AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – 50″ (127cm) (Via ODR + code ...
374.99 € 530.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Vide
Message(#) Sujet: Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden EmptyMar 10 Aoû 2010 - 21:25

Conversation sous un soleil de plomb
Jayden&Diesel

Fouillant dans son placard l'adolescente jeté vulgairement ses vêtements un à un sur son lit déjà bien encombré. Elle s'était mis en tête de retrouver un short en jean qu'elle n'avait pas mis depuis qu'elle avait quitté New York, en fait elle s'énervait surtout contre sa penderie pour oublier la dispute avec son beau-père. Il est vrai qu'elle l'avait cherché. La veille au soir, elle n'avait pas tans pris de drogue que ça, beaucoup moins que d'habitude mais, elle n'avait pas lésiné sur l'alcool. Elle avait bu jusqu'à ce qu'elle ne soit plus capable de ramener la bouteille jusqu'à sa bouche, elle avait bu jusqu'à en vomir. Jhon avait l'habitude des frasques de l'adolescente, à tel point que ça ne le choquait même plus et que même le fait de l'entendre vomir toute la nuit ne l'avait pas dérangé. Néanmoins, il avait appris que Diesel était rentré en voiture -et non pas en taxi- ce qui avait eu le dont de mettre l'homme hors de lui, pour une fois, il avait haussé la voix sur Diesel. « Putain! Tu voulais finir dans quel état ? Tu voulais qu'un conard te fauche la vie ? Comme ta mère ? » Bien sûr toutes ses questions étaient purement rhétorique, il n'avait pas laissé le temps à la blondinette de répondre. « Tu es vraiment inconsciente Diesel ! » Il avait retenu toutes ces paroles les plus mauvaises envers l'adolescent, ce n'était pas sa fille, elle lui rappelait sans cesse. Il avait claqué la porte de la maison, partant au travail frustré, énervé, agacé par le comportement de sa belle-fille, ce soir, après le boulot, il s'accorderait une pause, prendre un verre au bar, soufflait oublier son enfer. Bien sûr que Diesel avait conscience de lui faire vivre un enfer mais, elle était comme ça, se disait-elle pour contré la petite voix dans sa tête qui lui disait qu'elle n'était pas cette fille là, mauvaise et avare de connerie. Néanmoins, elle devait avouer que pour une fois, Jhon l'avait secoué avec ses paroles, en parlant de sa mère il avait touché un point sensible.

Après un passage dans la salle de bain l'adolescente en sorti vêtu de son short et d'un simple débardeur moulant, noir. Elle avait simplement mis un peu mascara et de crayon noir, n'ayant pas envie d'en faire des tonnes aujourd'hui, désirant simplement profiter du soleil. Elle prit son sac et claqua la porte de la maison, prenant soin de fermer la porte à clé, son beau-père la tuerait si elle oubliait de fermer sa demeure.

Perchait sur ses hauts talons, musique dans les oreilles, la demoiselle ignorait où elle se dirigeait exactement, grimpant simplement la rue de Lemon Street. Elle regretta bien vite de ne pas avoir pris son appareil, sa lutte contre la solitude, l'ennui, la haine et tout autres sentiments qu'un être humain pouvait connaître. S'arrêtant au beau milieu de la rue, elle resta bien cinq minutes, immobile, se demandant si elle devait redescendre le cherché. Elle avait tellement la sensation d'être sorti dans l'essentiel, que finalement elle fit demi tour, d'un pas rapide, courant parfois, pour récupérer son appareil, même s'il ne lui servait pas au moins elle l'aurait avec elle.
Une fois muni de son objet fétiche, elle remonta à nouveau la rue, avec un peu plus d'énergie cette fois, agacé par le temps qu'elle avait perdu, même si elle n'avait rien de prévu. Elle releva la tête un instant, pour voir un peu plus loin que ses pieds. Elle afficha un sourire sur son visage. Elle s'approcha un peu plus du beau brun qui était devant elle, se situant à peine un mètre derrière lui maintenant. « Jay' ! » c'est tout ce qu'elle avait dit, dans le simple but d'attirer son attention. Même de dos, elle l'avait reconnu, il faut dire qu'elle avait pris en photo, certes par hasard mais, cela n'empêche qu'elle l'avait reconnu sans difficulté. Jayden, elle l'adorait, en fait elle se sentait en confiance avec lui, n'ayant pas besoin de jouer un rôle ou de se méfier. En fait, il l'avait découvert quand elle faisait de la photo, soit les moments où Diesel est plus que détendu, sans avoir pris de substances illégales. Elle aimait avoir le point de vue du beau brun sur ses photos et puis discuté d'un peu de tout. Finalement, aujourd'hui ce n'était pas plus mal que Diesel tombe sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Vide
Message(#) Sujet: Re: Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden EmptyMar 17 Aoû 2010 - 14:30

Les petites annonces étaient pourtant nombreuses et une ville comme Miami recherchait certainement des jeunes gens dynamique! Alors pourquoi Jayden ne trouvait pas de boulot? Il n'était pourtant pas du genre à se terrer dans son appartement toute la journée, attendant que quelque chose lui tombe tout cru dans la main. Il avait déjà envoyé des dizaines de lettres, passé une vingtaine de coups de fils et frappé à quelques portes, seulement rien. A croire que cette fourmilière qui était cette ville avait déjà tous ses soldats au rapport et qu'elle n'en avait plus besoin d'autre. Ce matin, Jayden ne se démoralisa pas pour autant, il avait passé presque deux mois ici et il fallait avouer que tout était plus cher que dans sa ville natale, il devait donc se dépêcher de trouver un job avant que toutes ses économies n'y passe. Il c'était donc encore levé tôt aujourd'hui, il pris tout de même le temps de déjeuner, de se préparer et de sortir Miko avant de partir CV en mains pour le centre ville. Le journal du matin qu'il avait empreinté sur le pas de porte d'un de ses voisins, en descendant les escaliers, indiquait pas mal d'offre. Toutes n'étaient pas dans son domaine , mais il était vraiment temps de travailler, donc Jay prendrait n'importe quel boulot qui s'offrirait à lui.

Il passa alors la plupart de sa journée en ville à se trimballer de porte en porte de grande agence de publicité, tentant sa chance. Parfois, il était reçu par les dirigeants aimablement, ayant même le droit à un café ses propositions étaient gentillement décliné. D'autre fois, il ne franchissait même pas le bureau de la secrétaire du directeur et restait en bas à attendre pendant plusieurs minutes pour finalement accepté un refus catégorique de monter à l'étage. Il pris tout de même le temps de manger un sandwich entre deux tentative. A la fin de la journée, il était exténué, fatigué, découragé et n'avait qu'une envie, se souler pour oublier. Il passait alors au club vidéo histoire de voir si il ne pouvait pas mettre la main sur un vieux film de Godard. Il affichait un immense sourire lorsqu'il ressorti de la boutique un sac en main contenant 2 DVD de son idole. Il décida de marcher pour rentrer chez lui, l'air frais lui ferais du bien après cette journée pas facile. Il arpenta les rues tout en lisant le critiques énoncé au dos des DVD qu'il venait de se procurer. Lorsqu'il entendit ciré son prénom. Il releva la tête de sa lecture et attendit un instant, comme-ci ce qu'il venait d'entendre n'était qu'un mirage auditif. Puis il se retourna et aperçu Diesel au loin. Il se mit alors à sourire, finalement la journée n'était peut-être pas si nulle après tout! Il s'approcha tranquillement d'elle tout en rangeant les boitiers dans le petit sac plastique que le vendeur lui avait donné. Arrivé à sa hauteur il souria de plus belle.

« Diesel!! Ça fait plaisir de te voir! Comment ca va? Tu me suis encore avoue le! » il se mit à rire.

Depuis qu'il avait surpris Diesel entrain de le prendre en photo dans la rue, il prenait un malin plaisir à la taquiner sur ça. C'était devenu un petit jeu entre eux. Mais il appréciait par dessus tout passer du temps avec elle. certes elle était plus jeune que lui, mais il aimait l'écouter parler de ses photos, les lui montrer, etc ... Elle lui rappelait vaguement sa frangine, dont il n'avait plus de nouvelle depuis qu'il était parti de Columbia et la voir lui donnait du baume au cœur. Et parfois même l'envie d'appeler chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Vide
Message(#) Sujet: Re: Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden EmptyVen 20 Aoû 2010 - 1:30

HS - Je suis désolé, c'est vraiment très moyen :S
L'adolescente était maintenant en compagnie de Jayden, un petit sourire sur ses lèvres, laissant même retentir un petit rire, à peine avait-il dit quelque mot. « Je te traque, comme un véritable paparazzi ! » lui dit-elle sur le ton de l'aveu en montrant son appareil mais, ne pouvant pas s'empêcher de laisser un petit rire lui échapper. Enfin, ceci pouvait tout de même semblait réaliste, après tout ce n'était pas la première fois que Diesel suivait le beau brun avec son appareil en main. Il est vrai que lorsque Diesel l'avait pris en photo dans la rue, elle n'avait pas vraiment été discrète et de toute évidence, elle avait mérité les petites taquineries. Mais, à vrai dire elle appréciait ce petit jeu, les petites taquineries, Jayden étant vraiment un mec bien et avec qui elle se sentait en confiance. « Je vais plutôt bien et toi ? ». La demoiselle ne cita pas la dispute avec son beau-père, parce qu'elle n'aimait pas en parler mais, aussi parce que c'était, une nouvelle fois, elle qui était en tord. Enfin Jay' devait très certainement se doutait qu'elle avait eu une altercation avec Jhon. Après tout, depuis qu'elle le connaissait, Jayden avait souvent entendu parler de dispute 'familial'. Il était rare que Diesel parle de sa famille, étant plus ou moins un sujet tabou mais, elle arrivait à parler à Jayden de son beau-père, ce qui était déjà pas mal. Ce pauvre Jhon qui supportait une adolescente, on ne peut plus insupportable, qui enchaîne connerie sur connerie, soirée sur soirée et lui spectateur de ce désastre, constatant que même un inconnu à plus d'influence que lui sur la demoiselle qui, malheureusement, n'en fait qu'à sa tête.

La demoiselle fixa son intention sur le petit sachet que tenait le brun dans l'une de ses mains. « C'est quoi comme DVD ? » demanda Diesel avec une curiosité naturelle, cette petite curiosité qui ne la quittait jamais et qui par moment lui donnait un air enfantin. L'enfant qu'elle n'était plus depuis un moment déjà, du moins physiquement parlant. Au fond, elle avait toujours, bien caché, son âme d'enfant, bien qu'elle dise le contraire. Enfin, elle se demandait ce que le jeune homme pouvait bien avoir sélectionné comme film, peut-être prévoyait-il une petite soirée tranquille, dans son canapé, devant ces fameux DVD. À Vrai dire, elle le comprenait plutôt pas mal sur ce point, profitait d'une petite soirée, avec le sofa et la télé , ça peut avoir du bon. Enfin, la jeune femme préférait toujours ces soirées trop alcoolisés, accompagnés de substance illicites, enfin le genre de soirées qu'elle fréquentait en conclusion.

« Et tes recherches d'emploi ça avance ? » la voix de Diesel se voulait plus hésitante, ne voulant pas plombé le moral de Jayden, les questions subtiles telles que celles-ci, ce n'était pas vraiment le fort de la petite blondinette. Parce que bien que Diesel est toujours tout ce qu'elle désire directement tout cuit dans la bouche, elle se doutait que passés ses journées à la recherche d'un emploi n'était pas chose facile. Pire même, ceci devait être extrêmement fatiguant et affligeant quand on ne trouvait rien et ce malgré les heures et les heures de recherches acharnées. Parfois, même avec une motivation intense, les refus s'enchaînent elle ne s'imaginait guère dans cette situation, pourtant un jour elle y serait très certainement. Croyez-le ou non, Diesel n'avait pas vraiment l'intention de dépendre de l'argent de son beau-père toute sa vie, certes, c'était confortable pour le moment mais, elle aurait besoin de souffler et d'indépendance un jour ou l'autre. Et découvrir, la vie, la vraie lui ferait du bien plutôt que de vivre dans un palais d'argent comme présentement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Vide
Message(#) Sujet: Re: Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Conversation sous un soleil de plomb. ||Jayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-