AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
Calendrier de l’Avent – LEGO 41690 Friends ...
Voir le deal
16.99 €

Partagez | 
 

 What a jolly boring thing to do | Joséphine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




What a jolly boring thing to do | Joséphine Vide
Message(#) Sujet: What a jolly boring thing to do | Joséphine What a jolly boring thing to do | Joséphine EmptyLun 9 Aoû 2010 - 21:27

    Courir. Avaler les kilomètres. Se confronter à la fraicheur matinale et au rues pour l'instant désertées. Se sentir vivant, pour de bon.

    Aaron partait faire son jogging tous les matins, levé tôt et rentré tôt, ça faisait partie de ses vieilles habitudes. Il avait commencé au lycée, et se débrouillait alors pour le faire avant de partir en cours. Ça n'aurait tenu qu'à lui qu'il aurait séché le premier de la journée, mais l'entraineur de l'équipe de basket avait été clair sur ce point là: s'il était absent ne serait-ce qu'une fois sans raison valable, il pouvait dire adieux à son poste de capitaine, et à n'importe quel autre poste par la même occasion... et il savait que ce n'était pas des menaces en l'air, même s'il était le meilleur joueur "il" n'aurait pas hésité à le virer un seule seconde. L'entraineur était un dur, un sadique, et Aaron le détestait. Et dire qu'il voulait les emmener jusqu'en championnat, sans se rendre compte que la moitié des élèves sur le terrain étaient même pas capable de marquer un seul point contre une équipe de gamins de primaire... Il avait donc pris l'habitude de courir très tôt, et même si son interruption due à son coma avait bouleversé pas mal de chose, de ce côté là il n'y avait pas eu de changement et il avait recommencé dès sa sortie de l'hôpital, d'abord à petite dose, puis à un rythme plus soutenu. Il n'avait pas vraiment d'itinéraire fixe, ce qui ne l'empêchait pas de râler quand l'une des voies qu'il comptait emprunter était fermée pour une raison quelconque, et il n'était pas rare de le voir faire le même circuit pendant des jours, voire des semaines, avant d'en changer brusquement, parce qu'il en avait envie. Aaron fonctionnait ainsi à l'instinct, sans trop se poser de questions. Mais il y avait pourtant un lieu où l'on avait toujours de fortes chances de le croiser, c'était le parc.

    Ce matin là, comme souvent, il en arpentait les allées, son lecteur MP3 vissé au oreilles. Il courait depuis maintenant plus d'une heure, à allure stable, à peine essoufflé. Il se ventait d'avoir une condition physique digne des plus grands champions, résultat d'une hygiène de vie saine et irréprochable. Pas d'alcool, pas de tabac, pas de drogues, mais pas de graisses et pas d'excès de sucre non plus. Chez d'autres ça aurait pu passer pour un régime draconien, mais quand il en parlait ça semblait juste normal. Il ne se privait en rien, mangeait ce qu'il voulait, mais en sachant ce qui était -à ces yeux- bon ou non pour lui, ce qui n'en faisait pas quelqu'un de trop difficile à contenter. D'ailleurs, s'il y avait de nombreux points qui pouvaient amener à se plaindre du jeune homme, ses habitudes alimentaires n'en faisaient pas partie.
    Nous en étions donc à Aaron en train de courir dans le parc, dans toute sa splendeur. Il faisait beau, pas trop chaud comme cela était hautement appréciable dans une matinée d'été, et la seule chose qui aurait pu lui manquait était la présence en trop petit nombre de représentante de la gente féminine; il fallait croire que 8h30 était bien trop tôt pour la plupart d'entre elles. Il devait donc se contenter du club de yoga du troisième âge en train de faire ses étirements sous l'œil bouffi de sommeil de leur prof désespérément masculin, et des quelques rares parents en sortie avec leurs enfants. Rien de bien intéressant donc, ce qui l'encourageait à continuer dans sa course. Il y aurait eu une bonne raison qu'il aurait accepté de s'interrompre, que n'aurait-il pas fait pour les jolis yeux d'une demoiselle, mais là il ne trouvait pas. En même temps ça ne tombait peut être pas plus mal, maintenant qu'il était en couple il ne devait plus s'amuser à ce genre de bêtises, ou alors il pouvait dire adieux à Dakota. L'idée l'avait à plusieurs reprises traversé, aborder telle ou telle qui lui plaisait tout particulièrement, mais il avait toujours résisté. Certains disaient qu'il n'y parviendrait pas éternellement, ce qui était sûrement vrai, mais pour l'instant il tenait bon.
    Quoi qu'il en soit, casé ou pas casé, ses penchants restaient les mêmes, et l'arrivée soudaine d'une jeune fille qui paraissait décidée à l'aborder dans son champs de vision ne risquait pas de le laisser insensible.
Revenir en haut Aller en bas
 

What a jolly boring thing to do | Joséphine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Greynolds Park & Cabane du gardien-