AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé d’activation par mail
1 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Vide
Message(#) Sujet: « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. EmptyVen 9 Juil 2010 - 21:19



« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. 2dsi7ph « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Jgksh1
13 Juillet 2011 ♣ Ocean Grove, Miami
GREYNOLDS PARK




J'avais fini mon service du midi. J'avais laissé les autres nettoyé le restaurant pour le soir afin de profiter un peu de mon petit Valentin. Un nouvel homme faisait parti de la famille et il n'avait que quelques jours. Le 25 juin serait maintenant une date importante pour Maât, pour moi. Nous nous étions équipés comme il le fallait : poussette, berceau, lit, transat, siège auto. En bref, tout ce qu'un couple devait avoir à sa disposition pour que leur enfant soit en sécurité et soit heureux. Je voulais le bonheur de mon bébé et quoi qu'il arrive je ferais tout pour qu'il l'est même si les plus gros obstacles se dressent contre moi. J'affronterais le monde pour lui. J'escaladerais des montagnes entière prien que pour un sourire de sa part. Ca doit être ça « être père ». Certes, il y avait aussi les couches et les pleures qui faisaient parti du lot ainsi que les nuits blanches et les biberons à 4 heure du matin. Mais au final, le savoir en bonne santé était le plus important même si je n'arrivais pas à suivre. Cela faisait à peine deux semaines que Valentin était parmi et j'étais déjà à l'ouest. La vie de parent, franchement, c'est difficile et pourtant c'est si gratifiant que l'on oublie rapidement tous les petits tracas quotidien pour ne retenir que les instants les plus heureux.

C'est pourquoi, alors que le pic de chaleur était passé, je décidai d'emmener Valentin au Greynolds Park. Il dormirait certainement comme tout le temps. Mais au moins, je pourrais profiter du soleil et de la fraicheur donnée par les arbres. Vêtu d'une chemisette blanche et d'un bermuda prune, je partis en direction du parc en protégeant mon petit bout de chou des rayons du soleil. Il balançait gentillement ses jambes dans la poussette alors que j'avançais. Je souriais. J'avais encore du mal à me dire que j'avais un fils. C'était arrivé si vite. Mais je ne regrettais absolument rien. Valentin était le plus magnifique enfant que j'avais jamais vu - surement parce que c'était le mien, me diriez-vous - que je ne pouvais cesser de le regarder avec ces yeux doux et tendre que je lui portais sans arrêt.

Je continuais notre promenade sous les arbres. La chaleur y était moins intense, moins forte, plus agréable pour un bébé de quelques jours et pour moi-même. Les fortes températures ne me gênaient pas plus que ça. Mais la fraicheur était toujours plaisante à ressentir dans ces cas-là. Sur la route, je ne croisais personne. La plupart des habitants du quartier travaillait à cette heure de l'après-midi. Personnellement, j'avais la chance d'être gérant et de tenir un restaurant. Pour moi, les après-midi étaient libres jusqu'au soir vers 18 heure ou encore 18 heure 30. Tout le monde n'avait pas ce privilège. Cependant, tout le monde avait ses weed-end alors que je travaillais tous les jours sauf le lundi. Je ne m'en plaignais pas. J'exerçais un métier que j'adorais et j'avais enfin ouvert le restaurant dont j'avais tant rêvé depuis des années. Aujourd'hui, j'étais le plus heureux des hommes. Je marchais toujours dans le Greynolds Park, poussant mon fils qui s'endormait plus les minutes passaient - une vraie marmotte celui-ci - quand j'aperçu au loin une connaissance, une excellente connaissance même. Romain. Romain Parker faisait son yoga dans l'herbe du parc sous un grand et vieux chêne d'une centaine d'année. Je m'approchais de lui, sourire aux lèvres.

- Romain !! Criai-je au quelques mètres du concerné. Je continuais mon avancée pour enfin me retrouver face à lui. Ca va ? Je ne te dérange pas, j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Vide
Message(#) Sujet: Re: « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. EmptyDim 11 Juil 2010 - 23:26

Assit dans l’herbe sous un vieux chêne, Romain tentait de vider son esprit en pratiquant la méditation, une technique de relaxation rapportée de son séjour en Inde. Cela faisait maintenant une heure qu’il tentait d’oublier cette petite peine qui tiraillait son âme. Il essayait à grand coup de « Om » de chasser les images de cette nuit, et de s’efforcer de passer sous silence sa douleur. Il ne servait à rien de ressasser ce qui avait été fait. Les actes et les mots devaient être oubliés. Un jour, peut-être, trouverait-il en lui le courage de pardonner, même si au fond de lui, une part de son être lui chuchotait qu’il l’avait bien mérité. Etait-ce le retour de bâton ? Il avait fauté, blessé et poussé au vice. Son karma s’était alourdit considérablement. Il était donc tout à fait normal qu’il paie pour ses « crimes ».

Durant un long moment, Romain resta en position d’assise silencieuse. Son esprit essayait d’oublier les stimulis extérieurs pour ne se concentrer que sur son moi profond. Le jeune homme arrivait plutôt bien à faire abstraction du bruit qui l’entourait. C’était à peine s’il entendait les gosses jouer plus loin dans le square ou qu’il percevait la sonnette du petit marchand de glace ambulant entrer dans le parc. Ce ne fut que lorsqu’il sentit d’instinct un regard se poser sur lui qu’il ouvrit les yeux et remarqua Scott s’approcher de lui à grands pas en poussant sur l’herbe une poussette.

« Romain !! Ca va ? Je ne te dérange pas, j'espère. »

Un sourire radieux illumina aussitôt le visage du jeune homme. Depuis son retour d’Inde, Romain n’avait pas encore prit le temps de rendre visite à Maât et à Scott. Il les évitait consciemment en réalité. Le jeune homme n’avait aucune envie de devoir cacher plus longtemps à Maât sa relation avec Gabriel. Mais il devait le faire car il estimait que c’était encore trop tôt pour le lui annoncer. Alors, afin de ne pas lui mentir effrontément, Romain gardait ses distances quelques temps, prétextant toujours des affaires urgentes à régler afin d’éviter un quelconque rendez-vous.

« Bien sûr que non tu ne me dérange pas ! » dit-il alors qu’il se relevait rapidement pour enlacer d’une étreinte amicale le cuisinier. « Je suis très heureux de te voir ! T’as l’air en forme. » Il déposa un baiser sur sa joue, puis il le lâcha et reporta son attention sur la poussette. « Houla, j’ai raté un épisode, Scotty. » Romain ne décrocha pas son regard du poupon. « Comment ? »

Oui, comment était-ce possible ? Romain avait bien entendu été mit au courant pour la fausse couche de Lison. Comment dans ces conditions, ce merveilleux petit poupon pouvait-il être là ? Le jeune homme ne comprenait pas. Il n’avait jamais été question d’adoption. Et pourtant, Scott se baladait bien avec un enfant… son enfant ?

« Qui est-ce ? » demanda-t-il alors qu’il s’accroupissait à hauteur du nourrisson. « Il est magnifique. »


Dernière édition par Romain S. Parker le Sam 17 Juil 2010 - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Vide
Message(#) Sujet: Re: « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. EmptyMer 14 Juil 2010 - 21:11



« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. 2dsi7ph « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Jgksh1
13 Juillet 2011 ♣ Ocean Grove, Miami
GREYNOLDS PARK




Je m'étais avancé en direction de Romain. Beaucoup de choses avaient changé depuis notre dernière rencontre remontant à avant son départ d'Ocean Grove et surtout de Miami. De un, j'avais appris, il y a peu de temps c'est-à-dire depuis son retour la semaine dernière, qu'il était parti en Inde pour une cause humanitaire. C'était très courageux de sa part d'avoir donné de son temps pour cette cause que je trouve juste. De deux, il y avait un nouvel habitant dans le quartier et celui-ci se nommait Valentin Blythe-Matthews. Il avait 18 mois et se portait très bien depuis son arrivée du Massachusetts, quelques jours après sa naissance.

- Bien sûr que non tu ne me dérange pas ! Je me retrouvais vite enlacer par Romain, m'obligeant à lâcher la poussette. J'étais heureux de le revoir. Je suis très heureux de te voir ! T’as l’air en forme. Je lui souriais alors qu'il déposa déjà sur ma joue. Il me relâcha. Mes mains se posèrent directement sur la poussette de Valentin. Papa protecteur ? Vous ne pouvez même pas imaginer comment je pouvais l'être. Houla, j’ai raté un épisode, Scotty. Comment ? Qui est-ce ? Il est magnifique. Le premier compliment venait de tomber. "Il est magnifique". Je ne pouvais m'empêcher d'en être fier. Le jeune Parker était surpris et je le comprenais très bien. Tous l'était. Nous n'avions dis à personne qu'une demande d'adoption s'était déroulée en parallèle de notre mère porteuse. En effet, avec Maât, nous misions principalement sur Lison puisqu'au moins l'un de nous deux serait le père biologique du père. Mais après sa terrible fausse couche, notre seul option fut d'adopter un enfant qu'une femme nous donnerait afin de l'éduquer convenablement dans une famille qui l'aimerait plus que tout. Biensur, nous étions cette famille. L'ancien océanologue s'accroupit. Je trouvais la situation assez amusante et une question me titilla. Romain aimait-il les enfants ?
- Merci. Il s'appelle Valentin. Je marquais une légère pause avant de reprendre. Valentin Blythe-Matthews. C'est notre fils à Maât et moi. On vient de l'adopter et on l'a ramené du Massachusetts il y a deux semaines environ.

Je savais que ce n'était pas la petite nouvelle du jour que Romain venait d'entendre. Mais bien l'une des plus grande de ma vie actuelle. J'étais devenu père alors que lui parcourait l'Inde pour venir en aide à tous ces habitants vivant dans la misère des bidonvilles. C'était très courageux de sa part d'être parti même si un au revoir aurait été le bienvenue. Mais je ne lui en voulais pas. Il était désormais de retour et j'espèrais pour de bon. Après tout, il m'avait tout de même manquer.

- Et toi alors, petit cachotier, c'était comment l'Inde ? Lui demandai-je tout en le taquinant. Il n'était pas venu nous dire au revoir et surtout j'avais appris par un autre qu'il était parti là-bas, c'était donc avec mes taquineries que je me vengeais gentillement. Oui, oui pas la peine de nier, je sais tout sur ton voyage. Je ne pouvais garde mon serieux. Je rigolais. Je sais que partir pour une cause humanitaire est juste mais partir sans rien dire... T'aurais quand même pu venir nous voir pour nous le dire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Vide
Message(#) Sujet: Re: « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. EmptyJeu 22 Juil 2010 - 10:48

Le petit Blythe-Matthews était enfin arrivé. Romain était très heureux pour Maât et pour Scott. Il partageait leur bonheur. La venue de ce petit miracle marquait un tournant décisif dans la vie de ses amis. Ils allaient enfin pouvoir laisser derrière eux leur passé tumultueux pour fonder la famille qu’il méritait tant. Un enfant, c’était beaucoup de bonheur mais également énormément de responsabilité. Romain espérait que tout ce passerait pour le mieux. Qu’enfin, l’harmonie trouverait sa place au sein de leur foyer.

« Il est vraiment magnifique. J’en suis presque jaloux. » confia Romain en ne décrochant pas ses yeux du charmant petit poupon. « On en mangerait ! »

Avec un sourire affectueux, le jeune homme caressa du bout de l’index le petit être qui gigotait dans sa poussette. Son visage était expressif et ses grands yeux le regardaient avec étonnement. De sa petite main, le bambin vint accrocher le doigt de Romain qui laissa échapper un petit rire gaga face à ce geste. Toujours accroupit devant la poussette, le jeune Parker n’écoutait que d’une oreille distraite ce que lui disait le cuisinier. Lorsque Scott fit référence à l’Inde en soulignant bien qu’il savait absolument tout, Romain ne cilla pas. Les six années passées en compagnie d’un mari violent lui avaient apprit à sauver les apparences en toute circonstance. Il était de toute façon impensable que Scott ait eu vent de quoique ce soit. D’ailleurs, la suite de ces propos le lui prouva.

« C’est vrai, j’aurais dû vous prévenir Maât et toi. » admit Romain en se levant finalement pour plonger son regard dans celui de Scott. « Mais c’était très urgent et… j’avais besoin de prendre un bol d’air frais hors d’Océan Grove. » Il croisa les bras sur son ventre et s’humecta les lèvres du bout de la langue avant d’enchaîner tout naturellement : « Je pense que tu es au courant de ce qu'il en est pour David, n’est-ce pas ? Ils ont arrêtés les recherches. Il est officiellement déclaré mort par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique. Du coup, j’avais besoin de me retrouver seul. Loin de tous ces souvenirs. Et cette mission en Inde était l’occasion rêvée pour moi de faire le vide, et le deuil. Même si j'ai encore du mal à me souvenir de qui était réellement David. »

Romain détourna le regard en s’éloignant de quelques pas. C’était une demi-vérité. Son départ avait bien réellement avoir avec la mort de son mari, mais également avec la vie qu’il lui avait fait subir, et tout ce qui en découlait. Son séjour en Inde était on ne peut plus complexe. Scott ne pourrait pas comprendre. Ce fut donc pourquoi, Romain préféra ne pas tout dire, et continuer (comme avec tout le monde) a jouer encore et toujours les amnésiques à ce sujet, et ce même si cela faisait un moment qu'il avait recouvré la mémoire grâce à son psychologue.

« Enfin bref, ne parlons pas des sujets qui fâches. Parlons de vous ! » Il regarda l’enfant avec un grand sourire. « J’imagine que Maât doit être complètement gaga ? Ca va ? Vous vous en sortez tous les deux ? Qu’est-ce que ça fait d’être papa ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Vide
Message(#) Sujet: Re: « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. EmptyVen 23 Juil 2010 - 19:46



« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. 2dsi7ph « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Jgksh1
13 Juillet 2011 ♣ Ocean Grove, Miami
GREYNOLDS PARK




J'observais Romain avec ce petit sourire que j'arborais depuis que Valentin était parmi nous. Il était accroupit au pied de la poussette face à mon fils qui s'amusait à attraper le doigt du jeune Parker. Il gigotait dans tous les sens. Apparement, notre cher Blythe-Matthews avait décidé de ne pas dormir cet après-midi contrairement à ce que je souhaitais qu'il fasse. il avait besoin de dormir. Après tout, Valentin n'avait quelques jours. Je les regardais tous les deux. Romain succombait peu à peu au charme de ce petit bout comme Maât et moi l'avions été. Valentin faisait déjà son petit bout de chemin en rendant fou tout ceux qui l'approchait. Il fera surement des merveilles à l'adolescence. Heureusement, on en n'était pas encore là. L'ancien océanologue s'expliqua alors sur son départ précipité et le fait de n'avaoir prévenu personne. En parlant de David, il ne pouvait que m'amadouer. Comment en vouloir à quelqu'un qui était parti à cause de son mari disparu en mer et déclaré mort ? Je ne pouvais pas. C'était contre nature de ma part de garder une certaine rancoeur contre Romain. De toute façon, de la rancoeur, je n'en avais pas pour lui. Avec moi, il avait toujours été sympa et généreux. Il faisait parti de ses amis que l'on espère garder infiniment. Je ne pouvais pas dire la même chose Tyler qui ne m'adressait plus la parole depuis quelques temps. Je savais qu'il n'appréciait pas Maât, mais je ne pensais que c'était à un si haut point qu'il ne pouvait même pas me téléphoner pour prendre des nouvelles. J'avais tenté quelques fois de faire une traversée et le voir. Résultats : soit il n'avait pas de temps à m'accorder et me raccrocher presque au nez, soit il ne décrochait pas du tout. J'en avais assez. Je le laissais faire.

- Enfin bref, ne parlons pas des sujets qui fâches. Parlons de vous ! J’imagine que Maât doit être complètement gaga ? Ca va ? Vous vous en sortez tous les deux ? Qu’est-ce que ça fait d’être papa ?
- Tu ne peux même pas imaginé comment il est. Même moi j'ai eut beaucoup de mal à le reconnaître. Au départ, il avait tellement peur de lui faire mal qu'il n'osait même pas toucher Valentin. Mais bon, cette période est passée. Maintenant son nouveau passe-temps est de prendre sans-arrêt des photos de son fils, de sa nouvelle famille. Ca pouvait être lourd au départ. Mais maintenant, ça me fait plus rien. Je subis silencieusement le soudain esprit artistique de Maât. Je rigolais tout en regardant mon enfant qui s'agitait de moins en moins. La fatigue l'avait enfin vaincu. Sinon ça va plutôt bien. Si oublie les nuits blanches, les hurlements et les biberons à 4 heures du matin, biensur. C'est clair que ça change notre train de vie. Mais on fait comme un peu et puis je crois qu'on s'en sort bien contrairement à d'autres parents. Je commençais à marcher, préférant protéger Valentin du soleil qui tournait et qui commençait à tomber sur la poussette. Je continuais enfin de répondre aux questions qu'on me posait. Tu sais être père, c'est fatiguant. Je crois que jamais autant pas dormi de toute ma vie. Heureusement que l'on est deux parce que tout seul j'aurais déjà fais une dépression. C'est que ce petit là est très tétu ! Dis-je en déposant ma main sur le pied de Valentin et en chatouillant. A chaque fois, il relevait son pied pour éviter mes gestes. Je trouvais ça amusant. Mais je me suis stoppé assez rapidement pour qu'il s'endorme paisiblement. Raconte-moi ! Tu vas faire quoi maintenant que tu es revenu ? Il faut que tu te remettes en selle. Le Romain, que je connais, trouveras bien une occupation qui lui prendra du temps, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Vide
Message(#) Sujet: Re: « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. « God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

« God Put A Smile Upon Your Face » ♣ Romain P.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Greynolds Park & Cabane du gardien-