AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -100€ dès ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 live your own tragedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




live your own tragedy Vide
Message(#) Sujet: live your own tragedy live your own tragedy EmptyMer 3 Nov 2010 - 0:02


LIVE YOUR OWN TRAGEDY.
purdey palatoni & laurenn aschenbern


Tout comme chaque habitant du quartier d’Ocean Grove, Laurenn avait reçu dans sa boîte aux lettres une invitation pour la soirée d’Halloween se déroulant dans une des maisons de la rue d’Apple Road. Celle des Morecci, bien entendu, ce nom ne lui disait rien pour le moment, mais cette soirée était une bonne occasion de se familiariser avec les différents habitants, ou du moins de les repérer en premier lieu. Elle avait été plutôt contente d’être conviée à cette soirée, bien qu’elle ne soit qu’une nouvelle venue, du moins, cela dépend de comment on voit la chose, puisque d’une certaine manière elle était née ici. La soirée se déroulait donc au 3066, Apple Road. Et comme toute soirée d’Halloween le laisse supposer, il faut être déguisé. Parfait. De quoi se faire remarquer par les autres habitants, histoire d’attirer l’attention, d’attirer les regards, mais tout en restant un tant soit peu inaperçu, inconnue afin de pouvoir fouiner ici et là, il n’y avait qu’à trouver le juste milieu entre le trop et le pas assez. Chose qui ne serait probablement pas très compliqué pour la jeune femme.

21 heures et demi sonnait, lorsque Laurenn entra dans la demeure des Morecci, qui avait été transformé en vrai manoir de film d’horreur pour l’occasion. Elle avait pris soin d’arriver avec un peu de retard, histoire de ne pas être dans les premiers, et de se retrouver parmi les différents habitants qui attendraient alors qu’une certaine ambiance se crée. Au moins, avec trente minutes de retard, libre à elle d’arriver et d’observer alors ce qui s’était déjà formé. Il y en avait pour tous les goûts, vampires, sorcières, morts-vivants, diables, fantômes, choses pas vraiment identifiables mais censées faire peur, … Laurenn portait une tenue assez extravagante et qui se voulait assez sexy, elle avait au moins le mérite de porter un déguisement plus original que bien des personnes présentes, bien qu’il fallait avouer que celui-ci ne faisait pas vraiment peur , mais l’important était d’être déguisé, non ?
L’intérieur avait été mis en place de façon à être aussi effrayant que l’extérieur, voir plus encore, et il fallait avouer que c’était un très beau travail réalisé pour rendre cette maison conforme au thème de la soirée. C’était probablement celle-ci, à laquelle on pouvait décerner le titre du déguisement le plus travaillé, après tout. Il y avait énormément de monde, ce qui était plutôt pratique pour la jeune fille d’une certaine façon, et bien que la maison était assez grande et luxueuse au départ, comme quasiment toutes celles du quartier d’OG, une fois tout ce monde réuni à l’intérieur, on ressentait tout de même un certain manque de place parfois. La pièce principale, là où pas mal de groupes étaient regroupés et parlaient entre eux, diffusaient une musique à l’ambiance d’Halloween et qui se voulait pas très rassurante. Laurenn se dirigea vers l’une des grandes tables, observant les différentes choses servies, rien qui n’avait l’air très appétissant, en fait. Elle se servit un verre d’une substance orange, probablement du ponch, ou peut-être du jus de citrouille, qui sait, et observa les décorations régnant sur la table quelques instants durant. Les têtes coupés dans les cloches avaient l’air tellement réels, que l’esprit de la jeune femme divagua, se demandant s’il y avait des chances qu’elles le soient réellement.

Quelques minutes passèrent, avant qu’elle se redresse et sorte de ses rêveries, elle jeta alors un nouveau regard alentour, rien n’avait beaucoup changé. Certaines personnes l’observaient, ou lui jetaient des petits coups d’œil, était-ce parce qu’ils trouvaient son déguisement trop aguicheur, ou parce qu’ils se demandaient qui était cette jeune femme encore inconnue au bataillon ? Impossible de savoir, peut-être un peu des deux, après tout, avec tous ces déguisements, reconnaître quelqu’un serait presque impossible. Elle remarqua une jeune fille, postée à quelques mètres d’elle seulement, qui observait elle aussi la foule, et avait l’air d’être entrain de les juger, ou peut-être de chercher quelqu’un, va savoir. Laurenn observa son déguisement, celui-ci non plus n’était pas très effrayant, mais il était original et quelque chose, un je ne sais quoi, faisait qu’il plaisait vraiment à la jeune femme. Elle releva la tête vers la brune, qui l’observait maintenant d’un air interrogateur, ayant sûrement senti le regard de Laurenn posé sur elle. Laurenn esquissa un sourire, avant de reporter un regard sur la foule.


LAURENNJoli déguisement, bien plus original que la plupart de ceux qui sont portés ici, à vrai dire.


Dernière édition par Laurenn Aschenbern le Ven 12 Nov 2010 - 14:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




live your own tragedy Vide
Message(#) Sujet: Re: live your own tragedy live your own tragedy EmptyMer 3 Nov 2010 - 16:05

Purdey s'était levée un matin, habillée d'un pull rose et d'un pantalon de jogging gris clair. Elle était sortie, une pomme à la main, et c'était en croquant dedans qu'elle avait prit son courrier, le feuilletant distraitement. Distraitement jusqu'à tomber sur une invitation à une fête d'halloween chez les Morecci. Purdey était du genre très fêtarde et n'importe quelle fête lui plaisait et même l'idée de cette fête qui allait regrouper une bonne partie des habitants d'Ocean Grove, anciens et nouveaux, la fit sourire. Etre avec des gens qu'elle ne conaissait pas ne la dérangeait pas, cela restait pour elle une façon de se divertir en jugeant chaque nouvelle tête qu'elle voyait. C'est sa pomme dans la bouche et triant le reste du courrier que Purdey remonta jusqu'à chez elle. Comme un réflexe, elle s'était dirigée dans sa chambre pour regarder ses vêtements et surtout ce qui pourrait lui servir de déguisement pour cet évênement. Qui disait fête d'halloween incluait forcément un déguisement et conaissant la jeune fille, elle ne se contenterait pas d'un banal costume de sorcière. Elle était de toute façon bien trop narcissique pour se mettre dans la peau d'une affreuse sorcière. C'est donc pendant quelques heures durant que Purdey se creusa la tête pour trouver LE déguisement qui serait parfait pour elle. Au bout d'un certain temps, tout était choisi et elle commença à se préparer, ce qui lui prit une bonne partie de la journée.

Pour le halloween de cette année, Purdey serait donc... un paon. Etrange, on peut l'admettre, mais les couleurs de l'animal lui allait plutôt bien et lui permettait de se faire un maquillage qu'elle trouvait splendide. Sa tenue était donc complète vers 20h10. Une robe bustier dont le haut reprenait les motifs de l'oiseau et un bas qui ressemblait à un tutu de couleur noire. Elle s'était mit beaucoup de rose sur les joues et ses yeux étaient du même bleu que sa robe et avec ses faux cils elle avait reproduit au mieux les plumes du paon. Purdey était plutôt fière et quand il s'agissait de maquillage, elle devenait souvent très douée et la preuve était évidente quand on la regardait. Sa robe ne lui servirait certainement plus jamais, en effet, se déguiser deux années de suite de la même façon n'était absolument pas une chose qu'elle serait capable de faire. Elle aimait inover et se différencier des autres. Même si elle ne porterait cette robe qu'une seule fois, elle pensait vraiment que l'effet qu'elle provoquerait méritait les dollars investis. De toute façon, les dépenses n'étaient pas un problème et lorsqu'il s'agissait d'impressioner les gens Purdey n'hésitait pas une seconde.

L'effet qu'elle recherchait fut atteint et c'est ce qu'elle réalisa en entrant au 3066, Apple Road, vers 21h20. Comme quoi sa préparation l'avait retardée, l'heure initiale de la fête était 21h. C'est donc avec 20 minutes de retard que Purdey entra dans la demeure décorée à merveille pour l'occasion. L'extérieur lui avait déjà donné la chair de poule, tout était sombre et les décors qu'elle avait peiné à distinguer la mettait mal à l'aise, sentiment que l'on aime ressentir le 31 octobre. En entrant, donc, la découverte des décorations continuait et Purdey souriait légérement en remarquant les toiles d'araignées et autres tâches de sang présentes un peu partout dans la maison. Il semblait qu'un crime avait vraiment eu lieu et Purdey mit ses mains sur ses bras, un peu trop absorbée par le décor. Puis, elle se rappella son déguisement et replaça ses bras le long du corps, se plaçant dans un coin pour juger les déguisements présents. Des vampires, des sorcières, des spiderman ou des fées, tout était très variés mais rien ne retenait vraiment l'attention de Purdey. Ce qu'elle recherchait était cependant plus l'esthétisme puisque lorsqu'une fille déguisée en pirate passa près d'elle, elle songea que l'idée était bonne mais très mal développée. Peut-être serait-ce son prochain déguisement, qui sait? Pour le moment, elle était un paon plutôt sexy qui plissait les yeux pour identifier chaque détail de chaque costume. Elle n'avait pas encore bu et lorsqu'elle tourna la tête pour repérer où se trouver les rafraichissements, elle tomba nez à nez avec une blonde au déguisement plutôt basé sur l'esthétique lui aussi. Celle-ci la fixait, et Purdey était sur le point de lui demander de dégager la vue quand la jeune fille lui lança un « Joli déguisement, bien plus original que la plupart de ceux qui sont portés ici, à vrai dire. » Oh, premier compliment de la soirée, finalement, cette blonde allait peut-être plaire à Purdey. Elle lui sourit à son tour et répondit sans même lui lancer un regard « Merci, et ne t'attends pas à beaucoup d'originalité venant des habitants de cette ville... Pour être honnête, je crois que ce soir on pourra se dire qu'on a les plus beaux déguisements! » Il était tellement rare que Purdey dise quelque chose de gentil, que sa phrase sonna faux, même pour elle. Cependant, elle pensait ce qu'elle disait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




live your own tragedy Vide
Message(#) Sujet: Re: live your own tragedy live your own tragedy EmptyVen 12 Nov 2010 - 14:31



PURDEYMerci, et ne t'attends pas à beaucoup d'originalité venant des habitants de cette ville... Pour être honnête, je crois que ce soir on pourra se dire qu'on a les plus beaux déguisements !

Les deux jeunes femmes n’avaient peut-être pas des déguisements très effrayants, voir pas du tout, il était clair qu’elles avaient misés sur l’originalité. Après tout, Halloween était une fête censée faire peur, mais au final, c’était un peu comme toutes autres occasions qui faisaient se réunir les gens, une occasion de se montrer, de se pavaner. Se pavaner tel un paon, si je puis dire.
Elle essayait de se rappeler comment se déroulait les soirées d’Halloween auxquelles elle avait déjà participé lorsqu’elle était encore en France. Rien n’était très différent à vrai dire, les enfants cherchaient des bonbons aux portes des maisons et essayait de faire peur aux autres, et les plus grands se déguisaient et faisaient la fête. Fêtes qui ressemblaient plus à de grandes beuveries bien qu’elles restaient assez dignes du milieu bourgeois qu’elle fréquentait, dans sa dernière famille d’accueil. Mais, il fallait avouer que cela relève plus des soirées d’adolescents auxquelles elle avait participé, puisqu’il fallait avouer que cela faisait bien nombre d’années qu’elle n’avait plus été à une soirée pareille. Et bien nombre d’années qu’elle n’était plus sous la tutelle de quelqu’un. Ici, tout avait l’air d’être un tant soit peu plus civilisé, mais après tout, cela n’était qu’un préjugé, elle serait plus apte à définir cela à la fin de cette soirée probablement. Une chose était sûre, les moyens mis en œuvres pour effrayer les invités, dans la décoration et l’organisation de la soirée, était beaucoup stupéfiante que ce qu’elle avait déjà pu voir auparavant.


LAURENNOui, cela dépend probablement comment on voit cela … Mais il est clair qu’il n’y en a que très peu qui ont essayé de faire preuve d’originalité, ce soir.

C’était probablement pour cela que beaucoup de personnes la regardait depuis le début de la soirée, chacun d’une manière propre à lui. Par exemple, certains hommes la regardait avec envie manifestant sans aucune gène leur désir probable de se retrouver avec elle cette nuit, chose très peu probable, puisque ce n’était pas du tout du genre de la jeune femme, bien au contraire. Elle avait beau avoir un déguisement plutôt aguicheur, ce soir, elle n’était en aucun cas l’une de ces marie-couche-toi-là que l’on pouvait trouver en grand nombre un peu partout dans le monde. D’autres, des femmes essentiellement, la dévisageait, essayant peut-être de lui dire que son déguisement était totalement déplacé pour le contexte, et d’autres la regardait avec une certaine jalousie voyante mais qu’on essaye de cacher.

LAURENNOn aura au moins l’exclusivité d’attirer le plus de regards ce soir, je pense.

La jeune femme marqua un temps de réflexion, continuant d’observer les autres fêtards, de croiser des regards de personnes qui détournaient alors le leur. Avant de regarder à nouveau la jeune femme se trouvant à quelques mètres d’elle toujours, mais assez proche pour bien l’entendre malgré le bruit de la musique d’ambiance et des autres personnes qui parlaient bruyamment.

LAURENNHum, tu habites ce quartier depuis longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





live your own tragedy Vide
Message(#) Sujet: Re: live your own tragedy live your own tragedy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

live your own tragedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Maison des Morecci. 3066, Apple Road-