AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

Partagez | 
 

 N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Vide
Message(#) Sujet: N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) EmptyDim 15 Aoû 2010 - 16:57

    Installé à la table de la salle à manger Nathan avait le regard posé sur sa mère. Il venait d’entendre quelque chose qu’il avait du mal à avaler. Pour être honnête il se demandait s’il avait bien entendu mais en regardant Lily il savait que oui. Malheureusement pour lui il n’avait pas rêvé. La petite Joy, la deuxième petite fille du docteur Foster, voulait bel et bien appeler Lily ‘maman’. Nathan sentit ses mains, jusqu’à là calmement posées sur la table, devenir petit à petit moites. D’ailleurs le jeune garçon les glissa bien vite sur ses genoux pour les essuyer sur son jeans.

    « C’est, c’est une blague. Pas vrai ? », lança Nate en fixant sa mère.

    Le gamin était encore assis sur sa chaise mais il sentait que ça n’allait pas durer bien longtemps. Il était fils unique depuis dix ans. Et pendant dix ans il s’y était habitué. Il était vrai qu’il pensait parfois au rôle de grand frère qu’il aurait pu jouer, ou même qu’il pourrait jouer, mais là tout était différent. Il ne s’agissait pas d’un enfant qui avait le même sang que le sien, il s’agissait d’une petite fille qui lui était totalement inconnue. Bon, d’accord, pas totalement. Nathan avait déjà vu Joy, il lui avait même parlé à plusieurs reprises mais cette petite fille n’était pas sa sœur ni la fille de Lily. Alors il ne comprenait pas que Lily puisse accepter que Joy l’appelle ‘maman’. Après avoir soufflé, il repris, sur un ton qui commençait à se vouloir plus sec.

    « Moi j’veux pas. T’es pas sa mère quand même. Elle en a peut-être plus de maman mais bon, c’est pas une raison. J’trouve déjà qu’elle te voit trèèèès souvent, ça va comme ça. Après ça va être quoi, hein ? J’vais devoir appeler Anton ‘papa’ ? Parce que j’en ai un de père ».

    Nate se leva alors de sa chaise et se dirigea vers la cuisine. Il avait besoin de boire quelque chose de frais. Il ouvrit l’un des placards et y attrapa un vert. Après l’avoir posé sur la table il se dirigea vers le réfrigérateur et y pris du jus de fruits. Il se servit et le bu en une seule fois. Tout en revenant dans la salle à manger, il lança.

    « Puis attends. C’est pas ta fille. Je, j’te suffit pas ? C’est parce que j’ai été pénible et pas, pas très sympa avec Anton et toi que tu, tu la laisserais faire ça ? Parce que j’me suis excusé déjà mais je peux le refaire. Toi t’as envie d’avoir une fille, enfin, qu’elle t’appelle ‘maman’, t’en a envie ? ».


    Ca faisait assez mal à Nathan que Joy veuille appeler Lily ‘maman’. Enfin, c’était surtout l’idée que Lily accepte qui le blessait. Il était son seul garçon, son seul enfant et il tenait à sa mère. En plus de ça c’était un jeune garçon plutôt possessif avec sa mère, alors l’idée que quelqu’un d’autre appelle Lily ‘maman’ le dérangeait…beaucoup même.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) EmptyDim 15 Aoû 2010 - 19:49

Lily & Nathan


▬ how do you love someone ? ▬



    Elle savait que ce sujet serait très difficile à amener avec Nathan, mais delà à ce qu'il réagisse comme il le faisait présentement, ça Lily ne l'avait réellement pas vu venir, mais alors pas le moins du monde. A vrai dire, elle s'était attendue à ce que Nathan réagisse mal en apprenant que la jeune Joy souhaitait dorénavant appeler Lily “maman”. Il avait le droit de mal prendre cette nouvelle, mais delà à faire culpabiliser sa mère comme il était en train de le faire présentement, il y avait tout de même des limites à ne pas franchir, non ?

    Assis tout les deux autour de la table de la salle à manger, Lily comprit à l'instant même que Nathan lui ait demandé si ce qu'elle était en train de lui annoncer était vrai que tout allait empirer de minutes en minutes pour ne pas dire de secondes en secondes même. Nathan était devenu un petit garçon malheureusement très impulsif depuis que ses deux parents avaient divorcés et qu'ils avaient surtout décidé qu'entre eux, c'était définitivement terminé. Lily comprenait cela, seulement depuis, elle ne savait plus tellement comment gérer le comportement et surtout le caractère de son propre fils, ce qui était vraiment un comble pour une psychologue à l'enfance. Enfin bref.

    « Non Nate, ce n'est pas une blague. Joy était très sérieuse en me posant cette question. »

    A peine deux phrases de prononcées que Nathan parti au quart de tour en lui balançant sèchement qu'elle n'était en aucun cas la mère de Joy – ce qui était vrai – et qu'elle n'avait en aucun cas l'obligation de tenir ce rôle avec la petite fille. Puis il lui demanda si lui aussi allait devoir appeler d'ici peu Anton “papa”. Bien-sûr que non, quelle question !

    « Je sais que tu as un père, et jamais on ne te demandera d'appeler Anton “papa”. Ton père reste ton père. »

    Voyant soudainement son fils se lever de sa chaise pour filer dans la cuisine. En l'absence de son petit garçon, la brunette poussa un long soupir se rendant compte que la situation allait être difficilement contrôlable d'ici peu. Même maintenant, elle l'était déjà tout compte fait. Mais comment allait-elle pouvoir gérer son fils alors qu'il ne semblait pas accepter le fait que Joy veuille que Lily joue dorénavant un véritable rôle de mère pour elle ?! Elle n'en avait aucune idée et cela l'effrayait à vrai dire. Elle aimait son fils comme personne mais elle aimait également les enfants de son conjoint, delà comment pouvait-elle faire pour rendre tout le monde heureux ? Soudain, Lily vît son fils revenir autour de la table. C'était reparti pour un tour.

    « Chéri, ce n'est pas une punition. Joy a huit ans, elle n'a jamais eu de mère. Maintenant, si tu savoir si j'ai envie qu'elle m'appelle comme ça...ça ne me dérangerait pas non. Nathan, tu es mon fils. Je t'aime comme personne. Seulement, Anton et ses enfants font dorénavant partis de nos vies, que cela te plaise ou non, et j'aime beaucoup Alice et Joy. Un jour, j'aimerai ne plus avoir à faire de différence entre vous trois. Je sais que tu n'aimes pas que je te dise ça mais... »

    Que dire de plus pour faire comprendre à son fils que ce n'est pas parce que Joy appelerait Lily “maman” que cela changerait quoique ce soit pour Nathan.

    « ...tu es mon fils Nate, et je...je ne veux pas que tu penses que ça changeras quoique ce soit. Elle ne va pas prendre ta place. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) EmptyLun 16 Aoû 2010 - 10:56

    Il n’y croyait pas. C’était complètement ahurissant ce que sa mère venait de lui dire. Elle voulait qu’un jour elle puisse ne plus faire de différence entre Alice, Joy et lui ? Mais il était son fils, son seul enfant, la chair de sa chair. Levant de nouveau les yeux vers elle, il ne pu pas réellement se contrôler et cette fois il cria réellement.

    « Ne plus faire de différence entre nous trois ? Non mais tu t’rends compte de ce que tu me dis ? Ah ben moi aussi tiens j’aimerais ne plus faire de différence entre papa, toi et Anton. Ouais, ça va être génial. J’vais laisser Alice et Joy te faire des câlins, t’appeler maman et toi t’agiras avec elles comme t’agis avec moi. Okay, Joy a pas de maman et elle doit être très triste mais si elle t’appelles comme devant moi j’la réduis en bouillie cette gamine ».


    Bon, ça c’était de réelles paroles en l’air parce que Nathan ne ferait pas de mal à la petite fille. C’était un gamin gentil, avec un bon fond. Là il était simplement en colère et il disait donc des choses qu’il ne pensait pas. S’il devait déverser sa colère il s’en prendrait à Lily ou à Anton mais il laisserait les filles de côté. Le jeune garçon souffla alors et contourna la table pour rejoindre le salon. Il ne pouvait pas tenir en place, il était bien trop énervé.

    « Et ça va forcément changer quelque chose si tu la laisses t’appeler comme ça. Attends maman, quand même. T’es pas sa mère. Pas de différence, ça veut dire le même amour c’est ça ? T’aimes Alice et Joy autant que moi ? Parce que je t’assure qu’Anton est très loin d’arriver au quart de ce que je ressens pour toi…ou pour papa. Ca m’écœure ».

    Nathan ne comprenait pas Lily. Il ne voyait pas pourquoi elle ne voulait pas faire de différence entre eux trois. D’accord, elle semblait aimer les filles de Anton. Nate savait même que sa mère avait déjà fait plusieurs choses avec elles mais jamais il n’avait pensé que Lily les aimaient à ce point. Que Joy et Alice l’aiment, ça il le comprenait. Qui ne pouvait ne pas aimer sa mère d’ailleurs ? Elle était géniale même si parfois Nate trouvait qu’elle était trop sur son dos. C’était normal, c’était sa mère. Il avait mal parce qu’il voulait rester son fils, son unique enfant. Il n’aimait pas la relation qui était en train de se créer entre sa mère et les deux demoiselles. Cependant il n’avait apparemment pas son mot à dire, il avait l’impression que Lily avait déjà pris sa décision. Il s’installa un peu brutalement dans un des fauteuils et par colère, fit glisser tous les magasines posés sur la table basse du salon au sol. Il fit tomber ses chaussons et se recroquevilla près des cousins avant de lancer, les larmes aux yeux.

    « De toutes façons tout va de travers. T’es pas à elle, t’es ma maman, t’es que la mienne. C’est pas que j’veux pas te partager mais, mais…ça va me faire mal de l’entendre t’appeler comme ça. Je, un jour tu vas te rendre compte que Joy est plus gentille que moi, plus marrante, plus sage et tu vas la préférer. Et là tu me parles de Joy mais Alice finira par t’appeler comme ça. Elle la voit ou pas sa mère Alice ? Et, et elles finiront par prendre ma place. J’serai exclu ensuite ».

    Il ravala ses larmes et se cacha les yeux. Nathan ne pleurait pas mais il n’en était pas bien loin. C’était difficile d’imaginer Joy appeler Lily ‘maman’ mais il n’avait pas la force de débattre des heures et des heures. Il avait déjà perdu de toutes façons, il le savait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) EmptyMar 17 Aoû 2010 - 15:46

Lily & Nathan


▬ how do you love someone ? ▬



    Nathan ne semblait pas du tout accepter l'idée que sa mère veuille considérer les filles d'Anton comme les siennes dorénavant, pourtant ça semblait normal, non ? Anton et elle, c'était du sérieux maintenant alors il était temps que Nathan se fasse à cette idée et qu'il accepte les envies et surtout les décisions que prenait sa mère. Il n'avait que dix ans, il ne pouvait donc pas faire ce genre de réflexions extrêmement méchantes à sa propre mère, pas à cet âge en tout les cas. D'ici sa majorité, il pourrait dire ce qu'il pensait à sa mère, mais avant cela, il devrait faire ce qu'elle dit et quand elle le dit, tout simplement. Ça ne semblait pas si difficile à faire, si ?

    Prenant sur elle, Lily écouta ce que Nathan avait sur le cœur jusqu'à ce qu'il ose faire des menaces concernant la jeune Joy. Alors là non ! Elle ne le permettrait jamais d'avoir ce genre de propos envers Joy qui ne méritait absolument pas d'être considérée comme ça.

    « Nathan je t'interdis !! »

    Il était hors de question qu'il commence à se prendre pour le roi du monde parce qu'il était le fils de Lily. Elle aimait son fils plus que tout au monde, mais dorénavant elle voulait reconstruire une nouvelle famille avec les Foster.

    « Ça ne changera rien, rien du tout Nathan. Je t'aime, je t'aimerai toujours. Et je ne te demande pas d'aimer Anton comme ton père, je te demande simplement d'avoir du respect envers lui et de ne pas lui faire la tête à chaque fois que tu le verras. Il est important dans ma vie Natha, que tu le veuilles ou non, j'aime cet homme et même si j'ai bien conscience que c'est très difficile à admettre pour toi, je ne vais pas le quitter parce que tu n'acceptes pas Anton. »

    Ça, c'était dit au moins. Elle ne quitterait pas Anton pour faire plaisir à son fils. C'est alors que Nathan lui expliqua que tout allait de travers. Mais non, tout n'allait pas de travers non, elle ne voyait pas ça comme ça. Jamais, au grand jamais Lily n'allait commencer à préférer Joy à Nathan, mais qu'est-ce que c'était que cette histoire maintenant ? C'était du grand n'importe quoi.

    « Joy ne passera jamais avant toi. Jamais Joy et Alice ne passeront avant toi. Je t'aime mon chéri, et ce n'est pas prêt de changer. Il faut juste que tu comprennes que j'ai assez de place dans mon cœur pour tous vous aimer. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) EmptyMar 17 Aoû 2010 - 22:49

    Il était en colère. Nate ne comprenait pas pourquoi Lily pouvait accepter la demande de la petite Joy. Ne comprenant pas et étant à présent énervé il fit comprendre à sa mère qu’il s’en prendrait à la petite fille si elle osait l’appeler ‘maman’ devant lui. Bien évidemment il n’en ferait rien. Nathan n’était pas un gamin violent, encore moi envers plus petit que lui. Il continua, bien remonté et il fini par rejoindre le salon pour s’installer sur l’un des fauteuils. Prenant les cousins avec lui, il les ramena contre son corps comme pour se protéger et trouver un certain réconfort.

    « J’te demande pas de quitter Anton. Et, et, et j’le respecte ».

    Il avait dit cela sèchement mais il ne mentait pas. Nathan était assez grand pour savoir que sa mère avait le droit d’être heureuse avec un homme. Il aurait aimé que cet homme soit son père mais il avait compris qu’eux deux ne s’aimaient plus comme avant. Lily semblait heureuse avec le docteur Foster, Nate le savait même s’il ne voulait pas clairement le dire. Il était également d’accord sur le fait qu’il devait le respect à Anton. Lily et Thomas n’avaient pas élevé leur fils pour mépriser ou manquer de respect aux gens, bien au contraire. La psychologue continua en répétant qu’elle l’aimait. Nathan n’en doutait pas mais il avait peur que Joy et Alice lui volent sa mère, lui prennent sa place. Il déglutit alors avec un peu de mal puis releva la tête vers Lily tout en lui tendant une main. Les larmes commençaient à couler. Sur un ton tristounet il enchaîna.

    « Je t’aime aussi maman. Je, s’te plait, même si ton cœur est assez grand pour nous tous, y’aura toujours une place pour moi, hein ? C’est promis ? Je… ».

    De sa main gauche le petit garçon s’essuya les yeux. Il n’aimait pas pleurer mais là il ne pouvait pas s’en empêcher. Il avait déjà du mal à accepter Anton alors accepter ce que la petite Joy demandait à Lily n’était pas une chose évidente. Pourtant en revenant vivre avec sa mère il lui avait promis de faire des efforts. Il savait qu’il devait adopter un autre comportement et ne pas jouer à l’enfant capricieux. Il n’avait pas imaginé par contre que cela allait être si compliqué.

    « Si Joy t’appelle ‘maman’, c’est que…que tu comptes habiter avec eux ? Enfin, y’a pas de raison qu’elle t’appelle comme ça si, si, enfin comme tu dis qu’un jour t’aimerais bien ne plus faire de différence entre nous trois, alors Anton a envie de vivre avec toi ? ».


    C’était pas bien évident pour Nate. Mais il avait des copains dont les parents étaient divorcés et qui à présent avaient des beaux-parents, des demi frères ou demi sœurs. La vie tous ensemble n’était pas toujours rose, il voulait juste savoir ce qu’il en était pour sa mère et son compagnon, ce qu’ils envisageaient de faire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) EmptyLun 23 Aoû 2010 - 20:06

Lily & Nathan


▬ how do you love someone ? ▬



    La situation était extrêmement délicate pour la maman qui savait bien que son fils avait beaucoup de mal à accepter le fait que deux autres enfants puissent considérer sa mère comme la leur dorénavant. Mais que pouvait faire Lily, franchement ? Elle ne voulait en aucun cas faire en sorte que Nathan lui en veuille, mais elle n'était pas aussi fautive qu'il semblait le croire...ce n'est pas comme si elle avait demandé à ce que Joy et Alice la voient comme leur mère aussi.

    « Je sais mon amour. »

    Oui, Lily savait que Nathan ne lui demanderait jamais de quitter Anton. Evidemment, la brunette ne se voilait pas la face et savait qu'il avait encore beaucoup de mal à accepter la relation qu'entretenait Anton avec sa propre mère. D'un côté, il ne fallait pas se mentir, c'était normal qu'il attende encore un miracle celui-ci étant que ses deux parents se remettent ensemble. Malheureusement pour le petit garçon, cela n'arriverait pas.
    Lui prenant la main, elle se mordilla la lèvre se maudissant intérieurement d'être la raison pour laquelle son fils était en ce moment même au bord des larmes. Faire pleurer son fils était bien la dernière chose qu'elle souhaitait faire, vraiment.

    « Évidemment qu'il y aura toujours de la place pour toi Nate. Oh mon amour... »

    Le prenant cette fois-ci dans ses bras, Lily ferma un court instant les yeux s'interdisant quant à elle de verser la quelconque larme après ce qu'elle venait d'entendre. Nathan ne devait surtout pas douter de l'amour qu'elle pouvait lui porter. Il était tellement important à ses yeux... Bien-sûr, elle voulait également considérer Alice et Joy comme ses enfants, mais elle ne voulait pas que Nathan souffre de cela par la même occasion. Quelle situation décidément !

    « Anton et moi, on en a parlé, mais rien n'est décidé d'accord. C'est encore un peu tôt. Nous voulons que les choses se calment d'abord. Je sais que ce serait un énorme changement que de vivre avec d'autres personnes. On a le temps d'y penser, mais c'est vrai, je ne vais pas te cacher qu'on en a sérieusement discuté. Qu'est-ce que tu en penses toi ? »

    Elle voulait connaître l'avis de son fils. Son avis était très important pour sa mère même s'il semblait évident que dorénavant ce ne serait plus Nathan qui dirigerait la vie de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°2410 ; Et puis quoi encore ? (Lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-