AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -12%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
Voir le deal
999 €

Partagez | 
 

 HELP, i need somebody h e l p. peter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




HELP, i need somebody h e l p. peter. Vide
Message(#) Sujet: HELP, i need somebody h e l p. peter. HELP, i need somebody h e l p. peter. EmptyVen 8 Mai 2009 - 22:07

HELP, i need somebody h e l p. peter. Wh680 HELP, i need somebody h e l p. peter. Th_GraceDever-041b&HELP, i need somebody h e l p. peter. I10-4
Savannah; Roxanne; Peter.


    VACCINS&PANNE D’ASCENSSEUR, ne font pas bon ménage.

    Ce matin Savannah se leva assez tôt, elle c’était habillé un peu plus classe que d’habitude, sans pour autant sortir la jupe, ça c’est pour les grandes occasions. Elle avait mit un jean et un pull col v, noir assortit à des petites chaussures à talon. Elle avait déjà prit son café et ses croissants. Devant la télévision sur une petite table en bois il y avait un plateau bien fait, avec des tartines et un bon chocolat chaud. A la télévision Savannah avait mit la chaîne des dessins animés, tout ce qui plaisait à sa petite file qui n’était pas encore levé. Vous allez vous dire: Mais pourquoi tant d’attention ? Est-ce un jour particulier ? Vous le saurez tôt ou tard.

    Il était temps, temps que la jeune maman de 19 ans aille dans la petite chambre de sa fille tout aussi petite mais bien grande par le cœur et le sourire. Elle entra à pas de velours dans la chambre de Rox. Elle s’accroupie doucement et posa sa main sur le dos de la petite. Il était maintenant 9h00, il est temps. Savannah était entrain de caresser son dos pour la réveiller en douceur. Mais ce qu’elle ne savait pas c’est que la petite était déjà réveillé depuis au moins trente minutes, mais qu’elle préférait faire semblant de dormir plutôt que de sauter dans les bras de sa mère comme elle le fait habituellement. Mais pourquoi se changement de comportement soudain ? Vous le saurez tôt ou tard.

    « Chérie, tu te réveille, je t’es préparé le petit déjeuné. Et j’ai mis les dessins animés. Ton chocolat va être froid, viens chérie. »

    « Peuuuf nan ! J’veux pas. »

    La petite à déjà un caractère bien trempé et prononcé pour son âge. Elle ne veut pas se lever et il y a bien une raison. Aujourd’hui c’est le jour des vaccins, et elle dit se rendre à l’hôpital. La petite à une trouille des aiguille, elle déteste ça et ce met à pleurer alors que c’est une petite fille assez forte qui ne pleure que très rarement, mais quand il s’agit d’aller chez le médecin pour se faire enfoncer une aiguille c’est pas vraiment rassurant pour une petite de quatre ans tout juste. Mais ça maman sait y faire tout de même.

    « Ne fait pas l’enfant chérie, tu sais très bien que tu n’a pas le choix. Je ne veux pas prendre le risque que tu tombe malade Roxanne. Ne fait pas l’enfant. »

    « Mais je suis une enfant ! J’veux pas ! »

    « Roxanne, je ne rigole plus, c’est l’heure de se lever maintenant ! »

    La petite se leva et partit dans le salon sans même faire un bisous à sa mère ou même lui dire un petit bonjour. Ce qui provoqua tout de même un léger pincement au cœur de la jeune maman. Elle suivit sa petite fille dans le salon qui lui faisait définitivement la tête… Le petit déjeuné se passa dans le silence le plus complet malgré les petites appel désespéré de sa mère qui voulait un câlin de sa moitié. Mais elle est loin de se laisser faire cette petite…

    * * *


    Les voilà maintenant main dans la main devant l’hôpital, avançant à pas assez lent puisqu’il fallait plus traîner Roxanne qu’autre chose. Savannah commençait en avoir marre de l’attitude de sa fille. Mais ça allait être bientôt la fin de se cinéma, après ce vaccin elle irait lui acheter une glace à Fairway place. Et elle savait que sa fille allait retrouver le sourire, ou en tout cas elle l’espérait. Elles entrent dans le hall de l’hôpital, sa petite fille qui est habituellement des plus joyeuse et enthousiaste pour peu de chose à le regard aussi fermé et triste qu’est celui de sa mère à longueur de journée, mise à part lorsqu’elle est avec sa fille ou presque. Elle se dirige vers l’accueil:

    « Bonjour, j’ai rendez vous avec le DR Jenkins, c’est quel étage ? »
    « Bonjour, madame et mademoiselle. Cinquième étage madame. »

    Après un merci furtif elle se dirigea vers l’ascenseur le plus proche. Elle appuya sur le bouton et attendit quelques minutes. Sa fille faisait toujours la tête. Savannah en soufflait de lassitude… Elle est vraiment pénible, il y a dès fois où elle est vraiment adorable mais lorsque madame est décidé à faire la tête ça peu durer longtemps. Savannah est pourtant très patiente. Elle a élève quasiment toute seule sa fille mise à part les deux première année ou sa mère était là pour l’aider. Mais maintenant elle est seule depuis deux ans et elle c’est toujours assez bien débrouillé, elle est forte, parce qu’il y a eu des jours vraiment difficiles surtout au début mais maintenant que sa fille est plu grande c’est plus facile, enfin c’est-ce qu’elle pensait . Encore si elle avait un petit ami, le père de Roxanne par exemple, ce qui est loin d’être encore une fois une histoire compliqué. C’est dans ses pensées les yeux mi-clos le regard morose qu’elle ne se rendit pas compte que l’ascenseur était déjà là depuis quelques seconde, une personne finit par la sortir de ses pensées en scandant plusieurs fois un « mademoiselle ». Elle rentra dans l’ascenseur, et dit un désolé tout aussi fortif que le merci de l’accueil. Elle est loin d’être bavarde Savannah et encore moins avec les gens qu’elle ne connaît pas. On entre et sort dans l’ascenseur les gens se succède. Les gens qui vous semble plus que bizarre ou d’autre qu’on aimerait pas fréquenter parce que bien de trop différent de nous. Certain vous font peur et d’un coup vous rapprocher vitre fille plus près de vous, de peur qu’il y ait du grabuge. Puis d’un coup il n’y a plus personne dans l’ascenseur mis à part un jeune homme, plus vieux qu’elle tout de même. Roxanne faisait que de regarder ce jeune homme, d’une manière un peu trop prononcé, ce qui attira l’attention du jeune homme. Et provoqua un gloussement de sa fille de autre ans, qui semblait sous le charme de ce jeune homme.

    « Roxanne arrête de… »

    Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’ascenseur s’arrêta d’un seul coup les lumière s’éteignirent l’espace de quelque seconde avant que d’autre bien plus faible s’allume. Roxanne ne se rendit pas compte tout de suite de ce qui se passait. Mais lorsqu’elle comprit que l’ascenseur ne bougeait plus, elle se rua dans les bras de sa mère elle ne pleurait pas mais avait peur.

    « T’inquiètes pas chérie. »

    Elle caressait les cheveux de sa fille tout en regardant le jeune homme à côté d’elle. Le regard inquiète, et un peu apeuré, elle n’est pas claustrophobe mais n’aime pas se retrouver enfermer comme ça elle finit par être angoissé assez rapidement, mais elle ne veut pas laisser son angoisse prendre le pas parce qu’elle risquerait de la faire passer à sa fille, elle sent ces choses là, elle sait quand sa mère est triste, quand elle est angoissé ou stressé, et ne se gêne pas pour le lui faire remarquer…
Revenir en haut Aller en bas
 

HELP, i need somebody h e l p. peter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Baptist Hospital-