AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret Mini Tin Célébrations ?
Voir le deal

Partagez | 
 

 N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Vide
Message(#) Sujet: N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED EmptyMer 22 Déc 2010 - 23:37

N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED IcontaylorlautnerN°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Iconshenaegrimeschl6

06:00 a.m
Encore une soirée qui avait été très mouvementée, très alcoolisée et pratiquement oubliée. Comme souvent j'avais de gros trous noirs, de nombreuses choses échappaient à ma mémoire, les détails étaient vagues très vagues. La seule chose dont j'étais bien certaine c'est qu'une fois encore j'en avait trop fait, mon mal de crâne le prouvait. J'ouvrais les yeux doucement. Le peu que je voyais me montrait que je n'étais pas chez moi. Oups! Je sortais de mon sommeil et découvrait un bel inconnu à côté de moi. Là, c'était embêtant je ne me souvenais de rien du tout. Je me levais découvrant que j'étais nue, après une véritable chasse au trésor pour retrouver mes vêtements éparpillés au quatre coins de la pièce j'étais enfin prête. J'attrapais mon portable, plus de batterie super, et mon sac à main. J'allais ouvrir la porte quand le bel inconnu se réveilla. Je lui fit un beau sourire. Comment il s'appelait déjà?



FLASH BACK
01:00 a.m
Je dansais au milieu de mes amies, enfin du groupe. La musique était à fond, je la sentais vibrer en moi. Au bout de quelques instants je retournais m'asseoir et boire un bon verre de Tequila. Là, un mec m'abordait, pas mal du tout. Il me fit un baratin que je n'entendis même pas.

" Tom. " me dit il en me tendant la main

" Elly" lui répondis-je en la lui serrant.

Fin FLASH BACK




Voilà, c'est Tom son prénom. Je passais une main dans mes cheveux, signe de gêne. Je me raclais la gorge.

" Je dois y aller, je suis pressée. Alors voilà. Au revoir Tom. "

Après un signe de la main, je me sauvais de chez lui. Dehors, l'air frais et pire le soleil, dur. J'enfilais directement mes lunettes de soleil et fit signe un taxi qui passait. Je montais et m'installais.

" 1400 Lemon Street, s'il vous plait. "

Un signe de tête du chauffeur et nous étions partis. Le trajet dura cinq grosses minutes.

" On est arrivé M'dme "

Je lui tendait un billet avant de sortir.

" Gardez la monnaie "

Tant pis si je perdais dix dollars, j'avais juste envie de rentrer chez moi. Vu l'heure les parents devaient dormir alors mon retour matinal devrait passé inaperçu. Je rentrais donc chez moi, la maison était très silencieuse, ouf. Je montais les escaliers et allait directement dans ma chambre. Une fois la porte fermée un peu trop brutalement je me jetais sur mon lit. Mais à peine une minute et demie plus tard quelqu'un entrait dans ma chambre. Je m'étais faite prendre, mince. Alors qui allait me faire la morale en ce début de journée, Papa, Maman ou Alec ?


Dernière édition par Elly Richardson le Mar 25 Jan 2011 - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED EmptyJeu 23 Déc 2010 - 13:25

N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED 15ml4ch N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED 157yr08
elly richardson & alec w. richardson

Il était aux environs de trois heures du matin, lorsque le jeune homme brun rentra chez lui. Tout le monde dormait déjà, du moins c’est ce qu’il croyait, il jeta un petit coup d’œil dans la chambre de sa sœur et découvrit qu’elle n’y était pas. Il poussa un soupir désespéré, où est-ce qu’elle pouvait encore trainer celle là. Il saisit son cellulaire, le dernier Iphone, et envoya un rapide texto à sa petite sœur. ' T’es ou ? Avec qui ? Tu fais quoi ? Et tu rentres quand ? ' Tant de questions, mais le jeune homme n’aimait pas ne pas savoir où était sa sœur, et surtout en compagnie de qui. Il alla se coucher sur son lit, et y fuma une cigarette prise à son père. Il ne fumait pas souvent, juste de temps en temps lorsqu’il était nerveux, et là il l’était.

Lui, avait passé sa soirée chez sa meilleure amie Hazel Fawkes. Une soirée des plus normales, quoi. Ils avaient joués à des jeux de guerre sur la PlayStation et bu des bières toute la soirée, jusqu’au moment où trop fatigué pour réussir à tuer ces foutus zombies, il avait décidé de rentrer chez lui pour dormir. Il avait souhaité une bonne nuit à la jeune femme, et avait regagné sa voiture, une magnifique Audi R8 blanche avec laquelle il était rentré à la maison. Le radio réveil du jeune Alec indiquait maintenant 4 heures du matin, et bien qu’une heure auparavant il était mort de fatigue, maintenant il se sentait des plus réveillés. Toujours aucune réponse de sa sœur, qu’il tenta d’appeler une dizaine de fois entre 4 heures et 5 heures, tombant toujours sur la messagerie. Qu’est ce qu’elle pouvait bien foutre ? Et si quelqu’un l’avait agressé, kidnappé et cassé son téléphone pour qu’elle n’appelle pas la police. Et si elle avait perdue son téléphone et était perdue elle aussi, sans savoir comment rentrer ? Et si … Des milliers de films se firent dans sa tête et l’énervement commençait à s’emparer du jeune homme, ce qui n’était pas très bon signe.

« Allo Mary ? » Il avait décidé d’appeler l’une des amies de sa sœur, histoire de vérifier qu’elle n’était pas avec l’une d’entre elles. « Alec ? .. Hhh, tu as vu l’heure ? Qu’est ce que tu veux ? » Visiblement, il venait de la réveiller, il se sentit honteux quelques secondes durant, avant de se rappeler la raison de son appel. « Désolé. Je voulais savoir si tu es avec ma sœur, par hasard » La jeune femme au bout du fil eût alors un petit rire, qui eût le don d’énerver encore plus le jeune homme. « Non, elle n’est pas avec moi. Mais le jeune homme avec qui elle a quitté la boîte de nuit, lui, doit bien heureux d’être avec elle maintenant… » Il raccrocha au nez de la jeune femme, et se leva précipitamment.
Finalement, sa sœur ferait peut-être mieux de ne pas rentrer, puisque vu l’état où il était à présent, elle risquait de se prendre un sacré savon. Elle était peut-être majeure, et faisait en principe et selon la loi tout ce qu’elle veut de son corps, et autres. Mais le jeune homme ne pouvait pas accepter cela, elle était sa sœur, et elle ne pouvait pas coucher avec n’importe qui, ou même embrasser n’importe qui. Oui, il était très possessif et très protecteur envers elle, probablement plus que leur propre père, mais la voir avec un homme lui était très douloureux, en particulier s’il savait d’avance que la relation n’était pas sérieuse, d’un soir. Soudain, il entendit la porte d’entrée s’ouvrir, puis se refermer doucement. Elle était là, et essayait d’être discrète, mais le jeune homme l’attendait et elle ne lui échapperait pas. Il la laissa regagner sa chambre, puis entra à son tour dans la chambre de la jeune fille quelques minutes plus tard.

« Je peux savoir où tu étais ? Tu as vu l’heure qu’il est ?! » dit-il sur un ton qui se voulait calme, mais qui laissait tout de même montrer sa nervosité, il ne restait plus qu’à voir si la jeune femme allait lui avouer la vérité ou si elle allait se défiler, devinant la réaction qu’aurait le jeune homme.


Dernière édition par Alec W. Richardson le Mer 19 Jan 2011 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED EmptyJeu 23 Déc 2010 - 16:14

N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED IcontaylorlautnerN°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Iconshenaegrimeschl6


A cet instant précis je ne rêvais que d'une seule chose: dormir. Mais je n'étais pas prête de pouvoir sombrer dans un profond sommeil. A peine rentrée j'avais déjà un membre de ma chère famille présent pour me faire la morale. Si c'était mon père il y aurait des cris, enfin lui surtout crierait et puis il me laisserais. Ma mère vérifierais que je n'étais pas au bord du coma et me laisserais dormir sans trop me rappeler à l'ordre. Et le pire serait si c'était mon frère. Si c'était Alec j'aurais droit à un véritable interrogatoire et une sublime leçon de morale. Je n'étais pas prête d'y échapper.

Rapidement je sus à quoi m'en tenir, dès que j'entendis la voix de mon frère résonner dans ma tête. « Je peux savoir où tu étais ? Tu as vu l’heure qu’il est ?! »Je soupirais et me tournais pour le regarder. Il était en colère je le voyais à son visage. Bien évidemment il voulait savoir où j'étais. Là, deux choix s'offraient à moi. Premièrement lui mentir pour m'éviter tout problèmes. Ou alors lui dire la vérité et risquer de me faire tuer sur place. J'optais pour la première solution, mon esprit bien trop embué ne voulait pas trop réfléchir.« Je t'en prie parles moins fort, j'ai un de ces mal de crâne. » J'essayais de sortir un peu de mon état de lendemain de fête pour lui répondre. Je regardais mon réveil il était presque sept heures. En effet j'étais rentrée tard ou tôt ca dépend du point de vue. « J'étais en boite avec des copines. On a juste trop bu et je n'étais pas en état de rentrer alors je suis allée chez Mary. Je suis là, juste à temps pour le petit déjeuner. »

J'espérais sincèrement que mon mensonge passerait. Alec avait tendance à être beaucoup trop protecteur avec moi, limite possessif. Il s'inquiétait tout le temps pour moi, bien que je lui ai répété à plusieurs reprises que c'était complètement inutiles de se faire du soucis. Alors si je lui disais que j'avais passé la fin de la nuit avec un homme, dont je savais uniquement le prénom et encore c'était beaucoup dire, j'avais eu du mal à m'en rappeler. Si je lui disais que je ne me souvenais de rien, que ma mémoire s'était stoppée à minuit. Il risquait d'être très en colère et j'allais avoir des problèmes. Je ne pense pas qu'il irait en parler à nos parents, ca ne changerait strictement rien. Par contre, il était capable de me surveiller tout le temps à présent.

« Tout va bien, je suis rentrée non ? » Lui demandais-je en levant la tête dans un grand effort.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED EmptyMer 19 Jan 2011 - 20:16

Elly avait toujours été plus intelligente, plus travailleuse, ce qui lui valait le droit d’être mieux vu par leur père qui donnait une grande importance au travail. Carrément pas l’une des priorités d’Alec, en tout cas. Elle avait souvent été là pour son frère jumeau, lorsqu’Alec complètement saoul avait besoin d’elle pour rentrer à leur domicile, mais cela ne dérangeait pas vraiment la jeune fille, sachant que son frère avait besoin de s’amuser, que c’était le genre de garçon qui passait son temps à s’amuser. Cependant, lorsque c’était la jeune fille qui se rendait à des beuveries, et était un tant soit peu saoule, le jeune homme rentrait dans une colère folle. Il ne voulait pas que sa sœur devienne comme lui, il voulait qu’elle reste la fille sage et modèle qu’elle avait toujours été devant les parents, bien qu’il savait qu’elle arrivait à gérer à l’école sans étudier et tout en passant ses week-end à faire la fête. Mais en général, il était là, pour la surveiller, pour être sure qu’elle ne faisait pas trop de conneries, comme coucher avec un inconnu par exemple. Et voilà, la preuve qu’il ne pouvait pas lui faire confiance, il ne pouvait pas la laisser sortir seule.

Il observa la jeune femme quelques minutes, avant de détourner le regard. Horrifié. Elly avait un visage vraiment fatigué, d’immenses cernes. Rien qu’en la regardant, on voyait très bien qu’elle avait la gueule de bois. C’était vrai. « Je t'en prie parles moins fort, j'ai un de ces mal de crâne. » Le fait qu’elle évoque une migraine ne fit qu’accentuer le désespoir du jeune homme, devant sa sœur qui avait passé une soirée arrosée. Bien trop arrosée, au gout du jeune homme. « T’y penseras la prochaine fois, avant de boire comme un trou ! » dit-il sur un ton sec, presque aggressif.
Et voilà qu’elle commençait à se lancer dans des explications. Que des balivernes, bien sûr. Comment voulait-elle qu’il se mette à lui faire confiance, s’il savait pertinemment qu’elle ne lui racontait que des mensonges. « J'étais en boite avec des copines. On a juste trop bu et je n'étais pas en état de rentrer alors je suis allée chez Mary. Je suis là, juste à temps pour le petit déjeuner. » Il ne savait même plus quoi dire. Ses yeux se froncèrent, et toute la colère qu’il avait essayé de contenir depuis son entrée dans la chambre était visible sur son visage. « Tout va bien, je suis rentrée non ? » Alec se tourna alors, se dirigeant vers la porte. Une fois qu’il arriva près de celle-ci, se mit face à nouveau de sa sœur.

« Tu me prends vraiment pour un idiot, Elly ! Tu crois que je n’ai pas appelé Mary pour savoir où tu étais et si tu allais bien ! Et le pire c’est que tu n’es même pas capable d’assumer ce que tu as fait, et de me dire clairement que t’as passé ta nuit à te faire sauter comme une… » Il ne termina pas sa phrase, ne voulant pas dire de choses qu’il regretterait, il ne voulait pas se prendre la tête avec sa petite sœur. Mais il fallait avouer que là, elle dépassait les limites. Il sortit alors de la chambre de la jeune fille, et claqua violemment la porte, la laissant seule dans sa chambre.
Il descendit alors au rez-de-chaussée, dévalant les escaliers assez bruyamment. Vu le vacarme fait par le jeune homme, et ses cris contre Elly, tous les autres habitants de la maison s’étaient probablement réveillés. Il entra dans la cuisine et prit une autre cigarette à son père, qu’il empressa d’allumer. Des bruits de pas se firent alors entendre dans les escaliers…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED EmptyJeu 20 Jan 2011 - 19:57



Il fallait toujours qu'il exagère. Il prenait les choses trop à coeur et comme à son habitude il voulait trop me surveiller. Ca partait d'un bon sentiment, d'un très bon même, mais mon frère avait du mal à accepter que je sois une adulte maintenant. De toute façon à ses yeux je resterais toujours sa petite sœur qu'il doit protéger de tout. Je savais qu'il faisait ca pour mon bien mais il y avait des limites. A mon âge j'étais quand même responsable de mes faits et gestes, je n'avais de compte à rendre à personne et lui voulait absolument savoir où je me trouvais et avec qui à chaque seconde du jour et de la nuit. Il avait peur qu'il m'arrive quelque chose je crois, mais quoi ?

Tout ce que je savais là, c'est que ce n'était pas du tout le moment de me faire la morale et surtout de hurler. Ses cris raisonnaient dans ma tête et ma migraine ne faisait que de s'accentuer. Ses mots étaient durs et froids. « T’y penseras la prochaine fois, avant de boire comme un trou ! » Si je ne pouvais pas faire la fête maintenant quand est ce que je m'amuserais? « Boire fait oublier et crois moi ca fait un bien fou. Sauf le lendemain.» J'étais jeune alors autant en profiter et j'avoue que les moments où il y avait trop d'alcool dans mon sang était souvent les meilleurs. Je crois n'avoir jamais connu de tels moment de liberté avec un oubli total des problèmes de la vie, une liberté qui semble sans limites. Tout ce que tu as au fond de toi est alors ressorti, tu n'as peur de rien. La vie semble belle, alors pourquoi arrêter?

J'espérais que mon mensonge passerait et qu'on en resterait là, mais je n'avais pas cette chance. Malheureusement pour moi, mon frère avait pris les devant. Je voyais sur son visage qu'il était hors de lui, les muscles de ses bras se tendait s'il pouvait il éclaterait un mur. « Tu me prends vraiment pour un idiot, Elly ! Tu crois que je n’ai pas appelé Mary pour savoir où tu étais et si tu allais bien ! Et le pire c’est que tu n’es même pas capable d’assumer ce que tu as fait, et de me dire clairement que t’as passé ta nuit à te faire sauter comme une… » Là par contre il allait un peu trop loin, autant son inquiétude était mignonne mais là c'était trop. Il n'avait absolument pas le droit de me parler ainsi et surtout de me traiter comme il venait de le faire, je n'étais pas ce qu'il disait. J'étais toute à fait prête à assumer, j'allais le faire, s'il ne venait pas de claquer la porte. Je soupirais et sortais de ma chambre pour le rejoindre, il fallait qu'on parle. J'étais dans le couloir quand je croisais ma mère, oups. « Elly, chérie. Qu'est ce que c'est que tout ce bruit?» « Rien Maman je parle seulement avec Alec, va te recoucher il est encore tôt.» « Tu as l'air épuisée ma puce.» « La nuit a été courte, va donc finir la tienne.» Heureusement elle m'écouta et rejoignit sa chambre. Je descendais à la cuisine rejoindre mon frère.

Il était dans la cuisine en train de fumer, il était en colère. « On va mettre les choses au clair. D'abord je fais ce que je veux de ma vie et de mon corps, tu n'as pas a décidé de ce que je dois faire ou non. Tu n'as pas à me parler comme ca. J'assume parfaitement d'avoir couché avec un mec dont je me souviens même pas du prénom. Toi par contre ca te gène. Et je savais que tu serais en colère si tu l'apprenais alors j'ai préférée te mentir. Mais je suis ta sœur Alec! Tu peux pas dire de moi que je couche avec tout le monde, t'as pas le droit. Je ne suis pas une pute! » Je reprenais mon souffle. C'était dit, mais il allait encore s'énerver. Mais je savais qu'il s'était fait su soucis, d'un côté j'avais envie de le rassurer mais ses mots m'avaient blessée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED EmptyMar 25 Jan 2011 - 18:04

« Boire fait oublier et crois moi ca fait un bien fou. Sauf le lendemain. » C’était bien la meilleure. Boire fait oublier. Comme si la jeune femme avait des choses à oublier. Si on l’écoutait, on croirait entendre une femme au bord du désespoir, déprimée et frappée par toutes les calamités du monde. Elly Richardson n’avait rien à oublier, elle n’avait aucune raison de se plaindre de sa vie. Après tout, elle avait tout pour être heureuse, mais il fallait toujours qu’elle se prenne pour une petite fille pas assez gâtée. Elle avait une maison magnifique, deux parents en bonne santé, un frère pour la protéger, un métier, et elle disposait d’assez de moyens pour se payer à peu près tout ce qu’elle voulait. Qu’est-ce qu’elle voulait de plus ? Alec ne comprenait décidément pas sa sœur, il avait beau être très proche à certains moments, cela n’empêchait pas que parfois, celle-ci lui semblait être comme une inconnue à ses yeux.

Il entendit quelques bruits au premier étage. Leur mère s’était probablement réveillée et avait voulu voir ce qui se passait. C’était toujours comme ça. Elle venait, leur demandait si ca allait et en voyant qu’ils se fâchaient, elle repartait. Toujours. Elle ne prenait jamais parti pour l’un ou pour l’autre, sachant très bien qu’aucun des deux n’avaient jamais entièrement raison, au final. Quelques minutes plus tard, voilà que sa jeune sœur était descendue également. Histoire de terminer cette conversation. Il l’avait blessé, il le savait. Mais probablement aurait-elle mieux fait de rester en haut, de se rendormir et de le laisser se calmer. Il l’avait peut-être blessé, mais le fait qu’elle veuille riposter allait probablement conduire à bien pire .. « On va mettre les choses au clair. D'abord je fais ce que je veux de ma vie et de mon corps, tu n'as pas a décidé de ce que je dois faire ou non. Tu n'as pas à me parler comme ca. J'assume parfaitement d'avoir couché avec un mec dont je me souviens même pas du prénom. Toi par contre ca te gène. Et je savais que tu serais en colère si tu l'apprenais alors j'ai préférée te mentir. Mais je suis ta sœur Alec! Tu peux pas dire de moi que je couche avec tout le monde, t'as pas le droit. Je ne suis pas une pute! »

Il tira sur la cigarette, très longuement. Ils restèrent quelques minutes dans la cuisine, sans que personne ne prenne la parole. Il soupira, puis lui répondit enfin. « Bien. » Temps de pause. « Si c’est ce que tu décides, faire ce que tu veux de ta vie et de ton corps, et bien fais-le. » Il tira à nouveau sur la cigarette, tout en regardant la jeune femme dans les yeux, d’un air très sévère. Il déglutit, ce qu’il s’apprêtait à dire ne lui était pas facile. « Je ne te reprocherais plus rien, je ne déciderais plus de si tu as le droit d’aller à telle soirée ou non. Je ne te dirais plus rien, à vrai dire je ne te dirais plus un mot. » Les yeux de la jeune femme s’ouvrirent, elle paraissait beaucoup plus réveillée, d’un coup. Et, il fallait toujours que leur relation soit dans les extrêmes. Soit ils sont dans une phase très positive et ne se quittent plus d’une seconde, soit ils sont dans une phase très négative, et ils ne s’adressent plus la parole, ne se calculent plus. C’était déjà arrivé, c’était toujours comme ça, en fait. Jusqu’à la prochaine fois. « C’est fini, Elly. » Le jeune homme s’empara de son manteau, il ne pouvait plus rester une minute de plus ici. Il tira une dernière latte sur la cigarette, et l’écrasa dans le cendrier le plus proche. Il attrapa ensuite les clés de sa voiture et s’apprêta à quitter la maison.

« Tu n’es plus ma sœur. » Il quitta alors la maison familiale, et partit au volant de sa voiture.

( ENDED )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°1400 " J'ai dépassé la permission de Minuit ? " ( Alec ) ENDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-