AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger Vide
Message(#) Sujet: There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger EmptyVen 11 Juin 2010 - 22:48

There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger

There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger 23h9jtj There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger 29cb8z7
dragonflyswings&community sur LJ

Blocs de papier, crayons, pinceaux, aquarelles, gommes, fusains, pastels,…Tout mon matériel était étendu sur mon lit, juste devant moi. Je les regardai d’un œil à la fois critique et hésitant, sans savoir quoi choisir. Il y a évidemment des techniques que je préfère, d’autres dans lesquelles je suis plus à l’aise, mais je n’ai aucune idée de ce que va m’inspirer mon modèle. Je le saurai au moment même. J’empoignai finalement mon vieux sac beige et y balançai d’un geste brusque toutes mes affaires. Dans le doute, autant tout prendre. Je le lançai ensuite sur mon épaule, attrapai ma veste en jean et sortit avant qu’un des gosses ne me saute dessus. Et hop, en route vers de nouvelles aventures.

Le Metrozoo n’est pas très loin de la maison de mon oncle et ma tante, quinze minutes tout au plus. Quinze minutes pour réfléchir. Si je débarque comme ça, j’aurai l’air d’un débutant. Ou d’un artiste hyper talentueux, peut-être. Paraît qu’au plus t’as l’air nul, au plus t’es doué. Si c’est vrai, je suis un génie. J’aurais dû prendre des lunettes de soleil, une cigarette et de grands airs. C’aurait été trop cool.

Mon modèle s’appelle Jazz. D’habitude, j’oublie toujours de demander, mais là j’ai fait un effort. Il fallait que j’aie l’air le plus normal possible pour la convaincre de poser pour moi.
Enfin bref. Je l’ai d’abord observée de loin.

Presque tous les soirs, Mabel me réclame une histoire. Elle pourrait demander à sa mère, son père ou un de ses frères mais non, c’est moi l’heureux élu. Je suis passé par Cendrillon, La Princesse au Petit Pois et Blanche-Neige un million de fois, elle ne s’en est jamais lassée. C’en était presque amusant de la voir suspendue à mes lèvres alors qu’elle connaissait la fin par cœur. Dernièrement, je lui ai lu Alice au Pays des Merveilles adapté aux enfants. J’adore la chenille. Je crois que je vais l’épouser. Mabel n’a pas eu l’air impressionné. Elle préférait la reine de cœur. Qu’on leur coupe la tête !
Mais venons-en au fait, Alice m’a beaucoup marqué. Il y a dans la vie des choses qui vous frappent sans que vous sachiez le pourquoi du comment, moi c’était la blondinette de Lewis Carroll. J’ai eu envie de peindre Alice. De la rendre vivante en la dessinant. N’allez pas croire que je fantasmais dessus, non, elle m’inspirait, c’est tout. Mais j’avais une idée en tête. Je voulais créer un nouveau visage à Alice. Déjà, ce ne serait plus la gamine naïve de dix ans qui s’emmerde avec ses devoirs, mais une jeune fille plus mûre et plus âgée. Bon j’avoue, je ne dois pas cette décision à mon génie artistique, mais à mon expérience avec les enfants ; ça ne tient pas en place. En même temps, j’avais envie de conserver une part de son innocence, les filles en short moulant et gros nichons étaient donc à exclure. J’ai passé une bonne partie de la nuit à réfléchir et établir dans mon lit la liste de mes idées. Demain, je me trouve un modèle.

Rien. Que dalle. Nada. Niet. Toutes les filles qui m’entourent ne dégagent rien. Ce n’est pas possible d’avoir aussi peu de personnalité. Je ne voulais pas de blonde (trop cliché) ni de cheveux noirs (trop contrasté). J’avais décidé de conserver l’innocence mais d’y ajouter de la malice et de l’intelligence. Une Alice plus si blanche que ça, quoi. Sans pour autant tomber dans la démence criminelle. Elle serait juste moins tarte. Malheureusement, aucune des demoiselles que je croisais ne correspondait au profil. J’allais laisser tomber quand je l’ai aperçue. Elle était assise deux rangs plus loin. Et elle était rousse. Par-fait. Quand le cours fut terminé, je ne bougeai pas. Je continuai de la dévisager pour être sûr de ne pas me tromper. J’allais certainement finir par la mettre mal à l’aise, mais tant pis. Je voulais mon Alice. Arriva enfin le moment où elle tourna la tête et je pus examiner ses traits plus attentivement. Révélation. Ils étaient empreints de douceur et de calme, mais son regard grave trahissait une faille dans sa gracieuse apparence. J’attendis encore un instant avant de me lancer. La sociabilité, c’est pas trop mon truc. D’habitude, ce sont plutôt les gens qui viennent vers moi. Pourtant, après un long instant d’hésitation, je la rattrapai juste avant qu’elle franchisse la porte. Je lui exposai mon idée et quelques minutes après, elle avait accepté. Life is beautiful.

Les grilles du zoo me faisaient face. Déjà un quart d’heure de passé. Waow. Le temps passe vite. Je me dirigeais directement vers le lieu de rendez-vous, à l’endroit le plus reculé du parc animalier. Une pelouse bien verte, quelques feuilles mortes, des arbres en fleurs et pas d’animaux. Le paradis. J’avais fait du repérage ces derniers jours et choisi les paysages qui m’intéressaient le plus. Un vieil arbre sinueux ou juste l’herbe, il y avait l’embarras de choix. De toute façon, je lui ai demandé d’apporter plusieurs tenues, au cas où.

Une fois mon sac jeté à terre et en partie vidé, je me couchai dans l’herbe et observai les nuages. Elle ne tarderait pas à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
 

There is a place like no place on earth, a land full of wonder, mystery and danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Alentours :: Metrozoo & Marécages-