AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-27%
Le deal à ne pas rater :
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et à cliquet 26 pièces
15.19 € 20.75 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Vide
Message(#) Sujet: n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) EmptyJeu 2 Déc 2010 - 14:42


« BRODY! Je vais faire des courses, je reviens plus tard! » hurla Billy, avant de claquer la porte d'entrée. Brody arqua un sourcil en se demandant si la jeune femme ne souffrait pas d'hyperactivité par moment. Depuis ce matin, elle semblait tout exicté pour une raison qui échappait complétement à Brody. Il s'agissait peut être de la visite de sa meilleure amie, Cassandre, qui ravissait Billy au plus haut point, ce que Brody avait du mal à comprendre. Ce n'était qu'une amie après tout, et elles se voyaient assez souvent, alors que Billy se montre si enthousiaste à l'idée de voir sa meilleure amie, c'était quelque chose d'assez surprenant et d'amusant. Alors qu'il observait la voiture s'éloignait dans la rue, Brody finit par sortir de sa chambre pour pouvoir faire un peu de rangement, comme il l'avait annoncé à Billy. C'était assez normal de participer aux tâches ménagères, d'autant plus que Brody vivait maintenant avec Billy, bien qu'elle logeait de temps en temps dans une péniche au port pour une raison qui échappait à Brody. Décidemment, beaucoup de choses avaient changé dans la vie de Billy, beaucoup de choses qui amenaient de nombreuses questions à Brody sur le comportement de son amie. Et si cette dernière ne voulait rien dire, peut être qu'il pourrait avoir plus de réponses venant de Cassandre. Même s'il existe une sorte de code entre les amis, Brody savait qu'il pourrait user de son charme pour obtenir quelques réponses, même s'il n'avait pas l'habitude de manipuler les gens. En réalité, il était vraiment nul à ça, et l'idée de draguer la meilleure amie de Billy était grotesque, digne d'un lycée. Ce qu'il n'était plus depuis un long moment. Tout en partant à la recherchee de l'aspirateur, Brody se demandait ce qu'il pourrait bien dire à Cassandre si jamais elle arrivait avant que Billy revienne. Il n'était pas très sociable, et encore moins bavard et il espérait que la jeune femme se montre plus entreprenante avec lui, en lui posant des tonnes de questions sur sa vie en Australie, comme tout le monde le faisait. Brody n'était pas toujours à l'aise dans les interrogatoires, mais autant essayer de construire une relation positive avec la meilleure amie de sa potentielle petite-amie. Du moins, c'était ce qu'il espérait, bien loin de se douter que les deux jeunes femmes étaient en couple et qu'il n'avait plus aucunes chances avec Billy. « Billy? Je suis là. » dit une voix féminine. Brody sourit, avant de passer rapidement dans la salle de bain pour se laver les mains. Il finit par jeter un regard à son reflet dans le miroir, avant de rejoindre Cassandre, qui venait apparemment d'arriver, et de faire comme chez elle. Brody se dit qu'elle avait sûrement ses petites habitudes, ce qui était normal puisqu'elle était proche de Billy. « Salut! Tu dois être Cassandre, je suis Brody... Le... Colocataire ami d'enfance et australien de Billy! » dit-il, un sourire amical sur le visage, bien loin de se douter que dans quelques minutes, Cassandre et lui ne se supporteraient déjà plus. « Je t'offre quelque chose à boire? » demanda t-il, avant de lui faire signe de se diriger vers la cuisine: « J'ai tenté de faire du thé glacé, je ne sais pas ce que ça va donner. Tu seras mon cobaye. » continua t-il de dire tout en attrapant deux verres dans un placard. Un rapide regard par la fenêtre et Brody se dit qu'il faisait un peu trop sombre pour un milieu de journée. « Billy est partie faire quelques courses, elle ne devrait plus tarder. » dit Brody, avant de poser un verre devant Cassandre. « Je vais en profiter pour te poser quelques questions... » annonça Brody, surpris lui même de ce flot de paroles qui s'échappait de sa bouche sans qu'il ne puisse s'arrêter. « Tu ne sais pas si elle voit quelqu'un en ce moment? En tant que meilleure amie, je pense que tu dois être au courant... » dit Brody en regardant Cassandre. Jolie blonde, pensa-t-il. « C'est juste que j'aimerais bien tenter à nouveau ma chance... Si tu vois ce que je veux dire! ». Devant le silence de la jeune femme, Brody reprit à nouveau la parole, ne remarquant absolument pas le regard noir qu'elle lui lançait: « J'ai bien voulu essayer une fois, lorsqu'elle sortait de la douche mais... Je me suis défilé. Pathétique non? ». Cassandre resta une nouvelle fois silencieuse, ce qui inquiéta Brody. La jeune femme finit cependant par attraper une casserole, qu'elle jeta dans sa direction. Brody eut tout juste le temps de l'éviter, alors qu'elle venait d'attraper son verre et de lancer le contenu sur son tee-shirt. « Non mais ça va pas?! » hurla Brody, tout en attrapant son verre et en le lançant sur Cassandre, sous le regard médusé de Billy qui se tenait dans l'embrasure de la porte.
Alors que dehors, les éléments semblaient se déchainer, Brody resta silencieux, les yeux fixés sur Cassandre avec l'irrépressible envie de la tuer. Il ne savait pas encore quelle mouche avait piqué la jeune femme, mais une chose était sûre, si elle ne s'excusait pas, il irait l'étrangler dans son sommeil. Et avant que l'un d'entre eux puissent prendre la parole, un crac sonore se fit entendre. Brody eut tout juste le temps de lever la tête, alors qu'une poutre de bois vint s'abattre brusquement sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Vide
Message(#) Sujet: Re: n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) EmptyVen 3 Déc 2010 - 15:04

Un bon mois c’était écoulé depuis la soirée d’Halloween. Une soirée que Cassandre n’était pas prête d’oublier. Outre le fait qu’elle avait été droguée par ces malades de Morecci et avoir assisté à une fusillade en plus d’un incendie, c’était ce soir-là aussi que son secret le mieux gardé depuis des années avaient été découvert par quelqu’un. Mais aussi étrange que cela puisse paraitre, rien n’était apparu dans la presse, personne ne semblait en courant. L’homme, qu’elle avait fini par se souvenir où elle l’avait vu, se serait-il dégonflé ? Il avait travaillé à l’agence et par manque de compétences, avait été renvoyé sans ménagement par Casey elle-même. Une sorte de vengeance en quelque sorte. Casey en était malade, elle avait été piégée ! Maintenant, tout ce qu’elle appréhendait, c’était le moment où il déciderait de tout déballer. Cela faisait donc un mois qu’elle dormait mal, qu’elle était soumise au stresse et aux doutes. C’était de la pure torture et c’était peut-être ce qu’il recherchait, pour apprécier de faire du mal à son ancienne patronne. Pour arrêter de trop se soucier de ce problème, elle avait besoin de voir et de parler à Billy. Casey refusait de la mettre à l’écart comme elle avait bien pu le faire à une époque. Les choses avaient évolué et Casey avait pris conscience qu’éloigner Billy ne pourrait que lui faire davantage de mal. Elle avait besoin d’elle. Elle avait donc prévenu sa petite-amie qu’elle passerait dans l’après-midi du mercredi 1er décembre. Maintenant que Billy était revenue dans le quartier, c’était bien plus simple pour lui rendre visite. Seul point négatif sur le tableau ? Brody. Malheureusement, le jeune homme – et accessoirement, ex de Billy – se trouvait toujours chez elle. Elle avait du mal à supporter l’idée que Billy puisse vivre sous le même toit qu’un homme. Certes, Casey était au même point avec Rhys… Mais justement, c’était Rhys. Ils n’avaient aucun passé en commun à part le fait d’aimer tous les deux leur Seigneur et d’être de bons amis. Sans oublier le plus important, Cassandre était cent pour cent lesbienne. Donc, aucun risque qu’il ne puisse se passer quelque chose entre son colocataire et elle. Elle faisait néanmoins confiance à Billy, c’était en Brody qu’elle n’avait pas confiance en revanche. Elle ne le connaissait pas, juste par les mots bien trop gentils de Billy mais elle ne l’aimait pas. Et lorsque Casey n’aime pas une personne, elle le fait savoir.
Quatorze heures bien dépassé sur le cadran, Casey sortit de chez elle pour rejoindre la maison de Billy. Une fois arrivée devant la porte, elle toqua deux ou trois fois avant de se permettre d’entrer. Après tant d’années, elle faisait comme chez elle, tout comme Billy chez Casey. « Billy? Je suis là. » Aucune réponse, mais une poignée de secondes après, un homme – Brody – se présenta à elle. « Salut! Tu dois être Cassandre, je suis Brody... Le... Colocataire ami d'enfance et australien de Billy! » Rien que ça ? Elle se contenta de sourire aimablement. Il lui fit signe de le suivre dans la cuisine, ce qu’elle fit. « Je t'offre quelque chose à boire? (…) J'ai tenté de faire du thé glacé, je ne sais pas ce que ça va donner. Tu seras mon cobaye. » Pas mal pour une première rencontre, il touchait l’une des cordes sensibles de la belle. En effet, Casey raffolait du thé sous toutes ses formes. « J’adore le thé, alors ce sera avec plaisir. En espérant que ce ne soit pas mon dernier… » Souffla-t-elle sur la fin sur un ton ironique. « Billy n’est pas là ? On devait se voir… » Brody lui répondit qu’elle était partie faire des courses, et qu’elle ne devrait plus tarder à présent. Casey espérait que c’était le cas, elle se voyait mal attendre des heures en compagnie d’un ex de sa copine. Sourcillant légèrement, Casey observa Brody du coin de l’œil. Il voulait lui poser des questions ? Quel genre de question au juste ? Elle appréhendait et elle avait bien raison. Elle but en silence son thé, pas si mauvais mais qui aurait pu être meilleur, tout en continuant à fixer le jeune homme lorsque son cœur se serra. « Tu ne sais pas si elle voit quelqu'un en ce moment? En tant que meilleure amie, je pense que tu dois être au courant... (…) C'est juste que j'aimerais bien tenter à nouveau ma chance... Si tu vois ce que je veux dire! » Confuse, elle resta muette comme une tombe, la tasse collée à ses lèvres. « J'ai bien voulu essayer une fois, lorsqu'elle sortait de la douche mais... Je me suis défilé. Pathétique non? » La goutte d’eau qui fit déborder le vase. Le visage de Cassandre se crispa aussitôt, et son joli petit minois de blondinette angélique changea à l'idée qu'il ait pu l'approcher de trop près. Elle déposa la tasse dans un fracas, attrapa le premier objet qui se trouvait à ses côtés – soit une casserole. Et le balança de toutes ses forces en direction de Brody, qui l’évita de peu. « Non mais ça va pas?! » A son tour, il attrapa sa tasse et la jeta sur Casey, qui l’évita en se baissant puis se releva. « Espèce de crétin ! Je vais te faire retourner en Australie ! » Furieuse, elle n’avait pas même remarqué la présence de Billy dans l’embrasure de la porte et ils n’avaient pas non plus fait gaffe au temps qui faisait rage dehors. Elle s’avança dangereusement vers Brody quand un craquement bizarre se fit entendre au dessus de leur tête. Casey, sentant une présence derrière elle, remarqua Billy et blêmit légèrement. Mais son attention se reporta très rapidement sur le plafond, puis Brody. L’une des portes fenêtres se brisa, en même temps qu’une poutre tomba en direction de l’australien. Casey, médusée par ce qu’elle venait de voir, resta silencieuse un court instant avant que des mots ne sortent tout seul de sa bouche. « Ça t’apprendra à mettre en pétard sa petite protégée ! » lança-t-elle sur un ton moqueur en pointant du doigt le ciel, autrement dit, le monsieur tout puissant. Elle crut sentit un léger coup de coude de la part de Billy, qui fonça immédiatement sur Brody. Casey serra la mâchoire, jetant un œil sur l’extérieur. C’était l’apocalypse ? Le jugement dernier était arrivé ? Soudainement consciente que la situation était très grave. Elle soupira et rejoignit Billy aux côtés d’un Brody inconscient. « Tu crois qu’il est mort ? » demanda-t-elle simplement, ce n’était clairement pas la bonne question à en juger par le regard de Billy. « Brody ? Réveille-toi ! » Elle lui donna une gifle, sans succès. « On devrait descendre à la cave, tout ça…c’est pas normal. Ils ont prévu des rafales de vents, mais là ça dépasse tout. On ne peut pas l’emmener à l’hôpital maintenant…c’est trop risqué. » Le vent soufflait violemment, elles pouvaient le sentir à cause de la fenêtre brisée. Casey, bien qu’elle le cachait, commençait à avoir très peur. Autant pour elle que pour Billy et Brody.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
Jemima Eason

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Vide
Message(#) Sujet: Re: n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) EmptyMar 7 Déc 2010 - 19:38



De nouveau chez elle depuis presque un mois, elle ré-appréciait la vie à Ocean Grove, les commérages, les sourires hypocrites, les voisins envahissants, les pelouses parfaites. Pourtant, bien que satisfaite de sa petite retraite sur le port de Miami, et du plan machiavélique qu’elle y avait savamment organisé pour les mois à venir, elle demeurait soumise à quelques insomnies. L’inquiétude de regagner sa maison n’y était pour rien. Bien que le « fantôme » de sa sœur planait encore et toujours au dessus de sa tête ainsi que sa légère culpabilité dans cette histoire, elle avait finit par s’y faire, et n’en ressentait plus les désagrément dans son sommeil. La présence de Jovan dans le quartier ne l’inquiétait plus non plus, bien qu’il ait tenté de la tuer, il s’était ravisé, et qui plus est, elle se sentait en sécurité avec Brody comme colocataire. S’il était le garçon le plus attendrissant de la planète, il était tout de même rassurant aux yeux de l’australienne. En revanche ce qui l’inquiétait au point de ne pas fermer l’œil, remontait à la soirée d’Halloween, outre le traumatisme d’avoir faillit mourir carbonisée par un couple de psychopathes, ce soir là sa relation avec Casey avait été découverte. Elle ne s’inquiétait pas tant pour elle, mais bien pour sa petite-amie et l’avenir de leur relation. Culpabilisant face au comportement qu’elle a eut ce soir là, elle avait par-dessus tout cette crainte constante que cette histoire ressorte. Parce que oui, ce type semblait en plus vouloir torturer Casey, ce qui était d’autant plus frustrant, énervant et surtout angoissant. Une véritable torture pour sa petite-amie qui semblait avoir beaucoup de difficulté à oublier cette histoire. Malgré tout, elle ne s’était pas éloignée d’elle, chose qu’elle avait craint plus que tout, consciente que sa carrière et son image avaient une très grande importance pour elle. Billy avait même réfléchit à ce qu’elle pourrait faire, pour l’aider à étouffer cette histoire, mais bien sur entre nier ou avouer il n’y avait pas énormément de possibilités. Sous le poids de toutes ses hypothèses, et à force de trop penser et ruminer, elle était donc sujette à de nombreuses insomnies ou au mieux des nuits plus courtes. Levée très tôt, elle avait enfin déblayé ses dernières affaires qui trainaient par-ci par là, très occupée également professionnellement, elle n’avait même pas trouvé le temps de ranger ses affaires, et vivait comme une femme sur-bookée qui venait d’emménager. Profitant du temps qui s’offrait à elle pour la première fois depuis des semaines, elle prit l’initiative de sortir faire des courses, remplir le réfrigérateur ne serait pas du luxe. « BRODY! Je vais faire des courses, je reviens plus tard! » Avertissant ainsi Brody qui était tout aussi matinal, qu’elle reviendrait. Sachant également que Cassandre devait lui rendre visite, elle n’était pas très enthousiaste à l’idée de les laisser seul ensemble. Non pas pour une quelconque histoire de jalousie, mais simplement parce qu’elle savait pertinemment que tout les deux ne tarderaient pas à s’insupporter mutuellement. Disons que Brody n’était déjà pas dans les bonnes grâces de Casey, ce qui était tout à fait compréhensible ceci-dit. Partant pour l’épicerie du quartier, elle fut désagréablement surprise lorsqu’elle en sortit les bras chargés de paquets. Accélérant le pas tant bien que mal profitant pour redoubler d’effort lorsque le vent s’apaisait ne serait-ce qu’un peu. Elle fut soulagée lorsqu’elle réussit à atteindre sa maison sur Lemon Street. « Wah ! Ça décoiffe dehors. » dit-elle à peine entrée chez elle. Pourtant personne ne répondit, mais malgré tout elle entendait un boucan pas possible provenant de la cuisine, se dirigeant vers la pièce, les bras toujours chargé. « Espèce de crétin ! Je vais te faire retourner en Australie ! » Arrivant à l’embrasure de la porte elle eut tout juste le temps d’apercevoir une tasse finissant sa trajectoire dans le mur à quelques centimètres d’elle. « Mais j’hallucine, vous avez pété les plombs ?! » Personne semblait avoir prit conscience de sa présence, elle s’apprêta alors à se mettre entre eux et tenter de comprendre ce qui les avait poussé à se balancer sa vaisselle à la gueule, mais un craquement sourd se fit entendre au dessus d‘eux, les deux tarés du jour s’aperçurent enfin de sa présence mais aucun n’eut le temps de réagir. Une poutre se détacha et tomba lourdement sur Brody. Horrifiée, Billy entendit à peine la remarque de Casey, mais à en juger par son ton sarcastique elle n’avait rien d’une personne inquiète pour son sort. Lui donnant un coup de coude au passage, elle se dirigea tout droit vers le jeune homme qui semblait seulement assommé. « Tu crois qu’il est mort ? » L’Australienne lui jeta un regard noir, elle avait bien comprit à en juger par la tasse qu’elle avait bien faillit se prendre dans la tronche, que le courant n’était pas du tout passé entre eux, mais tout de même. Observant la jeune femme dont le stresse semblait augmenter de secondes en secondes, elle écouta attentivement ses recommandations et ne put qu’être d’accord. Seulement descendre Brody à la cave promettait d’être sportif. Un fracas supplémentaire et c’était cette fois-ci à la fenêtre de la cuisine d’exploser. « T’as raison, et ça n’a vraiment pas l’air de se calmer. Aide-moi à le porter ! » Le soulevant en le tenant sous les bras, elle attendit que Casey se saisisse de ses chevilles, soulevant l’Australien qui pesait plus lourd qu’elle ne l’aurait cru. « Bon sang faut qu’il arrête la muscu ! » Marchant prudemment jusqu’à la cave, qui bien heureusement n’était qu’à quelques pas de la pièce, elle ouvrit la porte et laissa Casey y entrer d’abord. Descendant le plus rapidement possible en vue des conditions, les deux jeunes femmes déposèrent Brody sous l’escalier. « Je vais refermer la porte, bouge pas, et essaie de réveiller la belle au bois dormant ! Doucement ! » Remontant à toute vitesse, elle eut le temps de voir la toiture de sa vieille voisine d’en face s’arracher pour sans doute s’écraser quelques mètres plus loin. Refermant derrière elle, elle descendit, et se saisit d’une vieille couverture appartenant à sa sœur, qui trainait dans l’un des nombreux cartons dont elle ne s’était pas encore débarrassée. Arrivant près d’eux, elle ne put qu’être soulagée d’une certaine façon qu’ils soient avec elle. Certes, Brody était sacrément amoché, mais au moins elle ne se rongeait pas les sangs à savoir où il était, et il en était de même pour Casey, qui elle allait parfaitement bien. Ceci dit elle ne put s’empêcher de penser à Sloan, l’idée de remonter chercher son portable lui effleura l’esprit, mais elle comprit très vite en entendant les nombreux bruits qu’il valait mieux qu’elle reste ici. Couvrant le jeune homme, une des nombreuses choses qu’elle apprit dans ses gestes de premier secours, elle s’empressa de s’agenouiller près d’eux, voyant que Brody ouvrait péniblement les yeux. « Tiens, t’as fini de roupiller ? Il y a au moins une justice, la vieille fouineuse d’en face n’a plus de toit. » Dit-elle à sa petite amie, un sourire crispée sur le visage, dans une vaine tentative de détendre l’atmosphère, alors qu’elle craignait presque que le jeune homme lui demande qui elle était .. Après le coup qu’il venait de prendre sur la tête, il pouvait très bien être devenu amnésique, ce qui arrangerait sans doute Cassandre. Malgré tout, bien qu’elle tentait de faire de l’humour, de minimiser la situation, elle était littéralement morte de peur, et tentait tant bien que mal de retenir ses mains tremblantes.


_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Vide
Message(#) Sujet: Re: n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) EmptyLun 20 Déc 2010 - 17:49


« Mais j’hallucine, vous avez pété les plombs ?! » dit Billy. En l'espace de quelques secondes, le chaos s'abattit sur la maison. Une porte fenêtre explosa, projetant des morceaux de verre partout dans la pièce puis, une poutre soutenant le plafond s'effondra sur Brody sans qu'il ne puisse faire le moindre mouvement pour l'éviter. La poutre cogna le front de Brody avant de leur faire tomber au sol, inconscient. Il n'entendit ainsi pas la conversation entre les deux jeunes femmes et fort heureusement pour Casey, il ne sentit pas qu'elle le giflait. Brody ne sentait pas non plus la puissance du vent à l'extérieur et encore moins son transfert de la cuisine à la cave. Peu à peu, Brody revint à lui même, et il ouvrit les yeux. Cassandre et Billy étaient à ses côtés, l'observant, comme s'il allait leur sauter dessus et les dévorer. « Tiens, t’as fini de roupiller ? Il y a au moins une justice, la vieille fouineuse d’en face n’a plus de toit. » dit Billy, dans le but de détendre l'atmosphère. Ce qui n'amusa pas réellement Brody qui avait une migraine épouvantable. Dehors, le vent semblait saccagé tout sur son passage. N'ayant jamais assisté à de catastrophes naturelles, mise à part à la télévision ou au cinéma, Brody ne savait pas réellement quelle attitude adopter. Bien évidemment, il avait peur. Qui n'aurait pas peur dans ce genre de situation, d'autant plus qu'il venait de se prendre un morceau de bois sur le crâne et bien qu'il ne soit pas victime d'une amnésie, Brody avait mal à la tête et l'idée de prendre une aspirine n'était sans doute pas réalisable pour le moment. Silencieux, il écoutait les dégâts causés par le vent au dessus de leurs têtes. Il espérait que la maison tienne le coup, et qu'elle ne s'effondre par sur elle-même. Se retrouver coincé sous les décombres, dans une cave avec aucuns vivres, ce serait comme terminer dans un tombeau. L'idée de se retrouver en plus coincer avec Cassandre n'était pas dès plus agréable et Brody souhaitait l'éviter le plus possible. Sans aucuns doutes, cette jeune femme était folle alliée et il fallait qu'il trouve un moyen pour éloigner Billy d'elle. Elle l'avait attaqué avec un verre de thé glacé sans raisons apparentes, ce qui prouvait bien qu'elle était déséquilibrée. Pendant une petite seconde, il s'imagina devoir cohabiter avec elle. Une idée qui ne lui plaisait guère pour la simple et bonne raison qu'il était sûr que cela se terminerait par un meurtre. « J'espère que ça ne va pas durer longtemps... » finit-il par dire, après plusieurs minutes de silence. « Et que la maison sera toujours debout. ». Il regarda un moment Billy dont les mains tremblaient. Elle ne montrait pas qu'elle avait peur mais il était clairement compréhensible que cet ouragan était terrifiant. Lui même avait peur bien qu'il ne le montre pas. Déposant une main sur l'une de celle de Billy, il essaya de sourire tant bien que mal. « Ne t'en fais pas, on est en sécurité ici. » dit-il sur un ton qui se voulait rassurant, tout en ignorant Cassandre. Après tout, ils n'étaient pas amis et ils ne le deviendraient probablement jamais. Il laissa sa main encore quelques secondes sur celle de Billy pour essayer de la rassurer, avant de l'enlever puis de se le passer sur le front, où il constata qu'il y avait du sang. Sûrement dû à la chute de la poutre, se dit-il. Du moment qu'il ne se mettait pas à perdre la mémoire ou à avoir des vertiges, tout allait bien, même si un petite passage à l'hôpital pour faire quelques examens et recoudre la plaie ne serait pas de refus. Alors qu'il avait décidé d'ignorer totalement Cassandre, Brody finit cependant par se tourner vers elle. Il plongea son regard dans le sien, espérant trouver des réponses à ses interrogations et essayer de comprendre pourquoi elle ne semblait pas l'apprécier. « Est-ce que ça va? » finit-il par lui demander. Non pas que cela l'intéressait mais étant coincé dans la cave, mieux valait essayer de repartir sur de bonnes bases. Une chose était sûre, ils aimaient tous les deux Billy. Autant essayer de s'entendre un minimum ou du moins, tenter de se supporter. Le fait d'être bloqué par l'ouragan dans un espace réduit allait peut être favoriser un début de réconciliation, ou du moins, essayer de tout faire pour se supporter parce qu'il était évident qu'ils allaient être amener à se revoir de nombreuses fois. En tant que meilleurs amis de Billy, c'était une évidence et Brody était prêt à prendre sur lui pour faire plaisir à la jeune femme. Tant bien que mal, Brody se redressa pour se retrouver assis. Au dessus, le vent semblait soufflait toujours aussi fort. Les trois jeunes gens allaient donc être coincé là pendant un long moment et si la tension ne redescendait pas entre Cassandre et Brody, cela allait s'annoncer long. Très long. Dommage que la cave ne soit pas aménagé avec une télévision, histoire de tuer le temps à chaque ouragan, même s'il n'était pas sûr que Miami soit souvent victime de ce genre d'évènement naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Vide
Message(#) Sujet: Re: n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) EmptyMar 8 Fév 2011 - 20:15

S'il n'y avait que l'avis de Cassandre qui comptait, elle aurait laissé Brody là et se serait mise à l'abri avec Billy. C'est le scénario qu'elle avait envisagé dans sa tête, mais dans la réalité, elle se trouvait à le soulever par les chevilles tandis que sa petite-amie s'occupait de ses bras. Elles rejoignirent la cave en quelques foulées, faisant attention de ne pas faire plus de dégâts sur Brody – ce qui était le cadet des soucis de Casey. Ce n'était pas très chrétien, mais elle était encore énervée par les propos qu'il avait tenu. Il ne pouvait pas se douter que Billy et elle entretenait plus qu'une simple amitiée mais tout de même, elle n'avait pas réussi à se contrôler. Maintenant, elle avait juste besoin de se calmer un peu les nerfs et ne pas oublier qu'il se passait quelque chose d'inhabituel à l'extérieur.
Billy la laissa seule avec Brody. Si elle serait bien contente qu'il ne se mette pas au travers de sa copine et elle, elle ne voulait pas non plus avoir un mort sur la conscience. Sa main vint tapoter sur les joues du jeune homme, avec beaucoup plus de douceur qu'on aurait pu s'attendre après ce qu'il y avait eu entre eux deux. « Allez réveille-toi feignasse. J'ai pas envie de voir ton fantôme me hanter. » Elle soupira, il respirait toujours, c'était bien mais elle ne garantissait pas une forme Olympique une fois qu'il reprendrait connaissance. Et s'il ne se réveillait pas ? Cette éventualité effleura l'esprit de Cassandre, tout comme elle avait dû effleurer celle de Billy. Elle secoua légèrement la tête, inutile de se mettre des idées comme ça dans le crâne. La dernière chose à faire dans un cas comme celui-ci, était de paniquer. Elle allait devoir rester dans cette cave, sans savoir ce qui se passait dehors et elle ignorait combien de temps elle allait devoir attendre. Au moins, elle se trouvait en présence de Billy, elle n'avait donc pas à craindre pour sa sécurité du moment qu'elles étaient ensemble. Brody émit quelques bruits, signe qu'il reprenait doucement ses esprits. Discrètement, Casey soupira de soulagement. C'était totalement contradictoire avec ses pensées néfastes à l'encontre du jeune homme, néanmoins c'était tout elle. « Malheureusement, elle a un compte en banque assez fourni pour se reconstruire carrément une maison... » répondit Casey en haussant les épaules. Le silence retombant, alors que Brody se mouvait de plus en plus, Cassandre avait plus de facilité à entendre les sons très effrayants qui venaient de l'extérieur. Elle n'avait jamais vécu une telle situation, les catastrophes naturelles ne se passaient qu'à la télévision pour elle et non pas dans sa réalité, mais les choses étaient en train de changer. Elle ne savait pas si la maison de Billy tiendrait, ni même si la sienne serait encore en état une fois que tout ceci serait terminé. Elle commençait à prendre conscience que toute cette histoire ne sentait pas bon du tout, son coeur se serra, ainsi que son estomac. Sans s'en rendre contre, elle agrippa avec force le bras de Brody. « Tout va bien se passer, tout ira bien... » souffla-t-elle, fermant les yeux, s'abandonnant à la prière.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
Jemima Eason

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Vide
Message(#) Sujet: Re: n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) EmptyDim 13 Fév 2011 - 23:33



Ce n’était pas la première fois qu’elle se retrouvait face à une situation critique, mais une catastrophe naturelle, ça elle n’avait jamais expérimenté. Elle fut pourtant volontaire sur des champs de batailles, du moins autant que l’on puisse l’être dans ces circonstances. Mais se retrouver face à des éléments déchainés c’était bien plus effrayant. Pourtant dans aucune des situations elle n’eut le contrôle et c’est bien ce qui rendait l’instant terrifiant, mais lorsque la nature commençait à jouer de mauvais tours, c’était bien plus dévastateur que n’importe quoi d’autre. Repensant aux différents reportages qu’elle avait vu sur le sujet, elle ne pouvait s’empêcher de paniquer intérieurement. Ne laissant rien paraitre comme à son habitude, elle ne voyait pas l’intérêt de céder à la panique, ça n’arrangerait rien. « Bien sur qu’elle sera toujours debout, c’est ma maison, elle est résistante ! » logique imparable dans l’esprit tordue de la jeune Australienne. Pourtant rien n’était aussi simple évidement et intérieurement elle n’avait de cesse que d’espérer tout comme eux, elle n’avait rien d’autre à faire que d’attendre et espérer. Et il ne fallait pas se voiler la face, si elle aimait Casey et Brody, les deux réunis en vue de ce qui s’est passé avant que l’ouragan ne frappe Lemon Street avec violence, lui annonçait de très longues minutes. Pourtant elle vit quelque chose d’assez surprenant se produire sous ses yeux, non seulement Brody s’adressait à elle avec gentillesse, mais il avait presque l’air de s’inquiéter pour elle. Billy préférait de loin le moment où il tentait de la rassurer, c’était d’avantage de la jalousie que de l’égoïsme, c’était à elle de s’inquiétait pour Casey d’ailleurs. Et l’intérêt qu’il manifestait à son égard ne lui plaisait guère plus. C’était complètement tordue, son ex et sa petite-amie ? Eurk ! Elle commençait presque à comprendre Sloan et ses pulsions suicidaires. Et puis Casey paniqua soudainement et se raccrocha au bras de Brody, Billy bouillonnait de l’intérieur. Une personne normale se serait concentrée sur l’angoisse de la jeune femme, elle, restait focalisé sur son geste envers lui. « Vous voulez que je vous laisse ? Non mais parce que sinon je peux aller attendre à l’étage hein ?! » Bon, bien sur elle ne comptait pas vraiment retourner à l’étage, elle n’avait pas vraiment envie de mourir. Se penchant vers l’un des nombreux cartons d’affaires appartenant à Jeylhan qu’elle n’avait pas encore jeté ou donné, elle en sortie une écharpe d’un bleu immonde, elle avait parfois des gouts atroces. Apposant brusquement le bout de tissu sur la blessure du jeune homme, elle avait sans doute dut lui faire mal, mais c’était un peu volontaire, lancer des œillades inquiètes à Casey ? Non mais ça va pas ?! « Tiens mets ça sur ta tête pour calmer le saignement. » dit-elle d’un ton semi boudeur. Pourtant elle se planta face à eux, tressaillant en entendant un énième bruit de casse à l’étage, elle saisit la main de sa petite amie qu’elle serra doucement. « On va parler pour oublier les bruits flippant et le ménage qu’on aura à faire en sortant de là. » du moins il fallait espérer qu’ils sortiraient de là, et qu’il n’y aurait que du ménage à faire. Préférant la pensée positive face à l’amoncellement de pensées négatives qui bourdonnaient dans sa tête. « Peut être que vous pouvez me dire ce qui s’est passé avant que j’arrive. »


_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Contenu sponsorisé





n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Vide
Message(#) Sujet: Re: n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

n°1203 ★ in the eye of the storm (cassandre and billy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-