AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

Partagez | 
 

 B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? - Page 2 EmptyMer 24 Nov 2010 - 14:13

B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? - Page 2 Misery17 B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? - Page 2 2h5ldty
ROSE & NOAH





Rose ne pu retenir un sourire amusé devant la réaction de Noah, avec son crocodile à moitié mangé. Le voir secouer la tête comme ça lui donnait un air de petit garçon. Elle ne cessait de se répéter que décidément, elle avait la rencontre d'un personnage bien singulier et que si toutes les personnes de ce quartier étaient aussi spéciales, Rose n'allait pas s'ennuyer. Ça en était presque effrayant à vrai dire. Elle s'imaginait déjà un quartier de fous, déambulant dans la rue avec tous un comportement étrange. Certes prit un par un ça pouvait peut-être être amusant, mais tous concentré dans le même quartier... Rose fronça les sourcils à cette idée. C'était complètement absurde tout ceci. Il fallait vraiment qu'elle arrête de s'imaginer des trucs ce soir car son imagination n'était pas bien nette. Elle secoua la tête, reprenant son sérieux. Si Noah savait à quoi elle pensait, c'était lui qui l'a prendrait pour une folle, sans aucun doute. En tout cas, il se contenta d'approuver ses mots sur les mannequins et ne se lança pas dans le débat. En même temps, ce n'était ni le lieu ni le moment. Et puis Rose s'en fichait un peu alors ça tombait bien. Elle avait dit ce qu'elle pensait, à quoi bon polémiquer sur le pourquoi du comment de la chose ? Elle n'avait nullement l'intention de changer d'avis là-dessus. Et le silence de son interlocuteur l'arrangea bien pour une fois. En tout cas, le moins que l'on puisse dire c'était qu'il n'était pas franchement susceptible. Ou sinon, il le cachait vraiment bien.

« Très bien, c'est très professionnel tout ça, mais ... j'aurais encore le droit aux bonbons, hein ? » Rose éclata de rire. Un rire doux et cristallin. Décidément, il ne s'arrêtait jamais. Elle se redressa sur sa chaise, toute souriante. Puis, tout en hochant la tête pour approuver elle répondit : « Mais bien sûr ! S'il n'y a que ça pour vous faire plaisir, il n'y a aucun problème. » Et le moins que l'on puisse dire, c'était qu'il n'était pas exigeant et c'était tant mieux. Ça lui aurait fait une belle jambe de tomber sur un mannequin narcissique se prenant pour un dieu et pensant que tous les gens autour de lui étaient là pour être à ses petits soins. En tout cas, s'il avait été comme ça Rose l'aurait rapidement envoyer paître. Elle n'était pas une godiche obéissante qu'on manipule. Et si Noah osait ne serait-ce qu'une fois se plaindre de quelque chose ou exiger une couverture en soie pour poser, elle lui ferait ravaler son orgueil et vite fait. Mais bien heureusement, ce n'était pas le cas du tout. A moins qu'il cache bien son jeu afin de l'amadouer...? Non, il semblait trop naturel, trop vrai pour pouvoir jouer un rôle. Cependant, il mit plus de temps à réagir à la deuxième partie de sa réponse. Il resta un petit moment silencieux, la fixant avec attention comme s'il était en pleine réflexion. Elle avait remarqué l'expression sur son visage et elle se demandait bien à quoi il pensait. Elle espérait qu'il ne l'a prenne pas pour une de ces garces qui s'amusent à faire des coups bas aux petites amies de leur frère... Car ce n'était pas le cas. Ou du moins, pas exactement. Rose n'était pas une garce, pas du tout même. Et elle ne passait pas son temps à piéger Hailey. Certes elle était extrêmement jalouse, mais il lui semblait que dans une telle situation c'était... justifié. Et elle se contentait juste d'être désagréable ou de l'ignorer. Rien de plus. Elle savait bien que ça lui faisait de la peine ainsi qu'à Aiden, mais c'était plus fort qu'elle, elle ne parvenait pas à faire autrement. Qui sait, dans un autre contexte elles auraient certainement pu très bien s'entendre puisque Hailey semblait être quelqu'un de très gentil. Mais voilà, les choses ne se passaient pas ainsi et on n'y pouvait rien. Pour le moment en tout cas.

Et d'ailleurs Noah semblait avoir deviné toute l'animosité dans la voix de Rose puisqu'il répondit à sa question sans faire de commentaire sur ce qu'elle venait de dire. Tant mieux, elle n'avait pas envie de se lancer dans des explications car sinon elle sentait que la pauvre Hailey allait s'en prendre plein la tête de façon tout à fait injustifiée. Et bien que Rose pensait qu'elle ne méritait que ça, une petite voix au fond d'elle lui criait que ce n'était pas bien, qu'elle n'était pas ce genre de fille. Alors il valait mieux qu'elle garde le silence. « Quatre ans, presque cinq en fait, c'est bientôt la retraite, quelle horreur ... » Bientôt la retraite ? Rose écarquilla les yeux, ébahit. Il fallait avouer qu'elle n'y connaissait rien en matière de mannequina mais il semblait encore jeune et bien loin d'être arrivé au stade ou on vieillit, que le visage est marqué par les rides et qu'il devient de plus en plus dur de maintenir un corps de rêve. Elle finit par froncer les sourcils et répondit : « La retraite ? Mais... Quel âge avez-vous si ce n'est pas trop indiscret ? Vous semblez encore suffisamment jeune pour durer encore un moment. Je reconnais cependant ne rien connaître à ce monde alors bon... Pardonnez mon ignorance. » Elle savait que ça pouvait peut-être paraître un peu étonnant qu'une fille de son âge n'y connaisse rien, mais c'était ainsi. Elle avait été élevée par ses grands-parents, alors la mode et tout le tralala, elle n'avait jamais connu. Et à vrai dire, elle n'avait jamais ressentit le besoin d'en savoir d'avantage. Ça ne l'intéressait pas, tout simplement. Cependant là, ça lui apparaissait de façon plus concrète puisqu'elle discutait carrément avec l'un d'entre eux et là, ça l'intéressait d'en savoir plus. Puis, il continua : « Et ça fait à peine un mois que j'habite dans le coin. Je vous aurez bien demandé des tuyaux sur qui est dans le coup et qui ne l'est pas chez les voisins, mais je vois que vous n'en savez pas plus que moi ... C'est pas grave, je peux quand même vous renseigner. Ne vous approchez jamais du 3001 Lemon Street ou vous risqueriez de vous faire attaquer par un hystérique digne d'un Scarface ! » Rose ne savait pas trop si elle devait en rire ou non. Est-ce qu'il était sincère ou est-ce qu'il plaisantait ? L'hésitation de Rose se voyait sur son visage. Elle esquissait des petits sourires, mais le reste de son expression démontrait bien du fait qu'elle était un peu embarrassée. Elle ne savait pas quoi répondre à cette mise en garde. Surtout que Rose n'était pas du tout quelqu'un de médisant, alors cette situation l'a mettait dans une drôle de position. Le mieux était certainement de lui demander plus de détails afin de voir où il voulait en venir et s'il plaisantait ou pas. « Ah... Et... Humm... Pourquoi dite vous ça ? » Elle tenta de prendre un air sérieux pour masquer son malêtre mais elle n'était pas franchement douée pour cacher ses émotions et c'était d'ailleurs ce qui la rendait si naturelle et sincère.

Puis, ne sachant pas quoi faire de ses mains, elle se leva et marcha jusqu'à un des tiroirs où elle attrapa un bloc de papier et un crayon. Elle revint s'asseoir à sa place et dit : « Faite comme si de rien était, l'envie me démangeait les doigts. » Et après un petit sourire d'excuse, elle se mit à griffonner sur le papier. Évidemment, c'était le visage de Noah qu'elle dessinait. Enfin, elle en faisait des croquis. Elle voulait avoir son visage bien en main avant de se lancer dans une quelconque peinture et là, le jeu d'ombre était génial alors elle n'avait tout simplement pas pu résister... Mais ceci ne l'empêchait pas d'écouter attentivement ce qu'il lui disait. Au contraire même, ça lui permettait de calmer sa gêne et de se canaliser. A partir du moment ou elle posa la pointe du crayon de papier sur la feuille, elle se sentit légère, inspirée. Les traits venaient tout seul et elle prenait soin de bien accentuer les côtés plongés dans l'ombre. Ça donnait un côté très mystérieux à ses dessins.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ? - Page 2 EmptyLun 29 Nov 2010 - 14:26

Fin conclue par MP - Sujet terminé ► Résumé ICI
Revenir en haut Aller en bas
 

B.E.D : Blonde En Détresse ou Bosse En Devenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-