AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 1524 ❖ Jingle all the way.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




1524 ❖ Jingle all the way. Vide
Message(#) Sujet: 1524 ❖ Jingle all the way. 1524 ❖ Jingle all the way. EmptyDim 2 Jan 2011 - 15:18


VAIANA SHADE

AND

DAMON SEAVER



24 DECEMBRE 2011
Damon revenait des stands que les habitants d'Ocean Grove avait entreposé dans les deux rues principales du quartier. Une preuve de solidarité après la catastrophe naturelle qui avait balayé plusieurs maisons et ainsi, mit à la rue des gens qui étaient redevenu ses voisins. Damon s'était tenu loin du quartier durant de longs mois. A la base, il n'était pas censé s'absenter aussi longtemps mais c'était il avait jugé préférable de s'éloigner un petit moment pour revenir en forme. Lorsqu'il estima qu'il était temps de refaire surface et de retrouver son quartier, il saisit l'occasion de tomber sur un vieux couple de retraité qui vendaient leur demeure après l'Ouragan. Il y avait des réparations à faire, beaucoup mêmes mais Damon n'y voyait aucun soucis, il avait le compte en banque pour. Il fit donc un cadeau de noël en avance qui en étaient venu à avoir peur d'Ocean Grove, c'était beaucoup trop mouvementé pour eux à présent. Damon était donc l'heureux propriétaire d'une belle demeure – qui le deviendrait après les réparations faites – dans la rue d'Apple Road. En revanche, ce qui n'avait échappé à personne, c'était la demoiselle qui l'accompagnait. Il avait rencontré Vaiana à plusieurs reprises dans le quartier, elle ne vivait pas clairement à Ocean Grove puisqu'elle ne s'y rendait que lorsque peu de personnes ne pouvaient la voir dans le parc, où elle dormait. Damon s'était prit d'affection pour cette jeune femme alors qu'il venait régulièrement pour voir sa soeur Micaela. De fil en aiguille, ils ont tissé une sorte d'amitié malgré leur différence flagrante : elle vivait dans la rue, il était plein aux as. Deux mondes totalement différents et pourtant. Alors il avait eu l'idée folle de lui proposer d'être sa colocataire. Il ne se sentait pas de vivre dans une grande maison, seul et il préférait largement la savoir sous un toit au chaud que dehors. Son besoin de protéger était plus fort que lui, même si Micaela était plus âgée que lui, il lui était impossible de ne pas jouer les grands frères protecteurs (voire un peu trop). Sa soeur étant partie, dès qu'il appréciait énormément une personne, il était prêt à faire beaucoup pour elle. Vaiana était l'une de ces personnes qu'il aimait protéger même si elle ne semblait pas en avoir besoin, elle avait son caractère.
Il poussa la porte d'entrée de sa maison, c'était la veille de Noël et il tomba rapidement nez à nez avec un beau sapin qui se trouvait dans le salon, près de la cheminée. Il ne faisait néanmoins pas encore assez froid pour qu'ils l'allument. Damon aimait les fêtes, sans en faire une montagne. Depuis tout petit, il faisait noël avec sa famille – principalement ses parents – et c'était un moment agréable à passer ensemble. Il ignorait si Vaiana aimer cette fête et tout ce qui s'y rattachait, il aurait l'occasion de le savoir dans peu de temps. La nuit commençait doucement à tomber, les guirlandes qui illuminaient la rue étaient déjà allumées. Il déposa un carton vide qu'il avait rapporté de sa courte sortie, il avait proposé quelques bricoles qui pourraient toujours servir aux plus démunis. Damon semblait être à mille lieu de ceux qui possède beaucoup pet ne donne jamais. Il pouvait se comporter en parfait salaud, cela ne l'empêchait pas d'être tout autant généreux, et ce n'était pas si occasionnelle que cela. « Vaiana ? » appela-t-il en se dirigeant vers la cuisine, puis le frigo d'où il sortit une bouteille de champagne qu'il avait acheté dans la matinée. Il attrapa deux coupes et après avoir ouvert la bouteille, laissa couler le nectar doré dans les verres. Il releva les yeux en entendant des pas dévaler l'escalier et atterrir dans la cuisine. « Tiens prend ça, qu'on fête comme il se doit notre emménagement et cette belle soirée. » Il tendit la coupe à la jeune femme, un sourire en biais. Pendant les derniers mois où il s'était isolé considérablement, il s'était beaucoup laissé allé sur la boisson. Il n'était pourtant pas à considérer comme un alcoolique, mais il savait qu'il ne devait plus en abuser. Il se permit donc quelques verres pour la soirée, il les tiendrait. « Je ne sais pas si tu es du genre à être submergée par la magie de Noël mais j'ai demandé à Jane de me préparer un petit dîner pour l'occasion. Ça t'évitera une intoxication alimentaire si j'avais été aux fourneaux. » Il était plus que préférable de ne pas avoir préparer le repas lui-même, il n'était franchement pas doué pour la cuisine. Il avait la chance d'avoir un traiteur en meilleure amie, il en avait donc profité. « Je te rassure, rien d'extravagant mais ça en vaudra le détour. » ajouta-t-il en sortant quelques amuse-gueule pour l'apéritif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




1524 ❖ Jingle all the way. Vide
Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ Jingle all the way. 1524 ❖ Jingle all the way. EmptyLun 3 Jan 2011 - 23:54

La vie n’avait jamais été tendre avec la jeune femme. Élevée dans les bas-fonds d’un quartier risqué dans le sud de Johannesburg, Vaiana avait apprit à se défendre seule, n’attendant plus rien de son père, dévasté par la fuite de sa femme, elle vivotait entre plusieurs jobs. Serveuse misérable dans un bar miteux, elle était toutefois la seule blanche à qui l’on montrait un peu de respect. L’arrestation de son père fut une véritable délivrance pour la jolie blonde qui regroupa ses économies avant de s’envoler pour les États-Unis. Le rêve américain, les cheeseburgers et autres milk-shake, un job à la clef, tout ceci n’était qu’un ramassis de conneries. Bien trop fauchée pour se rendre à New York, Vaiana opta pour Philadelphie et cette misérable métropole ne lui réserva pas un sort féérique. Enchainant les boulots douteux, elle finit par se libérer de son patron en fuguant vers le Sud, sa quête effrénée de liberté la conduisit jusqu’à Miami. Consciente que sa misérable fortune était insuffisante pour pouvoir prétendre passer une nuit dans une chambre d’hôtel, la jolie blonde élu domicile au sein du parc d’O.C. Le quartier était plutôt plaisant, profondément bourgeois certes, mais Vaiana remarqua bien vite, et à ses dépens, que les ragots circulaient promptement. Pour cela, elle dissimula ses affaires dans la cabane du jardinier et elle fit de son bureau, un lit d’appoint. Seulement, celui-ci se rendit bien vite compte, qu’une tierce personne utilisait cette pièce comme une vulgaire chambre et un piteux dressing. Le précieux squat fût bientôt verrouillé et Vaiana n’eu d’autre solution que de dormir à même le sol, tant bien que mal, elle se protégea du vent en se cachant au sein même d’un buisson, mais les branches ravagèrent son visage d’ange. Il fallait l’avouer, sa situation était plus que pitoyable et dans un élan d’acharnement, la jeune femme décida de quitter la ville. Pourtant, la chance se mit enfin à lui sourire, et blottie au creux de sa couverture, elle fit la connaissance de Damon. Jeune aviateur prometteur et plein aux as, le beau brun fit preuve d’une humanité déroutante. Ainsi, le soir, il la retrouvait afin de partager un moment paisible loin de tous les acharnements dont faisait preuve cette putain de vie. Vaiana l’appréciait beaucoup, tant pour sa gentillesse que pour son charme, puis un jour, sans crier garde, il la pria de venir s’installer avec lui. Le jeune homme avait rénové une superbe maison sur la rue d’Apple Road et profondément touchée par ce geste, elle accepta non sans quelques voraces négociations.

Oui, la vie était parfois insolite, jouant avec elle telle une vulgaire poupée, elle lui avait ôté une vie de misère pour un toit et un jeune homme généreux. Appréciant les décorations de Noël qui ornaient le salon et les autres pièces de la maisonnée, les yeux cristallins de Vaiana se posèrent sur l’immense sapin qui trônait fièrement près de la cheminée. Un soupir d’apaisement trahit ses pensées, désormais, et grâce à Damon, la jolie sud-africaine ne manquait de rien. Les flammes imaginaires qui dansaient au creux de l’âtre noirci lui rappelaient, mutines, qu’elle n’aurait plus jamais froid et plus jamais faim. Vaiana, cette petite vendeuse d’allumettes, avait échappé à un avenir incertain, et un gracieux sourire se dessina sur ses lèvres, lorsqu’elle s’empara doucement, d’un colifichet qui allait orner le sapin. Glissant ses doigts dans l’attache de cette superbe décoration de bois, elle sursauta lorsque Damon pénétra dans la pièce. « Vaiana ? » Achevant son ouvrage, elle poussa le carton destiné aux parures de Noël, se dirigea dans sa chambre afin de revêtir un gilet, avant de le rejoindre « Je suis là ! Que penses-tu du sapin ? » Damon se trouvait dans la cuisine, et avec un sourire il lui tendit une coupe de champagne « Tiens prend ça, qu'on fête comme il se doit notre emménagement et cette belle soirée. » Acquiesçant, la jolie blonde s’empara du verre avant de faire tinter le cristal contre celui de son compagnon. « Je te remercie, et avant tout, je souhaiterai trinquer à ta gentillesse … car sans toi, je serais encore dehors à l’heure qu’il est ! » Profondément reconnaissante, Vaiana baissa les yeux, telle une révérence avant de se délecter de cet alcool si raffiné. « Je ne sais pas si tu es du genre à être submergée par la magie de Noël mais j'ai demandé à Jane de me préparer un petit dîner pour l'occasion. Ça t'évitera une intoxication alimentaire si j'avais été aux fourneaux. » Dissimulant un rire franc, la jeune femme posa le verre sur le comptoir avant d’ajouter, amusée. « J’aime Noël … je n’ai jamais eu l’occasion de célébrer cette fête magique depuis mes 5ans, alors aujourd’hui tu m’as offert le plus beau des cadeaux ! Et ne dis pas de bêtises, je suis sûre que derrière le guerrier se cache un fin cuisinier ! » L’assenant d’un clin d’œil malicieux, elle s’assit sur un tabouret avant de l’observer avec intérêt « Je te rassure, rien d'extravagant mais ça en vaudra le détour. » Assise, Vaiana s’empara d’une assiette afin d’y déposer les petits gâteaux. « J’en suis persuadée, l’année prochaine, je m’engage à m’occuper de tout, comme ça tu pourras fêter Noël tel un vrai sud-africain ! » Un énième sourire se dessina sur son visage de poupée, puis lui tendant l’assiette, elle reprit « Damon ? Pourquoi ne pas avoir fêté Noël avec ta famille ? » Question trop personnelle ? Vaiana se mordit la lèvre et maudit sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
 

1524 ❖ Jingle all the way.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-