AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
35.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 [FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




[FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) Vide
Message(#) Sujet: [FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) [FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) EmptyMer 17 Nov 2010 - 1:12



bless me, lord,

for i have sinned.

    SAMAËL MONAGHAN & AUBREE DEHZKEL

    [FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) 044 [FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) Angiebumliac_mtrachtenberg_2010_-32
    frissonner & lifeisacircus @LJ

    26 OCTOBRE 2011 - BUREAU DE SAMAËL MONAGHAN,
    FULL MOON






« Sois imaginative, détruis, manipule, joue, danse, drague, exagère, empoisonne. Monte ses filles les unes contre les autres. Fais en sorte de tomber sur un flic en civil et propose-lui une passe. Couche pour de l'argent, empoche les billets et fais-toi plaisir. »
Depuis quelques semaines, ces paroles, proférées par Pride Berrington, et scrupuleusement respectées par Aubree comme s’il s’était s’agi d’un texte saint, avaient rythmé la vie de la glaciale blonde. Après avoir été expulsée de son ancien lieu de travail, le Soho’s 1515, Aubree n’avait eu aucune difficulté à se faire embaucher par la boîte rivale, le Full Moon. Certes, elle ne voyait aucunement dans ce changement de lieu de travail un moyen de faire de la concurrence – bien au contraire. C’était sur les ordres de son ancien patron qu’elle avait grossi les rangs du Full Moon. La seule raison pour laquelle elle travaillait désormais pour Samaël Monaghan, c’était parce que Pride le lui avait demandé. Elle ne devait pas seulement travailler pour Sam. Non, elle devait pourrir sa boîte. Elle devait l’anéantir de l’intérieur. Mentir, manipuler et corrompre, c’était ce qu’elle faisait de mieux. Et Pride avait bien vu en lui confiant cette mission, qui assurait à Aubree, en plus d’une dose d’adrénaline garantie, un amusement sans limites. De plus, elle oeuvrait pour le « bien » - du moins, pour celui de Berrington.

Sitôt qu’elle eût rejoint la boîte de Samaël, Aubree avait réussi à s’y faire un nom. Elle était connue comme la blonde froide et mystérieuse, qui suintait le mal et dont l’aura devrait suffire à vous tenir à l’écart, mais vous attirait malgré vous. Son patron n’avait pas été une exception à la règle, et ils entretinrent bientôt une relation qui dépassait les simples rapports que devaient entretenir supérieur et employée. Ce n’était, bien évidemment, rien de sérieux – il suffisait de jeter un coup d’œil à Aubree pour s’en rendre compte. En effet, la jeune femme semblait pour ainsi dire ne posséder aucun sentiment, aucune émotion, et l’affection, voire des sentiments d’attirance plus profonds, ne pouvait décemment pas trouver sa place dans son cœur de glace. Cependant, la passion faisait bel et bien partie des sentiments qui reliaient les deux jeunes adultes, qui se laissaient régulièrement aller aux plaisirs de la chair sans se soucier de quoi que ce soit d’autre. Cette relation pour le moins ambiguë restait aussi secrète que possible, mais Aubree avait déjà décelé des lueurs soupçonneuses dans le regard des autres danseuses – pour son plus grand bonheur. Tout ce qui pouvait faire couler le Full Moon rendait Aubree satisfaite. Une fois de plus, tout le mal qui était en elle la dirigeait sans qu’elle pût y faire quoi que ce soit – et cela ne dérangeait pas la jeune femme, qui ne se souciait guère de ce qui pouvait être mieux pour elle : elle préférait toujours prendre la voie de la facilité. À savoir, accomplir la mission de Pride, qui lui allait comme un gant.

Régulièrement, elle informait Pride de l’avancement de sa fameuse mission, et les deux partenaires s’étaient surpris à créer entre eux une entente quasi inespérée, étant donné l’état lamentable de leur relation auparavant. Ils jubilaient tous les deux à la pensée des événements à suivre, réfléchissaient à des manières d’accélérer ou d’optimiser le processus, et discutaient des prochaines étapes à accomplir. Aubree racontait tout ce qu’elle avait fait, Pride commentait et la conseillait. Loin d’être le simple rapport qu’il avait évoqué au début, cette discussion qui prenait place toutes les deux semaines devenait une véritable petite réunion tout droit sortie des enfers. Lorsqu’elle retournait au Full Moon, Aubree reprenait son masque de danseuse garce mais pas dangereuse. Et tout le monde n’y voyait que du feu. Bien entendu, on adorait la détester car les actes de sabotage qu’elle accomplissait les uns après les autres, et qui étaient interprétés comme de simples coups bas trop inoffensifs pour être qualifiés de nuisibles, mais qui, accumulés, devenaient sources de problèmes divers, devinrent rapidement un sujet de dispute au sein du Full Moon. Aubree manipulait tout le monde, de Sam aux danseuses, en passant par les clients, ne tentant jamais de paraître gentille, sans jamais se révéler non plus sous son véritable jour. Elle avait répandu des rumeurs futiles mais suffisamment destructrices pour créer une animosité entre les danseuses. Danseuses qui, elles, étaient persuadées qu’Aubree bénéficiait d’un traitement de faveur, chose qu’elle ne niait pas sans jamais la confirmer, et qui, par conséquent, conçurent une vive rancœur à son égard, mais aussi à celui de Samaël. Aubree adorait également simuler des laisser-aller prétendument involontaires lorsqu’elle était sur scène, montrant ainsi aux clients un comportement normalement proscrit au sein du Full Moon. En gros, le Full Moon était lentement rongé de l’intérieur, et la situation ne tarderait pas à s’empirer, si toutefois Aubree ne se faisait pas attraper avant.

Comme toujours, ses bêtises entrainaient d’inévitables représailles. Représailles rapidement oubliées, car Samaël, malgré sa froideur et son agacement, finissait généralement par profiter des courbes voluptueuses d’Aubree. Celle-ci, aujourd’hui, dut se rendre dans le bureau de son patron et amant. Lorsqu’elle poussa la porte de l’imposante pièce, elle aperçut le jeune homme, qui arborait un regard froid. Exactement pareil au sien. Aubree savait pourquoi elle était ici, ce qu’elle avait fait. Autant s’en débarrasser aussi vite que possible. Elle s’installa face à Samaël, dans le fauteuil de cuir qui faisait face à son bureau. « Écoute, Sam, je suis vraiment désolée pour cette histoire débile. Chloé a pété un câble parce que tout le monde dit qu’elle est grosse, ou une connerie du genre. Je sais absolument pas pourquoi elle m’en veut à moi, alors que tout le monde dit la même chose et que je lui ai rien fait. » Aubree ne cherchait pas à nier l’existence des moqueries qu’elle avait balancées au visage de sa collègue – Samaël connaissait suffisamment son tempérament pour se douter qu’elle avait agi de la sorte, et elle savait qu’il ne s’y intéressait que peu. La vérité, c’est que Chloé avait grossi à cause d’Aubree, qui lui avait recommandé un régime soi-disant révolutionnaire. Celui-ci l’était, dans la mesure où il vous faisait prendre du poids à une vitesse affolante. C’était bas et stupide, mais ça fonctionnait : Chloé n’oserait bientôt plus monter sur scène et serait prête à se rendre malade pour retrouver sa silhouette de rêve – Aubree avait marqué un nouveau point. Mais elle n’était pas sûre que Sam serait de cet avis… Peu importe, elle trouverait le moyen de le convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




[FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) Vide
Message(#) Sujet: Re: [FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) [FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) EmptyMar 23 Nov 2010 - 16:53

[FULL MOON] BLESS ME, LORD, FOR I HAVE SINNED (pv) Alexandmichelle