AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -41%
Tefal Ingenio Poignée Amovible Noire
Voir le deal
9.95 €

Partagez | 
 

 appartement au centre de miami- let's party together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




appartement au centre de miami- let's party together Vide
Message(#) Sujet: appartement au centre de miami- let's party together appartement au centre de miami- let's party together EmptyMer 2 Mar 2011 - 5:50

appartement au centre de miami- let's party together Sanstitre6bn appartement au centre de miami- let's party together Sanstitre2g

Nate Hepburn & Billy Jonhson, 27 février 2012
I'm glad you're here, let's party together

    Son anniversaire était aujourd’hui et personne ne s’en était réellement soucié. Oh, évidemment, il avait eu des centaines de « joyeux anniversaire Nate » sur son mur facebook, mais était-ce réellement réconfortant. Faith ne savait probablement pas que c’était en ce lundi soir que le basketteur allait avoir 22 ans, car elle ne lui avait pas parlé de la journée. Les personnes qui avaient réellement compté pour lui, Cory, Muffy ou Philip n’avaient pas pris la peine de l’appeler, ne serait-ce que cinq minutes. Ils avaient opté pour un texto ou un courriel. La seule et unique personne qui avait pensé à lui, c’était son père. Le mec que Nate détestait le plus sur la planète, quelle joie. Il lui avait semblé difficile de se sentir à nouveau si seul, lui qui avait l’habitude de l’attention. Mais en y réfléchissant bien, qu’est-ce que ça pouvait lui foutre? Il se fichait pas mal que ce soit son anniversaire et surtout, il devait commencer à se foutre des personnes qui avaient un jour comptées pour lui. Il en avait marre de se sentir mal tout le temps et de revoir son passé comme s’il s’agissait d’une époque merveilleuse. Il devait se concentrer sur son avenir. Il allait rencontrer d’autres gens, avoir un nouveau cercle d’amis. Il recommencerait sa vie et ce serait encore mieux que tout le reste. Pour cela, cependant, il devait cesser de broyer du noir. C’est de cette manière qu’il décida de s’installer à Miami. Ce n’était pas à cause des confidences de Faith ou de cette envie de l’avoir dans sa vie. Cela n’avait rien à voir avec personne, si ce n’est lui-même. Ce matin-là, Nate alla courir sur le bord de l’eau, comme il avait l’habitude de le faire tous les matins. Cela lui fit un bien fou. L’envie de jouer au basket attaqua ses membres, il sentait des fourmillements ou bout de ses doigts. Le garçon termina son transfert à l’université de Miami et alla rencontrer le coach Reynolds. L’entretien fût court, il était Nate Hepburn et serait un grand atout pour les Heats. Le beau brun rencontra l’équipe, réalisa qu’il y avait de nombreuses têtes connus et s’arrangea même pour se faire inviter à une soirée chez un des gars de l’équipe.

    C’était purement immature, toute cette histoire de bonheur parce qu’on a des gens auprès de nous, parce qu’on est populaire. Et pourtant, c’était le genre de Nate. Il avait peut-être gagné en maturité au cours des années, se montrant moins prétentieux, jugeant les autres moins facilement. Il avait réussit à entretenir une relation stable, il s’était ouvert à quelqu’un et avait prit soin d’elle, du mieux qu’il l’avait pu. Il n’était peut-être pas amoureux de la jeune Smith, mais tenait assez à elle pour ne pas la laisser tomber. Et pourtant, il restait un jeune adulte, tout juste sorti de l’adolescence et qui adorait le bruit des rencontres. Pour lui, jeune homme qui ferait carrière dans le sport, rien n’était vraiment important que ce que les gens pensaient de lui. Il avait besoin de se sentir apprécier, il devait rencontrer de nouveaux visages, charmer et baiser s’il le pouvait. C’était cela sa vie, la richesse et la simplicité. Il étudiait la politique simplement par intérêt et non car il avait une quelconque ambition. Il n’était pas un homme d’affaire, il ne serait jamais un homme respectable. Il serait envier pour son talent, il serait idolâtrer par les fans et c’est tout. Il ne savait pas ce qu’il ferait à la fin de sa carrière, il espérait pouvoir jouer assez longtemps pour le découvrir. Et pour ces raisons, il fût franchement emballé par cette fête. C’était l’occasion de s’amuser un peu, de cesser de broyer du noir.

    Il passa l’après-midi à faire du surf, puis rentra dans ce qui allait être sa nouvelle maison et prit une douche. Lorsqu’il sortit de la salle de bain, Faith le dévisagea de la tête au pied avec un sourire pervers et lui fit un signe de tête de manière à lui pointer la table. Il remarqua la boite de pizza et entra dans ce qui serait bientôt sa chambre. Il mit ses phat pants et vint s’assoir à table, affamé. Est-ce que cette attention était un pur hasard, ou elle voulait manger avec lui parce qu’il s’agissait d’une soirée spéciale? Nate ne le savait pas et il n’était pas près de demander. De toute façon, cela n’avait plus réellement d’importance. Lorsqu’elle le regarda et lui dit, d’un ton qui aurait pu avoir l’air blessant : « Tu sais, t’as l’air plus vieux, Hepburn », il n’eut plus aucun doute. Il eut un rire, tout en secouant la tête et prit la magnifique pointe qui se trouvait déjà dans l’assiette de sa colocataire. C’était agréable, d’ainsi rattraper le temps perdu. Ils rirent énormément, burent quelques bières et vers 9h, après avoir reçu un téléphone, elle mit les voiles en lui promettant une surprise pour son retour. Le jeune homme termina sa bouteille et alla s’habiller. Simplement vêtu d’un jeans et d’un chandail de laine noir, il se brossa les dents et quitta la demeure en direction de la fête.

    Cela se déroulait dans un appartement de Miami et dès son arrivé, il se sentit bien. Il rencontra plusieurs personnes, passa du temps avec quelques filles jusqu’à ce qu’une magnifique blonde attire son attention. Il la regarda quelques instants et eut un sourire en croisant son regard. Étrangement, Nate ressenti quelque chose, quelque chose qu’il n’avait plus ressenti depuis longtemps et qui lui donnait l’impression que cette fille valait réellement la peine. Ils se regardèrent ainsi une bonne minute, jusqu’à ce qu’un garçon pose une main sur l’épaule de la belle et qu’elle tourne la tête vers lui. Nate ne la quitta toutefois pas des yeux et il la vit se retourner vers lui une ou deux fois, avant d’être amené plus loin. Nate alla de nouveau se chercher à boire et il alla rejoindre Tyler, un mec de l’équipe des Heats. Ils rigolèrent un bon moment. Le beau brun se sentait réellement dans son élément, il alla même danser avec deux inconnues. De nouveau, il croisa le regard de la délicieuse blonde qui se dirigeait vers le balcon. Le jeune homme s’excusa et alla la rejoindre. Ils étaient seuls. Elle lui sourit et il en fit de même, puis, il osa un commentaire : « T’en a marre des commentaires déplacés des mecs en manque et complètement saouls qui trainent à l’intérieur? » Elle le toisa du regard et eut un rire : « Parce que tu n’es pas un de ceux là? » Il hocha la tête, c’était fair. Puis, il regarda la ville quelques instants avant de se tourner de nouveau vers elle, amusé : « Je serais tenté de te séduire, mais la différence c’est que je supporte assez bien l’alcool alors ce que je dis, je le pense. » Ils se regardèrent un court moment, avant qu’un gars en sous-vêtement vienne s’aplatir dans la porte vitrée, balançant son corps d’avant en arrière en un geste un peu trop évocateur puisqu’il était en érection. Les deux jeunes gens à l’extérieur le regardèrent surpris, un peu dégouté, surtout lorsque le blondinet pointa la jeune femme et sortit la langue. Puis, ils éclatèrent de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
Jemima Eason

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

appartement au centre de miami- let's party together Vide
Message(#) Sujet: Re: appartement au centre de miami- let's party together appartement au centre de miami- let's party together EmptyJeu 31 Mar 2011 - 22:17



Pas mal de choses avaient changé en l’espace de quelques mois. A présent, Billy n’était plus dans l’ombre d’un sénateur, à s’occuper de trier des dossiers et voir un nombre incalculable de personne refuser son autorité et pénétrer le bureau sénatoriale comme s’il s’agissait d’un moulin. Fatiguée de la politique, bien qu’il s’agissait d’un milieu dans lequel elle excellait plus qu’elle ne l’aurait cru et qui l’attirait beaucoup, elle préférait et de loin prendre un nouveau départ. Lors d’un diner organisé par la petite-amie de Sloan, vraisemblablement pour qu’il rencontre son colocataire. Il décida de l’inviter pour que le repas ait des airs moins formels sans doute, bien qu’elle le soupçonnait de vouloir en profiter pour qu’elles se rencontrent également. Néanmoins ce fut Fabien qui attira son attention bien plus que la brunette. Ravie de pouvoir mettre en pratique son français qui avait malgré tout quelques faiblesses en plus de son accent Australien qui ne la quittait jamais. Allant de discussions en discussions, un projet s’était très vite dessiné entre le jeune étudiant et la chômeuse. Ils prirent leur temps et montèrent leur agence de rencontres dont le bureau officiel se situait chez Fabien. Activité qui lui plaisait de plus en plus alors qu’elle avait passé des années à s’occuper des couples de n’importe qui, comme de ses amis, simplement parce que cela l’amusait beaucoup. A présent c’était aussi devenu son gagne pain, et c’était d’autant plus rafraichissant de pouvoir se plonger dans un nouveau projet, avec un associé aussi décontracté et sympathique que le jeune Lefèvre et de pouvoir s’adonner à une activité plaisante et amusante. Chez elle, l’ambiance s’était décontractée, les malentendus avec Brody s’étaient dissipés et le train-train habituel avait put reprendre son court normal. Elle était d’ailleurs heureuse de pouvoir recouvrir une certaine complicité avec le jeune homme, bien que Sloan demeurait et demeurera toujours son meilleur ami, elle avait une affection toute particulière pour lui et ne pourrait cautionner de le perdre une seconde fois. Pour finir sur une note plus agréable encore, tout était au beau fixe avec Casey, si tout n’était pas encore simple de part la révélation de cette relation et sa position, cette fois-ci la jeune femme avait décidé de la faire passer avant sa carrière et c’était un choix qui comptait beaucoup aux yeux de Billy. Toutes les déclarations du monde n’avaient plus autant de valeurs que ce geste. Pour certain cela semblerait crétin, mais pour elle au contraire toute leur relation prenait un sens et une route qui les attendaient depuis longtemps. Ce ne serait pas facile évidemment, mais elles seraient là pour se soutenir mutuellement et c’était bien là le principale après tout. Une chose manquait à l’univers de la jeune Johnson pour qu’il recouvre un peu de normalité .. La fête. Grande fêtarde, elle ne s’était pas incrustée à l’une des nombreuses fêtes de la côte depuis des temps immémoriaux, à tel point qu’elle se sentit soudainement prendre dix ans en pleine tronche. C’était une des choses auxquelles, elle devait absolument remédier, elle ne pouvait pas devenir si sérieuse, même si elle s’était faite discrète pendant un temps, pour plusieurs raisons évidentes pour elle, à présent il était tant de ressortir son déhanché du placard. Et Billy Johnson savait toujours comment s’incruster à une fête. Signe du destin sans doute, mais alors qu’elle déambulait gentiment dans l’épicerie du coin pour quelques courses de dernière minute, elle vit une bande de jeunes étudiants, se servir de manière presque abusive en alcool, tandis qu’ils n’avaient probablement pas l’âge pour ça. Elle qui n’avait pourtant pas fait d’études, connaissait bien les rouages de ces soirées étudiantes pour s’y être incrustée plus d’une fois. Oubliant très vite ces histoires d’œufs manquant pour le petit déjeuner de son colocataire, elle se dirigea d’un pas assuré vers ces quelques garçons qui ne s’attendaient pas à voir une jeune femme comme elle se préoccuper de leur présence, et comment leur en vouloir ? « Je vous propose un deal les gars! Tony n’a encore jamais laissé passer le moindre imbécile et sa fausse carte d’identité, aussi friqué soit-il pour le soudoyer. En revanche, j’ai suffisamment au compteur pour vous éviter de vous retrouver à courir à poil à la soirée de ce soir pour ne pas avoir enrichit le bar comme on vous l’avait demandé. » Tandis que l’un d’eux se lança à demander à la plantureuse blonde ce qu’elle souhaitait en échange, ils furent surprit de voir qu’elle ne souhaitait qu’une simple invitation, il était bien loin le temps où elle draguait à tours de bras pour obtenir ce qu’elle souhaitait. A présent, elle devait se montrer sérieuse, du moins c’était une théorie qui se devait d’être logique et appliquée. L’arrangement fut ainsi scellé, et alors qu’elle faisait passer la cargaison pour eux, elle fut invité, par le plus jeune d’entre eux, mais heureusement plus mignon. Bien qu’elle n’ait aucunement l’intention de se promener à son bras toute la soirée, ses agissements et manigances avaient surprit Brody, qui ne devait pas l’imaginer comme ça, et pourtant, elle ne fut jamais prévisible et il ne se passerait pas un instant sans que la situation reste inchangée. Un corset noir, mettant en valeur son décolleté, elle avait alors opté pour une pair de jeans ne voulant pas non plus basculer dans la provocation, Billy avait un don pour rester malgré tout élégante quoiqu’il arrive. Perchée sur des talons d’une hauteur vertigineuse, elle laissa sa crinière blonde voler négligemment, elle était fin prête et n‘eut pas besoin de passer des heures à peaufiner un maquillage qu‘elle avait choisit simple. Elle rejoint finalement le jeune homme à la soirée bien que son intérêt se porta très rapidement ailleurs. Si elle avait discuté avec pas mal de personnes depuis le début de la soirée, un parmi tant d’autre attira d’avantage son attention. Leurs regards se croisèrent un instant, quelques secondes suffisants à l’Australienne pour deviner qu’elle serait surement amener à le découvrir un peu plus. Si elle ne voulu pas lui accorder trop d’attention de prime abord, ce fut surtout parce qu’elle en fut détourner, et puis elle jugea que finalement ce n’était pas trop mal. Elle ne voulait pas qu’il sente immédiatement qu’il suscitait un intérêt quelconque chez elle, encore qu’elle n’arrivait pas à mettre le doigt sur la raison qui l’y poussait pour l’instant. Se laissant finalement porter par l’ambiance de la soirée elle en profita pour se laisser aller sur la piste de danse, pour s’enfiler quelques verres et s’amuser tout simplement. Ayant traversé pas mal de moments difficiles ces derniers temps, elle trouvait en cette soirée, la légèreté qui manquait tant à sa vie. Profitant également pour adresser quelques regards soutenus à ce mystérieux jeune homme. Néanmoins, elle saisit la première occasion qui se présenta à elle pour rejoindre le balcon. Si les fêtes lui avaient manqué, elle aurait probablement dut choisir un environnement moins chargé d’hormones pour sa remise dans le bain. Un bon bol d’air frais ne lui fit pas de mal, et elle fut agréablement surprise de recevoir de la visite. Comme à son habitude, elle sortit les griffes sans pour autant se montrer mesquine, c’était plus un jeu qu’une véritable attaque lui intimant l’ordre de ne plus polluer son oxygène. Tandis qu’elle s’était perdue dans son regard avant d’avoir pu répliquer n’importe quelle bêtise lui étant passé par la tête, un jeune homme vint troubler le calme qui régnait à l’extérieur. Ils ne purent que s’amuser de la scène, de toute évidence il y avait toujours des imbéciles pour se ridiculiser et amuser les autres. Elle laissa échapper un « charmant » chargé d’ironie, avant de recouvrer son sérieux en reportant son attention sur la vue. La jeune femme ne prit cependant que quelques secondes avant de répondre à son interlocuteur sans détourner le regard de la ville toujours en mouvement à cette heure-ci. « Si je comprends bien, quelque soit tes tentatives s’il y en a, tu les ferais de ton plein grès et non pas poussé par les effluves d’alcool ? Intéressant .. » Finissant son verre d’une traite avant de se tourner pour pouvoir à présent juger de ses réactions, elle reprit tout en gardant son sérieux. « Supposons donc qu’il y ait une tentative, sache que je ne suis pas comme les trois quart des filles à cette soirée. Ma réceptivité à toutes techniques de drague n’est pas décuplé par l’alcool. Je suis bien trop résistante et je répondrai donc de mes actes. » Esquissant un sourire charmeur, cela ressemblait très étroitement à une mise au défit. Bien que pour l’instant, elle agissait avec spontanéité sans trop réfléchir, une chose plus que n’importe quoi d’autres lui avait manqué .. Jouer. Et il semblait être un candidat idéal pour ça.


_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




appartement au centre de miami- let's party together Vide
Message(#) Sujet: Re: appartement au centre de miami- let's party together appartement au centre de miami- let's party together EmptyMer 1 Juin 2011 - 5:38

    « Ainsi, quoiqu’il arrive, nous n’aurons aucune excuse et seront pleinement consentant, c’est ce que tu me dis? »

    Il eut un sourire amusé, un sourire qu’il savait craquant et qui se voulait charmant. Nate avait toujours adoré le flirt et il était extrêmement doué à ce jeu. La plupart du temps, non en fait, à tous les coups il parvenait à obtenir ce qu’il désirait. Certaines étaient plus difficiles que d’autres à atteindre, il devait parfois compter sur plus d’une soirée. Le résultat était, toutefois, toujours le même : il gagnait. Je ne suis pas en train de dire qu’il couchait avec toutes les filles qu’il désirait, parfois le sexe n’était même pas l’issue de la partie. C’était, la majorité du temps, une envie passagère, le désir de voir l’autre succomber, tout simplement. Pas la peine d’aller jusqu’au bout, un simple baiser pouvait être assez satisfaisant. Cela dépendait des situations, de ses envies et non des filles. Car s’il l’avait voulu, il aurait pu toutes les avoir dans son lit, mais il préférait souvent s’arrêter au moment crucial, laissant les demoiselles sur leur faim. Certes, il s’était fait prendre à quelques reprises, succombant lui-même à une demoiselle. Or, il avait toujours fini par gagner, la délaissant au bon moment et la faisant revenir au galop. Il aimait tellement ce petit jeu, qu’il l’entretenait, quoiqu’involontairement (en quelque sorte), avec sa colocataire depuis bon nombre d’années déjà. Ils se savaient follement attirés l’un par l’autre et s’amusait à jouer avec le feu, seulement, aucun d’eux ne voulait être celui faisant les premiers pas, ils ne tenaient pas plus que cela à mettre fin à la partie. Car que deviendrait leur relation une fois le jeu terminé? Cela affecterait-il leur rapport? L’un d’eux perdrait-il tout intérêt? C’était quelque chose qu’il ne voulait pas risquer. Et puis, il y avait si longtemps que cela se jouait entre eux, qu’il fallait une conclusion spectaculaire. Ainsi, la drague faisait partie de lui et il en appréciait tous les aspects. Nate s’approcha de la balustrade et s’y accouda, chose que la demoiselle-son nom lui était encore inconnu- fit à son tour. Il garda le silence quelques secondes, toujours un peu amusé par la situation, balaya la ville du regard. Puis, il tourna la tête vers la jolie blonde à côté de lui, ayant très envie de s’amuser. Il n’était pas réellement un bon juge de caractère, étant plus ou moins observateur et pourtant, il sentait qu’elle aimait les défis, tout comme lui. Il y avait peut-être quelque chose dans son regard ou dans les mots qu’elle avait prononcé qui le lui faisait croire.. Reste qu’il aurait parié sa voiture là-dessus (d’accord, j’exagère). Elle sourirait également et il finit par lancer : « On fait le test? Je te pari que je tiens mieux l’alcool que toi… » Il eut un mouvement de sourcils, pour rire. Elle eut l’air faussement indigné et accepta, signalant au passage qu’elle allait totalement gagner.

    Ils retournèrent à l’intérieur et s’emparèrent en douce d’une bouteille de vodka laissé sans surveillance. Elle était encore à moitié pleine. Nate alla au frigo, chercher son alcool- une caisse pleine de bières belges- et ils retournèrent sur le balcon. C’était un endroit assez neutre et non incitatif, une chambre aurait été beaucoup trop suggestive et probablement qu’à cette heure, il n’y en avait plus de libre. Et puis, ainsi ils étaient un peu tranquilles. Ils s’installèrent au sol et chacun se prit une bière. Ils jouèrent à un petit jeu, posant sur leur bière le bouchon et tentant de faire tomber celui de l’autre afin qu’il cale sa bouteille. Le basketteur était peut-être un peu avantagé, puisqu’il réussissait à chaque coup. Il faut dire qu’il savait viser. Alors sans scrupule, ni subtilité, la belle tricha afin de le faire boire. Nate ne s’en plaignit pas, bien au contraire. Ils discutèrent peu lors de ces premières minutes. Ils se regardaient cependant. Je ne dirais pas qu’ils communiquaient simplement par le regard, mais ils savaient tous les deux ce qu’ils faisaient. Ils supportaient bien l’alcool, d’accord, mais personne ne reste en parfait contrôle après une certaine limite. Et c’est ce qu’ils souhaitaient, atteindre cette limite et voir ce qui en découlerait. Car il y avait une attirance, cela Nate n’avait aucun doute. Il voulait tout de même voir à quel moment elle commencerait à perdre ses moyens. Il voulait les perdre également. Le jeune homme avait envie de faire une bêtise, de s’amuser un peu. Il voulait parvenir à la limite et voir ce qui se produirait. Le jeu les ennuya assez rapidement et ils discutèrent un peu. Nate lui demanda son nom, chose qu’elle refusa de lui donner. Elle trouvait ça amusant, car elle avait entendu trois filles parler de lui et connaissait son identité. Elle savait qu’il serait probablement la nouvelle étoile de l’équipe de basket universitaire et prenait un malin plaisir à le faire languir. Et le beau brun nommait des noms et devait boire à chaques mauvaises réponses. Puis, le garçon se rapprocha de la demoiselle, caressant sa cuisse. Elle eut un rire et se laissa faire quelques instants, lorsqu’elle voulut émettre une protestation, lorsqu’elle voulue se dégager, il était trop tard. Nate avait déjà glissé sa main dans la poche de son jeans et il en ressortait un joli permis de conduire, au nom de Billy Johnson. Il eut un air de victoire en agitant la carte sous le joli nez de la demoiselle. Puis, il lui tendit son bien en ne cessant de répéter son nom : « Billy Johnson. Je te redonne ton permis de conduire Billy Johnson. Allez, prend le Billy Johnson ». Elle riait et essayant de reprendre sa carte d’identité, mais Nate s’amusait à lui tendre et la retirer à la dernière seconde. Finalement, elle l’immobilisa en se mettant sur lui, puis elle repris possession de son permis. Les effets de l’alcool se faisait déjà sentir, chez l’un comme chez l’autre. Il serait difficile de dire qui en souffrait le plus, mais il n’aurait probablement pas eu autant de plaisir sans les 6 bières respectives qu’ils venaient d’engloutir en moins d’une heure, sans compter ce qu’ils avaient consommé avant cela. Elle était toujours sur lui et il se regardait intensément lorsque la porte patio s’ouvrit et qu’un mec commença à sermonner la demoiselle. Le jeune Hepburn ne savait pas s’il s’agissait de son petit ami, d’un ex, d’un ami jaloux (et amoureux d’elle) ou d’un inconnu qui avait simplement trop bu, mais en tout cas, il releva la belle, la tint fermement par les poignets et lui demanda-en criant- comment elle osait faire un truc pareille. Et Nate resta assis, bouche bée pendant une seconde
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
Jemima Eason

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

appartement au centre de miami- let's party together Vide
Message(#) Sujet: Re: appartement au centre de miami- let's party together appartement au centre de miami- let's party together EmptyLun 4 Juil 2011 - 21:11


La séduction était un jeu qu’elle avait abandonné il y a longtemps. Du moins elle n’avait plus trouvé meilleur cible qu’Esteban Carson. Elle en avait fait la rencontre grâce au Sénateur et avait tout de suite adhéré à sa personnalité. Bien sur, comme tout le monde, elle l’avait trouvé surtout amusant, pas spécialement subtile mais très séduisant, assez pour avoir envie de jouer avec lui sans pour autant qu’il n’y ait une conclusion à ce cirque. Ce n’était pas son genre d’ailleurs de jouer à cela dans un but précis. Bien au contraire d’ailleurs, depuis des années elle était fidèle qu’à une seule personne et s’y tiendrait aussi longtemps qu’elle ferait partie de sa vie. Elle espérait bien sur qu’il s’agisse d’un toujours, mais elle ne pouvait pas prévoir ce que la vie allait leur réserver, même si elle espérait conserver cette relation aussi saine et stable après les nombreux efforts fait de chaque côté. Quoiqu’il en soit, Billy Johnson était du genre à se complaire dans un environnement tel que celui-ci, bien sur toutes les personnes n’étaient pas forcement en âge d’être ici, et elle avait l’habitude de s’incruster à des fêtes autres que des célébrations entre étudiants, mais elle s’adaptait à tout environnement. Comme dans le cas présent où elle se retrouvait en compétition avec le jeune Hepburn dont la résistance était épatante. Néanmoins, elle tenait à sa place de vainqueur bien qu’elle ignorait les enjeux de ce défi, en théorie ils n’étaient pas clairement définis et à présent qu’elle avait réduit la distance entre eux en prenant place sur ses genoux, nul doute qu’elle avait elle-même rehaussé le niveau. Mais cela n’irait guère plus loin que les longs regards échangés, peut être que le niveau d’alcool parcourant ses veines était trop élevé, mais elle en doutait. L’Australienne avait une résistance ahurissante, et si elle sentait bel et bien la présence d’alcool dans son organisme, elle n’agissait pas encore sous son influence, il lui fallait certainement bien plus. Quant à savoir l’issu de ce jeu, elle n’aurait pas le temps de la connaitre tout de suite. Un jeune homme qui -à l’odeur- avait déjà passé le stade complètement déchiré, lui avait attrapé assez violemment le poignet, lui rappelant très rapidement l’un des plus mauvais souvenir de sa vie à Ocean Grove. Forcée de se relever, la jeune femme changea très vite, son regard s’était assombri, la mine grave, elle observait l’inconnu, ignorant complètement de quoi il parlait. Le temps pour elle de retrouver ses esprits et d’enfouir ses mauvais souvenirs, et elle put faire le rapprochement. Si Nate Hepburn était une célébrité, Billy l’était aussi à sa manière. Tout lui avait échappé, mais pas au reste des habitants de Miami qui avait découvert le lendemain de Noël, son idylle avec la redoutable Cassandre Ainsworth. Pourtant, qu’est-ce qui aurait pu pousser l’inconnu à s’immiscer dans ses histoires ? Peut-être était-elle bourrée après tout et qu’elle ne reconnaissait pas l’homme face à elle. A sa voix, elle ne reconnut aucun accent Australien, ce n’était donc pas Sloan, il n’était d’ailleurs pas aussi blond, heureusement. Pour les mêmes raisons, ce ne pouvait être Brody, il était d’ailleurs plus petit que l’avorton, mais bien mieux bâtit. « Oser faire quoi ? Récupérer mon permis ? Tu dois me confondre avec une autre, alors je te conseil d’aller dessouler plus loin. » Et évidement, il ne comptait pas s’arrêter là, comme si c’était utile de se ridiculiser d’avantage. Mettant en avant qu’elle était déjà engagée dans une relation, et que son attitude était irresponsable et autre ramassis de conneries dont Billy ne voulait pas entendre parler. Néanmoins, l’Australienne savait se montrer convaincante, et il ne resta pas très longtemps sur le patio, son attention fut bien vite distraite par une brunette suffisamment bourrée pour entamer son petit strip-tease et autre standard du genre. La blondinette retourna s’assoir à sa place initiale, empoignant une bière qu’elle porta vite à ses lèvres. « Que disions-nous ? Oh oui, j’ai gagné ! » Un sourire coquin étira ses lèvres, souhaitant très vite mettre derrière elle l’incident passé, ce qui ne semblait pas être le cas de Nate qui était encore perplexe et intrigué par cette « altercation ».

_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Contenu sponsorisé





appartement au centre de miami- let's party together Vide
Message(#) Sujet: Re: appartement au centre de miami- let's party together appartement au centre de miami- let's party together Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

appartement au centre de miami- let's party together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-