AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

Partagez | 
 

 Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyVen 28 Mai 2010 - 23:38

    La veille avait été mouvementée, mais la nuit avait été bonne et surtout réparatrice. En tout cas ça l’était pour Anton. En effet, il savait désormais qu’il avait à ses côtés la femme qu’il aimait et elle lui avait dit qu’elle l’aimait aussi. Que demander de plus ? Pour l’instant rien ! En effet, tout ce que voulait le pédiatre, c’était de pouvoir vivre au jour le jour cette histoire qu’il créait petit à petit avec Lily. Même si la veille il y a avait eu des cris et des doutes, Anton savait aussi que ça serait encore le cas parfois. Evidemment jamais rien n’est simple et surtout pas un couple. En tout cas le pédiatre savait que ça pourrait être difficile, mais il espérait aussi avoir de bons moments.

    Ce matin là, il se réveilla donc tranquillement. Le soleil avait fait son entrée dans la chambre et Anton soupira doucement. Prenant son temps pour ouvrir les yeux, il émergea tranquillement, quand tout d’un coup son portable se mit à sonner. Fermant alors les yeux d’un seul coup, il eu envie de se rendormir. Etre réveillé par un son comme celui là alors qu’on se réveillait tranquillement ça n’était vraiment pas agréable. Mais il entendit Lily grogner à ses côtés et il décida de prendre son téléphone. L’attrapant malgré ses yeux peu ouverts, il décrocha.

    Mais qu’est-ce que vous faites ?

    Soupirant, il se passa une main sur le visage.

    Quoi ?

    Il est 9h30 et vous n’êtes toujours pas là !

    Anton soupira une nouvelle fois et ouvrit doucement les yeux.

    On arrive au plus vite.

    Ne laissant pas le temps à sa fille de parler plus, il laissa son portable sur la table de chevet et regarda Lily. Cette dernière aussi semblait avoir du mal à émerger. Alors, il se rapprocha d’elle et vint l’embrasser dans le cou.

    Bonjour.

    Souriant, il la vit le regarder en souriant aussi.

    Les filles t’attendent.

    La voyant sourire encore plus à cette annonce, il embrassa la jeune femme et se décida à bouger. Après tout, elle pouvait dormir encore un peu vu qu’il allait se laver et se préparer. Prenant d’autres affaires dans sa valise, il alla ensuite dans la salle de bain. Une fois prêt et habillé, il laissa Lily se préparer. De toute façon quitte à être en retard, autant prendre son temps. Baillant devant la fenêtre de la chambre, il garda tout de même son sourire. Les filles auraient du beau temps pour aller faire les magasins, ça serait parfait pour elle. Lui allait devoir s’occuper. Même s’il avait pas mal de choses à faire, il savait que son père n’arrêterait pas d’être dans ses pattes, mais comme à chaque fois il s’énerverait un bon coup et ça passerait.


Dernière édition par Anton S. Foster le Dim 30 Mai 2010 - 1:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptySam 29 Mai 2010 - 20:04

    Elle s'était endormie dans les bras d'Anton laissant la chambre dans un état qu'elle aurait normalement dit de déplorable. Mais le vol qu'elle avait eu de Floride jusqu'ici l'avait tout simplement achevé. Oh bien-sûr, elle avait fait bonne figure devant les filles d'Anton, devant ses parents également, mais une fois qu'ils s'étaient retrouvés seuls, après qu'ils se soient très légèrement engueulés, Lily avait commencé à montrer des signes de faiblesse rien qu'en expliquant à Anton qu'elle n'avait plus très fin alors qu'elle n'avait même pas manger la moitié de son riz cantonnais.
    Résultat, la chambre était – comme dit précédemment – dans un sale état. De la nourriture ouverte sur la petite table au fond de la chambre, un sac en plastique au bord du lit, et enfin, Anton et Lily endormis encore tout habillés et sur un lit même pas défait. Il fallait dire ce qui semblait être, ces deux-là étaient mort de fatigue. Peut-être était-ce aussi dû au fait qu'ils aient fait l'amour en arrivant à l'hôtel, qui sait ?

    Ce fut sur les coups de trois heures du matin que Lily se réveilla, elle ne savait pas vraiment ce qui l'avait tiré de son sommeil, mais elle s'était réveillée d'un seul coup, comme ça, sans prévenir. Et ce fut donc à cette heure qu'elle remarqua qu'elle s'était endormie en étant tout habillée, tout comme Anton qui dormait également. Elle s'était donc levée tout en prenant garde à ne pas réveiller Anton et avait prit sa nuisette, avait filé dans la salle de bain où elle s'était donc préparée pour finir sa nuit. Une fois prête, Lily retourna dans la chambre et fut contente de voir qu'elle n'avait en aucun cas réveillé Anton. Et c'est ainsi qu'elle se recoucha, tranquillement du côté libre du lit.

    _____biiiip biiiip____


    C'était clair dorénavant ; Lily détestait les téléphones portables. Grognant tout en entendant encore et toujours la sonnerie du téléphone qui n'était définitivement pas le sien – sinon elle aurait reconnue la sonnerie – Lily fut soulagée lorsqu'elle sentit le lit bouger et que la sonnerie arrêta de retentir. Il était temps. Il en avait mit du temps pour répondre à ce fichu appel téléphonique dis-donc. Entendant de simples soupirs de la part d'Anton, Lily se força finalement à ouvrir les yeux, même si cela était vraiment difficile car elle était morte de fatigue. C'est alors que l'homme coupa court à la conversation téléphonique qu'il avait.
    C'est alors qu'elle sentie les lèvres d'Anton dans son cou ce qui la fit tout à fait sourire. Et puis, il lui annonça que ses filles l'attendait. Ce qui évidemment, la fit sourire tout en imaginant l'excitation des filles en ce moment n'en pouvant plus d'attendre Lily et Anton.
    Embrassant son compagnon, elle le vit vite filer dans la salle de bain pour se préparer. Oh la la, mais c'est qu'il était bien matinal quand il s'y mettait celui-là. Elle, elle resta encore au lit. Elle aurait bien voulue faire son yoga, mais elle n'avait pas prévue de tenue fait pour et en plus, elle n'avait aucune force présentement, résultat ; elle resta dans le lit jusqu'à ce que Anton ressorte de la salle de bain. Elle n'avait pas vraiment envie de bouger en ce moment, il fallait dire ce qui était mais bon, elle le faisait quand même. Pour Alice et Joy.

    Une fois prête, après une bonne douche bien revitalisante, Lily quitta en compagnie d'Anton la chambre d'hôtel qu'elle rangea quelque peu avant de partir ne souhaitant en aucun cas que les femmes de ménages n'en aient plus à faire.

    Et c'est ainsi que les deux adultes se rendirent chez les parents du pédiatre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptySam 29 Mai 2010 - 20:17

    Après s’être réveillé et avoir prit une douche, Anton regarda un peu par la fenêtre. Se passant les mains sur le visage, il bailla de temps en temps. Il était encore fatigué de la veille et il avait l’impression de ne pas avoir dormit. Prenant son portable, il le regarda et le mit finalement dans sa poche. Anton prit quelques minutes pour regarder la chambre. Il devait avouer qu’il s’y était passé beaucoup de choses la veille. Des cris, de la joie, des sourires, des tensions et bien d’autres. Soupirant doucement, il entendit l’eau de la douche s’arrêter et il sourit. Lily . . .

    Il était tombé amoureux d’elle par hasard et il devait avouer qu’il avait tout fait pour ne pas se l’avouer. Mais c’était plus difficile que ce qu’il avait pensé jusqu’au jour où il s’était rendu compte qu’il l’avait perdu et finalement elle était venu jusqu’à Oxford pour lui dire qu’elle aussi l’aimait. La vie peut parfois être vraiment complexe. Baillant une nouvelle fois, il s’étira et vit Lily sortir de la salle de bain. Souriant, il mit ses chaussures, la seule chose qu’il avait eu le temps d’enlever avant de dormir, et il laissa Lily finir de se préparer. Partant finalement chez les parents d’Anton, ce dernier sortit de la voiture avec Lily et avant même de pouvoir arriver à la porte, cette dernière s’ouvrit sur deux petites filles qui arrivèrent en courant.

    Papa !

    Lily !

    Anton se mit à sourire et attrapa Alice dans ses bras, pendant que Joy était avec Lily. Anton se rapprocha alors de sa fille et de celle qu’il pouvait désormais appeler sa compagne. Embrassant Joy, il sourit et laissa Alice dire bonjour à Lily. Tournant la tête, Anton vit sa mère qui souriait devant la scène. Laissant les trois filles ensemble, Anton alla saluer sa mère et lui sourit.

    Ca va toi ?

    Ca va maman.

    Le petit déjeuner est prêt.

    Merci.

    Embrassant sa mère sur le front, il regarda les filles.

    Alice, Joy, laissez respirer Lily.

    Voyant les deux petites continuer de parler, il soupira.

    On a encore le petit déjeuner à prendre, alors si vous ne la laissez pas manger, vous ne partirez pas d’ici avant longtemps.

    Les deux petites se stoppèrent et le regardèrent.

    C’est toi la marmotte pas nous !

    J’abandonne !

    Anton leva les bras au ciel et entra dans la maison, sans un regard pour son père, et partit vers la table du petit déjeuner dressé pour toute la famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptySam 29 Mai 2010 - 21:28

    Il n'en avait pas fallu longtemps pour Alice et Joy pour arriver comme deux dingues vers Anton et Lily dès que la porte s'était ouverte. Recevant la plus jeune dans ses bras, elle se mit à sourire en entendant Joy lui susurrer à l'oreille :

    « Merci d'être revenue. »

    Souriant bien évidemment, elle embrassa Joy et la reposa à terre pour ensuite saluer comme il se devait Alice et l'embrassa également tout en souriant continuellement remarquant le bonheur des filles à la revoir. Comme si elles...comme si elles avaient peur de ne jamais la revoir. Pourtant, il n'y avait aucun risque pour que cela se produise. Malheureusement, Lily ne pouvait pas prévoir le futur et ainsi elle était incapable de dire si son histoire avec le charmant pédiatre allait durer ou non. En tout les cas, Lily l'espérait, du fond du cœur. Elle tenait réellement à Anton, alors évidemment Lily comptait faire en sorte de faire durer leur histoire, prendre soin de cette histoire. Vraiment.

    « Bonjour madame Foster. »
    « Oh pas de ça entre nous Lily, appelez-moi Colleen voyons. »
    gênée. « D'accord. »
    « Allez, venez manger mon fabuleux petit-déjeuner. »

    Prenant tranquillement place à la cuisine, Lily fut un peu gênée de voir que l'homme de la maison ne les rejoignait pas pour le petit-déjeuner. Tant pis. Mais elle aurait bien voulu essayer de casser la glace avec cet homme, malgré tout. Elle était peut-être un peu désespérée pour espérer quelque chose de la sorte avec John Foster.

    « La nuit a été bonne ? »

    Lily tourna la tête vers Anton et d'un air entendu, elle répondit :

    « Très bonne, merci. »

    C'est alors que Joy et Alice se regardèrent et se mirent à pouffer ensemble. Amusée, Lily regarda alors Anton qui sembla gêné plutôt qu'autre chose.

    « Je suis sûr qu'ils se sont fait des bisous toute la nuit moi... »

    Se tournant alors vers Joy, Lily prit un air très surprit, il fallait dire ce qui était, elle était vraiment surprise d'entendre une enfant de cet âge dire une telle chose.

    « Ça, jeune fille, ça ne te regarde pas. »

    Lui dit-elle alors en souriant pour que Joy ne le prenne surtout pas mal, ce n'était vraiment pas le but, mais alors vraiment pas.

    « Roooh....allez dis, s'il te plait ! »
    « Même pas en rêve. »


    Répondit-elle toujours en souriant.

    « Café ? »
    « Oui, merci. »
    « Du sucre avec ? »
    « Non, ça ira c'est gentil. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptySam 29 Mai 2010 - 21:39

    De voir ses filles arriver comme ça, ça faisait toujours plaisir à Anton, mais encore plus cette fois-ci. Pourquoi ? Tout simplement par parce qu’elles semblaient vraiment heureuse de voir Lily. Le pédiatre ne pouvait être que très heureux de voir les trois filles s’entendrent. Allant finalement vers sa mère, Anton la salua. Arrivant à la salle à manger, il sourit en voyant tout ce que ça mère avait fait à manger. S’installant, il regarda Lily et les autres femmes le rejoindre. Ne disant rien, il se prit un café noir et commença à le boire. Puis, en entendant la question de sa mère, Anton regarda sa compagne. La laissant répondre, il sourit. Mais Anton savait aussi que Colleen en demandant ça, voulait savoir si cette histoire sur les cicatrices s’était arrangée. Anton n’avait pas dit à Lily qu’il avait appelé sa mère et cette dernière savait que la jeune femme ne le savait pas.

    Prenant encore du café, il fronça les sourcils et baissa la tête. Il savait déjà quelle serait la remarque de la plus jeune de ses filles. Il ne dit rien et préféra se faire une tartine de pain beurre. C’était plus prudent sur le moment. Mangeant, il laissa les femmes parler, sans intervenir. Regardant sa mère, cette dernière lui sourit. Anton ne disait absolument rien et à vrai dire il était un peu gêné. Il n’avait jamais ramené une de ses copines chez ses parents pour le petit déjeuner. Ni Eden, ni Tara. Alors ça lui faisait vraiment étrange, mais quelque part c’était plaisant.

    Vous voulez manger quoi ce midi ?

    Après tout autant le savoir.

    Tu nous fais la surprise où tu veux nos choix ?

    Comme vous voulez.

    Voyant les filles réfléchir, il regarda Lily, lui faisant un signe de tête pour qu’elle aussi décide de ce qu’elle aimerait manger. Il pouvait faire un mélange de tout ce qui serait choisit de toute façon.

    Grand-mère et moi ont choisies le dessert.

    Alors Lily et moi ont choisies le plat.

    Je vous laisse faire.

    Laissant les quatre femmes discuter entre elles, Anton sourit. Mais il sentait aussi le regard de son père sur eux. Tournant la tête vers lui, il vit John regarder son poste de télévision au lieu de les fixer. Posant à nouveau son regard sur les femmes, il attendit leurs décisions, tout en continuant de manger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptySam 29 Mai 2010 - 23:01

    Il fallait dire ce qui était, Joy était vraiment une petite fille vraiment très, très étonnante. Ecoutant alors la petite puce dire à son père qu'elle et Lily allaient choisir le plat, la brunette fut étonnée et lança un regard interrogateur à la petite fille.

    « Co...comment ça choisir le plat ? »
    « Ben c'est facile, tu donnes des idées, moi aussi et on choisi la meilleure. »
    « D'accord... »


    Lily but une gorgée de son café, c'était encore ce qu'elle avait de mieux à faire présentement. Jetant un œil à son compagnon, elle le vit poser sa main sur sa jambe et comprit par ce geste qu'elle ne devait pas commencer à paniquer, au contraire les Foster la faisaient pleinement profiter de “leurs loisirs”, ainsi la brunette devait se sentir flatter et non pas paniquer.

    « Des lasagnes ? »

    Elle avait dit ça un peu au hasard entre deux gorgées de café. A vrai dire, Lily n'avait absolument aucune idée de plat et puis il fallait dire qu'ils étaient en Angleterre...et disons juste que la nourriture anglaise – selon les dires – laissait sérieusement à désirer. Mais en même temps, Lily n'avait encore jamais goûter à leur nourriture typique, alors elle n'était pas vraiment en position de juger qui ou quoi que ce soit.

    « Ouais ! C'est trop bon ça ! Ça te va papa ? »

    Anton pressa gentiment la cuisse de Lily pour ensuite la caresser. Il hocha ensuite la tête en guise d'accord pour ce qui était du plat. Et bien c'était toujours cela de fait, non ?! Lily prit ensuite un paquet de muesli et mit un peu des céréales dans son bol face à elle. A croire que la mère d'Anton avait su qu'elle prenait soin d'elle et qu'elle aimait ainsi le muesli, enfin bref.

    « Moi je veux du pudding ! »

    Lily s'étouffa alors avec les céréales qu'elle avait dans la bouche. Pitié, tout sauf leurs spécialités anglaises. Lily ne se sentait vraiment pas de goûter un truc comme le pudding. Sentant alors la main d'Anton lui remonter le long de sa cuisse, elle toussota en essayant de ne pas mourir étouffer par du muesli, ce serait tout de même dommage.

    « Ben Lily ça va pas ? »
    « Si...si si. »


    Tournant son regard vers son compagnon, elle posa l'une de ses mains sur celle de l'homme positionnée sur sa cuisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptySam 29 Mai 2010 - 23:17

    Mangeant sa tartine, Anton but une nouvelle gorgée de café et écouta les propositions des deux côtés. Sentant Lily un peu crispé, Anton la regardait buvant son café. Apparemment elle sembler ne pas être à l’aise avec le fait de faire une proposition. Mais Joy ne la laisserait pas être aussi mal, enfin Anton l’espérait en tout cas. Ecoutant alors la proposition de Lily, il regarda les autres pour savoir leurs réponses. Posant alors sa main sur la cuisse de la jeune femme, il sourit et hocha la tête positivement. La laissant se servir son petit déjeuner en plus du café, Anton laissa sa main sur la cuisse de la jeune femme. Puis, écoutant le dessert qu’avait choisit Alice et Colleen, il sourit à sa mère. Il savait que les petites aimaient bien en manger de temps en temps.

    Mais au même moment, il entendit Lily se sentir mal apparemment. Fronçant les sourcils, il la regarda, se demandant ce qui se passait. Remontant doucement sa main sur la cuisse de la jeune femme, il essayait de comprendre ce qui n’allait pas. Puis, elle répondit à Alice que tout allait bien, mais il savait aussi que ça n’allait pas. Esquissant un sourire, il se rapprocha d’elle et lui parla à l’oreille.

    Je suis médecin, je connais les gestes de premier secours.

    Il plaisantait évidemment. Il semblait avoir compris, enfin, il l’espérait. En lui disant ça, il voulait juste lui dire que ça n’était pas mauvais. C’est vrai que d’apparence pour les personnes non habituées ça pouvait sembler être quelque chose d’étrange, mais au final, ces mêmes personnes appréciaient. Enfin pas tous ! Bref, Anton embrassa la jeune femme sur la tempe et lui sourit. La sentant alors retirer sa main de la sienne pour prendre la cuillère et manger ses céréales, Anton regarda sa main. Elle était toujours sur la cuisse de la jeune femme et cette dernière portait une jupe. Esquissant un sourire, Anton leva la tête pour sourire à ses filles.

    Je vous fait tout ça.

    Gardant son sourire, de sa main libre, il but de son café, tout en faisant remonter son autre main sur la cuisse de Lily. Il la sentit se crisper un peu, mais il ne dit rien. Continuant à remonter sa main, il ne disait rien, écoutant les filles lui parler de ce qu’elles avaient fait la veille avec leur grand-mère. Anton hésitait à demander à Lily si tout allait bien, mais il savait aussi qu’il jouait un jeu dangereux, donc autant qu’il garde ça pour lui et Lily. Remontant toujours un peu plus sa main, il savait que Lily devait se demander comment il faisait pour être aussi neutre face aux autres personnes, alors qu’il la caressait. Mais Anton devait avouer qu’il avait envie de jouer avec le feu, même s’il devait s’en mordre les doigts par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 0:01

    Écoutant son compagnon lui murmurer au creux de l'oreille qu'il pourrait la sauver, Lily ne comprit pas vraiment qu'il voulait lui faire comprendre que le pudding n'était pas si mauvais. Ce n'était pas si grave finalement, elle y goûterait volontiers mais bon, si elle n'aime pas, Lily ne se forcerait pas, bien évidemment. Il l'embrassa finalement sur le tempe et Lily se mit à sourire tout en restant le plus naturel possible.
    Soudain, elle sentit la main d'Anton commencer à remonter le long de sa cuisse. Déglutissant tout en essayant de rester le plus calme possible, Lily donna le change devant tout les membres de la famille Foster installés autour de la même table qu'elle en ce moment. Buvant une gorgée de café bien noir, elle commença à montrer des signes de faiblesse lorsqu'Anton glissa encore un peu plus sa main. Là, il était vraiment joueur et il n'avait pas peur. Elle, intérieurement, elle paniquait comme pas croyable. S'ils étaient prit sur le fait, comment allaient-ils s'expliquer, se justifier ? Qu'allait penser Colleen, la mère d'Anton après ça ? Mon dieu, Lily avait déjà honte aussi qu'elle adorait la douce torture qu'il était présentement en train de lui faire subir son compagnon.

    « Et sinon...vous...enfin vous avez une idée des magasins que vous...voulez faire les filles ? »

    Il fallait qu'elle tienne bon, il fallait qu'elle reste calme, qu'elle reste maître d'elle-même, et surtout, surtout qu'elle ne laisse pas tout tomber sinon les choses allaient prendre une tournure peu...acceptable en soi.

    « Moi...je veux allez acheter des bijoux ! »
    « D'accord... »


    Lily posa sa main délicatement sur celle de l'homme tout en restant extrêmement discrète, elle était en train de craquer. Non ! Il fallait qu'elle tienne bon. Serrant sa main avec celle de l'homme, Lily le força à continuer sinon elle allait certainement péter les plombs.

    « Et toi...Joy ? »

    Jusqu'à présent, personne autour de cette table excepté Lily et Anton ne semblaient savoir ce qui se passait sous cette table présentement, et c'était sans doute bien mieux comme cela en fait.

    « Euh... »

    Qu'est-ce qui se passait soudainement ? Pourquoi Joy les regardait de la sorte ? Avait-elle comprit quelque chose ? Si c'était le cas, non...impossible, trop jeune pour comprendre ce genre de choses. Non mais quelle idée de lui faire cela maintenant aussi, à cette heure ? S'il voulait se faire plaisir, il aurait dû lui en faire part lorsqu'ils étaient encore dans leur chambre d'hôtel !

    « Papa ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 0:16

    Il savait qu’il jouait avec le feu, mais tant pis. Anton avait envie de jouer un peu et pour ça, il caressait la cuisse de Lily, tout en étant souriant face aux autres. Il avait sentit Lily se crisper, mais il avait continué. Elle ne le stoppait pas non plus, donc autant qu’il continue. Remontant toujours un peu plus sa main, il écouta Lily parler. Apparemment il lui faisait de l’effet vu la façon dont elle parlait. Madame semblait un peu perdue et ça amusait grandement le pédiatre, mais il ne le montrait pas. Ecoutant la réponse d’Alice, il sourit. Au moins elle n’avait pas parlé de maquillage, ce qui soulagea un peu Anton. C’est alors qu’il sentit la main de Lily se poser sur la sienne. Buvant son café, pour que personne ne le voit sourire, il ne dit rien. Mais apparemment Lily n’en avait pas assez eu, vu qu’elle faisait maintenant remonter la main de l’homme.

    Alors, il continua sa remontée. Après tout si elle le voulait, ça ne le dérangeait pas du tout lui. Il était prêt à aller le plus haut qu’elle voudrait. Puis, entendant Joy hésiter, Anton la regarda pour savoir sur quoi elle pouvait bien hésiter. Puis, l’entendant lui faire une sorte de question, il lui sourit.

    Tu peux faire les magasins que tu veux tu sais.

    Je sais, mais pourquoi ton bras remonte comme ça ?

    Anton se stoppa net de bouger.

    Quoi ?

    Bah oui, je sais ce que tu fabriques, mais je vois ton bras remonter doucement.

    Le pédiatre n’avait pas prévu que ses filles remarquent ça. Il vit alors le sourire de Colleen et se sentit un peu bête. La grand-mère le regardait en souriant, attendant qu’il répondre. Il sourit à sa mère, sourire crispé qui la remerciait de le laisser ainsi se noyer.

    J’ai mal au bras.

    Quoi ?

    Oui, j’ai dormi dessus cette nuit et il me fait mal, donc je le remonte doucement pour ne pas me faire mal.

    C’était la seule excuse qu’il avait trouvée. Remontant son bras un peu plus, il enleva ses doigts de la cuisse de Lily. Il voulait paraître crédible, mais sans toucher la jeune femme, sinon ça n’allait pas du tout être crédible.

    Alice, Joy allez chercher vos affaires, on va bientôt y aller.

    Colleen regarda son fils en souriant et hocha négativement la tête. Elle avait évidemment comprit ce qu’il faisait, mais ça la faisait sourire plus qu’autre chose. Se retrouvant seul à table avec Lily, il n’osait pas la regarder. Elle allait lui en vouloir, il le savait, c’est pour ça qu’il buvait son café, sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 0:37

    Le fait qu'Anton agisse de la sorte avec elle, Lily ne s'y était réellement pas attendue. Mais voilà, la vérité était telle que la brunette adorait cela et si quelqu'un finissait pas par les griller ou par faire en sorte qu'ils soient obligés d'arrêter, Lily risquait de faire une grosse, très grosse bêtise même. Comme s'excuser un instant de table et être forcée de se rendre aux toilettes, ou bien embarquer Anton très loin de cette table et...STOP ! Vous avez tous saisi l'idée là je pense.

    C'est alors que Joy, la plus jeune des filles du pédiatre remarqua qu'il y avait quelque chose qui semblait sérieusement clocher entre son père et la psychologue. Peut-être était-ce mieux comme cela...que quelqu'un les arrête avant d'en arriver au point de non-retour. Soudain, Lily vit le sourire de Colleen, ce sourire en disait long et Lily se sentie rougir comme pas croyable. Elle avait honte comme jamais.

    * Bien joué ma fille ! Qu'est-ce qu'elle va penser de toi maintenant ?! *

    Enfin Colleen envoya les filles aller dans leur chambre pour chercher leurs affaires dans le but d'aller en ville avec elle et Lily. Sauf que voilà, présentement, Lily n'était absolument pas en mesure d'aller faire des folies en ville. Ah elle était en mesure de faire des folies, mais pas le genre de folies ayant pour but de mettre le compte bancaire dans le rouge jusqu'à la fin du mois en cours, non...pas vraiment non.

    Se retrouvant finalement seule à table avec Anton, Lily tourna son regard sur l'homme qui avait le nez plongé dans son mug de café. Oui, mieux valait pour lui qu'il boive son café tiens. Elle était frustrée comme pas possible maintenant et il était hors de question qu'elle reste dans un tel état de frustration tout en sachant qu'elle devrait supporter plusieurs heures de shopping avec les filles et Colleen. Elle avait besoin – comme on dit – d'un petit remontant.

    « Écoutes-moi bien Anton Foster. Soit tu trouves un moyen de me faire l'amour sur le champ soit tu peux être certain que je vais te tuer ! »

    Bien évidemment, Lily avait chuchoté cela question que personne ne puisse entendre, que ce soit Colleen, comme les filles mais aussi le père d'Anton ; John qui était dans le salon présentement. L'homme posa alors sa tasse sur la table. Lily avait un regard qui en disait long. Oh pas aguicheur non, mais plutôt celui d'une femme en manque !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 0:54

    Il avait joué avec le feu et il venait de se faire méchamment brûlé. En effet Joy avait remarque que quelque chose n’allait pas et à vrai dire, il s’était sentit bête. Normalement ça n’aurait pas dû être visible, mais ils s’étaient fait avoir. Où plutôt il s’était fait avoir, oui parce que c’était de sa faute à lui et non celle de Lily. Elle avait voulu qu’il continue, mais il aurait pû dire non. Seulement il n’avait pas voulu s’arrêter en si bon chemin. Expliquant alors à la petite qu’il avait mal au bras, il se rendit compte que son explication n’était pas du tout crédible, mais apparemment Joy était d’accord avec son explication. Voyant au sourire de sa mère qu’il s’était fait prendre, il laissa sa mère parler aux filles. Se retrouvant seul avec Lily, le pédiatre préféra boire son café au lieu de dire ou faire quelque chose qui pourrait envenimer la situation.

    Alors, il prit de quoi se faire une tartine et quand il entendit les propos de Lily, il se rendit compte à quel point le pain était fragile. En effet, il venait de casser son morceau en deux, à la remarque de Lily. Posant tout ce qu’il avait dans les mains sur la table, il était partagé. Evidemment il était d’accord pour lui faire l’amour, le problème c’est qu’il savait que les filles et sa mère se demanderaient pourquoi ils n’étaient plus là. Anton fixa Lily dans les yeux, se rendant compte que finalement il allait mourir dans les prochaines secondes.

    Vous nous rejoignez en ville ?

    Anton tourna la tête vers sa mère et fronça les sourcils.

    Pourquoi ? Lily ne vient plus avec nous ?

    Comprenant alors ce que sa mère voulait dire, il sourit.

    Si évidemment, mais on est partit trop vite de l’hôtel, ce qui fait qu’elle et moi ont a oubliés notre argent. Donc on va là-bas et ensuite je vous dépose Lily.

    D’accord.

    Laissant les filles partir vers la voiture, il laissa sa mère en faire autant. Tournant doucement la tête vers Lily, il hésita sur le fait qu’elle allait le tuer tout de suite ou alors accepter d’aller jusqu’à l’hôtel. A vrai dire, il aurait mieux fait de dire adieu à sa mère et ses filles, parce qu’il avait comme l’impression que Lily allait réellement le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 1:17

    Lily était en rage contre Anton d'avoir osé faire cela pour finalement la laisser complètement tomber en plan. Car oui ! C'était exactement ce qui s'était produit, il fallait bien dire ce qui était quand même. Pas la peine de mâcher les mots maintenant franchement. Le voyant casser sa biscotte en deux, elle voulu rire mais ne le fit pas, elle devait rester concentrer et elle devait surtout sembler on ne peut plus sérieuse. Lily comptait bien obtenir ce qu'il venait de lui faire espérer. Ah il voulait jouer ? Ils allaient jouer. Enfin presque....

    « On fait au plus vite. »

    C'est tout ce qu'avec trouvé à répondre Lily après qu'Anton et Colleen aient, à eux deux, manipuler les deux petites filles par le bout du nez. C'était sans doute mieux comme cela, enfin en oubliant le fait que Colleen avait absolument tout comprit et que par ce fait, Lily ne saurait absolument plus où se mettre lorsqu'elle les rejoindrait en ville. C'était tout simplement la catastrophe.

    Une fois tout le petite monde parti, Lily comprit que le tout restait dorénavant à faire. Oh oui, et pas qu'un peu même, pas le temps d'aller jusqu'à l'hôtel, Lily pèterait les plombs avant d'être arrivé, elle en était plus que certaine. Il fallait aussi qu'elle se connaissait plutôt bien, même si elle n'avait jamais été aussi libérée avec Thomas, enfin bref. Ce n'était guère le moment de penser à lui à vrai dire.

    « Je n'attendrais pas jusqu'à l'hôtel, je te préviens. Alors soit tu te prends pour Schumacher ou bien tu trouves une solution mais le tout ; rapidement ! »

    Elle avait malgré tout chuchoter cela car une fois encore, Lily ne voulait vraiment pas que le père de son compagnon les entende. Ça serait vraiment l'horreur sinon là, enfin en même temps, dans un sens ça l'était déjà, beaucoup même. Colleen qui avait tout comprit...mais comment allait-elle pouvoir la regarder dans les yeux maintenant. Certes elle devait bien se douter que son fils avait une vie sexuelle, mais tout de même, un minimum de décence n'avait jamais tué personne, si ?!

    C'est alors qu'Anton fit lever Lily d'un coup seul, la prenant par la main, et qu'il l'emmena dans un couloir pour finalement les faire atterrir dans ce qui était à première vue la salle de bain de la maison. Mon dieu, comptaient-ils réellement faire l'amour ici, dans cette salle de bain là ?! Rien que d'y penser, Lily avait déjà honte, mais la frustration était responsable de tout, résultat, malgré la gêne elle ne s'empêcherait pas de prendre carrément son pied avec Anton !

    L'homme fermant la porte à clef, il plaqua ensuite Lily contre cette même porte, la brunette enroulant ses jambes autour de la taille d'Anton qui ne tarda pas à remonter la jupe de Lily. Non mais qu'étaient-ils en train de faire franchement ?! Les deux mains soudainement plaquée contre la porte alors que celles de l'homme les joignaient alors, Lily ferma les yeux et embrassa à pleine bouche son compagnon dont – il fallait bien le dire – elle était complètement dingue. C'est alors qu'elle se sentit décoller de la porte pour finalement finir assise sur le rebord du lavabo de la salle de bain. Très froid...le lavabo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 1:38

    Il n’aurait jamais dû faire ça, maintenant il allait mourir. Quel abruti ! Mais c’est Colleen qui trouva la solution. En effet, elle proposa qu’Anton dépose Lily en ville. Mais évidemment ! C’était ça, la solution, que Colleen éloigne les filles et qu’ils puissent avoir le champ libre. Laissant alors Alice, Joy et Colleen partir, Anton regarda Lily. Cette dernière parla et Anton se demanda ce qu’il pouvait faire. Ici ? Il savait qu’il y avait John qui était encore là, mais il n’avait pas non plus envie de laisser Lily ainsi. Alors, il se décida finalement à la prendre par la main. Il avait une idée. Il aurait bien été dans sa chambre d’adolescent, le problème était qu’elle se situait juste au-dessus du salon. Salon où était John. Donc pas possible, alors il pensa à la salle de bain, seul pièce assez loin pour être tranquille.

    Entrant dans la pièce, il ferma la porte à clé et plaqua Lily à la porte. Portant la jeune femme dans ses bras, il la laissa passer ses jambes autour de lui. Elle voulait vraiment le faire ici, alors il lui ferait l’amour ici. Posant ses mains sur les cuisses de la jeune femme, il lui remonta sa jupe. Un meilleur accès était tout de même nécessaire. Puis, il prit les mains de Lily dans les siennes et les serra au dessus de la tête de sa partenaire. Se laissant embrasser avec grand plaisir, il enleva ses mains de celles de Lily pour venir l’asseoir contre le lavabo. Il la sentit frémir et sourit, il savait que ça n’était pas à cause de lui pour le moment. Déboutonnant rapidement le haut de la jeune femme, il décida de faire de son mieux pour la combler. Ils devaient aller vite tout en étant bon. Alors, il décida de commencer par sa poitrine. Après tout, elle le voulait, à lui de la combler, mais il devait avant tout faire qu’elle le veuille encore plus que maintenant.

    Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il savait qu’une fois qu’ils l’auraient fait, elle allait s’en vouloir et lui en vouloir d’avoir fait ça ici avec John pas loin. C’est pour ça qu’il utilisa alors sa bouche pour prendre possession de la poitrine de Lily. L’entendant gémir, il sourit et la sentit lui mordre l’épaule à travers sa chemise. Il savait qu’elle ne voulait pas faire de bruit et il la laissait faire. C’est lui qui avait cherché, donc à lui d’en payer les conséquences, mais celles là lui plaisaient beaucoup. Tout en comblant sa poitrine, il passa une main sous la jupe de la jeune femme et caressa ses cuisses pour remonter plus haut. Sentant Lily se cambrer, il sourit encore plus et continua ce qu’il avait commencé, mais surtout voulant qu’elle apprécie et qu’elle lui dise ce qu’elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 12:52

    Allait-elle finir par regretter ce qui était en train de se passer dans cette fameuse salle de bain ? Il n'y avait rien de moins sûr présentement à vrai dire. Anton l'avait taquiné et dorénavant il devait faire en sorte de réparer les “pots cassés” si l'on pouvait dire cela ainsi.
    Se retrouvant assise sur ce lavabo très froid, Lily laissa le pédiatre déboutonner son chemisier puis dégrafer son soutien-gorge par l'avant – il fallait dire aussi qu'elle avait eu cette brillante idée de mettre un soutien-gorge avec l'agrafage devant – pour s'emparer sans attendre de sa poitrine. Lily, sous l'extase préféra mordre légèrement l'épaule de son compagnon tout en sachant bien qu'elle devrait se retenir et donc ne pas se faire entendre du père d'Anton. Sinon, les retombées risqueraient d'être comparable à Hiroshima. Elle en était quasiment certaine. Ainsi, gémissant simplement, Lily sentit alors l'une des mains de l'homme se faire plus aventureuse. Il reprenait clairement où il s'était arrêté quelques instants plus tôt après que Joy les ai très légèrement grillé. Se cambrant alors sous les gestes du pédiatre, Lily agrippa les cheveux poivre et sel de ce dernier tout en maudissant soudainement la longueur clairement insuffisante de ceux-ci. Ses lèvres dans le cou d'Anton, elle ne tarda pas à embrasser voluptueusement la peau fraîchement lavée de son homme, bois de cèdre. Elle retiendrait sans aucun doute la marque de son gel douche dorénavant.
    Relevant finalement la tête, Lily embrassa Anton fougueusement tout en espérant que John ne comprendrait pas ce qui se passait dans sa salle de bain en ce moment. Une fois encore, si cela venait à se produire, comment se justifieraient-ils ? Lily n'en avait pas la moindre idée. Bon, il fallait dire aussi qu'elle n'avait pas réellement que cela en tête en ce moment, elle avait de bien meilleures choses auxquelles penser.

    « J'ai envie de toi... »

    Comme si il ne l'avait pas encore comprit....
    Lily descendit de nouveau ses lèvres dans le cou de l'homme pour finalement faire glisser ses deux mains vers la ceinture du jeans d'Anton. Elle ne saurait attendre plus désormais, il savait comment la faire craquer et pour être tout à fait franche, Lily aurait apprécié de pouvoir prendre tout son temps, mais ce temps justement, ils ne l'avaient pas, ni elle ni lui. Détachant la ceinture, Lily sentit de suite qu'il n'y avait pas qu'elle qui mourrait d'envie de laisser place à l'exaltation suprême. Ce fut finalement aux boutons du jeans de donner leur salut laissant ainsi à la psychologue tout le plaisir de découvrir le bonheur que son compagnon pouvait ressentir présentement.
    Et ce fut à ce moment qu'elle laissa tomber absolument toutes ses armes dans le seul but de profiter de ce moment avec Anton. Leurs mains jointes, comme liées, leurs corps se mouvant dans une synchronisation que plus d'un aurait pu trouver vraiment indécente, les deux adultes laissèrent le plaisir prendre part en eux. Les yeux clos, Lily ne réfléchissait même pas, qu'importait que John soit dans une pièce non loin de celle où ils étaient en ce moment, elle s'en fichait complètement, elle profitait et elle adorait ça. Braver l'interdit l'excitait finalement à un point qu'elle-même n'aurait pu imaginer avant aujourd'hui.
    La sueur se faufilant sans honte le long de leurs deux corps, Lily savoura pleinement, et jusqu'au bout. Le regard cramponner à celui de son compagnon, la brunette l'embrassa d'un seul coup sentant la volupté venir au bout de son parcours. Gémissant contre les lèvres du pédiatre, Lily espérait réellement que John ne s'approcherait pas de la pièce maintenant au vu du fait qu'ils étaient au point culminant de leur ascension. Entendant son compagnon gémir sévèrement aussi, elle comprit qu'il était au même point qu'elle. Le fameux point de non retour.

    Posant son front contre celui d'Anton, Lily ferma les yeux tout en souriant et tout en essayant de récupérer une respiration et un rythme cardiaque un tantinet plus décents que ceux qu'elle pouvait avoir présentement. Le sentant se retirer finalement, Lily vînt embrasser le cou de son compagnon pour finalement venir embrasser lascivement ses lèvres.

    « Je t'aime. »

    Qu'aurait-elle pu trouver mieux à dire après ça franchement ? Rien ne pouvait coïncider mieux avec le moment présent. Il savait déjà qu'elle l'aimait, mais elle ne put se retenir de le lui rappeler au vu de ce qu'il venait de lui offrir. Jamais elle n'aurait été en mesure d'attendre le soir à venir, jamais. Souriant alors, elle ouvrit finalement les yeux croisant le regard pétillant d'Anton ce qui ne put que la faire sourire davantage. Leurs mains se délièrent tout naturellement, celles de Lily prenant alors place sur les épaules de l'homme alors que celles de ce dernier terminèrent leur course au niveau de la chute de rein de Lily.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] EmptyDim 30 Mai 2010 - 15:02

    Le pédiatre devait avouer qu’il ne pensait pas qu’elle aurait voulu le faire ici. Quand il avait parlé de l’hôtel, il était vraiment sérieux. Là-bas, ils ne seraient pas dérangés. Quoi que finalement ici non plus. Evidemment John était là, mais Anton s’en fichait bien. Peu importe aussi ce que ce dernier dirait, Anton s’en ficherait complètement. Ayant donc l’idée d’aller dans la salle de bain, il ne se fit pas prier pour combler la jeune femme. Elle lui avait demandé de lui faire l’amour, alors elle aurait ce qu’elle demandait. Après avoir déposée la jeune femme sur le lavabo, il prit les devants. Lui déboutonnant son chemisier, il décida d’abord de s’occuper de sa poitrine. La veille il avait pû retenir certaines choses et il comptait bien en profiter. Après tout, il avait été mauvais une fois, mais désormais il était décidé à ne plus jamais être mauvais. Sentant la jeune femme lui mordre l’épaule, il sourit. Il savait déjà qu’elle était prête à se donner à lui, comme lui était tout à fait près à assouvir ses envies.

    Tout en comblant sa poitrine, il fit remonter une de ses mains sous sa jupe. Remontant sur ses cuisses, jusqu’à aller jusqu’à son intimité. Laissant la jeune femme s’agripper à ses cheveux, il continua sans jamais s’arrêter. Puis, il sentit les lèvres de la jeune femme dans son cou et il laissa faire avec plaisir. Il était plus qu’excité et il devait avouer qu’il n’avait pas ressentit ça depuis très longtemps. La veille il l’avait été évidemment, mais c’était différent. Là, ils pouvaient se faire prendre, mais il s’en fichait bien. Il fut sortit de ses pensées, lorsque Lily l’embrassa. Il descendit alors ses lèvres dans le cou de la jeune femme et sourit à ses propos. Ils y étaient presque, désormais Anton savait qu’elle le voulait lui.

    Se laissant embrasser à nouveau dans le cou, Anton lui passa sa main sur la cuisse de la jeune femme pour lui enlever son sous-vêtement restant. Puis, il sentit les mains de la jeune femme aller vers son pantalon et il la laissa faire. Puis, ce fut la chute du pantalon, puis de son caleçon. Anton se laissa complètement faire, mais quand il sentit aussi que Lily le voulait sur le champ, il ne se fit pas prier. Enlaçant ses mains à celles de sa compagne, il savait désormais qu’il ne tiendrait plus et elle non plus. Anton se donnait à Lily et il savait qu’elle aussi et qu’elle aimait ce qu’il faisait. A sa respiration et ses gémissements, il pouvait dire que oui elle aimait. Fixant la jeune femme dans les yeux, il lui souriait. Il n’aurait jamais imaginé avoir ce genre d’ébats aussi passionné avec qui que ce soit. Cette nouveauté et cette passion il l’aimait vraiment. Il n’aurait jamais imaginé pouvoir faire ça et donner autant de plaisir à une femme, mais au regard et à la façon dont Lily réagissait, il avouait volontiers être heureux et satisfait.

    Puis Anton n’arriva plus à se contenir et laissa un long gémissement sortir de sa bouche. Laissant la jeune femme poser son front contre le sien, il sourit en la regardant. Se retirant de la jeune femme, il resta tout de même prêt d’elle. Se laissant à nouveau embrasser dans le cou, il ne pû que sourire, ce sentant parfaitement bien. Puis, il se laissa embrasser sur les lèvres et prolongea le baiser avec elle.

    Moi aussi je t’aime.

    Souriant à la jeune femme, il essaya de calmer sa respiration. Laissant la jeune femme, poser ses mains sur ses épaules, Anton posa les siennes sur les hanches de la jeune femme. Venant l’embrasser, il descendit dans son cou et sur son épaule droite. Lui souriant, il la fixa dans les yeux. Il se sentait réellement bien et il n’avait pas envie que ça s’arrête. Elle le rendait heureux et il ferait tout pour que ça dur. L’embrassant une nouvelle fois, il prolongea le baiser le plus possible avec elle.

    On va quand même devoir rentrer à l’hôtel.

    Il la fit descendre du lavabo, mais la garda dans ses bras.

    Il va falloir qu’on prenne une douche.

    Souriant à la jeune femme, il la laissa lui caresser la nuque.

    J’ai pas envie que tu partes maintenant.

    Pourtant il savait qu’ils devaient aller se doucher, mais il n’avait pas du tout envie de bouger de là. Alors, il embrassa à nouveau la jeune femme, prenant son temps, ne voulant pas que ça s’arrête, même s’il savait qu’ils devraient y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Vide
Message(#) Sujet: Re: Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Oxford : La famille, une chose importante dans la vie de chacun. [Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-