AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez | 
 

 « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptyJeu 24 Fév 2011 - 1:27

« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » 119019l
« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! »
Ella & Sally

Sally n’était pas allée voir Rose depuis leur conversation téléphonique. Durant celle-ci, la jeune femme avait avoué à la blondinette qu’elle avait vu Jed la rhabiller à la Skin party et la réveiller ensuite comme si de rien n’était. N’importe quelle amie aurait voulu prendre des nouvelles, essayé de consoler après une telle nouvelle, mais pas Sally ! Ce n’était pas son genre, premièrement et puis, elle n’y arrivait pas ! Même avec toute la bonne volonté du monde, elle ne pouvait agir ainsi. Pourtant, elle appréciait Rose. A sa manière, certes, mais elle l’appréciait ! Le comportement de Sally était parfois incompréhensible. Personne n’arrivait à la cerner et pour cause, elle semblait être sans attaches, sans cœur, sans remords ! Oui, n’importe quelle amie aurait prit des nouvelles de Rose, mais pas Sally… Au lieu de ça, la jeune fille préférait flâner dans le quartier d’Ocean Grove en espérant tomber sur son amie. C’était plus simple de se rendre chez elle et de toquer à sa porte, je vous l’accorde mais Sally n’était pas comme ça et même si elle l’aurait voulu, elle ne l’aurait pas fait. Elle ne supporterait pas de l’entendre pleurer. Elle ne voulait entendre personne chouiner et pleurer sur son sort, c’était au dessus de ses forces ! Elle détestait les gens faibles, et si Rose en était une, elle préférait l’éviter un temps plutôt que d’avoir à sécher ses larmes ! Bref, ce jour là Sally se promenait dans Apple Road, en espérant sans vraiment le vouloir, croiser Rose, histoire de voir comme elle allait. Cigarette au bec, la jeune femme avançait sans savoir ou aller. Elle se contentait de marcher et de saluer parfois, non sans hypocrisie, quelques voisins qui la regardaient comme si elle venait d’une autre planète. Sally se fichait pas mal de l’avis des gens, mais ses voisins la regardaient souvent avec insistance. Ils avaient l’air choqué par la brunette qui pourtant, ne leur adressait même pas la parole. Peut-être que c’était son attitude qui dérangeait? Peu importe, ça lui passait au dessus pour l’instant, mais il viendrait forcement un moment ou tous ces regards hautains posé sur elle, finiraient par l’agacer. La jeune fille, qui commençait sérieusement à s’ennuyer dans ce quartier pleins d’hypocrite, songea à rentrer chez elle mais la seule idée de retrouver ses parents, assis l’un a coté de l’autre dans le salon l’en dissuada bien rapidement. Sally avait toujours eut du mal à s’entendre avec ses parents. Elle avait essayé pourtant ! Depuis l’âge de ses douze ans, elle ne les supportait plus ! Jamais présent, à peine atteins parce ce qui concerné leur fille, ils avaient finit par la rendre totalement insensible ! Que voulez vous, si vos parents ne s’intéressent pas à vous, comment voulez vous vous intéresser aux autres ? Bref. Sally soupira en jetant sa cigarette dans le jardin près duquel elle passait et c’est à ce moment là, qu’elle vit Ella, à une dizaine de mètres devant elle ! Ravie –car elle s’avait qu’elle n’allait plus s’ennuyer pour très longtemps- la jeune fille se dirigea vers elle, un sourire dessiné sur son doux visage d’ange. Mais lorsqu’Ella la remarqua, elle tourna les talons pour l’éviter. Sally savait pertinemment pourquoi la jeune femme l’évitait et cela la faisait rire. Bien décidé à malmener une personne aujourd’hui pour mettre un peu d’ambiance dans se quartier pourri, elle accéléra, de sorte à se mettre a la hauteur de la douce Ella. « Ella, qu’elle bonne surprise ! Ca fait genre, une éternité qu’on ne s’est pas croisé ! Depuis que mes parents et moi somme venu nous présenter en fait… Dis, tu m’évites ? Je t’ai vu accélérer en me voyant ! Ce n’est pas correct de ta part… » Un fin sourire se dessina a nouveaux sur les lèvres rosé de la demoiselle. Elle aimait chercher la petite bête, mettre le doigt pile la ou ca faisait mal ! Elle avait hâte d’entendre la réponse d’Ella, même si elle était presque sure que cette dernière n’aurait pas le culot de lui avouer que OUI, elle l’évitait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptyJeu 24 Fév 2011 - 17:39

Déambulant dans les rues pour prendre un peu l'air avant de retourner au chevet de son ami, Ella mettait un pied devant l'autre sans vraiment voir où elle allait. Elle n'avait que très peu dormi, ses songes étant peuplés de cauchemars, revivant sans cesse la scène qui avait amené Jed à l'hôpital sans qu'elle ne puisse rien faire pour changer quoi que ce soit à l'histoire. Elle aurait aimé pouvoir le retenir et utiliser les pouvoirs surnaturels qu'on acquérait parfois dans nos rêves, mais il n'y avait rien à faire, tout se déroulait toujours de la même façon et Jed tombait. C'était comme si la terreur qui s'était emparée d'elle à ce moment-là était encore la sienne, l'empêchant ainsi de trouver les mots pour le rattraper ou même de prendre le sac de Jed pour le mettre de l'autre côté dans l'espoir qu'il ne glisse plus. Elle se revoyait répéter les mêmes gestes, les mêmes mots, dès lors qu'elle fermait les yeux. Les regrets l'assaillaient, alors qu'elle se demandait ce qu'elle aurait pu dire de plus ou différemment pour qu'il l'écoute et décide de la retrouver du bon côté de la rambarde plutôt que de demeurer éternellement là où elle savait qu'il perdrait pied.

Perdue dans ses pensées, elle reconnut un peu trop tard sans doute la silhouette passablement éloignée de Sally, tournant aussitôt les talons pour l'éviter et faire comme si elle s'était soudainement rappelée avoir oublié quelque chose. Sally était LA seule personne qu'elle refusait de voir pour le moment et il fallait qu'elle se trouve à quelques pas d'elle. Quand le karma nous en veut ... Grimaçant en marchant un peu plus rapidement dans l'espoir que la jeune effrontée refuse de la suivre ou ne l'ait pas reconnue, Ella poussa un soupir lorsque Sally fut à sa hauteur. « Ella, quelle bonne surprise ! Ca fait genre, une éternité qu’on ne s’est pas croisées ! Depuis que mes parents et moi sommes venus nous présenter en fait… Dis, tu m’évites ? Je t’ai vu accélérer en me voyant ! Ce n’est pas correct de ta part… » Correct? Ce mot venait bel et bien de sortir de la bouche de Sally? Comment pouvait-elle se permettre un tel culot après tout ce qu'elle avait bien pu faire? Comment pouvait-elle ne serait-ce que lui adresser la parole en sachant à quel point Ella devait lui en vouloir? Cette fille n'était pas net, voilà tout. Ella planta ses pieds au sol en se retournant vers elle, un sourire ô combien faux étirant ses lèvres alors que l'adolescente haussait les épaules. « Je t'évite pas. Je te laisse le champ libre pour tes prochaines conneries, c'est tout. » Elle n'avait pas envie de se retrouver devant elle, elle n'avait pas envie d'être un obstacle et elle voulait simplement pouvoir marcher en paix et être tranquille. Elle aurait pu bien vivre, quand même, maintenant que Jed savait la vérité ou du moins, qu'elle avait tenté de lui dire de prendre garde à ce que Sally lui disait, mais si l'impertinente continuait de la traquer, elle n'allait pas pouvoir garder son calme bien longtemps.

« Pourquoi tu vas pas jouer ailleurs? Je suis sûre qu'il y a des gamins que tu peux terroriser et qui seront ravis d'avoir un mentor. » proposa-t-elle en croisant les bras, ses cheveux blonds retombant sur ses épaules en une cascade plus ou moins emmêlée. Son apparence capillaire était bien le dernier de ses soucis en ce moment et tout ce qu'elle voulait, c'était se débarrasser de Sally. Ella n'aurait jamais envoyé Sally martyriser de pauvres enfants si seulement elle avait pu penser à ce que la jeune fille pouvait bien leur faire pour les forcer à la suivre dans ses plans foireux. Après tout, ils n'auraient qu'à se plaindre à leurs parents en rentrant et si tout se déroulait comme sur des roulettes, Sally pourrait être internée en tant que psychopathe. Ella prendrait même la peine de lui rendre visite une fois par mois s'il le fallait, du moment qu'elle ne se retrouvait plus dans ses pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptyMar 1 Mar 2011 - 0:18

Sally adorait ça. Lancer une petite phrase et voir les gens s’énerver seuls à une allure impressionnante. Elle n’avait dit qu’une seule et malheureuse petite phrase à Ella et voila que la demoiselle sortait son plus beau et plus faux sourire pour lui répondre d’un ton sarcastique. « Je t'évite pas. Je te laisse le champ libre pour tes prochaines conneries, c'est tout. » Cette fille était vraiment drôle. Il y avait quelque chose d’attendrissant chez elle. Attendrissant et écœurant à la fois. Comment pouvait-on être si mielleux, si gentil ? Sally était persuadé qu’Ella cachait quelque chose et qu’en réalité elle était une personne redoutable, à éviter en toute circonstance ! Les personnes les plus dangereuses sont parfois celles qui ont l’air d’être les plus saines d’esprit. Sally le savait bien et ses rencontres avaient pu, à de nombreuse reprise, confirmer cela. Sally connaissait le genre de personne qu’était Ella ou du moins, elle pensait connaitre. Elle avait rencontré des personnes semblables et elle était persuadé qu’elle arriverait à la pousser à bout. Si ce qu’elle avait fait a Jed n’était pas suffisant, elle trouverait un autre moyen. Elle ne l’aimait pas tellement, elle était bien trop parfaite pour qu’elle puisse s’entendre avec elle et de toute façon, ce sentiment était réciproque. La seule différence, était que Sally avait décidé de lui faire comprendre très clairement en lui pourrissant la vie. Ocean Grove manquait de péripéties, d’action et elle s’ennuyait tellement, qu’il ne fallait pas la blâmer pour si peu, elle voulait juste s’amuser. « Oh, si c’est pas mignon. Ella qui s’énerve… ». Un sourire provocateur se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle continuait d’avancer aux coté d’Ella. Cette dernière ne c’était pas énervé mais son ton disait clairement qu’elle ne voulait pas parler avec Sally. Malheureusement, il en fallait plus à la jeune femme pour la faire fuir. Elle était constamment en train d’attaquer les autres, de chercher la confrontation, ce n’était pas cette petite remarque qui allait lui faire peur, qu’on se le dise. D’ailleurs, Ella reprit la parole bien assez vite. « Pourquoi tu vas pas jouer ailleurs? Je suis sûre qu'il y a des gamins que tu peux terroriser et qui seront ravis d'avoir un mentor. » Un rire cristallin s’échappa de la bouche rosé de Sally puis elle répliqua : « Mais c’est exactement ce que je fais, Ella… ». Elle posa un regard appuyé sur la blondinette qui ne semblait pas ouverte au dialogue, vu la façon dont elle croisait les bras et dont elle regardait Sally. Cette dernière reprit. « Alors, dis-moi ! Ca marche avec Jed ? J’ai un peu forcé le destin, t’es au courant ? Mais oui je suis bête tu dois forcement l’être, Jed a du te tomber dans les bras après ça… ». Ou pas. D’ailleurs, Sally le savait pertinemment. Elle planta son regard dans celui d’Ella et reprit, avec un petit sourire provocateur. « D’ailleurs, comment va-t-il ? Il se cache ou bien ? Ca fait une éternité que je ne l’ai pas vu lui aussi… ». Sally ne savait absolument pas ce qui s’était passé. Qui aurait pu la mettre au courant après tout ? Elle était bien loin de s’imaginer que Jed était à l’hôpital et pour quelle raison d’ailleurs. En tout cas, ce qui était sur, c’est qu’au moment ou elle l’apprendrait, elle saurait qu’il y avait une justice. Pour elle, ce qu’il avait fait à Rose était impardonnable. Certes, il y avait eut de la drogue qui avaient altéré leur comportement mais même, a ses yeux, cela restait un viol. Elle n’allait pas le plaindre quand elle apprendrait qu’il était dans le coma ça non, elle saurait juste que la roue finit toujours pas tourner. Parfois plus rapidement qu’on ne l’aurait esperait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptyMar 1 Mar 2011 - 18:47

Les paroles de Sally suffirent à énerver la blonde, alors qu'elle devait faire un effort surhumain pour ne pas lui dire d'aller se faire voir. Elle n'était pas certaine de pouvoir conserver son calme bien longtemps, mais elle refusait de se laisser abattre par Sally, quand bien même elle était exténuée et qu'elle n'avait pas envie de se disputer. « Alors, dis-moi ! Ca marche avec Jed ? J’ai un peu forcé le destin, t’es au courant ? Mais oui je suis bête tu dois forcement l’être, Jed a du te tomber dans les bras après ça… » Détournant le regard afin de ne pas la fusiller de ses prunelles incendiaires, Ella poussa un soupir en se demandant pourquoi elle restait là, sans bouger, au lieu de partir subitement; n'importe qui d'autre serait plus sympathique que Sally de toute façon. Une idée germa dans son esprit, alors que sa fureur s'atténuait légèrement. Si Sally espérait briser leur amitié, l'adolescente ne lui donnerait pas raison. « Oh ça! Je... Je voulais te dire merci pour ça. » D'un sourire en coin un peu timide, la jeune fille ne lui aurait avoué pour rien au monde que sa connerie aurait pu mettre un terme à son amitié avec Jed. Jamais elle ne le saurait. Les fusils dans ses yeux, quelques secondes auparavant, pouvaient bien être mis sur le compte du fait qu'Ella n'aimait pas parler d'elle et répondre aux questions.

« D’ailleurs, comment va-t-il ? Il se cache ou bien ? Ca fait une éternité que je ne l’ai pas vu lui aussi… » « J'imagine qu'il ne sait pas te dire à quel point tu lui as sauvé la vie. » balança Ella en haussant doucement les épaules, mettant tranquillement en place son jeu. Sally n'était pas la seule à savoir comment mentir et si Ella avait eu du mal à mettre son plan à exécution, elle ne devait en rien lui donner les informations qu'elle lui demandait. Elle n'avait plus le choix désormais, elle devrait continuer sur ce terrain miné malgré les battements horrifiés de son coeur sous cette impulsion de mensonges. La jeune fille ignorait comment Sally aurait pu sauver la vie de Jed, elle l'avait surtout mené à l'hécatombe, mais elle serait tellement fière de l'apprendre qu'elle n'en saurait jamais rien. Ella avait le coeur en miettes ne serait-ce que de s'imaginer que Sally avait pu réussir ce qu'elle voulait depuis le début. Elle n'avait jamais vraiment apprécié Jed et fabuler sur sa mort possible dans un avenir rapproché aurait pu la faire sauter de joie, si seulement Ella avait eu l'honnêteté de lui dire ce qui se passait réellement. Pour qu'elle fasse quoi? Pour qu'elle lui dise à quel point il avait mérité ce qui lui arrivait? Pour qu'elle lui dise à quel point il avait fait de vilaines choses et que ce n'était qu'un juste retour de bâton? Elle n'avait pas envie d'entendre tout ça. Pas maintenant. Pas lorsque son ami se retrouvait entre la vie et la mort. En d'autres circonstances, elle aurait pu lui rire au nez sans aucun remord, mais tout était différent maintenant.

« T'avais pas à te mêler de ça, quand même! T'avais raison, peut-être, mais c'était pas tes affaires! » ajouta la jeune fille en fronçant les sourcils, plantant ses pieds au sol avec une moue volontairement furieuse. Elle devait à tout prix expliquer la fureur qui s'était emparée d'elle en voyant Sally au départ et ce fut la première chose qui lui passa par la tête. La honte de ne pas avoir su faire le premier pas d'elle-même. « T'es contente? Je déteste t'être redevable pour un truc! » Se mordant la lèvre en plissant le nez, comme à chaque fois qu'elle ne savait pas vraiment comme réagir, elle croisa de nouveau les bras, penchant légèrement la tête. « Qu'est-ce que tu veux en retour? » demanda-t-elle d'une petite voix qui se voulait peu assurée. Son coeur, torturé alors qu'elle se devait de jouer le jeu jusqu'au but avec la simple envie de lui arracher la tête, semblait bouillonner comme un volcan en pleine éruption. Décidément, Ella n'avait pas encore posé toutes ses cartes sur la table. Et Sally non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptyJeu 3 Mar 2011 - 2:06

« Oh ça! Je... Je voulais te dire merci pour ça. » Un fin sourire s’étira sur les lèvres de Sally alors qu’elle attendait la suite avec impatiente. Merci ? A priori, la jeune blondinette aurait du lui en vouloir et non pas la remercier mais bon, elle préférait l’écouter avant de dire quoi que ce soit. Vu la façon dont Jed lui avait parlé le jour ou elle lui avait fait croire qu’Ella était raide digue de lui, elle ne s’imaginait absolument pas qu’il ait pu tomber dans les bras d’Ella. Et c’était d’ailleurs son but, de les éloigner. Mais ça, Ella ne devait pas clairement le savoir, d’où le petit sourire qu’on pouvait voire sur ses lèvres. Ella n’était pas idiote et elle devait se douter des intentions de Sally mais qu’importe, il n’y avait aucune preuve contre elle. Après tout, elle aurait très bien pu faire ça pour lui donner un coup de pouce. Sally était irréfléchie, certes, mais paradoxalement, tous ses actes, ses paroles et ses gestes étaient en réalité calculés... Garce peut être, mais elle était loin d’être conne. Sally, qui jusqu’à présent n’y avait pas fait attention, se mit à contempler l’état dans lequel était Ella. Son visage était marqué par la fatigue, et elle n’était pas aussi présentable que d’habitude, pas aussi parfaite. « J'imagine qu'il ne sait pas te dire à quel point tu lui as sauvé la vie. »Petite joueuse ! Sally haussa les épaules en fixant Ella. Il n’y avait plus aucun doute, cette petite coincé se foutait de sa gueule et royalement. Jed lui avait si mal parlé et avait l’air tellement remonté l’autre fois qu’elle ne pouvait pas croire ce qu’elle lui disait. Alors comme ça elle lui avait sauvé la vie ? Sally répliqua, pleine d’hypocrisie. « Je lui ai sauvé la vie ? Je suis heureuse d’avoir pu servir à quelque chose alors. Vraiment. Vous êtes si mignons tous les deux… ». Les mots lui brûlaient et lui écorchaient les lèvres tant ça lui couté de les dire à propos de Jed et Ella. A vrai dire le mot ‘mignon’ ne lui venait pas tout de suite à l’esprit quand elle pensait à eux deux. En revanche, elle aurait pu les qualifier de pathétique, écœurant, mielleux et nauséeux. Sally ne laissa rien paraitre, comme elle savait si bien le faire et laissa donc Ella poursuivre, en prenant un air désolé. Désolé d’avoir à entendre sa voix fluette qui commençait presque à lui taper sur le système. « T'avais pas à te mêler de ça, quand même! T'avais raison, peut-être, mais c'était pas tes affaires! » Sally, commençait à en avoir marre de jouer le jeu de la comédie avec Ella. C’était pitoyable de la voir mentir ainsi. Sally se doutait bien que tout n’allait pas aussi bien qu’elle voulait le faire croire, elle n’était pas née de la dernière pluie et si cette petite idiote ne voulait pas entrer dans son jeu, elle trouverait un autre moyen de l’écraser. « T'es contente? Je déteste t'être redevable pour un truc! » Sally ne répondit rien, bien trop prises par ses pensées. Mais cela n’arrêta pas Ella : « Qu'est-ce que tu veux en retour? » C’est cette dernière phrase qui la remmena à elle. Sally trouvait Ella tellement ennuyeuse, qu’elle décida de mettre un terme à cette petite mascarade très vite. Elle la toisa et fit semblant de réfléchir quelque seconde avant de lancer, de froidement et brutalement. « Je ne veux rien. Enfin si… Je veux que tu fasses attention. Fais quand même attention à ce qu’il ne te viole pas. Jed doit sacrement pas avoir confiance en lui pour en arriver là mais bon, je le comprends, tu l’as bien regardé ? » Le regard plein de haine, elle grimaça en regardant Ella quelque seconde, sans plus rien dire. Ella fréquentait un violeur. Toutes les excuses du mondes n’étaient pas valables et aussi étrange que cela puisse paraitre, Sally prenait cette histoire un petit peu trop à cœur. « Vous êtes dégoutant et vous formeriez un parfait petit couple. Je suis pas un exemple d’amabilité, tu vois, mais je ne fais pas partie de celles qui s’amourache de violeurs et qui acceptent ça… ». Sally jeta un dernier regard à Ella en préférant reprendre la route pour ne plus la regarder. Elle était sur qu’en venant vivre ici, elle tomberait sur des personnes d’apparences irréprochable mais qui étaient en réalité pourris jusqu'à la moelle. Ce cartier était rempli d’hypocrite et elle-même en était une quand il s’agissait de s’amuser un peu, il n’empêche que pour elle, les personnes qui excellaient le plus dans ce domaine étaient Ella et Jed.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptyJeu 3 Mar 2011 - 21:30

« Je lui ai sauvé la vie ? Je suis heureuse d’avoir pu servir à quelque chose alors. Vraiment. Vous êtes si mignons tous les deux… » Bien sûr ... Ella la détestait de mentir aussi effrontément alors qu'elle-même venait d'user d'une technique semblable. Elle aurait voulu que Sally disparaisse, qu'elle comprenne qu'elle n'avait pas envie de lui parler et qu'elle voulait être seule. Ella préféra ne rien dire et ce n'est que quelques secondes plus tard qu'elle lui demanda ce qu'elle voulait en retour. Bien sûr, elle tentait de mettre son plan à exécution de la plus belle des façons et elle n'en avait absolument rien à faire, que Sally la trouve pathétique ou désespérée. C'était vraiment le dernier de ses soucis et si ce que les gens pensaient d'elle généralement ne l'inquiétaient pas, ce que la brune pensait d'elle lui était encore plus égal. « Je ne veux rien. Enfin si… Je veux que tu fasses attention. Fais quand même attention à ce qu’il ne te viole pas. Jed doit sacrement pas avoir confiance en lui pour en arriver là mais bon, je le comprends, tu l’as bien regardé ? » Fronçant les sourcils sous l'histoire qui ressortait à nouveau, la jeune fille secoua la tête sous les paroles incandescentes de Sally. Comment était-elle au courant, d'abord? À moins que ... Au vu de tout ce qu'elle avait pu faire pour leur pourrir la vie, elle en venait à penser que Sally l'avait possiblement fait exprès. Que tout ça était peut-être sa faute. « Tu te rends compte de ce que tu dis? Tu sais pas ce qui s'est passé. » répliqua durement l'adolescente. Le ton, le regard qu'elle arborait, tout était mis en oeuvre pour la faire sortir de ses gonds et si Ella refusait de se disputer, elle ne pourrait pas le faire éternellement. Sally cherchait les poux là où ça faisait mal et elle le savait.

« Vous êtes dégoutants et vous formeriez un parfait petit couple. Je suis pas un exemple d’amabilité, tu vois, mais je ne fais pas partie de celles qui s’amourachent de violeurs et qui acceptent ça… » En la voyant tourner les talons, alors que c'était exactement ce qu'elle voulait, Ella sentit toute la colère enfouie au fond de son coeur grimper en flèche. Elle n'avait pas le droit de tarir ainsi la mémoire de Jed et pour la première fois, la jeune fille se rendait compte qu'il pouvait ne pas s'en sortir, qu'il pouvait y rester. Elle secoua la tête avant de faire les quelques pas qui la séparaient de Sally, l'attrapant par le bras pour la forcer à se retourner. « TOI, t'es dégoûtante! TOI, tu n'as pas essayé de comprendre et tu ne le connais PAS! Tu t'es demandée ce qui s'est passé? Il s'en rappelle même PAS! Ça sert à quoi de violer si on s'en souvient pas, hein? » Ella n'avait pas cessé d'avoir des doutes, mais elle ne pouvait pas laisser passer ça, quand bien même Sally avait raison. Elle ne pouvait pas la laisser faire et la jeune fille était presque assurée que la brune lui disait tout ça pour l'énerver. Elle ne connaissait rien, elle ne pouvait pas savoir. Et si Ella ne pouvait pas affirmer tout connaître de Jed - parce qu'il y avait sans doute des tonnes de choses qu'elle ne savait pas encore - elle le connaissait mieux que Sally et elle savait qu'il n'aurait pas été dans cet état au retour de la fête s'il n'avait pas de remords. L'incertitude était criarde cependant. Des remords parce qu'il l'avait volontairement violée? Ou des remords parce qu'il ne lui avait rien dit malgré ses doutes?

« T'étais dans la tête de Rose? Dans celle de Jed, peut-être? Ah non, j'ai mieux! T'étais à côté et tu te marrais? Excuse-moi, mais quand tu ne sais pas, tu la FERMES. » En colère, furieuse contre elle-même alors qu'elle perdait carrément le contrôle, Ella posa sa main sur l'épaule de Sally pour la pousser et lui demander de partir de par ce simple geste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptySam 12 Mar 2011 - 16:56

« Tu te rends compte de ce que tu dis? Tu sais pas ce qui s'est passé. » Un petit rictus se dessina sur le visage de poupée de Sally. Oui, elle se rendait compte de ce qu’elle disait et elle faisait même attention a bien peser ses mots avant de parler. Elle aurait pu cracher sur Jed, mais jusqu’ici, elle ne l’avait pas fait, alors Ella ferrait mieux de ne pas trop la contrarier si elle ne voulait pas que Sally aille plus loin ! Ella était bien gentille de vouloir défendre Jed et lui faire la leçon en lui faisant comprendre a quel point elle était une horrible personne mais le fait est qu’elle, elle n’avait abusé de personne ! Si la demoiselle voulait avoir un minimum de crédibilité, il fallait qu’elle ouvre les yeux. Sally pouvait être horrible mais elle n’était pas la seule que l’on pouvait blâmer. Il y avait Jed aussi ! Décidé à ne plus lui adresser un mot, Sally tourna les talons. Elle se sentait bouillonner et si elle restait en face d’Ella, elle allait prendre pour tout le monde, même si au fond, la personne la plus coupable était sans aucun doute Jed. Soudain, elle sentit Ella qui l’attrapa par le bras pour la forcer à se retourner. « TOI, t'es dégoûtante! TOI, tu n'as pas essayé de comprendre et tu ne le connais PAS! Tu t'es demandée ce qui s'est passé? Il s'en rappelle même PAS! Ça sert à quoi de violer si on s'en souvient pas, hein? » Sally fit un mouvement brusque avec son bras pour qu’Ella la lache. Etait-elle aveugle au point de le défendre encore une fois ? Sally n’aurait pas pu mentir pour ça et puis, surtout pas a Rose, qui était sa seule amie ici. Jed n’était d’un enfoiré, mais Ella se voilait la face et préférait croire que Sally n’était qu’une garce qui inventait ces histoire pour lui causer di tord, faire mal. C’est vrai qu’elle l’avait fait une fois, et comme on dit, a force de crier au loup, on ne vous croit plus. Mais là… Là, tout était vrai. « T'étais dans la tête de Rose? Dans celle de Jed, peut-être? Ah non, j'ai mieux! T'étais à côté et tu te marrais? Excuse-moi, mais quand tu ne sais pas, tu la FERMES. » Sally se crispa et perdit presque ses moyens. Elle avait cru que c’était consentant, que Rose savait… Elle revoyait parfaitement la scène. Jed, se réveillant avant son amie, la rhabillant puis, faire comme si de rien n’était. Non, au départ, elle n’avait pas pensé au viol, mais c’est lorsqu’elle avait parlé au téléphone avec Rose qu’elle avait comprit. Et elle n’avait rien fait pour la consoler. Elle n’avait rien fait non plus ce matin là. Un sentiment que l’on appelait culpabilité la rongeait et pourtant, elle n’y était pour rien, son seul tord était de ne pas avoir compris. Il s’agissait d’un sujet sensible avec lequel elle ne plaisantait pas et Ella n’avait pas le droit de lui envoyer tout ça en pleine figure ! Comment pouvait-elle insinuer ne serrait-ce qu’une seule seconde qu’elle en aurait rit, si elle avait comprit ? Haineuse, elle recula d’un pas lorsqu’Ella la poussa mais elle revint aussitôt à la charge. Cette petite conne l’avait poussé à bout en se permettant de lui balancer ses belles et grandes phrases toutes faites. Pour qui se prenait-elle ? Elle ne valait pas plus qu’elle ! Elles étaient au même niveau finalement, chacune défendait leurs point de vu, leurs amis. Même si, on avait beau retourner le problème sous tous les angles, il y avait quand même un coupable et une victime. Sally était si énervé qu’elle avait l’impression que ses organes vitaux étaient en train de bruler dans son corps. Elle revint à la charge en s’approchant dangereusement d’Ella de sorte a ce que leur visage ne soit plus qu’a quelques centimètres l’un de l’autre. « Et si je ne me tais pas, qu’est-ce qu’il va se passer, hein ? » Le regard plein de haine, elle poursuivit sans se soucier des quelques voisins qui les observaient. « J’y étais ce soir là espèce de petite conne ! J’ai vu Jed rhabiller Rose le matin, ça ne te suffit pas ? Je ne peux pas savoir ce qu’il s’est passé dans leur tête, mais toi, tu crois que tu peux ? Tu crois que tu peux comprendre juste une seconde ce qu’a ressentit Rose quand je lui en ai parlé ? ». Sally se rappelait de cette conversation téléphonique. Elle n’avait rien pu faire pour la calmer et à vrai dire, elle n’avait même pas essayé. Elle n’était pas du genre à consoler les gens, même s’ils étaient ses amis. Elle n’arrivait même pas à se calmer elle-même en situation de crise, alors comment pouvait-elle venir en aide aux autres ? « Il ne s’en souvient pas… C’est sûrement ce qu’il fait croire, c’est tellement facile après tout de tout remettre sur l’alcool ! Il pourra pas jouer la comédie éternellement de toute façon, il craquera et tu verras que je n’ai pas mentit ! » Sally ne savait pas ce qu’il était arrivé a Jed et heureusement, sinon, elle aurait bien vite fait le parallèle avec ce qu’elle venait de dire. « J’ai plus de temps à perdre avec toi, c’est bien beau de parler mais il n’empêche que le résultat reste le même ! Rose a été violé ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » EmptyDim 13 Mar 2011 - 17:31

Soutenant son regard sans ciller et sans tenter de s'échapper, Ella sentit les poils de ses bras se hérisser sous la colère grimpante de Sally. Les deux jeunes filles n'étaient plus séparées que par quelques centimètres et cette distance minime ne suffisait pas à effrayer Ella, comme si elle en avait trop vu pour paniquer à cause de la brune. « J’y étais ce soir là espèce de petite conne ! J’ai vu Jed rhabiller Rose le matin, ça ne te suffit pas ? Je ne peux pas savoir ce qu’il s’est passé dans leur tête, mais toi, tu crois que tu peux ? Tu crois que tu peux comprendre juste une seconde ce qu’a ressentit Rose quand je lui en ai parlé ? » La jeune fille secoua la tête en reculant d'un pas sous les propos haineux de Sally. Elle ne se rendait pas compte à quel point elle avait visé dans le mile, à quel point elle avait vu juste. Si Rose lui avait dit qu'elle ne savait pas ce qui s'était passé exactement, Ella n'en était pas moins confuse et terrifiée, alors qu'elle ne saurait sans doute jamais la vérité. Les dernières paroles de Sally la firent trembler légèrement alors qu'elle n'avait vraiment aucune raison de croire que la situation de l'avait pas touchée. Au contraire, Ella en avait été dévastée, mais tout ce qui s'était passé ensuite, tout ce qui s'était enchaîné à la vitesse de la lumière avait suffit à lui faire comprendre - du moins, c'était ce qu'elle espérait de tout son coeur sans en être assurée - que Jed n'avait jamais voulu tout ça. « Non, tu as raison, je ne sais pas. » se résigna-t-elle en reculant de nouveau, détournant les yeux. Ça ne servait à rien d'argumenter et quand bien même elle lui aurait dit à quel point elle s'était trompée sur son compte, ça n'aurait jamais rien changé.

Elle s'était éloignée à distance suffisante afin de ne plus avoir le visage de Sally tout contre le sien, n'étant pas d'humeur à encaisser les reproches éternellement. « Il ne s’en souvient pas… C’est sûrement ce qu’il fait croire, c’est tellement facile après tout de tout remettre sur l’alcool ! Il pourra pas jouer la comédie éternellement de toute façon, il craquera et tu verras que je n’ai pas mentit ! » La bouche d'Ella s'ouvrit sous la surprise, alors qu'elle se rendait compte à quel point les propos de la jeune fille pouvaient être sensés. Mais non. Pas Jed. Il n'était pas comme ça, elle le savait! Elle le connaissait trop bien pour savoir qu'il n'avait pas pu commettre cet acte délibérément, non? Non? Incertaine, clouée au sol par l'hésitation due aux propos tous plus véridiques les uns que les autres de Sally, Ella se demanda brusquement si elle ne savait pas déjà, pour Jed. Elle ignorait comment elle aurait pu être mise au courant, mais tout semblait tellement clair dans son esprit. « Tu mens comme tu respires, de toute façon. Il craquera, peut-être. Mais ce ne sera pas parce que tu auras raison. » avoua-t-elle dans un souffle alors qu'elle aurait aimé pouvoir lui dire qu'il avait perdu pied, que les remords d'un acte qu'il avait commis sans le vouloir étaient trop lourds pour lui permettre de continuer à vivre, mais une petite voix dans sa tête l'en avait empêchée. Et si Sally disait vrai? Et si ...

« J’ai plus de temps à perdre avec toi, c’est bien beau de parler mais il n’empêche que le résultat reste le même ! Rose a été violée ! » Elle secoua brusquement la tête en passant une main dans ses cheveux, consciente que Sally avait l'air de tout sauf d'une fille vraiment touchée par la situation. « Essaie pas de me faire croire que t'en as quelque chose à foutre. On sait toutes les deux que ce qui t'intéresse, c'est balancer la vie des gens en l'air. » Tournant les talons, la jeune fille prit la poudre d'escampette, des larmes coulant le long de ses joues. Sally n'y connaissait rien, elle ne savait pas qui était Jed, elle ne la connaissait pas non plus, comment avait-elle pu connaître tout ça? Comme une évidence, Ella en vint à croire qu'elle puisse, peut-être, avoir raison. Et la simple idée de penser une telle chose sembla lui déchirer le coeur. Vraiment. Elle avait tellement tout fait pour qu'ils s'entre-déchirent qu'Ella ne savait plus qui elle devait croire. Les paroles de Rose lui avaient semblé tellement sincères et pourtant ... L'adolescente se mit à courir afin de fuir pour toujours celle qui instaurait de tels doutes dans son esprit. Elle n'avait pas besoin de ça, elle se sentait déjà suffisamment mal comme ça.

SUJET TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Vide
Message(#) Sujet: Re: « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » « BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

« BABY, I GOT A PLAN, RUN AWAY FAST AS YOU CAN ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-