AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge : offre Black Friday !
110 € 179 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Don't bend, don't break, baby don't back down – Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Don't bend, don't break, baby don't back down – Teddy Vide
Message(#) Sujet: Don't bend, don't break, baby don't back down – Teddy Don't bend, don't break, baby don't back down – Teddy EmptyMer 28 Juil 2010 - 20:23

Allongée sur son lit, les yeux rivés sur un bouquin de français, Leslye travaillait. Le mois de Juillet n'était pas un mois durant lequel les étudiants avaient l'habitude de jeter un oeil sur leurs cours. C'était plutôt le mois de la franiente, de la pause, du repos, des jeux, du bronzage, de la mer. Mais pour Leslye c'était aussi le mois où elle révisait. Chaque mois, de chaque année, et chaque jour de ces mois, elle travaillait. Elle peaufinait sa rentrée. Elle revoyait ce qu'elle n'avait pas réussit à apprendre durant l'année, elle regardait tout ce qu'elle ne maitrisait pas à fond. Ainsi, pour la rentrée, elle était parée. Elle avait déjà revu toutes les bases et pouvait d'hors et déjà s'attaquer à quelque chose de plus gros.
La jeune fille était couchée sur le dos, son gros livre ouvert, et tenu sur ses jambes. Elle répétait chaque mot, essayant de prononcer à la perfection ce langage si peu semblable à l'américain. « Le Côô-de Pee-nol. » Le 'ol' de la fin n'allait pas. Elle n'avait jamais vraiment réussit à dire 'al'. Le code pénal. Rien de plus facile pour un français, mais sa façon de tourner la langue dans sa bouche n'avait rien d'ordinaire pour un américain. « Le côô-de pee-naol. » Elle devait faire encore beaucoup de progrès. Un simple voyage en France l'aiderait sûrement. Elle sourit à cette pensée: un jour, elle en était sûre, elle prendrait une année sabbatique complète et voyagerait partout où le coeur la guidera. Brésil, Argentine, France, Italie, Espagne, Australie, Inde, Afrique du Sud, Tunisie. Des pays qui la faisaient rêver, des pays qu'elle avait envie de connaître, pour pourquoi pas un jour y travailler dans une ambassade.
Pendant qu'elle articulait une enième fois ces simples mots, une sonnerie se fit entendre. Fronçant les sourcils, Leslye tapota sur sa table de chevet, attrapa au passage son téléphone portable. Un oeil rivé sur l'écran, Leslye reçut un choc en voyant 'TEDDY'. Elle lâcha son livre des mains, et pianota sur le clavier en vitesse. Teddy? Teddy? SON Teddy? Il n'avait pas le droit au téléphone portable en Irak -par mesure de sécurité-. Pourquoi donc lui l'appelerait-il? Elle décrocha rapidement, son coeur battant à mille à l'heure, une lueur d'espoir dans les yeux, et un stress énorme dans son ventre. Si quelqu'un d'autre utilisait son numéro? Et si.. si il y avait eu une mauvaise nouvelle? De sa main gauche, Leslye attrapa doudou Hezy, la peluche que sa soeur, Ted et d'autres amis lui avaient offfert, et d'une voix fébrile, elle répondit.
    « Ted? »
    « oui, Leslye, c'est moi »Le son de sa voix. Son coeur fit un bon dans sa poitrine. Il lui parlait. Il allait bien. Son cierge allumé chaque dimanche à l'église avait servi.
    [color:5059= »663366]« Oh Ted... Oh Teddy.. » Elle ne trouvait que ça à dire sur le coup, les larmes aux yeux, et la gorge nouée. Trop d'émotions. Ted était à l'autre bout du fil, Ted lui parlait, Ted respirait, Ted était en vie. «  tu es où? Et ça va?» Elle l'innodait de question.
    « ne t'inquiète pas, je suis rentré, rejoins moi à la cabane. » Il raccrocha aussitôt, et Leslye sauta hors de son lit.


Ted Russell avait eu la mauvaise idée de s'engager dans l'armée. Ted Russell avait été envoyé en Irak en Avril. Leslye Gibson avait poussé la porte d'une association de proches des victimes de gurre. Leslye Gibson déposait un cierge chaque dimanche à l'église. Leslye Gibson était devenu croyante.
Le coeur battant, Leslye courait de chez elle au park. La cabane. C'était leur endroit favori ici. Ils s'y retrouvaient tout le temps quand le jeune soldat n'en était pas encore un. Ils esquissaient le pauvre jardinier, mais ne s'étaient jamais fait avoir -comme beaucoup d'autres gens ici à OG, la cabane était devenue un endroit incontournable. Arrivée sur place, le souffle court, Leslye jeta un coup d'oeil par la fenêtre: aucune lampe n'était allumée. Mais pourtant, elle savait qu'il était là. Ses mains posées sur la porte, elle la poussa délicatement. « Teddy? » dit-elle dans un murmure. Elle pénétra doucement à l'intérieur, pétrifiée mais heureuse, inquiète mais soulagée. Ses yeux furetaient les moindres recoins à l'affût d'un petit mouvement. « Teddy? » murmura-t-elle encore.
Revenir en haut Aller en bas
 

Don't bend, don't break, baby don't back down – Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Greynolds Park & Cabane du gardien-