AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-12%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
999 € 1129 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 n°2528 ; my life is with you now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 16:32

    Week-end. Rien qu'à l'entente de se mot, Lily ne pouvait que sourire. Le mois d'août commençait et elle, elle bossait, excepté le week-end. Et oui, elle ne pouvait pas prendre de congés la première année de son travail, alors elle bossait, sans rechigner, même s'il était évident qu'elle aurait préféré passer ses journées à jouer avec son fils ou bien à flirter avec son homme. Mais non, voilà, elle n'avait pas le choix. Malheureusement soit dit en passant.
    Mais là, on y était, c'était bel et bien le week-end ! Et bon dieu, rien qu'à l'idée de pouvoir la grasse matinée le lendemain matin, Lily souriait comme une idiote. En ce moment, Nathan n'était pas chez sa mère, il était parti en vacances pendant deux semaines avec Thomas, ils étaient partis en Louisiane par ce qu'elle avait comprit. Découvrir de nouveaux états ferait du bien au petit garçon, ça lui ouvrirait l'esprit, tout du moins, Lily le supposait.
    Enfin, tout cela pour dire que ce week-end, elle allait pouvoir aller chez Anton. Ainsi, les Foster et Lily pourraient passer un peu de temps ensemble. Depuis peu, Joy ressentait le besoin constant de voir la psychologue, elle voulait sans cesse lui parler et ce comportement avait amené une question entre les deux amants ; fallait-il qu'ils songent déjà à emménager dans la même maison ? Aucune idée, même si au fond, Lily n'était pas contre l'idée de se réveiller le matin dans les bras de son amoureux.
    Alors qu'elle quittait le boulot dans les environs de vingt heures, Lily envoya un sms à son compagnon lui indiquant que si la circulation le permettait, elle serait chez lui d'ici une heure. Bon sang, qu'est-ce qu'elle avait hâte de le voir. Elle avait l'impression d'être une véritable gamine lorsqu'elle pensait à Anton, elle l'aimait comme pas possible et ressentait sans arrêt le besoin d'être avec lui, même si cela n'était pas encore possible. Peut-être le serait-ce bientôt cependant.
    (...)
    Une fois dans sa voiture, Lily quitta ou plutôt essaya de quitter le coeur de Miami tant bien que mal. En période de grandes vacances, les touristes affluaient ici ainsi les bouchons étaient d'une fréquence incroyable entre Juillet et Août. Ainsi, comme elle l'avait prévu, Lily arriva en retard chez son compagnon n'ayant même pas prit le temps de repasser chez elle avant. Et oui, pas mal de choses avaient changés en quelques mois, déjà Lily avait des affaires à elle ici, et qui plus est, plus elle venait dans cette maison, plus elle s'y sentait chez elle. Un pur délice.

    « Lilyyyyyyy ! »

    A peine avait-elle mit les deux pieds dans le hall de la maison que Joy lui sautait déjà les bras l'embrassant sur la joue, contente de la retrouver.

    « Ça été aujourd'hui ? »
    « Oui, avec papa et Alice on a été au parc et on a donné du pain aux canards. »


    Parfois, elle avait l'impression d'agir avec Joy comme si elle était sa propre fille, ce qui avait quelque peu mit mal à l'aise son fils, et ça, le petit en avait fait part à sa mère. Heureusement d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 19:48

    Anton avait été au travail, mais il n’avait été que le matin vu que l’après-midi il s’occupait d’un groupe d’enfants à l’école publique. Le matin passa plus lentement qu’il ne l’aurait imaginé. Mais ses patients étaient toujours contents de le voir. Il devait avouer que les voir lui faisait aussi très plaisir même s’il préférait largement qu’ils soient en bonne santé et donc à faire leurs vies. Mais il ne pouvait pas toujours les soigner et il perdait des patients. Un métier qu’on aime n’a pas que des avantages et c’est difficile de voir des enfants mourir quand vous en avez aussi. Même si vous n’en avez pas d’ailleurs. Puis, allant le midi manger avec ses filles, il passa du temps avec elle. Il ne rentrait pas tout le temps. Ca dépend des jours et du travail qu’il avait, mais pendant les vacances scolaires, il essayait de manger avec Alice et Joy. Puis, il partit ensuite à l’école, laissant les filles chez la voisine. Même si c’était les vacances, certaines personnes laissaient leurs enfants à l’école pour le sport et Anton dirigeait le cours. Y allant, il passa une partie de l’après-midi avec eux et à 15h il rentra chez lui. Parlant avec les filles, ils décidèrent d’aller au parc.

    Une fois là-bas, ils marchèrent tranquillement. Joy vit les canards et regarda son père sans rien demander. Pas besoin de toute façon, vu qu’à chaque fois elle donnait à manger aux canards. Laissant les filles faire, Anton s’assit sur un banc juste derrière et sourit en les regardant. Soupirant doucement, il prit son portable, mais ne vit pas de messages. Il savait que Lily travaillait et il savait qu’elle passerait ce soir et qu’elle resterait sans doute. Les choses avaient avancés entre eux. Lily lui avait fait de la place pour qu’il puisse mettre des vêtements chez elle et il en avait fait autant de son côté. Puis Lily s’était mit à passer plus de temps chez eux et Anton se rapprochait doucement mais sûrement de Nathan. Là il était partit avec son père ce qui faisait que Lily se retrouvait seul et Anton lui avait proposé de venir chez lui quand elle le voudrait. Il ne voulait pas la forcer à faire quoi que ce soit, c’est pour ça qu’il n’avait pas parlé d’emménager. Même s’il le voulait évidemment, ils en avaient parlés aussi vis-à-vis de Joy. Mais pour le moment rien n’avait été décidé. Rentrant tranquillement chez eux en discutant de la soirée qui allait arriver, il sourit quand Joy lui demanda si Lily venait. La petite s’était vraiment attachée à elle et ça faisait plaisir à voir.

    Chez eux, les petites partirent dans leurs chambres et Anton alla au salon. Allumant la musique, il entendait les filles descendrent et venir le voir. Elles voulaient mettre la table avant que Lily n’arrive. Appréciant cela, il les aida à le faire et les laissa ensuite faire ce qu’elles voulaient. Puis, il reçut un message et sourit en voyant qu’il s’agissait de Lily. Comprenant donc qu’elle pouvait être en retard, il vérifia ce qui avait été prévu à manger. Joy était parfois un peu dubitative sur les légumes, mais elle comprenait. Le temps passa et Anton se mit à jouer avec ses filles. Puis la porte d’entrée s’ouvrit et Anton sourit en voyant les filles se lever. Laissant Joy passer d’abord, Alice s’effaça un peu. Prenant Alice dans ses bras, Anton lui sourit. Il n’aimait pas la voir comme ça, parce que souvent elle se mettait en retrait pour ne pas déranger et il savait qu’elle se sentait un peu rejetée. Alors, il faisait toujours attention à elle. Joy ne s’en rendait pas forcément compte donc il préférait prendre soin de son aînée. Voyant Lily parler avec Joy, Anton sourit à Alice et attendit que les deux filles aient finit de se parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 20:35

n°2528  ; my life is with you now. 9853385x12ajoyfulheart19

.

    Joy était une vraie piplette, et cela faisait toujours autant rire Lily qui profitait simplement de cette petite chose de la vie. Ce n'était pourtant pas grand-chose, mais la brunette aimait cela malgré tout. Allez savoir pourquoi maintenant, c'était une affaire appartenant au mystère. Écoutant donc la petite fille raconter tout ce qu'elle et sa sœur avaient pu faire dans la journée avec leur père, Lily la laissa ensuite filer de nouveau dans sa chambre alors que c'était au tour de sa sœur aînée de parler de sa journée, mais contrairement à sa petite sœur, Alice se contenta de dire qu'elles s'étaient bien amusées et qu'elle était contente de la voir en ce moment. Et finalement, le moment tant attendu se produisit enfin. Lily se retrouva dans les bras de son compagnon en se laissant embrasser tendrement, comme elle en avait rêvé toute la journée alors qu'elle se crevait à la tâche.

    « Tu m'as manqué, si tu savais à quel point, j'ai pensé à ça toute la journée. »

    L'embrassant de nouveau tendrement, Lily se cala bien contre le corps puissant de son compagnon. Bon sang que c'était agréable de se retrouver là en ce moment. Rien que de se retrouver là où elle se trouvait présentement lui étira un beau sourire. Enfin un peu de calme, de sérénité, le bonheur à l'état pur à vrai dire. Observant finalement Anton, la brunette passa ses deux mains dans le cou de l'homme.

    « Je t'ai manqué un petit peu ? »

    Elle avait insisté sur le “petit peu” pour vérifier si oui ou non, Anton Foster avait quelque peu penser à elle malgré tout. Au début, il lui fit une tête synonyme de “je me fous de toi, je ne pense jamais à toi d'ailleurs” ce qui l'inquiéta un peu, mais subitement il afficha une mine bien plus rassurante du genre “je t'aime, et je ne peux vraiment pas me passer de toi”.

    « Je prends ça pour un oui inconditionnel. »

    Et elle l'embrassa de nouveau avec une grande tendresse, jusqu'à ce qu'ils soient interrompus brutalement par deux petites filles subitement très actives.

    « On mange quoi ce soir dîtes ? »

    Lily se mit à rire en entendant Alice poser la question. Et bien voilà, elles avaient faim maintenant. En même temps il était tard et...mais d'ailleurs, ils auraient déjà dû manger. Devait-elle comprendre par là qu'ils n'avaient pas du tout mangé pour l'attendre elle ? C'était trop mignon, mais ils devaient se nourrir normalement tout de même.

    « Vous n'avez pas encore mangé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 21:51

    Avec Alice dans ses bras, Anton savait que la petite était moins loquasse que sa sœur, mais quand elle voulait vraiment parler, elle le faisait aussi. Pour le moment elle restait sans aucun doute sur sa timidité, mais quand elle aurait vraiment besoin de parler, elle le ferait sans hésiter. Sentant un bisou de sa fille sur sa joue, il sourit et vit finalement Joy passer à côté d’eux. Laissant alors Alice aller voir Lily, il attendait son tour. Puis, il vit sa fille partir aussi et il se retrouva près de sa compagne. Prenant Lily dans ses bras, il vint l’embrasser tendrement. Appréciant de la voir, il la garda près de lui en souriant. Puis, il se laissa embrasser par la jeune femme à nouveau. Il devait avouer qu’il n’avait pas ressentit ça pour une femme depuis très longtemps et ça lui faisait du bien. Appréciant leur étreinte, il l’écouta parler et la laissa passer ses bras autour de son cou. Sa question aurait dû le faire sourire, mais il avait envie de voir sa réaction. Fronçant les sourcils comme pour dire qu’il n’avait que ça à faire de penser à elle, il la vit surprise et se mit alors à sourire pour la rassurer. Evidemment qu’il avait pensé à elle. Se mettant à rire un peu à sa remarque, il se laissa une nouvelle fois embrasser.

    Seulement ce fit très court parce que les filles revinrent à la charge. Ecoutant alors ce qu’elles avaient à dire, Anton se mit à sourire. Apparemment l’appel du ventre était plus fort que tout à ce moment là. Laissant Lily rire, il les regarda toutes les trois en souriant. Puis écoutant la question de sa compagne, il garda son sourire.

    On t’attendait pour dîner.

    C’est vrai qu’ils auraient déjà dû manger, mais ils étaient d’accord tout les trois pour manger ensemble. De plus c’est les filles qui avaient proposés ça à leur père. Ce dernier était d’accord et ils avaient donc attendus Lily. Passant un bras autour de la taille de la jeune femme, ils allèrent dans la cuisine.

    J’ai prévu du poisson et du riz. Ca vous va ?

    Voyant les filles sourirent, il en fit autant et regarda Lily.

    Ca te va aussi ?

    Quand elle venait chez lui il faisait toujours attention à ne pas mettre de viande où quelque chose qu’elle ne mangeait pas. Omelette, poisson ou autres. En général il ne se trompait pas, enfin il y avait eu des erreurs, mais elle ne lui en tenait pas rigueur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 22:28

n°2528  ; my life is with you now. 9853385x12ajoyfulheart19

.

    Apparemment les Foster avaient eu la gentillesse d'attendre la brunette pour passer à table. Bon sang, mais il était tard, les filles auraient dû manger depuis un moment déjà. Anton encore, ce n'était pas bien grave, seulement les filles elles, avaient besoin d'horaires un minimum posés pour s'habituer à manger correctement – cela comprenant donc des horaires corrects – enfin, ce n'était que pour ce soir, de plus, il fallait qu'elle arrête un peu avec son comportement de mère poule tout simplement parce qu'elle n'était pas la mère des filles ! Qu'en s'ancre ça une bonne fois pour toute dans la tête nom d'un chien !

    « C'est gentil. »

    Allant avec tout le petit monde dans la cuisine après que son compagnon ait passé un bras autour de sa taille, Lily ne fut même pas étonnée du repas. Depuis qu'ils étaient ensemble, Anton faisait tout son possible pour penser à ne pas cuisiner de viande lorsqu'ils dînaient ensemble, et même si cela pouvait paraître embêtant pour les enfants, il n'en était rien, elles ne ronchonnaient pas, ou peu.

    « Merci de ne pas avoir fait de viande. »

    Ce qui se valait à un « ça me va tout à fait, merci chéri » dans la langue de la brunette. Même s'ils se sentaient extrêmement bien tout les deux, ils avaient encore un peu de mal avec les surnoms devant les enfants ne voulant surtout pas les mettre dans une position gênante. Lily connaissait bien trop de cas d'enfants qui étaient ses patients qui se sentaient mal à l'aise.

    (...)

    Une fois tous à table, Lily s'étant installée aux côtés de son homme, tout le monde dînait tranquillement en riant de temps en temps lorsque l'un des convives sortait une blague ou quelque chose dans ce genre là. Une vraie petite famille en somme. Excepté qu'il manquait Nathan dans ce tableau, ce que regretta quelque peu la brunette qui, jusque là, n'avait pas encore osé organiser un dîner avec tout le monde de peur que la situation lui échappe des mains.

    (...)

    « On peut regarder encore un peu la télévision ? »

    Lily regarda l'heure s'affichant sur sa montre. Vingt-trois heures.

    « Au lit, il est tard les filles. »
    « Mais...c'est les vacances ! »
    « Ce n'est pas une raison. »


    Les filles ne furent franchement pas ravies de la situation présente, seulement comme elles n'avaient pas réellement le choix, elles montèrent à l'étage pour aller se préparer à aller dormir. Connaissant les deux fripouilles qu'elles étaient, elle allaient lire dans leur lit ou se raconter des histoires d'horreur sous les draps une fois que les deux adultes seraient venus leur souhaiter une bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 23:02

    Les filles avaient voulu attendre Lily pour manger et puis si Anton avait dit non elles auraient mangés avant. Seulement ce soir elles voulaient qu’ils mangent tous ensemble. Souriant quand elle expliqua que c’était gentil, ils allèrent dans la cuisine. Y arrivant, il donna donc le repas de ce soir et écouta la réponse de Lily pour savoir si ça lui allait. Souriant quand elle fut d’accord, il se décida à continuer de cuir son repas. Une fois le repas prêt, ils passèrent tous à table. Parlant et rigolant tous ensemble, Anton apprécia vraiment ce moment là. Dommage que Nathan ne soit pas là pour voir ça et pour y participer surtout. Il aurait sans aucun doute aimé être là, mais Anton espérait bien qu’ils puissent un jour être vraiment tous ensemble à passer des journées comme une famille même si ce terme lui faisait peur à lui aussi. Puis, allant tous devant la télévision, Anton avait Lily dans ses bras d’un côté et Alice de l’autre. Joy avait réussit à se faufiler entre lui et Lily ce qui l’avait fait sourire. Puis au vu de l’heure, il laissa Lily prendre la parole et les appuya avec un hochement de tête positive. Voyant les filles faire la tête tout en allant dans leurs chambres, Anton s’étira doucement et fixa sa compagne.

    Ca a été ta journée ?

    Il n’avait pas vraiment eu le temps de lui demander si ça avait été pour elle. Il le demandait à chaque fois et toujours parce qu’il ne voyait pas pourquoi ils ne pouvaient pas en parler. Après tout il voulait le bonheur de la jeune femme et pour ça il devait savoir si son travail lui allait également. Parlant ensuite avec la jeune femme, il entendit Alice et Joy les appeler en haut des escaliers. Fixant Lily, il sourit.

    Je vais commencer par voir Joy, elle voudra sans doute que tu sois la dernière à lui souhaiter une bonne nuit.

    Souriant, il se leva du canapé avec Lily et la laissa monter d’abord. Puis, il se dirigea vers la chambre de la plus petite pour voir si tout allait bien et pour lui souhaiter une bonne nuit. Quelques minutes passèrent et Anton embrassa sa fille quand cette dernière lui demanda de rester. Elle semblait hésiter sur quelque chose et Anton lui fit un signe de tête pour lui dire qu’elle pouvait parler.

    J’aime beaucoup Lily tu le sais ça.
    Oui.
    Je voulais savoir si . . .
    Je t’écoute.
    Est-ce que je peux l’appeler maman ?

    Anton fut très surprit de la question de la petite fille et il ne sû pas quoi répondre sur le moment. Alors là en même temps que voulez-vous répondre à ça ? Hésitant encore, il essaya de reprendre contenance.

    On verra ça demain tu veux bien ?
    Elle sera là ?
    Oui, elle sera là.
    Alors on verra demain.

    Laissant sa fille lui faire un câlin, il resta avec cette fameuse question en tête. Puis, passant à côté de Lily il ne la regarda même pas encore absorbé par la question de Joy. Puis, allant voir Alice, il passa aussi du temps avec elle. La petite ne lui posa pas la question, mais elle semblait hésiter elle aussi sur quelque chose.

    Lily sera là demain ?
    Oui, pourquoi ?
    Elle ira chercher Nathan ?
    Il est avec son père en vacances.
    Tu crois qu’il voudra bien venir chez nous de temps en temps et qu’il nous appréciera avec Joy ?
    Ca je ne peut pas le dire, mais c’est un petit garçon très bien et puis vous n’aurez qu’à restez vous-même et ça se passera sans doute bien.
    Merci papa.

    Faisant un clin d’œil à sa fille, il lui fit aussi un câlin et lui souhaita bonne nuit avant de sortir de la chambre. Voyant Lily qui parlait encore avec Joy, il sourit et partit au salon. S’asseyant dans le canapé, il fixa le poste de télévision, mais la question de Joy lui revint en tête. Il ne savait pas si la petite fille lui en parlait en ce moment où si elle attendait le lendemain, mais Anton ne savait pas du tout comment aborder le sujet avec la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 23:41

n°2528  ; my life is with you now. 9853385x12ajoyfulheart19

.

    « Oui, j'ai eu pas mal de dossiers à revoir. Mais en soi, ça a été. »

    Malgré le fait qu'elle n'aime pas énormément parler du boulot, cela ne voulait pas dire qu'ils ne pouvaient pas rester poli l'un envers l'autre en lui demandant si sa journée de travaille avait été bonne ou au contraire si elle avait été un vrai calvaire. Anton lui, n'avait même pas besoin de se poser la question car il était en congés. Bon sang, quelle chance ! Qu'est-ce qu'elle ne donnerait pas pour être en vacances elle aussi en ce moment, elle était crevée, cette année avait été particulièrement fatiguante, et pour cause, elle n'avait cessé de travailler, encore et encore.

    Montant en haut après que les filles leur ait signalé le fait qu'elles étaient soit disant prêtes pour aller dormir, Lily et Anton montèrent ensemble après que l'homme ait expliqué à sa compagne qu'il irait d'abord voir Joy parce que la petite voudrait sans aucun doute voir Lily en dernier. Allez savoir pourquoi, Lily ne se posa même pas la question. Elle se rendit simplement dans la chambre de la jeune Alice à qui elle souhaita une bonne nuit tout en lui promettant de passer un peu de temps avec elle dès qu'elle en aurait vraiment le temps.

    « Demain ? »
    « Si toi et ta sœur vous me laissez dormir demain matin, oui. »


    Alice lui sourit, l'embrassa et lui souhaita à son tour une bonne nuit se doutant cependant qu'elle et son père n'allaient dormir de suite. Quittant finalement la chambre de la jeune Alice, elle croisa brièvement son compagnon qui, cependant, ne lui attribua aucun mot, rien. Allez savoir pourquoi. Sans trop se poser de questions, elle se rendit ensuite dans la chambre de Joy qui l'accueillit les bras grands ouverts, comme d'habitude.

    « Qu'est-ce qu'on fait demain ? »
    « Oh, je n'en sais rien. Déjà, demain je veux faire la grasse matinée, j'ai eu beaucoup de travaille tu sais, mais l'après-midi, pas de souci, on va trouver quelque chose à faire. Nous avons tout le week-end tu sais ma puce. »


    Les surnoms, ça y allait tranquillement entre Joy et Lily, mais que voulez-vous, Lily adorait cette gamine et tout en sachant son passé difficile, elle ne pouvait l'aime qu'encore un peu plus. Oh, n'allez pas croire, elle aimait énormément Alice aussi. Mais avec Alice, c'était différent, cependant, avec le temps, elle allait devoir apprendre à ne surtout plus faire de différences entre les deux sœurs.

    « Bonne nuit Lily. »
    « Bonne ma puce, dors bien. »


    Sortant finalement de la chambre, Lily alla rejoindre Anton en bas qui semblait soudainement fort préoccupé.

    « Qu'est-ce qui se passe ? »

    Lui demanda t-elle en s'installant à ses côtés sur le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyLun 9 Aoû 2010 - 23:52

    La jeune femme avait apparemment passé une bonne journée malgré tout le travail qu’elle avait eu. Parlant un peu tout les deux, les filles finirent par leur dire qu’elles étaient prêtes pour aller se coucher. Allant d’abord voir Joy, il fut très surprit de la question qu’elle venait de lui poser. Elle voulait savoir si elle pouvait appeler Lily maman. Sur le coup le pédiatre n’avait pas sû quoi répondre et il devait avouer qu’il ne savait toujours pas. Il lui avait dit qu’ils en parleraient demain, mais Anton devait en parler avec Lily ce soir. Allant ensuite voir Alice, la discussion fut plus détendue sur ce sujet, mais apparemment la petite fille voulait connaître encore plus Nathan. Le père apprécia cela et lui aussi espérait que bientôt ils pourraient tous se retrouver ensemble. Puis, laissant Alice, il descendit dans le salon. Ne sachant pas comment il allait aborder le sujet avec Lily, il cherchait une façon de tourner les choses. Dans ses pensées il n’entendit pas Lily arriver et la regarda en l’écoutant parler.

    Joy m’a demandé quelque chose et je n’ai pas sû quoi lui répondre.

    Il disait la vérité, mais dire directement de quoi il s’agissait, il n’était pas certain d’y arriver facilement. Tournant la tête vers Lily il la vit qui voulait en savoir plus tout en respectant le fait qu’il ne soit pas obligé d’en parler.

    Tu sais son histoire et le fait qu’elle n’ait jamais eu de mère.

    Voyant la jeune femme toujours à l’écoute, il se décida à se lancer.

    Elle m’a demandé si elle pouvait t’appeler maman.

    Ne sachant pas comment la jeune femme allait réagir, il enchaîna.

    Je lui ait dit qu’on verrait ça demain, mais je me suis dis qu’il valait mieux en parler tout les deux pour voir ce que tu en penses.

    Anton n’était pas très à l’aise. Il savait que Lily et Joy s’aimait beaucoup, mais de là à l’appeler ainsi, il ne savait pas comment Lily pouvait réagir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyMar 10 Aoû 2010 - 19:02

n°2528  ; my life is with you now. 9853385x12ajoyfulheart19

.

    Alors qu'elle venait de dire bonne nuit à Joy, Lily se rendit ensuite au salon où était présentement son compagnon. Seulement, lorsqu'elle l'eut rejoint, la brunette se rendit compte qu'un certain malaise régnait dans la pièce. Comme s'il se sentait mal à l'aise avec elle. Ce genre de comportement n'était pas monnaie courante entre eux, delà, Lily ne pouvait que penser au fait qu'un problème venait de faire son apparition entre le moment où il était monté et où il était descendu. La question maintenant était de sa voir ce qui faisait qu'il était comme cela en ce moment. Ainsi, Lily ne garda pas bien longtemps le silence et demanda simplement à Anton ce qui lui arrivait. C'est alors qu'il lui répondit que Joy lui avait demandé quelque chose à laquelle il n'avait pas su répondre. Mais pourquoi autant de mystère ? D'habitude, il aurait dit de suite le quoi de la question de sa fille, mais pas là, alors Lily sentait bien qu'il y avait un problème et que cela risquait – sans doute – de la concerner. Cependant, la brunette se tut laissant ainsi son compagnon continuer. Seulement, il enchaînait les courtes phrases toujours aussi énigmatiques et cela commençait à inquiéter – gentiment – la brunette. Mais qu'est-ce qu'il se passait à la fin ?! Ça ne pouvait pas être si grave que cela, si ?! Soudain, la vérité tomba telle une enclume, vous savez le truc énorme qui vous tombe sur le coin du nez sans que vous n'ayez eu le temps de vous écarter ? Et bien la révélation d'Anton eut cet effet sur Lily qui ne put contenir son étonnement.

    « Elle...t'a dit qu'elle voulait m'appeler comme ça ? »

    Comme si elle n'avait pas bien comprit, elle demanda simplement à son compagnon de répéter, mais il ne le fit pas, il lui expliqua simplement qu'il avait préféré lui en parler d'abord avant qu'elle ne se retrouve face à Joy qui lui demanderait en face cette requête. Étonnante requête qui plus est.

    « Wow. Je ne m'attendais pas ça et je dois dire que...je ne sais pas quoi te répondre pour le coup. »

    Joy était encore très jeune. Elle n'avait que huit ans après tout, elle voyait encore les choses de par ses yeux d'enfant innocent, seulement Lily elle, voyait les choses comme une adulte vu qu'elle l'était et elle savait que si elle acceptait cette requête, les choses seraient très difficiles par rapport à Nathan, à Alice ainsi qu'au reste du monde qui trouvera sans aucun doute étrange d'entendre une petite fille appeler Lily “maman” alors qu'elle n'était pas du tout sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyMar 10 Aoû 2010 - 19:17

    Ce que Joy lui avait demandé restait très surprenant pour Anton. Il savait évidemment que la petite fille et Lily s’entendaient très bien, mais delà à ce qu’elle pense à appeler Lily maman, ça il ne s’y était pas du tout attendu, où alors pas pour le moment. Evidemment lui ça ne le dérangerait pas, vu la complicité qu’elles ont tout les deux, mais il pensait à Alice et Nathan. Ayant à peine retrouvée sa mère Alice aurait du mal à accepter cette décision. Anton savait que si Joy appelait Lily maman, elle se sentirait mise de côté. Ca serait pareil pour Nathan qui acceptait à peine le fait que ses parents ne soient plus ensemble. Ca n’était pas évident du tout pour le pédiatre qui ne savait pas quoi penser de tout ça. Enonçant les choses doucement, il en vint à le dire finalement à la jeune femme. Il avait entendu qu’elle lui redemandait si elle avait bien entendue, mais Anton enchaîna en expliquant qu’il avait dit qu’ils en parleraient demain. Ecoutant ensuite la jeune femme parler, il la fixa.

    Je sais que face à Alice et Nathan, ça sera difficile d’entendre Joy t’appeler ainsi et je n’ai pas envie que ça cause le moindre problème. D’un autre côté Joy serait déçue si elle ne pouvait pas t’appeler ainsi même si elle peut comprendre le pourquoi.

    Anton fixa la jeune femme et partit dans ses pensées. Mais il n préféra pas penser à toutes les conséquences que cela pourraient apporter. Il devait d’abord parler avec la jeune femme de ce qu’elle voulait elle.

    Tu en penses quoi toi ? Je sais que tu aimes Joy, Alice et Nathan bien évidemment, mais est-ce que toi tu te sens prête à ce qu’elle t’appelle ainsi ?

    Le pédiatre ne savait pas trop quoi penser de tout ça. Il avait besoin du point de vue de sa compagne et ils devaient en parler avant demain matin. Joy allait sans aucun doute vouloir en parler au plus vite avec eux deux, donc ils devaient vraiment en parler ce soir. La décision serait peut-être prise à la dernière minute, mais en parler sera déjà un début.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyMar 10 Aoû 2010 - 19:59

n°2528  ; my life is with you now. 9853385x12ajoyfulheart19

.

    « Disons que... »

    Que quoi ? Elle n'en savait rien en fait, cette soudaine révélation fit quasiment peur à Lily qui ne s'était pas attendue à ce que la fille de son copain veuille maintenant l'appeler maman. En voilà une drôle de surprise. Drôle parce qu'elle était totalement inattendue. Et maintenant, voilà Lily qui devait y réfléchir et prendre – encore – une décision qui aurait, quelle qu'elle soit, ses répercussions pour ne pas dire violentes répercussions d'ailleurs.

    « Je ne m'attendais pas à ça Anton. »

    Vraiment pas. Déjà, elle s'était retenue pour ne pas dire quelque chose comme « j'adore ta fille mais elle ne me connait pas assez pour m'appeler maman en plus du fait que je ne suis pas sa mère ! ». Vous imaginez qu'elle dise ça devant Anton ? L'horreur à l'état pur oui. Hors de question. En plus, elle adorait Joy seulement Lily trouvait que les choses allaient peut-être un peu trop vite pour le coup. Elle ne s'était vraiment attendue à ce que cette chose-là lui tombe sur la gueule du jour au lendemain. Pardonnez le vocabulaire.

    « Écoute, franchement j'en sais rien. Ça va un peu vite là, tu ne trouves pas ? »

    Même s'il ne le pensait pas, et bien Lily si, et pas qu'un petit peu d'ailleurs. Joy était toute jeune encore et ne se rendait donc vraiment pas compte de ce que sa question était en train de provoquer dans l'esprit de la psychologue qui craignait de donner une réponse soit dit en passant. Nathan, si elle acceptait, allait la tuer quant à Alice, elle le prendrait sans doute un peu mal. Par contre si elle refusait, alors là ce serait Joy qui lui en voudrait sans doute et donc, elles perdraient leur lien très fort.

    « Franchement, je ne sais pas quoi dire. J'ai le droit à un petit temps de réflexion ? »

    Ce n'était pas une petite décision qu'elle s'apprêtait à prendre là, alors autant qu'on lui laisse un minimum de temps pour qu'elle puisse d'elle-même peser le pour et le contre de cette fameuse demande venant de la jeune Joy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyMar 10 Aoû 2010 - 20:08

    Ne sachant pas comment réagir, Anton en parla donc avec la jeune femme. Ils devaient peser les pour et les contre et lui ne voyait que des contres pour le moment. C’est vrai que le pour était qu’elles s’entendent bien. Mais dans le contre, il y avait Alice, Nathan et le fait que ça ne serait pas évident de gérer tout ça. Ecoutant Lily parler, elle ne dit pas grand-chose ce qui fit que Anton se tendit un peu. Non pas qu’il redoutait le point de vue de la jeune femme, mais plutôt celui de Joy. Il ne savait pas du tout comment gérer ça et il n’y était pas du préparé comme Lily d’ailleurs.

    Moi non plus.

    En effet lui non plus n’aurait pas imaginé que la petite fille demande à appeler Lily maman. En même temps il préférait qu’elle le demande plutôt qu’un jour elle le dise ainsi devant tout le monde. Ca aurait pû être encore pire comme réaction de chacun. Là au moins ils avaient un minimum de contrôle sur la situation même si Joy devait attendre d’avoir une réponse. Passant une main sur son visage, il soupira et écouta la question de la jeune femme.

    Si et je n’aurais jamais imaginé qu’elle fasse une telle requête.

    Le pédiatre fronça les sourcils ne sachant pas du tout comment réagir encore une fois. Puis, regardant la jeune femme il écouta sa nouvelle question et se mit à sourire en coin.

    Je lui ai dit qu’on en parlerait demain, donc on verra avec elle demain si tu veux ?

    Après tout, ce soir autant profiter de la soirée et demain avec elle voir comment cela pourrait se passer. Le tout étant qu’Alice n’entende pas leur conversation sinon ça poserait sans doute problème. Déjà que face à Nathan ça n’allait pas être évident, alors pour Alice non plus. Anton fixa sa compagne et lui sourit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyMar 10 Aoû 2010 - 21:39

n°2528  ; my life is with you now. 9853385x12ajoyfulheart19

.

    Demain...demain ? Ah non, pas demain non. Demain, Lily voulait dormir et profiter de son week-end. Alors comprenez bien qu'elle ne voulait surtout pas évoquer ce sujet-là si tôt. En plus, elle n'aurait même pas le temps d'y songer si ils devaient en parler le lendemain avec la petite Joy. Qu'on lui laisse un petit peu de temps pour réfléchir à tout cela quand même. C'était déjà assez compliqué comme ça pour la brunette. Pour Anton c'était facile, il n'avait rien à faire dans l'histoire si ce n'est assister en silence alors forcément, c'était simple pour lui !

    « Demain ? C'est beaucoup trop tôt Anton. J'ai besoin de temps. »

    Comment se faire comprendre d'une meilleure manière ? Lily ne le savait absolument pas alors elle s'était simplement contentée de lui expliquer le besoin de temps qu'elle ressentait présentement. Ce n'était pas plus compliqué que cela. Lorsqu'elle était jeune, Lily avait été vite dans sa vie, un peu trop vite d'ailleurs. A vingt-deux ans elle rencontrait Thomas Damon, l'année d'après ils vivaient ensemble, cinq ans après cet emménagement ils s'étaient mariés pour finalement avoir leur premier enfant cinq ans après cela. Pour vous dire, même si – certes – quelques années s'étaient écoulées, selon la brunette, tout avait été très vite et qu'elle n'avait pas pu tant que cela profiter de sa jeunesse. Alors aujourd'hui, passé la quarantaine elle avait enfin envie de profiter de sa vie.

    « Sinon...dis-moi... »

    Ayant clairement envie de se changer les idées et de ne pas se prendre la tête ce soir, Lily se mit à embrasser son compagnon dans le cou ayant une soudaine envie de profiter de leur couple. Après la semaine qu'elle venait de passer, Lily avait très envie de se laisser aller dans les bras de son homme et tant qu'à faire profiter d'un certain plaisir charnel, si vous voyez de quoi il s'agit. Alors, elle vînt s'installer sur les cuisses de son compagnon tout en continuant à l'embrasser dans le cou avec toujours un peu plus de volupté. Seulement, Anton ne semblait pas du tout prendre part au moment.

    « Et bien dis-le moi si je te fais chier surtout. »

    Lily, fortement vexée du non-intérêt de son homme quant à ses tentatives de séduction se leva brutalement et quitta le salon. Oui, elle était franchement vexée pour le coup. Tant pis pour Anton, mais qu'il ne compte surtout pas sur elle pour tenter quoique ce soit ce soir. Merde alors ! Elle était fatiguée et voulait simplement se détendre dans des ébats amoureux avec son compagnon et voilà comment il la soutenait...il ne faisait rien !

    Se rendant dans la cuisine, elle se servit un verre d'eau bien fraîche et le bu d'un seul coup, geste synonyme de son énervement. En effet, Lily était passablement agacée là, et elle avait de quoi franchement. Déjà Joy qui lui pose un problème et voilà maintenant que c'était au tour du père de s'y mettre, génial le début de week-end dis-donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyMar 10 Aoû 2010 - 21:52

    Je sais, mais il faut qu’on lui explique au moins le fait qu’on a besoin de temps pour y penser et surtout toi.

    Il ne voulait pas lui mettre la pression en aucun cas, mais il voulait juste qu’elle comprenne qu’il fallait en parler avec Joy. Elle devrait comprendre que Lily avait besoin de temps pour réfléchir à tout cela avant de prendre une décision. Il fallait au moins qu’ils soient d’accord sur ça. Etant dans ses pensées, Anton se demandait comment la petite allait réagir face à tout ça. Sentant la jeune femme se mettre sur lui, il apprécia ses baisers, mais ne prit pas part à tout cela. L’annonce qu’avait fait sa fille avait été tellement surprenante qu’il cherchait une façon de ne pas brusquer Lily et de ne pas faire mal à sa petite fille. Réfléchissant donc, il fut sortit de ses pensées par Lily qui semblait énervée et il la vit se lever pour partir. Fronçant les sourcils il mit quelques secondes à comprendre son comportement et se rendit alors compte du fait qu’il n’avait pas prit le temps de l’embrasser ou de vouloir d’elle. Soupirant, il se passa les mains sur le visage et se leva du canapé. Allant dans la cuisine, il regarda la jeune femme. Aller vers elle et passer ses bras autour de sa taille serait une bonne chose pour commencer à se faire pardonner, mais il savait aussi qu’elle ne voudrait sans doute pas qu’il la touche pour l’instant.

    Excuse-moi mais je ne sais pas comment gérer ça. Toi tu as besoin de temps ce que je comprend parfaitement et Joy sera déçue demain je le sais parfaitement. En plus de cela, Alice va s’apercevoir que quelque chose ne va pas et elle va me poser tout un tas de question. Comme je ne voudrais pas y répondre pour ne pas qu’elle se sente rejetée, elle va aller voir directement Joy qui lui dira les choses facilement et ça va mal se passer. En plus de cela, si ton fils l’apprend il va m’en vouloir alors qu’on fait des efforts l’un envers l’autre.

    Soupirant, Anton prit place sur un tabouret près de la table centrale de la cuisine. Tout avait difficile entre eux et là finalement ça s’était bien passé depuis quelques temps après qu’il ait avoué à la jeune femme qu’il avait été un enfant battu. La vie avait reprit son court pour les faire avancer tout les deux avec leurs familles respectives. Mais là à nouveau ils avaient des problèmes. Fixant la jeune femme il savait qu’il aurait pû l’embrasser et lui faire l’amour mais il n’avait pas eu le tête à ça sur le coup.

    Tu veux quand même passer la nuit ici ? Je peux prendre le canapé si tu préfères.

    Il savait que si elle restait elle ne voudrait peut-être pas de lui à ses côtés. Même si c’était sa chambre, il ne la laisserait pas dormir sur le canapé. Alors il continua de la regarder voulant savoir ce qu’elle voulait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. EmptyMar 10 Aoû 2010 - 22:34

n°2528  ; my life is with you now. 9853385x12ajoyfulheart19

.

    Seule dans la cuisine Lily buvait son verre d'eau comme si cela allait pouvoir lui remettre les idées en place et surtout, si cela pouvait également diminuer au maximum sa frustration ce serait toujours cela de gagner parce que, vous comprenez ne pas pouvoir faire l'amour avec son compagnon alors qu'on vient de passer une semaine à travailler comme pas possible ce n'est franchement pas ce qu'il y a de plus agréable.

    Soudain, Anton fit son apparition dans la même pièce en s'excusant de son comportement et remit sur le tapis l'histoire avec Joy. Mais bon sang, ne comprenait-il donc pas que cela mettait Lily dans une position affreusement délicate ? Qu'elle ne savait tout simplement pas ce qu'elle devait faire en faveur de Joy. Il fallait comprendre son trouble de l'instant, on ne lui demandait pas tout les jours si l'on pouvait la surnommer maman après tout ! Il est franchement rare de rencontrer des gosses qui viendront peu de temps après la rencontre vous demander s'ils peuvent vous appeler maman.

    « J'avais vraiment pas besoin de ça en ce moment. »

    Seulement, il ne fallait pas croire, Lily n'en voulait pas le moins du monde à la jeune Joy. Elle était tellement jeune, elle n'avait pas conscience de la demande qu'elle venait de faire à son père concernant Lily. Certes, la demande touchait la psychologue, mais cela ne voulait pas dire pour autant que Lily savait quoi faire pour autant.

    « Évidemment que je vais passer la nuit ici. Et il est hors de question que tu dormes sur ton canapé. »

    Certes, Lily était déçue qu'il n'ait pas prit part aux avances qu'elle lui faisait en l'embrassant dans le cou, cependant la brunette n'allait pas pour autant lui faire indéfiniment la tête, elle avait passé cet page quand même. Par contre, elle songea au fait qu'il serait sans doute primordial qu'ils aient une discussion ensemble, au sujet de quelque chose d'assez...particulier.

    « J'aimerai bien qu'on discute d'un truc. Mais quand on sera couché. Je suis crevée. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





n°2528  ; my life is with you now. Vide
Message(#) Sujet: Re: n°2528 ; my life is with you now. n°2528  ; my life is with you now. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

n°2528 ; my life is with you now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-