AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-62%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et Chromecast intégré
23.07 € 60.16 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Appelle-t-on cela de la chance ? {pv Bridget}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Appelle-t-on cela de la chance ? {pv Bridget} Vide
Message(#) Sujet: Appelle-t-on cela de la chance ? {pv Bridget} Appelle-t-on cela de la chance ? {pv Bridget} EmptyVen 14 Mai 2010 - 15:54


Appelle-t-on cela de la chance ? {pv Bridget} 10mre69Appelle-t-on cela de la chance ? {pv Bridget} 5n2o42
(c) jolicoup & (c) manuelina

« La vérité est-elle toujours bonne à dire ? »


Quelle belle journée ! La grosse horloge du salon indiquait cinq heure moins le quart, l'heure du thé. Mary avait invité Bridget pour manger quelques gâteaux, préparés par ses soins, et discuter de tout, de rien, mais surtout de rien. Elle aimait bavarder de la pluie et du beau temps, de ses nouvelles tenues vestimentaires, de ses rencontres hasardeuses en ville. Des sujets qui paraissaient si habituels et qui pourtant pouvaient occuper ces deux personnes un après-midi entier. Mary appréciait beaucoup la compagnie de Bridget, surtout lorsque son mari était de voyage -ce qui arrivait très souvent- car elle détestait la solitude. En acceptant de l'épouser, elle avait fait un choix. Celui d'être sans cesse comparée à la mer. Évidemment, elle n'avait aucune chance de remporter le prix. Son mari préférait naviguer plutôt que de passer du temps à la maison. Pour lui, lire le journal devant un bon feu de cheminée, n'était pas une vie.

Comme toujours, Bridget était en retard. Le pendule avait déjà sonné cinq heures. Mary installa une assiette de cookies sur la table basse près du canapé, ainsi que deux verres avec des glaçons. De gros glaçons. C'était une habitude de refroidir les boissons, et ce n'était pas fortement recommandé pour la santé. Quelqu'un frappa à la porte. « J'arrive, une minute ! » Elle ouvrit et surprise, ce n'était que le facteur. « Bonjour Madame Braddock, une lettre de votre mari, il doit être arrivé à bon port de l'autre côté du globe. » Mary le remercia et à peine eut-elle le temps de s'enfermer à double tour que l'on frappa à nouveau à la porte d'entrée. Cette fois-ci, c'était bel et bien Bridget. Elle l'attendait depuis déjà dix bonnes minutes, mais ne s'impatientait jamais. Mary restait toujours très calme et sereine, c'était son tempérament. Elle proposa alors à la jeune fille de rentrer à l'intérieur, avec un grand signe de la main. Cela lui faisait toujours aussi plaisir de la voir, cela lui donnait le sourire. Elle avait passé toute la matinée dans la cuisine à préparer des biscuits. Ce n'était pas une corvée pour Mary, mais une passion. « Bonjour Bridget, comment vas-tu ? Je suis désolée, je n'ai pas eu le temps de ranger le salon avant ton arrivée. » Ce qui était totalement faux. Certes, elle n'avait pas rangé, mais la pièce était toujours parfaitement propre. Elle voulait dire par là, qu'elle n'avait pas passé l'aspirateur depuis plus de trois heures. « Assis-toi, ne reste pas debout. Que veux-tu boire ? J'ai de la limonade au frais, ou bien je peux aller chercher du jus de fruit à la cave... » Mary se serait bien pris un petit verre d'alcool mais pas avec ce genre d'invitée. Elle ne buvait pas souvent, seulement pour les grandes occasions. Et que du vin rouge.

Elle se leva, attendant la réponse de Bridget, pour pouvoir aller chercher de quoi boire. Elle souriait, d'un sourire chaleureux et sincère, créant des petites fossettes au coin des joues. Malgré son âge, Mary était restée très active, elle bougeait tout le temps, ne semblait jamais fatiguée, elle se surpassait. Ce n'était pas bon pour le cœur, disait son médecin, mais elle n'avait jamais eu de problème cardiaque auparavant et souhaitait profiter au maximum de la fin de sa vie. Elle avait beau être à la retraite, ses journées étaient bien remplies, et Mary avait que peu de temps pour elle. Elle passait ses jours à aider les autres, à rendre service, à faire plaisir aux voisins. Son mari aimait la mer, elle, ses amis. Il fallait bien qu'elle se trouve une occupation quelconque. Elle se demandait souvent comment elle ferait pour survivre, si elle habitait dans une petite ferme au milieu de nulle part, sans aucune relation extérieure possible. Il faudrait qu'elle s'achète un chien, idée à soumettre à Alfie à son retour. Quelle idée !

A chaque fois que Mary invitait Bridget à l'heure du goûter, elle redoutait le moment où celle-ci engagerait la conversation au sujet de ses parents, de sa mère surtout. Cela mettait Mary mal à l'aise, elle ne se sentait pas bien, cela lui provoquait de légères bouffées de chaleur. Elle avait peur de dévoiler par mégarde la vérité. Elle avait fait la promesse de ne rien dire, mais cela devenait de plus en plus difficile. Jamais elle n'aurait imaginé tomber un jour par hasard sur cette demoiselle qui n'était autre que sa petite nièce. Peut-on appeler cela de la chance ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Appelle-t-on cela de la chance ? {pv Bridget}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-