AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 N°1407 - Disappointing lie [Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyVen 17 Sep 2010 - 22:21

Cela faisait quasiment deux mois que la vie sentimentale de Leslye, et celle d'Andrew s'étaient unifiées. Durant ces mois passés ensemble, ils avaient pu passer beaucoup de temps ensemble; les vacances leur permettant de se croiser souvent. Mais depuis une semaine, Leslye avait reprit la facultée, Andy aussi. Et depuis elle avait l'impression de devoir passer ses journées sur le campus. Ses cours lui prenaient beaucoup de son temps, et comme à son habitude, dès le premier soir des cours, elle avait commencé à apprendre. Elle espérait trouver du temps pour aller voir son petit ami, mais trouver un trou dans l'emploi du temps qui convenaient aux deux jeunes gens était assez difficile.
Ce soir-là, Leslye avait eu le bonheur d'apprendre qu'un de ces cours était annulé. Une idée germa aussitôt dans sa tête, et ce fut avec un grand sourire, qu'elle avait de suite sorti son portable pour appeler Andrew: elle savait que cette après-midi, il n'avait pas cours de musique.
Un message de la boite de téléphone lui indiqua que le service était momentanément interrompu. Pestant contre ces gens-là, Leslye rangea son portable, et rassembla ses affaires. Elle dit bye-bye à ses copines, et se rendit directement en direction d'Apple Road. Elle allait faire une surprise au jeune homme en venant le voir san sle prévenir.

Arrivant à petits pas pressés devant la grille de leur maison, Leslye du s'arrêter un instant: elle s'était tellement dépêchée qu'elle en avait le souffle court. Elle jeta un coup d'oeil sur le parking, et apperçut la voiture de son petit ami. Il n'avait pas profité de son temps libre pour se tailler; elle en fut soulagée. Elle se faufila dans l'allée, et toqua à la porte. Ce fut Gabriel qui répondit presque aussitôt. Il lui annonça qu'Andrew était dans sa chambre, qu'il était en train de réviser. Le petit sourire en coin qui se profilait sur son visage en disait long sur l'habitude d'Andy pour réviser. Leslye lui renvoya son sourire, et se dirigea vers la chambre de son petit ami.
La porte était entre-ouverte, et en y jetant un coup d'oeil, elle le vit, assis sur son bureau à lire des cours. Elle se déchaussa le plus discrètement possible. De sa main droite, elle poussa doucement la porte, et se faufila sur la pointe des pieds derrière lui. Il semblait en pleine concentration dans son travail. Elle posa son regard sur les cours, et fut surprise de voir un intitulé « La biologie moléculaire ». Biologie? Surprise, Leslye sauta quelques lignes avant de tomber sur un paragraphe rappelant la structure de l'ADN. C'était quoi ce cours? Depuis quand en musique on faisait de la science? La jeune fille fronça les sourcils, et posa sa main sur l'épaule d'Andrew, consciente qu'elle allait lui faire faire une crise cardiaque. Prise au dépourvue, et surtout terriblement surprise, aucun son distinct ne sortit de sa bouche. Ce fut plutôt un soufflement.
« Mais qu'est-ce que tu fais Andrew? »
Leslye posa son regard sur le haut de la tête du jeune homme. Son cerveau était en pleine ébullition. Andrew était censé avoir commencé l'école de musique, en aucun cas une école de science ou elle ne savait quoi. Il avait été reçu, non? Alors pourquoi n'était-il pas en train de réviser quelque chose de logique? Leslye avait du mal à comprendre en quoi de la biologie pourrait servir pour un musicien. Elle ne voyait pas comment une double hélice d'ADN allait lui donner l'inspiration soudaine pour composer ou pour bien jouer. Son regard dur fixait son petit ami. Elle doutait sincèrement de lui. Après tout, peut-être lui avait-il menti.. et elle détestait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyDim 19 Sep 2010 - 5:00

FLASHBACK
Appuyé contre le mur du couloir, Andrew hésitait. Il ressassait sans cesse sa discussion avec Romain et même s'il savait ce qu'il devait faire, il se mordit la lèvre en faisant un pas vers le bureau de son frère, reculant finalement. Romain avait totalement raison, il n'avait plus le choix et c'était mieux s'il lui en parlait lui-même. D'ailleurs, Romain l'avait un peu calmé, lui rappelant à quel point ce qu'il faisait de sa vie n'avait sans doute pas d'importance pour Gabriel.

« Gaby? » Andrew s'était avancé sur le pas de la porte de la seule pièce dans laquelle son frère pouvait travailler en paix.
« Hum? » Sans d'abord lever les yeux du dossier dans lequel il était plongé, Gabriel finit par jeter un coup d'oeil à son cadet, l'invitant à s'approcher.
« J'ai quelque chose à te dire... » Mal-à-l'aise, Andrew vint prendre place dans la chaise posée contre le mur, son regard fuyant volontairement celui de Gabriel. L'aîné semblait se montrer patient, mais l'oeillade insistante qu'il lui lançait laissait présager qu'il n'attendrait pas 150 ans. « Je... Finalement, j'ai décidé d'accepter l'offre en médecine. »
« Quoi? Attends, tu te fous de ma gueule? » Les traits de Gabriel exprimaient sa surprise alors qu'il n'aurait jamais cru entendre ces mots de la bouche de son frère, surtout pas la veille de sa rentrée.
« Non! Je veux dire... C'est mieux pour moi, j'aurai un métier plus... stable. Et je continuerai la musique à côté! C'est... » Débuta aussitôt Andrew en s'empêtrant dans ses explications.
« Andrew? Qu'est-ce qui se passe? » Son ton trahissait désormais son inquiétude alors qu'il toisait Andrew, les sourcils légèrement froncés, conscient que son frère lui servait un gros mensonge.
« J'ai pas été accepté en musique! T'es content? Je suis pas accepté dans le putain de programme que je veux! T'avais raison depuis le début! Toi, tu sais comment ça marche! » Andrew avait grimpé de quelques décibels alors qu'il se redressait légèrement sur sa chaise; ce n'était plus le moment d'essayer de nier, Gabriel avait compris.
« Andy... Pourquoi t'as caché ça? Pourquoi tu m'as rien dit? »
« Parce que je savais pas comment te le dire! Je voulais pas te décevoir! Toi, t'as été parfait depuis le début! Alors que je suis même pas foutu d'intégrer la fac! »
Plongé dans son bouquin de biologie, Andrew se demandait encore ce qu'il foutait. Sincèrement, il en avait rien à faire de la science, il détestait ça. Il s'y était inscrit parce qu'il était naturellement doué et que ses professeurs s'attendaient à le voir performer à la fac. Il avait été choisi pour participer aux entrevues, mais il était presque certain de ne jamais réussir à y pénétrer. Après tout, il n'avait pas l'âme d'un scientifique. Il ne saurait jamais si le simple fait d'être le frère de Gabriel avait pu amener la décision en sa faveur, mais de toute façon, il s'en fichait. Il voyait les autres, à côté. Il voyait la facilité qu'ils avaient à assimiler toutes les notions bien trop poussées de biologie et de chimie. Il n'avait désormais pas le choix d'étudier s'il désirait espérer avoir une note plus ou moins satisfaisante et pourtant, il doutait encore fortement de ses capacités. Et surtout, l'intérêt n'y était pas.

Il tourna les pages de son livre en poussant un soupir, notant à côté les informations qui méritaient son attention. Il n'entendit pas Leslye arriver, trop concentré qu'il était à tenter de comprendre un processus qui n'était absolument pas nécessaire. C'était la première semaine de cours et il en avait déjà assez. Décidément, l'année s'annonçait ardue. Il sursauta donc brusquement lorsqu'il sentit une main sur son épaule alors qu'il se retournait vivement. « Rien. » Brusquement, Andrew avait tenté de cacher le livre de biologie aux yeux de Leslye, mais le mal était déjà fait. Elle avait remarqué qu'il n'étudiait pas la musique comme il lui avait dit, mais bien quelque chose complètement à côté de la plaque. Il se redressa rapidement, le regard fuyant, alors qu'il se demandait comment il pourrait mentir cette fois. Évidemment, la seule chose à faire était de dire la vérité, mais Andrew avait l'impression qu'on venait d'empiéter sur sa vie privée, que Leslye, malgré ses bonnes intentions, venait de commettre une erreur.

« Déjà... Qu'est-ce que tu fais là? T'es pas supposée être en cours? » D'un ton plutôt brusque alors qu'il passait une main nerveuse dans ses cheveux, il semblait complètement déstabilisé. C'était facile de mentir quand il ne lui parlait que par textos ou qu'il la voyait en dehors de la maison. Dorénavant, c'était différent. Il posa son regard dans le sien, complètement désarçonné de devoir faire face à la vérité maintenant. « Ça te regarde pas, de toute façon. » Andrew avait eu une journée de merde, et c'était le cas de le dire. Il s'était disputé avec son meilleur ami, avait balancé à la tête de son prof que ce n'était qu'un homme hautain qui ne savait pas se servir de sa cervelle à la suite d'une engueulade, s'assurant de se le foutre à dos pour le reste du semestre et n'arrivait même pas à comprendre la moitié de ce que son livre lui disait. Il n'avait pas envie de se disputer avec Leslye parce que lorsqu'il était avec elle, il se sentait bien, mais elle tombait pile au mauvais moment. Il savait qu'elle avait sans doute voulu lui faire une surprise, mais en ce moment, Andrew détestait Gabriel de l'avoir laissée entrer sans même l'avertir. Il aurait eu envie de la voir, mais pas comme ça.


Dernière édition par Andrew McAllister le Mer 22 Sep 2010 - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyDim 19 Sep 2010 - 14:11

Le regard de Leslye était toujours tourné vers la tête d'Andrew. Sur le chemin qui la menait jusqu'à Apple Road, Leslye avait imaginé mille scénarios: tous contenant des embrassades, et des mots doux. Pas une seule fois, elle n'avait pensé que ça ne se passerait pas comme ça. Et à en voir la réaction de son petit ami, les prochaines minutes n'allaient pas être des plus sympathiques.
Andrew balança un 'rien' à la question de Leslye. Tout aussi rapidement et brusquement, il eut un geste que Leslye ne comprit pas : il tenta de cacher ce livre sur lequel il étudiait. Manque de peau pour lui, Leslye avait déjà tout remarqué. Elle enleva aussitôt sa main de sur son épaule, et ses yeux toujours fixés sur lui le toisa. Andy ne semblait pas très à l'aise. Il ne le regardait même pas en face. Cette attitude, Leslye la connaissait : c'était celle des menteurs. Elle-même faisait la même chose quand elle n'arrivait pas à dire la vérité. Elle fuyait le regard des gens, parce que mentir sans regarder, c'était bien plus facile que de mentir en osant croiser leur regard.
Sur un ton peu amical, et brusque, Andrew lui demanda ce qu'elle faisait ici. Elle était supposée être en cours. Il n'avait pas tord, mais avec ce cours annulé, elle pensait pouvoir lui faire une petite surprise. Bouche-bée, Leslye eut du mal à trouver la force de le dire tout haut. Et quand, enfin, elle eut le courage de lui dire, il ouvrit de nouveau la bouche. Les mots qui en sortirent lui firent mal au coeur. «  Ca ne te regarde pas, de toute façon. » C'était comme si il la coupait définitivement de tout lien avec sa vie.
D'abord surprise, le visage de la jeune fille se transforma rapidement sous l'effet de ce choc. Elle était clairement choquée par les propos d'Andy, et elle commençait elle-même à vouloir monter dans le son de sa voix. « Attends Andrew, tu te fous de moi, là? » Andrew.. Pas un Andy, juste un Andrew. Comme la plupart des gens, les surnoms n'étaient vraiment valables que quand la situation était agréable. Dès qu'il commençait à y avoir de l'électricité dans l'air, c'était le prénom qui primait. Sa voix semblait assez calme, malgré tout. Elle ne voulait pas envenimer les choses entre Andrew et elle. Il semblait être énervé, et à dire vrai, elle commençait un peu à avoir peur. Sa façon de lui répondre, l'expression de son regard ne lui indiquaient rien de bon. « Je voulait te faire une surprise. Mon cours a été annulé, et je pensais que je pouvais venir te voir. » Elle s'arrêta un instant. Ses yeux verts étaient plongés dans ceux d'Andy. « Pourquoi t'apprends de la science, Andrew? » Sa question venait d'être posée de but en blanc. Elle attendrait fermement sa réponse. Et pour dire qu'elle avait bien vu son petit manège, Leslye n'hésita pas à ajouter. «  Et ne me dis pas que ça n'en était pas. J'ai bien vu que ça parlait d'ADN. »
Elle savait qu'elle était un peu dure là, mais en même temps, elle n'avait pas vraiment le choix. Elle ne comprenait pas pourquoi celui-ci n'était pas en train d'apprendre un morceau, ou en train de déchiffrer quelque chose, ou bien encore, en train d'apprendre la vie d'un musicien. La musique n'avait rien à voir avec de notre génétique. Elle haussa un peu les sourcils, tout en reculant d'un pas face à son petit ami. De là où elle se trouvait maintenant, elle pouvait mieux l'observer. Il ne semblait pas être dans son jour le plus aimable -et même ça, elle ne comprenait pas. « Je suis ta petite amie, t'es censé pouvoir tout me dire. » murmura-t-elle alors, d'une voix blessée. Elle remuait le couteau dans la plaie, elle en était certaine, mais c'était sa petite amie. Elle avait bien le droit de savoir, non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyDim 19 Sep 2010 - 20:32

« Pourquoi t'apprends de la science, Andrew? » Andrew se redressa vivement, relevant les bras afin d'essayer de faire taire Leslye. Son regard en disait long sur ses pensées obscures, mais il ne voulait pas se disputer avec elle. « Et ne me dis pas que ça n'en était pas. J'ai bien vu que ça parlait d'ADN. » Andrew passa une main nerveuse dans ses cheveux alors qu'il toisait Leslye d'une oeillade plus ou moins offensive. « Tu poses trop de questions! T'étais pas supposée savoir! J'ai vraiment tout foiré! » Il balança sa chaise avec férocité contre son bureau alors qu'il se rendait compte à quel point ses mensonges allaient lui coûter cher. Non seulement il avait déçu son frère et Romain, il décevait maintenant Leslye, celle à qui il voulait pouvoir tout dire et qui saurait sûrement lui remonter le moral. Mais au lieu de cela, il lui avait mentit et il s'en voulait qu'elle le découvre de cette façon. Et il lui en voulait de le forcer à lui raconter.

« Je suis censé pouvoir tout te dire, c'est vrai, mais y'a des trucs que je peux pas dire! J'ai pas été accepté en musique! Pas du tout, niet! Recalé! » Il s'était approché de Leslye, la fusillant du regard. Il se détestait d'avoir mentit, de ne pas lui avoir fait confiance, mais il ne pouvait pas! Comment est-ce qu'elle le verrait, elle, si son petit ami n'était même pas foutu d'aller à la fac dans ce qui lui plaisait? Leslye avait réussit, elle, elle étudiait dans un domaine qui l'intéressait, qui la passionnait! Andrew ne réussissait rien du tout à part se mettre les pieds dans les plats en mentant autour de lui. La musique, c'était sa vie, sa passion à lui. Il ignorait même les raisons du pourquoi il n'avait pas été choisit puisque ce n'était pas clair sur la lettre de refus. Faire l'une de ses propres compositions ne devait sans doute pas être une bonne idée. « J'étudie la science parce que j'ai pas le choix! J'ai rien d'autre! » Il avait balancé ces mots un peu trop brusquement sans doute, mais il s'en foutait.

« Ta surprise, c'était une belle intention. » Mais ça ne m'a pas fait plaisir. Il se retint de placer cette phrase alors qu'au contraire, la jeune fille lui avait manqué. Son odeur lui avait manqué, sa présence, simplement. Il s'approcha d'elle et lui vola un baiser, un peu rapidement, un peu trop violemment, alors qu'il la faisait reculer contre le mur. Il avait besoin qu'elle soit là, mais la colère, la tristesse et la déception qui étreignaient son coeur semblaient le rendre un peu moins enclin à la douceur. Elle l'avait énervé en pénétrant dans son antre alors qu'il avait des choses à cacher. Elle serait venue n'importe quand qu'il aurait été heureux de la voir. Cet été, parfois, elle venait le rejoindre alors qu'il était étendu sur son lit, la musique aux oreilles. Il l'accueillait contre lui avec bonheur, toujours heureux de la retrouver. Mais cette fois-là, c'était différent. Il dissimulait un secret qu'il avait peur de dévoiler. Gabriel croyait sans doute que Leslye était au courant, mais il n'avait pas osé lui dire, de peur qu'elle le prenne pour un moins que rien.

« Je sais que tu l'aurais su un jour ou l'autre, mais... Merde! » Sans le vouloir, il avait serré l'un des poignets de Leslye entre ses doigts, alors qu'il ne trouvait même pas une futile explication à son mensonge. Il avait mentit, point. Il n'y avait absolument rien à dire d'autre. Rien à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyLun 20 Sep 2010 - 0:16

Choquée de voir Andrew comme cela, Leslye était loin de se douter que ce n'était qu'un avant-goût de ce qui l'attendait. Nerveux, Andrew passait de temps en temps sa main dans ses cheveux, les ébouriffant un peu au passage. Ce geste -plutôt glamour- était loin de l'être là. Le regard noir, et glacé qu'il lui lançait commençait à faire flipper la jeune fille.
En moins de quelques secondes, l'étudiant en médecine explosa, racontant qu'elle parlait de trop, qu'elle n'était pas supposée savoir. Sa colère sortit encore plus, et il balança sa chaise contre son bureau. Surprise de ce geste si peu habituel de la part d'Andrew, Leslye recula de quelques pas, des larmes commençant à venir se coller dans le coin de ses yeux. Son estomac se noua comme un fil que l'on enroule n'importe comment. La peur s'insinuait dans les entrailles de son ventre.
La colère, liée à sa déception continuait à le faire exploser. « J'ai pas été accepté en musique! Pas du tout, niet! Recalé! » C'était donc ça? Andrew n'avait pas été reçu dans l'école de musique, et il étudiait la science à cause de ça? Leslye comprenait sa déception. Andrew rêvait de devenir musicien, ou de pouvoir faire de la musique son métier. C'était son seul vrai rêve, sans doute le plus important qu'un étudiant puisse avoir: celui de son avenir. Et là, en apprenant que ce n'était pas possible, ça avait du lui faire un choc terrible. Leslye pouvait concevoir ça, mais en aucun cas, elle ne pouvait comprendre pourquoi il ne lui en avait pas parlé. En le voyant s'approcher d'elle, elle recula encore de quelques pas, effrayée par la vision qu'elle avait de lui.
Il enfonça de nouveau le clou en disant qu'il n'avait pas le choix, qu'il n'avait rien d'autre. Leslye aurait aimé lui dire quelques mots sympathiques, des mots qui pourraient lui remonter le moral. Après tout, Andrew n'était pas à plaindre. Il avait été accepté dans une fac. Certes, ce n'était pas celle qu'il désirait par dessus tout, mais au moins, une fac avait accepté de l'avoir. Elle connaissait certaines personnes de sa promo qui avait été recalé dans toutes celles qu'ils voulaient. Oui, j'avoue, Leslye n'était pas très bon psychologue. Andrew continua à s'approcher d'elle. Craignant ses gestes brusques et si inhabituels, la jeune fille voulut de nouveau reculé. Son talon heurta le mur, et elle dut se laisser embrasser, repoussant son petit ami. « arrête, je veux pas! ». Ses deux mains se posèrent sur sa poitrine, le repoussant de toutes ses forces. Ce n'était pas le moment des embrassades. Andrew avait pris conscience qu'il aurait dû lui dire, et lâcha un juron.
Sa main s'était refermée sur le poignet de Leslye. Enfermé dans sa bulle de colère, il n'avait sans doute pas senti à quel point, il tenait son poignet fermement. Il commençait à lui faire mal. Les larmes aux yeux, la jeune fille murmura alors un « tu me fais mal là. ». De sa main gauche, elle agrippa la main d'Andrew pour qu'il la lâche. Ses yeux embués de larmes, elle baissa la tête, pour ne pas qu'il remarque son malaise. La violence qui sortait des faits et gestes de son petit ami lui rappelait une autre forme de violence.
Une fois qu'il l'eut lâché, Leslye ravala ses larmes, se forçant à penser qu'Andrew n'était pas comme ça, qu'elle ne risquait rien. Coincée entre le mur et lui, elle haussa le ton. « C'était pas une raison pour me le cacher! » Elle fit une légère pause durant laquelle, elle se massa doucement le poignet. « tu devrais avoir confiance Andrew. » Elle déglutit, et osa lever les yeux vers lui. « je ne comprends pas pourquoi tu ne m'as rien dit. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyLun 20 Sep 2010 - 4:28

Andrew relâcha son emprise sur le poignet de Leslye lorsque la jeune fille lui fit comprendre qu'il y allait trop fort. Il n'avait pas voulu lui faire mal. Néanmoins, Leslye venait de le repousser alors qu'il avait voulu l'embrasser et la honte se mêla à la colère déjà en lui. Mais pourquoi diable refusait-elle son baiser? La question ne se posait même pas, elle en avait pas envie. Mais Andrew détestait ça, il avait l'impression que son orgueil venait de manger toute une claque. « C'était pas une raison pour me le cacher! » Il recula d'un pas afin de la toiser du regard. Elle avait l'air effrayée. Effrayée par lui? Néanmoins, il eut tôt fait d'oublier la peur qu'il lisait dans les yeux de Leslye alors qu'il secouait la tête. « Tu devrais avoir confiance Andrew. Je ne comprends pas pourquoi tu ne m'as rien dit. » Son regard s'était posé sur le poignet de Leslye, qu'elle massait sans doute pour effacer la douleur qu'il lui avait procurée. Il s'en voulait de lui avoir fait mal. Vraiment. « Tu comprends pas! Je voulais tellement être doué! Pour toi! Pour Gabriel! Pour tout le monde! Je voulais avoir un truc différent pour que tu t'intéresses à moi! Je voulais que tu puisses être fière... » Fière de sortir avec lui, fière de dire qu'elle sortait avec Andrew McAllister et qu'il deviendrait un grand musicien. Il voulait la prendre à témoin quand il composerait de nouvelles chansons, qu'elle puisse lui dire ce qu'elle en pensait. Il voulait pouvoir bosser à côté d'elle en la dérangeant dans ses travaux parce qu'il ferait trop de bruit. Tant de choses qui ne se réaliseraient pas...

« En fait... Je le voulais surtout pour moi. Tu peux pas savoir comme ça me fait chier! » Énervé, il redressa un peu la tête, les yeux rivés sur le plafond pendant de brèves secondes. Il se rapprocha néanmoins de Leslye, ses lèvres se déposant sur sa mâchoire avec un peu plus de douceur alors qu'il fermait les yeux, appuyant finalement son front sur le mur derrière elle en fermant les yeux. Ses poings étaient serrés, son corps tendu. Il aurait balancé son poing dans le mur si seulement il avait su qu'il n'y ferait pas un trou. Il devait réellement se reprendre. L'odeur de Leslye sembla néanmoins le calmer alors qu'elle semblait un peu surprise de sa soudaine soumission. Lorsqu'il sentit que les battements de son coeur revenaient plus ou moins à la normale, il s'éloigna de quelques pas, le regard fuyant. La réponse à son pourquoi il agissait ainsi s'imposa à lui comme une évidence. Il venait de décevoir la dernière personne qui ne savait pas encore à quel point il était faible. C'était bel et bien de la faiblesse que de ne pas pouvoir avouer son échec.

Leslye n'avait pas bougé et Andrew franchit les quelques pas qui les séparait, honteux et surtout, mal-à-l'aise. Sa main glissa sur la joue de la jeune fille avec douceur alors qu'il essuyait l'une de ses larmes de son pouce. Ses lèvres se posèrent sur son front pour y déposer un baiser, conscient qu'il venait de de dépasser le cap, qu'il venait de commettre une erreur impardonnable. Il baissa les yeux sur son poignet en se mordant la lèvre, ses doigts caressant sa peau avec délicatesse. « Je voulais pas te faire mal... J'étais pas prêt à t'annoncer ça, j'ai été mis au pied du mur et... » Il haussa les épaules avant de poser finalement ses prunelles dans les siennes, n'ayant rien à ajouter. Ses lèvres se posèrent sur les siennes avec la douceur dont il n'avait pas fait preuve quelques instants auparavant et ce ne fut que lorsqu'il rompit le baiser qu'il appuya son front contre le sien, laissant ses doigts glisser dans ses cheveux. « Je suis désolé... Pleure pas... » Il l'attira à lui en fermant les yeux, se mordant la lèvre alors qu'il venait de perdre le contrôle de la situation, pourtant pas si compliquée. Sans doute aurait-elle compris, s'il lui avait expliqué calmement au lieu de s'énerver. Mais il s'était sentit attaqué alors qu'il s'était cru en sécurité. Il avait baissé les armes, il s'était plongé avec concentration et manque d'intérêt dans des devoirs qui ne l'intéressaient que très peu, mais il se rendait compte à quel point sa réaction avait été inconsidérée. Futile. Exagérée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptySam 25 Sep 2010 - 12:13

Leslye adorait le théâtre, elle aimait jouer, rentrer dans la peau de personnage les plus loufoques, et les plus durs à mimer. Mais le theâtre était un jeu pour elle. Elle pouvait parfaitement remplir cette mission quand elle montait sur les planches, devant des personnes. Jamais, elle n'avait réussit à mimer un personnage dans la vraie vie, quand les émotions étaient bien trop fortes pour cela. Elle aurait pu faire comme si de rien n'était, faire comme si Andrew ne lui avait pas fait mal, et faire comme si il ne lui faisait pas peur. Mais c'était au-dessus de ses forces. Elle était incapable de rester stoïque dans cette situation.
Tapie contre le mur de la chambre d'Andrew, Leslye tentait d'apercevoir son petit ami à travers son rideau de larmes. L'énervement ne semblait pas l'avoir quitté. Les yeux levés au ciel, Andrew semblait essayer de se maitriser. Des explications qui donnèrent à Leslye, aucune ne contredisait l'impression qu'avait eu Leslye. Il était malheureux de ne pas avoir eu ce qu'il voulait et elle pouvait parfaitement le comprendre. L'échec était une des choses les plus difficiles à admettre, et Andrew avait un trop bel exemple devant lui (la réussite de Gabriel) pour qu'il ose dire la vérité. Il s'approcha d'elle encore une fois, et vint collé ses lèvres contre les siennes. Surprise par tout ce qu'il se passait autour d'eux, Leslye ne répondit que brièvement à ce baiser. Ses yeux ne le lâchaient pas du regard. Son corps contre le sien, elle sentait un coeur faire un rafus énorme, mais elle était incapable de dire auquel des deux il appartenait. La jeune fille resta là, skotchée contre le mur, le souffle court, et tentant de sécher ses larmes. Andrew semblait se calmer, la tête contre le mur, ou quelques secondes plus tard, à quelques pas d'elle, la laissant enfin respirer profondément.
En jetant son regard sur lui, Leslye remarqua qu'il la dévisageait. Il prenait sans doute conscience de la peur qu'il lui avait infligé dans sa colère. Son petit ami fit les quelques pas les séparant, la jeune fille restant elle, collée contre le mur, soulagée de le voir aussi calme. Une main glissa sur sa joue, et elle comprit que les larmes n'avaient pas fait qu'un petit tour dans ses yeux, mais avaient décidé de se faufiler sur sa peau. Le baiser qu'il lui mit avec tendresse sur le front la rassura pleinement. Elle venait de retrouver devant elle, le Andy qu'elle connaissait. Il fit preuve de douceur par la suite, lui murmurant des excuses. Leslye se laissa alors emporter, et vint se coller contre son torse. Sa tête contre son épaule, elle se sentit beaucoup mieux. La peur qui circulait entre ses organes venait de s'en aller, laissant derrière elle, une tout autre sensation: celle de la sécurité. Elle ferma les yeux un instant, ses mains se glissant sur le dos d'Andrew, et sa tête restant collée contre son épaule. « Je ne t'en veux pas. » Non. Elle ne lui en voulait vraiment pas. Après tout, il n'avait pas osé lui dire, et elle était consciente qu'elle avait fait bouger les choses bien plus rapidement qu'il ne l'aurait voulu. Rassurez-vous, elle ne croyait pas non plus qu'elle n'aurait pas du venir faire cette surprise; elle était loin de s'excuser pour ça. Elle n'avait rien fait de mal, elle pensait juste lui faire une grande joie en venant le voir à l'improviste.
Ouvrant les yeux, Leslye passa discrètement une main sur ses joues, et leva de nouveau ses yeux humides sur son petit ami. « Ecoute.. » Elle fit une légère pause, cherchant les mots justes pour pouvoir lui dire tout haut ce qu'elle pensait.« tu peux tout me dire, tu sais. Je ne te jugerais pas parce que tu n'as pas réussit ce que tu voulais. » Elle se hissa un peu, et lui piqua un baiser sur ses lèvres. « et tu sais Andrew, tout les musiciens ne sont pas passés par une école de musique. » dit-elle avec un petit sourire. « et ceux qui l'ont fait, ne l'ont pas forcément eu du premier coup. »
Leslye tentait de faire comme elle pouvait pour lui remonter le moral. Depuis que son coeur avait repris un rythme normal, et depuis que la peur s'était faufilé hors de ses entrailles, elle pouvait tenter de l'aider à sourire de nouveau. Il n'avait pas réussit, et alors? Il est rare que les gens réussissent tout la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyDim 26 Sep 2010 - 0:00

Andrew fut presque surprit de la voir l'embrasser d'elle-même alors qu'il avait cru l'avoir perdue. Il s'était énervé contre elle pour une connerie et il l'avait fait pleurer. Il ne comprenait pas pourquoi elle avait réagit comme ça puisqu'il n'avait pas été excessivement violent avec elle, non plus. Sa main glissa sur sa nuque alors qu'il répondait au baiser, la rapprochant de lui d'une légère pression au creux de ses reins. « Et tu sais Andrew, tous les musiciens ne sont pas passés par une école de musique. » Il baissa les yeux avec un léger soupir, sa main glissant en une douce caresse dans son dos. « Je sais... » Il ne pouvait toutefois pas empêcher la corde de se resserrer autour de sa poitrine dès qu'il y pensait, c'était au-delà de ses forces. « Et ceux qui l'ont fait, ne l'ont pas forcément eu du premier coup. » Andrew lui vola un léger baiser avant de poser son front contre le sien, simplement. « Je sais. C'est gentil d'essayer de me rassurer. »

Les larmes étaient toutefois visibles dans les yeux de Leslye et l'adolescent passa délicatement son pouce sur sa joue pour les essuyer, conscient qu'elle pleurait à cause de lui. Sa colère était entièrement disparue maintenant qu'elle était au courant, maintenant qu'elle lui avait dit que ça ne changerait rien. « Je voulais pas m'énerver contre toi... Ça me fait vraiment plaisir que tu sois là. » D'une voix plutôt douce, il se permit de la rassurer alors qu'il était heureux qu'elle soit à ses côtés, malgré tout. Il la serra contre lui en caressant doucement ses cheveux, enfouissant son nez dans son cou pour la chatouiller légèrement et tenter de retrouver le calme et la sérénité qui étaient les leurs lorsqu'ils étaient tous les deux. Il avait vraiment tout gâché. La surprise avait été gâchée par nul autre que lui-même, alors qu'il lui avait mentit depuis le début. Il ferma les yeux en poussant un léger soupir, laissant son souffle glisser dans le cou de la jeune fille.

Toutefois, il finit par s'écarter légèrement, soucieux. Il posa les mains sur les joues de Leslye afin d'encadrer son visage et l'embrassant délicatement avant d'oser demander ce qui lui brûlait les lèvres depuis un moment. « Pourquoi est-ce que tu as réagit comme ça...? Je me suis emporté, c'est vrai, mais... T'avais peur que je te... frappe? » Le dernier mot, effacé, n'était plus qu'un murmure alors qu'il reculait de quelques pas, inquiet et déçu à l'idée qu'elle puisse penser qu'il puisse agir de la sorte. Il se rendait compte à quel point il avait pu paraître énervé alors qu'il repassait les évènements dans son esprit. Il n'avait pas voulu l'effrayer et il n'aurait pas pu la frapper, évidemment. Ses yeux se posèrent néanmoins sur le poignet de la jeune fille, qu'il avait serré un peu trop fort sans doute. Malgré tout, il avait réellement eu l'impression que Leslye avait eu peur de lui, une peur féroce qui l'avait clouée sur place. Était-il si effrayant? Si monstrueux? Aurait-il été capable de la frapper alors qu'elle n'avait rien fait de mal? Jamais de la vie. Il s'était néanmoins reculé encore, comme pour s'assurer de mettre une distance suffisante entre Leslye et lui.

« J'aurais jamais fait ça... » murmura-t-il en secouant légèrement la tête, les sourcils froncés. Il ne voulait en aucun cas lui donner l'occasion de croire qu'il aurait pu agir de la sorte, mais il la lui avait déjà offerte sur un plateau d'argent. Elle n'avait qu'à analyser sa réaction, trop brusque et exagérée pour la situation, pour tenter de s'imaginer ce dont il était capable de faire lorsqu'il était véritablement en colère. Et pourtant, non... Andrew n'était pas comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyDim 26 Sep 2010 - 12:12

Leslye fut soulagée lorsqu'elle se rendit compte que le calme avait de nouveau envahit le corps d'Andrew. Son front collé contre le sien, Leslye lui envoya un petit sourire quand elle l'entendit dire que c'était gentil d'essayer de le rassurer. Le rassurer.. C'était un bien grand mot. Elle n'avait jamais été douée pour rassurer les gens. Mais à chaque fois, elle essayait quand même. De toute façon, elle croyait dur comme fer à ce qu'elle lui avait dit tantôt. Chaque personne connait des échecs dans sa vie, mais ce n'était pas pour autant une raison pour qu'il ne réussise pas. Et elle était même persuadée que ceux qui connaissaient l'échec étaient ceux qui allaient le plus loin, parce qu'ils avaient compris le sens du verbe 'se battre'.
Le petit sourire qu'elle affichait contrastait avec ses yeux encore humides. Son petit ami le remarqua bien. Elle sentit de nouveau le contact de ses doigts de guitariste sur sa joue. Il s'excusait encore, ajoutant même que ça lui faisait plaisir qu'elle soit là. Elle le savait malgré le doute qu'elle avait eu. Mais elle se maudissait quand même d'avoir autant brusquer les choses. Parce qu'après tout, si il s'était énervé autant, c'était de sa faute. Elle oublia tout lorsqu'elle sentit le bout de son nez dans son cou, la chatouillant. Avec un sourire, elle se contorsionna pour arrêter ce chatouillement si agréable. Sa tête était collée contre son torse. Elle sentait son souffle dans le creux de son cou, et elle sentait son coeur cogner contre son oreille. Leslye aurait pu rester de nombreuses minutes comme ça; parce que maintenant, elle se sentait vraiment bien.
Toutes les bonnes choses ont une fin, et Andrew se recula un peu, encerclant le visage de Leslye entre ses deux mains. Légèrement surprise, Leslye se laissa faire, ses yeux inquiets posés sur le jeune homme. Il ne tarda pas à lui dire quelques mots, la questionnant. « Pourquoi est-ce que tu as réagit comme ça...? Je me suis emporté, c'est vrai, mais... T'avais peur que je te... frappe? » Il en venait directement aux faits. En entendant ce dernier mot dans un murmure, Leslye se rendit compte de l'effet qu'elle lui avait renvoyé. En le voyant si énervé, en le voyant bousculer cette chaise, elle avait réellement eu peur. Elle s'était demandée si il ne serait pas capable de la frapper. Et cette idée abominable lui avait fait perdre confiance en lui durant quelques secondes. Ses yeux, d'habitude fixés sur lui, cherchèrent un coin de la pièce où regarder. Ils se posèrent sur le bureau, si peu rangé d'Andy. Elle le vit du coin de l'oeil reculer de quelques pas, et l'entendit murmurer un « J'aurais jamais fait ça... » Elle releva alors ses yeux vers lui, et le vit, dépité, secouant légèrement la tête. Oui, elle savait qu'il n'aurait jamais fait ça. Mais pourtant, elle avait cru qu'il en était capable. Prise au dépourvu, Leslye ne savait quoi répondre. Sa gorge nouée ne l'aidait en rien. Elle passa sa main droite dans ses cheveux, cherchant à remettre quelques mèches correctement. Une fois que ce fut fait, Leslye ne sut quoi faire d'autres de son corps. Elle voulait se serrer contre lui, mais elle savait qu'il reculerait encore jusqu'à avoir la réponse à sa question (c'était têtu un McAllister), et de toute façon, elle n'avait pas le courage de bouger. « Je le sais bien Andrew, mais.. » elle passa sa main droite sur son visage, comme pour évacuer le stress et la fatigue, la peur et le soulagement. « j'ai vraiment eu peur que tu te laisses aller, et que... » murmura-t-elle, se stoppant net. Elle secoua alors la tête, et se rapprocha doucement de lui. « je sais que des gens passent leurs nerfs sur d'autres personnes alors qu'ils les aiment énormément. » Ses mains aggripèrent les siennes « j'ai confiance en toi Andy, mais, j'ai pas pu m'empêcher. » Elle joua un peu avec ses doigts, et murmura un « je suis désolée. » s'excusant alors d'avoir eu cette vision horrible de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyMar 28 Sep 2010 - 5:01

« Quoi? Qu'est-ce que tu veux dire? » Bien sûr que les gens passaient leurs nerfs sur les autres de temps en temps. Pour certains, c'était plus souvent que d'autres. Mais même si tout le monde le savait, personne n'avait peur de cette façon-là. Pas de lui. Andrew avait déjà frappé, bien sûr, mais jamais pour le plaisir, que par nécessité. Il laissa son regard dériver sur leurs mains entrelacées, les sourcils légèrement froncés. « Désolée pourquoi? D'avoir eu peur? Arrête, t'es pas sérieuse...? » Ses mains glissèrent sur ses hanches pour la rapprocher de lui alors qu'il lui volait un baiser avec fougue, se reculant jusqu'à la pousser sur le lit. Il l'embrassa dans le cou en l'écrasant de son poids, faisant tout de même attention pour ne pas lui faire mal, avant de déposer un baiser sur ses lèvres avec douceur.

Il campa ses mains de chaque côté de Leslye, entourant ses jambes de siennes, la stabilisant complètement sous lui. Malgré les frissons qui le parcouraient, malgré son envie d'elle, une question tournoyait toujours dans son esprit et Andrew tentait désespérément de la formuler pour que ce soit cohérent. Il s'inquiétait pour Leslye, il s'inquiétait parce que personne n'avait jamais réagit de cette façon avec lui. Il se redressa légèrement afin de conserver son équilibre et plongea ses prunelles dans celles, brillantes, de la jeune fille. « Pourquoi tu as paniqué comme ça...? Je veux la vérité, Leslye, la vraie de vraie... » Il avait délicatement redressé son menton en resserrant ses genoux autour de ses jambes; elle était prise au piège. Il voulait connaitre la vérité parce qu'il avait la désagréable impression qu'elle ne lui disait pas tout. C'était un peu hypocrite venant de la part d'un gars qui lui avait caché pendant presqu'un mois qu'il n'était pas accepté en musique, mais il espérait qu'il savait être convainquant.

Il caressa délicatement son bras en se demandant si ce même bras avait déjà été tordu, si on l'avait déjà frappée. Il se mit à imaginer Leslye recroquevillée dans un coin de sa chambre en pleurant, clouée sur place, un peu comme elle venait de le faire il y a quelques instants. Fronçant les sourcils en se redressant complètement, cette fois, il déglutit en saisissant une mèche des cheveux de Leslye entre ses doigts. Il les laissa glisser sur sa joue, le long de sa mâchoire, alors qu'il gardait les sourcils froncés. Elle n'avait plus besoin de mentir, il avait découvert. « On t'a fait du mal... » Dans un murmure, c'était davantage une affirmation qu'une question alors qu'il s'allongeait sur elle pour glisser son nez dans son cou et serrer son corps contre le sien pour unir les battements de leurs coeurs. Il roula légèrement sur le côté en ne conservant qu'une jambe à moitié sur elle, parsemant son cou de baisers en fermant les yeux.

Il resta un moment ainsi, à la chatouiller de son souffle, avant d'ouvrir les paupières et de la serrer dans ses bras avec force. « Je te ferai pas de mal moi... Jamais... » murmura-t-il en laissant sa main glisser le long de son bras dans une caresse rassurante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyVen 1 Oct 2010 - 23:39

Elle avait dite une parole de trop sans doute, et même si elle avait tenté de la noyer par d'autres phrases, Andy ne s'était pas laissé avoir. Jouant avec leurs mains, Leslye ne faisait pas attention à l'expression du visage de son petit ami. En réalité, elle refusait de lever les yeux vers lui. Si elle croisait son regard, elle était certaine qu'elle se trahirait, et que lui pourrait lire aisément dans ses pensées. Elle entrelaça ses doigts lorsqu'il lui demanda si elle était sérieuse pour s'excuser. Oui, elle l'était. Mais il ne comprendrait pas. Donner des excuses, c'est facile, et ça permet de se retrancher derrière des mots. Elle se sentait gênée d'avoir ainsi cru qu'il aurait pu avoir des gestes monstrueux envers elle. Alors, oui, elle s'excusait pour ça.
Andrew posa ses mains sur ses hanches, et Leslye posa les siennes sur ses bras, montant plus ou moins, le caressant. Elle sourit en sentant ce baiser sur son cou. Elle se sentit alors embarquée, et fut bientôt couchée en travers du lit, Andrew se couchant au-dessus d'elle. Leslye ne pouvait plus s'en aller -et franchement, elle n'en avait aucune envie-, les jambes et les bras de son petit ami la piégeant. Son cerveau ne pensait plus qu'à une chose: Andrew. Ses mains jouaient sur son corps, arpentant son ventre et son dos. Les yeux fixés sur Andrew, Leslye remarqua qu'il n'y était pas: il semblait préoccupé, et elle eut bientôt sa réponse. Sa tête relevée vers lui, son corps coincé sous le sien, Leslye n'avait d'autre choix que de soutenir son regard. Elle ne répondit rien à sa demande, ne sachant pas mettre des mots sur ce passé. Elle passa ses mains sous le t-shirt du jeune homme, se mordillant les lèvres, en tapotant son ventre. Elle sentit sous ses doigts le corps d'Andrew se raidir. Ses sourcils étaient froncés, et malgré qu'il s'amusait avec une mèche de ses cheveux, il n'avait pas la tête à penser à elle. Elle entendit un murmure « On t'a fait du mal... ». Restant muette, Leslye sortit ses mains de sous son T-shirt, et vint poser une de ses mains sur le visage d'Andrew. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait dire. Il avait tout deviné, et elle ne savait comment acquiesser.
Andrew roula sur le côté, et la prit dans ses bras, la chatouillant avec son souffle. Les yeux rieurs, Leslye l'écouta dire « Je te ferai pas de mal moi.. Jamais... ».
Sa main passa délicatement sur son bras, et Leslye ressentit l'un des plus agréables frissons la parcourir. Son regard posé au plafond, elle eut un superbe sourire sur son visage. Elle se releva légèrement, et posa sa tête contre le torse d'Andrew, continuant de glisser ses doigts sur son ventre. Dans un souffle, elle murmura « je le sais bien. » Ses yeux se posèrent sur le bureau surchargé de travail du jeune homme, et elle ouvrit la bouche, sentant le souffle du jeune homme dans ses cheveux ondulés. « Mais c'est pas ce que tu crois. C'était pas un monstre; il nous aime vraiment. » Ses doigts tapotèrent le ventre d'Andrew, comme si elle jouait au piano dessus. Elle bougea légèrement, et entreprit de glisser sa tête dans le creux que formait le cou d'Andy. Ses lèvres se posèrent sur sa peau, et elle l'embrassa, prolongeant son baiser et remontant jusqu'à sa bouche, ses mains scrutant son visage. Cette situation lui plaisait énormément, les paroles qu'ils s'échangeaient un peu moins. Leslye n'avait jamais ouvert la bouche sur cette histoire. Pas même avec sa soeur. Encore moins à sa mère. Et moins encore à sa famille ou à ses amis. C'était son secret, celui qu'on gardait au plus profond de soi. C'était impossible de parler. Avouer que l'on se faisait battre pour un A- -jugé trop peu- n'était pas facile. Elle en avait souffert de subir, de voir, d'entendre. Elle avait été une enfant battue. C'était en se taisant qu'elles s'étaient protégées. Leslye jeta un coup d'oeil à Andrew, et entreprit de l'embrasser sur la bouche. Elle n'avait pas été la plus touchée; sa soeur avait trop joué de son rôle d'aînée. Elle n'avait pas à se plaindre. Sa main droite fila sur le haut de la tête d'Andrew, et elle continua ce baise fougueux. Le temps qu'ils s'embrassaient, c'était des paroles en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] EmptyDim 3 Oct 2010 - 2:23

« Quelqu'un qui vous aime ne ferait pas ça. » Il avait murmuré ces quelques mots comme une certitude, alors qu'il ne voulait en aucun cas la vexer. Pour lui, c'était juste... évident. Personne ne pouvait aimer quelqu'un tout en le battant; c'était impossible. Il la laissa faire alors qu'elle l'embrassait et posa une main sur sa hanche pour la tirer sur lui, glissant sur le dos alors qu'il répondait avec fougue à son baiser. Ses mains glissèrent naturellement sous le tee-shirt de la jeune fille alors qu'il embrassait sa mâchoire, son cou, mordillant parfois sa peau avec délicatesse. Il lui retira le vêtement en laissant ses doigts parcourir le dos nu de Leslye, sentant sa respiration s'accélérer brusquement. Il la fit rouler sur le côté afin de se retrouver sur elle et entreprit de lui retirer son jeans en déposant des baisers un peu partout sur sa peau découverte. Il revint embrasser avec passion ses lèvres, multipliant les baisers sur son visage et dans son cou alors qu'il perdait lui-même son tee-shirt et que les mains de Leslye s'attardaient sur son jeans.

Il déposa un baiser dans le cou de la jeune fille alors qu'il se glissait à ses côtés, un bras entourant sa taille. Il laissa glisser ses lèvres dans ses cheveux en fermant les yeux, profitant de l'odeur de la jeune fille en la serrant contre lui. Il reprenait peu à peu sa respiration et il saisit le drap afin de le remonter sur le dos de Leslye, sa main caressant doucement son dos.

Il était peut-être encore tôt, mais Andrew, tout comme Leslye, ne semblait pas vouloir bouger. Il ferma les yeux et ne sut pas combien de temps il demeura ainsi, jusqu'à ce qu'un léger coup à la porte le sorte violemment de son état de larve. « C'était quoi tout ce raffut? On aurait dit qu'un bulldozer détruisait ta chambre! Oh... » Le regard de Gabriel s'était posé en premier sur le couple, heureusement couvert, enlacé dans le lit, alors qu'il découvrait la chaise renversée. « Tu peux pas attendre qu'on te dise que c'est okay avant d'entrer? » grimaça Andrew sur un ton plutôt calme alors que Leslye semblait dormir à ses côtés. Il ne savait pas combien de temps il avait somnolé, mais ça devait faire un moment. « Non. Avec la dispute que j'ai entendue, je pensais pas vous trouver comme ça! J'ai eu une discussion ennuyante à mourir avec... » Gabriel n'eut pas le temps de poursuivre qu'Andrew se redressait légèrement en l'interrompant. « J'en ai rien à faire, Gaby! Tu vois pas que tu déranges, là? »

Le regard amusé de Gabriel croisa celui, énervé, d'Andrew alors qu'il secouait la tête en riant légèrement. « Je voulais juste te dire que je dois passer au bureau et que je ne vais pas manger avec vous. Romain devrait arriver bientôt, y'a de l'argent sur la table si vous voulez commander. » Andrew hocha vivement la tête afin de presser Gabriel à s'en aller. Il n'osait pas vraiment se redresser, de peur de réveiller sa belle, endormie, et il poussa un soupir alors que Gabriel quittait la chambre avec un sourire, lui souhaitant de passer une bonne soirée. Andrew maugréa quelques mots en le semant de fermer la porte et poussa un soupir de soulagement lorsqu'il put enfin se détendre en posant la tête sur l'oreiller, serrant délicatement la jeune fille contre lui pour ne pas la réveiller.

SUJET TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1407 - Disappointing lie [Andrew] N°1407 - Disappointing lie  [Andrew] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°1407 - Disappointing lie [Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-