AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
999 € 1199 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyVen 15 Oct 2010 - 14:11

Samedi 10 octobre 2011.

N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Desperate

Gaddièl avait passé une de ses mauvaises journées, et était grandement heureux de la voir se terminer. Depuis quelques jours, il ne rêvait plus, ses nuits étaient ténébreuses. Comme si quelque chose avait coupé ses visions. Ce qui ne tombait pas très bien, vu qu'une petite fille avait été enlevé ses derniers jours. Le médium avait alors compté sur son don pour découvrir l'identité du kidnappeur et de l'endroit où il séquestrait sa victime. Il avait tout essayé, le bain relaxant, le sport, et même le jardinage. C'est vrai, que Gad' pensait à des nombreuses choses actuellement. Sa relation avec Narcisse le tourmentait, que pouvait-il attendre d'elle ? Alors que la belle éditrice était sur le point de se marier. Est-ce qu'il avait envi d'être un le vil tentateur qui essaye de briser un couple heureux ? La coupure de courant tomba alors qu'il rangeait sa tondeuse dans le garage familial. Le garçon se retrouva dans le noir complet, et se cogna à différents cartons avant de trouver une lampe de poche pour s'éclairer. Il avait bien travaillé, et les muscles encore luisant par l'effort, il avait bien mérité de se reposer. Car il avait retapé un peu le toit, refait la peinture à l'étage, et il avait taillé les haies. Stherling décida alors de s'installer sur sa pelouse pour observer les étoiles. Il respira à grand poumon, et essaya de chasser de ses pensées la future madame Dickers. Mais étrangement un autre visage s'interposa, celui du jeune Dakota, sa rencontre lors de ce gala de charité donné par le sénateur, lui avait laissé une très bonne impression. C'est pour cela qu'il avait récupéré son numéro, et qu'il l'avait invité à déjeuner la semaine suivante. Bien sûr, c'était en toute amitié, car en apprenant à se connaître, le consultant du procureur avait apprit que le garçon avait quelqu'un dans sa vie. Pourquoi, toutes les personnes qui auraient pu lui plaire, étaient déjà prises ? Était-il maudit ? Dakota semblait être un garçon bien, et il ne savait pas encore ce qu'il allait faire. Il avait l'expérience pour s'imposer peu à peu, et prendre ce qu'il désirait. Mais pour une fois, cela lui déplaisait de vouloir prendre les choses par la force. Pourquoi tout était aussi compliqué ? Heureusement, les étoiles dans le ciel lui remonta le moral, et lui donna soif étrangement. Il se releva, épousseta son short qui tombait sur ses hanches, et passa une main sur son polo blanc avec son col en v. Avant de rentrer, il essuya ses pieds nus sur son perron. A l'intérieur, il se dirigea vers sa cuisine et se versa un grand verre de lait, plus aussi frais depuis la panne d'électricité, mais c'était sans importance. Quand on sonna à sa porte, il regarda sa montre, c'était pas vraiment une heure pour une visite, et il n'attendait personne. « J'arrive, J'arrive ! » Gaddièl but un grande gorgée, laissant une charmante moustache couleur crême sous son nez et ouvrit la porte.

« Dakota ? Tu fais quoi ici ? Rien de grave j'espère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyMar 19 Oct 2010 - 22:33

Dakota avait peur, il ne savait pas trop quoi faire. Non il n’avait pas peur à cause du noir total, qui venait faire irruption dans le quartier, mais peur que le médecin lui indique de mauvaise, de très mauvaise nouvelle. Il n’arrivait pas à fermer l’œil, il avait de plus en plus mal à l’estomac et le meilleur moyen d’oublier c’était de se balader dans les rues éclairés grâce à la lune. Il avait un sweat, un manteau, il avait froid c’était peu être surprenant, mais il avait des frissons qu’il n’arrivait pas à contrôler. Enfin la sortie de ce soir n’était pas vraiment au hasard en faite, la peur et le doute étaient bien présente, mais ce n’était pas pour sa qu’il se baladait dans la rue, vers la maison de Gaddièl. Il avait un sac en bandoulière, il avait quitté tard le travail. Il travaillé à mi-temps avec le sénateur mais, il lui arrivait à certain moment de partir dans une tâche et ne plus s’arrêter. Ce soir la curiosité avait gagné sur le reste. Il avait donc pris la direction de la maison de son ami, arrivant à la porte il hésita puis pris le courage de sonner à la porte. Que risquait-il ?
Après quelques secondes la porte s’ouvrit, Gaddièl ouvrit la porte. Dakota qui avait perdu du poids une nouvelle fois semblait bien maigrissons devant la carrure de Gaddièl.

« Je peu rentrer si te plait ? »

Gaddièl laissa rentrer Dakota dans la maison, la lumière éclairé son visage fatigué et tiré. Il ne put s’empêcher de sourire envoyant la moustache de lait sur le dessus des lèvres. Il gardait un sourire amusait avant de dire en essuyant avec son doigt.

« Tu es comme jack, tu as du mal à boire ton lait. »

Dakota avait pas vraiment pour habitude de venir à une heure si tardive chez les gens et n’avait pas envie trop de déranger, mais avait besoin de réponse quand même. Ce qu’il avait trouvait, l’intégré trop pour ne pas en demander d’avantage à Gaddièl.

« Gaddièl… Tu te souviens le soir ou on sait rencontrer ? »

Citation :
[FLASH-BACK]

Costume et cravate, Dakota n’aimait ce genre de vêtement mais pourtant il devait bien faire avec, car c’était dans son travail. Ce soir là, un gala de charité pour une énième cause que le sénateur défendait. Dakota devait donc être présent d’une certaine manière, même si il n’aimait pas trop les endroits de ce genre, cela permettait de se faire connaitre et progresser dans le monde professionnel. Dakota avait décidé de téléphoner au cours de la soirée à Aaron qui était resté seul avec Jack, c’était certainement une guerre civile chez les Wayhne, mais Dakota voulait que les deux puissent se supporter un minimum car il était hors de question qu’il se sépare de l’un des deux. Jack faisait des efforts, mais il y avait quelques choses qu’il n’arrivait pas à comprendre chez Aaron. Dakota avait donc raccroché le téléphone pour ne plus entendre les reproches que pouvait se lancer les deux au bout du fils et alla sur la terrasse extérieure s’aérer un peu.
Dakota eu alors un réflexe, un mauvais réflexe qui n’aurait certainement pas plus à Jack et Encore moins à Aaron. Le jeune homme plongea sa main dans sa poche pour attraper quelques chose, un paquet de cigarette qu’il alluma et s’empressa de prendre une première bouffer comme si cela pouvait le soulager de quoi que ce soit de stressant.
Un homme avait suivit le pas dehors, il avait semble il besoin également de se rafraichir et de trouver le ciel étoilé.

« Le ciel est trop beau pour rester à l’intérieur… » fis le jeune homme.

Dakota se retourna alors vers la voix qui venait d’arriver derrière lui.

« Gaddièl Stherling »
« Dakota Wayhne »

La conversation commença, il est inutile de préciser que la conversation qu’il eu ce soir là sur cette terrasse ne regardait personne à par eux, il n’était donc pas important de vous en faire part.

[FIN FLASH-BACK]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyMer 20 Oct 2010 - 11:28

Gaddièl était très surprit de voir son ami se présenter devant chez lui à cette heure. Il sentit tout de suite qu'il avait quelque chose qui le tracassait, le jeune assistant avait le visage creusé, et les traits fatigués : Est-ce qu'il travaillait trop ? Dans sa tête le médium s'inquiéta, car il appréciait assez son camarade pour le vouloir en bonne santé, et en forme dans sa vie, comme dans son travail. Depuis qu'il avait fait connaissance lors de cette soirée, les deux garçons avaient souvent parlés que cela soit par téléphone ou lors d'un déjeuner assez rapide sur la jetée. Stherling était fan de leur Hot-Dog, ou plutôt de ceux d'un petit vendeur qui était là depuis des années. Il avait une sauce secrète, qui faisait pousser des murmures intenses de plaisir. Mais cette nuit, dans les yeux de Wayhne, il n'y avait aucun cri de plaisir, plutôt une inquiétude.

« Bien sûr que tu peux rentrer ! Il y a un problème avec Jack ? »

Gaddièl était maintenant à son tour inquiet, en refermant la porte, il posa une main sur l'épaule de son ami pour l'orienter vers le grand living-room. La maison Stherling était une grande maison dans le pur style des vieilles demeure bourgeoises. Le living-room semblait immense, avec ses immenses canapés tout de blanc, un écran plat était accroché sur le côté et paraissait immense. La table basse en verre coupait la pièce en deux, et donnait l'impression de pouvoir accueillir une famille entière. Tout était très luxueux, les parents du médium n'avait jamais rien manqué dans leurs vies. Maintenant, leur fils devait vivre dans cette grande maison qui lui paraissait bien vide. Mais c'était pas la question ce soir là.

Quand il vit la main de Dakota se rapprochait de son visage, il eu un léger mouvement de recul, d'abord surprit mais se laissa faire. Quand il comprit qu'il avait du laisser quelques gouttes sur ses lèvres. Le grand brun laisse échapper un rire, et attrapa la main de son ami pour lécher le doigt couvert de lait.

« Il faut pas laisser perdre ! Si j'ai pas mon quota de lait, je suis ronchon, héhé ! »

Il lui lâcha un petit sourire coquin, mais sans rien impliquer de plus. Il savait que le jeune père était en couple, et il respectait cela, en tout cas pour l'instant. En avançant vers le salon, il l'invita à prendre place dans l'énorme canapé. Autour il avait des bougies posées sur les meubles, mais il faisait encore sombre. Il allait devoir aller allumer d'autres bougies pour qu'il puisse pas être complétement perdu dans le noir. Vu l'ambiance, cela aurait pu tout à fait être un dîner romantique au chandelle, et Gaddièl n'aurait pas pu mieux faire, s'il avait voulu essayer de séduire Wayhne. Mais, il ne le voulait pas, si ? En tout cas la phrase de son camarade l'intrigua.

« Reste là, je vais chercher des bougies...Le soir de notre rencontre ? Tu peux être plus précis ? »

Bien sûr que le médium se souvenait de cette soirée, en tout cas de sa fin heureuse, c'était à dire sa rencontre avec Dakota sur ce balcon. Ils avaient parlés toute la nuit, de tout et n'importe quoi. Gaddièl avait parlé de son enfance, de ses parents, de son frère qu'il recherchait activement, de ses ex, de son boulot. Même s'il avait caché son don très particulier. Non, pour son ami, il lui avait simplement dit qu'il était consultant au bureau du procureur. Il apportait parfois son aide sur des affaires, qui méritaient son avis. Oui, il avait un peu enrobé les choses, en se faisant passé pour une sorte de profiler. Et, pourtant son dernier diplôme était dans la finance. Il avait bien sûr lors de ce moment avec Dakota essayait de tâter le terrain, du côté sentimentale, à sa manière si particulière, mais cela ne regardait qu'eux, alors pourquoi vouloir connaitre le passé, c'est le futur qui importe. Gaddièl revint avec d'autres bougies et les installa.

« Car on a du rester sur ce balcon jusqu'au six heures du mat...En plus je crois que j'étais un peu bourré...Bref ! »

Le grand brun posa son verre de lait sur la table en verre, et s'installa à côté de Dakota. Il chassa un cil sur le visage de son ami, comme si cela avait été naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyVen 22 Oct 2010 - 13:56

Dakota avait des frissons, il avait froid ne sachant pas vraiment pour qu’elle raison. Il se sentait bien dans la maison de son ami, c’était une belle demeure et sa devait seulement la seconde fois qu’il venait dans cette immense maison. Quand Gaddièl attrapa le doigt du jeune homme afin de l’introduire dans sa bouche, dans une autre situation et si cette homme aurait été un autre sa aurait put très vite dégénérer. Mais cependant il ne fut pas plus surpris de la réaction du jeune homme. Dakota avança dans la maison de son ami, ce dernier devant lui. Après de lui montrer l’énorme canapé le jeune s’asseyait dedans s’enfonçant presque, il était confortable. Dakota bascula sa tête, ferma les yeux attendant un instant avant d’entendre de nouveau la voix du jeune homme. Dakota releva la tête pour s’apercevoir que Gaddièl était assit tous près de lui. Il avait repris la parole dakota gardait un petit sourire au bout des lèvres toujours son sac près de lui. La question si Jack allait bien n’avait eu de réponse, oui il allait bien et son silence avait été comme pour rassurer son ami. Il ne serait pas venu le voir s’il avait eu avec son fils, il ne l’aurait pas dérangé si tard, il en avait parlé à sa mère. C’était la curiosité et l’envie qu’il l’avait fait venir jusqu’à chez son ami.

« Oui je me souviens que sur la fin tu avais du mal à tenir debout… Mais je suis venu te voir pour parler de quelque chose qui m’intrigue. »

Le jeune homme passa une main sur le visage froid de Dakota le contact de sa main, fis un frisson sur le corps de l’ancien étudiant en sport. Il avait froid que par moment il en avait des spasmes c’étaient énervant pour lui à force. Il souriait à son ami avec cette même détermination qu’il avait quand il essayait de découvrir un mystère ou une chose étrange autours de son univers personnelle. Il ouvrit enfin son sac, pour en sortir un épais dossier portant dessus « Gaddièl Stherling »

« J’aimerais que tu m’expliques, pourquoi dans ton explication de poste il y est écrit « médium ». J’avoue que ceci m’intrigue…»

Dakota avait trouvé le dossier de Gaddièl sur le bureau d’un des collaborateurs du sénateur par très soucieux du rangement au bureau, c’était le jeune homme qui rangeait toutes sortent de choses et la curiosité avait été trop grande. Il avait lu le dossier et le fait de savoir que son nouvel ami était un « médium » le rendait encore plus intéressant aux yeux de Dakota. Il l’aimait bien, il le trouvait cool. Dakota vouait une véritable admiration pour tous ce qui étaient « inexplicable » et il pensait réellement que les médiums, fantômes, et autre phénomènes était possible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyDim 24 Oct 2010 - 23:23

C'est vrai que cela faisait du bien à Gaddièl d'avoir soudain un peu de compagnie, cela lui donnait du baume au cœur, et cela animait cette maison bien vide sans personne pour rompre le silence oppressant. Il avait cette maudite pendule qui comptait les secondes, qui tenait compagnie au jeune Stherling, mais elle n'avait pas beaucoup de discussion la pauvre. Heureusement, Wayhne avait prit place dans la canapé, ce qui réjouissait le consultant du procureur. Il avait le sourire, même si la tête de son camarade l'inquiétait un peu. En touchant sa joue pour chasser un cil, le contact lui paru glacé, ou alors sa main était brûlante. Oui car le grand brun était humain, et voir un si charmant garçon sous son toit aurait pu vite lui donner des idées. Mais il se fit violence en se répétant intérieurement; * Il a un copain, pas touche, tu es un mec bien, tu respectes, et il y a Narcisse...* Cette phrase tourna dans sa tête alors que Dakota lui avoua que quelque chose l'intriguait.

« Ouais, c'est clair. Heureusement que nous avons prit un taxi, sinon c'était l'accident...Par contre, tu me laisses un instant, tu as le front chaud, cela m'inquiète... »

Il voulait vérifier quelque chose, et posa sa main sur le front de Dakota. Il fit une moue, et sauta hors du canapé en coupant son ami encore une fois. Gad' disparu et refit surface presque aussitôt, et tenait dans sa main un thermomètre.

« Alors avant que tu me poses ta question, tu vas baisser ton pantalon et on va prendre ta température...» Il sauta à nouveau sur le côté et haussa des sourcils d'un air chafouin. Puis déposa le thermomètre sur la table basse devant Dakota. « ...Non, je plaisante, c'est un thermomètre buccal. Donc, tu voulais me demander ? »

Gaddièl regarda le dossier qui portait son nom, et son visage si joyeux changea du tout au tout. Bien sûr, d'abord il eut de la colère dans ses traits, car ce dossier était personnel, et malgré ce que pouvait penser les gens, il n'était pas fier de son don. Car celui-ci avait toujours été une malédiction; qui a envi de voir des morts quand on est encore un enfant ? Qui a envie d'entendre leurs dernières volontés ? Qui a envi de rêver de ses meurtres horribles ? - que lui envoient les dernières victimes pour crier vengeance et punition aux hommes qui ont décidés de leur ôter la vie. - Le médium arracha le dossier des mains de son camarade, et se leva pour prendre de la distance. Il tourna le dos à l'ancien étudiant en sport, il fit craquer sa nuque, puis brisa le silence.

« C'était personnel cela Dakota...Il faudra que tu le remettes à sa place, et surtout que personne ne le voit, d'accord ? »

Il se retourna et jeta le dossier sur la table basse pour que Dakota le récupère. Cela l'énervait, il voulait trouver le temps de lui expliquer, de lui parler de ses choses. Gad' se gratta le sourcil et finit par s'expliquer.

« Ouais je suis médium...Cela veut dire que je vois des choses...et j'aide la police avec ses visions...»

Bien sûr, il ne pouvait rester fâché longtemps quand il s'agissait de l'assistant du sénateur. Avec sa tête toute mignonne, il ne pouvait lui en vouloir. Gad' ne pouvait imaginer qu'il l'avait fait exprès, il devait juste être curieux. Le grand brun reprit place sur le canapé et toucha à nouveau le front de son invité.

« Tu veux savoir autre chose ? »

L'homme prit une position à l'aise, il était bien entendu que Wayhne que pouvais lui poser toutes les questions qu'il voulait. Ce lui fait quand même bizarre de lui avouer ce secret, car leur relation changerait à présent. Car très peu de personnes proches savaient pour son don, et cela changeaient toujours tout. Cela compliquait les choses à son grand désarroi; qui a envi de savoir que son amie va bientôt mourir ? qu'elle l'a trompé avec son voisin, ou qui a envi de savoir qu'il a une maladie incurable ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyLun 25 Oct 2010 - 21:59

Il avait toujours eu cette impression que chaque personne vivant sur cette avait des facultés bien précises. Chaque personne est unique est tous nous avons des facultés qui nous son propre. C’était la façon de penser de l’ancien étudiant en sport, il n’y avait rien de plus fascinant au monde que de découvrir les talents de chaque personne. Certains pouvaient être doués dans les arts, d’autre en sport, ou bien un grand sens des responsabilités, courages, empathie… Mais ce que pouvait faire Gaddièl était totalement aux yeux de Dakota, il n’avait pas eu de doute au moment ou il avait lu le « métier » de son ami. Il n’avait pas pris ce dernier pour un fou ou un charlatan, non il savait parfaitement que c’était la vérité et que son ami avait un don plus que magnifique. Dakota regardait Gaddièl se levait et se dirigeait pour aller chercher un thermomètre, lui aussi s’inquiétant de sa santé ? Il se donnait le mot ou quoi ? Il n’était pas venu jusqu’à chez lui pour parler des problèmes de santé qu’il pouvait avoir… Enfin ce n’était pas à mettre sur le tapis tous de suite, il préférait lui expliquer quelques détails avant que de partie sur un long monologue sur ce que le médecin lui avait dit. Le jeune homme regarde l’objet métallique sur la table, il avait sourit à la remarque pas très fine du médium. Le soir de leur rencontre, le moment où il avait décidé de rentrer et que Dakota avait préféré rester avec Gaddièl qui n’avait pas l’air très « frais » et ne le voyait pas rentrer seul. Au moment ou les deux hommes étaient devant le perron de chez Dakota, quelques choses se produisit, Gaddièl tenta d’embrasser Dakota, ce qui ne dura pas longtemps, mais dakota à ce moment précis eu un énorme cas de conscience avant de repousser gentiment, et d’expliquer qu’il n’était pas célibataire et qu’il était mieux de ne pas aller plus loin. Cependant une partie de lui avait envie de quelque chose de ce genre là, romantique, doux et délicat tous ce que pouvait dégager Gaddièl, cependant ce n’était pas la bonne personne, ce n’était pas Aaron qui avait ce comportement. C’était encore plus frustrant que Dakota avait eu des remords le soir ou il l’avait repoussé, ce qui aujourd’hui le rendait encore plus mal à l’aise quand, il voyait Aaron ne faire aucun effort.

« Ne t’inquiète pas… Je n’ai nullement l’intention de te faire du chantage ou je ne sais quoi d’autre… Ce dossier c’est une copie tu peu le bruler si tu veux… Je te trouve juste fascinant… »

Oups lapsus, le jeune homme rougit avant de se rattraper et d’expliquer.

« Tu es quelqu’un d’important sur cette terre, tu es fantastique, tu es quelqu’un d’extraordinaire et je savais pertinemment que tu étais spécial... »

Dakota sourit avant de reprendre la conversation sur le thermomètre et sa maladie, pas meilleure changement de conversation, mais c’était un moyen comme un autre de changer de conversation et éviter de sortir des conneries ou des choses qui seraient trop lourde de sens pour qu’il puisse s’en sortir.

« Il est hors de question que je prenne ma température, plus rien dans ma bouche ne rentrera avant un moment… »

Rien de bien méchant, car Dakota avait eu la nausée toute la journée et tous ce qu’il avait tentée d’avaler avait finis dans les toilettes. Il ne se voyait pas prendre la température par la bouche. C’était pour lui impossible surtout devant Gaddièl.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyMer 27 Oct 2010 - 12:02

C'était vraiment très agréable d'avoir Dakota sous son toit, cela faisait remonter à la surface leur rencontre, et sa pitoyable tentative pour l'embrasser. Il faut savoir que Stherling, même très alcoolisé, n'était pas du genre à perdre le contrôle. Il n'était pas non plus du genre à ne plus savoir le lendemain ce qu'il avait fait. La boisson aidait assurément à désinhiber ses pulsions. Mais, il n'y avait aucune excuse quand il avait tenté sa chance ce soir là. Gaddièl avait voulu l'embrasser, car il le trouvait séduisant, qu'il avait bien ri avec lui, et qu'il espérait peut être plus. Surtout, avant d'apprendre qu'il était déjà pris côté cœur, par un certain Aaron Waterson. Cela l'avait embêté au début, puis il avait rencontré lors de son jogging matinal, la belle Narcisse. C'est pas qu'il se sentait investit, vu que la demoiselle était aussi avec un autre. Est-ce qu'il avait un problème ? Pourquoi il s'intéressait qu'aux personnes en couple ? Pourtant, ses sentiments pour Dakota, l'intriguait de plus en plus. Oui, ils étaient amis, et non ils ne dépasseraient pas la ligne. Alors, les voilà dans le salon familial des Stherling. L'assistant du sénateur avait quelque chose à lui demander. Mais ce fut la santé de son camarade qui l'inquiéta d'abord. Il ramena une thermométre pour vérifier si le garçon avait de la fiévre. Puis, Wayhne, balança sa bombe, il avait trouvé un dossier qui mentionnait le talent particulier du consultant. En effet Gad' était médium. Il ne prévoyait pas l'avenir, mais voyait les morts, et parfois il faisait des rêves prémonitoires. Cette bombe, fit sauter le grand brun à l'autre bout du salon. Il regarda faussement amusé Dakota, quand il lui parla de chantage.

« Je m'inquiète pas, c'est plus toi ou McAllister qui pourrait avoir des problèmes...Tu comprends bien que si la presse apprends pour mon don, toutes les affaires policières sur lesquelles j'ai aidé, on relâchera les criminels pour vice de procédure ? »

Car il était clair, que même si certaines personnes étaient ouvertes au surnaturel. La justice, elle, ne pourrait accepter qu'on puisse se fier aux rêves d'un médium pour arrêter des criminels. Cela serait alors la honte sur toutes les personnes dans le système judiciaire qui aurait aidé Stherling; les policiers, les avocats, les procureurs, et même le sénateur qu'il appréciait pour avoir soutenu sa campagne. Bien sûr, les compliments de son camarade, le fit presque rougir.

« Tu es mignon Dakota...C'est pas si extraordinaire que cela, tu sais. C'est pas rose tout les jours d'avoir ce don...Bizarrement, les forces ou celui qui m'envoient ses visions, semblent me montrer uniquement les meurtres les plus horribles... »

C'était touchant ce que Dakota venait de lui dire, et en venant reprendre place dans le canapé, il l'aurait bien embrassé direct. Mais il devait se retenir. Il n'était pas très content de voir que son ami refusait de prendre sa température. Il sentait qu'il lui cachait quelque chose, mais quoi ? Il le regarda avec des gros yeux quand il lui sortit cette réflexion sur ce qui ne rentrerait plus dans sa bouche. Il leva les yeux au ciel.

« Ah bon ? Plus rien ? C'est Aaron qui doit être triste...Tu le punis pour ? »

Maintenant l'ancien étudiant en sport, connaissait maintenant bien le consultant du procureur. Il ne lâcherait pas l'affaire pour autant. Et, après sa vieille blague à un dollar, aussi vif qu'un serpent à l'affut. Il sauta pour attraper le thermomètre, et grimpa sur Dakota.

« On va la prendre ta température, petit, que tu le veuilles ou non...»

Gad' monta par dessus lui, bloquant ses bras avec ses genoux, et se retrouvait comme assit sur son camarade. Il sourit, tout content de sa position supérieure, et plaça le thermomètre dans la bouche de Dakota qu'il le souhaite ou non. C'était qui l'homme ici, non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyVen 29 Oct 2010 - 23:51

Dakota n’avait pas rigolé comme ceci depuis un très long moment, même Aaron n’avait pas réussit à le faire sourire depuis des lustres. Rien de bien étonnant en même temps quand on pouvait voir la réaction d’Aaron à certain moment ce n’était pas le mec le plus drôle de la planète. Sa en devenait malsains, il n’avait pas vraiment l’habitude à ce genre de réaction. Dakota n’avait pas répondu aux premières questions de son ami, puis voyant la réaction qu’il avait eu quant-il lui avait expliqué qu’il ne voulait pas prendre sa température et la réaction qu’il avait eue.

« Non mais… »

Dakota se laissait faire il trouvait sa bizarrement agréable pour avouer. La position aurait put être sexy voir érotique, jusqu’à un certain niveau. Il y avait cependant une gêne certaine dans les yeux de dakota et n’arrivait cependant pas à quitter le regard du médium. Dakota s’enfonça encore plus dans le canapé.

« J’ai pas de fièvre ! »

Le jeune homme dégagea ses mains avant de retirer de la bouche l’objet qui lui avait provoqué cette sensation étrange. Dakota attrapa les mains de Gaddiel avant de les plaquer contre les siennes. Le médium avait une carrure imposante, beaucoup plus musclé que Dakota cependant ce dernier tenta de se relever sans grand succès.

« Il semblerait que je sois entièrement à ta merci… »

Dakota sourit à sa phrase, encore une fois cette phrase était innocente et n’avait aucun sens caché. Enfin c’était ce que disait l’assistant du sénateur. Puis un sourire ce dessina sur ces les lèvres une idée était venu, il avait réussi à dégager ses mains et commença à chatouiller les cote de Gaddièl. Le jeune homme était sensible et il se débâtait pour garder son sérieux puis explosa avant de donner un coup de tête à dakota. La douleur au front se fit immédiatement, les mains de dakota se plaça sur la douleur, puis il se mit à rire.

« Tu as la tête dure Stherling… »

Puis son regard se plongea dans celui du médium.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyLun 1 Nov 2010 - 17:51

Il y avait aucune mauvaise attention du côté de Gaddièl, juste une inquiétude pour son camarade. Il n'était pas médecin, mais il n'aimait pas ce qu'il avait senti en touchant son front. Donc il avait été normal qu'il lui demande de prendre sa température. Pourquoi refusait-il alors ? Peut-être car Dakota était majeur et vacciné, et qu'il voulait pas être traité comme un enfant ? Donc notre consultant, avait prit la décision d'imposer cette prise de température. Et, que Wayhne soit content c'était un thermomètre buccal, cela aurait pu être tout autre.

« Arrête de faire l'enfant... »

Gaddièl assit sur son ami, ses fesses se frottant sur ses genoux pour essayer de garder sa position, non il n'arriverait pas à le désarçonner. Le médium tenait bon, et étrangement aucune mauvaise pensée traversa son esprit; le conaisssant cela aurait été bien la première fois. Lui, qui aimait chasser et consommer à outrance. Mais étrangement avec Dakota, il devait à se faire à l'idée. Il avait des sentiments pour lui.

« Oui, peut être ! Mais c'est au thermomètre de décider...Tu arrêtes où je t'ouvre la bouche moi même ! »

Il arriva à défaire ses mains, le petit serpent. Mais il arriva à saisir les mains de son ami avant qu'ils ne heurtent son torse encore brûlant par les taches de la journée. Non, il n'avait pas de fièvre pour sa part, mais avec la panne, il y avait plus d'air conditionné. Une perle humide descendit de sa joue et s'arrêta sur ses lèvres, alors que son polo restait légèrement humide par une sudation discrète. Il se dégageait une odeur discrète mais envoutante de citron et de cannelle que Dakota ne pouvait que sentir.

« Je crois bien mon gars ! Oh mon dieu, si Aaron nous voyait, il taperait une crise !! Tu imagines ? »

Pour la suite Gaddièl ne comprit pas trop les évènements qui s'enchainèrent, il explosa d'abord de rire en sentant les doigts de son camarade le chatouiller. Puis, alors que tout se passait bien, il sentit un méchant coup de tête le repousser en arrière. Gaddièl roula au sol et heurta la table basse sur le côté, en plein milieu de son nez. * BAM *

« Putain ! Mon nez... »

Le médium en colère se releva pour se regarder dans le miroir juste en face, il avait une belle entaille sur le nez, et pissait littéralement le sang, il en avait les mains couvertes. Il attrapa son polo par automatisme pour éponger. Puis il jeta un regard noir à l'ancien étudiant en sport, avant de disparaître pour rejoindre la salle de bain.

« Pas la peine d'être violent ! C'est bon, si tu es malade, je m'en bat les couilles...Tu pouvais essayer de faire attention ? »


Dernière édition par Gaddièl Stherling le Lun 1 Nov 2010 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyLun 1 Nov 2010 - 20:24

Les rires et se mélangèrent et tous les deux ne pouvaient s’empêcher de rigoler de cette façon. Puis dans ce fou rire général leurs têtes se heurtèrent assez brutalement, la douleur fit taire tous les rires avant que Dakota ne planque sa main sur son front et ne voyant plus rien, il avait sentit que son ami c’était levé et qu’il était libre de tous mouvement. Puis il entendait le médium pester contre lui, cependant dakota ne pus s’empêcher de rire, il se leva et alla dans la direction de son ami qui était entrain de soigner son nez.

« Tu sais que Aaron aurait certainement pas fait un dixième de ce que tu as fait pour moi ce soir ? »


Dakota était accoudé à la porte de la salle de bain, il avait limite honte de la façon d’avoir blessé le médium. Il se sentait coupable et n’aimait pas que les gens lui face la tête trop longtemps. Il c’était donc approché de son ami le médium et en regardant le reflet dans le miroir, il lui dit.

« Je suis désolé pour ton nez, je peu t’emmener aux urgences si tu veux ? »

Le jeune homme posa une main sur le dos de Gaddièl, rassurant mais il n’était pas vraiment en mesure de rassurer quelqu’un sur son état de santé à lui, qu’est qu’il proposait à Gaddièl ? De l’emmener à l’hôpital ou il avait peur d’aller ? Il avait réalisé qu’il lui fallait plus de courage pour découvrir ce qu’il avait, et ce n’était peut être pas aussi grave que sa en avait l’air ? Quand le grand brun se releva du lavabo ou il était pensé, dakota l’attrapa alors et resserra une étreinte contre lui. Ce « câlin » était une façon amicale, de remercier son ami, de le consoler et de se faire pardonner. Il n’y avait aucune arrière pensée, tous était parfaitement claire dans la tête de dakota, il avait besoin qu’on le rassure et qu’on le réconforte… Oui, Dakota cherchait chez Gaddièl quelques choses qu’Aaron n’arrivait pas à lui donner, ou qui venait difficilement. Avec le médium c’était facile, il n’y avait pas de gêne réel, c’était son ami et il appréciait les moments de complicités avec lui. Puis le moment câlin s’arrêta après quelques sonneries du portable de Dakota. Il retira l’étreinte ne voyant pas vraiment la réaction de Gaddièl, il se faufila jusqu’à son sac attrapa son portable et lus les quelques lignes. Dakota ne pus s’empêcher de rire et de dire pour lui-même.

« Il est même pas capable de se faire à manger tous seul ! »

Dakota tapota quelques touche sur son téléphone portable et le laissa tomber dans une poche de son sac, releva la tête et s’aperçu que son ami était de retour dans son salon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyMar 2 Nov 2010 - 11:47

Gaddièl après son accident qui était dû principalement à sa maladresse, il faut le dire. Dakota avait un bon jeu de tête, mais ce n'était pas de sa faute si le jeune homme avait perdu l'équilibre, dans leur bagarre infantile. Ce n'était pas non plus la faute de Wayhne s'il avait percuté le coin de l'immense table basse en verre. Il souffrait le martyr, et n'écouta pas trop son camarade lui faire une sorte de compliment. Il ne perçu que quelques brides, et il était beaucoup trop en colère pour répondre quelque chose.

« Ouais..Ouais...Excuse-moi je voudrais pas dégueulasser tout le salon... »

Le grand brun se dirigea vers la salle de bain qui était juste derrière le salon, une grande salle de bain en marbre, avec une immense douche. Il ouvrit l'armoire à pharmacie, et se nettoya le nez avec de l'alcool, ce qui le fit pousser des petits cris perçant, très loin d'être pour le coup masculin. Gad' regarda le reflet de Dakota, et la colère était toujours dans son regard, alors qu'il passait du coton sur son nez qui avait arrêté de saigner.

« Heu...Non...Je préfère éviter les hôpitaux... »

La réponse de Gaddièl était évasive, non d'avoir peur des hôpitaux. Cela n'arrangerait pas ses affaires actuellement de devoir rentrer aux urgences. Il plongea ses yeux dans ceux de son camarade. Il avait des choses que l'ancien étudiant en sport ne savait pas sur le médium, et c'était bien mieux ainsi. Peut-être, un jour, il aurait assez confiance pour lui en parler. Il sursauta en sentant la main de son ami sur son épaule, et la suite le surprit légèrement. Un " câlin " ? Sans vraiment réfléchir, il passa ses mains autour Dakota, comme si cela avait des plus naturel du monde. Peut-être qu'il avait besoin de ce moment amical. Comme il était plus grand, il pencha sa tête qui baignait dans les cheveux épais de Dakota. Il respira avec force, il sentait si bon. Gad' aurait pu rester dans cette position éternellement. Même si une pointe d'excitation pointa au milieu de son pantalon. Il décolla son bassin pour pas que Wayhne s'en aperçoit, cela aurait été dommage de rompre cet agréable moment. Les sentiments qu'il avait à son égard refirent surface, quand le téléphone de l'assistant du sénateur sonna. Le médium l'embrassa sur la tête, avec toute l'affection qui pouvait lui porter.

« Allez, vas répondre à ton téléphone ! Espèce de Hooligan. »

Il profita de son absence, pour calmer les ardeurs qui montait progressivement au sein de sa personne. Heureusement, Dakota n'était pas là pour voir cela. Il attrapa après un pansement transparent et le posa sur son entaille, couvrant ainsi le coup reçu. Puis, une fois tout ses petites gestes accomplit, il retourna dans le salon auprès de son invité. Il leva les yeux au ciel, quand Dakota se mit à parler tout seul.

« Tu parles de qui ? »

Puis Gad' se tourna vers la cuisine.

« Tu as le temps pour prendre un verre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyMar 2 Nov 2010 - 22:14

Le câlin que Dakota et Gaddièl avait échangé avait fait beaucoup de bien au jeune Wayhne. Le jeune homme profitait de se moment, il ne faisait rien de mal. Cette sensation d’être en sécurité que le monde autour de lui pouvait s’effondrer qu’il ne s’en rendrait même pas compte. Oups, le téléphone avait peut être sonné au bon moment, cette étreinte puis ce baiser sur sa tignasse. Dakota avait ressenti un certain recul au niveau de bassin, Dakota ne voulait pas imaginer pourquoi ce recul, c’était peut être seulement dans sa tête mais le doute pouvait être posé.

Dakota avait pris la position sur le canapé. Il n’en revenait pas du message, puis la voix du médium fit sortir le jeune Wayhne de ses pensées.

« Rien… C’est Aaron, il attendra. »

Le jeune homme n’avait pas envie de passer par chez lui pour lui préparer un « bon repas » comme l’amant de ce dernier lui avait gentiment demandé, la dernière fois qu’il avait fait sa, ce n’était pas super bien finis. Enfin il y à avait eu une autre dispute et une autre engueulade, mais ce petit jeu commencé sérieusement à énerver le jeune homme. Alors entre rester avec son ami un peu plus longtemps ou rentrer faire à manger, pour se faire encore incendier sur quelques choses qui n’allaient pas, il préférait rester avec son ami.

« Je peu même rester toutes la nuit si tu veux… Non, je ne suis pas pressé pour rentrer. »


Dakota avait préféré reformuler sa phrase, pour ce donner une certaine contenance. Il c’était sous d’un coup souvenu du soir ou les deux jeunes hommes avaient fait connaissances et ou à la fin de la soirée, les lèvres de Gaddièl avait dérapées. Peut être que Dakota devait calmer ce jeu avant que sa aille trop loin et qu’il face souffrir inutilement le médium. Peut être ce faisait il des films ? mais dans le doute, il fallait peut être mieux qu’il arrête pour ce soir les gestes d’affection à l’égard de Gaddiel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyMer 3 Nov 2010 - 11:13

C'est vrai que tout aurait pu basculer dans cette salle de bain, pendant cette étreinte pour satisfaire un besoin amical. Mais étrangement, alors que l'ancien Gaddièl aurait profité pour tenter à nouveau sa chance. Maintenant, il avait peur. Oui, il avait peur de perdre Dakota en tentant quelque chose, ou en avouant ses sentiments. Donc, il allait juste profiter des bras de l'ancien étudiant en sport, et l'embrasser sur la tête pour montrer sa profonde affection. Pour le reste, il n'avait rien à noter de particulier, il était un homme, et parfois il se passe beaucoup de choses autant en haut qu'en bas.

Gaddièl en retournant dans le salon, aurait pu être jaloux d'entendre parler d'Aaron. Mais à l'instar de Noah, le futur époux de Narcisse, il n'avait rien contre le petit copain de Dakota. Car pour le mannequin, il aurait adoré le plonger dans une fonderie, pour ensuite utiliser son crâne comme bol pour grignoter des cacahouètes. Mais entre Stherling et Dickers c'était une toute autre histoire.

« Tu es un peu dur avec lui. Rassure-le ! Avec la panne, il s'inquiète peut-être pour toi ? »

Gaddièl n'avait pas eu sa réponse pour le verre mais savait exactement ce que buvais son camarade. Il lui servit donc un jus de pamplemouse avec un rondelle de citron pressé. Le grand brun posa le verre sur la table basse, et fut surpris de la réponse de Wayhne. Il prit place à côté de lui et posa une main innocente sur son genoux.

« Et, Jack alors ? Bon, allez crache ta praline... »

Le médium tapota son genoux.

« Qu'est ce qu'il y a ? Pourquoi tu ne veux pas rentrer chez toi ? »

Gaddièl sentait bien une gêne chez son camarade. Il était là pour lui, et lui montrait par cette main qui n'était pas là pour le tripoter, qu'il pouvait le compter comme un ami, même s'il aurait préféré qu'il le compte tout autrement. Mais c'était pas le problème actuel, malgré les sentiments qu'il pouvait avoir. Il pouvait être l'oreille attentive. De son côté, Stherling était toujours avec son verre de lait, et il en but une grande gorgée en attendant la réponse de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyMer 3 Nov 2010 - 22:11

Le jeune homme n’était pas pressé de rentrer sa mère s’occupait du petit, il n’avait pas l’intention de passer par chez Aaron, et ne travaillait pas le lendemain, il avait donc du temps pour son ami. Il y avait plusieurs sujet de conversation, plus intéressante les unes que les autres, Aaron n’en était pas une ce soir. Dakota leva les yeux au ciel avec un petit sourire aux lèvres à la première reflétions de son ami.

« Aaron ne s’inquiète pas. Aaron ne s’inquiète pour personne d’autre que sa petite personne. »

Dakota attrapa le verre que son ami avait posé devant lui, il n’avait rien demandé mais ce dernier ce souvenait de ce qu’il aimait boire, il aurait pu lui servir un verre d’eau sa aurait fait la même chose ce soir, mais c’était gentil et délicat de se souvenir de ce petit détails, chose qu’Aaron n’était même pas capable de faire.

« Jack va bien. Il est content d’être en cours et fière d’avoir un an d’avance. »


Dakota qui avait longtemps caché la paternité avait décidé de le dire en tous cas pas ouvertement, mais si on lui demandé ce n’était plus un secret et avoué qu’il était son fils. Bien qu’il n’avait jamais vraiment expliqué comment victoria avait pu tomber enceinte à son âge et sa ceci restait un véritable mystère.

« Rien, j’ai pas envie de rentrer. Mais si tu veux que je te laisse, je peu partir si tu veux ? »

Dakota laissa son ami poser sa main sur le genou, il n’avait pas envie de partir, il avait envie de parler avec lui mais n’allait pas non plus s’imposer et si son ami voulait qu’il parte, il partirait. Il attrapa alors son verre et en avala une gorgée son regard était plongée dans celui de gaddièl, un petit sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] EmptyVen 5 Nov 2010 - 16:15

Cela aurait pu rendre heureux Gaddièl de voir le ton ironique prit par Dakota quand il parlait de son petit ami. Il ne fallait pas être médium pour comprendre qu'il avait quelque chose caché sous l'oreiller. Peut-être une dispute ? Peut-être un mot de trop ? C'était donc surement alors son unique chance pour lui faire part de ses sentiments. Mais son attitude avec Narcisse avait bien servit au consultant, et il allait devoir enterrer ce qu'il pouvait ressentir bien profond, pour ne faire souffrir personne. Car, il faisait vraiment n'importe quoi, en ce moment et cela devait s'arrêter.

« Arrête de dire cela ! Je le connais pas vraiment, mais je suis sûr qu'il tient à toi...Il a peut être juste du mal à te le dire »

Ce qu'il n'aurait pas donné notre médium pour prendre Dakota dans ses bras, le rassurer, et lui dire que l'amour fait toujours mal, mais il faut continuer à ouvrir son cœur, car sans amour nous ne sommes rien. Et, lui, en savait quelque chose, il n'était rien en ce moment. Mais pas de déprime, Gaddièl souriait en buvant son verre, de ce petit rictus pour souligner qu'il était là, et que Wayhne pouvait vider son sac jusqu'au petit matin, s'il le voulait. S'il pouvait faire au moins une chose, c'était cela.

« Allez, ne dévie pas la conversation ! Raconte moi du début ! Je suis plus vieux, je vais peut-être pouvoir te donner des conseils avec Aaron ? »

La main de Dakota sur son genoux, lui faisait se sentir bien, non pas de façon coquine ou intéressé de transformer la situation dans un moment torride sur ce canapé. L'ancien étudiant en sport avait était clair sur son perron après leur première rencontre. Il avait tenté chance, on l'avait rejeté. Et, Gaddièl avait Narcisse; Oui, elle ne devait pas l'aimer ! Oui, elle ne devait rien savoir de ses sentiments ! Et, Oui ! Elle allait épouser un autre. Mais le médium n'était pas une machine, il ne pouvait appuyer sur un bouton et arrêtait d'avoir des sentiments pour quelqu'un.

« Alors, ne pars pas ! Reste un peu avec moi ! Viens je vais te montrer quelque chose...»

Le grand brun serra la main de son ami dans la sienne, et se leva. Il l'attira avec lui, comme un enfant à qui on veut montrer quelque chose. Il fit le tour du salon par le côté, passèrent par une autre pièce, et arrivèrent dans la salle de musique. Gaddièl s'arrêta devant un énorme piano.

« Tadaa ! Je t'ai déjà dit que je savais jouer du piano ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°1109 ▬ Knock, Knock [Dakota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-