AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
ASOS APP : – 20% de réduction sur TOUT ce ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 13:25

J'étais assise depuis le début du débat, j'adorais voir les candidats répondre à ces questions. Mais pour l'instant, mon moment préféré resterait l'intervention de Romain Parker qui avait mis un peu même beaucoup de piment de cette discussion qui commençait véritablement à m'endormir. J'étais nouvelle dans le quartier. Mais je reconnaissais déjà quelques têtes. Même si eux ne me connaissaient pas encore et peut-être même jamais. Je ne me souciais guère de mon voisinage en ce moment, j'étais bien plus concentrée sur mon travail que sur mes relations sociales à Ocean Grove. J'avais plus important à faire que de cuisiner quelques muffins et à les donner à mes chers voisins sur Lemon Street. Cependant, je suis bel et bien venue ici, à ce débat. Le quartier me tenait donc peut-être à coeur. Ou alors était-ce tout autre chose qui m'avait motivé à venir ici ? Personne n'aurait la réponse à cette question, même si moi je la connaissais. C'est un secret que je ne révèlerai jamais... Je me suis alors levé lorsque tous les candiats eurent répondu à cette jeune Tabitha Johnstone. J'allais lâcher ma bombe en espèrant que l'explosion attendue se produise sous mes yeux pour un plaisir encore plus intense qu'auparavant...

- J'ai une question pour Jovan ou plutot deux. Je m'appelle Arizona Saldana. Monsieur Lennon, votre femme s'appelait bien Laurence Ferdison avant votre mariage, n'est-ce pas ? Si oui, n'est-il pas vrai qu'elle ait écrit et envoyé des lettres à caractères homophobes au compagnon de Scott Matthews, Maât Blythe-Sheldon, en lui disant ouvertement que son couple n'était pas sain et qu'il devait soigner sa maladie que l'on nomme habituellement "aimer une autre personne" afin de pouvoir s'épanouir dans sa vie quotidienne et être enfin heureux ? Déterminée, je fixais Jovan. Cette information était des plus juteuses. Et ni Maât Blythe-Sheldon, ni Scott Matthews n'étaient à blâmer puisqu'aucun des deux ne m'avaient révélé ce sujet croustillant. J'étais fière de moi et je n'attendait qu'une chose, la réaction de ce cher candidat. Personnellement, je n'avais rien contre lui. Mais ce sujet me mettai hors de moi et je n'avais d'autres solutions que de faire ce que je venais de faire : établir un fait que je savais vrai aux yeux de tous. You know you love me, Jovan Lennon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 13:41


La situation tournait en la défaveur de Chris. A vrai dire, il était bien content de ne pas avoir à répondre à des questions pour le moment. Il était estomaqué et n'aurait pas été capable d'articuler la moindre parole. Déjà, le fait que Scott vienne le contredire, au nom d'une pseudo vérité, sans venir à son secours lorsque Parker lui faisait une remarque désagréable, voilà qui ne lui plaisait pas forcément. Néanmoins, après quelques secondes, l'étudiant continua à faire bonne figure, c'était le plus important. La caméra avait beau ne pas être tournée vers lui, il y avait un public, mais surtout, des personnes qu'il connaissait. D'ailleurs, son coup d'éclat du début de débat allait sans doute être dissipé, puisque les questions allaient plutôt vers les autres. En ce sens, Jovan et Scott décidèrent de clore le sujet, c'était sans doute plus sage, même si Chris n'était pas certain que ce soit en sa faveur. De toute façon, le jeune homme avait révélé le vilain petit secret de Lennon, et même s'ils avaient voulu étouffer l'affaire, l'étudiant était certain que la ménagère moyenne, devant sa télévision, aurait retenu cette information. Puis, Duncan prit la parole. Chris le connaissait assez bien, puisqu'ils avaient été amis. D'ailleurs, sa présence même à un telle débat faisait tache, il n'était pas du genre très profond, comme garçon. Son intervention était à la hauteur de sa capacité intellectuelle. Mais Chris afficha un mince sourire tout de même, cela avait le mérite de ne pas trop la touche, et en plus, d'être assez amusant. Thomas avait toujours eu des références assez étranges, et l'étudiant le reconnaissait bien là. Matthews avait été pas mal attaqué depuis le début, mais là, c'était bien trop léger pour qu'il n'aille répondre quoi que ce soit, le blondinet n'en valait pas le coup. D'ailleurs, au fond, le piège avait plutôt été pour les autres. Même s'ils avaient tenté de noyer le poisson, on pouvait bien voir qu'ils ne pouvaient tout simplement pas répondre. C'était bien le genre de Duncan, de demander un slogan. Comme ça, il pourrait comprendre un peu ce qui se passait, si on lui faisait une phrase simple. Le pauvre serait donc condamné à ne rien comprendre.

C'était au tour de Tabitha de prendre la parole. Chris pouvait dire qu'il la connaissait très bien. Et même très... intimement. Néanmoins, comme quoi, même quand on pense connaître une personne, on en apprend tous les jours. Et puis, cela montrait bien que les habitants se sentaient vraiment concernés par cette élection. « Tabitha Johnstone. J’ai une question générale pour les trois candidats. Visiblement, la sécurité dans le quartier passe en premier plan. Avez-vous songé aussi à rétablir une bonne ambiance au sein d’Ocean Grove ? Après tout, il ne peut pas y avoir une sécurité solide si les personnes ne sont pas coopérants. Il ne faudrait pas à ce que les habitants se reposent sur une seule personne et songer que tout changera en un claquement de doigt sans rien faire. Et rien que de voir certains comportements d’habitants ici me laissent à croire qu’ils pourraient se montrer guère coopérants aux solutions qui seront retenues. L’union fait la force, n’est-ce pas ? Y avez-vous pensé ? » Mais, face à cette question, dans un premier temps, Chris ne sut pas tellement quoi répondre. C'était à la fois vague et assez difficile. Néanmoins, on attendait une réponse de leur part, et cette fois, l'étudiant fut bien content que Lennon prenne la parole. Il fut plutôt convaincant, et Chris espérait pouvoir faire aussi bien. De toute façon, il fallait bien tenter quelque chose. Il avait été en mauvaise posture quelques minutes avant, donc, de toute façon, cela ne pouvait plus être pire, maintenant. Alors qu'il voyait Jovan reculer pour montrer qu'il avait fini, le jeune homme s'avança pour s'exprimer à son tour, juste après Scott. « Je pense que, déjà, le fait d'organiser cette élection et que tant de personnes soient présentes montre un véritable consensus autour du problème que nous avons. Tout le monde a intérêt de coopérer, et ça, ça rapprochera les autres. Je ne pense pas que l'insécurité soit due à une mésentente entre les habitants. Seulement, je rejoins Scott sur le fait qu'il faille faire des groupes d'habitants pour faire des rondes. Aujourd'hui, nous sommes tous réunis, chacun en tant qu'anonymes. La surveillance par petits groupes qui tournent régulièrement permettra de faire connaissance tout en se rendant utile. Il faut recréer un embryon de vie communautaire, et je pense que la surveillance et la mise en place d'un dispositif pour la sécurité est un très bon point de départ en ce sens. Nous voulons tous un quartier plus tranquille, c'est pourquoi je ne me fais pas de soucis quant à la participation de chacun des habitants. Je ne suis pas une grand idéaliste au delà d'une contribution à la communauté d'Ocean Grove, je compte sur l'intérêt individuel et personnel que les gens sauront retirer d'une mise en commun des énergies. » Chris se retira également. Il lui semblait s'en être à peu près bien tiré, même si, pour l'instant, il ne saurait vraiment tirer des conclusions, il lui faudrait plus de recul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 20:18

Jovan avait laissé Scott poursuivre son discours. Celui-ci ne semblait pas en accord avec ce qui lui disait. Certes, mais il n'avait apparemment pas vraiment fait attention à ce que Jovan avait lui même dit. Mais comme précédement, il avait rectifié l'annonce de Chris, et lui avait ainsi sauvé la mise, Jovan s'était dit que finalement, ça ne valait peut-être pas le coup de le dire haut et fort. Après tout, si les gens avaient écouté un peu, si les gens avaient fait attention, ils se seraient sûrement rendus compte que ce qu'il venait de dire, ce n'était pas exactement ça. Le professeur de tennis ne pensait pas que l'insécurité du quartier était lié à la mauvaise ambiance qui y régnait. Il pensait plutôt l'inverse. Il pensait que la mauvaise ambiance entre les habitants d'Ocean Grove était lié à l'insécurité. C'était une petite nuance qui faisait toute la différence. Dans un quartier où l'insécurité régnait, où les gens avaient peur de se retrouver seuls chez eux, qui irait vers ses voisins s'ils les connaissaient à peine? Personne. C'était l'instinct de survie qui parlait. On se cloîtrait chez soi, on regardait la télé, on se blotissait dans la couette, et on flippait dès qu'on entendait le moindre bruit inhabituel. Evidemment, la chose était différente quand nos voisins étaient nos amis, quand on avait entière confiance en eux. Mais sait-on jamais? Derrière un masque aimable peut se cacher un vrai loup.

Une bombe allait être lancée bientôt. Une bombe qui allait faire de sacrés dégâts, tant sur le plan de l'élection que sur un autre plan, sentimental cette fois. Il s'ensuivrait une discussion animée entre un mari et sa femme, où chacun donnerait son avis, criant même quand ils ne comprenaient pas l'autre. Il y aura de l'animation à Lemon Street, quelques jours plus tard. Mais revenons en au présent, revenons-en à ce moment précis du débat où d'un coup, on passe de l'assurance à la déstabilisation. Jusque là, les personnes avaient été indulgentes avec deux des trois candidats, bientôt ce ne serait plus le cas. Alors que Scott avait fini de faire son discours, Chris répondit également à la question posée précédemment. En gros, ce que Jovan en retient, c'était qu'ils avaient tous les même idées: rassembler des personnes et faire des rondes. Evidemment. La chose la plus facile à faire. Jovan était en train de boire lorsqu'il entendit la voix d'une femme dire qu'elle avait une question pour Jovan -ou plutôt deux. Jovan plissa un instant les yeux pour remarquer d'où venait la charmante dame qui allait agir comme un monstre. Assise, une femme avec des cheveux bruns semblaient parler en même temps que Jovan entendait les paroles. Il fronça alors les sourcils en entendant parler de sa femme. Si il y avait bien une chose qu'il n'aimait pas, c'était qu'on s'en prenne à sa famille. Alors certes, sa famille n'avait pas été fondé dans les plus grands idéaux, mais aujourd'hui, c'était une Lennon, et à ce titre, elle ne devait pas être mêlée dans les choses qui n'avait aucun rapport avec elle. Elle lui parle de lettres, apparemment homophobes. Surpris, Jovan ne put s'empêcher d'avoir cet air: yeux grands ouverts, marques sur le front, étonnement total. De quoi parlait-elle? Il n'était au courant de rien de tout ça. Apparemment, un échange de lettres aurait eu lieu entre Maat et Laurence, elle lui aurait même dit ' ouvertement que son couple n'était pas sain et qu'il devait soigner sa maladie que l'on nomme habituellement "aimer une autre personne" afin de pouvoir s'épanouir dans sa vie quotidienne et être enfin heureux'. Ses paroles ne correspondaient pas avec la Laurence qu'il connaissait -bien qu'il ne la connaissait pas totalement. Accompagnant un petit sourire, Jovan répondit.
    «  Effectivement, ma femme s'appelle bien Ferdison.. Enfin Lennon pour être exact. » Il n'osa pas se retourner vers Laurence lorsqu'il parlait, il n'avait d'yeux que pour la jeune femme, assise, cette dénommée Arizona qu'il ne connaissait même pas. C'est pourquoi aussi il se disait que c'était faux. « je ne sais pas d'où vous tenez cette information, mais sachez que quelqu'un a du écrire ses lettres à sa place. » Il s'arrêta un instant, son regard toujours fixé sur elle. « Je suis convaincu qu'elle n'est pas homophobe. Sinon, pourquoi aurait-elle pour ami un homosexuel? Elle serait mal placée non? » Il pensait à ce Romain, mais évidemment, pour le préserver, il se tairait sur son identité. Puis, il balaya l'assemblée d'un regard, et amusé, ne put s'empêcher d'ajouter avec un petit sourire, en faisant référence à l'accusation que Chris avait faite « Désolé de vous décevoir, mais nous ne sommes pas un couple d'homophobes. » Voilà, c'était clair au moins. C'était dit, et il espérait que personne n'allait revenir sur ça après, il commençait sérieusement à en avoir marre de ses accusations.

Jovan était persuadé que cette histoire n'était pas vraie. Il était persuadé que sa femme n'avait rien à voir là-dedans. Il avait dit quee les lettres avaient été écrites par une autre personne que Laurence, mais si ça se trouve, elles n'avaient jamais existé. Pourtant, elles allaient avoir l'effet d'une bombe .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 21:53

Parfaite qui était devenue, Madame Lane depuis quelques semaines maintenant, regardait silencieuse les personnes prenant paroles les uns derrières les autres, ne pouvant s’empêcher de voir qu’il y avait un certain harcèlement sur le plus jeune des Matthews. La jeune passa une main dans ces cheveux soigneusement attachée, elle n’avait plus vraiment l’habitude de faire la peste de jouer sur ce qui pouvait blesser les gens, bien qu’elle ne le ferait pas vraiment aujourd’hui, elle décida de prendre la parole pour rétablir quelques points qui n’était pas bon de dire tout fort, mais quand on voyait l’obstination de plusieurs hommes à en détruire un, Parfaite, qui d’habitue n’aurait certainement pas agit de cette manière avait du mal à comprendre.


« Parfaite Lane… Je tiens à dire tout d'abord tout mon soutient à Chris. Ensuite, j'aimerais savoir selon toi qu'elle sont les qualités essentiels pour pouvoir être efficace sur ce poste ? »


Parfaite connaissait chris, et elle avait du mal à voir une personne qu’elle appréciait en difficulté. Il était sur qu’elle n’avait pas vraiment l’attention de continuer à parler encore après cette questions. Mais elle voulait qu’il est vraiment le temps de s’exprimer et de dire ce qu’il ressentait par rapport à sa. Il voulait la sécurité de son quartier, sinon il ne serait pas face à eux. De toute manière quoi qu’il pouvait se passer, Chris pouvait compter sur le soutiens de parfaite, elle ne le laisserait certainement pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 22:41


Jovan semblait harcelé par les accusations, mais celle ci était tout de même assez grave. Chris était même étonné que la jeune femme émette de telles accusations. L'étudiant connaissait un peu Laurence Lennon, la femme de Jovan. Elle était un véritable rapace, son chef de campagne. A vrai dire, Chris s'était même demandé pourquoi elle ne s'était pas elle même présentée pour ce poste. Jovan, à première vue, semblait peut être plus inoffensif, c'est pourquoi Chris ne se plaignait pas de ce choix final. Un silence tendu s'était abattu sur la salle, en attendant que son adversaire réponde. Comme tout le monde, le regard de l'étudiant s'était posé sur l'objet des accusations. Il tenta tant bien que mal de s'en dépêtrer, il avait l'air de tomber des nues et avait du mal à le cacher. Chris lui même était un peu mal à l'aise, d'autant que, et ce n'était un secret pour personne, l'étudiant avait eu des relations avec des hommes. Comme quoi, on peut toujours être étonné par les gens, ce couple, certes un brin ambitieux, ne lui avait néanmoins pas semblé si nocif. D'ailleurs, Chris s'étonna lui même en s'inquiétant de la position de son adversaire, alors que lui même était en fâcheuse posture quelques minutes auparavant. En fait, il s'en sorti à peu près bien, comme il le pouvait dans cette situation. Il y aurait sans doute une crise de couple au retour du débat télévisuel.

Puis, une charmante jeune femme aux cheveux blonds rayonnants se leva. C'était Parfaite Lane. Chris la connaissait un peu, il avait su dès le départ qu'elle n'était pas seulement la sale petite garce qu'elle voulait bien montrer. Et maintenant, il pouvait dire à tous ses détracteurs qu'il avait eu raison. Pour la première fois depuis le début du débat, ce fut un véritable sourire qui s'afficha sur le visage du jeune homme. Pour la première fois, quelqu'un osait enfin prendre son parti en public, et pour cela, Chris lui en était très reconnaissant. « Parfaite Lane… Je tiens à dire tout d'abord tout mon soutien à Chris. Ensuite, j'aimerais savoir selon toi qu'elle sont les qualités essentielles pour pouvoir être efficace sur ce poste ? » Chris se plaça devant le micro, sur de lui. Certes, il avait peut être eu un petit moment de faiblesse au moment des attaques à son encontre, mais finalement, tout était rentré dans l'ordre, et puis, on ne peut pas toujours être au top, n'est ce pas ? « Tout d'abord, Madame Lane, je vous remercie pour votre soutien. Ensuite, je vous répondrai qu'il faut être totalement impliqué. Ce n'est pas une question à prendre à la légère, et je suis particulièrement déterminé à gérer la situation au mieux. Il va falloir être disponible, ouvert pour faire des compromis et impliquer un maximum de personnes. » Il fit une pause, avant de continuer. « Cela ne va pas être facile, je le sais bien. Il va falloir beaucoup de détermination, et un fort pouvoir de persuasion. Voilà, je pense que toutes ces qualités sont requises, je pense les avoir, et j'espère sincèrement que vous saurez les reconnaître dans ma candidature. » Le jeune homme adressa un regard particulier à la belle blonde avant de lever le nez vers l'assistance dans son ensemble. Il avait fini et attendait la question suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 22:45


- Effectivement, ma femme s'appelle bien Ferdison.. Enfin Lennon pour être exact. Je ne sais pas d'où vous tenez cette information, mais sachez que quelqu'un a du écrire ses lettres à sa place. Je suis convaincu qu'elle n'est pas homophobe. Sinon, pourquoi aurait-elle pour ami un homosexuel ? Elle serait mal placée non ? Désolé de vous décevoir, mais nous ne sommes pas un couple d'homophobes. C'était une réponse parfaite. Une réponse digne des grands politicien, une erreur prêt. Je n'allais pas me stopper en si bon chemin. J'avais des idéaux et une voix à l'intérieur de moi qui me disait de continuer. Je voulais continuer et démontrer à Jovan que sa femme n'était pas celle qu'il croyait en partie était un défi que j'adorerai relever en direct d'un débat télévisé. Mais quelqu'un vintinterférer dans mon projet. Mon regard se tourna vers cette demoiselle alors que j'étais encore debout juste derrière elle.
- Parfaite Lane… Je tiens à dire tout d'abord tout mon soutient à Chris. Ensuite, j'aimerais savoir selon toi qu'elle sont les qualités essentiels pour pouvoir être efficace sur ce poste ? D'un regard noir, je l'observais lui faisant compredre mes intentions. Mais Chris fut plus rapide. Il répondit alors à la question. J'attendrais donc sagement qu'il termine pour faire ce que j'avais à faire.
- Excusez-moi... Mais j'aimerais bien terminer ce que j'ai commencé avant de vous laisser continuer . Ce n'était pas une demande. J'allais finir le débat que j'avais débuté entre Lennon et moi-même. Je me tournais alors vers le candidat en question. La bombe était passé. Mais il ne fallait jamais oublier les dommages collatéraux. Apparement, d'après la réaction que vous venez d'avoir, je suis certaine que vous n'étiez pas au courant de cette histoire. Je ne vous en veux pas. La vérité aura au moins éclaté ce soir pour vous et votre famille si précieuse et pleine de mensonge. De plus, d'après ce que je sais et ce que j'ai dit, je ne vous ai jamais accusé d'homophobie. Votre femme, oui mais vous non. Je me tus un instant. Un sourire se dessina sur mon visage. Si vous ne me croyez pas demander vous-même aux personnes concerné. La confiance est une chose importante et l'honnêteté également. Si votre femme vous cache ce genre de chose sans que vous vous en rendiez compte, comment pourriez-vous nous être utile sur Ocean Grove ? Si vous n'arrivez pas à voir quand votre femme vous ment, qu'adviendra-t-il si par hasard vous croiser le cambrioleur et que vous ne faites rien. Tout vous retomberas dessus. Alors mieux vaut tomber maintenant que de chuter en pleine ascension. Je préfère voir Chris en tant que représentant car lui reconnaîtra un coupable pour les avoir approché de près ou encore Scott Matthews qui ne doit pas être aussi naïf que vous. Mon point de vue : occupez vous d'abord de votre femme avant de prétendre pouvoir aider les habitants d'Ocean Grove. Je pris alors mon sac à main que je portais sur mon épaule. Un dernier regard vers Jovan avec ce même sourire au coin des lèvres et je débutais ma sortie. Réfléchissez y Monsieur Lennon, en attendant, je laisse la parole aux autres candidats et aux habitants qui auront sans doute des questions qui leur montent à l'esprit. Je suis parti. Ma mission était accomplie et j'avais du travail qui m'attendait sagement à quelques patés de maison de là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 23:32

    Si Laurence s’était tenue tranquille jusqu’à maintenant, c’était parce qu’elle considérait que les choses se déroulaient assez bien pour qu’elle n’aille qu’à écouter le débat télévisé. Mais dés lors que les choses s’envenimèrent et qu’une parfaite inconnue se mit à déblatérer des choses, certes vraies mais auquel Laurence se batterait pour défendre son point de vue. Et pour le moment, son point de vue était qu’elle n’avait rien fait et une certaine personne allait en entendre parler. Oui, Maât Blythe-Sheldon n’attendait rien pour attendre. Choquée, Laurence se planta dans le chemin de celle-ci avant même qu’elle aille pu s’en aller afin de profiter de l’éclat qu’elle avait provoquée. «Je ne sais pas pour qui vous vous prenez, mais je n’accepte pas de telles accusations à tort. » Laurence avait plongé ses yeux dans ceux d’Arizona montrant à quel point elle était loin d’avoir apprécié son intervention. Surtout d’avoir été impliqué malgré elle dans ce débat. « Mais laissez moi vous dire que selon la loi, toute personne a droit au respect de sa réputation et de sa vie privée. Nulle atteinte ne peut être portée à la vie privée d’une personne sans que celle-ci y consente. Peuvent être notamment considérés comme des atteintes à la vie privée d'une personne l’utilisation de la correspondance, des manuscrits ou des autres documents personnels. Dois-je vous poursuivre pour avoir utilisé mon écriture afin d’écrire des correspondances sous mon nom et afin d’utiliser ceux-ci afin de ternir à ma réputation? » Laurence y était allée un peu fort dans la récitation d’un des articles de loi, mais il fallait dire qu’elle avait rapidement dût réagir. Elle ne pouvait pas laisser cette garce s’en tirer sans se rendre compte à quel point Laurence savait se défendre. Et, ils étaient en se moment même dans un débat télévisés. La réputation de beaucoup de personnes était en jeu. Laurence n’acceptait pas qu’elle soit ternie par une vulgaire femme donc elle n’avait jamais connue l’existence jusqu’à maintenant, mais donc une chose était certaine... elle se souviendrait très bien de cette histoire. « Je ne crois pas, que vous aimeriez vous y risquer. » La voix sérieuse et déterminée, Laurence délaissa finalement Arizona afin de s’offrir un verre afin de se rafraîchir. Arizona la laissa partir, porteuse d'un sourire aux lèvres qui n'avait rien pour faire plaisir à Laurence. Décidément, elle devait vivre autant de sensations fortes que les trois candidats. Et, ça ne lui plaisait pas du tout. Valait maintenant espérer que Jovan ramènerait les choses en sa faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 EmptyLun 26 Juil 2010 - 23:43

Une femme aux grands cheveux blonds lisses avait fait irruption au micro. Elle annonçait fièrement qu'elle était fan de Chris, une groupie encore. Elle avait donné tout son soutien à celui-ci, et celui-ci devait sans doute être heureux. Il donna les qualités que selon lui un représentant de quartier devait avoir. Il ne répondit pas trop mal, bien que Jovan aurait rajouté quelques qualités. Mais après tout, il s'en fichait. Ce n'était pas sa question, et en plus de cela, la jeune femme avait voulu montrer à tout le monde que Chris savait ce qu'il faisait. Sa réponse n'aurait en rien changer son vote, c'était certain. Une femme c'était toujours butée de toute façon. Il avait ses yeux fixés sur le bout de la salle où Laurence, Caleb se tenaient. Une fois que l'autre candidat eu fini de répondre, une voix sortit Jovan de ses pensées. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour comprendre que c'était toujours la même folle qui semblait attaquer. Elle n'en démordait pas, un vrai pitbull. Une femme, c'était toujours butée, je vous l'avais dis non?
    Les paroles qu'elle eut ne plaisaient pourtant pas du tout à Jovan. De quoi elle se mêlait? Elle croyait quoi? Qu'il n'était qu'un type aveuglé par l'amour? A l'entendre, elle savait tout sur tout, connaissait tout les moindres secrets que toutes les personnes autour d'elle pouvaient avoir. Si la vie était aussi simple, ça se saurait. Jovan allait devoir sortir les crocs cette fois, et lui aussi ne lâcherait pas l'os aussi facilement. Son regard se tourna de nouveau vers la jeune femme dans l'assemblée -il savait très bien où elle se trouvait, et n'eut pas à plisser les yeux-. Elle était déjà debout, et moins de quelques secondes plus tard, elle s'était déjà fourrée hors de la salle. Jovan eut quelques rides de surprise marquées sur son front. Sachant pertinement qu'avec le micro elle entendrait d'où elle était, il répondit. « La lâcheté, c'est beau aussi. On affirme quelque chose, on accuse, et on s'en va. C'est vraiment facile. Mais je vais quand même prendre la peine de lui répondre. Elle s'appellait comment déjà? » Il jeta un coup d'oeil devant « ah oui, Madame parker.. On ne sait jamais, des fois qu'elle s'assoit devant son téléviseur. »

Il eut un petit sourire. Caché un mal-aise était aussi aisé. Il avait de quoi répondre, et il allait le faire. Il ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Il n'avait jamais aimé ça, ça n'allait pas être maintenant qu'il allait le faire. Crispant ses doigts sur le bord de la table où se tenait le micro, Jovan allait parler quand Laurence prit la parole. Il sourit en l'entendant. Elle devrait elle-même faire politicienne. Elle attaquait. Ce n'était pas pour rien que c'était une vraie teigne au barreau. Une fois qu'elle eut finit un beau discours d'après lui, il commença sa grande tirade, bien décidée à ne pas la laisser tomber.
    « Je voudrais déjà commencer par dire que cette femme, je ne la connais pas. Je ne sais pas d'où elle sort, je ne sais même pas qui elle est. Par contre, je connais ma femme, je sais d'où elle vient, et je doute de ses capacités à écrire ça. D'ailleurs, ses lettres existent-elle vraiment? Je préfère douter de cette femme inconnue que de celle avec qui je partage ma vie! » Il s'arrêta un instant. On allait l'attaquer -il en était sûr- sur l'existence de ses lettres. Il devait anticiper. Il continua alors « Et même si des lettres ont été envoyé à Monsieur Bylthe-Sheldon, était-ce vraiment écrit par ma femme? C'est facile d'imiter une signature. Tout les gamins le savent, tout le monde a déjà imité celles de leurs parents.. Alors franchement, jusque-là, tant qu'on ne me montre pas la preuve formelle de ma femme en train d'écrire cette lettre, je n'y crois pas une seule seconde! »

Il avait déjà répondu à un bout de l'accusation. Maintenant, il allait s'attaquer à autre chose. Ca ne lui plaisait pas de faire ça, mais il n'en avait pas le choix. Soit il tirait sur chacun de ses concurrents, soit il mourrait sous les balles de cette dame. Il n'avait pas le choix, il allait devoir sortir le pistoler et répondre à son tour.
    «  Maintenant, cette dame préfèrerait avoir Chris Matthews comme représentant de quartier? Remarquez ce n'est pas idiot, il sera peut-être facile pour lui de repérer le cambrioleur. C'était peut-être son compagnon de cellule en prison. » Il marqua une pause, et osa jeter un coup d'oeil vers lui. Puis, rejetant son regard vers l'assemblée, il continua « Ou alors Scott. Après tout, il sait très bien se servir d'une arme. Dommage qu'il ne sache pas faire la différence entre une victime et un coupable. » Là, il aimait moins avoir fait ça. C'était son patron après tout, et il avait vraiment peur des conséquences. Il n'avait cependant pas le choix. Poursuivant alors « Laissez moi dire une chose, chacun à des secrets ici. Sinon, on ne serait pas en train de chercher le -ou les- cambrioleur. Il est peut-être assis à côté de vous, ici, et vous n'en savez rien. On cache tous un petit quelque chose alors au lieu de faire comme Madame Parker, cherchez les vrais secrets cachés, et surtout jugez-nous, pas notre famille. »

oui, il détestait qu'on s'en prenne aux siens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Election du représentant de quartier-