AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -24%
Batterie Externe 10000mAh Mini Ultra Compact – 2 ...
Voir le deal
15.21 €

Partagez | 
 

 Do you remember me ? || Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Do you remember me ? || Morgan Vide
Message(#) Sujet: Do you remember me ? || Morgan Do you remember me ? || Morgan EmptyMar 5 Mai 2009 - 19:31

    - Kay ?

    En entendant son nom, la jeune femme sursauta et se cogna la tête à l’étagère accrochée au mur derrière elle. Hurlant un chapelet de jurons qui auraient fait rougir un marin, elle se massa la tête, d’un air renfrogné. Qui était l’imbécile qui lui avait fait une telle peur ? Kay avait toujours détesté vivre seule dans cette grande maison. Ses parents lui manquaient un peu. Etant fan de séries américaines pleines de crimes et de meurtres, il lui arrivait désormais de faire des cauchemars et de se réveiller en sursaut la nuit ; et vivre seule dans cette gigantesque villa avait de quoi lui donner des frissons. Elle ne se ferait jamais à l’idée d’être seule, c’était sûrement pour cette raison qu’elle invitait sans cesse des gens pour ‘peupler’ cette bâtisse. Mais aujourd’hui, personne n’était censé être là, ce qui l’étonna vraiment. Déposant ses lunettes sur son bureau à côté du livre de droit qu’elle lisait précédemment, elle se précipita vers la porte de sa chambre. Glissant la tête dans l’ouverture, elle jeta un coup d’œil circulaire et entendit un bruit qui provenait de l’étage inférieur. S’avançant sur la pointe des pieds, elle prit une statuette en pierre qui ornait la table basse du couloir et descendit les escaliers, prête à attaquer s’il le fallait. Légèrement paranoïaque, elle aurait dû se rendre compte que si l’intrus connaissait son prénom, il n’en n’était pas vraiment un.

    - Kay, enfin !

    Se retournant sur la défensive, d’un bond, elle se retrouva nez à nez avec Sélène, une connaissance avec qui elle aimait sortir. Soupirant de soulagement, elle déposa la statuette sur une étagère et inspira calmement. Surprenant le sourire interrogateur que lançait son amie à la statuette, elle secoua la tête.

    - Laisses tomber, je crois que je deviens folle. Qu’est-ce qui t’amènes ici ? questionna la jolie brune en arquant ses sourcils de façon interrogatrice.
    - Je voulais te demander si tu venais à la fête sur la plage ce soir. C’est à 21H qu’elle commence, il faut absolument que tu viennes, les mecs ont dit qu’ils apporteraient du shit.


    Kay fit mine de réfléchir un instant, mais sa décision était déjà prise, elle allait faire la fête et s’amuser ce soir.

    - Allez, cela fait longtemps que l’on n’est plus sortie ensemble.

    Kay se retint d’éclater de rire, Sélène avait une étrange notion de « longtemps », elle était sortie la semaine dernière en boîte.

    - Oui, pas de soucis, tu sais que je suis toujours partante pour sortir.
    - Parfait, on passe te prendre dans une heure.


    Kay se précipita dans sa chambre ensuite, pour se préparer. Une heure pour tout faire, c’était bien trop court. Se plantant devant son dressing, elle prit un tas de vêtements, qu’elle plaça devant elle tout en s’observant dans le miroir sous tous les angles. Après près d’une demi-heure de réflexion, elle opta pour un short blanc, accompagné d’un top turquoise assorti à la couleur de ses yeux. Attrapant ses escarpins argentés, dont les talons faisaient plus de cinq centimètres et qui n’étaient peut-être pas l’idéal pour une fête à la plage, elle couru jusqu’à la salle de bain afin de mettre la touche finale à son apparence : le maquillage. Elle venait juste de finir d’étendre un gloss carmin sur ses lèvres, lorsque Sélène pénétra à son tour dans la salle de bain spacieuse.

    - Bon t’es prête ? On est déjà en retard.
    - Oui, je prends mon sac.
    - Le chanel blanc !
    - Exactement.


    Se laissant entraînée par son amie, elle s’assit à l’arrière du 4x4 qui attendait dans l’allée devant la maison.

    - Tu es ravissante Kay, murmura John les yeux étincelants d’envie.
    - Merci chéri, répondit-elle en l’embrassant sauvagement.
    - Eh oh, calmes-toi Kay, la fête n’a pas encore commencé, ajouta Sélène.


    Quelques minutes plus tard, le petit groupe arrivait déjà à la plage. Sortant de la voiture hâtivement, elle se dirigea vers le lieu de la fête en souriant. Elle aimait la musique qui s’échappait du lieu, la fête battait déjà son plein, malgré qu’il soit encore tôt. S’asseyant à même le sable, elle détacha ses chaussures qui la gênaient plus qu’autre chose et les jeta dans un coin. Prenant un joint qu’on lui tendait, elle se mit à fumer. Savourant le goût de la drogue qui lui était désormais si familier, elle ferma les yeux pour les rouvrir quelques instants plus tard. C’est là qu’elle cru avoir une vision. Il était là. Clignant des yeux pour se remettre les idées en place, elle l’observa. Ce n’était pas possible que cela soit lui, il devait être à New York ou autre part, mais en tout cas très loin de Miami ! Kay était aussi blanche qu’un linge, elle venait de voir un fantôme, son fantôme. Elle passa une main dans ses cheveux pour se donner un peu de contenance, en vain. Sous la surprise, elle laissa même échapper son joint qui finit dans le sable. Les yeux écarquillés, elle l’observa sans vergogne. Il allait bien finir par croiser son regard, elle attendait, profitant de cet instant pour le dévisager. Il n’avait pas beaucoup changé pendant toutes ces années. Il n’était pas spécialement beau, en tout cas pas aux yeux de Kay, elle en avait connu des hommes, et beaucoup, mais il avait été le premier, son mentor, son initiateur. Il avait toujours ce petit air supérieur, qui avait charmé l’adolescente de l’époque. Elle aurait dû partir, prendre ses jambes à son coup et le fuir à toute vitesse, il ne pouvait que lui apporter des ennuis, elle secoua la tête pour éteindre la petite voix qui lui soufflait cette solution, mais elle était trop subjuguée pour partir. Puis elle voulait s’amuser, savoir s’il avait changé, en tout cas, elle, elle n’était plus la même, elle était passée du blanc au noir, il l’avait rendue adepte d’une vie dissolue, alors qu’avant, elle ne faisait que déployer ses ailes. Reprenant ses esprits, elle passa une main dans ses cheveux pour les discipliner et plaqua son plus beau sourire sur ses lèvres, tout en jetant un regard autour d’elle, elle vit ses « amis » occupés à s’amuser de leurs côtés. S’approchant Morgan, elle se mit sur la pointe des pieds pour arriver au niveau de son oreille et lui susurrer ces quelques mots :

    - Je t’ai manqué, dis moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Do you remember me ? || Morgan Vide
Message(#) Sujet: Re: Do you remember me ? || Morgan Do you remember me ? || Morgan EmptyVen 8 Mai 2009 - 16:39

    Do you remember me ? || Morgan Hsm9 Do you remember me ? || Morgan Ei2

    KAYSLEE && MORGAN

        « I wouldn't recommend sex, drugs or insanity for everyone,
        but they've always worked for me. »


    -- La pause est finie les filles.

    La silhouette du patron passa devant l'estrade sous quelques gloussements ; sa voix suave et basse parvenait à s'imposer néanmoins dans le brouhaha de la boîte de strip-tease, fermée comme tous les après-midi pour cause de répétition. Visiblement sérieux, Morgan se dirigea vers un homme qui lui tendit quelques papiers, qu'il signa alors avec impatience sans même s'attarder sur le visage de celui qui lui faisait face. Non pas qu'il était ailleurs, mais Wagner junior avait son monde à lui, et c'était lui qui décidait de ceux qui devaient en faire partie. Les autres n'étaient que spectres sans couleurs, dénués d'intérêt il ne voyait pas pourquoi il en viendrait apprécier les personnes l'entourant à sa juste valeur. Et pourtant, Morgan pouvait être tout autant sympathique à ses heures, sans qu'on ne sache pourquoi ni comment, il lui arrivait souvent de passer de ce côté trop sombre à soudainement cette chaleur humaine qui l'habitait assez peu souvent. Voilà pourquoi il tendit un billet vert au jeune homme en guise de pourboire, qui le gratifia d'un sourire éberlué lorsqu'il prit en compte le nombre à trois chiffres inscrits sur ce dernier. Une voix familière interpella Morgan alors qu'il s'apprêtait à sortir de la boîte , vaste mais sombre, l'obligeant alors à se retourner et à faire face à l'une de ses danseuses ; svelte et pétillante, pas véritablement des plus cultivées mais son physique de déesse rattrappait le tout. Cette dernière prit une moue faussement peinée, ses deux mains posées sur les lanières de son haut pailleté grandement décolleté, qui donnait dès lors une vue plongeante sur les atouts les plus sérieux de la belle. La jeune fille soupira, se retournant alors elle offrit son dos dénudé à Morgan avant de lui tendre doucement les lanières qu'elle avait encore en mains.

    -- Vous pouvez m'aider à l'attacher, Mr Wagner ? demanda-t-elle de sa voix fluette et aguicheuse, soulevant dès lors ses longs cheveux roux.
    -- Si tu m'aides à le détacher plus tard dans la soirée, répondit le jeune homme qui noua dès lors le haut provocant de la donzelle qui se retourna dans un gloussement. Qu'est-ce que tu veux ?

    Son regard se planta dans les prunelles satinées de la rouquine qui rosit légèrement avant d'esquisser un sourire délicieux. La demoiselle n'était pas venue seulement pour lui demander ce service ridicule, car soit dit en passant, ses partenaires étaient toujours présentes dans les vestiaires pour l'aider à se vêtir correctement, un fait qui bien entendu n'avait pas échappé à Morgan, lui même trop manipulateur pour savoir qu'il n'y avait rien d'incrédule dans sa demande. Lindsay avisa rapidement autour d'elle en sautillant légèrement sur place, visiblement prompte à intercepter la première rivale qui voulait s'immiscer dans ses affaires. Enfin, ses yeux bleus se posèrent sur Morgan comme elle s'approcha de lui dans un murmure et une fausse moue peinée.

    -- Vous n'êtes pas très présent ces jours-ci. Vous me manquez. fit-elle de sa voix fluette et surjouée, attrapant délicatement la cravate de son patron.
    -- Alors je vais combler cette solitude qui pèse sur tes épaules. Tu viens avec moi ce soir. murmura Morgan de sa voix suave, dans un sourire en coin sous le gloussement de la demoiselle, avant de se redresser. Andrew Weyber organise une fête à Crandon Park beach, il m'a dit de passer pour me présenter la fille qui aimerait travailler ici. Tu vas m'aider à trouver d'autres têtes.

    Immense déception pour Lindsay qui s'offusqua légèrement, restant bouche-bée avant de finalement refermer le clapet sous le regard sérieux de Morgan qui déjà était occupé dans sa paperasse posée au coin du comptoir. Visiblement la belle rouquine avait espéré une autre sorte d'invitation, un fait qui n'avait pas échappé à Wagner qui par ailleurs esquissa un léger sourire en coin sans daigner la regarder d'avantage, satisfait et amusé de la déception de la rouquine. Non pas qu'elle n'était pas désirable, mais le jeu était pour lui tout aussi satisfaisant qu'un passage rapide dans son lit, puisque de toutes façons il obtiendrait la demoiselle dans ses draps en fin de soirée.

    ***


    Des rires, des conversations animées, des danses endiablées : l'odeur de la cigarette et du shit mal roulé, noyée dans le parfum âcre mais si envoûtant de l'alcool planait autour d'eux. Une fête de junkies, comme aimaient à le dire les autorités, pas tout à fait le genre de partys auxquelles Wagner était habitué, plutôt friand des fêtes grandioses des gamins de riches tout autant bombardées de drogues ou d'alcool, il demeurait néanmoins véritablement à son aise. La seule différence demeurait dans le fait que le shit avait remplacé la cocaïne et que le champagne de la soirée, c'était la vodka... Autant s'adapter à la situation, qui en passant n'était guère déplaisante.

    -- Alors... Andrew vous a dit quel était son nom ?
    -- Je ne m'en rappelle plus...Gina, Elena... Quelque chose qui sonne comme une jolie blonde des pays de l'Est, si chaude qu'il nous faudra couper les alarmes incendies une fois que je l'aurai vue danser. murmura-t-il non sans poser son regard serein et assuré autour de lui.
    -- ... donc c'est une blonde. rétorqua Lindsay avec une pointe de jalousie dans la voix.
    -- Je ne m'en souviens pas non plus. Le martini a des vertus amnésiques particulièrement étonnantes.

    Lindsay soupira légèrement, avisant les environs tout en croisant les bras, visiblement peu enthousiaste de partir à la recherche de celle qu'elle voyait déjà comme sa future rivale. Visiblement comme à son habitude, Wagner avait conclu "l'affaire" autour d'un verre et avait fini par transformer la soirée en un prétexte de boire un peu trop d'alcool ; effaçant au passage toutes les précieuses données dudit Andrew qui tentait de pistonner sa belle amie Russe afin de la faire entrer dans la boite de Morgan. Ce dernier fit alors comprendre à Lindsay d'un bref signe de tête d'aller faire un tour, sortant dès lors son téléphone portable afin d'envoyer un "where r u ?" à Weyber qui demeurait pour le moment introuvable au vu du trop grand nombre de fêtards présents ce soir là sur la plage. La musique prenait à la tête, mais sans doute pas autant que l'alcool qui coulait à flot et qui entrainait bon nombres de demoiselles à danser sensuellement, un verre à la main et le rire aux lèvres. Ca suintait encore les drogues, le sexe et l'insouciance, tout ce que pouvait apprécier Wagner en vérité qui s'avança dans le bain de foule, dans toute son assurance agaçante. Ici et là, on vint l'accoster dans de grands sourires ; l'héritier était loin d'être inconnu du monde de la nuit, trop porté sur la fête il ne demeurait pas une soirée sans qu'il ne soit dehors. C'est alors que, trop occupé à parler avec une délicieuse jeune fille -et ayant déjà oublié visiblement la raison pour laquelle il se trouvait là-, une voix douce et familière vint se glisser dans un murmure à son oreille, obligeant le jeune homme à se retourner. Aussitôt, un sourire fin se dessina sur ses lèvres ; il avait reconnu la jeune fille, bien que son prénom lui échappait, il n'avait pas oublié les traits fins de son visage. A l'époque, Morgan avait entrainé la demoiselle au teint halé dans son lit, se moquant par ailleurs qu'elle était encore bien plus jeune que lui, mais surtout encore intouchée, il était au contraire véritablement fier d'être celui qui l'avait initiée aux délices de la chair, et au monde bien trop vicieux des drogues dures.

    - Je t’ai manqué, dis moi ?
    -- Au moins autant que la coke te manquerait si je devais t'envoyer dans un centre pour toxicomanes. Toujours accro ?

    La main du jeune homme glissa le long de son bras dénudé, remontant alors dans une caresse trop explicite pour ne pas laisser sous-entendre que Morgan parlait tout autant de son addiction à la drogue qu'au plaisir de la luxure. Replaçant alors délicatement la bretelle turquoise sur son épaule ambrée, il planta son regard dans le sien, laissant un léger silence explicite s'installer, lorsque la voix haut-perché de la rouquine vint rompre le moment des retrouvailles.

    -- J'ai cherché partout mais... C'est elle ? fit-elle dans une moue dédaigneuse à l'adresse de Kayslee.
    -- Peut-être. murmura Morgan sans quitter Cavendish du regard, sachant pertinnement qu'elle n'était pas celle qu'il était venu chercher.
    -- Elle n'a pas la gueule d'une putain de Russe. répondit Lindsay en fronçant les sourcils.
    -- Mais si la demoiselle daigne se dénuder et danser pour moi, nous serons fixés.

    Un léger sourire en coin comme il ne lâchait plus la demoiselle des yeux avec provocation, sous le regard mauvais de la rouquine qui semblait quant à elle la darder avec rage.
Revenir en haut Aller en bas
 

Do you remember me ? || Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Crandon Park Beach & Port of Miami-