AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Vide
Message(#) Sujet: N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! » N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  EmptyJeu 8 Juil 2010 - 0:03

N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Jenny4 N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  L809ghk0qe5ki8668rbu N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Cole-109
« LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »
with deavon hellinghton and lauren huttinger


« Heure du décès 17:54. Allez voir la famille, j’aimerais être seul, juste un instant… » L’homme regarda une dernière fois les quelques infirmières présentent autour de lui. Puis, détourna son regard sur le corps de son patient, la poitrine ouverte. Deavon venait de perdre son quatrième patient en à peine six semaines. L’homme ne savait pas ce qu’il se passait, ses opérations comportait toujours un problème ces dernier temps. Regardant une dernière fois le corps sans vie, il enleva son masque en soupirant. Enervé, il se dirigea vers la porte, en poussant voilement un chariot. Deavon n’était pas un homme violant, mais perdre quatre personne en moins de deux mois était vraiment dur, très dur. Son métier n’était pas des plus faciles. La peur, la joie et la tristesse était les principaux sentiments que l’on pouvait ressentir en étant chirurgien. De plus, son domaine était d’un des plus important, la cardiologie était considéré comme le noyau de la chirurgie. Sortant doucement des couloirs des blocs opératoires, Deavon aperçut les infirmière, annonçait à la famille de son défunt patient la mort de celui-ci. Sa mère s’écroula en sanglot dans les bras de son mari tandis que sa sœur elle, était figé, comme paralysé. Le chirurgien baissa la tête, une dernière pensée pour la famille, comme pour son patient. Deavon se rendit ensuite au vestiaire, si on pouvait appelé cela un vestiaire. Cette pièce était réservé au médecin de l’hôpital, ils pouvaient y déposer leurs vêtements, leurs objets personnels voir même des préservatif usagé ! Ne rigolez pas, il y a moins d’un mois, notre cher Deavon l’avait fait avec une infirmière dans cette pièce, à l’heure du repas alors que tout le monde était au réfectoire. Des envies comme celle-ci, Deavon ne pouvait pas les contrôler. Cela venait comme ça, un moment libre, une jolie infirmière dans les parages et hop, le tour était joué. Passons, après avoir enlevé sa blouse blanche, il enfila ses habits de villes comme il les appelait et s’en alla de son lieu de travail.

Il était exactement dix-neuf heure cinquante-quatre lorsque Deavon arriva enfin a pouvoir rentré chez lui. Il n’avait pas dormi depuis plus de quarante-huit heure, mais il était encore en pleine forme. Il attrapa une bière dans son frigo et s’en alla vers le divan, prenant soin d’attraper la télécommande en passant. Tout en buvant quelques gorgé de sa bière fraîche, il zappait, de chaînes en chaînes, en espérant trouvait un programme qui lui plairait. Mais avant que l’homme ne puisse le trouver, il entendit quelqu’un frapper à la porte. Deavon éteignit sa télévision et se précipita vers la porte d’entrée. Pendant un instant, il cru revoir une conquête qui avait oublier des affaires comme un soutien-gorge, mais lorsqu’il ouvrit la porte, il remarqua que cette personne n’était qu’autre que Lauren. « Lauren ?… Mais qu’est ce qui ce passe ? »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! » N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  EmptyJeu 8 Juil 2010 - 21:12

N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Sanstitre2tvi
« LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »
with deavon hellinghton and lauren huttinger



La vie était faite de surprises... des surprises qui ne pouvaient être que des plus positives. La mère était dans son bureau, terminant de remplir quelques formalités suite à son rendez vous qui venait, tout juste, de se terminer. La journée avait été longue : elle était épuisée. Pourtant, ce n'était pas maintenant qu'elle allait rentrer chez elle afin de retrouver la nounou de sa petite fille. La demoiselle avait, enfin, décidée à appeler une baby-sitter afin de surveiller sa petite fille qui n'avait pas encore atteint l'âge pour aller à la petite école. Elle n'avait eu plus aucune nouvelle du père de la petite, elle n'avait guère le choix de faire autrement. Ses retrouvailles avec son ex, Clay, avaient été des plus mouvementées. Elle ne savait plus quoi penser de lui. Devait elle lui laisser une seconde chance ? Devait-elle ne pas le forcer à ce qu'il lui donne les réponses à toutes ses questions ? Tout au fond de son coeur, elle savait qu'elle l'aimait toujours mais elle en avait marre de souffrir encore et encore : cela devait cesser une bonne foix pour toute. Retirant ses lunettes et les déposant sur la table, la jeune femme soupirait, passant ses mains sur ses cheveux puis en regardant tout autour d'elle. Se levant, elle partit vers son bureau d'où reposait une photo encadrée de sa meilleure amie, Cameron et d'elle. Cameron Matthews... Lauren la considérait comme sa soeur. Une soeur qu'elle n'avait jamais eu. La photo qu'elle tenait dans sa main indiquait la complicité qu'avait les deux jeunes femmes et c'est aussi la photo que Lauren avait prise lors de leur petite escapade en bateau qui fut un désastre mais d'où elles s'étaient bien amusées malgré tout. Elles avaient discuté de tellement choses mais surtout, Lauren se rappelait d'un détail important. Cameron avait rencontré un jeune homme lors de l'inauguration du casino. Elle pensait qu'elle avait trouvé le gros lot mais elle a su, bien plus tard en soirée, que ce dernier lui avait menti. Lauren ne pouvait pas supporter que sa jeune amie puisse, encore, souffrir à cause d'un homme : elle lui avait demandé son nom. Le seul nom qu'elle sut était Deavon. Le sang de Lauren ne fit plus qu'un tour.

Lauren avait rencontré ce Deavon, elle a eu une aventure avec lui : c'était une erreur autant pour elle que pour lui. Certes, cette aventure s'est déroulée avant que Cameron ne rencontre Deavon mais elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un poids sur le coeur. Elle se devait d'arranger les choses pour son amie. Pour cette raison, elle devait se rendre chez lui.
Elle quittait l'agence Cartwright et monta à bord de sa voiture. Le moteur en route, elle attendit un instant afin de passer un coup de fil chez elle pour qu'elle sache si tout se passait bien. La nounou lui affirmait que la petite s'était endormie après avoir joué autant avec la petite Dina. Lauren était rassurée que tout se passait bien. Une discussion s'en suivit dans laquelle elle lui disait qu'elle ne rentrerait pas tout de suite. Elle donnait la permission à la demoiselle de dormir à la maison et qu'elle serait payée en fonction.

La jeune femme arrivait dans le quartier d'Apple Road et se gara devant le domicile de Deavon. Il serait sans doute étonné mais tant pis. Devant la porte, elle toqua à la porte. Elle attendit patiemment et il vint lui ouvrir. « Lauren ?… Mais qu’est ce qui ce passe ? » S'il savait... « Puis-je entrer ? » Suite à son approbation, elle entra à l'intérieur. Elle n'allait pas être aggresive, au contraire. Elle était calme, posée et aussi contente de le revoir après leur petite passade. « Comment vas-tu depuis le temps ? Comment se passe ton travail de chirurgien ? Connaîtrais-tu pas, dans un quelconque hasard, une certaine Cameron ? » Bon, elle n'allait pas par quatre chemins non plus. Elle retira sa veste et posa son regard sur lui, un sourire au coin de ses lèvres.


Dernière édition par Lauren Huttinger le Ven 9 Juil 2010 - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! » N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  EmptyVen 9 Juil 2010 - 10:15

N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Jenny4 N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  L809ghk0qe5ki8668rbu N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Cole-109
« LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »
with deavon hellinghton and lauren huttinger


Surpris ! Voilà l'expression qui collait très bien au visage de Deavon à cette instant. L'homme n'avait pas revu Lauren depuis leur nuit torride passait ensemble. Il en gardait un très bon souvenir d'ailleurs. La jeune femme avait eu du mal à craquer avant de se retrouver dans son lit. Deavon dût sortir les chandelles et le dîner romantique avant d'avoir un baiser de la part de la mère. Mais, Deavon aimait ce genre de femme. A vrai dire, cela l'exciter encore plus. Le brillant médecin resta quelques seconde le regard posé sur Lauren. Il remarqua que c'est cheveux était toujours aussi beau, que son parfum n'avait pas changer mais aussi qu'elle était toujours aussi belle. « « Puis-je entrer ? » L'homme plongea son regard dans le sien et acquiesça d'un sourire sur le coin des lèvres. « Comment vas-tu depuis le temps ? Comment se passe ton travail de chirurgien ? Connaîtrais-tu pas, dans un quelconque hasard, une certaine Cameron ? » Deavon était prêt à répondre à la question de la demoiselle, mais lorsqu'elle eu le temps de finir sa phrase, Deavon fut couper dans son élan.« Je préfère ne pas parler du boulot et... De quoi ? Cameron ? Ah oui, la fille du casino... » . L'homme pouvait avouer avoir ressentit quelque chose lorsqu'il avait parlé avec Cameron Mathhwes, une très belle femme. Ce sentiment n'avait pas été comme avec les autres. Mais le médecin avait tout gâché en lui mentant. Cameron ne lui pardonna pas et décida de s'en alla, s'en même lui laisser une chance de s’expliquer. Après ce cours épisode, la jeune femme décida de l'éviter au mieux, sans trop savoir pourquoi, Deavon fit de même, en essayant de ne pas la croiser dans le quartier. Mais tout n'était pas simple, et Deavon le savait. Un jour ou l'autre, ils finiront bien par devoir s'expliquer et mettre cette histoire au clair. Et pourquoi pas, essayer de nouveau... Mais pour pouvoir ressayer, il fallait déjà qu'ils se voient et cela n'était pas forcement gagné. Deavon retourna les talons et s'en alla chercher sa bière qu'il avait laisser dans le salon, non loin de Lauren. Tout en buvant une gorgée et en revenant, il continua de fixer la mère célibataire. « Tu veux une bière ? Un whiskie ? » Voyant que Lauren restait de glace, Deavon se rapprocha d'elle. Il savait que Cameron était une ami à elle, une amie très proche. Mais il ne savait pas si Lauren était venu pour lui faire la moral, ou bien pour avoir une discussion après la nuit passait ensemble. Deavon ne savait plus trop quoi faire, ni trop quoi dire. Il ne pouvait pas assurer à Lauren qu'il allait s'excuser chez Cam puisque même lui ne savait pas ce qu'il pouvait faire pour se faire pardonner. Et puis, il fallait aussi qu'elle accepte de lui parler, voir de lui ouvrir la porte ! « Mais dis-moi Lauren, pourquoi es-tu venu jusque ici ? Pour que je te donne des renseignement sur la relation que j'ai eu avec Cameron ? Pour que je te dise que je suis désolé d'avoir eu des vues sur ta meilleure amie ? Ou alors... » Deavon marqua une légère pose avant de se remettre dans ses propositions : « Tu es jalouse ? » Il écarquilla un sourcil avant de reprendre une gorgée de sa bière.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! » N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  EmptyVen 9 Juil 2010 - 11:39

N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Sanstitre2tvi
« LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »
with deavon hellinghton and lauren huttinger


Elle n'était pas passée par quatre chemins. Le coeur de sa meilleure amie avait été à nouveau blessé. Lauren souffrait de voir son amie, qui était comme sa soeur, souffrir encore et encore. Cameron ramenait les déceptions amoureuses mais Lauren estimait qu'elle devait arranger les choses entre les deux adultes, quitte à faire des choses complètement insencés comme conseiller notre chirurgien. La jeune mère avait l'impression qu'ils étaient destinés pour faire un bout de chemin ensemble. Leur rencontre s'était terminée en désastre et elle voulait arranger les choses, d'où sa présence chez Deavon. Il était surpris de sa présence, elle devait s'en douter. Ils ne s'étaient pas revus depuis leur petite escapade. Lauren avait longuement hésité à venir le voir mais elle devait le faire. Une meilleure amie fait tout pour que la sienne soit mieux. Les questions qu'elle avait posé au jeune homme eurent des réponses pas très concluant. « Tu peux toujours me dire ce qui se passe tu sais. Je peux, peut-être, t'aider. » Elle ignorait, bien entendu, poourquoi il ne voulait pas en parler mais peut être qu'elle pourrait tenter de faire quelque chose pour lui. « De quoi ? Cameron ? Ah oui, la fille du casino... » Lauren posa son sac sur une table puis elle le regardait, étonnée. « Juste la fille du casino ? Incroyable. Ce n'est pas seulement la fille du casino, c'est ma meilleure amie. Par ta faute, mon gars, elle se sent mal. Elle n'a jamais eu de chance avec les hommes et elle pensait qu'elle trouverait quelque chose de stable avec toi Deavon. Je te le dis, tu as tout fichu par terre. » Elle s'emportait légèrement mais ce sont les pulsions. Elle n'arrivait pas à croire ses oreilles. La fille du casino. C'était la meilleure. Quoiqu'il en soit, il venait de lui proposer de la bière ou du whisky. Elle n'en voulait rien. Il faisait comme si de rien n'était mais après tout c'est un homme. La première étape était : discuter avec Deavon puis la deuxième : discuter avec Cameron. Cameron pensait avoir trouvé une véritable épaule sur laquelle elle pouvait se reposer... « Mais dis-moi Lauren, pourquoi es-tu venu jusque ici ? Pour que je te donne des renseignement sur la relation que j'ai eu avec Cameron ? Pour que je te dise que je suis désolé d'avoir eu des vues sur ta meilleure amie ? Ou alors... » Lauren levait les yeux au ciel. Elle était outrée non elle était triste pour lui. Pauvre jeune homme. Elle eut un semblant sourire amusé sur le coin de ses lèvres. « Je suis venue ici pour réparer les dégâts que tu as fait à Cameron. Ta relation avec Cameron. Parlons en tient. Dit moi, et ne me ment pas, ce que tu as ressenti lorsque tu étais à ses cotés. Je veux tout savoir. » Jalouse ? La chose la plus stupide qu'elle n'ait entendu. Elle se rapprocha de lui, et souleva légèrement sa bière ce qui fit qu'un peu de liquide s'était renversé sur lui. « Jalouse, dans tes rêves. Tu aurais aimé, je n'en doute pas. » Pauvre chou. La mère le regardait, ecarquillant un sourcil puis le regardant dans ses yeux. « Pour une fois, sois sincère avec toi même veux tu ? Je ne suis pas Cameron. Tu n'as pas à me mentir. Alors, dis moi ce que tu as ressenti lorsque tu as croisé son regard ? » Ce qu'elle se mélait de tout mais c'était important pour sa meilleure amie.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Vide
Message(#) Sujet: Re: N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! » N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°1458 : « LA VIE EST FAITE DE RETROUVAILLES ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-