AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -24%
Batterie Externe 10000mAh Mini Ultra Compact – 2 ...
Voir le deal
15.21 €

Partagez | 
 

 - I want to introduce you to someone (dylan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




- I want to introduce you to someone (dylan) Vide
Message(#) Sujet: - I want to introduce you to someone (dylan) - I want to introduce you to someone (dylan) EmptyDim 8 Mai 2011 - 20:38


    I want to introduce you to someone


Après l’accouchement, bien des choses s’étaient produites, et plus d’une étaient surprenantes compte-tenu des caractères d’Ozzie et Brenna. Mais il fallait croire que petit à petit, ils consentaient à faire des efforts pour s’améliorer et grandir. Du moins en quelque sorte. Quoiqu’il en soit, en cette matinée, la trentenaire ne voulait plus rester enfermée, sa quasi inactivité l’épuisait plus que tout. Elle qui n’était pas d’un tempérament calme, commençait à bouillir, rien de pire qu’un congés maternité, après avoir fait les cent pas chez elle durant sa grossesse. S’armant de son porte bébé, dans lequel elle installa confortablement Asher, elle n’oublia pas non plus le sac de son bébé. Elle commençait à prendre le pli, et les habitudes d’une mère, il lui arrivait souvent d’oublier certaine chose, mais elle allait en s’améliorant, elle faisait des efforts. Tout comme Ozzie ceci dit, le plus répréhensible était surtout l’ambiance à la maison, pas les efforts des jeunes parents qui méritaient d’être salué sur ce point. Arrivant à sa voiture, l’Irlandaise installa son bout-de-chou dans le siège auto, conformément au règle de sécurité. C’était assez étonnant de la voir se comporter aussi prudemment, elle qui était si insouciante parfois, mais la sécurité et le bien-être de son fils, importait plus que tout. Roulant prudemment, elle ne réservait ses excès de vitesse qu’à ses trajets en solitaire, lorsqu’elle profitait de la présence d’Ozzie pour aller prendre l’air, faire des courses, ou n’importe quoi, qui impliquerait qu’elle sorte. Mais devenir responsable, c’était aussi avoir un boulot stable, et le jeune homme l’avait comprit, il travaillait pour un agent artistique depuis maintenant quelque mois, mais soit son travaille le fascinait énormément, soit son patron le torturait, vu les heures tardives auxquelles il lui arrivait de rentrer. Peut importe, cela faisait plusieurs jours déjà qu’elle cherchait une nounou dans l’espoir de reprendre son emploi, la chaine était prête à la reprendre, et comptait sur elle dans quelques semaines. Elle avait donc besoin de remise en forme, mais avant tout, de parler à une personne en particulier. Pendant qu’elle se noyait dans les couches depuis la naissance d’Asher, son meilleur ami, ne vivait pas la plus belle partie de sa vie, et si cela restait prévisible à ses yeux, elle se devait d’être là pour lui. Elle aurait put confier son fils à quelqu’un de confiance, mais elle savait que voir son bonhomme, lui remonterait un peu le morale. Le connaissant plutôt bien, elle avait décidé de le retrouver à la salle de sport, là où elle pourrait reprendre un peu d’exercice (ce qu’elle faisait déjà quotidiennement chez elle lorsque le petit lui en laissait le temps) et pourrait également parler avec lui et lui présenter son fils. Une fois arrivée dans le bâtiment, elle fut assaillit par une horde de femelles complètement gaga devant la bouille très éveillé et le regard clair d’Asher qui faisait déjà tourner des têtes. Évidement, pour Ozzie, il avait hérité des gênes des Bowen. Une fois sortie de cet attroupement qui lui donnait presque le tournis, et une forte envie de cogner le nez de la première dinde qui glousserait, elle réussit à monter vers la salle d’entrainement que réservaient Dylan et Brenna très souvent. Salle privée qu’ils monopolisaient parfois pendant de longues heures, elle s’empressa de faire un commentaire sur la prise à laquelle il s’essayait. « Tu devrais prendre appuie sur la jambe droite, la répartition des forces n’est pas la même dans tes deux jambes. Les humains sont les êtres les plus asymétriques possibles contrairement aux apparences. » l’Irlandaise avait la sensation de pas avoir vu le professeur universitaire depuis des années, c’était comme retourner chez-soi, après un long périple effrayant. Tenant le porte bébé à bout de bras, la jeune femme s’accroupit pour le déposer à terre contre un mûr du gymnase. Déposant également son sac, avant de détacher Asher et le prendre dans ses bras, et de s’approcher fièrement, un sourire radieux sur le visage, en direction de Dylan. « Je te présente Asher. » S’empressa-t-elle de lui dire tout en agitant doucement la main du bébé en guise de coucou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




- I want to introduce you to someone (dylan) Vide
Message(#) Sujet: Re: - I want to introduce you to someone (dylan) - I want to introduce you to someone (dylan) EmptySam 21 Mai 2011 - 22:22

Dylan se rendait compte au fil des jours qu’il n’aimait pas du tout être célibataire. Évidemment il ne cherchait pas du tout à remédier à la situation mais il commençait à trouver qu’il avait beaucoup de temps libre. N’avoir qu’à s’occuper de soi-même lui semblait pénible si bien qu’il avait pris de l’avance et il ne lui restait plus qu’à attendre la journée où ses étudiants lui auraient tous remis leurs examens finaux afin d’avoir quelque chose à faire. Avant les vacances d’été. Des vacances qui s’annonçaient plutôt déprimantes. Tâchant d’oublier toute la mélancolie et surtout d’oublier sa relation avec son ex-femme, Dylan avait décider d’aller se défouler en s’entrainant. Il n’y avait rien de plus satisfaisant de défouler sa colère dans quelque chose de physique. Et surtout, il préférait s’entrainer que de répandre sa mauvaise foi envers les autres. Il en avait marre de se faire dire qu’il trouverait mieux, qu’elle ne le méritait pas. Au fond de lui ça lui semblait vrai, il le leurs accordaient, mais il ne voulait pas l’avouer. Il aurait simplement voulu que les choses se replacent d’elle-même. Il avait toujours été heureux avec elle, sans jamais se poser de questions. Une naïveté qui lui avait couter beaucoup. Vêtu d’un simple short de sport, Dylan serra les dents en relevant des haltères au poids un peu plus lourd de ce qu’il avait l’habitude de lever. À bout de bras, il sentit ses bras trembler sous l’effort considérable alors que ses traits du visage se plissaient. « Tu devrais prendre appuie sur la jambe droite, la répartition des forces n’est pas la même dans tes deux jambes. Les humains sont les êtres les plus asymétriques possibles contrairement aux apparences. » Prenant une respiration difficile alors qu’il se sentait vaciller, il releva les yeux réalisant qu’il n’était plus seul. En sueur et à bout de force, Dylan baissa ses bras avant de laisser tomber prudemment les haltères au sol. « Merci du conseil. » Répondit-il avant d’empoigner sa serviette et d’enlever la sueur de son visage. S’approchant de son amie, Dylan pu enfin prendre compte à quel point Brenna avait changer. Pas en tort. Non, la grossesse avait simplement donné de jolies courbes à la jeune mère et ses traits fatigués firent sourire Dylan. Pour la première fois depuis un bon moment, elle lui apparaissait calme et douce… des impressions qu’elle allait sans doute bientôt effacer. Car Dylan connaissait son tempérament explosif et Brenna n’était pas le genre de femme à aimer prendre des vacances.

« Je te présente Asher. » Posant les yeux sur le petit Asher, Dylan eu un pincement au cœur en voyant l’enfant. Ce n’était pas parce qu’il ne l’aimait pas, mais c’était ce genre d’évènements qui lui rappelait qu’il ne pourrait jamais avoir les joies d’être parent. Et même s’il pouvait adopter des enfants si l’envie lui prenait, Dylan voyait ça comme quelque chose de différent. Son enfant ne pourrait jamais lui ressembler… Comme ce petit Asher qu’il devinait avoir les yeux de sa mère. « Il est adorable..» Fit Dylan admiratif devant le petit poupon que Brenna lui présentait enfin. Attrapant la petite main minuscule de l’enfant, Dylan détailla avec un sourire les traits de l’enfant les yeux brillants. Il adorait les enfants et ce n’était un secret pour personne. Finalement il s’approcha doucement de Brenna avant de l’embrasser doucement sur les joues en prenant soin de ne pas écraser le petit Asher. « Tu es magnifique. » Dylan se détacha bien rapidement de son accolade, non seulement parce qu’il adorait les contacts physiques avec les autres mais aussi parce qu’il savait qu’il avait beaucoup transpirer et donc qu’il ne devait pas être agréable à toucher. « Vous êtes venus vous entrainer avec moi? » demanda-t-il avec un petit sourire. Brenna avait sans doute beaucoup d’entrainement à rattraper mais la connaissant, elle ne perdrait pas de temps à se remettre sur ses pieds.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




- I want to introduce you to someone (dylan) Vide
Message(#) Sujet: Re: - I want to introduce you to someone (dylan) - I want to introduce you to someone (dylan) EmptyMer 22 Juin 2011 - 3:45


L’Irlandaise n’était pas faite pour être mère c’était un fait, si elle devait choisir à qui confier son petit, elle demanderait à Dylan sans la moindre hésitation. Elle confierait sa vie à cet homme alors son enfant encore plus, il avait l’instinct qui lui manquait, cette douceur, cette candeur et cette gentillesse qu’Asher ne trouverait pas auprès d’elle, ni auprès d’Ozzie d’ailleurs. Elle se sentait même coupable d’avoir amené son fils de le lui avoir présenté, c’était comme réveiller de vieux démons chez son ami. Mais à quel moment de sa vie culpabilisait-elle en faite ? Non il y avait une bonne raison à sa présence ici, elle avait amené Asher afin de le lui présenter comme le ferait toute amie normale à la naissance de son enfant. Mais parler de sa « famille » lui permettrait d’emboiter facilement sur celle de Dylan. Elle éviterait le fameux « Je t’avais prévenue » qui lui brulait pourtant les lèvres, bien qu’elle était du genre direct voir trop, elle n’était pas méchante et encore moins intentionnellement. « Tu es magnifique. » Et comment se montrer méchante n’est-ce pas ? Il était sans doute le seul homme sur la planète à pouvoir apprécier les traits tirés et les courbes arrondies d’une mère. Ce n’était pas le genre de choses qu’elle entendait de la bouche d’Ozzie ceci-dit, elle l’avait surement mérité, mais elle restait intimement convaincue qu’il le pensait malgré tout. « Merci ! » Se contenta-t-elle de répondre avec un sourire radieux. Non elle n’était pas la femme heureuse par excellence, elle n’allait pas sombrer dans le baby-blues pour autant. Seulement cette femme active, se retrouvait dans son élément, une salle de sport, son plus fidèle ami face à elle, Brenna ne pouvait que se sentir mieux et plus confiante. Entre ces murs elle se sentait plus sûre d’elle, qu’elle ne pourrait l’être chez elle. L’Irlandaise était consciente de la mère pitoyable qu’elle faisait, malgré tout les efforts qu’elle pouvait fournir pour réussir à se prouver le contraire. Mais elle ne se faisait pas d’illusions pour autant. « Et bien oui, ça fait un sacré moment que je n’étais pas entrée dans une salle de sport, il était temps que je m’y remette n’est-ce pas ? » Reposant l’enfant dans le porte bébé qu’elle avait déposé un peu plus loin, elle s’assura qu’il était bien attaché et à l’abri de tout objet dangereux pouvant tomber par accident. Si elle avait bien apprit une chose de Dylan c’était au moins la prudence, si elle n’en tenait pas compte pour elle-même, en revanche avec Asher c’était différent. Partant alors immédiatement s‘emparer d‘un tapis qu‘elle déposa bien vite au sol, il était temps qu’elle se charge de ce petit ventre qui ne l’handicapait pas, mais manquait sacrément de fermeté, et ça, c’était gênant. D’autant que les années passaient pour la trentenaire qui accordait beaucoup d’importance à son image. S’allongeant sur le tapis elle n’avait plus qu’à forcer sur ses abdos encore et encore pour redresser le buste, ce qui ne l’empêcherait surement pas de parler. « Alors, il n’y a pas que les entrainements que j’ai raté ! » continuant ses exercices tout en jetant un petit regard à son fils de temps à autre elle reprit. « Si tu me racontais plutôt ce qui se passe dans ta vie ? Tu dois déjà soupçonné que c’est le chaos chez moi, alors il doit y avoir plus de suspens de ton côté. » En réalité elle savait déjà tout, du moins dans les grandes lignes, elle aurait tout simplement put demander comment il allait, mais c’était bien trop simple pour Brenna, qui se doutait bien de l’état dans lequel il se trouvait. Ce qui l’intéressait c’était de savoir comment il envisageait la suite, comment il voyait l’autre connasse, enfin son ex-femme. « Tu sais bien que tout ce que je te dirais sera pour ton bien. Tu doutes pas de ça, n’est-ce pas ? » Par moment, l’Irlandaise était tellement tranchante, qu’elle pourrait en devenir blessante malencontreusement, mais là n’était pas le but. Elle avait beaucoup d’affection pour Dylan et tout ce qu’elle avait pu lui dire, n’était en aucun cas pour l’enfoncer, jamais, mais sans doute les hormones la ramollissait encore un peu, parce qu’elle finissait par douter de ce qu’il pouvait penser d’elle finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




- I want to introduce you to someone (dylan) Vide
Message(#) Sujet: Re: - I want to introduce you to someone (dylan) - I want to introduce you to someone (dylan) EmptyJeu 30 Juin 2011 - 15:37

« Et bien oui, ça fait un sacré moment que je n’étais pas entrée dans une salle de sport, il était temps que je m’y remette n’est-ce pas ? » Dylan eu un sourire face à l’empressement de Brenna à reprendre la forme afin de vaincre les ravages de la grossesse qui lui avait offert quelques courbes. Mais il ne s’inquiétait aucunement, Brenna prendra un vilain plaisir à dompter son corps afin de retrouver cette silhouette qui lui correspondait. « Ça fait un bon moment, effectivement. » Fit-il en guise de réponse alors qu’il tentait une nouvelle fois de relever les haltères mais cette fois-ci avec les conseils avisés de son amie. D’un coté il était vraiment content que Brenna ait eu son enfant, ils pourraient se revoir de temps en temps maintenant. Et même si ça faisait qu’il ne la remplacerait plus il en était que le plus soulagé. S’occuper d’une équipe était loin d’être sa tasse de thé. Il préférait aider quand on en avait besoin et s’effacer le reste du temps. « Alors, il n’y a pas que les entrainements que j’ai raté ! Si tu me racontais plutôt ce qui se passe dans ta vie ? Tu dois déjà soupçonner que c’est le chaos chez moi, alors il doit y avoir plus de suspens de ton côté. Tu sais bien que tout ce que je te dirais sera pour ton bien. Tu doutes pas de ça, n’est-ce pas ? » Les bras tremblant alors qu’il conserva les poids lourds quelques secondes à bout de bras, il les fit tomber le plus doucement possible qu’il fut capable avant de relever les yeux vers Brenna. La toisant un instant afin de juger si la question était légitime où si Brenna ne faisait pas semblant de ne pas être au courant. Il la connaissait depuis longtemps pour savoir qu’il ne lui fallait qu’un seul instant pour dire ce qui devait lui brûler les lèvres depuis le début. Elle avait eu raison. Depuis le début. Comme Hareton. Comme s’ils s’étaient donnés le mot. Et lui, l’aveugle – naïf – il avait continué de leur servir son discours comme quoi elle était la femme de sa vie et qu’ils vivraient ensemble pour toujours. Conservant un silence face à ce sujet particulièrement sensible, Dylan ne pris pas la peine de souffler d’avantage qu’il releva d’un seul coup les haltères simplement pour pouvoir forcer un peu plus les choses et ressentir pleinement ses muscles se contracter sous l’effort.

Incapable de soutenir l’effort plus longtemps, Dylan fit tomber lourdement l’instrument au sol. Reprenant son souffle tranquillement, il alla s’installer sur un banc tout en restant silencieux. Il ne doutait pas des bonnes intentions - bien que maladroites - de Brenna. Lui-même, si les rôles se seraient inversés aurait voulu comprendre ce qui s’était passé mais évidemment il n’aurait jamais su s’y prendre de la même manière qu’elle. « Claire est enceinte. » Céda-t-il finalement en avouant le clou du problème à savoir que sa relation avait été menée à l’échec... qu’il n’avait jamais été aimer comme il le croyait et que par-dessus tout… d’innombrables hommes s’étaient présentés dans son lit. Dylan se sentait dégoûté et pourtant… il ne voulait en parler à personne mais il aurait été capable de lui pardonner si elle avait souhaité qu’ils arrangent les choses. Le jeune professeur se releva avant de se diriger vers un coin de la salle où tombait par le plafond un sac dans lequel il allait pouvoir frapper pour entraîner ses bras…et se défouler. Il enfila les gants rouges en s’assurant qu’il ne se blesserait pas dans l’entraînement. « J’te jure Brenna, si tu es ici pour me dire que tu avais raison… Je pars d’ici. » l’avertisa-t-il du ton qui montrait à quel point il était réellement sérieux. Il n’avait pas besoin qu’elle ouvre la bouche pour lui affirmer se qui lui avait pendu au bout du nez depuis tout se temps. La trahison de sa propre femme remettait ses plus vieux doutes en jeu comme quoi, faire confiance aux autres était dangereux. On se blessait. Finalement prêt, Dylan offrir un solide coup dans le sac avant d’en servir un deuxième, puis un troisième et un quatrième. La force qu’il usa lui fit parcourir des picotements dans les bras tant il était parti pour se malmener. « Désolé… disons que c’est dur ses temps-ci. Elle est venue il y a deux semaines pour tout déménager et la maison est vide sans elle. » Marqua-t-il le soulignement de cette réalité par un coup de poing bien placé qui fit vaciller le sac. Dylan ne voulait pas regarder Brenna, surtout pour ne pas voir la satisfaction de celle-ci de voir que Claire était partie. Après tout, elle ne l’avait jamais supportée. Et il n’avait jamais compris pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




- I want to introduce you to someone (dylan) Vide
Message(#) Sujet: Re: - I want to introduce you to someone (dylan) - I want to introduce you to someone (dylan) EmptyJeu 28 Juil 2011 - 4:29



Le sport lui avait manqué. Sentir ses muscles travailler, se contracter. Cette douloureuse chaleur lancinante qui annonçait une crampe. Brenna a toujours été une grande sportive, et garder la forme et une certaine hygiène de vie était vitale pour elle. Un besoin personnel comme professionnel cela dit. Quoiqu’il en soit, pendant ces mois, où elle fut condamnée à se reposer, traiter comme une poule en porcelaine couvant un œuf en or. Asher était tout sauf fragile, et c’était ainsi l’avantage d’avoir comme parents une paire d’imbécile inconscient. Si Brenna ne l’avait encore jamais fait tomber, elle l’avait déjà cogné plus d’une fois au rebord des portes, heureusement pas au niveau de sa tête, c’était bien le seul endroit qui ne morflait pas. En revanche, elle était certaine que c’était déjà arrivé à Ozzie. Par moment, elle se demandait si elle ne pouvait pas se procurer de ce sirop sensé assommer un gosse pendant un bon moment. Bien sur c’était très mal vu, mais lorsqu’elle l’entendait brailler à s’en détruire les cordes vocales, elle se demandait si cela ne relevait pas de l’acharnement. Le sport l’aiderait non seulement à se défouler, mais en plus à récupérer sa silhouette, car il fallait l’avouer, si Asher était mignon, il n’était pas passé inaperçu alors qu’il pataugeait tranquillement dans le ventre de sa mère. Elle crut étrangler une vieille saute, lorsqu’elle lui demanda comment elle allait les appeler. Le plus tôt était donc le mieux, occasion parfaite en plus pour présenter son bout de chou à Dylan et prendre de ses nouvelles. En réalité, elle était belle et bien au courant. Ce n’était pas par cruauté qu’elle avait amené le bébé avec elle par ailleurs. Dylan étant son ami le plus proche, c’était dans l’unique but de lui présenter son fils et cela sans arrière pensée. Bien qu’elle réalisait, qu’elle était peut être maladroite du coup, mais c’était habituel chez elle en un sens de toute façon. Néanmoins, connaissant son ami, elle réalisait qu’il était tombé de haut. Malgré ses avertissements, pas un seul instant il avait imaginé qu’elle puisse être totalement différente de ce qu’il imaginait. Et pourtant .. Brenna l’avait tout de suite sentit, peut être était-elle née équipée d’un radars à pintades, sans doute même, mais il n’avait pas voulu écouté. Borné à se plonger dans son rêve, dans son idylle parfaite. Bien qu’elle adorait avoir raison, l’Irlandaise aurait tout de même souhaité se tromper. « Je n’étais pas là pour ça. » Même si j’avais raison, partie qu’elle retint, par délicatesse, même si elle ne s’apprêtait pas vraiment à être délicate par la suite. Se levant pour se diriger vers lui, elle se saisit fermement du sac pour que ses coups soient plus précis et qu’il n’ait pas à attendre que le sac revienne à lui. Enchainer les coups, rien de mieux pour se défouler. « J’ai été marié tu te souviens ? Ça n’a pourtant rien de comparable avec ce que tu vivais avec Claire, à ceci près que je sais ce que c’est que se retrouver comme un con face à ses désillusions. » Brenna savait très bien de quoi elle parlait, Mike n’avait rien du prince charmant, bien que cela n’avait jamais fait partie des critères de l’Irlandaise, pourtant en découvrant ce qu’il était vraiment, elle était tombée de très haut. Malheureusement c’était une autre personne qui en payait le prix, et d’une certaine façon, elle aussi. « Qu’est-ce que tu ressens pour elle là maintenant ? » Brenna avait pour objectif de le pousser à bout, techniquement et pour le connaitre très bien, ce n’était pas forcement une bonne idée. Dylan était sensible et elle souhaitait qu’il le reste, pour son équilibre, mais pour le sien aussi. Sans son ami, tel qu’elle l’avait toujours connu, elle n’avait plus qu’à se flinguer. Et s’il laissait sa colère le pourrir, comme la sienne avait glacé son cœur, elle ne donnerait pas cher de la candeur qu’elle appréciait voir dans son regard. « Elle t’a annoncé ça comment ? » Malgré ses méthodes abruptes, elle n’était pas totalement insensible, et par moment, elle se demandait, pourquoi elle ne rendait pas les choses plus faciles en était simplement une femme niaise, naïve et sensible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




- I want to introduce you to someone (dylan) Vide
Message(#) Sujet: Re: - I want to introduce you to someone (dylan) - I want to introduce you to someone (dylan) EmptyVen 29 Juil 2011 - 16:55

« Je n’étais pas là pour ça. » Dylan se tue devant l’affirmation de son amie. Il s’en voulait d’être aussi sensible sur ce sujet car il en venait à réagir avec un peu moins de calme ce qui était loin d’être son habitude. Il n’avait pas le coté spontané et impulsif que la jeune femme avait l’habitude de démontrer une particularité, qu’il appréciait bien, mais il fallait l’avouer qu’elle était difficile à supporter à l’occasion. Brenna le rassura alors qu’elle lui disait qu’elle n’était pas là pour lui dire qu’elle eu avait raison. Ils savaient tous les deux que c’était le cas, mais Dylan n’était pas d’humeur à assumer un nouveau coup de poignard en l’entendant lui rappeler à quel point il avait été stupide. Et pourtant hormis sa femme, il avait toujours été doué pour discerner les gens, savoir leurs intentions en observant leurs gestes mais elle.. il avait simplement jamais porter d’attention au delà de ce qu’elle voulait bien lui montrer. Le jeune professeur attendit que Brenna retienne le sac avant d’y assener un coup fort sans pour autant être un coup violent. « J’ai été marié tu te souviens ? Ça n’a pourtant rien de comparable avec ce que tu vivais avec Claire, à ceci près que je sais ce que c’est que se retrouver comme un con face à ses désillusions. » Il baissa les bras un instant toisant son amie alors qu’il avait stupidement oublier que Brenna avait déjà été mariée. Mais il n’avait pas l’énergie nécessaire pour lui dire qu’il était désolé au même titre que malgré tout, elle avait un merveilleux enfant maintenant et à proprement parler, d’une famille. Sauf qu’il n’était pas tomber aussi bas pour se mettre à comparer sa vie a celle des autres. Il savait que Brenna avait eu son lot de souffrances et même si elle avait du mal à voir d’un bel œil la relation dans laquelle elle était, Dylan savait qu’elle était tout de même heureuse. Quoiqu’elle en dise. « Qu’est-ce que tu ressens pour elle là maintenant ? » Surpris par la question, Dylan asséna un violent coup dans le sac qui vacilla légèrement alors que Brenna tenait toujours l’objet de défoulement. « Pour elle…? Je sais pas. » Il marqua une pause alors que la question s’incrustait dans sa tête. Qu’est-ce qu’il ressentait pour elle? « Je sais que logiquement, je devrais la détester mais j’y arrives pas. Qui sait, peut-être qu’elle se sentait seule quand j’étais parti à mes conférences… Peut-être qu’elle voulait…Je sais pas Brenna. Si j’avais pas été aussi aveugle, peut-être que j’aurais pu sauver les choses. Que j’aurais été mieux en mesure de comprendre. »

Un coup puis un deuxième, ceux-ci furent si virulent qu’il dût baisser les bras alors que la douleur se répandait dans ses bras jusqu’à ses épaules. Canalisant sa colère dans le sport, Dylan prit de longues respirations alors qu’il commençait à s’épuiser sous l’acharnement. « Elle t’a annoncé ça comment ? » Passant une main dans ses cheveux, Dylan soupira de nouveau rempli d’amertumes. Brenna savait poser les questions, celles qui rendait les choses vraies et difficiles. « Elle m’a dit qu’elle n’en pouvais plus, qu’elle en avait marre et que je me rendais compte de rien. Que je vivais dans un monde parfait, que j’étais naïf… Tu t’imagine bien que si elle avait été au courant de tout, j’ose croire qu’elle aurait pas cru ça de moi. » Il retira ses gants protecteurs délaissant le sac pour pouvoir s’entrainer ailleurs. Dylan empoigna sur un crochet au mur une corde à danser qu’il se mit à faire tourner autour de lui, sautant d’un geste rapide et précis. « Elle…m’aurais écris une lettre si j’avais.. pas rentrer aussitôt. » Un geste qui l’aurait démoli encore plus s’il avait rentrer chez lui et que Claire avait tout simplement disparu. Nulle doute qu’ainsi il aurait déployer tous les effectifs à sa porter pour la retrouver et comprendre. Pas sur qu’il aurait mieux accuser la nouvelle d’apprendre qu’elle était enceinte d’un autre homme. Et sans l’avouer sa virilité en prenait un coup en apprenant à quel point il avait été cocu pendant toutes ses années. « Et si tu me parlais plutôt de ta situation? Vous supportez le coup toi et Ozzie? Je veux dire, il est pas encore mort? » Demanda-t-il en voulant détourner la situation et aussi à alléger la lourdeur de la situation.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





- I want to introduce you to someone (dylan) Vide
Message(#) Sujet: Re: - I want to introduce you to someone (dylan) - I want to introduce you to someone (dylan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

- I want to introduce you to someone (dylan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-