AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-24%
Le deal à ne pas rater :
Nouveau Apple AirPods Max à 479€
479 € 629 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 0:23

    Dormir, c’était ce qu’Anton avait fait une bonne partie de la nuit. Il avait eu un sommeil calme et très paisible. Pas de problème particulier, mais en entendant du bruit, il savait qu’il était réveillé et qu’il ne pourrait plus dormir à nouveau. Le bruit venait du couloir et non de la chambre. Grognant un peu, il entendit rire doucement. Ouvrant un œil, il vit Lily qui lui souriait. Apparemment son grognement l’avait fait rire et il ouvrit le deuxième œil pour la regarder. Esquissant un sourire pour deux raisons, il la fixa sans rien dire. En effet, il souriait parce que voir la femme qu’il aime face à lui le matin comme ça, c’était la meilleure chose qu’il pouvait voir. Mais aussi parce qu’elle semblait l’avoir regardé dormir, ce qui était bon à savoir. Continuant de la fixer, elle ne disait rien non plus. La moindre des choses étaient qu’ils se saluent, mais aucun des deux ne parlaient. Puis Anton finit par avancer un peu son visage et laissa Lily combler le reste de l’espace pour venir l’embrasser.

    Des matins comme ce lui là il en voulait encore beaucoup. Mais il savait aussi qu’il n’en aurait pas avant quelques jours. Il devait rester ici à Oxford, alors que Lily allait rentrer d’ici quelques heures. Ca n’allait pas être évident pour Anton, mais il savait aussi qu’Alice, Joy et Colleen seraient déçues, mais qu’elles feraient tout pour voir Lily le plus souvent possible. Evidemment Colleen aurait plus de mal à bouger de sa maison, mais Anton savait aussi qu’elle ferait de son mieux pour prendre des nouvelles. Anton n’avait pas envie de bouger du lit, sachant qu’il devrait se laver, s’habiller, mais surtout aller amener Lily à l’aéroport. Seulement il savait aussi qu’Alice et Joy voudraient dire au revoir à Lily et ça serait sans doute difficile à supporter. Alors, il embrassa à nouveau la jeune femme et remonta les draps sur lui pour rester au chaud.

    On a du temps devant nous ?

    Voyant la jeune femme hocher positivement la tête, il sourit et la laissa venir contre lui. La serrant dans ses bras, il resta ainsi avec elle, voulant juste profiter de sa proximité, de sa chaleur et s’imprégner de tout ça. Il avait besoin de ça pour garder des images durant les jours qu’il allait passer ici. Fermant à nouveau les yeux, il sentait le souffle de la jeune femme dans son cou et ça le fit sourire. Ne bougeant plus Anton ne faisait que profiter de l’instant, voulant qu’il dur le plus longtemps possible. Mais s’il devait bouger, il n’y aurait que Lily qui pourrait le faire, parce qu’il n’avait pas du tout envie d’aller ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 14:39

    Six heures
    _____________________________________________________________

    Ouvrant doucement les yeux, Lily s'étira tranquillement. Combien de temps avait-elle dormi ? La brunette n'en savait rien, mais elle se sentait ressourcée, en pleine forme même. Se retournant dans le lit, elle fut attendrie en constatant que l'homme allongé près d'elle dormait encore à poings fermés. Il était mignon comme un ça, un enfant...oui il ressemblait à un enfant endormi. Il semblait apaisé, un léger sourire tenait place sur ses lèvres. C'était tout simplement adorable. Se positionnant sur le côté, Lily passa délicatement ses doigts le long de la joue d'Anton dormant. Dire que d'ici quelques heures elle devrait lui dire au revoir pour ne le revoir justement que d'ici plusieurs jours, peut-être même quelques semaines. Voilà quelque chose qui allait se révéler plus difficile qu'elle n'aurait pu le penser lorsqu'elle était arrivée à Oxford.

    Sept heures
    ____________________________________________________________

    Voilà une heure déjà qu'elle le regardait dormir. Lily n'avait pas bouger d'un poil depuis qu'elle était réveillée. Elle avait simplement souhaité regarder Anton dormir, elle voulait imprimer cette image dans son esprit avant son départ. On dit parfois que regarder la personne que l'on aime dormir peut illuminer une journée, Lily comprenait très bien ce que cela voulait dire dorénavant.
    Soudain, un bruit se fit entendre, celui-ci provenait du couloir. Et c'est là où Anton fut réveillé, par ce fameux bruit qui pourtant n'était pas si puissant que cela. Il grogna affichant à sa manière son mécontentement ce qui fit rire Lily. Il était tellement mignon.

    « Salut toi. »

    L'embrassant avec délicatesse, Lily le regarda dans les yeux, il ne semblait pas encore vraiment apte à ouvrir la bouche pour en laisser sortit quelques mots. Cela fit sourire Lily. Il avait besoin de temps le matin pour émerger apparemment. Très bien, la brunette tâcherait de se souvenir de ce fait là. Se laissant de nouveau embrasser, Lily écouta alors Anton qui se décida finalement à lui dire quelque chose. Enfin là, c'était plutôt une question, peut-être même une question à laquelle Lilty se serait bien passé en ce moment. Mais il avait – malgré tout – raison de la lui poser.

    « Il est sept heures. Alors oui, un petit peu. »

    Elle pensait décoller d'ici vers huit heures du matin, pour filer en vitesse chez les parentd d'Anton qu'elle puisse dire au revoir aux filles ainsi qu'à la mère de l'homme. Et si – avec un peu de chance – elle avait le temps, elle aurait une petite discussion avec le père d'Anton. Il était – selon Lily – temps de mettre quelques petites choses au clair. Et ça, avant son départ. Ensuite, elle partirait à l'aéroport, tout simplement.

    Puis, Lily vînt prendre place contre Anton quelques instants préférant profiter de ce petite moment à eux plutôt que de parler pour finalement ne rien dire. Ou en tout cas, rien de très important pour elle comme pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 14:50

    Avoir la femme que l’on aime à ses côtés, c’est quelque chose de parfait. Pour Anton ça l’est depuis que Lily lui a avoué ses sentiments. Elle lui avait enfin dit que finalement elle aussi l’aime et c’était le plus important pour Anton. Mais aussi le fait que Colleen, Alice et Joy aime la jeune femme, c’était parfait. En une journée, elles ne pouvaient que bien s’entendrent, mais Anton espérait que sur le long terme ça fonctionnerait toujours entre elles. Il y aurait sans doute des problèmes comme dans toute famille, mais le pédiatre voulait penser au côté positif pour le moment et pas au reste. Se réveillant doucement Anton ouvrit les yeux avec lenteur. Puis, il vit la jeune femme qui le fixait. Apparemment elle l’avait regardé dormir, ce qui fit sourire l’homme. Lui demandant s’ils avaient encore du temps, il sourit à sa réponse et la laissa venir contre lui. Se laissant faire, il ferma les yeux sans rien dire, voulant juste profiter du moment. Anton n’avait aucune idée du temps qu’il allait passer ici, mais il serait vraiment content de retrouver Lily quand il rentrerait avec les filles.

    Les minutes passèrent et Anton restait les yeux fermés, sentant toujours le souffle de la jeune femme dans son cou. Il ne voulait définitivement pas bouger, préférant mille fois rester là avec sa compagne. Profitant toujours de son corps contre le sien et de sa chaleur. Mais il savait aussi qu’elle devait partir et que ça ne servait à rien qu’il essaye de la retenir. Elle avait été claire dès le début et il n’irait jamais contre ça. Il aurait pû essayer, mais il ne voulait pas que ça se passe mal et encore moins qu’elle se sente obligé de quoi que ce soit. Embrassant la jeune femme sur les cheveux, il la sentit bouger la tête et il ouvrit les yeux. Fixant la jeune femme dans les yeux, souriant et la vit en faire autant. L’embrassant, il apprécia le fait qu’elle prolonge avec lui le baiser. Profitant des lèvres de l’autre, ils n’avaient finalement pas beaucoup besoin de parler. Anton aurait aimé lui dire qu’elle allait lui manquait mais il savait aussi qu’elle ne voudrait pas l’entendre, en tout cas pas avant l’aéroport. Une fois le baiser terminé, il continua de la fixer dans les yeux. Devait-il parler ? Il ne le savait pas, mais une seule pensée lui arriva en tête.

    Je t’aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 20:35

    Lily aurait beaucoup donné pour que cette matinée dur indéfiniment, malheureusement elle n'avait pas pouvoir de rallonger les jours. Embrassant tendrement Anton, elle détacha finalement leurs lèvres et entendit alors son compagnon lui dire qu'il l'aimait. Entendre un homme vous dire qu'il vous aime, c'est toujours magnifique, et puis ça vous rassure, mais pour Lily ce n'était pas exactement ça. Évidemment, elle savait qu'il était sérieux, qu'il le pensait réellement, et elle aussi l'aimait, mais ce n'était pas cela le problème.

    « Je vais prendre une douche. »

    L'embrassant tendrement, la brunette se leva restant tout à fait naturelle. Lily ne voulait pas qu'Anton aille s'imaginer qu'elle voulait l'éviter car ce n'était absolument pas cela.
    Filant dans la salle de bain, Lily ferma la porte derrière elle mais ne ferma pas pour autant le verrou, peut-être aurait-il fallu, elle ne savait pas. Tant pis.
    Ouvrant le robinet, la brunette laissa couler l'eau dans la douche sans oublier de refermer les battants de la douche – elle ne voulait pas non plus mettre de l'eau tout partout – Lily se regarda dans la glace et poussa un léger soupir. Un soupir qui en disant long cependant. Elle n'avait absolument aucune envie de quitter Oxford, en tout cas pas maintenant, malheureusement elle n'avait pas le choix et se devait se rentrer à Miami pour retrouver son fils, et son boulot. Se passant une main dans les cheveux qu'elle ramena en arrière, Lily fila finalement sous la douche.

    Une vingtaine de minutes plus tard, Lily quitta la salle de bain, coiffée d'une queue de cheval, le corps enroulé dans une longue serviette de bain. Souriant en voyant qu'Anton était au téléphone Lily prit des vêtements et retourna aussi vite dans la salle de bain.
    Le temps d'enfiler ses vêtements, de se maquiller question de se donner bonne mine la brunette fut ressortie de la pièce.

    « Dis leur qu'on arrive le temps que le cher papa prenne sa douche. »

    Lily n'était pas idiote, elle avait de suite comprit – au vu de ce qu'elle avait entendu – qu'Anton était en train de parler avec ses deux petites filles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 21:21

    Il se sentait bien avec Lily dans ses bras. C’est pour ça aussi qu’il lui avait dit qu’il l’aimait. Mais en l’entendant dire qu’elle prendre sa douche, il fronça les sourcils sans comprendre. Pourquoi ne lui avait-elle pas répondu quelque chose. Même si ça n’était pas quelque chose de réciproque, il aurait aimé avoir une réponse, peu importe laquelle, mais pas le fait qu’elle parte dans la salle de bain comme ça. Allongé sur le dos, il se demandait alors ce qui pouvait se passer dans la tête de la jeune femme. Le problème c’est qu’il n’aurait pas la réponse s’il ne lui parlait pas directement. Se levant pour aller la rejoindre, il fut coupé dans son élan par son téléphone. Soupirant, il regarda la porte de la salle de bain et entendit la sonnerie de son portable. Se retournant, il vit le nom de sa mère et comprit que les filles étaient à l’autre bout de la ligne.

    Tu étais déjà réveillé ?
    Oui.
    Cool ! Lily est là ?
    Elle prend sa douche.

    Soupirant et se passant une main sur le visage, Anton s’étira un peu et laissa sa fille parler. Lui répondant quand il le fallait, puis il parla ensuite à Alice.

    Vous venez petit déjeuner avec nous ?
    Oui, ne t’inquiètes pas pour ça.
    On pourra dire au revoir à Lily ?
    Oui Alice.
    Je peux te poser une question papa ?
    Vas-y.
    On reste combien de temps ici ?

    Anton fronça les sourcils, sachant où sa fille voulait en venir.

    Je ne sais pas.
    Tu voudras bien qu’on en parle ?
    Evidemment.
    Je te passe Joy, elle veut te parler.

    Le pédiatre parla alors avec la plus jeune et se mit à sourire. Entendant les propos de Lily quand cette dernière sortit de la salle de bain, il sourit.

    Je prends ma douche et on arrive.
    Passes-moi Lily.
    Pardon ?
    Oh ça va. S’il te plaît papa.
    Ce n’était pas difficile.

    Anton embrassa Lily et lui donna le téléphone, avant de prendre des vêtements dans sa valise et d’aller prendre sa douche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 21:49

    Laissant Anton lui donner son portable pour ensuite filer dans la salle e bain pour faire la même chose qu'elle quelques minutes plus tôt, Lily entama la conversation avec les enfants de son compagnon.

    « Bonjour toutes les deux. »
    « Coucou Lily, ça va ? »
    « Je vais très bien, et vous ? »
    « Tu nous manques... »


    Lily en entendant cela se mit à sourire et s'allongea sur le lit défait.

    « Et pas votre père ? »
    « Oh non, lui on le voit tout le temps. »


    Là, elle ne put s'empêcher de rire de bon cœur, il fallait dire ce qui était, du haut de son jeune âge Joy avait vraiment un franc parlé étonnant, et pas qu'un petit peu en plus.

    « Il ne serait pas très content d'entendre ça tu sais Joy. »
    « Je sais. Mais...on voulait te demander quelque chose Lily. »


    Oh, cette petite voix d'enfant ayant quelque chose à avouer, Lily la connaissait absolument par cœur, combien de fois Nate avait-il pu la lui faire ? Impossible de compter...

    « Je vous écoute. »
    « Est-ce que veux nous voir ? »


    Mais qu'est-ce que c'était que cette question ? Evidemment que Lily souhaitait revoir les filles, que ce soit avant son départ comme lorsqu'elles seraient de retour à Miami. Ces deux petites puces avaient quelque chose d'incroyable en elles. Lily ne saurait pas vraiment encore dire ce que c'était, mais elle était sûre d'une chose, elle avait encore bien des choses à apprendre par ces deux-là.

    « Bien-sûr, pourquoi ? Vous pensez le contraire ? »
    « Ben... »
    « On a un peu peur que tu veuilles plus... »
    « Nous voir. »


    En entendant cela, Lily s'étonna. Pour quelle – bonnes – raisons Lily ne voudrait-elle plus voir les filles ? Il n'y en avait absolument aucune, selon elle en tout les cas.

    « Écoutez, votre père prend sa douche, on range nos affaires et on arrive. On aura tout le temps d'en discuter tout à l'heure, d'accord ? Mais sachez une chose mesdemoiselles ; il est hors de question que je ne vous vois plus une fois rentrée en Floride. »
    « On veut vraiment te voir. »
    « Je sais Joy, et on va se voir. »
    « Promis ? »
    « Promis. »
    « A tout à l'heure. »
    « A tout à l'heure les filles. »


    Raccrochant, Lily posa le téléphone sur le lit, soupira puis se leva. Elle avait une valise à faire, et rapidement si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 22:03

    Allant dans la salle de bain, Anton se déshabilla pour prendre sa douche. Laissant l’eau couler sur lui, il pensa alors à tout ce qui s’était passé ces trois derniers jours et ce qui allait se passer par la suite. Lily lui avait dit qu’elle l’aimait et Alice et Joy s’étaient définitivement attachées à la jeune femme. Anton était le plus heureux des hommes, mais il voulait par-dessus tout que ça marche avec Lily. Soupirant, il ferma les yeux et mit sa tête sous l’eau. Il avait besoin de faire le point seul. Pas de conseils de la part de qui que ce soit. Evidemment qu’il voulait rentrer à Miami, mais il devait aussi faire le point sur ce qui allait se passer à partir de son retour. Réfléchir et faire le point, voilà ce qu’il ferait dès que Lily serait partit. Se passant les mains sur le visage, il enleva l’eau qui avait coulé et ouvrit doucement les yeux. Il devait à tout prit prendre les bonnes décisions, faire les bons choix et pour ça du calme serait le bienvenue. Bon peut-être quelques conseils maternelles de Colleen seraient les bienvenus également.

    Eteignant l’eau, Anton prit une serviette et se sécha tranquillement. Passant une serviette autour de sa taille, il se fixa dans le miroir et soupira doucement. Il ne savait pas très bien à quoi il devait penser, alors il préféra plutôt s’habiller. Une fois fait, il finit de ranger les affaires qu’il avait laissées dans la salle de bain et sortit de là pour voir Lily s’activer à faire sa valise. Elle semblait décidée à faire sa valise. Ne disant rien, il avança vers la sienne et y déposa ses affaires qu’il rangea également. Puis, il sentit une main dans son dos et vit Lily souriante, qui lui tendait son portable.

    Merci.

    Le mettant dans sa poche, il ferma sa valise et fit un dernier tour de la pièce, du regard. Puis, il reposa son attention sur la jeune femme.

    Prête ?

    En disant ça, il avait un pincement au cœur. Même s’il savait qu’ils avaient encore un peu de temps devant eux, il n’avait pas envie qu’elle parte. Puis, une fois prêt, ils sortirent de la chambre pour aller à la réception payer pour ensuite sortir.

    Installes-toi je m’occupe des valises.

    Laissant la jeune femme aller s’installer côté passager, il rangea les valises dans le coffre, mettant celle de Lily en prenant. Soupirant doucement, il partit ensuite côté conducteur et démarra la voiture pour aller jusqu’à chez ses parents. Une fois là-bas, il vit la porte s’ouvrir et les filles courir. Il savait que ça n’était pas pour lui et il ne s’en formalisa pas. Allant directement vers sa mère, il la salua en la prenant dans ses bras et parla avec elle, laissant les filles parler avec Lily, avant qu’elles daignent lui parler à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 23:37

    Vêtements ; rangés. Nuisette ; rangée. Affaires de toilette ; rangées. Apparemment, Lily avait tout rangé dans sa valise, bien entendu, elle avait mit en plus dans sa valise tout ce qu'elle avait pu acheter en ville avec les filles ou bien avec Anton. Avant qu'il quitte la salle de bain, Lily avait eu le temps de refaire un peu le lit, rapidement mais elle l'avait malgré tout remit un peu en ordre.
    Puis, lorsqu'il fut sorti de la salle de bain, la brunette rendit son téléphone à ce dernier et le laissa ranger à son tour ses affaires. Il était évident qu'il n'allait pas rester dans cette chambre d'hôtel, il allait plutôt rentrer chez sa mère. Quoi de plus normal en même temps.

    « Je crois oui. »

    Lui répondit-elle tout simplement lorsqu'il lui demanda si elle était prête. Lily savait bien que cette question n'était pas évidente pour Anton car la brunette savait qu'il ne souhaitait en aucun cas qu'elle retourne aux États-Unis. Il ne fallait pas croire, elle non plus n'avait plus envie de rentrer, seulement Lily n'avait pas le choix, Nathan l'attendait et son travail également. D'ailleurs, lorsqu'elle serait rentrée, Lily comptait bien passer tout son temps à travailler, et passer du temps avec son fils évidemment.

    Une fois prêts, les deux adultes quittèrent la chambre d'hôtel, puis l'hôtel en lui même. Ensuite ils prirent la voiture d'Anton laissant ce dernier s'occuper des deux valises qu'il installa dans le coffre de son véhicule. Lorsqu'ils arrivèrent chez Colleen, Lily sortit de la voiture et fut accueillie par deux enfants courant vers elle.

    « Lilyyyyyyy. »

    Crièrent les filles qui arrivèrent dans ses bras ce qui la fit sourire. Partageant un gros câlin avec les deux filles ensemble, Lily partie finalement rejoindre son compagnon qui était avec sa mère.

    « Bonjour Colleen. Comment allez-vous ? »

    Les deux femmes se prirent dans les bras en guise de bonjour amical. L'ambiance était bien moins tendue que la veille et cela était sans doute beaucoup mieux pour tout le monde.

    « Bonjour Lily, je vais bien merci, et vous, ça va mieux ? »

    Elle hocha simplement la tête répondant ainsi aussi efficacement que par des mots à la question que Colleen venait de lui poser en retour.

    « Venez vous installer dans la cuisine. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptyVen 11 Juin 2010 - 23:49

    Anton avait laissé ses filles aller directement vers Lily. Lui était allé voir sa mère. Cette dernière voulait savoir s’il allait bien, sachant que Lily devrait partir dans quelques heures et qu’Anton ne savait pas quand il partirait. Parlant donc tranquillement, il laissa ensuite sa mère et sa compagne se saluer, en souriant. Voyant enfin les filles qui venaient vers lui, il sourit et les prit dans ses bras. Les embrassant, il écouta sa mère leur dire de venir dans la cuisine et Anton sourit.

    Papa, on peut parler ?
    J’arrive.

    Regardant sa mère qui lui fit signe qu’il pouvait, il alla dehors avec Alice. Arrivant dans le jardin derrière la maison, il laissa Alice s’asseoir sur la balançoire et il en fit autant sur l’autre.

    Tu vas la casser.
    Hey !

    Anton sourit et vit Joy rentrer en courant dans la maison de peur qu’Anton ne l’attrape pour l’ennuyer comme à chaque fois qu’il dit ça.

    Je t’écoute.
    J’ai parlé avec grand-mère et avec Joy sur tout ce qui se passe.
    D’accord.
    Joy et moi on aime beaucoup Lily et on ne veut pas que ça se passe mal entre vous. Elle est vraiment gentille et Joy l’aime beaucoup.
    Je sais, je le vois.
    Moi aussi je l’aime beaucoup, mais je ne sais pas comment faire.

    Anton fronça les sourcils en fixant sa fille. Déjà elle lui parlait librement, ce qui faisait plaisir à Anton, alors autant la faire continuer.

    Comment faire quoi ?
    Elle est revenue et Lily est là.
    Je t’ai déjà dit que pour Eden, si tu ne veux pas tout de suite la voir, je le lui dirais.
    Je sais, mais pour l’instant je ne sais pas trop si je veux la voir.
    Alors elle attendra.
    Tu veux bien que pour l’instant je ne veuille pas la voir ?
    Evidemment. Je t’ai déjà dit que c’était toi qui décidais ce que tu voulais faire.
    Merci.

    Laissant Alice le prendre dans ses bras, il sourit.

    Mais je veux quand même qu’on rentre vite à Miami pour revoir Lily.
    Alors on finit notre séjour ici et on rentre après ?
    Oui !

    Embrassant sa fille sur le front, il la laissa se blottir contre lui et soupira doucement. Bon apparemment Alice ne voulait pas voir sa mère pour le moment, elle semblait vouloir encore réfléchir, ce qu’Anton pouvait comprendre.

    On va manger ?
    On y va.

    Laissant sa fille passer en premier, Anton sourit et avança jusqu’à la cuisine pour voir les filles présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptySam 12 Juin 2010 - 15:54

    Alors que Alice embarquait son père dans le jardin pour pouvoir discuter tranquillement avec lui, Lily se retrouva avec Joy et Colleen dans la cuisine, la petite commençant déjà dévorer ce qu'il y a sur la table. Apparemment, elle avait très faim. Souriant en voyant Joy faire, Lily se tourna vers la mère d'Anton qui l'observait fixement.

    « Vous serez une excellente mère pour elle. »

    Lui murmura t-elle en se rapprochant de la psychologue pour que Joy ne puisse pas entendre ce qui se disait. Lily, entendant cela se sentit légèrement gênée. Elle ne voulait pas prendre la place de la maman de Joy, même si celle-ci était malheureusement décédée.

    « Vous savez, je ne chercherai jamais à prendre la place de votre fille. Je n'oserai jamais. »
    « Elle a besoin d'une mère. »


    Tournant la tête vers Joy, elle vit que celle-ci la regardait tout en souriant. Avait-elle entendue ce que Colleen venait de lui dire ? Étrangement, Lily ne l'espérait pas. Elle ne voulait pas que Joy se voit obliger de la considérer comme sa mère.

    « Tu viens manger ? »

    Souriant en entendant la question tout à fait innocente de la petite fille, Lily adressa également un sourire à Colleen puis alla prendre place autour de la table de la cuisine et fut quelque peu étonnée en voyant Joy venir prendre place sur ses genoux. Cependant, elle la laissa complètement faire.

    « Je vais vous faire un café. »
    « Merci. »
    « Lily ? »
    « Oui ? »
    « Je peux rentrer avec toi ? »


    Lily se mit alors à rire tout en passant une main rassurante dans les magnifiques cheveux longs que Joy avait.

    « Je ne suis pas certaine que ton père soit très content si tu devais rentrer avec moi tu sais Joy. »
    « Oui. Mais... »
    « Joy, on se verra dès votre retour. »


    Soudain, Alice et Anton revinrent dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptySam 12 Juin 2010 - 16:13

    Le fait d’avoir pû parler avec Alice avait fait du bien à Anton. Elle se laissait aller à parler et il était content que ça puisse se faire. Il avait toujours dit à ses filles qu’elles pourraient toujours lui parler de tout, même des garçons, de la sexualité, enfin de tout ce dont elle voudrait parler. Il serait toujours là pour écouter. Si elle lui demandait des conseils, alors il serait aussi là pour les conseiller. Serrant sa fille dans ses bras, Anton la laissa rentrer dans la maison en première. L e pédiatre arriva ensuite et sourit en voyant Joy sur les genoux de Lily.

    Je vois que tu es bien installé.
    Très ! Mais toi tu es plus rembourré.
    Merci, mais je ne sais pas si je dois considérer ça comme un compliment.
    Pas vraiment.

    Embrassant Joy sur le front, il sourit et s’installa à table. Alice se mit à côté de lui et il l’embrassa aussi sur le front.

    Bon appétit !
    A toi aussi !
    Merci.

    Anton sourit à ses filles et laissa sa mère lui donner un café. La remerciant également, il commença à manger et il sentait le regard de sa mère sur lui. Se levant, il embrassa Lily et prit sa tasse de café et partit avec Colleen dans la cuisine.

    Je t’écoute.
    Tu lui as parlé de tes cicatrices ?
    Non.
    Tu le feras ?
    J’en sais rien.
    Elle sait pour moi ?
    Non.
    Tu le lui diras ?
    Non.

    Anton but une gorgée de café et sourit à sa mère. S’asseyant à ses côtés dans le canapé, il la prit par les épaules et la laissa venir contre lui.

    Lily fera une bonne mère pour Alice et Joy.
    Je sais.
    Tu l’aimes vraiment n’est-ce pas ?
    Oui, énormément.
    Alors soyez heureux tout les deux et tout les quatre. Enfin cinq avec son fils.
    Oui, tout les cinq, mais avec son fils ça risque de ne pas être évident.
    Il veut protéger sa mère, c’est normal.

    Au sourire de sa mère, il comprit que la remarque était aussi pour lui. Souriant alors de plus belle, Anton vit Joy arriver dans le salon et avec son petit sourire en coin, il fronça les sourcils en souriant aussi.

    Vous venez ?
    On arrive Joy.
    Non, mais je veux dire tu as dit à papa que vous veniez ?
    Oh non pas encore.

    Anton ne comprenait pas et vit sa mère se lever du canapé et elle lui fit sine de la suivre. Le faisant, il reprit sa place à table et vit Joy retourner sur les genoux de Lily. Souriant à la jeune femme, il but ensuite une gorgée de café et regarda sa mère.

    Quand tu vas rentrer Anton, j’aimerais venir avec toi.
    Pourquoi ?
    Karl a des problèmes familiaux.
    Tu veux que je l’aide ?
    Non ça ira, mais apparemment son fils fait n’importe quoi et il aimerait que je l’aide.
    D’accord et pourquoi est-ce que tu me le dis exactement ?
    Parce que je voudrais savoir si ça vous gênes tout les deux que je vienne dormir chez toi ?

    Regardant Lily, le pédiatre sourit. Elle devait donc penser que Lily passerait ses nuits chez Anton, ce qui le fit sourire.

    Moi ça ne me dérange pas, tu le sais.
    Il sera là aussi.

    Anton se renfrogna alors. Son père était de la partie apparemment et ça ne plaisait guère à l’homme.

    Il sait qu’il n’a pas à donner son point de vue sur ma maison et ma vie, après s’il ne respecte pas ça, il ira à l’hôtel.
    Et vous Lily, ça vous dérange si je vais dormir chez Anton ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptySam 12 Juin 2010 - 19:40

    Voyant Anton quitter la cuisine avec sa mère, Lily tiqua un petit peu. Apparemment, les Foster avaient besoin de parler ensemble. Alors elle resta avec les filles qui mangeaient tranquillement, Joy toujours sur ses jambes. Passant de nouveau une main dans les cheveux de la plus jeune pour les ramener en arrière évitant ainsi qu'ils n'aillent tremper dans le chocolat chaud, Lily regarder Alice qui souriait tout en dévorant son petit-déjeuner. Ce sourire voulait sans aucun doute dire que la discussion qu'elle avait eu avec son père lui avait fait beaucoup de bien. Une bonne nouvelle en soi donc.

    « Vous allez vous marier papa et toi ? »

    Lily pouvait s'attendre à beaucoup de questions de la part de Joy, tout un tas mais pas cette question-là à vrai dire. Se mettant à rire, elle tourna son regard vers Alice qui était étonnée de la question que venait de poser sa petite sœur.

    « Mais t'es grave toi ! »
    « Ben quoi ? Ils peuvent ! Nah ! »


    Joy tira la langue à sa sœur qui ne le prit pas très bien et qui trouva soudainement son bol de chocolat chaud fort intéressant. Lily assistant à cette petite chamaillerie fut touchée, quelque peu émue aussi. L'intérêt que lui portaient les filles était vraiment adorable.

    « Tu sais, votre père et moi nous n'en sommes pas encore à parler mariage. Et puis, je ne pense pas qu'on se mariera un jour. »

    Cette révélation attira la curiosité des deux petites.

    « Lui et moi, on ne s'est pas marié à de bonnes personnes, alors on aime pas vraiment le mariage parce qu'on en a de mauvais souvenirs. »
    « Ah. D'accord. »


    Cela dit, Joy quitta les jambes de Lily pour foncer au salon avec ses petites jambes appelant sa grand-mère et son père pour venir les rejoindre dans la cuisine. Lily n'entendit pas ce qui se dit dans la pièce voisine et cela ne la regardait sans doute pas. Jusqu'à ce que tout le petit monde revienne dans la cuisine, Joy sur les genoux de Lily, Anton lui attribuant un regard qui en disait long sur ce qu'il ressentait en ce moment. Il semblait se sentir bien, et cela ne pouvait que faire plaisir à la brunette.

    Écoutant ce qui se disait tout en veillant à ce que Joy mange tout comme sa sœur aînée, Lily fut étonnée d'entendre Colleen lui demander ainsi qu'à Anton si cela ne les dérangeait pas si elle et John venaient dormir chez le pédiatre. Croisant soudainement le regard de ce dernier, elle lui répondit par un sourire également.

    « Ça ne me gêne absolument pas, et puis ça n'aurait aucune raison de me déranger vous savez, je serais chez moi. »

    Apparemment, Colleen ne s'était pas tellement attendue à une réponse comme celle qu'elle venait de lui donner. Pourtant, il semblait évident qu'Anton et Lily n'allaient pas emménager ensemble dès leur retour aux États-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptySam 12 Juin 2010 - 20:01

    Le pédiatre écoutait sa mère parler et il lui expliqua qu’elle pouvait venir dormir chez lui comme ils faisaient quand ils venaient parfois. La femme demanda alors son avis à Lily et fut surprise.

    Oh ! Alors on viendra.

    Colleen sortit de la cuisine sous le regard étonné des filles et le sourire d’Anton. Regardant alors Lily, le pédiatre lui sourit.

    Si tu n’as pas Nathan, tu serais d’accord de venir dormir à la maison ? Pour ma mère. Mais tu n’es pas obligé, c’est juste une question.

    Les petites se mirent à sourire, mais gardèrent la tête baissées, pour ne pas influencer le choix de la jeune femme. Anton ne voulait pas forcer Lily, en aucun cas, c’était juste pour savoir, parce qu’il savait que Colleen voudrait apprendre à connaître Lily et si elle était à la maison des Foster ça serait plus facile pour ça. Buvant alors de son café, Anton vit son père arriver pour prendre son assiette, avec une omelette et du bacon dedans pour ensuite aller devant la télévision. Anton ne dit rien à ça, comme à chaque fois et il vit Joy et Alice hésiter sur ce qu’elle voulait manger. En effet John était encore avec les petits déjeuners américains, sans doute le fait qu’ils soient souvent allés en mission là-bas. Mais Anton se fichait pas mal de ça.

    Papa, tu partages avec moi ?
    Donnes, je vais couper.

    Prenant le couteau que lui donnait la petite, il coupa le morceau de pain.

    Fraise ?
    Oui !
    Moi aussi !
    C’est partit.

    Tartinant les morceaux de pain de chacune, il prit un morceau pour lui et y mit du beurre. Puis, regardant Lily qui semblait bien silencieuse, il fronça les sourcils.

    Ca va ?

    Regardant vers son père, il reposa ensuite son attention sur la jeune femme.

    Ne t’intéresse pas à lui, ça lui ferait bien trop plaisir.

    Anton ne voulait pas que Lily ait des problèmes avec John comme la veille, c’est pour ça qu’il lui disait ça. Seulement elle semblait vouloir continuer à le regarder et Anton ne savait pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptySam 12 Juin 2010 - 20:31

    Colleen semblait vraiment étonnée du fait que Lily vien de lui dire qu'elle ne dormirait de toute façon pas chez Anton lorsqu'ils viendraient elle et son époux. Mais en même temps, c'était normal, non ? Ils étaient ensemble depuis deux jours, ils n'allaient pas accélérer les choses au point d'emménager ensemble, ni même de se marier comme l'avait proposé Joy.

    « Je ne sais pas, je verrais... »

    Soudain, John, le père d'Anton donc, arriva dans la cuisine pour se servir. Après tout, lui aussi avait bien le droit de manger. Quoi de plus normal ? Même pour un con de première comme cet homme-là. Ne le lâchant plus du regard, Lily fut ramenée à la réalité par son compagnon lui demandant de ne pas tenir compte de John. C'était facile à dire, mais moins facile à faire, surtout que Lily avait une discussion à entretenir avec le vétéran. Il était temps de lui remettre les pendules à l'heure, et très vite même.

    « J'ai quelque chose à lui dire. »

    Sentant la main de l'homme tenter de la retenir, Lily se dégagea et suivit John qui était reparti dans le salon. Une fois arrivée, elle plaça ses deux mains sur ses hanches tout en se plaçant bien devant l'homme semblant déjà gêné qu'elle se trouve ici en ce moment.

    « Je peux vous parler une minute, seule à seul ? »

    Le voyant froncer les sourcils, Lily sut de suite qu'elle allait avoir du mal à lui faire accepter, mais elle gagnerait, elle gagnerait pour une seule et bonne raison : elle avait toujours ce qu'elle voulait. Tout simplement.

    « Très bien, parler devant les enfants ne me dérange pas. »

    Lui apparemment si. Lily avait de suite remarqué chez cet homme qu'il tenait – même s'il ne le montrait pas – à ses deux petites filles. C'est alors qu'il se leva et que Lily et lui quittèrent la maison pour aller dehors, sans que personne ainsi ne puisse les entendre.

    « Qu'est-ce que vous voulez ? »
    « Mettre les choses au clair. J'ai bien compris votre petit jeu, mais croyez-moi, vous ne gagnerez pas. Jamais même. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. EmptySam 12 Juin 2010 - 20:40

    D’accord.

    Il ne voulait pas lui imposer quoi que ce soit, mais il espérait qu’elle voudrait bien venir. Puis Anton entendit Lily lui dire qu’elle voulait parler à John. Le pédiatre préféra essayer de la retenir, mais elle partit quand même voir l’homme. Soupirant, Anton savait que Lily ne lâcherait pas tant qu’elle ne lui aurait pas parlé. Elle lui avait dit la veille qu’elle était directe, alors ne pas aller lui dire non serait la meilleure chose à faire.

    Elle veut lui dire quoi ?
    Ca je ne sais pas.
    Tu ne veux pas savoir ?
    Si Lily veut lui parler en privée, je la laisse faire.
    Tu es sûr que grand-père ne va pas lui faire de mal ?
    Ne t’inquiètes pas pour ça.

    Anton continua de petit déjeuner avec les filles et vit Colleen arriver.

    Lily est partit ?
    Non, elle parle avec John dehors.
    Pourquoi ?
    Aucune idée.

    Colleen alla à la fenêtre au cas où ça se passe mal, mais apparemment pour le moment ils ne faisaient que parler.

    Quel petit jeu ? Moi je veux juste vous prévenir que mon fils n’est pas un homme et que vous, vous avez vite vous lassez de lui. De toute façon il n’a jamais été à la hauteur des relations qu’il a eues avec une femme. Je me suis même demandé s’il n’était pas homo celui là.

    John fit celui qui réfléchissait et fixa à nouveau la jeune femme.

    Peu importe ce que vous me direz, je n’aimerais pas plus Anton pour autant. Alors dépêchez-vous de parler, mon film est déjà commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Oxford: Juste un au revoir, pas un adieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-