AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Ven 31 Juil 2009 - 18:00


    &
    Cat Power ♫ I Don't Blame You

    Toujours & encore. Ou plutôt encore & toujours la même rengaine. Danser contre les mêmes personnes. Voir les mêmes gens. Tout le temps. Sans aucune lassitude. Depuis maintenant plusieurs années, Peter avait fini par s'habituer à cette ville, à la connaître, l'apprécier, se dire que ouais, il pourrait y construire un truc... Je vous arrête tout de suite, il ne s'agissait pas là de vie de famille ou d'une connerie comme ça, non, il n'avait jamais vraiment aspiré à ça seulement... Quelque chose. Quelque chose d'autre et il aurait du rester ici. Ne rien quitter. Construire quelque chose même si ça devait le détruire en même temps. Vous savez ce que c'est ,non? D'être confronté à plusieurs choix possibles. Peter était dans cette situation. Celle dont il ne pensait jamais se sortir. Un peu bizarre, un peu trop sordide et inattendue aussi. C'était marrant, non? A quel point les choses changeaient. Du tout au tout. Sans que personne ne se pose jamais de questions, ne résiste. Il avait essayé pourtant. Mais c'était trop tard maintenant et le seul moyen d'échapper à toutes ces conneries était encore de partir. D'échapper à tout ça. De ne pas y faire face. De ne pas foutre en l'air dix ans d'amitié juste pour une émotion à la con qui n'allait faire qu'une chose : les séparer. Alors il préférait y mettre un terme tout de suite. Tant qu'il en était encore tant. Qu'il ne détruise pas tout, du moins qu'il invente une excuse bidon pour partir, que Liam & lui s'engueulent un bon coup et qu'il parte. Comme ça. Que Liam ne sache rien. Qu'il parte avant de ne les briser tous les deux. Parce que, soyons réalistes, c'est ce qu'il allait faire non? D'une manière ou d'une autre. C'est ce qu'il allait faire.

    Alors, Peter était là... Standing at the bar. Attendant Liam, attendant qu'il l'embrasse sur les lèvres comme il le faisait toujours, comme il n'y avait jamais pensé auparavant, comme il ne pouvait même plus le supporter maintenant. Mon dieu, que ça devenait pathétique hein? Beaucoup trop pour que Peter s'en aperçoive ou du moins veuille bien s'en rendre compte. Au début, il avait fait pareil. S'était voilé la face. Avai essayé d'ignorer Liam. Tout ce qu'il ressentait. Tout ce qu'il ne connaissait pas, ne comprenait pas... Ca lui était tombé sur la gueule comme ça et il ne savait plus comment s'en sortir, enfin pas comme si il avait déjà comprit le fonctionnement des choses. C'était trop dur. Trop compliqué. Trop tout. Alors oui, il était lâche, oui si ça ne le concernait pas, Liam lui aurait dit de tout lâcher, de tout dire, peu importaient les conséquences right? No apologies, no regrets. C'était des conneries tout ça. Il y avait cru longtemps auparavant mais c'était fini tout ça. Peter se contenta d'avaler son verre de scotch d'une traite et tourna le dos à la foule de danseurs, se frottant les yeux... Il devait lui dire. Ah ouais? Et comment hein? Comme il l'avait toujours fait, toujours su. Et alors, tout serait fini, pour de bon.


Dernière édition par Peter Caldwell le Ven 31 Juil 2009 - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Ven 31 Juil 2009 - 19:16

    C’était tout les soir la même chose , pratiquement toujours la même boite , la même heure , Peter à ses cotés et toutes les connerie habituel qu’il faisait depuis maintenant un peu trop longtemps . Mais bizarrement ça ne le dérangeait pas tant que ça , sa vie avait beau être monotone il avait pratiquement tout ce qu’il avait toujours rêvé et puis Liam n’était pas vraiment fan du changement , pour lui tout fonctionnait de cette manière alors il ne voyait pas l’intérêt de tout chambouler . Coucher avec un gars différent chaque soir , bosser , passer la plupart de son temps libre avec Peter …. La routine rassurante qu’il avait réussi a créer autour de lui depuis maintenant quelques années . Et ce soir ne faisait pas exceptions à la règles . Après être vaguement rentré chez lui histoire de prendre une douche et de se changer , Liam avait prit la direction d’un night club situé en plein cœur de Miami pour rejoindre Peter . Ca aurait peut être le mérite de remonter le moral à ce dernier parce que ces temps ci , il avait bizarrement l’air étrange , un peu moins lui , un peu trop distant . Bien sur Liam l’avait remarqué mais il ne pensait pas une seule seconde que ça aurait pu avoir un rapport avec lui , y’avait pas de raison après tout ( Si tu savais pauvre Liamichouuu )

    Enfin arrivé à destination , scannant la salle du regard à la recherche d’une proie à se mettre sous la dent pour plus tard , il repéra immédiatement Peter au bar . Bon il avait légèrement l’air d’une alcoolique venant de se faire plaquer par sa femme et noyant son chagrin dans du whiskies bon marché mais on lui pardonnait facilement . Enfin vous voyez le topo ? Ce qui attisait un peu plus la curiosité de Liam . Fallait pas non plus le prendre pour un con hein , il le connaissait mieux que personne pas vrai . Enfin bref Liam fonça sur lui et sans lui laisser le temps de parler le tira vaguement par le col de son tee shirt avant de poser brièvement ses lévres sur les siennes comme il avait un peu trop souvent l’habitude de faire . C’étiat comme ça entre eux hein ?!


    - Tu sais que dans ce genre d’endroit t’es censé t’amuser huh ? Pas faire la gueule toute la soirée et resté au bar comme une jeune pucelle de 15 piges attendant le prince charmant .

    Ouais ca voulait dire bonjour , enfin à peu prés . Un sourire en coin arroche sur les lèvres il commanda un verre avant de reporter son attention sur Peter et de poser son regard dans le siens . Il finirait bien par lui dire ce qui clochait , Liam rigolerais , l’embrasserais et l’emmènerais danser et tout irait bien dans le meilleure des mondes right ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Ven 31 Juil 2009 - 20:32

    C'était peut-être ça au fond... Peut-être qu'il n'aurait pas du. Le doute lui prenait la gorge comme jamais auparavant... Comme si. Comme si il avait une putain de décision à prendre. Parce que c'était le cas, non? Soyons clair, Peter n'avait jamais fait partie de la majorité de la population qui désirait trouver le grand amour ou des conneries dans ce genre-là, bien au contraire... Il avait toujours été contre ça. Restant éternellement à se taper n'importe qui, n'importe quand sans se soucier du reste. Et il aurait bien aimé continuer comme ça. Finir comme ça. Mourir comme ça mais visiblement les choses ne devaient pas se passer comme ça, n'étaient pas censées se passer comme ça. Comme quoi, la vie était mal faite hein? Enfin bref, il était là, au bar... Toujours le même bar qu'il connaissait depuis qu'il avait emménagé ici... Il avait détesté cet endroit, ces gens et maintenant tout semblait différent et quitter ce truc, tout ça revenait à lui arracher le coeur enfin le plus dur était sans doute de quitter Liam. Il se rappelait encore de tout ce qu'ils avaient vécu. Ca faisait bizarre ouais, de se dire qu'il y a encore dix ans ils venaient ici en douce... Avec de fausses cartes d'identité pour boire, rentrer chez eux complètement faits mais heureux ouais, totally. Mais les temps étaient révolus non? Du temps avait passé, de l'eau avait coulé sous les ponts. Tout était différent maintenant. Bien trop différent et pourtant, Peter pouvait toujours autant compter sur Liam et c'était sans doute la raison pour laquelle il se bourrait la gueule ce soir... Bon je vous l'accorde, il n'avait jamais vraiment eu besoin de beaucoup de raisons pour boire mais quand même. Non pas qu'il soit alcoolique (bah nan il aimait juste l'alcool roh Rolling Eyes)... Mais vous voyez, il était Peter Caldwell. Et ouais, c'était sans doute bizarre de le trouver là au bar, à déprimer, seul comme un con en réfléchissant à la meilleure manière de tout dire à Liam... Il n'y avait pas de meilleure manière, ce dernier le prendrait mal de toute façon et mettrait en place sa grande tactique du NO FEELINGS. Wanker. Mais bon il ne fallait pas être un génie ou le docteur Freud pour voir que quelque chose clocher et pour comprendre que si Peter Caldwell n'était pas à s'éclater comme un dingue sur la piste, comme il le faisait toujours c'était que le problème était grave. Ouais, c'était le cas de le dire.

    Au moment même où ses lèvres touchèrent celles de Liam, il recula d'un pas... Fuck. Ca ne devait pas se passer comme ça. Et il ne lui dirait pas mais Liam se rendrait compte qu'un truc clochait. Peter devait juste... Comment dire? Utiliser son meilleur don pour lui faire croire que tout était parfait. Ouais, c'était sans doute ça et il était plutôt doué à ce jeu-là. Mais il essayait tout de même de ne pas croiser ses yeux. Les siens. Encore verts ce soir. A vous transpercer l'esprit. Si bien que vous ne pouviez même pas vous en remettre. Vous en détacher. Qu'importe ce que vous pouviez faire. Mais lui voulait les oublier. L'oublier. Tout foutre en l'air. C'était pas si compliqué, il ne suffisait que d'une putain de phrase à la con.

    - Ta gueule, okay? Si j'ai envie de me bourrer la gueule en jouant la pucelle je vois pas en quoi ça te concerne, Crowley... Ah ah... Enfin... J'étais sûr de te trouver là de toute façon. J'avais besoin de te voir...


    Peter ne put s'empêcher de lui adresser un de ses sourires... Vous savez, ceux qu'il gardait en coin, en arquant parfois un sourcil (AH he's too sexy when he does that (l) JAMES <3)... Comme si il les retenait. Un peu trop. Peter passa une main dans ses cheveux et s'accouda contre le bar, tournant la tête pour se retrouver juste en face du visage de Liam... Pratique quand on faisait la même taille. Quand on vous disait qu'ils avaient toujours été faits pour s'entendre. C'était comme au lycée, ils étaient destinés à être ensemble... C'était le destin. Yeah... But they weren't in highschool anymore, huh?

    HORS SUJET hein j'avais oublié de mettre les icons du début je vais les mettre ui je sors ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Ven 31 Juil 2009 - 21:16

    Pour être franc Liam n’avait carrément aucune idée que la soudaine distance que Peter prenait avait un rapport avec lui , ca ne lui avait même pas effleuré l’esprit . Il était Liam , Peter était lui et tout les deux ils formait une équipe du tonnerre depuis le lycée qui n’avait pas changé depuis dix ans et qui n’était pas prête de changer maintenant . C’est pour ça que quand il senti Peter se décaler à la minute où il écrasa ses lévres sur les siennes il ne réagi pas tout de suite et se contenta d’arqué un sourcil sans vraiment comprendre ce qui se passait et mais sans en faire tout un plait non plus . Il était convaincu que ce n’était rien , que Peter finirais par le en parler et que tout aurait une happy end au final . Pour quelqu’un qui se vante de de se soucier de personne il était peut être un peu trop accroché à Peter non ? Il n’en avait rien à foutre , il était le seul type qu’il pouvait supporter , pour qui il était prés à faire quasiment n’importe quoi et qui restait là , quoiqu’il arrive . C’était plus important pour lui que n’importe quoi . Liam était peut être l’être le plus égoïste de la planète terre , il n’aurait jamais laisser Peter partir tout en sachant que leurs amitié bidon était tout ce qu’il pouvait lui offrir . Heureusement pour lui Peter et lui étaient quasiment semblable et il n’avait jamais voulu rien d’autre . Après tout ils trainaient ensemble depuis tellement longtemps que c’était pratiquement sur qu’ils allaient rester ensemble jusqu’à la fin de temps , toujours .

    Buvant une très grosse gorgé du verre que le barman qui n’avait de cesse de lui jeter des coup d’œil lui avait servi vraiment rapidement il laissa s’échapper un rire étouffé à la remarque de Peter . Vous voyez ? C’était le bon vieux Peter , le type qu’il connaissait depuis le lycée , sa moitié et tout les truc dont il n’avait jamais eu honte . Montré ses sentiments était stupide , ça ne servait à rien , mais il avait toujours su que Peter comptait pour lui plus que personne . Et la tout le monde se demande pourquoi il n’était tout simplement pas un couple ? La réponse était simple , Liam détestait ce genre de connerie et les types avec qui il couchait n’avait aucune importance , il n’avait aucun remord à les jeter le lendemain matin . Peter avait de l’importance , plus que n’importe qui . Alors même si il était attirant , même si au lycée l’idée de se le taper lui avait traversé l’esprit plusieurs fois il avait renoncé . Parce que ce qu’ils avaient c’était plus important que n’importe quelles histoires d’amour ou de cul insignifiante .


    - C’est juste que t’es pas vraiment marrant quand tu joue la pucelle si tu tiens à rester dans le cliché de la jeune ado joue la chienne en chaleur limite nympho . Au moins ca aura le mérite de me divertir huh ? !

    Des piques toujours des piques , ça n’avait rien de méchant . C’était juste eux , leurs façon de communiquer un peu bizarre et complètement tordu . Posant enfin le verre qu’il avait dans les mains et qui était maintenant vide sur le bar il se retrouva face à Peter . Plongeant ses yeux dans les siens sans rien dire , essayant de voir si il trouvait , si il pouvait comprendre par lui-même ce qui clochait dans sa tête depuis quelque temps . Lui demander franchement était un peu trop difficile , Liam avait trop peur qu’il se braque directement . Au pire il pourrait le faire boire un peu trop mais dans le pire des cas il finirait par lui avouer et Liam aurait bu aussi et le lendemain matin il n’aurait eu aucune souvenir de la révélation qu’il avait entendu . Ou alors il finirait par ne rien dire du tout et vomirait dans la Jeep de Liam . Il fallait mieux laisser la confession se faire naturellement non . Un sourire en coin toujours bloqué sur les lèvres il attrapa vaguement Peter par le coup , ses bras enroulé autour de lui , son front très proche du siens histoire de le ramener à lui .


    - Pourquoi t’avais besoin de me voir ? Je t’ai manqué tant que ça c’est ça ?


    Liam ne pu s’empêcher d’écraser à nouveau ses lèvres sur les siennes . Sans savoir pourquoi . Habitude quand tu nous tiens .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Ven 31 Juil 2009 - 21:51

    Comment avait-il pu? Nan mais franchement comment vous pouvez être aussi aveugle pendant une durée de dix ans? C'était comme si il n'avait jamais rien vu de sa vie et tout d'un coup on lui mettait des lentilles de contact qui lui rendait la sainte vue et tout d'un coup c'était clair. Clair comme de l'eau de roche ou du moins de la vodka fraîche mais plutôt crever que de l'avouer. Il était Peter Caldwell for christ sake... Pas une de ces tapettes ou un de ces hétéros (bon il était bi ui et alors Rolling Eyes) débiles prêt à se marier tout d'un coup parce qu'ils... Oh ! Ils tombaient amoureux. C'était trognon hein? Ouais, sauf que Peter, ça lui donnait juste envie de gerber sur place. La conception de l'amour pour lui ce n'était que vide. Vide et commercialisation d'un truc qu'on avait inventé pour ne pas se complaire seul dans une vie merdique. Pour s'inventer une vie prudente. Acheter une maison, avoir une tonne de crédits sur le dos, avoir une voiture, des enfants, un chien, faire des barbecues dans son jardin le dimanche en invitant tous les amis aussi paumés les uns que les autres ou en instance de divorce. Et qui était-il dans le jardin lui? Souvent celui qui ne venait pas ou le célibataire qui se tapait un type marié ou une veuve au choix. C'était Peter ça... Pas le type qu'il était maintenant. Bon bien sur, il était toujours le même... En apparence, il avait toujours cette masse de cheveux bruns sur la gueule, des yeux noirs eux aussi et un air à la fois arrogant et sexy à souhait. Il était toujours le même aussi caractériellement. Il rembarrait toujours autant les autres, étaient toujours autant un connard enfin vous voyez le topo mais quelque chose avait changé. Evolué. Pas d'un façon qu'il trouvait saine ou géniale, non bien sur que non mais ça avait évolué. Il était... Oh fuck, il ne pouvait même pas le dire. Il était tombé amoureux. Mais qu'est-ce que ça lui donnait de plus hein? Rien à part l'envie plus que pressante de se bourrer la gueule encore plus.

    Posant un regard noir dont il avait le secret sur Liam et que celui-ci n'avait de cesse que d'éviter puisqu'il savait qu'une litanie de paroles horribles allaient sortir de la bouche de son meilleur ami, Peter pour la première fois de sa vie sans aucun doute réussit à garder un certain contrôle. Si si je vous jure, ça lui arrivait parfois. Il s'empara du verre de son meilleur ami et l'avala cul sec un grand sourire aux lèvres, sentant le liquide couler dans sa gorge et lui tourner la gueule encore un peu plus. Ca lui donnerait un peu de courage. Des couilles for christ sake.


    - Oh you're so funny, Liam... Et t'attends quoi? Que je me mette à danser sur le bar et que je fasse un strip tease? Nan désolé, faut payer pour voir ou alors me faire boire et me lancer un pari. Tu sais bien comment ça finit, non?


    Un rictus parcourut son visage à l'évocation de ces souvenirs. Tous ces soirs bourrés chez Liam où ils finissaient à poil ou à jouer au Twister (bon ça c'était quand ils étaient raides défoncés à 15 ans hein...), regarder des vieux films, écouter Pink Floyd & Bruce Springsteen. Tout ça. Eux... Combien de fois ça s'était terminé comme ça? Combien de fois avait-il regardé Liam en se demandant si il pouvait se passer quelque chose entre eux? Combien de fois avait-il secouer la tête, chassant cette pensée. Once again.

    - Ouais, je n'ai pas cessé de penser à toi, tu hantes mes rêves jour et nuit... Mais nan, connard, j'avais juste besoin de te parler. Mais bon, va tirer un coup avant je t'en prie je sais que t'en meuuuurs d'envie.

    Il préférait... Comment dire? Prévoir le truc? Yeah, something like that. Qu'il se mette en condition. Ouais, c'est ça. C'était juste histoire de retarder le moment fatidique où il lui dirait qu'il allait se casser, qu'il n'aurait pu le plaisir de le voir dans sa vie, qu'il était temps que tous deux grandissent, en finissent avec l'époque du lycée et se trouvent une vie. Que Peter aille continuer sa carrière de photographe quelque part. Ailleurs. Loin de lui, loin d'ici.

    - T'aurais pas une clope à me payer ? Oui je sais je t'en demande beaucoup mais bon il me faut bien ça pour réussir à tenir en te parlant dans un langage cohérent.


    Sentir ses lèvres sur les siennes n'avait plus rien à voir avec la sensation qu'il avait connu auparavant. Peter avait toujours considéré les baisers de Liam comme une habitude, une sorte de rituel pour choquer tout le monde, pour faire leurs ados rebelles, un truc qu'ils n'avaient pas perdus avec le temps, qu'ils ne pouvaient pas s'arrêter de faire. Tout le temps. Mais maintenant... Maintenant, il se retenait toujours pour ne pas agripper son cou, mordre sa lèvre inférieure. Maintenant, tout était différent. Ce n'était pas un vieux truc bizarre entre potes de lycée, non... C'était juste un besoin. Un besoin qui lui faisait mal... Mais qui le rendait bizarre. Des sensations à la con ,ouais. Qu'il ne voulait même pas se donner la peine de comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Ven 31 Juil 2009 - 22:46

    N’importe quelle bonne fée qui aurait eu la joie d’observer la scène serait arrivé à la conclusion que Liam était vraiment trop con parfois mais il fallait savoir qu’a ce moment là de l’histoire il pensait que tout allait bien entre eux , que si Peter n’allait pas bien c’était parce qu’il avait des problème avec une expo ou un truc tout aussi anodin , il n’avait rien fait de mal , ils ne s’étaient pas engueulé alors il n’avait aucune raison de croire que leurs amitié était menacé . Enfin de compte tout ceux qui les connaissait tout les deux avait toujours pensé qu’ils devaient couché ensemble alors que rien ne s’était passé entre eux . Bien entendu à l’époque du lycée il y’avait eu des fois ou ils avaient été à deux doigts de le faire mais quelque chose les en avait toujours empêché et Liam avait toujours été convaincu que c’était normal , qu’ils étaient deux adolescents qui venaient de découvrir le sexe et étant tout les deux gays ( enfin bi pour peter Rolling Eyes ) il était tout à fait normal qu’une certaine tension sexuelle s’installe entre eux pas vrai ? Tension qui était partie au fil des années , même si bizarrement les rares fois ou Peter avait eu le malheurs d’essayé de tenir une relation ( ce qui heureusement n’était arrivé qu’une ou deux fois hein ) Liam s’était montré plus possesif qu’en temps normal , mais ça aussi c’était tout à fait normal . Des excuses comme ça il en avait des tonnes , à chaque fois que quelqu’un osait dire que Peter et lui feraient tout aussi bien de se mettre en couple il en venait à faire un monologue sur le fait que de toute manière ils étaient mal assorti , que les relation de couple c’était pas pour eux et tout un tas de connerie du même genre . Tout ça ce n’était pas pour se convaincre lui-même , pas du tout .

    Fixant les yeux un peu trop sombre ce soir de Peter il souri . Vraiment , le sourire que peu de personne avait le droit de voir , qu’il n’affichait qu’essentiellement en présence de Peter . C’était con hein , comment quelqu’un rencontré au lycée pouvait devenir le principale centre d’intérêt de votre vie . Parce que Liam aura beau vous dire qu’ils n’aimaient personne , que rien n’avait d’intérêt pour lui il avait toujours pris l’habitude de mettre Peter a part . Il y’avait le monde d’un coté et Peter et lui de l’autre . C’était eux et personne d’autre et rien ni personne ne pourrait rien y faire . C’était comme ça et pas autrement .

    - Ouais je sais , je suis drôle , je suis genial . Enfin tu peut flatter mon ego encore un peu si tu veux . Ca n’empêche pas qu’on va parier , je sais pas encore quoi mais si tu perd tu vas te retrouver à poil sur ce bar . ‘Fallait pas me donner d’idée tordu Petey
    ( remake de Mickey Rolling Eyes en moins bien >>>>> )

    Ils en avaient fait des trucs tout les deux , des soirées à bouffé de la pizza froide et à fumer des joints assis sur le carrelage froid du loft de Liam ( je le lâche pas mon loft t’as remarqué hein ? ) se remémorant les conneries qu’ils avaient pu faire au lycée , tout ca . Et bizarrement les soirées comme ça se faisait de plus en plus rare , et ca manquait à Liam . Il ne voulait pas l’admettre mais il n’avait pas non plus envie de grandir , il avait toujours été convaincu que même à l’âge de 80 ans il embrasserais Peter sur les lèvres , soutenu de sa canne , avant de parler des types qu’ils avaient baisé , comme au bon vieux temps . ( C’est gore vu leurs âges mais bon Rolling Eyes )

    Hahaaa’ , il allait surement lui dire ce qui clochait , ayait , le suspense était fini et tout rentrerais dans l’ordre une fois de plus ( il me fais tellement pitié a être sur de lui ) Ses bras autour du cou de Peter il ne se détacha pas de lui . Jamais il ne s’étais demandé pourquoi mais il avait toujours eu besoin d’être proche de lui , de sentir ses lèvres sur les siennes quand il était désespéré ou tout simplement trop défoncé , de sentir son corps prés du siens . C’était normal pour deux amis aussi porche huh ?

    - Ca je le savais déjà , comme révélation tu pourrais trouver , tu hante mes rêves aussi au cas ou t’avais pas remarqué . Merci mais pour l’instant j’ai envie de baiser personne , y’a l’air d’y avoir personne de baisable pour le moment de toutes manières .

    Il était la seule personne à qui il arrivait à dire des truc comme ça , il lui disais même je t’aime de temps à autre , quand il voulait qu’il se la ferme pour qu’il arrête de le contredire , des connerie dans le genre . Un jeu innocent , vraiment innocent . Enfin c’est-ce qu’il pensait .Toujours aussi proche de Peter il reprit un air assez sérieux et plongeant encore une fois ses yeux beaucoup trop vert dans les siens , il sortit son paquet de clope de la poche arrière de son jean avant d’en sortir une et de la caller dans directement dans la bouche de Peter histoire de l’allumer .

    - Tu sais que tu commence à être légèrement flippant . Si tu me dis que tu compte épousé quelqu’un ou une connerie dans le genre je te préviens je risque de faire un arrêt cardiaque . Je t’ écoute connard , qu’est-ce qui ce passe ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Ven 31 Juil 2009 - 23:50

    Dans un monde censé et réel, dans un monde où ils ne seraient pas Peter Caldwell et Liam Crowley, ils seraient déjà mariés, auraient déjà adopté un gamin et entamé une procédure pour un autre... Ils auraient la famille parfaite. Ouais, la famille gay mais la famille parfaite tout de même. Avec le barbecue, la voiture à crédit, la grande maison. Tout ça. Tout ce dont Peter ne voulait pas. Parce qu'ils n'étaient pas dans un autre monde. Ils étaient dans leur monde. Leur monde pourri entouré de faux semblants, de trucs pour se voiler la face... Comment avait-il fait pendant toutes ces années franchement? Peter commençait à se dire qu'il avait une déficience mentale ou un trucs dans ce genre-là... Bah ouais, qui sait peut-être qu'on ne lui avait pas détecté à la naissance ou que le gêne amour avait été remplacé par grosse connerie. Ce genre de trucs arrive tous les jours. Prenez l'exemple de lui-même et de Liam. Vous avez une parfaite illustration des anomalies génétiques qui donnent naissance à des êtres very hot mais complètement handicapés sentimental. Voilà pourquoi Peter se barrait. Mais bon, il allait pas faire une promenade de santé ou il ne partait pas en cure de désyntox (barf il avait pas envie d'y retrouver Britney) contrairement à ce que tout le monde aurait pu croire venant de sa part. Non, il partait pour fuir. Et l'ironie de la chose était qu'il fuyait la seule personne qu'il avait... Enfin vous voyez. La seule personne qui avait toujours compté. Liam était sa famille, son frère (INCESTEEEEEEE okay pardon), son meilleur ami, son jumeau... Il avait même plus d'importance que sa mère ! Jamais. Jamais Peter n'avait trouvé quelqu'un qui lui ressemblait, qui le comprenait autant... Enfin vous voyez. Comme quoi toutes les bonnes choses ont une fin. Si il lui disait maintenant... Qu'il... Enfin, qu'il l'aimait. Si il lui disait, tout serait fini. En pire. Liam ferait tout pour oublier Peter. Tout. Même l'impossible. Il le connaissait non? Ca faisait un bout de temps qu'il le pratiquait, lui et son mode de fonctionnement à la con... Ah ouais? Parce qu'il était mieux? (OUI PARFAITEMENT >>>>>>).

    Un léger sourire apparut à nouveau sur les lèvres de Peter. Il ne pouvait pas s'en empêcher. C'était Liam for christ sake. Malgré tout ça restait eux, quoiqu'il en dise, quoiqu'il souffre, quoiqu'il ressente, quoiqu'il ne veuille pas admettre... Ca restait eux et ce con arrivait toujours à le faire sourire. De ce petit sourire en coin qu'encore une fois, Peter gardait... L'autre il le réservait pour les grandes occasions. Ouais, en gros pour Liam enfin de compte. Tout tournait toujours autour de Liam. Tout avait toujours tourné autour de Liam. Pourquoi ça devait changer? Parce que... Parce qu'il ne pouvait plus le supporter maintenant que... Oh fuck.


    - Okay, let's do it. Tu vas encore me faire faire de la merde c'est ça? T'es pas croyable... En plus j'ai un handicap, je suis LEGEREMENT bourré. Alors que toi pour le moment tu vas plutôt bien. J'exige un joker, monsieur le président. Mais allons-y... Parions ! De toute façon ,j'ai jamais été pudique...

    Ca avait failli déraper ouais... Lorsqu'ils étaient complètement défoncés ou bourrés. Ca avait vraiment failli déraper mais ils ne voyaient pas ce que tout le monde semblait comprendre. Enfin du moins, Liam ne voyait rien. Rien de ce que Peter avait. De ce que Peter avait compris. Sans doute Liam ne ressentait-il pas la même chose. Voilà pourquoi il devait partir. Eviter qu'ils ne dérapent à nouveau. Qu'ils arrêtent d'être des adolescents en découverte de sensations nouvelles à la con. Qu'ils arrêtent d'en rigoler à chaque fois du fait que tout le monde pensait qu'ils couchaient ensemble... C'était si drôle que ça? Qu'il arrête de se souvenir des mains de Liam sur sa peau. Qu'il arrête ça. C'était trop dur, hein? Ouais, Peter n'avait jamais vu combien ça pouvait faire mal des souvenirs comme ça. Il aurait préféré effacer tout ça. Revenir à zéro. Revenir en Irlande. Ouais, comme si c'était aussi simple. Mais il allait sans doute y repartir de toute manière et Liam allait le tuer lentement et simplement. Lâche hein? Sans doute.

    Fermant les yeux, Peter ne put s'empêcher d'enfouir sa tête dans le cou de Liam, comme il le faisait toujours... Ses lèvres restant collées sur sa peau. Il se sentait bien, maître de lui-même mais à quoi ça servait? De lui faire croire que tout était fini, tout allait rentrer dans l'ordre. Parce que c'était loin d'être le cas.


    - Ouais... Je suis le seul type hot dans cette boîte de ploucs c'est pour ça. Oui, laisse-moi rêver.

    Bon en même temps il avait pas tout à fait tord (QUOI? REGARDE FRANCHEMENT JAMES & GALE DANS UNE MEME BOITE c'est bon appelle la police je prends james tu prends gale et on fait un échange that's it faut voir la vérité en face >>>>)... Mais bref. Rien que de regarder dans les yeux de Liam qui redevenait noir au fur et à mesure qu'il parlait... S'inquiétait. Peter le connaissait trop bien pour savoir comment ses yeux changeaient en fonction de ses émotions. Fuck. Il détestait le connaître autant. Savoir exactement quels mots utilisés pour lui faire mal même si Liam n'avouerait jamais que ça le touchait... Peter le savait. Peter avait toujours su. Pas comme si il voulait, bien au contraire. Tirant une latte sur la clope qu'il tenait à la bouche, Peter s'écarta de Liam, aménageant une distance raisonnable entre eux. Il garda les yeux fermés, exhalant la fumée par le nez. Les yeux toujours fermés. Incapables de le regarder. Puis, comme il n'avait jamais été lâche du moins pas avec Liam, pas comme ça, il plongea ses yeux noirs dans les siens, accrochant son regard. Ne le lâchant plus. Un sourire triste sur le visage. Un sourire qui voulait tout dire. Regrets. Peine. Souffrance. Tout. Lui... Amour.


    - Il s'agit pas de ça... C'est juste que... Tu crois pas qu'il est temps que ça s'arrête, Liam? Qu'on passe à autre chose?


    Comme si c'était la vérité. Comme si il avait envie de se séparer de lui. Mais il était bien obligé de lui mentir, non? Il valait mieux, ouais. Lui faire croire qu'il avançait, évoluait sur le grand chemin de la vie. Yeah, that was bullshit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 2:57


    Le fait des les retrouver tout les deux en couple ensemble aurait surement arrangé pas mal de truc , après tout c’était l’avis de la plupart des gens . Tout le monde pensait que c’était la solution et Liam y pensait un peu trop depuis quelque temps , sans vouloir s’admettre que ça voulait dire quelque chose . C’était tout les gens qui gravitaient autour d’eux qui lui avait gentiment retourner le cerveau , le mystère restait complet selon tout le monde : Liam Crowley baisait tout le monde alors pourquoi il n’avait jamais passé ce cap avec Peter ( moi aussi je me pose la question >>> ) Après tout il admettait le premier que Peter était bah well , plus que sexy mais bordel c’était sa moitié d’accord ? Son meilleur ami, le type qui l’avait connu au lycée et avec qui il regardait Dirty Dancing en fantasmant sur Patrick Swayze . Il n’irait pas tout gâcher pour une histoire de cul et justement parce qu’il l’aimait trop pour ça , parce que pour lui rien ne comptait plus que cette espèce de connard , ce reflet de lui-même . Et de toute manière il n’avait pas besoin de ça , de tout compliqué . Liam ne comprenait même pas pourquoi il se posait ce genre de question ce soir , la plupart du temps il pensait à ca uniquement quand les choses manquaient de déraper entre eux , des baiser un peu plus prononcé que d’habitude , des mains un peu trop entreprenante … Et off course Liam rejetait la faute sur l’alcool , la drogue ou n’importe quoi qui pourrait porter le chapeau . Parce que c’était tout simplement impossible que ça veuille dire plus que ça .

    Et les choses étaient rassurante , trainer avec Peter c’était comme regarder un vieux dessin animé que vous adoriez enfant , les personnage n’avait pas changé , ni les blagues et même si vous êtes beaucoup plus âgé maintenant ces connerie vous font toujours rire et les jours de pluie où tout va mal c’est plutôt agréable de se plongé dans cette atmosphères familière . Peter lui faisait l’effet des cité d’or ou d’une connerie dans le genre , sauf que ce n’était pas que les jours du pluie qu’il avait besoin de lui . C’était tout le temps , sans ça la vie de Liam était complément stupide , sans saveur et a la limite du pathétique . Il s’en rendait compte c’était déjà un bon point non ? .


    - Moi ? Mais non tu sais très bien que je parfaitement digne de confiance , d’ailleurs tu me fais confiance pas vrai ? Et de toute façon je te rappelle qu’a chaque fois qui nous arrive des merdes c’est toujours quand ont exécute une de tes foutu idée à la con . De toute façon ça sert à rien de parié , je sais que si je te dis de te mettre à poil , la , maintenant tout de suite , tu le fera . Y’a plus de suspense avec toi , t’aime trop ça .

    C’est vrai qu’il était totalement sobre et la nuit ne faisait que commencer ( il fait archi pitié , le gars il pense il va passer une super soirée avec son meilleur ami et bah non , ui bah versez une larmichette roo .)Il s’enfila donc plusieurs shot de tequila sentant l’alcool amer lui bruler légèrement la gorge , ça ne suffisait pas mais c’était un début . A les voir comme ça , dans les bras l’un de l’autre on aurait presque pu penser que c’était un couple , un magnifique couple même . Parce que soyons clair si Liam avait pu croire au histoire d’âmes sœur et au connerie dans ce genre il n’aurait pas hésité une seule seconde , Peter et lui était bien assortit , parfait . Peut être un peu trop et ils étaient juste amis , frères . Ce genre de connerie . Ca ne voulait rien dire quand Peter enfouissait son visage dans le creu du cou de Liam de cette manière , ca ne voulait rien dire quand mains de Liam caressait vaguement le dos de Peter , ca ne voulait rien dire quand Liam laissait légèrement ses lèvres trainer dans le cou de Peter comme il faisait à ce moment précis ( tain il est dure Liam quand même Oo , on dirait il se fou de la gueule du monde ) Il revella légèrement la tête et lui murmura au creu de l’oreille :

    - C’est pas faux , de toute manière tu le sais . Y’a personne qui t’arrive à la cheville pour moi .

    Et ce n’était même pas une technique de drague bidon , c’était ce qui lui disait 10 fois par jours . Parce que c’était la vérité , Liam ne comprenait même pas à quel point ses mots pouvait faire mal , même si il l’avait su il n’aurait surement pas pu se contrôler . C’était comme ça , inexplicable , toute sa relation avec Peter était inexplicable .

    Liam releva vaguement la tête quand il sentit Peter se détacher de lui . C’était peut être un peu plus compliqué que ça n’en avait l’air . C’était quoi encore cette connerie ? Il allait lui sortir qu’il était enceinte ? qu’il faisait partie de la mafia russe ? Liam sentait vraiment qu’une truc clochait , il savait que Peter flippait de sa réaction même si il essayer de cacher toute ses émotions avec ce regard habituel . Bordel il était obligé de savoir , il avait inventé ce regard for christ sake . Il continuait de le fixé , histoire de comprendre ce qui se passait et les mots qui claquèrent dans l’air le scotchèrent sur place . Attendez une seconde de quoi il parlait exactement ? Il ne pouvait pas parlé d’eux , de ça . C’était débile , sorti de nulle part et complément à coté de la plaque .

    - Qu’on arrête quoi ? De fumer ? De sucer des queues ? De manger de la viande rouge ? Heu’ tu vas devoir être un peu plus précis parce que je comprend rien au connerie que tu me raconte la .

    Où plutôt il faisait semblant de ne pas comprendre , de ne pas voir . Comme il le faisait depuis 10 putain d’années . Liam baissa les yeux , surement pour la première fois et s’enfila un autre verre d’alcool . Il fallait qu’il se trompe , parce que si il parlait d’eux ça allait complément l’achever et il était sur de ne même pas dépasser la trentaine .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 3:29

    Ca aurait sûrement pu être la solution de leur vie, un moyen qu'ils soient tous les deux heureux pour une fois mais soyons clairs... C'était dur de rendre Liam & Peter heureux. Vous savez, ils étaient fait comme des rock stars, destinés à mourir durant leurs heures de gloire ou une connerie dans ce genre-là ... Alors ouais, il avait du mal à croire à tout ça. Et il devait partir. Loin. Courir. Partir. Ne jamais regarder en arrière. C'est ce que Liam lui avait toujours conseillé non? De ne jamais avoir de regrets. Alors sans doute que pour une fois, il se devait de... Comment dire? Avancer. Quelle belle connerie. Même si il se savait paralysé avec Liam, cette situation ne pouvait pas durer. Il se sentait encore plus mal en sa présence... Il voulait être avec lui, plus qu'il ne l'avait jamais voulu pendant toutes ces années, il ne voulait pas perdre son amitié et tout le bordel mais il ne pouvait pas... Rester près de lui sans le toucher, l'embrasser, lui murmurer des choses à l'oreille. Il ne pouvait pas le regarder avec d'autres mecs, ça le dégoûtait plus qu'autre chose et de toute façon à quoi ça servait d'aller chercher quelqu'un d'autre, de se changer les idées? A quoi ça servait? Puisqu'au bout du compte Pete finissait toujours pas larguer la dite personne. Soit sans explications soit avec des excuses bidons. Des excuses à la manque, celle qu'on sort quand on ne sait pas, quand on ne sait plus. Mais malheureusement, Peter savait... Il avait été aveuglé par leur pseudo amitié pendant trop longtemps. C'était pas dans les règles de l'amitié les trucs qu'ils franchisaient ? Okay d'accord ils n'avaient jamais été conventionnels mais quand même for christ sake. Best friends don't kiss everytime they see each other. Best friends don't try to push boyfriend or girlfriend away from the other. Best friends were never this close. Mais allez leur faire comprendre ça. Il n'avait pas subitement lu un bouquin où tout était marqué en grosses lettres rouges YOU ARE IN LOVE WITH YOUR BEST FRIEND. Non, il avait juste comprit quelque chose... En peu de temps et il aurait préféré mourir dans un crash d'avion plutôt que de se rendre compte de ça. De ce qui l'avait empêché de rester avec quelqu'un pendant des années, de ce qui le tuait. De ce qui le poussait à retourner en Irlande.

    Comme si il pouvait ne pas lui faire confiance... Dans sa vie, Peter n'avait jamais donné sa confiance à personne. Sauf à Liam. Le hasard fait bien les choses hein? Et même ça ça ne lui avait pas mis la puce à l'oreille? Certainement pas. MAis maintenant tout lui paraissait évident. Douloureux mais évident comme si il avait manqué une pièce au puzzle et que tout d'un coup il l'avait trouvé. Vous savez, Liam & Pete étaient un vrai casse-tête chinois à eux seuls alors...


    - Une de mes idées à la con? Oh Liam n'importe quoi j'ai jamais eu d'idées à la con, je te signale que quand on s'est fait arrêter par les flics juste après le bal de promo (au moins il s'est pas pris une batte dans la gueule lui aaah >>>>>>>) parce que tu fumais un joint à l'arrêt de bus, c'était pas VRAIMENT ma faute. Et puis merde, je t'emmerde. Mes idées sont toujours géniales. Ouais? Sans doute. Mais je ferais pas profiter les autres de mon anatomie parfaite,... Et toi tu l'as déjà trop vue.


    Peter ne se lassait pas de regarder Liam. De fixer ses bras, ses mains, son cou, la couleur de sa peau.. .C'était sans doute une des seules choses qui les différenciait. Liam était bronzé (pas naturellement hein mais on va faire comme si) tandis qu'il avait une peau pâle mais autrement? Autrement ils se rassemblaient. Mais il avait toujours trouvé Liam mille fois plus beau que lui. Encore une fois, combien de temps avait-il pu passer à l'observer dormir le soir dans sa chambre d'ado de merde entourés des posters des idoles de leur jeunesse... Et le regarder ne le lassait pas bien au contraire. Ses yeux tantôt verts tantôt marrons virant soudain au noir comme maintenant, sans que Peter comprenne exactement pourquoi. La sensation de sa peau sur la sienne. Comme si elle avait été crée pour ça. Comme si elle se hérissait à chaque fois qu'il posait sa main sur lui. Doucement. Ca lui coulait dans les veines. Comme Liam. Ca le transperçait de toute part... De devoir se contrôler, ne pas dévorer sa peau, ses lèvres, ne pas le laisser respirer. Non, il fallait le laisser. Alors, Peter entreprit de lui laisser une marque... Comme il l'avait toujours fait, suçotant la peau de Liam, un léger sourire triste sur les lèvres (ET CA CEST PAS UN PUTAIN DINDICE BORDEL DE MERDE EST CE QUE JE FAIS DES SUCONS A LAURE? NON ! ptdrrrrr je sors) . Sa peau avait toujours le même goût. Un délicieux mélange à mi chemin entre le poivre et le sucre. Mais il devait oublier. Oublier combien sa peau avait un goût inoubliable. Oublier à quel point il était magnifique. Oublier le fait qu'il allait lui manquer. Plus que jamais. Plus que personne. Qu'il allait devoir trouver quelque chose, quelqu'un ou se suicider au choix. Mais ne pas rester prés de lui, pas comme ça.

    - Dis pas des conneries pareilles. Tu sais que t'as toujours été mieux que moi. Que tu le seras toujours. No matter what.


    Si Peter était un sentimental et si une fois dans sa vie, il avait pleuré, il l'aurait fait right now mais il ne pouvait pas. Il avait arrêter de verser des larmes à l'âge de quatorze ans. Depuis plus rien. Sans coeur? Non. C'était comme ça. Tout simplement. Et Liam lui faisait mal mais les larmes ne viendraient pas alors il n'avait aucun moyen d'exorciser tout ça. Il devait tout garder à l'intérieur. Oublier encore ce que Liam lui disait toujours. Qu'il était magnifique, exceptionnel, hot... Tout & n'importe quoi. Tout ce qui passait par la tête de Liam surtout quand il était bourré ou défoncé ou les deux en même temps.

    C'était la dernière chose dont il avait besoin... Lui faire mal. Autant de mal qu'il lui en faisait sans même le savoir. Et Peter ne détachait pas son regard du sien. Il avait beau continuer ses sarcasmes, il savait que Liam avait stoppé toute connexion mentale décente et se focalisait sur ses paroles. Comme à son habitude.



    - Arrête ! Je parle de nous. De grandir. De partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 15:57


    Le problème était qu’il était dans un déni presque total . Il savait au fond de lui qu’il était beaucoup trop proche de Peter , que c’était limite dangereux mais il s’était tellement répéter que c’était tout à fait normal pour deux meilleurs amis qu’il avait fini par s’en convaincre lui-même . Si vous lui posiez la question il vous répondra surement qu’entre lui et Peter il n’y avait aucune tension sexuel , aucun fantasme inachevé . Mon œil oui . Et si il avait fait capoter toute les relation de Peter c’était uniquement parce qu’il ne supportait pas qu’il sorte avec un fille ( ca c’était l’excuse number one ) et si la douce moitié de Peter s’avérait être un type il trouvait une autre raison de le détester , parce que c’était tellement plus facile que de réfléchir , que de creuser et de trouver les raison qui le poussait à agir de la sorte . Il n’était pas vraiment sur d’apprécier ce qu’il découvrirait si il se laissa aller . Pour Liam c’était normal , un truc que vous êtes habitué à faire , ils n’avait connu que ça . Depuis le lycée la seule personne dont il était proche avait toujours été Peter et il avait toujours eu besoin de ce contact . Il pousserais la mauvaise foi assez loin et pourrait même dire qu’il était prés à agir de cette manière avec tout ses amis , le problème était vite réglé parce qu’à part Peter il n’avaient personne d’aussi proche , il l’avait lui et c’était la seule choses qui était importante .

    Liam avait beau être un salaud pour protéger Peter il était prés à n’importe quoi , a tuer n’importe qui . Ca avait toujours été comme entre eux . Il était bel et bien trop con pour faire la différence entre une simple amitié et autre chose et ça lui convenait , il était prés à vivre dans le déni toute sa vie si ça lui permettait de garder Peter a ses coté . Assez égoïste comme comportement non ? Il ne se rendait même pas compte à quel point il lui faisait du mal alors on ne pouvait pas le blâmer pour ça right ?


    - Joint que tu m’avais donné si je me rappelle bien donc bon t’es à moitié en tord aussi . Et puis ta gueule c’était marrant non ? ! Et de toute façon’fallait bien mettre un peu de piment à cette soirée de merde parce qu’avec les deux filles stupide qu’on s’était trouvé je me serais surement suicidé avant la fin .

    De toute manière ils aurait tout aussi bien pu y aller ensemble , comme un couple , parce qu’ils avaient passé la soirée du bal de promo à faire les con ensemble , avait fini par largué leurs deux imbéciles de cavalière et s’était fait ramasser par les flic à la fin de la soirée . Des souvenir comme ça il en avait des tonnes , des jeux d’ados stupide qui n’avait jamais vraiment fini , même à 30 ans , même maintenant . Un sourire de pervers sur les lèvres il ne pu s’empêcher d’ajouter :

    - Ouais je l’ai déjà trop vu , mais je m’en lasse jamais t’en fais pas .

    Ui Liam était une petite pute , il en avait conscience . Mais c’était un jeu entre eux , liam ne pouvait pas s’empêcher de lui lancer des piques de ce genre , parce qu’il pensait que ce n’était pas dangereux ( où plutôt , il s’en était convaincu) , que ca ne voulait rien dire ( un jour Pete il va lui sauter dessus il va rien comprendre ) .


    Comme toujours il bloqua les sensations que son corps menaçait de ressentir en sentant les lèvres de Peter lui suçoter le cou , c’était un geste amical rien d’autre mais bon ( bientôt il va lui faire une pipe et lui dire c’est pour dire bonjour , normal hein ) Mais ca n’empêchait pas à Liam d’être un homme et bon ca avait le don de le rendre dingue , c’était pas la première fois qu’il se retenait de ne pas plaqué Peter et de … ouais pas de tension sexuelle par vrai ?

    - A ouais et depuis quand ? T’es surement le type le plus sexy que j’ai jamais rencontré et tu t’en rend même pas compte .

    C’était facile pour lui de lui dire ça , sans savoir pourquoi . Parce que c’était vrai , parce qu’ado il avait fantasmer sur Peter tant de fois , avant qu’il comprenne qu’il serait amis pour la vie bien entendu . En tout cas il ne s’était jamais retenu de lui dire , parce que ca tombait sous le sens , que Peter était magnifique .


    A la dernière phrase de Peter il restait planté devant lui sans rien dire , ayant envie de le reprendre dans ses bras juste pour ne pas se sentir vide à cet instant précis . Il avait l’impression qu’on lui plantait un couteau dans le dos , qu’on l’assommait par derrière ou une connerie dans le genre . Non il ne pouvait pas être sérieux , partir ? C’était quoi ces connerie ensemble . Liam avait peur , vraiment . De le perdre , de se perdre lui-même . Parce qu’il n’était pas grand-chose sans Peter , un connard de plus , sans lui . Donc il replaça l’expression de son visage par celle qui lui servait à se défendre , un air impassible et un sourire en coin collé sur les lèvres avant de lâcher d’une voix froide et moqueuse qui enfin de compte était blessé . Un rire amer sorti de sa bouche sans qu’il n’est plus vraiment le contrôler .

    - A ouais ? C’est pour ça que tu m’as fais tout ce cinéma . Bah casse toi Wendy si c’est-ce que tu veux , moi et les enfants perdu on trouva une autre distraction t’en fais pas pour ça .

    Il évita son regard après ça , le posant sur un type non loin d’eux qui n’attendais qu’un signe de Liam pour avoir la permission de lui sauter dessus . Il était vexé , il ne comprenait rien et ça lui faisait mal , plus que tout .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 16:32

    Ca avait toujours été la même chose de toute façon. Depuis le début. La même équipe vous savez... Un peu bizarre, un peu trop glauque mais la même équipe quand même. Crowley & Caldwell. C'était toujours la même chose au lycée. Ils faisaient les conneries ensemble, avaient réussi à se faire renvoyer tellement de fois ensemble qu'ils ne le comptaient plus... Ouais. C'était toujours la même chose. Alors comment avait-il pu en arriver là? Il avait retourné la question sur tous les angles, l'avait examiné ou une connerie dans le genre jusqu'à ce que ça tombe sous le sens. Comme si il avait comprit une équation de maths à la con, comme si rien ne lui paraissait plus évident... Bah ouais, l'évidence même. Celle qu'il n'avait pas vu pendant plus de dix ans. Celle qui l'avait empêché de garder une relation stable. Celle-là. Parce qu'il y avait Liam. Liam et son mauvais côté. Liam & ses yeux verts. Tout ça. Même la première fois qu'il l'avait aperçu au lycée il n'avait pu s'empêcher de ne pas le considérer comme les autres. Pourquoi? Il n'y avait jamais vraiment réfléchi. Sans doute parce que Liam était un peu comme lui... Semblable. Bizarre. Unique en son genre. Vous savez, le genre d'éspèces en voie de disparition qu'on enferme derrière une vitre pour les admirer toute sa vie. (tu me diras au moins ça réglerait le problème, seuls dans un espace clos et ils baiseraient et ils arrêteraient de nous faire chier). Ca avait toujours été la même chose. Ce mec avait toujours exercé un truc sur lui... C'était même pas de la mauvaise influence comme sa mère lui avait tant de fois répété, non ça venait de Pete tout seul... Mais c'était bizarre. Un peu trop malsain. Comme si il y avait toujours ce truc indescriptible entre eux mais qu'on l'avait caché sous des tonnes et des tonnes de souvenirs refoulés pour le découvrir là quelques années plus tard. Beaucoup trop tard en fait.

    Les conneries, ils les avaient toujours fait ensemble. Peter ne put retenir le petit rictus au coin de sa bouche. Ils se souvenaient de ce soir-là... Ils s'étaient embrassés comme deux ados amoureux, complètement bourrés à l'arrêt de bus et puis ils avaient arrêté de parler. Liam lui avait dit toutes les choses qu'il lui disait toujours lorsqu'il était beaucoup trop bourré... Qu'il était exceptionnel, que sa vie sans lui n'avait aucun sens, qu'il était magnifique, sex, tout ce que vous voulez. Il lui avait répété, au creux de l'oreille, ses bras autour de lui. Et maintenant qu'il y repensait, Pete avait mal. Vraiment mal.

    - Oh arrête je sais que t'es un suceur de queues mais elles étaient pas si mal que ça... Enfin j'avais déjà couché avec la mienne unfortunately. Pas de chance hein? Mais bon, Peterson nous avait dit de nous tenir à carreau pour la dernière soirées dans ce foutu lycée... On a tenu notre promesse. Du moins en partie.

    Ouais, ils l'avaient tenu. En partie. Ils avaient abandonné leurs cavalières, verser du LSD dans le punch et s'étaient barrés, complètement défoncés à cause des ecsta qu'ils avaient prit. Et ça s'était fini comme ça. Enfin, avant l'épisode des flics du moins. Bizarrement, aucun d'eux ne l'avait vu venir celui-là. Encore un truc à relater dans les Grandes Aventures de Liam Crowley & Peter Caldwell. Oui, le livre allait bientôt sortir en format poche Rolling Eyes.

    - Arrête de jouer au pervers tu veux? Même si ça te va bien.


    Il arqua un sourcil en sa direction avant de rouler des yeux. C'était toujours la même chose. L'éternelle rengaine de deux pauvres cons qui n'avaient rien d'autre à foutre que de... Quoi? Traîner ensemble? Se chercher? C'était sans doute ça. Liam avait toujours joué à ce petit jeu et ça ne dérangeait pas Peter plus que ça avant quelques mois. Il en était arrivé à la conclusion que ça ne pouvait plus durer à moins qu'il se pende ou un truc dans le genre mais bon il n'avait fait dans le genre drama queen alors c'était pas aujourd'hui qu'il allait se suicider pour la gueule de Liam. Ses lèvres glissèrent le long du cou de Liam, un léger sourire sur les lèvres... Ca lui faisait mal, un peu mais tellement de bien, de goûter à sa peau. Il était pathétique, right? Sans doute mais bon autant en profiter parce qu'après... Après, il n'y aurait plus de Liam & Peter. Approchant ses lèvres de son oreille, il ne put s'empêcher de rouler des yeux encore une fois.

    - Si, je m'en rends compte... Mais pas de la même façon que toi sans doute et puis whatever, t'as du perdre tes lentilles de contact, that's it.

    Il ne pouvait pas l'entendre dire ça. Plus maintenant en tout cas. Combien de fois Liam lui avait répété ça? Il n'en avait aucune foutue idée, il avait arrêté de compter à partir d'un moment et s'était contenté de l'écouter, un sourire aux lèvres, un sourcil arqué et une tape sur l'épaule. Si c'était pour raconter de la merde pareille pas la peine de l'écouter. Pas comme ça. Pas quand ça vous déchirait les entrailles et que vous ne pouviez rien recoudre même en allant à l'hopital.

    Here they were. Fucked up. Liam remettait sa carapace du grand solitaire au coeur de pierre. Mais ça n'avait jamais marché avec Pete, il le connaissait trop bien pour savoir qu'en vérité, il était blessé. Ah ouais? Et lui alors? Lui aussi était blessé, depuis plusieurs mois, depuis 10 ans sans doute mais Liam était sans doute trop con pour s'en apercevoir et le pire était qu'il ne pouvait même pas lui en vouloir. Fuck it right?

    - FUCK YOU, LIAM. Reste dans ton putain de Neverland, moi je repars en Irlande.


    Et voilà... Et maintenant? Maintenant il n'y avait plus rien à dire. Peter détourna la tête et observa les gens aux alentours. Sans poser son regard sur Liam. Jamais. De toute façon il s'en foutait, non? Il allait trouver un mec à baiser et bye bye, Pete.The pain is all gone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 17:38

    L’époque du lycée avait surement été la meilleure de sa vie , après que Peter débarque du moins . Il avaient passé leurs temps à choper des fausse cartes d’identité , rentré dans des boites gay , essayer de ne pas se faire choper , s’embrasser dans les couloirs pour choquer tout le monde . La routine quoi , c’était un jeu , un de plus . Le Crowley & Cadlwell show , toujours .

    - En même temps il était difficile de trouver une fille au lycée avec laquelle t’avais pas couché , heureusement pour moi je touche pas à ces choses la . C’est sur qu’on s’est tenu à carreaux ouais , tout le monde était défoncé à cause du punch et on a passé notre soirée à se rouler des pelles sur la piste de danse . Meilleure soirée de ma vie surement .


    Le pire c’est que c’était peut être le cas , surement . Ils étaient inconscient à l’époque , ensemble et c’était tout ce qui comptait . Pour Liam ca n’avait pas changé , mais il avait peur qu’un jour ou l’autre Peter décide qu’il en avait assez , qu’il n’allait pas passer toute sa vie avec un connard dans le genre de Liam , qu’il rencontre quelqu’un et qu’il se case pour de bon . C’était surement sa plus grande peur .

    - Oh’ arête je sais que t’aime ça quand je suis pervers

    Si Liam avait été franc avec lui-même il se serait avoué qu’il n’avait jamais connu meilleur sensation que celle des lèvres sur sa peaux , leurs deux corps se cherchant . Une connerie d’ado qui n’avait jamais changé enfin de compte . Il avait besoin de lui , de ce contact , les lèvres de Peter était la seul chose qui le calmait no matter what mais il avait toujours été trop con pour y voir un signe . C’était rien , une mauvaise habitude sans doute . Rien de plus . Il ferma les yeux , savourant la sensation de la bouche de Peter sur lui , bordel pourquoi il ressentait des truc comme ça . C’était stupide , de toute maniére c’était rien . Rien du tout . Il se recula légèrement , avant de poser les yeux dans ceux de Peter et de l‘embrasser . Sans savoir pourquoi . Wahoow l’alcool devait commencer à lui monter au cerveau hein

    - Oh’ t’as gueule dis que j’ai des sales goût je te dirais rien . T’as toujours été trop con de toute manière , tu t’es jamais rendu compte de ce que les gens voient en toi , de ce que je vois en toi .

    Il avait toujours pensé que Peter vallait mieux que lui , pas physiquement hein il était à égalité sur ce point la et Liam savait qu’il était beau ‘fallait pas déconner . Mais il avait toujours été capable de ce lier plus facilement que Liam . Liam n’avait jamais eu de relation parce que c’était inutile , il avait Peter et ca s’arrêtait la . Pete c’était une autre histoire . Il rigola vaguement avant de posé le dernier verre qu’il venait de s’enfiler sur le bar et de lacher :

    - Je me demande même comment on à fait pour jamais coucher ensemble .

    Bon okay c’était peut être pas le truc à dire , mais il avait besoin d’en parler . Si ca devenait tabou ca voulait dire qu’un truc ce tramait et vu les sensation qu’il commençait à ressentir ce soir il préférait ce dire que ca ne voulait rien dire , que c’était une blague de plus entre eux . Une connerie , encore et toujours .

    Liam avait toujours été comme ça , c’était beaucoup plus simple de porter un putain de masque impassible quand il était vraiment blessé . Mais il savait parfaitement que Peter s’en rendrait compte , il n’avait jamais pu lui mentir . Comme ci même quand il essayait de l’en empêcher il lisait en lui comme dans un foutu livre ouvert . C’était comme ça et les technique anti sentiment de Liam ne marchait pas . Il allait balancer une autres connerie , un sarcasme insensible et le planter la , il ne pouvait pas parler maintenant . Ca lui était tomber dessus sur la gueule , toute les connerie qu’il sortait à propos d’arrêter , de grandir . Bordel il avait entendu ça tant de fois , les gens autour d’eux leurs répétait sans cesse . Mais il n’avait jamais cru que Peter aurait un jours voulu s’éloigner d’eux , de lui . Il avait besoin de prendre du recul , de se calmer et d’en reparler demain ou une connerie dans le genre . Ou peut être que Peter était énervé ce soir , contre lui . Il n’en savait rien et il n’était pas la pour jouer au psy . Mais les mots de Peter lui tombèrent sur la gueule et même son masque impassible ne resta pas complément en place . QUOI ? . Il le chopa par le bras et le ramena à lui de manière à ce qu’il le regarde
    .

    - QUOI ? En Irlande ? Tu te fous de ma gueule Pete c’est ça ? Okay c’est quoi ton putain de problème avec moi en ce moment ?

    Non non non non non non , il nepouvait pas le laisser tout seul , pas comme ça . Pas sans qu’il comprenne pourquoi . Après tout il n’avait rien fait de mal si ? Il avait beau chercher dans les brumes de son cerveau embrouillé

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 19:40

    Vous savez ce truc d'amitié que vous promettez à tout bout de champ? A la vie à la mort et au delà? Et bien Pete avait fini par se rendre compte que ça n'existait que dans les séries bidons à la con, dans les films ou dans les romans. En réalité, l'amitié... Son amitié. Avec Liam lui broyait le coeur. Tout simplement. Comme elle l'avait toujours fait, le ferait toujours. Sans ménagement, sans anesthésie. Et pourtant, il en aurait eu besoin ,une bonne dose de morphine pour faire passer tout ça. Pour oublier toutes les promesses qu'il avait arraché à coup de dents. Tout ce qu'il brisait encore. Et le lycée lui manquait. Parce qu'au moins, tout était simple. Pas de prises de tête, pas de complications. Enfin sauf si on regardait bien au fond des choses. Il avait été aveuglé par leur semblant de putain d'amitié qu'ils brandissaient fièrement au dessus de leur tête. La grosse blague, ouais. C'était la pire blague de tous les temps.

    - Mais oui, bien sur... Comme si t'étais mieux avec les mecs. Et puis pas de ma faute si elles ne pouvaient pas résister à mon accent. Ah ah. Tout comme toi. Même si tu te foutais de ma gueule et que tu le fais encore. Et puis, ouais, meilleure soirée de tous les temps... Quoiqu'on en a passé des pas mal ici aussi. L'époque où tu t'appelais " Brian Taylor " . (je sors c'est bon roh fallait je trouve un nom pour la carte d'identité ptdrrrrr).


    Peter lui décocha le plus beau de ses sourires. Celui réservé à lui, rien qu'à lui, les autres n'avaient le droit qu'aux regards chargés de ... Pas grand chose en fait. Regards noirs. Statiques. Qui ne laissaient rien présager, envisager et surtout ne donnaient pas envie de le connaître, de lui parler. Tout ce que Pete avait toujours souhaité au fond.

    Il croyait vraiment qu'il allait se perdre. Non mais sérieusement. Vous savez comme si il avait acheté un GPS qui ne vous indiquait pas la bonne route à suivre et qui vous faisait subitement vous perdre. Longuement. Éperdument. (--' toujours des comparaisons toute pourrav ui ptdr). Eh bien lorsque Liam posait ses lèvres sur les siennes, Pete ressentait tellement de trucs à la fois qu'il aurait pu se taper la tête contre les murs tel un cinglé ou un drogué en manque. Ouais... Ca revenait à ça. Et il ne pouvait pas s'en empêcher, de coller ses lèvres contre celles de Liam, de faire glisser sa langue dans sa bouche avant de s'écarter brusquement. Comme tous deux le faisaient toujours. Mais maintenant c'était différent et ça ne le faisait plus autant rire qu'avant.


    - Ding ding, honey ! Peut-être parce qu'il n'y a rien à voir, Liam et que tu te montes la tête quand t'as pris trop de drogues et que tu idéalises la personne qui est au centre de ton univers à savoir moi. Peut-être que tu te fais des idées parce qu'on se voit tout le temps et que tu peux pas comparer.
    Fuck. FUCK. Pourquoi lui disait-il ça maintenant? Pauvre con, ouais... Ils n'avaient jamais couché ensemble parce que des meilleurs amis n'étaient pas censés coucher ensemble. Ah ouais, wake up Pete... Des meilleurs amis n'étaient ni censés se rouler des pelles, ni être attirés l'un par l'autre, ni rien du tout. C'était pas le principe, right? Ouais et ça le faisait bien rire intérieurement au bout du compte. Asshole. - Eh bien disons que deux meilleurs amis sont pas censés pratiquer les tensions sexuelles. Parce qu'il n'y en a pas right? Great Pete... C'est ça, fais toi souffrir encore un peu plus, t'es sur la voie du sadomasochisme.

    Et qu'est-ce qu'il était censé lui dire hein? Qu'il ne partait pas, qu'il restait là à l'aimer comme un con. Comme si il pouvait lui dire ça. Il le perdrait vraiment à ce moment-là. Bye bye everybody. Non, ça marchait pas comme ça la vie c'était pas aussi simple ou alors peut-être était-ce juste eux ... Et leurs complications. Peut-être. Peter ne s'était jamais laissé impressionner par Liam contrairement à la majorité de la population, sans doute parce qu'il était un peu trop comme lui, qu'il savait que s'écraser rendrait les choses encore pire. Il dégagea son bras de l'emprise de Liam et le regarda dans les yeux. Verts, bordel.Comme quand il était sur le point de pleurer. Verts à en crever.

    - J'ai pas de problèmes ! J'ai juste... Le changement d'accord? On peut pas continuer comme ça. T'as besoin d'avancer et moi aussi. On a pas 15 ans, on est plus à un bal de lycée... Je suis plus... J'arrive plus à être le Peter que tu connaissais, je veux plus l'être.


    Lies... Good way to go without questions, huh? Enfin, ça aurait pu marcher si Liam ne le connaissait pas aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 22:31


    L’amitié pour lui c’était un mot assez vague , il n’en avait comprit le sens que lorsque Peter était rentré dans sa vie . Avant ça bien sur qu’il trainait avec certaine plus que d’autre , mais il ne passait pas des heures chez eux , ne leurs avait jamais parlé de son pére et des truc comme ça . Seulement Peter était au courant , seulement Peter savait tout ce qu’il avait enduré dans son enfance et seulement Peter avait été capable de l’embrassé et de le serer dans ses bras quand il avait apprit que son pére était mort . Il n’avait rien dit , n’avait rien ressentit mais Peter n’avait pas bouger . Alors ouais pour lui c’était important , leurs amitié c’était la seule chose stable de sa vie , ce qu’il avait espéré garder toujours auprès de lui .

    - Non je le suis pas mais les connerie hétéro tu sais très bien que ça me fait gerber . Et ton accent est sexy je dirait pas le contraire , même si c’est tellement facile de se foutre de ta gueule que c’est plus vraiment drôle . Ouais , le bon vieux temps pas vrai ? Enfin c’est pas comme ci c’était les dernières soirée . Quoique je vais mourir bientôt , faut pas l’oublier .

    Ouais il était sur le point de passer le cap de la trentaine et même si il jouait la dramaqueen c’était quelque chose qu’il n’acceptait pas . Vieillir , grandir et toute ces choses qui lui faisait peur . Il avait bien le droit de rester éternellement ado non ? Lui et Peter allait surement resté jeune et beau éternellement . C’était écrit .

    Dire que leurs baisés ne lui faisait rien ressentir aurait été mentir et Liam était plutôt honnête comme type non ? Alors pourquoi il n’avait jamais avoué à personne qu’il avait des frison dans le corps quand Peter glissait sa langue dans sa bouche , que quand ils étaient beaucoup trop défoncé et que leurs baisé devenaient un peu appuyé il n’avait qu’une envie c’était de … Bon okay il commençait vraiment à derapé et c’était surement les shot qui lui montait à la tête et les joint qu’il avait sniffait juste avant de venir . Il ne l’avait jamais dit a personne parce que ce n’était pas important , que c’était normal d’être un peu attiré par une personne vraiment proche comme Peter non ?

    - Je suis sobre maintenant , enfin j’ai peut être un coup dans la gueule mais je suis lucide et je suis toujours sincère quand je te dis que t’es magnifique . Je mens jamais tu te rappelle ? C’est pas ma faute si t’as toujours été trop con pour ne pas voir que t’était le type le plus beau que j’ai jamais rencontré . De toute manière ça tombe sous le sens , j’allais pas trainer avec un hobbit (Rolling Eyes ) Sans savoir pourquoi il avait toujours éprouvé le besoin de lui dire , de lui faire comprendre . Qu’il était magnifique et que jamais personne ne prendrait sa place . De toute façon il ne voulait pas de relation de couple alors c’était réglé hein , il avait tout son temps pour Peter . - Je sais , c’est juste que . Tu t’es jamais demandé ce que ça aurait donné ? Toi et moi ? Il ne le faisait même pas expert ( ui bon moi je le fais expert par contre ) c’était juste que parfois il se posait trop de question et il avait besoin de savoir si c’était la même chose du coté de Peter . Y’avais pas de mal à ca si .

    Bordel c’était le cœur qu’il se vantait de ne pas avoir que Peter était entrain de briser . C’était quoi son problème ? Sincèrement ? Il s’était pas réveillé ce matin en décidant de grandir , tout d’un coup , comme ça , pour rien . Il voulait s’éloigner de Liam au point de changer de pays ? Si c’était le cas il avait bien du faire un truc qu’il n’avait pas aimé non ? On décide pas un beau matin de mettre un terme a une relation ( amical la relation hein vous suivez ) veille de plus de 10 ans juste par qu’on souffre plus du complexe de Peter pan . Puis sincèrement Liam n’avait rien remarqué , il avait toujours pensé que cette vie à laquelle il s’accrochait était aussi importante pour lui que pour Peter . Apparemment non , apparemment il tenait plus à eux que Peter , et s’en rendre compte lui faisait mal , beaucoup trop .


    - D’accord alors pour résumer tu t’es réveillé ce matin en te disant il prit un voix de gamine de 15 ans et imita des guillemet avec ses mains comme si il se foutait de sa gueule , il était juste énervé et triste et il flippait vraiment . « Aujourd’hui je suis grand , je vais me casser en Irlande pour le prouver et surtout pour plus voir la gueule de ce connard de Liam parce qu’il changera jamais » VA TE FAIRE FOUTRE . Tu me prend vraiment trop pour un con Peter , tu crois que j’ai pas remarqué que t’étais bizarre depuis quelques temps ? Tu crois que je le vois pas que tu m’évite de plus en plus ? Casse toi si tu veux , t’as l’air d’avoir pris ta décision de toutes manières hein .

    Il se planta devant lui , ses grand yeux beaucoup trop verre plantés dans les siens . Il était entrain de se faire largué alors qu’il n’était même pas un couple . C’était ironique surement et dix fois plus douloureux . Si il partait vraiment qu’est-ce qu’il allait faire hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam. Sam 1 Aoû 2009 - 23:38

    Le problème voyez-vous c'était que plus Peter passait du temps avec Liam, moins il avait la force de le quitter. Jamais il ne s'était senti aussi bien avec quelqu'un... Aussi lui or something like that. Ca avait été dur pendant toutes ces années, d'être le mec à qui personne ne voulait parler, d'être... Fuck, d'être ce mec qu'il détestait, qu'il n'arrivait pas à aimer parce que toute sa vie il n'avait fait qu'une chose : être un connard. Mais être avec Liam le changeait. Lui donnait envie de s'occuper de lui, de le protéger, de l'aimer en quelque sorte. Alors ouais, il avait été aveugle dés le début parce que rien que ça, il ne l'avait jamais éprouvé pour personne... Jamais Peter n'avait éprouvé d'intêret pour quelqu'un au delà de deux, trois semaines et puis Liam avait débarqué. Avait tout foutu en l'air. Et continuait de le faire sans même en être conscient et c'était sans doute là le pire. Si ça n'avait tenu qu'à lui... Si ça n'avait tenu qu'à sa meilleure partie de lui-même du moins, il lui aurait dit qu'il crevait d'amour pour lui mais c'était trop tard, right? Il allait partir. Oublier tout ça. Construire une vie. Sans lui. Envisageable? Sûrement pas mais est-ce qu'il allait vraiment le choix?

    - On sait... Bla bla bla. Tu vois tu commences déjà à te répéter c'est mauvais signe, Crowley et puis tu sais que je serais toujours là pour te rattraper niveau jeunesse. Allez, sois pas débile... Te suicide pas, j'ai encore besoin de toi, tu sais ? Et rien que pour ça t'es obligé de rester. Enfin si tu veux je me tue avec toi mais le fais pas tout seul... Te garde pas les moments fun pour toi tout seul.

    C'était ce qu'ils s'étaient promis. Un jour, complètement bourrés. Qu'ils finiraient par... Comment dire? Finir ensemble? Ouais un truc comme ça. Prendre des ecsta, du poppers, boire jusqu'à en crever et finir par mourir là sur le parquet froid du loft dans les bras l'un de l'autre ou alors se la jouer à la meilleure orgasme du monde (DAVID KARRADINE POWA >>>> RIP ptdr)... Un truc dans ce genre là. Vous savez, ils avaient toujours eu des idées à la con alors pourquoi ça devrait changer là maintenant? Ca n'était pas censé changer. Rien n'était censé changer quand il s'agissait de Peter & Liam comme si ils se repassaient toujours le même vieux disque en boucle avec un sourire sur les lèvres. Old times, huh?

    C'était comme si on lui avait lavé le cerveau... Ses lèvres sur celles de Liam, leurs langues entremêlées. Et tout ça paraissait naturel. Du moins avant... Maintenant il devait se concentrer pour ne pas le toucher, ne pas déraper encore & encore. Mais c'était un peu trop tard? Il avait déjà dérapé depuis longtemps, depuis qu'il avait ouvert les yeux sur la putain de vérité qui leur pendait au nez.


    - Bah... T'aurais pu traîner avec l'intello de notre classe au moins t'aurais toujours paru plus beau que lui tu sais et puis, t'as toujours été mieux que moi et tu le sais... No matter what ,tu resteras toujours Liam Crowley. Le plus sex, le plus génial, le plus... Enfin tu vois et arrête de moi je suis BOURRE... C'était comme si Liam avait pu lire dans ses pensées, être une sorte de super héros à la noix qui lisait en lui comme dans un livre ouvert... Bah si c'était le cas, il devait bien se foutre de sa gueule right now en entendant ce qu'il pensait, ce qu'il ressentait. L'amour n'était qu'une illusion d'hétéros? Une excuse à la con pour rester ensemble et finir en divorce hein? C'était toujours la même rengaine. Peter y avait cru. Avant. Il se croyait capable de vivre avec la seule amitié de Liam... Mais il avait récemment découvert que non, même l'amitié cachait un amour de merde. Un de ceux qui vous faisait souffrir. On n'est jamais à l'abri de ça à ce qu'il paraît. Dommage... - Si... Sans doute... Mais bon pas comme si ça allait un jour se passer? So get over it huh? Ah ouais? Get over it? C'était la seule chose qu'il trouvait à dire ? Si il avait eu des couilles il l'aurait embrassé à pleine bouche et renversé sur ce foutu bar sans plus d'explications mais bon c'est la vie, non? On ne peut pas toujours faire tout ce qu'on veut et céder à ses pulsions sinon... Ca se compliquait encore plus.

    Here we go again. Toute leur vie, quand ils s'engueulaient... Parce que fallait pas croire, ça leur arrivait souvent, tous deux n'avaient qu'une chose à faire : adopter la même technique. Autrement dit un concours de vannes perpétuelles lancées dans les dents jusqu'à ce l'un ou l'autre se calme et qu'il embrasse l'autre à pleine bouche. Compliqué? Non, c'était simple selon eux mais ça ne réglait pas les choses hein? Si? Non, ça laissait tout simplement toute la merde de leur relation s'entasser un peu plus. Encore & toujours. Et tout se barrait en couilles à un moment ou un autre de toute façon. Tout se barrait toujours en couilles et aujourd'hui, c'était pire. Et Liam n'allait pas le lâcher, Pete en était sûr.

    - Oh mais arrête d'être aussi cynique... Tu crois que ça marche avec moi tout ça? Tes répliques sordides juste histoire de faire réagir les gens, de les blesser. Ca marche pas avec moi. J'ai changé okay? C'est peut-être pour ça que je suis bizarre avec toi mais contrairement à ce que tu peux croire ça veut pas dire... Ca veut pas dire que je t'aime plus, Liam. C'est juste que ça nous mène nul part. Comme d'habitude et j'en ai marre. Je veux voyager, faire de la photo, retourner en Irlande... J'en ai besoin. Rien me retient ici after all.

    Tournant à nouveau la tête, il plongea son regard noir dans celui de Liam... Il avait toujours été doué pour lui faire croire qu'il disait la vérité qu'il le pensait, et il voulait juste que Liam le croit. Qu'il croit à ses mensonges, qu'il ne les voit pas dans ses yeux. Ah ouais? Et il comptait faire ça comment? En le tuant à coups de haches et de mots saturés? Fuck it.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam.

Revenir en haut Aller en bas
 

It's not that I don't know, it's just that you wouldn't understand if I told you. | Liam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Parkwest nightclub-