il n’en avait rien a foutre que les meilleures amis ne s’embrassent pas comme ça , il avait besoin de sentir Peter proche de lui et pour lui il n’y avait aucune ambigüité , c’était leurs amitié et personne ne pouvait comprendre .


    - Ca va pas non , j’ai préféré trainer avec le petit irlandais dont tout le monde avait peur c’était un peu plus drôle . Puis de toute façon je pense pas que l’intello m’aurais suivi dans toutes mes conneries comme toi tu l’as fais . Je sais que je suis plus génial que tout le monde , mais toi je t’aime . C’est pas pareil . Et il le pensais sincèrement , il était la seule personne dont il avait quelque chose à foutre , le seul type qu’il voulait voir tout le temps , toujours . Peter était le seul avec qui il passait la plupart de ses soirées , depuis le lycée et ça n’avait pas changé . Malgré son boulot , malgré le fait qu’ils étaient censé avoir grandi , malgré tout . Il était presque persuadé qu’ils tiendraient toute les promesses immatures qu’ils s’étaient fait des années auparavant . Qu’ils resteraient ensemble quoi qu’il arrive , que bordel il allait même crever ensemble . Bordel ils étaient Liam & Peter non ?Tout les gens qui les connaissaient savaient très bien que l’un sans l’autre ca ne marchait pas , que c’était tout les deux et basta . - Ouais surement , de toutes manière si il avait du se passer quelque chose on se serait sauté dessus quand avait 15 pige et qu’un rien nous excitait . C’est le cas non ? Ca n’allait jamais ce passer et ce n’était pas comme ci en ce moment ces pensée lui traversaient l’esprit plus que de raison , qu’il devait se retenir pour ne pas se laisser totalement aller quand leurs baisés se faisaient moins sage . Sans ambigüité right ?

    C’était loin d’être la première fois qu’ils s’engueulaient . Ca n’empêchait pas Liam de se sentir bizarre , comme si c’était la fin de quelque chose . Il ne pouvait pas y croire , que Peter allait partir et toutes ces conneries parce que c’était quasiment impossible pour lui . De vivre sans ça , sans eux . Mais pourtant plus la conversation avançait plus il avait l’impression que Peter avait prit sa décision , qu’il allait se casser et que Liam n’aurait même pas les couilles de le retenir , ni même d’essayer . Ses yeux toujours fixés dans les siens il essayait de voir quelque chose , de la tristesse , du regret ,n’importe quoi pourvu que ca lui prouverait que Peter n’allait pas aller jusqu’au bout , qu’il n’allait pas partir sans lui .

    - Cynique ?! C’est-ce que je suis tu te rappelle ? Un salaud sans cœur , le même depuis le lycée . Désolé de te décevoir mais contrairement à toi j‘ai pas changé , je suis pas devenu un putain de lâche . Dis moi la vrai raison bordel , et arrête avec ta réponse toute faite sur le changement et toutes ces conneries . Tu crois vraiment que te tirer dans un autre pays c’est la solution ? Bordel arête tes connerie Peter , arrête de me prendre pour un con . Si y’a rien qui te retiens pourquoi t’as attendu tout ce temps ? Pourquoi tu t’es pas cassé depuis longtemps ?

    Ca aurait pu être simple , il aurait pu lui dire de rester , qu’il avait besoin de lui , que sans il allait littéralement crever . Mais il n’en avait pas la force et il se rendait belle et bien compte qu’il était lâche aussi , d’une certaine manière . De toute manière c’était pas comme ci ça allait convaincre Peter de rester , il avait l’air de n’en avoir strictement rien à foutre des sentiments de Liam .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Lun 3 Aoû 2009 - 2:52

    Il avait essayé... Vraiment. Essayer de passer outre. Essayer la drogue, les cachets, les anti dépresseurs, l'alcool... Il avait même essayer de se lancer dans une collection de timbres, de se taper le plus de mecs possibles ou de se trouver quelqu'un avec qui se maquer. Juste pour voir. Juste pour tester jusqu'où il serait capable d'aller... Pour lui. Rien que pour lui. Ca en devenait pathétique non? D'être à ce point dépendant de lui, comme si personne d'autre n'existait. Parce que c'était sans doute ça. Le monde autour avait disparu, ils étaient tous deux coincés sur la putain d'île déserte... Celle où son fucking coeur avait prit place et ne comptait plus partir. Vous voyez ? Il pouvait même faire des métaphores bidons (bon c'est moi qui les fait j'avoue tout >>>)... Mais qu'est-ce que ça changeait? Il était toujours coincé là. Et la douleur? Elle ne changeait pas... S'intensifiait parfois comme une brûlure puis se refermait. A vif, ouais, il l'était sans aucun doute. On aurait pu lui saigner son putain de coeur à blanc, Pete n'aurait même pas vu la différence. Il s'en foutait. Rien n'avait plus vraiment d'importance right now.

    - Je sais... Laisser une trace? Tu nous prends pour qui? Mick Jagger & Keith Richards? Et je refuse d'être Mick Jagger... On aura juste le droit à une rubrique dans les faits divers surtout étant donné que t'es gay, je peux te dire mon cher Liam que tu n'entres pas dans les grâces de la bonne communauté hétéro... Alors on sera peut-être même enterré dans une fosse commune si personne vient identifier nos corps.


    Ah ouais? Et lui il était sans doute déjà mort et enterré depuis longtemps... Mais c'était comme ça qu'il avait voulu que ça se pase, non? A vrai dire, Pete ne savait plus. Il n'avait jamais su... Et tout ce qu'il voyait maintenant c'était du vide. Celui dans lequel il se plongeait. Il voulait s'éloigner de Liam mais vous la trouvez où la force pour vous éloigner de la personne que vous aimiez le plus au monde? Nul part. On ne pouvait pas la puiser, la chercher, boire une potion magique et hop vous n'étiez plus le même... Ca n'avait jamais marché comme ça. Qu'est-ce qu'il avait été con de pouvoir penser que... Que ça pouvait marcher mais il s'en foutait. Right now, il était là. Et personne ne pouvait le déloger d'ici tant qu'il n'aurait pas décider de tourner les talons. Tourner les talons et ne jamais regarder en arrière. Il avait toujours été fort hein? Well, c'était le moment de le prouver.

    Détournant la tête, il essaya de ne pas le regarder. Comme il le faisait beaucoup trop ces derniers temps. Evitant son regard, son contact. La moindre chose qui le ferait craquer. Complètement. Comme maintenant... Il l'aimait hein? Aimer. Comme si Liam Crowley avait déjà une approche de ce truc du moins véritablement. Pete avait un aperçu, beaucoup trop grand à son goût... Pas sûr de pouvoir le supporter. Encore une des raisons pour laquelle il se cassait. Too hard, huh?



    - Tu m'aimes? Well... That's too bad (>>>>)... Prouve-le alors.
    Vous savez ce que c'est? La déception. Voir ceux qu'on aime toujours nous décevoir. Ne pas faire les bonnes choses, pas dans le bon ordre, pas pour la même cause. Vous savez, ce sentiment qu'on arrache au fur et à mesure comme un serpent qui mue. On l'oublie. Il ressurgit. One by one. Toujours. Comme si on ne pouvait pas s'en détacher parce que... Les gens décoivent les autres, huh? La vie est ainsi faite, personne ne peut rien y faire et Pete avait saisi ce principe depuis bien longtemps. Depuis le jour où... Yeah, wathever. Depuis tout ce temps il avait comprit. Ne jamais rien attendre des autres, ne jamais rien donner, ne jamais rien montrer. Le problème? Liam. Liam was always the problem. But also the great problem.
    - Sûrement... On aurait baisé comme des dingues dans ta chambre... It would have been hot. Puis on se serait réveillé le matin et tu m'aurais jeté et j'aurais rien dis, je m'en serais foutu. Ca aurait du être comme ça, non? C'était censé être comme ça... Mais la vie fait pas toujours ce qu'elle prévoit..
    Et dans un sens, il aurait préféré que ce soit comme ça. Que Liam & lui ne se soient jamais vraiment connus... Qu'ils aient juste baisés, qu'il ait été un des meilleurs coups de sa vie et puis... Rien d'autre. Rien du tout. De la baise. Pas d'amour à la manque. Vous voyez? Les choses se terminent toujours mal.

    Si Pete avait pu pleurer, ouais, il aurait sûrement choisi son moment pour le faire... Fondre un larmes comme un petit garçon, tomber à genoux devant Liam et lui dire combien il crevait d'amour pour sa gueule. Mais rien que de plonger son regard dans ses yeux verts lui donnait envie de liquéfier sur place, de se jeter par la fenêtre. Il voyait. Tout. Le mal qui lui faisait. Incompréhension. Refus. Amour, ouais, amour. Mais pas l'amour dont il voulait... Ironique, non? Lui qui avait toujours prétendu toucher à toutes les drogues au monde sauf à cette merde. L'amour. Quelle belle connerie, oui. Celle qui vous déchirait les entrailles, vous faisait ressentir non pas un manque mais un vide. Quelque chose à combler. Avant de tomber. Trop longtemps. Trop fort. Trop vite. Et partir loin dans des plaines vertes. Tout oublier. L'oublier. Finally.

    - Parce qu'avant je me rendais pas compte que je voulais plus de ça. Je veux plus de toi, Liam. Je veux plus de nous. J'en ai marre, d'accord? C'est si difficile à comprendre? Je veux une vie. Pas une vie de merde à rester dans une maison avec des gosses, non je veux partir, devenir journaliste de guerre comme j'ai toujours voulu le faire et qui sait ? Aller crever là-bas au lieu de crever ici avec toi à force de m'enfiler des trucs dans le nez. Se pinçant l'arête du nez, il eut un rictus triste au coin du visage avant de plonger ses yeux trop noirs dans ceux de Liam. Sans hésitation. Il le fallait. - I don't need you anymore... You should try the same.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Lun 3 Aoû 2009 - 18:35


    - Je m’en fou , même si mon corps se fait bouffer par les vers pendant deux semaines dans le loft avant que quelqu’un daigne remarquer ma disparition , j’en est rien a foutre tant que t’es avec moi . Y’a que toi qui compte de toute manière , y’a que toi qui à toujours compté . Et t’es la seule personne qui me fait rester sur cette terre , j’ai rien a part toi tu le sais ( autrement di t’es entrain de le larguer il va se butter le petit )

    C’était surement le cas , c’était vraiment triste . De n’avoir personne à part Pete , de dépendre beaucoup trop lui . Ca ne l’avait jamais déranger , parce qu’il coïnciderait que c’était pareil des deux coté , qu’ils étaient fusionel , qu’il était sa moitié et vice versa . Mais ces dernière mois il commençait à douter de ça , il allait peut être partir en fait , le laisser tout seul , comme il avait toujours pensé qu’il ferait , comme tout le monde le faisait . Après tout comment le supporter ? Dix ans c’était un record , même ses parents n’avaient pas tenu aussi longtemps .


    - Bien sur que je t’aime , always have always will right ?
    ! Il esquissa un vague sourire en entendant son prouve le . Il ne savais pas vraiment ce qu’on je t’aime voulait dire , après tout il ne l’avait jamais su . C’était quelque chose qu’il avait prit l’habitude de dire , parce que tout ce qu’il pouvait ressentir il le ressentait pour Peter et que même si ce n’était pas de l’amour , si ca ne l’avait jamais été c’était le sentiment le plus fort qu’il n’avait jamais éprouvé , le seul sentiment qu’il éprouverait . C’était surement de l’amour , surement plus que de l’amour , plus que tout . Peter était le centre de sa vie , le seul truc stable , le seul truc qui ne lui donnait pas envie de se jeter par la fenêtre ou de se pendre avec une écharpe en soie blanche . Ca valait quelque chose non ? Comme pour prouver ses paroles , à la demande de Peter , il écrasa avec violence ses levres sur les siennes . Essayant de tout lui faire sentir , sans savoir pourquoi . Parce qu‘il en avait besoin plus que n‘importe quoi . - Peut être pas , peut être qu’on serait tombé amoureux , que je t’aurais collé une bague au doigt , qu’on aurait acheté une maison et même un putain de clébard , qu’on aurait adopté en gosse et que je serais rentré du boulot pour te retrouver entrain de baiser le jardinier . On se serait déchiré et ça aurait mal finit . Tu vois heureusement qu’on l’a pas fait , au moins on est toujours ensemble . Oui parce que pour lui les couples finissaient tous mal , c’était évident . Ils n’auraient pas été l’exception et ils avaient échappé au pire . De toute façon tant qu’il était avec lui ca lui suffisait , ca lui avait toujours suffi . Il n’avait pas besoin de sexe et il n’avait qu’a enterrer les fantasmes stupide qui lui trottaient dans la tete , beaucoup trop souvent en ce moment .

    Vous avez déjà eu la sensation d’être transpercé par des simple mots ? Aussi fort que si dix milles lames de rasoir se plantaient dans votre peau ? C’était exactement ce que Liam ressentait à cette instant précis . Il n’était même plus sur de vraiment comprendre Peter , tout ce dont il se rendait compte c’était la force des mots qu’il prononçait et qui claquait dans l’air . Liam se sentait vide , comme ci il allait crever , simplement , douloureusement et de manière lente . Tout ce qui le pensait , les certitude qui faisait de sa vie ce qu’elle était venait d’être balayé en a peine 10 minute . Il ne l’avait pas vu venir , vraiment pas et c’était surement ce qui lui faisait le plus mal . Il était censé connaitre Peter mieux que personne non ?! Les temps changent ’faut croire .

    - What the fuck are you still doing here then ? Casse toi , Qu’est-ce que tu veux que ça me fasse après tout ? J’en est rien à foutre . toi & moi c’était marrant le temps que ça à duré mais ça fait des années que j’ai plus besoin de toi , j’ai jamais eu vraiment besoin de toi . Je suis content que tu te sois enfin réveillé .

    Sans jamais posé ses yeux dans les siens il arrêta son monologue à deux balles , ils savaient tout les deux qu’il ne pensaient rien de ce qu’il disait et qu’il était quasiment impossible qu’il puisse lui faire aussi mal , si il n’avait pas été Liam Crowley il aurait fondu en larmes , s’accrochant au larmes de Peter en s’excusant pour tout et n’importe quoi et en le suppliant de ne pas partir . Mais ça n’allait pas arriver , il avait décider de partir , c’était surement pour le mieux après tout . Posant le dernier shot que Liam venait de s’enfiler , il fixa encore pendant deux secondes les yeux beaucoup trop sombre de Peter avant de s’avancer et d’embrasser brièvement ses lèvres , ce geste n’avait plus rien d’amical , il était censé faire mal , aucun qu’il avait mal .

    - Go , have fun , don’t ever look back .

    A ses mots il tourna les talons , sans regarder en arrière . Il avait besoin de partir , n’importe ou mais ailleurs . Bordel .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam.

Revenir en haut Aller en bas
 

It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Parkwest nightclub-