AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

Partagez | 
 

 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptySam 16 Oct 2010 - 23:07

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    « On sait parfaitement ce qu'il nous faudra pour cet enfant Anton, la question est de savoir si...si on sera réellement capable de lui donner ce dont il aura besoin. »

    Il y avait les enfants qui allaient avoir beaucoup de mal à accepter ce nouvel enfant, et ça Lily le savait parfaitement car elle était psychologue pour enfants. De plus, il allait leur falloir penser à vivre ensemble, ce qui sous-entendait de devoir quitter leurs demeures actuelles et d'emménager dans une maison assez grande pour eux tous. A moins qu'ils ne continuent à vivre chacun de leur côté, ce qui semblait absolument impensable.

    « Comment est-ce qu'on va pouvoir gérer une chose pareille, Anton ? »

    Ils n'étaient définitivement pas prêts pour avoir un autre enfant, mais le seraient-ils seulement un jour ? La voilà la vraie question. Lily n'était déjà pas certaine de pouvoir aller au bout de cette grossesse, alors élever un autre enfant, se lever en pleine nuit pour le nourrir, aller le chercher à quatre heures du matin après une soirée trop arrosée de jeunes, le consoler après sa première peine d'amour...bref toutes ces choses qu'elle imaginait déjà faire avec Nathan, aurait-elle la possibilité de les faire avec cet autre enfant ainsi qu'avec Alice et Joy ? Elle ne le savait pas, et c'était finalement ça qui lui faisait le plus peur.

    « On rentre ? »

    Lui demanda t-elle un peu telle une enfant prise sur le fait accompli alors qu'Anton le lui avait déjà proposé quelques minutes plus tôt. Le voyant lever son bras, elle passa ses épaules en dessous de ce fameux bras et ils rentrèrent chez Anton, le cœur encore lourd, mais malgré tout apaisé. Une fois la porte d'entrée refermée derrière eux, Lily enlaça carrément son compagnon en plongeant son visage contre son torse, c'était finalement là qu'elle se sentait bien et en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptySam 16 Oct 2010 - 23:31

    On a des enfants et on a fait de notre mieux pour eux. Tu sembles t’en sortir avec Nathan et moi je trouve que j’ai fais du bon boulot avec Alice et Joy. Alors pourquoi ne pas continuer avec un autre enfant ?

    Après tout, à eux deux, ils avaient élevés trois enfants. Pourquoi ne pourraient-ils pas le faire avec un autre ? Avec leur enfant ? D’accord, ils avaient déjà parlés de la façon d’écouter les enfants, ça n’avait pas été une partie de plaisir, mais Anton savait aussi qu’ils pouvaient s’entendrent et parvenir à avoir une belle vie tous ensemble. Parler aux enfants serait la chose la plus difficile qu’ils auraient à faire du point de vue du pédiatre. Pour le reste, ils auraient besoin de s’organiser, mais ça serait moins difficile. Ecoutant la question de la jeune femme, il ne préférait pas répondre. S’il disait qu’ils pouvaient y parvenir et tout ce genre de choses, il sentait qu’elle n’allait pas aimer, donc il préféra se taire. La regardant toujours, il se demandait à quoi elle pouvait bien penser. Evidemment ça ne serait pas simple, mais ils avaient fait un choix. Ils venaient de décider de garder ce bébé. La suite était donc prévisible et Anton savait qu’il devrait soutenir la jeune femme surtout face aux enfants. Surtout face à Nathan.

    Il devrait se débrouiller seul lui pour se soutenir seul et ne pas montrer si ça ne va pas. Il ferait de son mieux pour aider Lily et ne pas craquer face à elle. Entendant alors la question de la jeune femme, il souleva son bras et la laissa venir contre lui. Marchant avec elle jusqu’à la maison, Anton savait que dès le soir même tout allait changer. Ils devraient parler aux enfants et tout allait forcément se compliquer à un moment donné. Pour le moment il se devait de rester positif, mais ça n’était pas évident. Seulement il ne le dirait pas. Entrant dans la maison, il ferma la porte derrière eux et se retrouva avec Lily dans ses bras. Esquissant un sourire, il passa ses bras autour d’elle et la serra contre lui. Embrassant sa tête, il resta toujours dans la même position.

    Tu devrais prendre un petit déjeuner.

    Il n’avait pas voulu dire "maintenant que tu vas manger pour deux". Ca n’était pas le moment de lui sortir ce genre de choses. D’autres personnes le ferait bien assez tôt donc pas besoin que ça soit lui le premier. Laissant la jeune femme se redresser, il sourit et la fit venir avec lui jusque dans la cuisine. Il versa le café dans des tasses et les mit à chauffer dans le micro onde. Puis, il revint vers la jeune femme et l’embrassa. Il voulait d’abord qu’elle boive et mange quelque chose avant de parler. Enfin sauf si elle se sentait de parler tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyDim 17 Oct 2010 - 13:34

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    Lily n'avait pas réellement faim, mais ne souhaitant pas ennuyer Anton, elle accepta simplement de manger un petit quelque chose qui se résuma à deux tartines et une tasse de café fumante. Rien d'extraordinaire, mais au moins, elle avait fait plaisir à Anton sur ce point. La situation semblait tellement étrange maintenant. Le voilà qui commençait à prendre soin d'elle comme si elle était une petite fille ou bien une poupée en porcelaine, à chacun sa vision des choses.

    « Merci. »

    Lui dit-elle lorsqu'il lui servit un verre de jus de fruits, ce qu'elle adorait. Heureusement pour la brunette qu'elle était déjà habituée à boire ce genre de choses car au vu de sa grossesse il allait lui falloir réduire sévèrement sa prise de caféine, voire la stopper carrément, ce qui risquait de la contrarier un petit peu quand même. Buvant une gorgée du jus de fruits, Lily vit bien au regard de son compagnon qu'il ne savait pas quoi dire. Elle non plus. Ils étaient bien avancés comme cela. Que pouvait-elle bien lui dire ? Parler de ce qu'ils allaient bien pouvoir dire aux enfants d'ici peu était sans doute ce qu'il y avait de plus évident, là tout de suite en tout les cas.

    « Est-ce que tu veux qu'on...enfin qu'on le dise ensemble aux enfants ou bien qu'on le fasse chacun de notre côté ? »

    Dans les deux cas, Lily comprendrait tout à fait. Elle-même n'avait pas la moindre idée de comment s'y prendre pour faire le moins de dégâts possibles bien que cela soit finalement inévitables. De plus, il lui faudrait mettre Thomas, son ex-mari, au courant de sa grossesse. A vrai dire, elle ne se voyait vraiment pas lui cacher une chose pareille tout en sachant tout ce qu'ils avaient vécu ensemble et bien qu'Anton ne puisse pas voir Thomas en peinture. Anton prendrait-il mal le fait qu'elle souhaite se confier à son ex-mari ? Sans doute, mais était-il vraiment en mesure de lui faire le moindre reproche présentement ? Non, pas tellement, non.

    « Non parce que, je comprendrais très bien que tu préfères expliquer ça à tes enfants seul tu sais, je ne le prendrais pas mal. »

    Oh non, ça, ça ne risquait pas. Elle avait bien dépassé ce stade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyDim 17 Oct 2010 - 15:49

    Après être rentré dans la maison, Anton se laissa faire par Lily qui se collait à lui. Esquissant un sourire, il posa ses mains dans le dos de la jeune femme et resta près d’elle. Puis, il lui expliqua qu’elle devait manger quelque chose. Préparant quelque chose, il but un café de son côté. Laissant la jeune femme manger, il ne faisait que la regarder sans rien dire. Il ne savait pas s’il pouvait parler maintenant ou pas. Ne disant à rien à son remerciement, il restait silencieux. Il attendait de trouver le bon moment pour parler. Puis, il se leva et lui servit un verre de jus d’orange et s’en servit un également. Commençant à en boire, il regardait toujours la jeune femme. Puis elle prit la parole et il l’écouta alors avec attention. Parler aux enfants, c’est la première chose qu’il devait faire. Ca serait sans aucun doute le plus compliqué. Avec Alice et Joy ça risquait de ne pas trop poser de problème, même si elles ne seraient sans doute pas très ravies. Mais avec Nathan ça serait le pire de tout. Il risquait de vraiment mal le prendre et Anton savait que Lily aurait dû mal à gérer ça avec lui. Non pas qu’elle n’y parviendrait pas, mais le petit garçon pourrait avoir peut-être des propos blessants et il ne voulait pas que Lily soit seule face à lui quand ça arriverait.

    Je sais que tu ne le prendrais pas mal, mais je pensais qu’on aurait pû être tout ensemble pour en parler.

    En effet, il pensait que Lily, Nathan, Alice, Joy et lui pourraient en parler ensemble. Ne pas faire ça séparément mais ensemble.

    Mais si tu préfères qu’on parler à nos enfants séparément ou tout les deux moi je suis pour.

    C’était à elle de voir ce qu’elle préférait aussi.

    Mais je t’avoue que je préfèrerais être là quand tu l’annonceras à Nathan. Je n’ai pas envie qu’il te reproche ce qui arrive.

    Il regarda la jeune femme pas très à laisse tout d’un coup. Il ne voulait pas qu’elle croit qu’il voyait son fils comme un monstre qui allait lui en faire baver, mais plutôt qu’il voulait la soutenir dans ce moment qui risquait d’être délicat.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyDim 17 Oct 2010 - 20:41

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    « Tu dis ça, comme si avec Nathan ça allait être extrêmement difficile, mais ne crois pas Anton, avec tes filles, ça va être pire surtout en ce qui concerne Joy. »

    Étant que psychologue, Lily savait pertinemment que Joy allait se sentir extrêmement mal. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle n'était pas la fille biologique d'Anton et qu'elle allait ainsi se sentir de trop avec ce bébé à venir qui serait l'enfant des deux adultes. Oui, c'était Joy qui allait en prendre plein les dents comme on dit, et cela n'allait pas être joli à voir. Certes, Nathan n'allait pas franchement aimé l'idée au départ, mais connaissant son fils, Lily savait qu'après avoir été convenablement rassuré, il serait beaucoup mieux et un tantinet plus calme bien qu'il continuerait sans aucun doute à piquer ses crises d'enfant pas heureux de ce qu'il avait.

    « Nathan va piquer sa crise, mais ça va lui passer, Alice pareil mais alors avec Joy...ça va être une catastrophe parce qu'elle va se sentir de trop. Je crains déjà sa réaction Anton... »

    Joy était une petite fille absolument adorable mais qui avait toujours cette sale impression d'être de trop alors qu'elle ne l'était définitivement pas. Une véritable catastrophe dont Lily avait bien conscience bien qu'elle ne veuille pas que la petite se sente rejetée. Lorsque Lily l'avait autorisé à l'appeler maman, ce n'était pas pour rien. Alice et Joy sont déjà comme ses filles, la question maintenant était de savoir comment elles et Nathan allaient réellement réagir.

    « Crois-moi, j'ai beau être diplômée en psychologue pour l'enfance, je n'ai pas la moindre idée de comment nous allons bien pouvoir gérer les enfants après leur avoir fait une telle annonce. Nathan va être jaloux, mais ça lui passera. Alice elle va certainement avoir un peu peur puis elle va se dire qu'elle pourra jouer la grande sœur. Et enfin Joy...n'étant pas ta fille biologique elle va penser ne plus avoir sa place au sein de notre famille et...je ne saurais te dire ce qui pourrait se passer par la suite avec elle. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyDim 17 Oct 2010 - 21:04

    Je le sais tout ça.

    En effet il le savait très bien. Joy ne serait pas la plus simple à gérer et Anton s’attendait à tout un tas de choses venant de sa part par la suite. Pour lui elle allait être la plus dur à gérer et pas qu’un peu, seulement il ne devait pas la laisser aller trop loin. Elle devait avoir des limites tout de suite bien définies et c’est ce qu’il comptait lui imposer au moindre problème. Alice et Nathan à leurs âges seraient surprit, mais finiraient par comprendre les choses. Mais Joy elle ça serait bien différent. Elle finirait sans doute par ce dire qu’elle aurait un rôle de grande sœur, mais ça ne serait sans aucun doute pas sa première pensée. Anton le savait très bien tout ça et il savait aussi qu’il devrait parler plus avec Joy.

    Nathan et Alice sont assez grands pour comprendre tout cela, pas Joy. J’aurais une discussion avec elle et ça je préfère le faire seul si tu veux bien.


    Il espérait que Lily ne le prenne pas mal. Elle lui avait dit qu’elle ne le prendrait pas mal, mais il n’était pas sûr qu’après ce qu’il venait de dire elle le prenne vraiment bien.

    Je ne compte pas la laisser dériver. Des limites seront imposées, mais avant il faut que nous, nous sachions quelles limites nous nous imposons à nous même. Je parle d’avoir une maison pour nous tous, de prendre soin de ta santé, de voir comment on gère une vie de famille qui va vite arriver. Quand nous on aura géré ça, Joy aura alors ses limites et elle s’y tiendra, en tout cas je la ferais tenir.

    Il était sans doute dur dans ses propos, mais il savait que si Joy n’avait pas de limites tout de suite établies, elle ferait n’importe quoi. Si en plus de cela elle voyait que Lily et Anton n’étaient pas eux-mêmes à l’aise avec toute cette histoire, elle prendrait un certain plaisir à enfreindre les règles et à faire un maximum de bêtises. Soupirant doucement Anton alla se servir un autre jus d’orange et regarda Lily.

    Nathan et toi vous venez ici pour qu’on en parle ou je viens chez toi avec les filles ?


    Anton voulait quand Lily voulait leur parler, évidemment le soir même serait le mieux et surtout où.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyMar 19 Oct 2010 - 17:46

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    A entendre Anton, tout allait être réglé à partir du moment où eux, les adultes donc, auraient régler les choses. La question maintenant était de savoir comment ils allaient pouvoir régler toutes ces choses justement. Bien qu'il ait énuméré quelques idées, Lily savait bien qu'ils avaient tellement de choses à prendre en main qu'ils ne s'en sortiraient jamais à ce rythme-là. Avoir une maison pour eux tous, réussir à gérer leur famille, tout ça sur le papier ça semblait bien joli, mais qu'est-ce que ça donnerait réellement une fois dans la réalité ? Voilà ce qu'elle se demandait vraiment en ce moment. Ça semblait tellement facile à première vue...et pourtant c'était tout sauf facile.

    Le voyant soudainement se lever pour aller chercher quelque chose à boire, la brunette l'écouta lui demander si elle préférait venir ici avec son fils le soir même ou bien si au contraire c'était lui et ses filles qui viendraient chez Lily.

    « Je dois aller chercher Nate à quinze heures, donc je pourrais venir avec lui ici vers dix-huit heures trente. Ça te conviendrait ? »

    Lorsqu'elle irait chercher Nathan à l'école, elle aurait ensuite quelques petites courses à aller faire avec lui en ville, puis qu'ils passent chez Thomas pour régler des histoires de signatures par rapport à des formulaires pour une sortie que la classe du petit garçon avait organisé pour la semaine à venir, ensuite Lily et Nathan n'auraient plus qu'à rentrer, se poser un instant qu'elle lui explique quelques petites choses puis qu'ils filent chez Anton. Évidemment, Lily n'irait en aucun cas parler de sa grossesse à son ex-mari bien que leurs rapports se soient nettement améliorés depuis peu, Lily n'avait pas à lui en parler aussi tôt car Anton et elle ainsi que leurs enfants devaient tout d'abord mettre les choses à plat pour éclaircir les “petits” problèmes que cela pourraient causer.

    « Je veux aussi te laisser le temps de préparer le terrain avec tes enfants. C'est une véritable bombe qu'on s'apprête à leur lancer ce soir. »

    Nathan allait péter un plombs, et encore, c'était (très) peu dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyMar 19 Oct 2010 - 18:59

    Pour Anton si Lily et lui parvenaient à savoir comment faire vis-à-vis du bébé qui arrivait, avec les enfants ça se passerait déjà un peu mieux. Mais il savait aussi que pour eux adultes ça ne serait pas évident. Seulement ils devraient faire de leur mieux pour que les enfants comprennent que ça n’est pas parce qu’un nouveau membre va arriver dans la famille qu’ils seront laissés de côté. Allant se prendre un autre jus d’orange, il demanda à Lily si elle venait avec Nathan chez lui ou s’il allait avec les filles chez les Bowen le soir même pour parler aux enfants.

    Ca me convient.

    Souriant à la jeune femme, il resta la regarder. Cette grossesse ne s’annonçait pas sous les meilleurs jours, mais il savait aussi qu’ils pouvaient s’en sortir. Après tout, ils avaient déjà des enfants alors pourquoi est-ce qu’ils ne pourraient pas s’en sortir à nouveau ? Le soir même allait sans aucun doute être une étape importante. Il faudrait parvenir à canaliser les enfants et leur expliquer ce qui allait se passer dans les semaines et mois à venir. A la sortie de l’école il devrait chercher les filles pour revenir à la maison. A partir de là, il devrait voir comment il pourrait aborder le sujet. Non pas leur dire directement, mais plutôt poser des questions. Même s’ils en avaient déjà parlés ensemble, il fallait qu’il sache si les filles étaient dans le même état d’esprit qu’à leur dernière discussion. Ecoutant alors ce que Lily lui disait, Anton esquissa un sourire.

    Ca va être rapide pour eux comme ça l’est pour nous. Seulement eux n’auront pas le choix, ils devront suivre même si ça ne leur plaît pas. Ca ne sera pas évident de leur faire comprendre tout ce qui va se passer.

    Se passant une main sur le visage, Anton soupira doucement. Ca n’allait vraiment pas être simple. Fixant à nouveau la jeune femme, il se rapprocha d’elle et l’embrassa sur la tempe. Il avait besoin de ça pour réfléchir. Il aurait bien embrassé Lily, mais il ne savait pas si elle accepterait donc il préférait s’en tenir à la tempe pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyMer 20 Oct 2010 - 21:34

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    Les enfants allaient avoir un choc en apprenant la grossesse de Lily, mais en effet et comme le disait Anton, ils n'auraient pas le choix et devraient se faire à la nouvelle, qu'elle leur plaise ou non d'ailleurs. Nathan allait certainement mal le prendre au début, Alice aussi et Joy allait se sentir rejetée parce que Lily et Anton n'étaient pas ses parents biologiques, mais sinon tout allait très bien... Non ! C'était l'horreur. Bien que Lily ne puisse s'empêcher d'être heureuse à l'idée d'être enceinte. Elle savait pourtant que c'était risqué au vu de son âge...mais qu'importait, elle allait être maman, une deuxième fois. Et cette pensée, comme pour toute femme, la rendait heureuse malgré tout ce que cela impliquait de compliqué pour la suite.

    Sentant alors les lèvres d'Anton contre sa tempe, Lily en fut presque surprise, il se contentait d'une légère marque d'affection alors que cela ne lui ressemblait finalement que très peu. Habituellement, il l'aurait embrassé, et pas uniquement sur la tempe. Il l'aurait embrassé comme un homme embrasse la femme qu'il aime quoi.

    « C'est comme ça que tu embrasses la mère de ton futur enfant ? Je t'ai connu un peu plus démonstratif. »

    Lui demanda t-elle, un petit sourire au coin des lèvres. Elle relâchait enfin la pression, et c'était bon à savoir. Lily avait finalement comprit que se prendre la tête comme pas possible n'était vraiment pas la solution, et qu'ils avaient surtout besoin de trouver des solutions rapidement pour leur bien-être, celui des enfants ainsi que celui du bébé.

    Se rapprochant de son compagnon, la brunette passa ses deux mains dans la nuque de l'homme, et déposa avec douceur ses lèvres comme celles d'Anton. Ça, c'était tout de même beaucoup plus agréable, et finalement ça avait également un côté rassurant dont Lily ne saurait dorénavant se passer, il fallait bien dire ce qui était aussi.

    « J'ai peur...mais à la fois, je me dis que...c'est une chance. »

    Un peu idiot comme révélation, mais en même temps compréhensible. Elle allait être maman tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyMer 20 Oct 2010 - 21:56

    Avoir peur c’était normal finalement. Ils allaient devoir gérer un maximum de choses en un minimum de temps. La panique était donc au rendez-vous, ce qui était totalement compréhensible. Anton lui essayait de rester calme et de garder la tête froide même si ça n’était pas évident du tout. La plus difficile serait de parler aux enfants le soir même. Mais Anton savait aussi qu’ils devaient le faire. Peu importe ensuite la réaction qu’ils auraient. Evidemment il y a des choses qui seraient dites et donc ça pourrait blesser, mais il fallait qu’ils passent par là pour que tout le monde comprenne la situation actuelle et tout ce qui doit se passer par la suite. Il avait besoin de réfléchir et également d’un peu de tendresse de la part de Lily. Seulement il ne savait pas comment elle pourrait réagir s’il l’embrassait donc il préféra l’embrasser sur le tempe. Restant à côté d’elle, il fronça les sourcils en essayant d’imaginer ce que les enfants pourraient leur dire.

    Nathan aurait peut-être la phrase du « de toute façon t’es pas mon père » si Anton lui parlait durement. Avec Alice, ça serait un peu plus calme même si elle aurait du mal à encaisser la nouvelle. Avec Joy là il ne savait pas vraiment comment elle allait réagir. Il n’avait pas envie qu’elle soit celle qui poserait le plus de problème. Il voulait que les trois jeunes puissent comprendre que les choses ne sont pas simples non plus pour les adultes. Sortant de ses pensées, il écouta ce que Lily avait à lui dire et se mit à sourire.

    Je ne savais pas si tu accepterais que je t’embrasse.

    La laissant alors se rapprocher de lui pour venir l’embrasser, il apprécia beaucoup ce baiser. Anton ne se sentait pas à l’aise avec tout ce qui arrivait. Seulement il ne voulait pas le montrer. Ils devaient affronter les enfants et Lily devait faire attention à elle désormais. Alors il n’aurait pas le temps de parler de lui, de ce qu’il ressent ou de montrer qu’il va mal. Il devrait prendre sur lui et faire avec. C’était peut-être stupide, mais il voyait les choses ainsi. Posant ses mains sur les hanches de la jeune femme, il la fixa ensuite dans les yeux.

    Je suis dans le même état d’esprit.

    Lui aussi avait peur de tout ce qu’ils allaient vivre dans les prochains mois. Mais le fait d’être père à nouveau était quelque chose qu’il trouvait positif.

    Avoir un enfant avec toi c’est parfait même si la situation est compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyJeu 21 Oct 2010 - 18:26

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    Ils allaient devenir parents, eux, Lily et Anton, eux qui n'avaient même pas encore réussi à établir une véritable relation amoureuse stable, les voilà qui allaient devenir parents, une nouvelle fois au vu du fait qu'ils avaient déjà eu des enfants, chacun de leur coté. Waouh, quel changement encore, comme si ils ne les avaient pas enchaîné ces derniers temps, c'est vrai après tout, un de plus ou un de moins, ce n'était pas si grave. Un enfant, encore un, voilà ce qu'ils devaient tout simplement se dire, nul besoin de se contrarier, après tout, ils connaissaient déjà les joies – et les drames – d'être parents, et donc savaient éduquer des enfants, alors où était véritablement le problème ? Il n'y en avait finalement pas tant que cela, c'était eux et leur sournoise envie de se mettre la pression qui pensaient bon de se poser mille et une questions totalement inutiles quant à cette grossesse, à cet enfant à venir d'ici quelques mois.

    (...)

    « Bon allez, maman, dis dis dis !! »
    « Nathan, s'il te plait, je t'ai demandé de patienter, ce n'est pas pour n'importe quelle raison. On va voir ton père, ensuite tu comprendras. »
    « Pff, t'es pas drôle ! »
    « Si tu le dis, je veux bien te croire jeune homme. »


    Conduisant avec une extrême prudence, Lily et son fils venaient de terminer leurs courses et se rendaient dorénavant chez Thomas, l'ex-mari de la brunette pour qu'il puisse signer quelques papiers pour leur fils.

    (...)

    « Papa !! »
    « Salut fiston ! Bonsoir Lily. »
    « Bonsoir Tom. »
    « Tu veux boire quelque chose ? »
    « Non merci, on ne peut pas rester longtemps. »


    Thomas sembla quelque peu déçu de la rapidité de leur échange, mais ils n'avaient pas tellement le choix au vu du fait que d'ici un moment, Lily et son fils devraient être chez Anton, pour apprendre aux enfants la pseudo grande nouvelle.

    (...)

    « Nate, dépêche toi s'il te plait, on doit y aller là... »
    « J'arrive !! »


    Il était encore scotché à sa console de jeux...rhaaa elle l'aurait tuer. Bien que ce ne soit pas un jeu de guerre, Lily n'aimait pas franchement le voir aussi souvent sur sa console comme ça, ça la rendait complètement dingue à vrai dire. Soupirant, elle vit enfin son fils arriver dans le salon, il était temps.

    « Mets ton manteau s'il te plait, je ne veux pas que tu tombes malade. »
    « Mamaaan !! »
    « Nathan, ne commence pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyJeu 21 Oct 2010 - 18:52

    Avoir un enfant était quelque chose d’important, mais aussi de beau. Pour un couple avoir un enfant c’est avoir le plus beau des cadeaux. Pouvoir créer sa propre famille. Evidemment Lily avait Nathan. Anton lui avait Alice et Joy. Mais aujourd’hui il y aurait un nouvel enfant qui ferait son apparition. Il faudrait donc tenir les futurs frères et sœurs de cette arrivée et de tout ce qui allait changer dans leurs vies dorénavant. Bien évidemment les réactions du garçon et des filles seraient différentes, mais Anton et Lily devraient tenir bon face à leurs enfants. Le pédiatre lui ne savait pas vraiment s’il pouvait intervenir quand Nathan prendrait la parole. Il savait que le petit garçon ne serait pas tendre. Mais d’un autre côté les filles aussi pourraient avoir le même comportement donc Anton s’attendait finalement à tout. Après avoir discuté avec la jeune femme, il la laissa partir pour prendre Nathan à l’école. Se préparant à son tour, Anton partit chercher les filles. Parlant un peu avec elle pour rejoindre la voiture, Anton essayait de trouver une façon d’amener le sujet d’un futur bébé.

    Lily est toujours à la maison ?
    Non, elle est partit chercher Nathan.
    On la verra quand ?
    Ce soir.
    Cool !

    Souriant à la remarque de Joy, il essaya à nouveau de trouver une façon d’amener le sujet et trouva une idée.

    Alice, comment va la maman de Carole ?
    Bien, elle est rentrée de la maternité.
    Carole vous a parlé du bébé ?
    Un peu pourquoi ?
    Juste pour savoir.

    Il venait de se dégonfler. Se maudissant de ne pas avoir le courage de demander plus de choses à ses filles, il soupira et démarra la voiture pour rentrer. Pendant le trajet il cherchait encore et toujours à aborder le sujet. Laissant les filles goûter, il regardait sa montre pour savoir quand Lily allait venir.

    Papa.
    Oui ?
    Pourquoi tu regardes autant ta montre ?
    Pour savoir l’heure.

    Voyant les grimaces d’Alice et Joy, il comprit que ça réponse ne leur convenait pas, mais surtout qu’elle tombait sous le sens et que ça n’était pas ça qu’elles voulaient savoir.

    Lily doit venir ce soir.
    Tu nous l’as déjà dit.
    Elle vient avec Nathan aussi.
    Ils vont manger avec nous ?
    Nathan restera dormir ?
    A vrai dire je ne sais pas, mais on pourra leur en parler.

    Il devait se lancer au plus vite sinon il ne pourrait pas parvenir à en parler avant l’arrivée de Lily.

    Alice, tu crois qu’on devrait acheter un cadeau pour la petite sœur de Carole ?
    Mais c'est un bébé.
    Oui, mais une peluche ou un vêtement ferait l’affaire.
    Pourquoi tu parles de ce bébé tout le temps ?
    Je sais que Carole est ton amie, donc je m’intéresse juste.
    Oui mais quand je t’ai dis qu’elle allait être grande sœur tu n’en as pas parlé autant.
    C’est possible.

    Décidemment il était temps que Lily arrive. Soupirant, il laissa les filles aller faire leurs devoirs, mais il n’ajouta rien. Se retrouvant assit dans son canapé, il regardait toujours autant de fois sa montre. Puis, il entendit sonner et alla vers la porte. L’ouvrant, il vit Lily et Nathan. Souriant, il s’effaça pour les laisser entrer. Il n’avait pas embrassé Lily exprès parce qu’il ne s’était jamais retrouvé avec elle face à Nathan donc il ne voulait pas que ça lui pose problème. Il ne voulait pas faire d’erreur, surtout avec ce qui allait être annoncé dans quelques minutes.

    Ca a été ?

    Il voulait savoir si Nathan avait passé une bonne journée, mais surtout si Lily n’était pas trop tendue.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyJeu 21 Oct 2010 - 19:20

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    « Pourquoi est-ce qu'on va chez Alice et Joy ce soir ? »
    « Je te l'ai déjà dit, parce qu'Anton et moi avons à vous parler. »
    « Mais pourquoi ? »
    « Nathan... »
    « Pourquoi tu dis pas tout ? »
    « Nathan ! »
    « Pardon. »


    Une fois arrivés chez Anton, Lily ne trouva pas primordial de demander à son fils de bien se tenir chez le pédiatre sachant pertinemment qu'il n'y aurait pas d'incident, enfin tout du moins, c'est qu'elle osait espérer se disant malgré tout que l'annonce choc qu'ils devaient faire risquait de déclencher les fureurs des enfants, bref. Ils verraient bien. Sonnant, elle attendit qu'on vienne leur ouvrir. Ce fut Anton. Bon sang, c'était tellement bon de le voir en ce moment !

    « Ça a été....je ne lui ai rien dit, j'ai pas réussi. »

    Lily craignait tellement la réponse de son fils qu'elle n'avait même pas osé lui en faire la moindre évocation, même lorsqu'il lui avait pourtant clairement demandé la raison pour laquelle ils se rendaient présentement chez Anton. Bien que le petit garçon sache pertinemment que le pédiatre et sa mère étaient ensemble, il ne devait nullement s'attendre à avoir un petit frère ou une petite sœur dans les prochains mois.

    « Anton...déjà qu'on arrive pas à s'embrasser devant les enfants, comme va t-on pouvoir leur annoncer ça ? »

    Elle paniquait de nouveau, ah non ! Ce n'était vraiment pas le moment là ! Elle devait impérativement se reprendre, et vite fait bien fait d'ailleurs ! Il était beaucoup trop tard pour oser avec peur tout en sachant qu'elle avait refusé de ne pas garder l'enfant, tout comme Anton d'ailleurs. Ils voulaient cet enfant, ils allaient devoir faire avec et affronter leurs propres démons, oups pardon, leurs propres enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyJeu 21 Oct 2010 - 19:40

    Plus les minutes passaient et plus Anton trouvait que c’était long. Mais quand il entendit qu’on sonnait à la porte il eu peur. Finalement les minutes avaient bien plus rapides qu’il ne l’avait pensé. Ils allaient devoir parler à leurs enfants. Ca n’allait pas être une partie de plaisir, mais s’ils arrivaient à surmonter ça, ils pourraient tout surmonter. Allant alors ouvrir la porte de la maison, il laissa les Bowen entrer et referma la porte derrière eux. Demandant comment ça allait, il écouta la réponse de Lily.

    Je n’ai pas réussit avec les filles non plus.

    Il voulait être franc avec elle et lui dire que finalement l’un comme l’autre ils avaient du mal à en parler. Se rendant compte du fait que eux les deux adultes n’arrivaient pas à parler à leurs propres enfants était quelque peu étrange. En temps normal c’était tellement plus simple. Mais là c’était un sujet difficile et où il savait qu’il pourrait avoir véritablement du mal à tout gérer. Les réactions des enfants seraient finalement inattendu, parce qu’ils n’auraient pas pensé à toutes les éventualités et donc ça serait encore plus dures. Fronçant les sourcils aux propos de la jeune femme, il se laissa finalement aller. Tant pis si ça ne plaisait pas aux enfants. Se rapprochant de Lily, il la prit dans ses bras. Passant ses mains dans le dos de la jeune femme, il soupira doucement.

    Je ne sais pas comment on va le faire, mais on se doit de le faire.

    Regardant la jeune femme dans les yeux, il posa une main sur la joue de la jeune femme et esquissa un léger sourire. Ca n’était vraiment pas évident et apparemment aucun des deux ne savait comment gérer la situation. Embrassant la jeune femme sur le front, il la fixa dans les yeux. Il avait envie de la protéger et de lui dire que tout irait bien. Mais il savait aussi qu’il ne pouvait pas le lui dire vu qu’il ne connaissait pas l’avenir. Se décidant alors, il l’embrasa avec tendresse, peu importe si les enfants les regardaient. Il voulait la soutenir et la seule chose qu’il pouvait faire s’était la garder près de lui et l’embrasser. La fixant finalement, il soupira doucement.

    Il vaut mieux qu’on le fasse maintenant sinon on y arrivera pas.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 EmptyJeu 21 Oct 2010 - 21:35

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 230610angiescully_nowwhat39 n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 583326hmd5

Je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour...


    Anton n'avait donc pas pu dire la vérité à ses filles de son côté non plus, ainsi ils étaient exactement au même niveau, des vrais trouillards en puissance. Lily se trouvait pathétique. Mais quel âge avaient-ils franchement ? Ils avaient carrément la trouille de leurs enfants dorénavant, c'était tout bonnement n'importe quoi. Bref. Soupirant, elle observa son compagnon droit dans les yeux. Il semblait aussi mort de peur qu'elle en ce moment, mais ils devaient le faire, ils se devaient de le faire parce qu'ils devaient au moins cette vérité aux enfants.

    Prenant donc leur courage à deux mains, et après avoir partagé un petit moment câlin, bien que trop court cependant, les deux adultes demandèrent aux enfants de bien vouloir prendre place au salon et de rester tranquille quelques minutes, car ils avaient quelque chose à leur annoncer.
    Assis l'un à côté de l'autre, Anton dans un fauteuil et Lily sur l'un des deux accoudoirs. Ils semblaient fin prêts à leur dire la vérité, bien que Lily ait soudainement mal au ventre et une boule dans la gorge tellement la peur prenait part en elle. Elle avait l'impression d'avoir de nouveau dix-huit ans et de repasser l'examen final du lycée, l'horreur !

    « Qu'est-ce qu'il y a ? »

    Nathan et Alice semblaient fort impatients soudainement, mon dieu, ils allaient devoir cracher le morceau, et vite fait sinon les enfants, et surtout les plus vieux allaient leur faire vivre un véritable enfer d'ici peu de temps. Quelques minutes tout au plus.

    « Allez, dîtes !! »

    Voilà que Joy s'y mettait également maintenant, mais quelle catastrophe. Les enfants et leur impatience...quelle horreur parfois. Se passant une main maladroite dans les cheveux, la brunette lança un regard à l'homme qu'elle aimait en se disant que cette fois-ci, ils étaient cuits.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour. - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

n°2528 ; je ne pensais pas à avoir à te dire cela un jour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-