AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Black Friday chez ASOS : Les plus grosses promos ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 All The Beautiful Things || Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




All The Beautiful Things || Rose Vide
Message(#) Sujet: All The Beautiful Things || Rose All The Beautiful Things || Rose EmptyLun 24 Jan 2011 - 0:58

All The Beautiful Things || Rose 2whm5pi All The Beautiful Things || Rose 15ejnmv
© Misery Angel & unjustice
      « Je ne sais pas où je vais, ni comment je compte m'y rendre, ni même pourquoi. Mais je sais au moins avec qui, et c'est tout ce qui compte. »

    Et enfin, de retour après un mois d'absence, Harlan Fincher !

    Cette voix m'avait manqué, ces micros, ces studios, cette ambiance, l'émission en elle-même m'avait terriblement manqué. Mais les choses rentrent finalement dans l'ordre, les unes après les autres, et mon retour dans l'émission n'est que la première étape d'une longue liste, c'est ce que j'espère du moins. L'enregistrement est terminé depuis un moment déjà, et m'a permis de me ressourcer auprès de mes collègues, ainsi qu'auprès de Joseph, mon patron et néanmoins ami, que je viens tout juste de quitter après avoir déjeuné en sa compagnie dans un fast-food du centre-ville. Je n'avais pas prévu que certaines choses évoluent aussi rapidement, et je n'en reviens toujours pas de tenir entre mes mains le prototype de ce qui pourrait bien devenir le premier roman que je publierai. L'ouragan est encore bien présent dans mon esprit, et j'avais longtemps culpabilisé à l'idée de ne pas avoir été auprès de Jonathan pour l'aider, mais mon absence du 1585, Lemon Street, avait une raison bien précise : un rendez-vous avec Joseph pour lui présenter les manuscrits que j'avais jusqu'à présent gardés secrets. Je n'aurais jamais pensé qu'il ferait corriger et mettre en page le premier de mes romans durant mon absence pour me donner un aperçu de la version définitive que cela donnerait à mon retour.

    Après quelques minutes de marche, je retrouve finalement ma Ford Mustang, et parvient par un miracle incompréhensible à la faire démarrer du premier coup. Je ne crois pas aux interventions divines par contre, et je ne serais pas étonné d'apprendre que quelqu'un l'a amenée chez le garagiste pour lui donner une seconde jeunesse durant mon absence. Après tout, comment pourrais-le vérifier? Je n'y connais absolument rien ! En route vers Lemon Street, notant à ma montre que je suis en avance, je mets en route le lecteur de cassettes audio, qui doit dater - tout comme la voiture - de l'ère Jurassique. La voix de Mick Jagger résonne dans la voiture. Cette cassette a appartenu à mon grand-père, c'est l'album « Let It Bleed » des Stones. Je me souviens encore des paroles de Jonathan, il disait que la chanson « You can't always get what you want » l'avait aidé plus d'une fois à aller de l'avant, et qu'il espérait qu'elle ferait de même avec moi. C'était la raison pour laquelle il m'avait donné cette cassette, je m'en souviendrai toujours. Ce souvenir pourrait me rendre triste, mais ce n'est pas le cas, au contraire même, je laisse un sourire se dessiner sur mon visage, c'est ce qu'il aurait voulu. Arrivant au numéro 1585, je gare la voiture contre le trottoir et coupe le moteur avant de descendre pour m'avancer vers la maison. Elle est telle que je l'ai connue six ans plus tôt, mais quelque chose a changé, et j'ai comme le sentiment que cet endroit n'aura plus jamais la même saveur qu'autrefois. Rose n'est pas encore là, mais je ne pense pas à elle, je ne pense plus à rien, je ne peux détourner les yeux de cette maison que je ne reconnais pas, perdu entre un passé que je regrette, un présent que je ne parviens pas à surmonter et un futur que je crains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




All The Beautiful Things || Rose Vide
Message(#) Sujet: Re: All The Beautiful Things || Rose All The Beautiful Things || Rose EmptyLun 24 Jan 2011 - 15:40


Harlan & Rose

« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement,
elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »



La veille, Rose avait prétendue commencer les cours à 11h exceptionnellement. Un professeur absent, tout simplement. Ainsi, quand elle se lèverait la maison serait vide et elle pourrait y rester jusqu'à 14h. Elle aurait pu certes aller en cours le matin et en sortir après le déjeuner. Mais elle ne s'en sentait pas vraiment capable. Bizarrement, malgré l'impatience qui la tiraillait depuis qu'elle avait raccroché la veille avec Harlan, elle sentait également une certaine appréhension l'envahir. Elle n'aurait pas su expliquer pourquoi, mais c'était bien là en elle. Et elle savait qu'elle allait avoir une nuit agitée. N'ayant pas franchement envie d'apparaître la mine fatiguée et cernée face à son ami qui aurait bien d'autres choses à penser, elle jugea préférable de ne pas aller en cours du tout et de se reposer le plus longtemps possible. De toute façon dernièrement elle loupait pas mal de cours. Elle n'arrivait plus à se concentrer et bêtement, elle préférait rester chez elle quand elle le pouvait ou trainer en ville toute seule. Elle se disait que c'était juste passager, que bientôt l'inspiration reviendrait et qu'elle retournerait en cours comme si de rien était. En tout cas, elle l'espérait grandement.

Ce matin là donc, elle se réveilla aux alentours de 10h30 après s'être réveillée au moins quatre fois durant la nuit. Elle cligna des yeux et grommela, n'ayant pas envie de quitter le confort de son lit. C'est la sonnerie de son portable qui l'obligea à se lever. C'était simplement une camarade de classe qui lui demandait où elle était ENCORE. Ne prenant même pas la peine de lui répondre, Rose quitta sa chambre pour rejoindre le rez-de-chaussé. Elle passa donc sa matinée avachie devant la télé, à grignoter tout et n'importe quoi. Elle regardait sa montre toutes les deux minutes, trouvant que le temps s'écoulait bien lentement. C'était une véritable torture. Aux alentours de treize heure, elle quitta le canapé pour se préparer. La douche fut rapidement expédiée. Elle se revêtis d'un jean clair et d'une petite tunique grise très clair. Laissant ses cheveux légèrement ondulés courir sur ses épaules, elle attrapa une petite sacoche ou elle fourra son portable et ses clés et quitta la maison pour rejoindre Lemon Street.

Elle marcha d'une allure rapide et régulière, ne voulant surtout pas être en retard. Elle déboucha non loin de chez Harlan, pile à l'heure. Elle aperçut sa silhouette frêle postée devant sa maison. Elle sentit son cœur se serrer et en même temps, une joie intense s'écoulait dans ses veines. Un peu confuse face à ce mélange d'émotions, elle prit le temps de s'arrêter quelques secondes. Harlan ne bougeait toujours pas et semblait totalement obnubilé par la demeure à tel point qu'il ne remarqua même pas Rose qui s'avançait vers lui. Elle posa doucement sa main sur son épaule pour attirer son attention. Là, elle lui offrit un sourire chaleureux et réconfortant. Elle souffla doucement : « Salut Harlan... » Elle préféra éviter de poser la question "ça va ?" ne la trouvant pas très appropriée. Elle se pencha ensuite vers lui pour lui faire la bise. Ses gestes étaient calmes et pondérés. Puis elle recula son visage du sien et se perdit quelques instants dans son regard, si heureuse de le retrouver enfin. Elle se mordit la lèvre inférieure, puis n'y tenant plus elle écarta ses bras et se jeta contre lui, resserrant son étreinte autour de son cou. Elle soupira, fermant les yeux quelques secondes. « Tu m'as manqué ! » Elle le relâcha quelques instants après, lui offrit un petit rire gêné face à son comportement qu'il trouverait peut-être exagéré. Elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille puis posa son regard sur la maison. Sa poitrine se comprima. Elle déglutit difficilement, cherchant à éclaircir ses pensées. Elle devait uniquement penser à Harlan, ne faire aucun rapprochement avec ce qu'elle avait vécu. Sinon ils allaient rapidement tomber en larmes l'un dans les bras de l'autre. Elle saisit doucement la main de son ami entre les siennes tout en reposant son regard sur lui. Lui offrant un sourire encourageant, elle murmura : « On y va.. ? »

Revenir en haut Aller en bas
 

All The Beautiful Things || Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-