AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
Machine à café automatique Krups EA8108
Voir le deal
198.31 €

Partagez | 
 

 • celui qui stoppait son chien [PV Dallas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




• celui qui stoppait son chien [PV Dallas] Vide
Message(#) Sujet: • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] EmptyJeu 14 Mai 2009 - 22:43

GREYNOLDS PARK :
Dallas T. Flynn & Panamee McCawley.

▬▬▬▬▬▬

    Son foulard coincé entre son gilet à fermeture éclair et ses cheveux, elle dégagea un œil du sourire attendrissant de son fils pour remettre correctement son écharpe autour de sa nuque gelée. Elle avait les lèvres bleuâtres par la fraîcheur de ce début d'après midi pluvieux, un temps rare à Ocean Grove au cours du mois de mai. Panamee remonta alors la couverture de la poussette de son fils avec ses doigts congelés avant de les remettre dans sa poche et de souffler un amas de fumée entre ses lèvres. Elle écrasa sa cigarette au sol en jetant le reste de son haleine de fumeuse sur le côté afin de ne pas empester son bambin, et rangeant son paquet de clopes, elle se mit à lui sourire tendrement. Un vrai petit ange dans son landau, elle le voyait dormir derrière son petit drap doublé tandis que son chien mowgli, allongé à sa droite regardait le ballon d'un enfant du quartier. La jeune brune de 24ans sortit alors du panier un livre de romance qu'elle ouvrit à la première page en lisant à voix haute, faisant bercer sa voix au dessus de la tête d'Oliver.

    Quelques instants plus tard alors qu'elle entamait la cent quatre vingt sixième lignes de son roman, son chien se dressa d'un bon et partit de toute hâte en direction de la sortie du parc. Panamee qui levait les yeux à ce moment là écarquilla les pupilles en voyant son dogue de bordeaux entrain de fuir je ne sais où. Elle fit tomber et claquer son bouquin sans le vouloir, & ne s'en rendit compte qu'une fois le sommeil de son enfant terminé. Elle chuchota alors quelque chose en sachant bien que ça ne calmerait pas les pleurs de son petit, et le prenant alors son dos contre sa poitrine, elle avança avec la poussette en direction de son canin, les sourcils froncés. Un pas après l'autre, elle arriva après quelques secondes devant lui avec une rage telle qu'elle prit sur elle pour ne pas faire pleurnicher encore plus celui qu'elle tenait précieusement contre elle. La main de la jeune femme posée sur le postérieur de son enfant pour l'apaiser, elle entrouvrit la bouche lorsque mowgli partit dans la direction opposée, la langue pendue, un bout de bois dans la bouche.

    Le perdant alors de vue, elle se mit à marcher tranquillement dans l'immense parc de greynolds, improvisant ainsi une ballade pour elle et Oliver Mikhaïl qui venait de se rendormir. Un profond soupir au fond de ses narines venait de se faire entendre lorsqu'elle cru voir la queue remuante de son chien brun. D'un pas pressé, elle s'approcha une nouvelle fois auprès de son clep's qu'elle voulut tuer à cet instant précis, jusqu'à ce qu'elle vit la gueule de son chien entrouverte, larguant le morceau de bois pour un homme. Manquait plus que ça ! D'un air désolé, elle se mit aux côtés de sa bête qui se faisait chouailler, caresser par le garçon, et attrapa alors la laisse à rallonge de son animal en fixant le coureur vêtu d'un jogging et d'un tee shirt.

    PANAMEE « je suis vraiment désolée... il
    ne m'écoute jamais, j'espère qu'il
    ne vous a pas bavé dessus au moins. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




• celui qui stoppait son chien [PV Dallas] Vide
Message(#) Sujet: Re: • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] EmptyMar 19 Mai 2009 - 17:13

    Comme à mon habitude, tout les dimanches, mardi et jeudi matin, je m'extirpais de mon travail épuisant pour m'adonner à l'une de mes activités favorites : la course à pied. J'appréciais particulièrement ce sport qui me permettait l'espace d'un instant d'oublié tout et d'évacuer les pressions qui pouvait bien reposer sur mes épaules. Après une bonne douche fraîche pour vivifier mon corps, j'enfilai une tenue de sport des plus classique : un jogging et un t-shirt blanc. Je m'approchais alors de la fênetre pour découvrir le temps à l'exterrieur.

    Je soupirai, il faisait gris et bruineux, de fines goutlettes s'abattant sur les baies vitrées. Je ne renonçais cependant pas à mon bonne vielle habitude. Saissisant le MP3 qui chargeait sur mon pc je me mit en quête de retrouver mes baskets. Milee les avaient sans doute ranger quelque part mais je n'arrivais toujours pas à m'habituer à son sens de l'ordre hors du commun. C'est finalement en bas de l'escalier dans une sorte de placard que je mit la main dessus. Enfin prêt j'affrontais l'exterrieur.

    Les écouteurs bien enfoncés dans les oreilles je sentais ma motivation monté au son de la guitare du groupe AC/DC. Après quelques mètres à peine j'arrivai au niveau du parc que je contournais lors de mon footing habituel. La tête dans les nuages je ne remarquais pas tout de suite la grosse boule de poils brunes qui se dirigeait vers moi à pleine vitesse, ce ne fut que lorsqu'il se mit en face de moi que je découvrit le chien ayant visiblement très envie de jouer. Je souriais tout en retirant mes écouteurs et m'approchait de l'animal et lui caraissait la tête.

    - Salut toi, qu'es-ce que tu fais là? T'as perdu ton maître?

    Lui lançais-je en souriant, le chien appréciant visiblement mes caresses. Comme pour me répondre, je vis débarquer une jeune femme, brune surement la vingtaine accompagné d'un petit enfant à bout de souffle. Le chien devait lui appartenir.

    - Je suis vraiment désolée... il ne m'écoute jamais, j'espère qu'il ne vous a pas bavé dessus au moins.

    Je ne put réprimer un léger rire. Oui le chien m'avait bavé dessus et abondemment mais je ne lui en tenais pas rigueur. J'avais toujours apprécié les chiens mais jamais ma mère ne m'avait permis d'en avoir et avec le temps j'avais fini par oublié cette lubie. Je donnais une dernière caresse à la boule de poils avant de me relever pour faire face à la demoiselle.

    - Non ne vous inquietez pas. Il est adorable. C'est quoi son petit nom, commençais-je en souriant amicalement à mon interlocutrice. Au fait, Dallas Flynn, continuais-je en lui tendant ma main que j'avais d'abord fronté avant d'en ôter la bave.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




• celui qui stoppait son chien [PV Dallas] Vide
Message(#) Sujet: Re: • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] EmptyLun 25 Mai 2009 - 19:42

    Elle courait après son canin à quatre pattes, légèrement essoufflée par le poids de la poussette et d'Oliver qu'elle tenait dans les bras, son pas pressé se transforma rapidement en une course à pied. Arrivée à la hauteur de son molosse après cinq bonnes minutes de galop, la jeune femme arrivait en direction de mowgli intéressé par les caresses du coureur, et presque gênée par l'attitude dérangeante de son chien, elle venait d'attraper la laisse de ce dernier d'un geste vif et quasiment autoritaire. Elle se sentait mal à l'aise vis à vis du garçon et tentait de se rattraper comme elle le pouvait, et sa petite phrase qui n'avait rien d'une ironie mais d'une excuse à propos de son animal maladroit. Le joli petit minois de son chien regardait gentiment sa maîtresse, n'ayant aucune envie de rentrer chez les McCawley restait sur la terre ferme, se faisant galamment chatouiller le museau par l'homme en question. Manquait plus qu'elle passe pour une imbécile ! Panamee semblait plus crispée et angoissée du comportement de son animal plutôt que de la rencontre loufoque, et alors qu'elle replaçait à bonne hauteur son bambin, elle vit le jeune homme se redresser de mowgli. Plutôt grand et mince, son unique masse de plusieurs dizaines de kilogrammes devait être composée de muscles abondant. Quant à son visage, elle fut surprise de la beauté faciale de ce dernier, et quelque peu désarmée, elle fit un faible sourire en direction de son voisin ne sachant tout d'un coup que dire face à cet inconnu.

    DALLAS « non ne vous inquiétez pas. il est adorable.
    c'est quoi son petit nom. au fait, Dallas Flynn, »


    Elle n'eut d'ailleurs pas le temps de répondre et de s'excuser une nouvelle fois que ce fut le présumé Dallas qui prit alors la parole. Légèrement soulagée de son attitude, elle ne put réprimander qu'un simple sourire de gentillesse et de bienvenue, et déposant alors son fils dans le berceau situé à quelques mètres seulement d'eux, elle revint serrer la main de l'homme. Panamee avait toujours eu le don de se retrouver dans des situations cocasses, et c'est sans soucis qu'elle prit la poignée de main comme un signe de connaissance envers les deux jeunes adultes. Parlant de son molosse à quatre pattes toujours au pied de Dallas, elle ne put qu'accentuer son sourire en un concis rire avant de reluquer son chien pendant de longues secondes. Reportant enfin son regard sur l'interlocuteur, elle entrouvrit alors la bouche, ses lèvres légèrement remontées de par et d'autre de sa langue, elle répondit calmement avec une pointe d'ironie.

    PANAMEE « enchantée, je suis Panamee, Panamee
    McCawley. & ce petit dogue à quatre pattes
    se nomme Mowgli. à moins bien sûr que
    vous parliez de l'autre garnement ici présent »


    Plantant son pouce en direction de son rejeton à deux pattes cette fois, elle fit un aimable regard envers son fils Oliver avant de poser ses pupilles sur l'homme qui bougeait la tête avant d'apercevoir le berceau, qu'il dût déjà avoir vu quelques secondes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





• celui qui stoppait son chien [PV Dallas] Vide
Message(#) Sujet: Re: • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] • celui qui stoppait son chien [PV Dallas] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

• celui qui stoppait son chien [PV Dallas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Greynolds Park & Cabane du gardien-