AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez | 
 

 N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Vide
Message(#) Sujet: N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » EmptyJeu 12 Aoû 2010 - 22:18



N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Zj9bbb N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » 21j4zld
13 Août 2011 ♣ N°2107, Apple Road, Miami
CHAMBRE D'AMI





FLASH BACK
31 Juillet 2011 ♣ Chez Maât et Scott, Ocean Grove, Miami


- C'est à cette heure-là que tu rentres ? Demandais-je à Maât avec Valentin dans les bras. Nous nous amusions en attendant le retour du jeune Blythe. Je croyais que tu voulais passer un peu de temps avec ta famille ? Continuai-je en rigolant. Je ne lui en voulais pas. J'étais simplement heureux de le voir arriver. Bien que quelque chose semblait cloché dans son regard.
- Je sais, je sais. Tu m'en veux ?
- Pas du tout. Lui répondis-je en l'embrassant. Mais j'étais toujours inquiet face à son regard qui ne paraissait pas joyeux, ni heureux de ce qu'il aurait pu entendre récemment. Tu te sens bien ? Pourquoi tu es retard ?
- Je suis passé chez Romain. Il voulait me voir. Je le vis hésiter. Il avait quelque chose à m'annoncer avec... Avec Gabriel. Apparement un sujet épineux avait été entamé en présence d'une personne que Maât aurait souhaité ne pas revoir.
- Et c'était quoi cette nouvelle ? Lui posai-je par simple curiosité.
- Ils sont ensemble. M'avoua-t-il sans que je puisse savoir ce qu'il en pensait réellement.
- Tant mieux, non ? S'ils sont heureux, tant mieux. Et puis, ils vont bien ensemble tous les deux, tu ne trouves pas ?
- Si, si. S'ils sont heureux, c'est le plus important. Me répondit-il sans aucune expression de joie. Je doutais de sa réponse mais je préférais ne pas continuer le sujet tabou qu'était Gabriel, son ex-petit ami.


RETOUR AU PRESENT

J'avais emménagé avec Romain, son oncle Alfie et sa tante Mary. Ce soir, je dormais dans la chambre d'ami que mon ami avait soigneusement mis à disposition pour moi. J'étais couché, vétu de mon simple caleçon. Il faisait nuit. Je n'osais pas regarder l'heure qu'il était et je pleurais. Je pleurais depuis je ne sais combien de temps. Mais je savais que cela faisait déjà un bon bout de temps que je me désséchais intérieurement. Si ça continuait ainsi j'aurais pleuré toutes les larmes de mon corps avant le lever du soleil et ce n'était pas glorieux. J'étais malheureux sans lui. Je ne pensais plus qu'à lui que se soit dans mes pensées, mes rêves ou encore mes fantasmes. Maât était partout. Il obnubilait mes pensées, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, depuis notre séparation. J'étais devenu un véritable débris, une carcasse qui ne pouvait plus sortir le soir et qui n'allait que travailler quand sa bonne humeur du jour ne s'envolait pas en quelques secondes. Oui, cette rupture m'avait brisé et je m'en relevais difficilement. L'aide de mes amis était la bienvenue même si pour le moment je ne pensais qu'à moi et à tout ce qu'il m'était arrivé ces dernières semaines. Tout s'était enchainé sans que je puisse l'arrêter et ma vie devenait de plus en plus noir avec ce lourd secret que je gardais en moi depuis cette soirée où j'étais arrivé en retard à notre dîner en amoureux, cette nuit où tout avait basculé encore une fois du mauvais côté, ce jour où je m'étais retrouvé célibataire et sans enfant. J'avais tout perdu et la cause de toute cette tragédie, je la gardais pour moi. Mon retard avait causé ma chute et mon secret était à l'origine de mon retard. Tout était lié et je ne m'en remettais pas. C'est pourquoi toutes ces larmes coulaient, mouillant mon oreiller et le drap du lit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » EmptyVen 20 Aoû 2010 - 20:01

Le 12 Août 2011, 14h25
Un parc près de l'hôpital


Assit dans l’herbe du parc près de l’hôpital, Romain chaussait ses rollers en écoutant attentivement Scott lui expliquer sa nouvelle situation. Le jeune homme n’en revenait pas. Maât et lui, c’était fini ? Comment leur relation avait-elle bien pu déraper à ce point, et ce en si peu de temps ? Romain ne savait pas quoi dire pour remonter le moral de son ami. Il n’avait de toute façon pas toutes les cartes en main pour juger globalement la situation. Dans le doute d’une erreur, il préféra donc dans un premier temps compatir, jusqu’à ce qu’il en apprenne plus sur le pourquoi du comment des choses.
« Je suis désolé pour toi Scott. Vraiment. » dit-il en terminant de nouer son roller droit. « Je ne pensais pas que tout allait aussi mal entre vous. » Il haussa les épaules. « Après, pas étonnant tu me diras vu que nous ne nous voyons presque plus avec Maât ces derniers temps. » Il se leva et marcha vers le bitume sur lequel il se mit à rouler quelques mètres. « Et du coup ? Il t’a foutu à la porte ? Tu vis où ? »
« A l’hôtel. Au Four Seasons. » répondit le jeune cuisinier avant d’avaler une gorgée de son café à emporté. « J’y suis plutôt bien. »
« A l’hôtel ? » Romain pivota sur lui-même pour revenir vers le banc sur lequel Scott était assit. « Bha merde alors ! Quelle idée d’aller à l’hôtel quand on a des amis et de la famille à Ocean Grove ? »
Romain capta le regard fuyant de Scott. Il comprit alors que le sujet était délicat. Il préféra ne pas poursuivre sur cette lancée.
« Viens vivre quelques jours avec moi chez mon oncle et ma tante. »
Scott paru mal à l’aise.
« Non, je… »
« Il n’y a pas de non qui tienne avec moi. » le coupa Romain en patinant puis en zigzaguant plusieurs mètres en marche arrière. « Ils ont encore quelques chambres de libres. Autant en profiter. »
« Vraiment Romain, je préfère l’hôtel. »
« Ouais, c’est ça oui. Et mon cul c’est du poulet ? » Il pivota et revient vers le banc. « Tu vas venir quelques jours chez mon oncle… le temps de te refaire et de te requinquer ! Je ne te laisse même pas le choix. Tu le fais. »
Le 13 Août 2011, 23h48
N°2107, Apple Road


La langue tirée face au miroir de la salle de bain, et ce malgré la présence d’Alfie qui l’observait appuyé contre le châssis de la porte, Romain vérifiait l’état de cicatrisation de son piercing. Tout semblait plutôt bien aller. Il n’avait pratiquement plus mal lorsqu’il mangeait, et il commençait presque à ne plus être gêné par la boule et la barre d’acier inoxydable lorsqu’il parlait. Malgré les quelques taquineries de son oncle qui semblait trouver très drôle l’image d’un Romain la langue sortie face à son reflet, le jeune homme continuait soigneusement de se prodiguer des soins.

« Vous avez des drôles de pratiques vous les jeunes. » s’étonna encore une fois Alfie. « De mon temps, on ne faisait pas ce genre de chose. »
« De ton temps, on avait pas encore découvert la roue ! » lâcha Romain en lançant à son oncle une œillade revancharde.
« Amusant. Très très amusant. » railla le vieux marin. « Fais attention que ça ne s’infecte pas. Ce serait dommage de perdre ta précieuse langue de vipère. »
« Très dommage ! »

Après un baiser sur le crâne en guise de bonne nuit, Alfie s’en alla rejoindre son épouse, laissant seul Romain devant le reflet de son image. Le jeune homme ne quitta à son tour la salle de bain qu’une fois ses ablutions terminée, et un pantalon de toile et un débardeur passé. Alors qu’il marchait vers sa chambre à coucher situé au fond du couloir, il entendit des sanglots derrière la porte de celle occupée par Scott. Romain hésita de longues secondes à réagir. Il était tiraillé entre son désir de soutenir son ami dans cette épreuve, et cette voix qui lui disait de laisser à Scott son intimité dans la douleur. Finalement, après une longue lutte intérieure, ce fut son désir qui prit le pas sur la raison. Romain descendit en courant les escaliers pour se rendre à la cuisine. Il fouilla l’intérieur du congélateur pour en sortir de la glace, puis après avoir récupéré deux cuillères dans un tiroir, le jeune homme remonta.

« Scotty ? » chuchota-t-il en ouvrant délicatement la porte de la chambre occupée par son ami. « Ca ne te dirait pas de noyer ton chagrin dans de la glace vanille/caramel ? Non allégée s’il vous plait ! » Dans la pénombre, Romain rejoignit le lit au bord duquel il s’assit, une jambe repliée sous son derrière. « Allez, je suis sûr que ça te fera du bien. Passe tes nerfs avec moi sur cette crème glacée ! Elle mérite qu’on la dévore la salope ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » EmptyJeu 2 Sep 2010 - 20:32



N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Zj9bbb N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » 21j4zld
13 Août 2011 ♣ N°2107, Apple Road, Miami
CHAMBRE D'AMI




- Scotty ? Surpris, je me retournais dans mon lit pour diriger mon regard totalement humidifiait par mes pleures vers la porte de ma chambre du jour. Ca ne te dirait pas de noyer ton chagrin dans de la glace vanille/caramel ? Non allégée s’il vous plait ! Dans le noir complet, je sentis quelqu'un s'asseoir sur le lit. Romain m'apportait une petite douceur pour noyer mon chagrin à l'intérieur et non sur les draps. Allez, je suis sûr que ça te fera du bien. Passe tes nerfs avec moi sur cette crème glacée ! Elle mérite qu’on la dévore la salope ! Je discernais sa silhouette et un léger sourire mélangé à toute la tristesse que je ressentais se dessina sur mon visage. Il savait trouvé les mots pour me donner un peu de joie dans les conditions actuelles. Je me suis redressé pour m'asseoir contre mon oreiller. J'attrapai la cuillère qu'il me tendait et qui reflétait les quelques rayons de la Lune s'engouffrant dans la pièce.
- Merci. Lui dis-je sincèrement en attrapant mon paquet de mouchoirs qui traînait sur la table de chevet. Je le plaçais à mes côtés et en pris un pour essuyer ses larmes. T'as pris la meilleure en plus. Je piochais dans le pot avant d'amener la cuillère à ma bouche. C'était délicieux, peut-être même assez bon pour oublier quelques secondes mon chagrin et tous mes problèmes. Je ne pleurais plus. Je dégustais lentement ma cuillérée pour que tout ne me revienne pas en pleine face aussi rapidement que cela s'était dissipé. Je ne voulais pas. Pourtant, je serais bien un jour obligé d'y faire face à nouveau, surtout que j'en avais encore parlé à personne. Tout le monde croyait tout connaître, mais aucun d'eux ne connaissait toute la vérité. Il était peut-être temps de passer aux aveux, ici, dans le noir. Sans personne pour vous juger. Sans un seul regard de pitié. Je ne voulais que l'on s'apitoie sur mon sort. J'en avais déjà bien assez avec moi-même. Je reprenais une deuxième cuillère de glace vanille/caramel, histoire de me donner du courage. Tu sais, il s'est passé pas mal d'évènements inattendus ces dernières semaines. Commençais-je par dire. Je prenais mon temps pour parler car tout me revenait en tête par des flashs que je ne maîtrisais pas. J'éloigne toutes les personnes que j'aime, à commencer par Maât. Je sais qu'il avait de bonnes raisons pour me jetter. Lui avouer ce bébé était arrivé trop vite, qu'il n'était pas censé arriver avant quelques mois. Je n'étais pas préparé. Je restais une minute en silence, mangeant toujours de la glace au passage. Les larmes coulèrent à nouveau. Et dire que si j'étais arrivé à l'heure, si rien ne s'était passé, tout aurait était différent. Mais c'est arrivé. Et je ne sais pas quoi faire depuis quelques jours, Romain. Je suis perdu. Comment doit-on réagir après...après un viol ? Il m'était difficile de l'admettre. C'était la première fois que je le disais à voix haute et que je me confessais. J'ai été violé le soir-même au Maât m'a quitté. Je repris un mouchoir. C'est plutôt grotesque comme situation, tu ne trouves pas ? Etre violé puis ensuite jetter à quelques heures d'écarts. J'en ris encore... Continuai-je en rigolant. ...Mais j'en pleure bien plus. Je me suis complètement laissé allé à mon chagrin. Je craquais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » EmptyDim 5 Sep 2010 - 0:54

Allongé sur le dos à côté de Scott, Romain fixait le profil de son ami. La nouvelle qu’il venait d’apprendre était terrible, mais étonnamment, elle ne laissa aucune colère en lui. Elle lui inspirait plutôt un grand sentiment de peine. Une peine que Romain connaissait sur le bout des doigts. Alors comme ça, Scott avait également traversé durant une soirée l’enfer qui fut le sien durant plusieurs années ? Le viol était un vice que Romain connaissait très bien pour en avoir subit plus d’un lors de son mariage avec David. Que ce soit les viols conjugaux, ou les viols orchestrés par les amis de son défunt époux, parfois même sous les yeux satisfaits de ce dernier, Romain avait plus d’une fois vu son corps souillé à l’excès. Avec le temps, il avait apprit à oublier ces mauvais moments. Ils étaient là certes, mais ils étaient silencieux, et Romain avait apprit à regarder ailleurs.

Doucement, le jeune homme se tourna vers Scott, la tête appuyée contre un cousin. Malgré les centaines de questions qui lui traversait l’esprit à cet instant, il ne savait pas trop quoi dire, ni même comment il convenait de réagir. Ce viol remontait à plusieurs jours maintenant, depuis la séparation avec Maât. Scott avait certainement dû en parler à Conner qui était en ce moment même entrain de régler le problème. Il ne servait donc à rien de raviser ces souvenirs douloureux en lui demandant comment tout ceci c’était passé, et comment il avait passé ces derniers jours ? S’il était allé à l’hôpital ou même se confier à un psychologue. Romain décida donc de ne poser aucune question, même si au fond de lui, il aurait aimé savoir à quoi s’en tenir… ne serait-ce que pour éviter d’imaginer le pire… bien que le pire fut déjà arrivé. A quoi bon remuer le couteau dans la plaie ? Tout ce qu’il pouvait faire, c’était tenter d’apaiser la douleur de son ami par des mots et par sa présence. Qui mieux que lui-même pouvait le comprendre ?

« On vit avec, Scotty. » lâcha-t-il dans un murmure à peine audible. « Le viol. » Quelques secondes de silence pendant qu’il cherchait ses mots. « Avec le temps, on apprend à ne plus y penser. Crois-moi. C’est une ombre silencieuse qui se tapit dans l’obscurité d’un coin de ton esprit. Elle est là oui, mais elle se tait cette ombre. Il te faudra simplement du temps. Mais ça passera. Je te le promets. » Romain se redressa sur un coude, regardant fixement Scotty dont le visage était à moitié dissimulé dans l’obscurité. « Je ne sais pas si tu désirs en parler ou si même tu as envie que je te pose des questions pour te lancer, mais sache Scott que je suis-là si tu veux le faire. Je ne te forcerais à rien, et ne te jugerais pas si tu t’ouvres à moi. Je sais combien parfois c’est plus rassurant de taire ce genre de chose, et de faire comme si rien ne s’était jamais passé. Tu n’as pas idée de l’enfer qu'était ma vie avant de rencontrer Gabriel. »

Dans un soupir lasse, Romain retomba sur le dos. Comme pour prouver qu’il était son égale et que lui aussi pouvait confier les pires tourments qu’il avait vécus, Romain ouvrir son cœur. L’obscurité et le calme de la nuit invitaient à la confidence.

« David n’a jamais été quelqu’un de bien. J’ai déjà été violé Scott. Plus d’une fois. Par David souvent, et parfois même par ses amis. J’ai été durant six ans sa putain qu’il souillait et dégradait. Je me rends compte aujourd’hui combien l’amour peut rendre aveugle. Si je te dis ça, c’est pour te dire que ce n’est pas la fin. Tu as reçu un coup mais la vie te réserve encore de belle surprise je pense. Et puis, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Ne laisse pas ce monstre te détruire. N’accorde aucune importance à cette nuit d’horreur. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » EmptyMer 8 Sep 2010 - 21:08



N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Zj9bbb N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » 21j4zld
13 Août 2011 ♣ N°2107, Apple Road, Miami
CHAMBRE D'AMI




J'avais écouté Romain et j'en apprenais encore bien plus sur son mariage avec David. Les apparences sont parfois trompeuses. Tout semblait parfait entre eux. Tout, à moins de rentrer dans leur intimité et de découvrir le visage caché d'un époux envers son mari. Je n'en revenais pas. Entre larmes et désarroi, je m'en voulais de n'avoir rien vu car le jeune Parker aurait bien eut besoin d'une épaule, d'un ami sur qui se reposer. Maât connaissait-il la vérité ? Si oui, pourquoi n'avait-il rien fait ? Pourquoi avait-il laissé tombé Romain en oubliant les actes de son mari ? S'il était au courant, pourquoi être resté muet ? Je connaissais désormais ce sentiment d'impuissance. Ce sentiment de n'être qu'une victime n'ayant pas le choix face à la colère d'un autre. Etre soumis était une chose que je ne souhaitais à personne et malheureusement sur deux personnes présentes dans cette chambre, les deux avaient connu une telle humiliation.

- Si je te dis ça, c’est pour te dire que ce n’est pas la fin. Tu as reçu un coup mais la vie te réserve encore de belle surprise je pense. Et puis, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Ne laisse pas ce monstre te détruire. N’accorde aucune importance à cette nuit d’horreur. Je ravalais mes pleures et mes larmes pour devenir plus fort et oublier. Mais je n'y arrivais pas dans l'immédiat. Je pris le pot de glace dans les mains.
- Ce monstre... Murmurais-je dans ma barbe naissante. Je crois que je ne pourrais jamais oublié ce que "ces" monstres ont fait... Chacun leur tour... Dans cette ruelle sombre. Ils m'avaient attaché les mains et j'étais bloqué entre eux deux. L'un m'empêchait de m'enfuir et l'autre... L'autre, il... Il... je ne pouvais rien faire. Ils m'avaient même collé un bout de scotch sur la bouche. J'avais beau poussé des cris mais rien ni personne ne m'entendait. J'étais seul et perdu. Je repris mon souffle dans un rythme saccadé. Décrire cette scène me demandait beaucoup d'effort mais j'avais envie d'en parler à quelqu'un, de vider mon sac une bonne fois pour toute. Si je ne m'étais pas engueulé avec Conner, j'aurais été le voir. Mais maintenant, avec lui aussi c'est fini. Il m'a étranglé puis frappé. Il a même failli s'en prendre à Valentin, son neveu. Tout ça pour quoi ? Parce que j'ai remis notre nuit incestueuse sur le tapis, que j'ai demandé des explications sur sa disparition et que j'ai osé le critiquer à propos de son nouveau tempérament. J'en peux plus ! Qu'il se débrouille tout seul maintenant. Même si, c'était moi qui avait le plus besoin de lui. Je ne l'avais jamais vu dans un état pareil. Aussi en colère, aussi furieux. J'ai peur. Il me fait peur maintenant. J'avais pris la parole et je ne laissais en aucun cas le temps à Romain de s'exprimer. J'enchainais les révélations sans gêne. Et ne parlons pas de Tyler. Tyler, mon meilleur ami. Celui qui m'a trahi derrière mon dos. Il voulait sans doute blesser Maât mais au final c'est ce qu'il lui a dit qui a déclenché notre fin à tous les deux et que me fait souffir. Il ne serait pas intervenu, je serais encore en couple. Je le hais et je lui ai fais savoir. Je ne veux plus le voir. Il se disait être mon meilleur ami, au final ce n'était qu'un pauvre con. Nous avions couché ensemble : Ok. Il a été ma première fois et aujourd'hui je regrette de l'avoir fait avec lui. Ce n'est qu'un salop égoiste et sans coeur qui ne pense que par sa queue. Pendant tout mon long monologue, j'avais torturé la glace vanille/caramel sans en prendre une seule cuillère. Je m'étais énervé dessus, sacageant tout ce qu'il y avait à l'intérieur. Finalement, après avoir tout déballé, j'en pris un bout. Cette fois-ci, je n'eus aucun mal à me servir puisque la glace ne collait plus le pot. Je suis désolé. Je n'aurais pas dû me laisser emporter pour mes émotions. Je jettais un regard sur le pot. Je discernais mal le contenu mais je pouvais tout de même constater que les dégâts étaient importants. Tiens, prends-le sinon je vais tout gâcher comme un vieux con.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°2107 ♣ « Révélations d'un Soir »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-