AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyVen 8 Oct 2010 - 20:00

La peur était un sentiment bien horrible. On pouvait avoir peur de nombreuses choses. Les premiers symptômes nous clouaient sur place. C'était ce que ressentait Leslye depuis ce matin-là. Lorsqu'elle avait ouvert les yeux en se réveillant, Leslye n'avait pensé qu'à ça. Cette idée l'obsédait. Elle y pensait depuis déjà plusieurs jours ; et ses yeux en portaient déjà les traces. La pensée qui s'était insinuée jour et nuit dans son cerveau avait porté ces stigmates. De grandes cernes se collaient sous ses yeux. Son ventre était noué, et ce matin encore, elle n'avait pas déjeuner. La peur l'entraillait.
En ce début d'après-midi, Leslye avait décidé de se rendre chez Dylan. Elle ne savait pas à qui parler de son problème. Sa grand-mère? Certainement pas.. Elle lui expliquerait sans doute beaucoup de choses, mais c'était une grand-mère, et elles avaient l'habitude de faire des petites remarques agaçantes. Elle avait évidemment penser à sa soeur. Sauf qu'elle était débordée en ce moment: entre ses études, et le petit, elle ne la voyait plus beaucoup. Et puis, Leslye était tellement heureuse qu'elle ait repris l'université qu'elle n'avait pas envie de l'embêter avec ces propres histoires. Elle s'était alors tournée vers Dylan. Elle doutait de sa capacité à résoudre ce genre de soucis, mais elle ne pouvait se tourner que vers lui. Parce que maintenant, elle savait que sa peur était bien réelle. Elle l'avait fait vérifier. Elle avait été tellement surprise, tellement horrifiée qu'aucune larmes n'avaient réussit à sortir. Son souffle avait été coupé, et ses jambes sciés. Elle s'était assise sur un rebord, et avait attendu quelques minutes là, le regard dans le vide.
C'était donc fatiguée, et très appeurée que Leslye marcha jusqu'au 1127, Lemon Street. Tout le long du chemin, elle se demandait ce qu'elle allait pouvoir lui dire. Elle ne savait même pas comment il allait réagir. Peut-être l'engueulerait-il, et honnêtement, elle ne pourrait pas l'en blamer, mais elle n'avait vraiment aucune envie de supporter une morale. Peut-être allait-il l'écouter sans rien dire, et là, ce serait encore pire que tout.
En arpentant Lemon Street, Leslye se rappelait ce sentiment qu'elle avait ressenti une heure auparavant. En peu de temps -trop peu, tellement elle était pré-occupée-, Leslye était déjà arrivée devant la porte d'entrée de chez Dylan et Claire. Elle inspira profondément, comme pour se donner du courage, et appuya sur la sonnette.
Elle attendit un petit instant. Une idée se posa alors: Dylan était peut-être en cours, et Claire n'était sans doute pas là. Elle haussa les épaules; elle n'avait même plus le courage de rester ici à attendre, et du coup, Leslye se retourna pour repartir. C'est à ce moment-là que la porte d'entrée s'ouvrit. L'étudiante se maudit d'avoir ainsi sonné chez lui, et le maudit par la même occasion d'être présent. Elle se retourna alors vers lui, et lui lança un sourire un peu forcé. De ses petits pas, elle se rapprocha de lui, se levant sur la pointe des pieds pour lui coller un bisou sur la joue une fois arrivé à sa hauteur.
«  Salut Dylan! Ca va? »
Elle le regarda alors avec un autre sourire. Les sourires, c'était ce qu'elle préférait: on pouvait tout cacher derrière ces muscles activés. « Je ne te dérange pas au moins? Sinon, tu sais, je peux repasser un peu plus tard, si tu veux.. » Elle retomba sur ses jambes, et releva la tête vers son cousin. « mais je voulais passer un peu de temps avec mon cousin. »
Un sourire illumina son visage, pendant qu'elle soufflait un peu. Quand elle était stressée, Leslye parlait beaucoup. Un peu trop même. Dans ces moments-là, le silence était son pire ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyDim 17 Oct 2010 - 22:28

Si le dimanche rappelait à beaucoup que c’était la dernière journée de la semaine avant le retour à la réalité du Lundi – Dylan appréciait celle-ci pour le temps libre qu’elle lui offrait. Son samedi était rarement rempli à autre chose que des corrections sans fin ou encore à la préparation de ses cours qu’il devait constamment modifier selon ses classes. Installé dans sa cuisine avec un tablier autour de la taille, Dylan s’afférait à cuire des aliments sans nécessairement respecter l’ordre nécessaire d’une quelconque recette. Il s’était procurer une poêle à cuire sans fil, ne requérant aucune source de chaleur s’alimentant avec une source de batterie au lithium dans sa conception. Le genre de gadget qui rendait Dylan jubilant à l’idée de tester jusqu’à quel point la technologie allait changer les vies des gens du 21ème siècle. Car ce n’était pas aujourd’hui que ce genre de poêle à cuire se retrouverait dans toutes les maisons. Ce n’était qu’un prototype et malgré que Dylan s’amusait énormément il restait quand même certains risques. Ce fut avec l’objet en main que le professeur ouvrit la porte de sa maison en se demandant qui pouvait bien lui rendre visite. «Leslye! Ça me fait plaisir de te voir!» dit-il en remarquant ça nièce qui était venue lui rendre visite. Il lui rendit ses baiser sur les joues faisant attention pour éloigner le plus loin possible la poêle de la tête de Leslye. « Salut Dylan! Ca va? Je ne te dérange pas au moins? Sinon, tu sais, je peux repasser un peu plus tard, si tu veux… mais je voulais passer un peu de temps avec mon cousin. » Il acquiesça d’un sourire visiblement très ravi d’avoir de la visite. «Non au contraire! Entre Leslye, tu es loin de me déranger. Claire est au Mexique je crois, ou dans les caraïbes. Donc elle ne reviendra pas avant encore quelques jours. Et tu sais très bien que ma maison sera toujours ouverte pour ma nièce préférée! » Il ouvrit d’avantage la porte d’entrée afin de laisser Leslye entrer à son aise dans sa maison. Elle était venue assez souvent pour savoir où mettre ses souliers et où se trouvait tout ce qu’elle avait besoin. Un sourire apparut sur ses lèvres alors qu’il se dirigeait vers la cuisine où le chaos régnait. La moitié des aliments présents dans le frigidaire étaient maintenant à moitiés cuites un peu partout sur le comptoir dans des assiettes. Certains semblaient comestibles, d’autres non mais une chose était sure s’aventurer pour manger quelque chose préparer par le gadget ne semblait pas être une excellente idée. « Alors dis-moi, cousine quoi de nouveau? » Dylan déposa l’instrument sur le comptoir en y déposant à l’intérieur un œuf qu’il avait cassé avant son arrivée. Il appuya sur un bouton et patienta quelques instants. La réaction ne se fit pas attendre, l’œuf ce mit à cuire en quelques secondes et puis prit feu sous la puissance trop élevée du degré de cuisson.

Très calme, Dylan jeta dans l’évier l’aliment en proie aux flammes et ouvrit le robinet afin de calmer la situation. Toujours souriant et calme, il regarda Leslye qui avait visiblement garder une distance raisonnable entre eux afin de ne pas s’attirer les conséquences parfois imprévisibles de certains gadgets de son cousin. « Ta sœur m’a parler d’un petit copain… » Les flammes furent rapidement maîtrisées par le débit de l’eau, alors que Dylan abandonnait l’objet dans le fond de l’évier préférant ralentir ses expériences au profit d’en apprendre un peu plus sur ca cousine. « Il est gentil, j’espère? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyDim 24 Oct 2010 - 15:38

La réponse de Dylan ne tarda pas à attendre. «Non au contraire! Entre Leslye, tu es loin de me déranger. » L'espace d'un instant, Leslye se demanda si c'était vraiment ce qu'elle attendait. Le stress, et la peur s'étaient tellement insinués dans ses entrailles qu'elle aurait eu envie d'avoir une bonne raison de filer d'ici. « Claire est au Mexique je crois, ou dans les caraïbes. Donc elle ne reviendra pas avant encore quelques jours. Et tu sais très bien que ma maison sera toujours ouverte pour ma nièce préférée! »
Elle acceuillit ceci avec un sourire forcé, le voyant ouvrir d’avantage la porte d’entrée. Pas de doute possible, elle ne pouvait plus prendre ses jambes à son cou, et courir le plus vite possible pour se retrouver seule. Elle se faufila dans l'entrée, passant à côté de son cousin et de son espèce de poele qu'il tenait en mains. Dylan avait beau être le plus génial de tout les cousins, le plus adorable de tout les parrains, il avait quand même un défaut énorme: il adorait tout ce qui était gadget. Sa maison en était remplie, et mettre un pied dans son antre donnait l'impression à Leslye de rentrer dans un terrain miné. Elle regardait où elle posait ses pieds, ne s'asseyait pas n'importe où, et dès qu'elle voyait un gadget en route, elle s'en éloignait le plus possible.
Leslye enleva ses petites ballerines, et suivit Dylan en faisant bien attention. En arrivant dans la cuisine, la jeune fille fut surprise de constater encore une fois le bordel qui régnait dedans. A croire qu'un ouragan était passé par là.. Des aliments d'une drôle de couleur trainaient dans des assiettes. Ces dernières étaient en quantité bien trop importantes pour une personne censée être seule. La couleur des aliments n'aspiraient guère confiance à Leslye: par exemple, dans l'assiette posée sur la table, il y avait quelque chose de couleur vert-brun. Ca ressemblait à un poivron, mais elle n'en était pas sûre. Vous voyez, c'était pour cette raison que quand Dylan l'invitait, elle s'arrangeait pour qu'il l'invite au restaurant.
« Alors dis-moi, cousine quoi de nouveau? » Leslye s'installa sur une chaise, attrapant de sa main droite une fourchette. Elle jeta un coup d'oeil à Dylan qui déposa son espèce de poele sur le comptoir, et y mit un oeuf dessus. Fourchette en mains, Leslye l'observait, consciente qu'un danger pouvait arriver. Fronçant les sourcils, elle murmura un « Rien de bien spécial ». Les yeux toujours fixés sur son parrain, ses doutes furent bientôt confirmés lorsqu'elle apperçut une épaise flamme sortir. Sa main lâcha de suite la fourchette, et elle poussa sa chaise de manière à reculer le plus loin possible (même si elle avait déjà mis une barrière de protection).
Son cousin était le genre de gars à rester calme. Là encore, il fut posé. Il jeta l'aliment brûlé dans l'évier, et utilisa l'eau pour éteindre le feu. Son calme était exceptionnel. Comme si de rien n'était, il ouvrit de nouveau la bouche. « Ta sœur m’a parler d’un petit copain… » Le feu se calma. « Il est gentil, j’espère? »
Leslye soupira légèrement. Il fallait toujours que les nouvelles s'annoncent à une vitesse fulgurante dans cette ville. A croire qu'il existait une radioOGRumeurs. Elle ouvrit la bouche et répondit aussitôt « Evidemment qu'il est gentil! » Un sourire apparut sur son visage en pensant à Andrew. Il n'y avait pas à dire, elle avait choisit le mec le plus génial de la terre. Aussitôt, elle repensa à son énorme problème. Des larmes commençaient à monter le long de ses yeux, et pour ne pas montrer son malaise, Leslye choppa la fourchette, et s'amusa avec une gousse d'ail cramé. Elle releva la tête vers lui quelques secondes plus tard, et lui demanda alors. « tu n'as pas peur de brûler tout le quartier avec tes engins là? » Le changement de conversation était tout un art. On était artiste, où on ne l'était pas. Leslye fait partie de la deuxième catégorie. Elle voulait fuir le plus possible la conversation sur sa vie privée. La jeune fille pointa de la fourchette le poele qui avait faillit faire bruler sa maison. « Dis moi Dylan, ça t'arrive de faire la cuisine comme tout le monde? Avec un four branché, des poeles sur le gaz, et tout? » Il n'y avait pas à dire: changer de sujet n'était pas son fort..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyMar 9 Nov 2010 - 2:32

Les yeux posés sur sa cousine, alors que l’eau du robinet ne cessait de couler sur l’aliment précédemment en feu, Dylan se douta que la réponse de Leslye ne pouvait être positive à sa question. Après tout, la naïveté semblait être une chose commune dans la famille et même si Dylan aimait bien croire le contraire… il n’en dérogeait pas moins à la règle. « Evidemment qu'il est gentil! » Mais malgré qu’elle le lui confirma, Dylan ne put s’empêcher de garder une certaine méfiance face à cet Andrew. Après tout il ne le connaissait pas, sachant simplement qu’il était le frère du sénateur, ce qui n’était pas très révélateur du comportement de l’adolescent. Surtout de nos jours, les adolescents se mettaient très souvent en couple pour des explorations sexuelles – parfois même déviantes – à des paris idiots ou les jeunes adolescentes finissaient blessées. Et certaines s’en sortaient avec de terribles réputations. N’avait-il donc la aucun mal à ce qu’il s’inquiète pour Leslye? « Tu n'as pas peur de brûler tout le quartier avec tes engins là? » Un sourire s’afficha alors qu’elle lui remit sur le nez sa prestation plutôt flamboyante de l’essaie de son nouvel engin électronique. « J’ai acheté, pas plus tard que hier un extincteur de feu. Je me suis dis que si ça tournait mal, j’arriverais à limiter les dégâts. Mais ça n’arrivera pas, ce n’est qu’une poêle électrique sans fil! Un nouveau modèle pas encore sur le marché! » S’arrêtant dans sa tirade afin de lui parler de ses gadgets, il préféra ne pas en rajouter afin de ne pas l’ennuyer dans ses discours parfois trop techniques et qui n’intéressait que les autres mordus d’informatiques. « Dis moi Dylan, ça t'arrive de faire la cuisine comme tout le monde? Avec un four branché, des poêles sur le gaz, et tout? » De nouveau, Dylan ne put s’empêcher de rigoler face aux questions de sa cousine. « Parfois, je t’assure ça m’arrive. » Souriant, Dylan délaissa les assiettes remplies de nourritures pour se diriger vers le frigidaire. Il en sortit deux cocas qu’il déposa sur la table – supposant que si Leslye en voulait un elle ne ferais que ce servir. Après tout, elle pouvait presque considérer cette maison comme sa seconde maison. « Alors, parle-moi de ce garçon. À part être gentil, il a sans doute d’autres qualités non? Et il a quel âge? » Tout sourire avec ses questions, Dylan ne se préoccupa de Leslye qui semblait déjà embarrassée par ses questions. Il considérait que c’était en quelque sorte un de ses rôles de lui poser se genre de questions. Simplement pour s’assurer. Leslye était bien moins difficile à approcher que sa sœur, avec qui Dylan avait constamment des problèmes. Shouka n’appréciait rarement qu’il lui donne des conseils sur comment élever son fils. Sous le soi disant prétexte qu’il n’avait jamais eu d’enfant et qu’il ne pouvait pas avoir une idée de comment élever des enfants. Et même s’il passa outre de nombreuses fois sur cette inévitable réalité – Dylan préférait croire que chacun de ses étudiants étaient à eux même des enfants donc il avait la charge. Bien qu’à l’Université la moitié d’âge des étudiants égalait très souvent la sienne, et parfois certains étaient beaucoup plus âgés. Écoutant sa cousine parler de son amoureux, Dylan porta quelques gorgées à ses lèvres n’apportant aucun jugement malgré qu’il contenait certaines questions. Il prenait son rôle de parrain avec un sérieux, ne voulant que protéger Leslye. « Vous ne l’avez pas fait… hein? » Voilà. Il venait sans vraiment s’en rendre compte de poser la question qui venait de lui brûler le bout des lèvres – alors qu’au fond de lui il souhaitait de tout son cœur à une réponse négative de celle-ci. Leslye était une petite fleur, et il en devait de rester ainsi. S’il pouvait conserver sa pureté, Dylan était bien prêt à rendre une petite visite à cet Andrew afin de mettre les points sur les I.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyDim 21 Nov 2010 - 17:21

La tentative de changement de sujet ne fut qu'un échec. Alors certes, Dylan répondit à ses questions avec un grand plaisir. Oui, il avait apparemment pensé à l'éventualité de foutre le feu au quartier, et de ce fait, avait opté pour l'achat d'un extincteur. En l'écoutant, Leslye eut l'envie de sourire. Dylan prenait des risques énormes en utilisant soit disant des modèles sans danger, mais il avait quand même conscience que cela pouvait déraper. Après tout -d'après Leslye- ce n'était peut-être pas si anodin si cette poele électrique sans fil n'avait encore pas d'autorisation de mise sur le marché... Souriant, Dylan répondit à sa dernière demande « Parfois, je t’assure ça m’arrive. » Il se dirigea alors vers le frigo, et en sortit deux canettes de coca, les posant ensuite sur la table avant de repartir regarder la cuisson sur son « truc ». « Alors, parle-moi de ce garçon. À part être gentil, il a sans doute d’autres qualités non? Et il a quel âge? » Attrapant au passage une bouteille de coca, Leslye jeta un coup d'oeil agacé à son cousin. Celui-ci avait toujours ce large sourire sur son visage. Il avait tellement l'air innocent, sympathique, et protecteur qu'elle ne pouvait lui en vouloir bien longtemps.
Dylan était son cousin, et malgré le peu d'âge qui les séparait -12 ans-, les parents de Leslye avait tenu à ce que Dylan devienne le parrain de celle-ci à sa naissance. Le bon point, c'est qu'avec ces quelques années d'écart, Leslye en avait bien profité. Quand elle était en vacances chez ses grands-parents, que son cousin était là, il passait souvent du temps avec elle, l'ammenant un peu partout. Le point négatif, c'est qu'il s'occupait toujours de tout ce qui ne le regardait pas, jugeant sans doute nécessaire de veiller d'un oeil sur elle. Comme à cet instant précis. Soupirant légèrement, la jeune fille se demanda si quand elle sera mariée, il viendrait gérer ses problèmes de couple. Et aussitôt qu'elle se voyait mariée, elle pensait aux enfants. Et aussitôt, elle repensa à ce petit asticot dans son ventre. Se mordillant légèrement les ongles de la main, Leslye dut se forcer à rester concentré pour ne pas piper mot – ce n'était encore pas le moment venu-, et pour ne pas éclater en sanglots. «  Oui, évidemment. » murmura-t-elle. Elle leva son regard vers son cousin, et commença alors un monologue, peu certaine que Dylan l'écoute.«  Il est très attentionné envers moi, très sympathique aussi. » Elle restait dans le vague, cherchant au moins un défaut à énumérer. Mais hormis celui d'avoir des supers spermatozoïdes, elle n'en vit pas. « Il joue de la guitare! Tu devrais l'écouter, il joue super bien! » . Elle continua « il a mon âge , 19 ans» (insistant bien sur le 19 ans pour montrer qu'ils étaient grands).
La description qu'elle fit d'Andrew était quand même assez réel, même si toutefois, elle était vague, choissisant chaque mot avec importance: elle préférait passer pour la gamine follement amoureuse de son copain plutôt que de l'adolescente paniquée par le gosse qui avait décidé de pousser dans son ventre. La jeune fille fit une pause, et but quelques gorgées de coca. « Vous ne l’avez pas fait… hein? » Sous le choc, Leslye qui s'apprétait à boire, recracha le coca présent dans sa bouche au fond de la canette. Ses yeux grands ouverts se lévèrent sur son cousin, pendant qu'elle s'écriait: « DYLAN! ». Surprise par le direct de son cousin, Leslye resta quelques secondes bouche bée à le fixer. De quoi se mêlait-il? En réalisant alors que rester immobile de la sorte n'allait guère l'aider, Leslye fronça les sourcils, et prit un air faussement choquée, jouant sa Sainte. « Non! » lâcha-t-elle, paraissant outrée par de tels propos. Leslye venait de se rendre compte d'une chose; Si Dylan apprenait qu'elle avait déjà fait l'amour avec Andrew, il allait sans doute fouiller dans son sac, prendre le portable de Leslye, y trouver le numéro de son petit ami, et l'appeler illico presto, lui demandant de se ramener le plus vite possible chez lui. Cette réaction, Leslye la voyait venir à des kilomètres. La jeune fille reprit sa canette de coca, en rebut une gorgée. Elle se rendit compte qu'elle s'était enfouie sous un mensonge. Elle était venue pour lui demander de l'aide sur sa grossesse, et elle venait de lui dire qu'elle n'avait jamais rien fait. « Et puis, de toute façon, ça ne te regarde pas! » lâcha-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyMer 24 Nov 2010 - 18:50

Ne s’en faisant pas du tout, malgré que sa cousine ne semblait pas apprécier ses questions à l’égard de son nouveau petit-ami – Dylan ne put s’empêcher de sourire face à l’énumération qui lui dressait un portrait d’Andrew. Un portrait certes flou, mais bien évidemment demander à Leslye s’était avoir qu’une partie de la vérité. Après tout, il était évident que si Dylan trouvait certaines choses à reprocher à Andrew… Leslye ne verrait pas les choses de la même manière. Surtout quand on était un jeune garçon de 19 ans. Dylan savait très bien qu’à cet âge là les jeunes faisaient des paris entre eux pour savoir qui rapporterait qui dans leur lit. Alors qu’il demandait à Leslye si justement Andrew l’avait amener dans son lit, il ne su s’il devait prendre sa réaction comme quelque chose de positif ou négatif. Laissant le temps à Leslye de respirer après qu’elle ait recracher dans son verre, Dylan s’installa sur un des tabourets à coté d’elle – attendant d’être rassuré. « DYLAN! » Il haussa les épaules alors qu’elle le regardait outrée. Peut-être qu’effectivement il aurait pu être un peu moins intéressé par des éléments intimes de sa cousine… mais elle le connaissait suffisamment pour savoir qu’il voulait la protéger un peu… trop? « Non! » Bien qu’il hocha doucement la tête, Dylan dissimula un faible sourire satisfait de savoir que pour le moment les choses n’étaient pas à un autre niveau avec le jeune homme. Lui faire éviter de faire les mêmes erreurs que Shouka, c’était ce qu’il espérait le plus. Après tout, elle comme lui se rappelait très bien de ce que ça avait fait comme scandale dans leur famille. Ils étaient trop jeunes pour faire des enfants… étant eux même des enfants. «Et puis, de toute façon, ça ne te regarde pas! » Il haussa un sourcil devant Leslye. Elle pouvait s’y croire, mais ça ne changerait pas qu’il veuille y mettre le bout de son nez. « Hé, ça ne me plait pas plus qu’à toi de penser à toi et lui entrain de.. » Il s’arrêta sous l’air complètement choqué de sa cousine comprenant rapidement qu’il avait plutôt intérêt à changer la manière qu’il exprimait les choses. « Je le connais pas, mais toi je te connais Leslye. Je veux simplement pas que tu fasses d’erreurs. »

Il ravala les comparaisons à Shouka ne voulant pas alimenter les antérieurs problèmes qui avaient eu à ce sujet là. Mais Dylan il pouvait voir n’importe qui d’autres que Leslye, comme des femmes, mais même si elle avait 19 ans et qu’elle se considérait assez vieille… Elle n’était rien d’autre qu’une petite cousine lui faisant penser à sa propre sœur. Dylan avait toujours eu l’impression que malgré tout ses recommandations, ses conseils… les gens faisaient toujours les mêmes erreurs. Après tout, il avait bien fait l’erreur de faire confiance à son ex-ancien meilleur ami. Une erreur qui aurait pu lui couter la vie. « Tu vas me le présenter j’espère? Tu sais, je pourrais l’inviter à souper je suis certain que Claire serait très contente de le rencontrer elle aussi. » Il avait mentionner le nom de sa femme sachant que Leslye serait sans doute plus rassurée de savoir qu’il ne cuisinerait pas pour eu. Apparemment il n’avait pas eu la cote avec sa poêle électrique sans fil et les multiples tentatives – ratées – de cuisson. Pourtant il était certain de ne pas être un horrible cuisinier, seulement quand il ne s’aidait pas de matériel électronique comme lui disait si bien sa femme. Se relevant lentement de son tabouret pour s’occuper des assiettes remplies de nourriture calcinée, Dylan en profita alors qu’il était dos à Leslye pour en rajouter. « Tu me promets de faire attention hein? De ne rien faire si tu es pas prête, et surtout de venir me le dire s’il te fait du mal! » Insistant, il se retourna vers Leslye n’en ayant pas fini. «Tu promets?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyDim 28 Nov 2010 - 20:17

Dylan était un cousin parfait aux yeux de Leslye. Non macho, c'était agréable de passer du temps avec lui. Il avait juste ce gros défaut: celui d'être curieux. Sa curiosité était tellement grande que même là, vous le voyez, il voulait savoir si Leslye et son petit ami Andrew avaient déjà fait la chose. Assis à côté d'elle, Dylan la regardait, s'attendant sans doute à ce qu'elle crache le morceau. Leslye se sentait d'un coup mal. « Hé, ça ne me plait pas plus qu’à toi de penser à toi et lui entrain de.. » Il eut la délicatesse de stopper ses paroles indiscrètes à cet instant précis. Ce fut de courte durée, puisqu'aussitôt, il rouvrit la bouche, en changeant sa façon de s'exprimer. Beaucoup plus classe. « Je le connais pas, mais toi je te connais Leslye. Je veux simplement pas que tu fasses d’erreurs. »
Le regard de Leslye se retourna vers son cousin, et blasée de l'entendre dire de telle sotise répondit alors « Justement, tu me connais. Je ne fais jamais de conneries. » C'était vite dit. Leslye avait dû, il y a quelques mois de cela, dealer pour quelqu'un. Liam -l'ex petit ami de sa soeur- l'avait surprise, et il lui avait fait promettre de s'arrêter là, et d'en parler à Dylan. Chose qu'elle n'avait évidemment jamais faite. D'un, parce qu'elle se voyait mal avouer à son parrain -dont la criminologie n'avait plus de secret pour lui- ces deals. Et de deux, parce que bien qu'elle détestait le type qui l'avait forcé à faire ça, elle n'avait pas envie d'être à l'origine de l'emprisonnement de son cousin pour meurtre.
Les yeux de Leslye se détournèrent du regard de son cousin. Elle avait la désagréable impression qu'on pouvait lire à travers ses yeux comme dans un livre ouvert. Il n'allait pas tarder à comprendre, juste en posant son regard sur elle, qu'elle cachait quelque chose. Et il n'allait pas tarder à apprendre qu'elle était enceinte, juste parce que ses yeux la trahissaient. La jeune fille tenta de cacher son malaise en buvant une gorgée de coca.
Son cousin rompit le silence. « Tu vas me le présenter j’espère? Tu sais, je pourrais l’inviter à souper je suis certain que Claire serait très contente de le rencontrer elle aussi. » Claire.. C'était la femme de Dylan -femme qui passsait les trois quart de sa vie entre terre et ciel- à tel point que Leslye se demandait s'ils avaient vraiment une vie de couple. Non pas qu'elle se voie, plus tard, à rester derrière les fourneaux toute la journée à éduquer les 5 gosses qu'ils auront -avec Andy, cela va de soit-, mais elle pensait qu'il y avait un minimum de présence au côté de son mari qu'il fallait respecter. « oui, je te le présenterai ». Dylan se releva alors, et tourna le dos à la jeune fille. « Tu me promets de faire attention hein? De ne rien faire si tu es pas prête, et surtout de venir me le dire s’il te fait du mal! » Leslye le vit farfouiller dans ses assiettes. Avec insistance, il se retourna vers elle. «Tu promets?»
Ses mains se mêlant entre elle, sans doute stressée par la situation, la jeune fille jeta un oeil à son parrain, et soupirant, elle murmura « je te promets, oui ». Du moins, elle lui promettait de lui parler si jamais (et ça n'arrivera jamais) il lui faisait du mal. Sa main droite vint alors se glisser dans ses cheveux détachés. La hantise, l'anxieté grandissaient de plus en plus. Comment avouer à un homme qui avait un peu autorité sur elle et qui la croyait vierge qu'elle était enceinte? Décidant d'y aller tout en douceur, Leslye murmura alors. « Mais tu sais Dylan, ça fait quelques mois que je sors avec. » Sous-entendu, 'je ne fais pas que des bisous avec'. Se trouvant ridicule à tournoyer sa mèche, Leslye posa ses deux mains sur ses cuisses. Son regard se jeta alors sur les assiettes de nourriture calcinée que Dylan tenait dans ses mains, et aussitôt elle sentit une odeur de brûlé, écoeurante. Son estomac se souleva alors, et elle ressentit un mal-être. Sa main vint se coller contre sa bouche, l'autre sur son ventre, et elle partit en courant en direction des toilettes de son cousin. Rien ne ressortit, mais elle se sentit aussitôt un peu mieux. Elle colla son dos contre le mur, soupirant légèrement. Des nausées. Les premières déboires de sa vie de femme enceinte. Elle se sentait épuisée, flasque.. Elle resta quelques secondes comme ça, immobile contre le mur, et sortit de son refuge. « Ce n'est rien, je suis juste ballonnée, et ton.. » Elle s'arrêta un instant, pointant du doigt les assiettes, et fermant les yeux pour ne pas les voir une fois de plus. « m'ont un peu écoeurés. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan EmptyLun 13 Déc 2010 - 16:17



Soulagé des promesses de sa cousine, Dylan s’empressa de remplir l’évier de sa cuisine pour laver les résultats de ses expériences. Pourtant il ne put s’empêcher de se retourner pour voir s’il avait bien entendu sa cousine. « Mais tu sais Dylan, ça fait quelques mois que je sors avec. » Elle pouvait murmurer comme elle le voulait bien… il était loin d’être sourd. L’air mi-sérieux, mi-étonné, Dylan posa ses yeux dans ceux de Leslye. « Et alors? T’es entrain de me dire que finalement… vous avez… enfin…fait le truc? » Mais il n’y aucune réponse à sa question puisqu’en moins de deux elle venait de filer hors de sa cuisine pour se réfugier dans sa salle de bain. Inquiet, il déposa doucement les casseroles dans le fond de l’évier puis fit quelques pas hors de la cuisine ne sachant pas quelle conduite adopter. « Est-ce que ça vas? » demanda-t-il sans dissimuler son inquiétude. Certain que c’était peut-être une mauvaise indigestion et qu’elle préférait sans doute être toute seule – il n’avait pas envie de l’entendre ressortir son repas – il jeta dans la poubelle les aliments calcinés. Patientant, il fut soulagé de la voir revenir elle sembla aller un peu mieux. Ses yeux se posèrent sur les assiettes, un peu surprit qu’elle ait eu le haut de cœur alors que lui devait sans doute s’être fait à l’odeur depuis le temps qu’il jouait à brûler des choses. Non, il n’était pas pyromane juste un peu déranger lorsqu’il avait un appareil technologique dans ses mains. « Ce n'est rien, je suis juste ballonnée, et ton…m'ont un peu écœurés. » Un peu mal à l’aise d’avoir été la cause du malaise de Leslye, Dylan s’empressa de passer les assiettes sales afin de ne plus écœurer Leslye. « Écoute, laisse moi tout terminer ça et étend toi dans le salon quelques instants. Si ça ne va pas mieux je te reconduirai chez toi. » Dylan ouvrit rapidement le lave-vaisselle préoccupé par sa cousine, découragé de ne pas avoir sa femme auprès de lui. Claire aurait su quels médicaments administrer à la jeune fille et surtout, elle l’aurait dissuadé de faire ses expériences. Quelques minutes passèrent avant que Dylan ne finisse par rejoindre Leslye dans son salon, lui tendant un verre d’eau. Toujours inquiet, il ne cessa pas d’observer la couleur de son visage et les quelques éléments qui auraient pu le convaincre qu’elle allait mieux… ou pas. Songeur, Dylan eu le sentiment qu’elle avait peut-être quelque chose de plus grave comme une gastro. « Leslye… si ça vas pas je pourrais appeler Liam, tu sais il est médecin..» Mais à voir la réaction qu’elle eut, Dylan releva les bras en ajoutant qu’il ne s’en mêlerait pas si elle ne le voulait pas. Après tout, les adolescents détestaient par dessus tout qu’on s’occupe de leurs affaires. « Tu n’as visiblement pas l’air dans ton assiette. » Il roula les yeux alors qu’il comprit à retardement la blague qu’il venait de faire en lien avec son état et les assiettes d’aliments calcinés. D’un faible sourire, il sembla attendre après elle pour qu’elle accepte qu’il la reconduise chez elle. Car après cet incident, Dylan n’allait pas lâcher le morceau afin de la reconduire – il se plaisait bien dans le rôle du cousin et parrain protecteur. Il avait même parfois tendance à réagir un peu trop lors que ses proches n’allaient pas bien, et Leslye pouvait témoigner que parfois elle aurait préférée qu’il n’intervienne pas dans certaines situations. Sa femme lui avait toujours dit qu’il serait un excellent père, sans savoir que plus tard il apprendrait qu’il ne pouvait pas avoir d’enfant. Heureusement, il avait à chaque début de session de cours une centaine d’étudiants qu’il voyait comme ses propres petits enfants. Même si au fond de lui, il maudissait la nature de l’avoir fait ainsi.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°1127 - « Please stay a little girl. » Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-