AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 N°[1204] - Watching a movie, really ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°[1204] - Watching a movie, really ? Vide
Message(#) Sujet: N°[1204] - Watching a movie, really ? N°[1204] - Watching a movie, really ? EmptyLun 12 Avr 2010 - 16:00

N°[1204] - Watching a movie, really ? Calling-foxglove_icons.N°[1204] - Watching a movie, really ? Sean11
Méadöw J. Vlsalis & Colm W. Ellis

    Lundi matin. Colm ouvrit les yeux doucement, les rayons de soleil qui traversaient la fenêtre, arrivaient droit sur lui, réchauffant déjà son visage. Il posa son regard sur le réveil, il était 8 8 heure 03, il s'étira par la suite avant d'enlever les draps de dessus lui pour les pousser sur le côté. Il s'assit sur son lit regardant devant lui par la fenêtre, puis se leva et ouvrit les fenêtres de sa chambre, il prit une longue respiration, ça faisait du bien de sentir les arbres, la plage... Il entendait même les oiseaux chanter. Il sourit en secouant la tête, puis alla prendre sa douche, il allait faire son petit jogging matinale avant d'aller manger un quelque chose. Il enfila un simple short brun et un débardeur gris puis ses baskets, et fila au pas de courses vers l'une des plus belles plages de Miami. Il y arriva vingt minutes plus tard, il s'arrêta pour s'acheter une bouteille d'eau, il en but une gorgée et repris sa course et faire le long de la plage pour ensuite faire le chemin inverse jusqu'à la maison des Ellis, entre temps il croisa l'une des deux voisines qu'il avait rencontré l'un des premiers jours à Miami qui parlaient avec Costa, elle l'avait reconnu et l'avait retenu au moins trois quart d'heure à lui parler, jusqu'à ce qu'il lui dise qu'il devait rentré car il avait un rendez-vous urgent qu'il ne devait pas louper. Enfin débarrasser ! Le jeune Ellis était rentré plus tard et avait loupé le petit dej', on avait apparemment essayer de l'appeler mais il n'avait pas répondu, et voilà la chose qu'il avait oublier ce matin avant de partir, son portable, il soupira se pris vite fait un croissant et un jus d'orange puis alla prendre sa douche tranquillement, puis enfila un jeans et un débardeur blanc. Pied nu comme il l'était la plus part du temps, il descendit à la cuisine pour trouver les assiettes sales des autres, il soupira puis mis le tout dans leur lave vaisselle, la première chose qu'avait demandé Collin c'était un lave vaisselle pour ne pas se taper toutes la vaisselle deux fois, pour laver et ensuite essayer. Il fut pas surpris de voir qu'il n'y avait plus personne dans la nouvelle maison familiale, ils devaient déjà s'être éparpiller dans la ville, Costa sûrement à la plage avec quelques minettes, Cohan à son nouveau boulot, et Collin... quelque part en ville entrain de faire du shopping pour sa nouvelle garde de robe de printemps ! Il eut un sourire aux lèvres, c'est fou comme ils se connaissaient par coeur tous les quatre. Colm remonta dans sa chambre, pour prendre sa planche de surf histoire d'aller surfer un peu pour passer le temps, il enleva son jeans et mit un short de bain, ses tongs, serviette sur l'épaule et fila toujours à pieds, car sérieusement avec ce temps magnifique, rien de tel que de marcher plus tôt que d'utilisé la voiture ! Il arriva à la plage, posa sa serviette après avoir posé sa planche sur le sable, il enleva son débardeur, se mit de la crème solaire qui se trouvait dans la poche de son short, et enfin reprit sa planche et courut jusqu'à l'océan pour voir ce que les vagues lui réservaient comme accueil à Miami.

    Une heures plus tard, après avoir fait pas mal d'essai, il décida de faire une petite pause histoire d'avoir quelque chose de solide dans son ventre avant de reprendre, il revint sur la plage, planta le bout de sa planche de surf dans le sable puis s'allongea sur sa serviette un moment pour se sécher un peu. Le soleil tapait à présent encore plus que ce matin, ce qu'il aimait sentir cette chaleur sur sa peau le réchauffer et le sécher, il aimait vraiment la plage, pas comme Costa pour voir toutes ses filles en bikini mais aussi pour la plage en elle-même ! Il marcha un moment pour arriver vers un vendeur de hot-dogs, il ne résista pas et s'en pris immédiatement un. Il le mangea tout en revenant à sa place ou il croisa d'ailleurs son frère ! Il l'avait bien dit qu'il était venu sur la plage, ce dernier l'invita à une partie de Beach Volley, Colm accepta tout de suite, il finit son hot-dog et rejoignit l'aîné des Ellis avec son groupe les deux filles qui restaient, tiens donc filles contre garçons ! Pourquoi pas ! Après plus d'une heure à jouer, les Ellis remportèrent la partie non pas sans avoir accorder pas mal de points aux jeunes femmes, c'était surtout Costa qui s'était bien marrer à envoyé la balle n'importe où histoire de les faire courir... Hum ! Il les laissa jouer une autre partie et regagna sa place, ni une ni deux, il reprit sa planche et retourna dans l'eau. Pour le moment c'était juste une journée de rêve qu'il passait ! Malheureusement il savait que dès le lendemain il allait devoir réviser pour ses examens, mais jusque là, il essayait de ne pas y penser et de profiter de sa journée tout simplement ! En fin d'après midi, légèrement épuisé par tout ce sport, il prit l'initiative de rentrer, de se prendre une nouvelle douche et d'aller voir Méadow qui avait insisté la veille pour qu'il aille chez elle ce soir pour passer une soirée tranquille à regarder un film. Pourquoi pas ? Il aimait autant passer une journée à faire du sport que de passer une soirée tranquille. Il arriva chez lui, il y trouva seulement Collin qui se mangeait un pot de crème glacé au vanille cookies tout en regardant la télévision, il posa sa planche appuyer contre le mur, enleva ses tongs, et alla posé sa serviette encore un peu humide dans la salle de bain, il prit sa douche, et enfila à nouveau un jeans et une chemise clair, sans fermer les boutons, il revint à la cuisine ou il se prit une cuillère et fila dans le salon s'asseoir à côté de sa petite soeur tout en piquant dans son pot grâce à sa cuillère. Elle ne broncha pas étant trop concentrer dans sa série, il regarda un moment avec elle tout en mangeant, enfin c'était la fin donc bon. Quand la série se terminé Collin regarda son frère, tiens elle remarquait que maintenant sa présence ? Elle lui sourit avant de lui demander s'il voulait voir ce qu'elle avait acheter, il hocha la tête, puis elle lui déballa tout sans exception enfin... elle ne lui avait peut-être pas montrer tout, mais la plus part ! Il resta encore un moment avec elle, elle lui racontait comment elle avait vu un type agresser un autre etc. Puis il dû l'interrompre car il devait aller chez une amie, elle insista pour savoir qui était-ce cette amie. Pour pas changer ! Il lui tira la langue lui disant qu'il en lui dirait rien, et elle fit mine de bouder, il s'approcha d'elle lui fit un bisou sur le front avant de prendre sa veste en cuir brun et tout en allant vers le garage pour prendre la voiture, il ferma enfin les boutons de sa chemise. Il grimpa dans sa voiture puis arriva quelque temps plus tard chez la jolie brune, dont il avait fait sa connaissance quelques années plus tôt à Vegas. Depuis, ils étaient resté en contact, c'était une fille vraiment géniale et au fur et à mesure qu'il passait du temps avec elle, il s'en rendait compte, et puis il fallait également avouer qu'elle avait bien changer depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu... on va dire qu'elle est devenue... un peu beaucoup plus femme ! Il se gara dans l'allée, descendit de sa voiture, puis sonna à la porte et attendit qu'elle vienne lui ouvrir, une petite rose en main qu'il avait acheter sur la route. Toujours mieux de ne pas venir les mains vides, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°[1204] - Watching a movie, really ? Vide
Message(#) Sujet: Re: N°[1204] - Watching a movie, really ? N°[1204] - Watching a movie, really ? EmptyLun 12 Avr 2010 - 21:35

Sortir de son lit n’était nullement une option qui semblait envisageable aux yeux de Méadöw. En effet, il était plus de 11 heures de matin et pourtant, elle n’avait aucune envie de sortir de son lit. Cela ne lui arrivait pas très souvent mais aujourd’hui elle avait envie de faire une très très longue nuit. Il faut dire, qu’elle avait un certain nombre d’heures de sommeils à rattraper. Ses nuits étaient courtes car elle rêvait ou plutôt cauchemardait sur toutes les erreurs de sa vie. Ne pas laissez paraître que les choses ne vont pas entraînes des conséquences néfastes sur le sommeil d’une personne. C’était donc sa propre faute si le sommeil avait tellement de mal à venir. Pourtant, cela ne la dérangeait pas tant que cela, elle pouvait encore plus occuper ses journées et elle voyait de plus en plus le lever du soleil qui semblait être une chose nullement déplaisante pour elle. Elle voyait ce magnifique astre se lever et cela la fascinait d’un certain point de vue. Cela peut paraître bizarre mais la demoiselle n’a vraiment été ce que l’on peut appeler tout à fait normale. Au début, moins dormit c’était chouette si l’on enlevait les minutes de stress intenses qui la saisissait quand elle repensait aux évènements qui s’y trouvait mais elle arrivait à le surmonter. Maintenant, cela l’était beaucoup moins, à force de ne pas assez dormir, elle paraissait moins énergique et avait parfois même des difficultés à se concentrer où à rester assez éveiller pour comprendre un tant soit peu ses cours. De plus, la fin de l’année arrivait à grand-pas et elle avait bien envie de réussir. Etre journaliste représentait à ses yeux le plus beau métier du monde, elle pourrait parcourir le monde, interrogé les gens et se cultiver sur un tas de sujets variés. Sans doute qu’avec son physique, on lui proposerait d’essayer de présenter un journal télévisé mais elle n’avait pas tellement envie de montrer son visage au monde entier. La demoiselle paraissait plus intéressé par montrer au monde entier qu’elle était capable de convaincre les gens rien qu’en écrivant des mots sur un bout de papier. Elle se sentait faites pour ce métier et n’était pas prête d’arrêter. Elle savait que le stress des examens la prendrait bientôt et cela lui faisait un peu peur. En effet, le stress n’était pas bon du tout pour elle. Cela voulait dire qu’elle allait encore moins dormir et cela n’était pas très bon. Ce manque de sommeil était devenu si problématique pour elle qu’elle n’avait pas hésité à prendre un somnifère pour être sûr de passer une meilleure nuit. Cela avait marché puisque la demoiselle se trouvait toujours dans son lit et même si elle avait ouvert les yeux quelques fois, elle ne s’était pas pour autant lever.

Il fallut attendre encore plus d’une heure avant qu’elle ne décide enfin à se lever. Lorsque ce fut le cas, la demoiselle prit une longue douche avant de descendre manger un petit quelque chose et surtout boire un bon café. Après tout cela, elle était d’attaque pour le reste de sa journée. Celle-ci se passa même très rapidement puisqu’elle n’avait que peu d’heures de cours et elle pouvait donc se préparer pour sa petite soirée qu’elle attendait avec impatience. S’il y avait une chose que Méadöw adorait plus que tout c’est passé une bonne soirée chez elle avec des amis et regarde un bon film. C’est d’ailleurs ce qu’elle s’apprêtait à faire du moins ce soir. En effet, dans quelques heures, elle se trouverait devant un bon film en compagnie de quelqu’un qu’elle appréciait et elle allait sûrement bien s’amuser. Pour bien préparer cette soirée dvd, il fallait tout d’abord qu’elle se prépare. Cela ne mit pas longtemps à la demoiselle, elle opta pour un simple jean accompagné de l’une de blouses décolletées préférées qui se fermait par des lacets dans le dos. Cela lui donnait un style différent que si elle se promenait dans la rue ou allait en cours sans pour autant que cela ne fasse trop habillé pour une soirée dvd. De toute façon elle était chez elle et puis ce n’est pas comme si elle allait à une grande soirée, elle allait regarder un film et si elle avait été seule, sans doute aurait-elle mit son pyjama mais elle trouvait cela un peu trop déplacé s’il y avait quelqu’un chez elle. Après s’être habillé, recoiffée et maquiller un peu, elle était tout à fait prête pour passer une bonne soirée. La demoiselle savait qu’elle était à l’avance mais elle s’ne moquait un peu, elle sortit déjà les dvd et s’assit dans son fauteuil tout en lisant un simple livre. Cela pouvait paraître totalement stupide mais cela passait le temps et au moins elle ne regardait pas l’heure défilée et s’amusait en quelque sorte. Il faut dire qu’en plus d’être occupée à lire, elle se rappelait comment elle avait réussit à convaincre Colm de venir. Au départ le jeune homme ne semblait pas très enthousiaste alors elle lui avait fait son regard de chien battu auquel il est impossible de résister et elle avait réussit à le convaincre. Et puis cela faisait tellement longtemps qu’elle ne l’avait plus revu. La famille Ellis était là depuis peu de temps et l’été qu’elle avait passé à Las Vegas commençait à dater. Elle avait envie de retrouver cette amitié même si l’adolescente qu’elle était à l’époque n’est plus du tout la même à présent. Il l’avait connu rebelle et sans limite et maintenant, elle était douce et gentille. Il avait aussi changé car c’était dans l’ordre naturel des choses. La demoiselle entendit enfin sonner et ni une ni deux, elle se leva d’un bond pour aller devant sa porte d’entrée. Cela ne lui prit que quelques secondes avant de se retrouver devant celle-ci et de l’ouvrir. Dès que ce fut le cas, un immense sourire apparu sur son visage car c’était ça la marque de fabrique de la demoiselle, sourire en permanence. Et puis, elle ne pouvait que s’amuser en compagnie du jeune homme. La demoiselle le regarda et remarqua alors une rose qu’il tenait dans l’une de ses mains. Cela ne la fit que sourire de plus belle et alla déposer un chaste baiser sur la joue de Colm avant de revenir à sa place. « Merci beaucoup pour la jolie rose et aussi d’avoir accepter de passer une soirée dans la tanière de Méadöw Vasalis. » Un petit rire se fit entendre et la demoiselle retourna à l’intérieur de sa maison attendant que le jeune homme la suive mais il ne semblait pas vraiment avoir comprit qu’elle l’autorisait à rentrer puisqu’il se trouvait toujours dehors ce qui amusa davantage la demoiselle. Elle ne réussit alors pas à se moquer gentiment de lui. « Colm est-ce que tu es devenu un vampire pour que tu aies besoin de mon autorisation pour rentrer ? Si tel est le cas je ne sais pas si je te la donne ça dépendrait du fait que tu compte me mordre ou non. Mais sache que tu es toujours le bienvenu ici. » Elle éclate de rire encore une fois, il faut dire qu’imaginer Colm en vampire suceur de sang la faisait beaucoup rire. Elle ne voyait pas vraiment le jeune homme qu’elle connaissait dans ce rôle, il était bien trop gentil à ses yeux pour être un vampire sanguinaire. Et puis, elle avait réussit à lui enlever cette image de solitaire que la plupart des gens lui donnaient. Il est vrai que lors de leur première rencontre, elle avait beaucoup plus parlé que lui mais cela avait très vite cessé. Il faut dire que se taire en compagnie de Méadöw est un exploit, elle arrivait à mettre facilement les gens en confiance lorsqu’elle ne les faisait pas fuir devant son envie insatiable d’en savoir beaucoup sans paraître trop curieuse. Le jeune homme tenait toujours la rose et la demoiselle se demandait s’il allait la lui donner ou au contraire la garder pour lui. En tout cas, elle était fière d’avoir convaincu Colm de venir car elle n’allait nullement s’ennuyer ce soir.


Dernière édition par Méadöw J. Vasalis le Mar 13 Avr 2010 - 9:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°[1204] - Watching a movie, really ? Vide
Message(#) Sujet: Re: N°[1204] - Watching a movie, really ? N°[1204] - Watching a movie, really ? EmptyMar 13 Avr 2010 - 8:17

    Le jeune Ellis était en plein contemplation de la façade de la maison devant laquelle il se trouvait. Elle était vraiment jolie ! Fallait l'dire ! Il aimait beaucoup, elle ne ressemblait pas beaucoup à la sienne mais c'est qu'elles n'étaient pas dans la même rue, nan ? Il fut attiré par le bruit derrière la porte et eut étalement un sourire au visage quand il aperçut Méa ouvrir la porte de chez elle, elle avait l'air également ravi de le voir. Elle commença tout de suite à parler alors qu'il n'avait même pas encore dit un mot, elle finit par se moquer de lui, qu'il n'ait pas compris qu'elle veuille qu'il rentre sans qu'elle aie besoin de lui demander. Il sourit en secouant la tête, puis lui temps la rose qu'il avait encore dans les mains.

    C'est pour toi oui !

    Puis il entra dans la maison, tout en regardant bien autour de lui, après tout c'était la première fois qu'il y mettait vraiment les pieds dans le « chez Méadöw ». La décoration était super, les couleurs se joignant, un bon goût la gamine ! Hum ! Pas si gamine que ça étant donné qu'elle avait le même âge que lui un peu près. Bref ! Il arriva au salon ou tout était déjà préparer ! Yah pas mal ! Au moins, il n'aura même pas besoin d'attendre quoique se soit et pourrait tout de suite se poser avec elle et mater le film. Il s'assit sur le sofa confortablement tout en continuant à regarder autour de lui puis enfin poser son regard sur la jeune femme, il sourit, elle rangeait la rose qu'il venait de lui offrir, il espérait qu'elle aimait au moins les roses ! C'était en rien de romantique du moins pour lui, offrir des fleurs à une femme, serait une chose que tous les hommes devraient faire. Que se soit par amitié ou par amour. Ce dernier n'avait jamais vraiment été amoureux d'une femme jusque là, c'est sûr qu'il s'était plus au moins attacher à certaines mais jamais au point de dire « Je suis tomber amoureux. ». Il pense que l'on peut tomber amoureux que d'une seule personne dans toute une vie. La personne. Celle qui vous fait rire tous le temps, celle qui vous taquine par amour, celle qui fait sourire dès que vous la voyez, celle qui quand vous touche, un frisson vous parcourt le corps à la vitesse de l'éclair, celle qui lit dans vos pensées, celle qui juste par le fait d'être présent, vous rempli de bonheur, et qui fait que juste par le fait qu'elle vous aime aussi, vous êtes la personne la plus heureuse du monde. Pour lui, c'était ça l'amour, le vrai du moins, comme il le dit on peut s'attacher à des personnes, croire qu'on est amoureux même, mais il suffit que vous connaissiez cette personne, celle qui est faîte pour vous, et vous voyez tout de suite la différence entre ce que vous ressentez pour votre partenaire du moment et cette personne peut-être même inconnue... Il avait sa vision du bonheur, bien sûr il voulait rencontrer la femme de sa vie, se marier avoir des enfants, n'est-ce pas le but de toute personne ? Bref ! Revenons en aux faits !

    Colm suivit du regard Méadöw qui vint le rejoindre sur le sofa, il passa un bras le long du dos de ce dernier, se tournant un peu vers elle.


    Jolie baraque, j'aime bien la déco ! Ca fait un peur tu sais, sorcière !

    Rien à voir, mais elle l'avait traité de vampire et il avait juste eu envie de rentrer un peu dans son jeu histoire de la taquiner hein ? Il lui fit un grand sourire innocent avant d'ajouter.

    Et puis je ferais un super vampire ! Faut jamais se laisser convaincre par la gentillesse de quelqu'un ! Ca cache toujours quelque chose ! Faut se méfier !

    Il haussa un sourcil attendant une réaction de sa part, mais il se leva et alla vers les DvDs pour voir ce qu'elle avait sorti, histoire de voir s'il allait passer un bon moment à regarder un film, ou que se serait des films à l'eau de rose comme en regardait parfois sa petite soeur, mais faut pas s'y méprendre, Costa adorait également ce genre de film ! Tandis que Cohan et Colm, ils regardaient juste pour regarder, mais c'est les deux autres qui en reparlaient après la fin de ce dernier. Anyway ! Il les regarda donc et sourit en voyant certains, il en avait déjà vu pas mal mais bon certains ne lui ferait pas de mal de les revoir alors que d'autre, il ne pouvait pas, les trouvant trop stupide ou horrible. Il se tourna vers Méa, en tenant un dans la main.

    Sérieux ? Celui-là tu aimes ? J'espère que tu n'as pas que ces goûts là !

    Encore une autre taquinerie, c'était un peu l'une de ses passions préférées fallait l'avoue tout de même ! Son passe temps favoris, taquiner les personnes autour de lui, enfin celles qu'il connaissait, sinon les autres, il leur parle à peine, et plus particulièrement les filles qu'il ne connait pas. Colm peut être froid à première vue, réservé et solitaire, c'est ce qu'il est quand on ne le connaît pas encore ! Avec Méa, les choses s'étaient passées vite ! Elle avait beaucoup parler le jour de leur rencontre, et elle avait fait en sorte qu'il soit à l'aise avec elle mais également qu'il parle et ne fasse pas que de l'écouter. Puis, ils avaient passé l'été ensemble et elle avait dû partir, rentrer à New York, ils s'étaient promis de s'écrire, de garder contact et ils l'avaient fait ! L'une des rares personnes qui étaient entré si facilement dans la vie de Colm, enfin il y avait aussi Ozzie, son pote rencontré à Vegas également et qu'il retrouvait ici. Ce qui lui fit très plaisir, avec ce dernier il avait développer une belle complicité enfin soit ! Il posa le DvD sur les autres et revint s'assoir en croisant les pieds, s'allongeant presque.

    Bon, j'te laisse choisir ce qu'on va regarder ? Tu peux même prendre celui de tout à l'heure ! J'suis gentil hein ?

    Il croisa cette fois-ci les bras, tout en la regardant en attendant une réponse de sa part, en fait il était surtout venu passer du temps avec la jeune femme que de regarder un film, il savait qu'avec elle, ils allaient plus parler que regarder ! Ce qui ne le dérangeait pas, il ne parlait pas beaucoup, mais l'écoutait plus. Enfin elle arrivait encore à lui soutirer des mots de temps en temps... enfin plus que de temps en temps ! Elle était douée pour ça la demoiselle Visalis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°[1204] - Watching a movie, really ? Vide
Message(#) Sujet: Re: N°[1204] - Watching a movie, really ? N°[1204] - Watching a movie, really ? EmptyMar 13 Avr 2010 - 22:06

Méadöw avait une fâcheuse tendance à parler plus que de raison mais c’est une chose contre laquelle elle ne pouvait nullement se battre. En effet, parler faisait partie de ces choses dont il lui était impossible de se passer. Et puis c’était assez drôle de se trouver en compagnie de la demoiselle puisque jamais au grand jamais on ne pouvait s’ennuyer. Elle trouvait toujours quelque chose à dire ou faire et elle trouvait que dans son cas cela était plus une qualité qu’un défaut. Bien entendu, cela ne plaisait pas toujours mais elle s’en moquait, pour elle l’importait c’était de se plaire à elle-même et c’était assez le cas. Elle était souriante, gentille et douce et même si parfois elle se montrait trop naïve au moins elle était elle-même et cela n’était pas prêt de changer. Pour elle, c’était une chose plus qu’importante de ne pas changer ce qu’elle était. Bien entendu, elle avait ses secrets comme tout le monde mais elle essayait de ne jamais laisser paraître les tracas qu’ils pouvaient apporter. « C'est pour toi oui ! » Un grand sourire apparu sur le visage de la demoiselle lorsque Colm lui annonça que la rose était pour elle. En effet, c’était le genre de petits cadeaux que la demoiselle aimait beaucoup et puis les roses faisaient parties des fleurs qu’elle préférait. Voyant qu’il se trouvait encore dehors, elle avança près de lui pour pendre la rose qu’il lui tendait avant de s’approcher doucement de lui pour le serrer dans ses bras. C’était une façon très Méadöw de montrer que ce que l’on avait dit ou offert lui faisait totalement plaisir. « Merci, elle est très jolie. » Un sourire encore plus grand se trouvait sur son délicieux visage et lorsque le jeune homme fut enfin à l’intérieur, elle se décida à mettre la fleur dans un joli vase qu’elle alla remplir d’eau. Lorsqu’elle revint, elle remarqua à quel point il était curieux parce qu’il regardait tout ce qu’il y avait dans sa maison ce qui avait le don de faire rire la demoiselle. Il faut dire que son lieu de vie lui ressemblait totalement. Il y régnait ici une certaine joie de vivre même si les portraits que l’on y trouvait y était rare. Il y en avait deux trois d’elle seule mais aussi avec Presley et puis, il y en a avait encore d’autres d’une petite fille. Ce n’est pas que la demoiselle n’aimait pas les photos mais plutôt qu’elle n’avait trouvé personne dont elle avait envie de montrer la photo à tous le monde. Elle ne s’entendait nullement avec ses parents et elle avait perdu tellement d’amis en tellement d’années que cela faisait sans doute d’elle l’une des personnes les plus difficiles à supporter, du moins c’est ce qu’elle pensait de temps en temps. La vie de la demoiselle n’avait pas vraiment été une suite de bon moment mais ce n’était pas pour cela qu’elle perdrait sa bonne humeur. Sortant doucement de ses pensées, elle regardait Colm qui semblait avoir finit son petit tour et qui s’était assit sur le sofa. La demoiselle ne mit pas longtemps avant de le rejoindre. Elle adorait ce sofa, combien de fois elle ne s’y était pas endormie en lisant un livre mais aujourd’hui, elle ne s’y endormirait pas, elle allait faire tellement de raisons de s’amuser qu’il lui serait impossible de s’ennuyer. « Jolie baraque, j'aime bien la déco ! Ca fait un peur tu sais, sorcière ! » Ni une ni deux, la demoiselle attrapa un cousin qu’elle lança sur Colm pour se venger. Il venait quand même de la traiter de sorcière et elle était très loin d’en être une. Un grand sourire aux lèvres, elle se mit à rire en voyant le cousin approcher de la tête du jeune homme et atterrir au plein milieu de son petit visage. « Merci pour ma déco mais si j’étais vraiment une sorcière, il y aurait bien longtemps que je t’aurais transformé en vilain crapaud et que je t’aurais enfermé dans un joli petit bocal. Et il n’y aura aucune princesse pour te retransformer en beau prince. » La demoiselle avait essayé de rester sérieuse mais à la fin de sa phrase, elle ne réussit malheureusement pas à se retenir de rire. Il faut dire que ce n’est pas tout les jours que l’on avait un crapaud chez soit bien que Colm avait beaucoup plus l’air d’un prince que d’un crapaud. Bien entendu, cela elle n’allait pas le lui dire. Une chose était sûr c’est qu’il la taquinait lui aussi mais cela ne la dérangeait pas vraiment. Par contre en voyant son sourire totalement innocent, elle se remit à rire encore une fois. « Et puis je ferais un super vampire ! Faut jamais se laisser convaincre par la gentillesse de quelqu'un ! Ca cache toujours quelque chose ! Faut se méfier ! » La demoiselle le regarda avec un regard des plus dubitatifs car elle voyait mal le jeune homme dans un rôle de méchant, il était si gentil avec elle et puis ce n’était pas vraiment le genre de personne qu’elle pensait malfaisant bien au contraire. La demoiselle s’approcha doucement de lui pour être plus prête. « Je ne me méfierais jamais de toi et tu sais pourquoi ? Parce que je suis sûr que même si tu étais le plus malfaisant de tous les vampires tu ne pourrais faire aucun mal à l’ange que je suis. » Un grand sourire apparu sur son visage et sans foute la pendrait-il pour une véritable folle mais elle s’en moquait car elle était elle-même.

Le jeune homme se leva alors pour voir ce qu’il y avait d’autres dans son salon. Cela ne gênait nullement Méadöw puisqu’elle pouvait, elle aussi être quelqu’un de totalement curieux quand elle le voulait et puis ce n’est pas comme si elle avait des choses à cacher. Le jeune homme s’attarda sur sa grande collection de dvd qui représentait tout ce qu’elle avait depuis quelques années. Elle aimait en acheter de temps en temps même si cela était loin d’être gratuit ce qui faisait qu’elle n’en avait pas autant qu’elle le désirait. Par contre, on y retrouvait un peu de tout que ça soit des bonnes comédies aux films dramatiques avec des histoires d’amours passionnées tout en passant par des films d’horreurs sanglants. Elle possédait même quelques dessins animés pour les fois ou elle avait des enfants chez elle. Bien entendu, il avait fallut que le jeune homme tombe sur un dvd un peu niais mais que la demoiselle trouvait quand même un peu à son charme. « Sérieux ? Celui-là tu aimes ? J'espère que tu n'as pas que ces goûts là ! » S’il se trouvait à côté d’elle il aurait encore reçu un coup de cousin mais comme il était toujours debout, elle ne pu malheureusement pas le frapper avec le cousin. « Je regarde pleins de choses différentes et n’essaye pas de faire le dur, je sais que tu aime te travestir en Barbie Casse-noisettes et que tu adore regarder ce genre de choses. » La demoiselle faisait de l’ironie mais tout en étant des plus gentilles. Elle savait simplement que Colm se laissait facilement emporter par ses émotions et que ce petit jeu entre-eux leur permettait d’avoir une amitié longue et stable puisqu’il s’énervait moins et la demoiselle devait donc passer moins de temps à le calmer. Bien entendu au fond cela ne la dérangeait pas tellement de calmer Colm c’est juste qu’elle n’aimait pas le voir en colère. Le jeune homme remit le dvd à sa place avant de revenir vers elle. Il se remit dans le sofa sauf qu’il en prenait maintenant presque toute la place au point que mémé ne puisse même plus s’asseoir. Elle était sure qu’il le faisait exprès mais elle le laissait faire puisque de toute façon elle n’allait pas rester assise encore très longtemps. «Bon, j'te laisse choisir ce qu'on va regarder ? Tu peux même prendre celui de tout à l'heure ! J'suis gentil hein ? » La demoiselle se releva doucement pour se mettre debout devant lui. Si elle avait porté une mini-jupe cela aurait pu être mal placé mais ce n’était pas le cas. « Quel amour tu fais, si je n’étais pas debout je crois que je sauterais dans tes bras. Tu es vraiment le plus gentil de tous les garçons que je connaisse. » La demoiselle s’éloigna en vitesse car elle était sûr qu’il allait essayer de la faire tomber pour qu’elle lui donne son câlin. Méadöw s’en alla dans la cuisine pour aller chercher plusieurs prospectus avec dessus plusieurs restaurants différents. En effet, la demoiselle savait cuisiner mais elle n’en avait aucune envie ce soir. En même temps elle prit un plat remplit de pop-corn et deux bières. Elle revint avec tout cela dans son salon et déposa le plat de pop-corn ainsi que les deux bières sur la table avant de retourner dans les dvd en chercher un. Lorsque se fut le cas, elle se remit devant Colm comme elle l’était avant de partir. « Alors j’ai choisit la maison de Cire, on va pouvoir se moquer de Paris Hilton et si ça ne te suffit pas on pourra passer après à vendredi 13 ou encore mieux massacre à la tronçonneuse ou tout autre dvd d’horreur que tu voudras. Par contre j’ai besoin de savoir tu préfères manger chinois, mexicain ou une bonne pizza ? » La demoiselle avait proposé ses trois choses différentes parce que c’est qu’elle préférait manger lorsqu’il s’agissait de restauration rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°[1204] - Watching a movie, really ? Vide
Message(#) Sujet: Re: N°[1204] - Watching a movie, really ? N°[1204] - Watching a movie, really ? EmptyLun 19 Avr 2010 - 15:59

    Colm éclata de rire quand elle lui parla de sorcière, enfin c'était lui qui lui en avait parler en premier mais juste parce qu'elle l'avait comparé à un vampire ! Enfin, elle lui avait justement dit qu'elle ne le verrait pas en vampire, en la regardant bien, c'est vrai qu'il ne la verrais pas en sorcière, en tout cas, pas ces veilles sorcières avec le nez crochu, un énorme bouton infâme sur le nez ou la joue, il ne savait plus et qui avait ce dos bossu, non, non, non, elle était loin d'être comme ça, et plus il la regardait, et plus il la trouvait belle ce soir. C'était l'une de ces femmes qui ne se prenaient pas la tête ! Elle était tout simplement elle-même ! Que se soit niveau maquillage ou alors tenue vestimentaire, Colm détestait ces filles qui en faisaient des tonnes ! Heureusement que sa petite soeur n'était pas l'une de ce genre ! Sinon il lui aurait dit deux à trois mots. Hum. ^^ Bref ! Il l'écouta alors, elle l'aurait transformer en crapaud et personne pour venir l'embrasser de façon à le transformer en prince ? Il fit une petite mine boudeuse.

    Pas gentil de me laisser dans un simple bocal le restant de ma vie ! Tu ferais une méchante sorcière !

    Il lui tira la langue avec un sourire par la suite. Elle lui dit qu'elle ne se méfierait jamais de lui, comme quoi il ne pourrait jamais lui faire de mal, il haussa un sourcil légèrement étonné, enfin non pas tant que ça, car il ne pourra jamais lui faire de mal, pas parce qu'elle est un ange comme elle le dit si bien mais parce qu'elle représente beaucoup pour lui. Puis il alla jeté un coup d'oeil aux fameux films qu'elle avait mis à sa disposition pour regarder ce soir, il en vit des géniaux mais certains étaient juste... des films complètement nuls. Et il ne se gêna pas pour le lui dire et le lui faire remarquer ! Il n'avait pas sa langue dans sa poche le jeune Ellis ! Il n'était pas du genre à dire les choses en passant par milles chemins. Elle continua à lui lancer des piques exactement comme il le faisait également ! C'était toujours comme ça entre eux. Il la taquinait, ensuite c'était à elle de riposter tant bien que mal. Il en fallait du temps pour arriver à la hauteur de ses piques. Il était un professionnel pour les taquineries ! Il lui fit un grand sourire pour répliquer et vint s'allonger sur le sofa prenant pas mal de place. Il la vit alors se levé. Il écouta ce qu'elle lui dit mais n'eut pas le temps de faire quoique se soit qu'elle s'en alla loin pour ne pas qu'il la fasse tomber sur lui. Il rit en secouant la tête. Elle le connaissait de mieux en mieux. Et fallait dire, il aimait ça !

    T'as de la chance que je sois gentil toi !

    Lui cria-t-il depuis le salon alors qu'elle était à la cuisine entrain de faire il ne savait quoi, enfin il le sut assez tôt vu qu'elle arriva avec deux bières à la main, avec un grand bol de popcorn et des prospectus, elle posa tout sur la table basse de la salle de séjour et alla prendre son film. La maison de cire, bon choix ! Elisha Cubther était à tomber dedans !! Tandis que Paris Hilton faisait nous tordre de rire surtout quand elle crie dans sa scène solo ! Horrible et hilarant ! Il sourit en la regardant, sur ce coup-là elle avait bien gérer surtout que le deuxième choix qu'elle proposa Vendredi 13, surtout le dernier choisit, était pas mal non plus. Jared Padalecki jouant. Il l'aimait bien comme acteur. Surtout dans sa série avec l'autre acteur jouant deux frère inséparables avec plein d'embrouille, cela lui faisait penser à sa relation avec Costa mais également avec Cohan, c'était un mélange des deux. Bref ! Il porta de nouveau son attention sur Méa, avec un petit sourire aux lèvres, quand elle s'approcha de lui à nouveau.

    Mmmh... les films sont sympa ! La bière, a l'air bonne, les popcorns aussi, et je dirais pizza ! Ca fait longtemps que j'en ai pas manger... Il fit mine de réfléchir avant de continuer. ... genre hier ? Puis rit avant de reprendre son sérieux enfin façon de parler ! Mais oui pizaa c'est bon pour moi ! Par contre une chose... que tu as oublié !

    Il sourit malicieusement avant de lui prendre la cuisse et de l'approcher de lui, de façon à la faire tomber sur lui, elle coucher sur lui enfin plus au moins ça, face à face. Un énorme sourire sur les lèvres de Colm, fière de l'avoir fait tomber. Elle ne pouvait pas y échapper ! Maintenant ou plus tard, il s'en serait rappeler.

    Mon câlin ? Je n'ai pas oublié que tu devais m'en faire un... enfin... euh... oui ! Obligé de m'en faire un !

    Il haussa un sourcil attendant qu'elle lui fasse ce câlin... mérité ? Il avait prit une petite mine boudeuse pour la faire craquer, après tout ça avait toujours marcher, il avait toujours obtenu d'elle quelque chose avec cette bouille là ! Et il espérait que cela durerait encore longtemps longtemps ! Hum ! C'était fou comme ça lui faisait du bien d'être là avec elle, tout simplement. Ne pas se prendre la tête, ne pas se battre, même si il aimait se battre quelque part, enfin cogner surtout et ce surtout depuis que ses parents sont décédés, c'est une sorte d'évacuation pour lui bien qu'il sait que ce n'est pas la meilleure solution, il en avait une autre sous la main, mais plus difficile à en parler celle-là ! Surtout car ça l'obligeait à parler de ses sentiments, une chose qu'il détestait plus que tout au monde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°[1204] - Watching a movie, really ? Vide
Message(#) Sujet: Re: N°[1204] - Watching a movie, really ? N°[1204] - Watching a movie, really ? EmptyMer 21 Avr 2010 - 19:18

La demoiselle était heureuse sans doute parce qu’elle venait de faire rire Colm ce qui d’une certaine manière relevait d’un certain exploit. Et puis cela ne faisait que renforcer son avis qu’il n’était nullement une personne méchante et que derrière son air de grand solitaire se cachait seulement un cœur d’or qu’il cachait vu tout ce qu’il avait subit dans sa vie. La demoiselle ne l’admettrait sans doute jamais mais elle aimait avoir raison sur les gens et prouver de se fait que tout le monde a au fond de lui une part de bon et que c’est cette partie qu’il faut faire ressortir. Bien entendu, cela ne marchait pas toujours, cela dépendait des gens, de leur état d’esprits sur le moment mais ce qu’il y avait de bien avec la demoiselle c’est qu’elle faisait son possible pour ne pas s’énerver sur des petits détails. Parfois, on ne lui parlait pas vraiment comme on le devrait mais ce n’est pas cela qui l’empêcherait d’être telle qu’elle est. Sans doute sa naïveté et sa trop grande confiance en l’être humain fait d’elle un être fragile et sans défense mais en même temps c’est ce qui la rendait attachante, cette façon de voir le monde totalement différente des autres personnes. Cela ne voulait pas dire qu’elle était toujours de bonne humeur mais seulement qu’elle préférait ne repenser au moment où elle l’était. « Pas gentil de me laisser dans un simple bocal le restant de ma vie ! Tu ferais une méchante sorcière ! » La demoiselle ne réussit pas à s’empêcher de rire, il fait dire que la situation avait de quoi être marrante. Imaginez Méadöw qui transforme Colm en petit crapaud et que chaque jour de sa vie en tant que batracien. Il doive la voir s’amuser et batifoler à droite et à gauche pendant que lui est dans son petit bocal attendant la princesse qui viendra faire de lui un prince. La demoiselle regarda le jeune homme droit dans les yeux avant de se mettre à parler de sa voie la plus douce. « Et bien la méchante sorcière que je suis viendra peut-être jouer le rôle de la princesse mais seulement si je finie seule et qu’après mes 50 ans j’ai envie de retrouver un beau jeune homme. Tu crois que tu peux vivre encore 29 ans dans la peau d’un crapaud ? » Elle avait dit sa dernière phrase comme elle aurait très bien pu lui demander l’heure. Cela ne ferait que l’embêter davantage et c’était tellement drôle de le voir s’énerver tout gentiment. Il faut dire qu’il avait quand même critiqué la plupart de ses goûts ce qui était méchant mais comme elle savait pertinemment qu’il rigolait, elle ne s’inquiétait pas de ce qu’il lui disait. La demoiselle avait un certain talent pour voir les attentions cachées de certaine personne et elle avait facilement comprit ce qu’avait prévu Colm dans son esprit. Elle s’était éloignée pour éviter qu’il ne la fasse tomber sur lui et puis, elle avait vraiment besoin d’aller chercher ce pourquoi elle s’en allait dans la cuisine. « T'as de la chance que je sois gentil toi ! » Méadöw se mit à rire en entendant la voix de Colm surtout qu’il paraissait totalement ennuyé qu’elle soit partie à ce moment précis. La demoiselle prit tout ce dont elle avait besoin avant de lui répondre en criant de toutes ses forces pour qu’il l’entende. « Que veux-tu tu m’apprécie tellement que tu te détesterais d’avoir été méchant avec moi. » Ce n’était pas souvent qu’elle criait chez elle et c’est en rigolant qu’elle retourna vers son salon avec toutes les bonnes choses qu’elle avait apportées. Elle s’attarda bien sûr sur les films qu’elle avait choisit et surtout elle s’imaginait déjà avoir Colm totalement apeuré et elle le consolerait tout en s’en moquant gentiment de lui. Une chose était sur c’est que c’était vraiment le genre de film que la demoiselle aimait voir. Bien entendu, elle aimait les films plus à l’eau de rose mais voir un bon film d’horreur ça ne l’effrayait nullement. Est-ce que Colm était au courant du fait qu’elle ne faisait pas partie de ses filles qui se tordaient de peur devant un film de ce genre Elle n’en savait rien mais une chose est sur c’est que si Colm pensait pourvoir la peloter pendant le film et bien il avait tout faux. Bien entendu, elle ne découvrirait les attention du jeune homme qu’à la finde la soirée. « Mmmh... les films sont sympa ! La bière, a l'air bonne, les popcorns aussi, et je dirais pizza ! Ca fait longtemps que j'en ai pas manger... » La demoiselle le regardait réfléchir et se mit à sourire surtout parce qu’elle avait bien envie d’une bonne pizza. « ... genre hier ? » Méadöw se mit à rire et celui-ci se mêla à celui de Colm et elle se mit à rire de plus belle. « Mais oui pizaa c'est bon pour moi ! Par contre une chose... que tu as oublié ! » Méadöw le regarda sans vraiment comprendre où il voulait en venir mais elle n’eut pas le temps de réagir qu’il avait déjà prit sa jambe et qu’elle s’était retrouvée sur lui. La demoiselle n’avait pas eut le temps de réagir et elle faisait semblant de le bouder puisqu’elle était maintenant prisonnière de Colm et ce n’était pas vraiment ce qu’elle avait prévu en l’invitant chez elle et elle avait une véritable envie de se venter dès qu’elle en aurait l’occasion. « Mon câlin ? Je n'ai pas oublié que tu devais m'en faire un... enfin... euh... oui ! Obligé de m'en faire un ! » La demoiselle ouvrit grand la bouche comme pour montrer son désaccord sauf que le jeune homme avait profité de la situation en faisant sa mine totalement boudeuse. Et malheureusement, s’il y avait bien une chose à laquelle elle ne pouvait pas résister c’était bien cette petite tête toute mignonne qu’il avait lorsque c’était le cas. La demoiselle lâcha un pouf avant de le regarder droit dans les yeux. « Tu sais que je déteste que tu fasses cette tête là parce que je ne sais pas te résister. » La demoiselle approcha donc chacun de ses bras du corps du jeune homme avant de mettre ses jambes de chaque coté de celui-ci et elle le prit dans ses bras. C’était un geste très doux et tendre et elle arrêta celui-ci par un tout petit bisou sur sa joue. Méa aurait aimé se relever mais le jeune homme la retenait. Alors, à son tour, elle fit l’un de ses plus beaux regards avant de se mettre à parler. « Colmi tu veux bien me laisser commander notre pizza maintenant et mettre le DVD en route. Et puis tu as ce que tu voulais alors maintenant regardons ce film mon petit vampire. » La demoiselle affichait son plus beau sourire et il était impossible d’y résister.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°[1204] - Watching a movie, really ? Vide
Message(#) Sujet: Re: N°[1204] - Watching a movie, really ? N°[1204] - Watching a movie, really ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°[1204] - Watching a movie, really ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-