AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°3520. Une de plus, encore (PV Erik).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Vide
Message(#) Sujet: N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). EmptySam 10 Avr 2010 - 9:12

    « Non Monsieur. S’il vous plait. J’vais, j’recommencerai pas mais demandez pas d’rendez-vous à mon père. S’il vous plait ».

    C’était bien la première fois que Declan prenait cet air là et demandait à l’un de ses professeurs de ne pas téléphoner à Erik. Mais il ne devait pas laisser faire ça, non, il ne pouvait pas laisser son professeur de chimie appeler son père et lui expliquer ce qu’il s’était passé. Surtout que le coup de téléphone avait aussi pour but de fixer un rendez-vous afin de parler en face à face au père de Declan. Cependant les paroles du jeunes garçon n’avaient aucun effet sur le professeur, tout du moins pas l’effet qu’il aurait souhaité. Juste avant la pause déjeuner, pendant le cours de Monsieur Waffer, Declan avait cherché les ennuis à un autre de ses camarades de classe. Il en était même venu à se bagarrer en pleine salle de classe et alors que son professeur avait voulu l’éloigner de l’autre élève Declan lui avait mis un coup de pieds afin qu’il le lâche. Ca n’était pas tout puisqu’il lui avait ouvertement manqué de respect en lui disant d’aller se faire voir. Bien évidemment le professeur n’avait pas apprécié et il avait alors pris sa décision, il était temps de rencontrer le père de Declan et d’arrêter de communiquer avec lui uniquement par mots dans le carnet de son fils. Dès que la sonnerie avait retentie donc Monsieur Waffer avait dit à Declan de rester avec lui et à présent ils étaient tous les deux dans la salle de classe. Son téléphone portable collé contre son oreille le professeur attendait que le père de son élève décroche. Il avait entendu le jeune garçon lui dire qu’il ne recommencerait pas mais c’en était trop. Monsieur Bifröst devait être au courant du comportement de son fils, surtout qu’il était totalement inadmissible. Le père ne mis pas longtemps à décrocher et Declan se mordilla la lèvre en entendant son professeur expliquer la situation. Il avait beau être pénible, s’amuser à provoquer sans cesse il craignait un rendez-vous entre les deux hommes, ce n’était en effet pas très bon pour lui. Après le coup de fil et après avoir passé encore quelques minutes avec son professeur, Declan retrouva les autres élèves de sa classe à la cantine. Il ne toucha presque pas à son repas, non, il avait autre chose en tête. Le reste de sa journée de cours ne se passa pas spécialement bien, toujours à cause de cette histoire. Puis ses cours prirent enfin fin. Il était temps pour le jeune garçon de rentrer chez lui et à vrai dire il aurait bien aimé traîner en ville. Sauf qu’il savait que c’était une mauvaise idée. Son père devait l’attendre et il ne tolérerait aucun retard. Prenant donc le bus il termina le reste du chemin à pieds pour arriver quelques minutes plus tard devant chez lui. Un vélo était dans le jardin, devant l’entrée, celui de son petit frère. Il en avait de la chance, lui il ne serait pas privé de sorties dès ce soir alors que ça serait certainement le cas pour Declan. Glissant ses clés dans la serrure il poussa ensuite la porte et la referma derrière lui. Il retira ses converses qu’il rangea rapidement dans l’un des meubles, chose qu’il ne faisait que très rarement mais ce n’était pas le moment de se faire remarquer surtout que Declan ne savait pas encore s’il pouvait ou non contester ce que son professeur avait dit à son père au téléphone. Est-ce que cette fois quelques mensonges le tireraient d’affaire ? Il ne savait pas mais il ne pouvait pas non plus partir perdant même si son père savait très bien comment son fils fonctionnait et qu’il connaissait les ruses dont il usait le plus clair de son temps. Soufflant comme pour se donner du courage il lança un regard vers les escaliers et décida qu’il allait monter. Il ne savait pas où se trouvait son père et le reste de sa famille mais autant filer rapidement dans sa chambre. Montant alors les marches le plus rapidement possible il rejoignit sa chambre et se laissa vite tomber sur son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Vide
Message(#) Sujet: Re: N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). EmptyDim 11 Avr 2010 - 8:07

N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Pere10 Entre père et fils...


La Bentley Continental noire d’Erik se gara dans l’allée un peu après seize heures. De celle-ci, Ludvic et Anastasia en sortirent en courant pour aller aider leur père à rentrer les courses à l’intérieur de la maison. Elizabeth dans les bras, le grand homme fit plusieurs allers-retours entre son coffre et la cuisine avant de rentrer complètement les marchandises achetées tout à l’heure au supermarché. Comme il s’y attendait, Erik ne vit pas son aîné. Declan ne montra pas le bout de son nez, de peur sans doute de subir la colère justifiée de son paternel. Erik savait que le jeune adolescent était déjà rentré pour avoir aperçu son sac près de l’escalier. Declan devait être là-haut, terré dans sa chambre en train de peaufiner un énième mensonge.

Contrairement à ce qu’il faisait d’habitude, Erik ne monta pas tout de suite enguirlander Declan pour obtenir une explication sur son comportement d’aujourd’hui. Non, il avait décidé de l’ignorer un moment, histoire qu’il cogite dans son coin et qu’il craigne une sanction exemplaire. Erik laissa donc passer plusieurs heures, heures qu’il mit à profit pour aider Ludvic à ses devoirs, donner le bain à Anastasia et border Elizabeth après son biberon. Ce soir-là, il n’appela pas son fils pour dîner avec son frère et sa sœur. Il ne monta voir Declan qu’à partir de huit heures, un fascicule dans la poche arrière de son jeans et une assiette de purée de pommes de terre, de petits pois et de rosbif à la main. Il ne frappa pas, entrant directement dans la chambre du jeune adolescent comme dans une toute autre pièce de la maison.

« Alors ? » fit Erik en déposant au coin du bureau l’assiette et le verre de lait qu’il tenait dans les mains. « C’est quoi l’excuse cette fois-ci ? Il prenait toute la place sur le banc ? Il t'a piqué ton goûter ? Il a dit du mal de ta nouvelle petite copine ? »

La voix d’Erik était froide, et son air sévère ne cachait pas son exaspération. Le grand blond jeta un regard froid à l’adolescent, encore très agacé d’avoir été déranger tout à l’heure par le coup de téléphone de son professeur. Il ne savait plus par quel bout le prendre. Son fils filait un mauvais coton. Il s’en rendait compte. Declan devenait de plus en plus arrogant, violent et indiscipliné.

« Comment je dois te punir pour que t’arrête de te comporter en teigne hargneuse ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Vide
Message(#) Sujet: Re: N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). EmptyDim 11 Avr 2010 - 20:18


    Declan n'avait pas traîné, une fois chez lui, pour rejoindre sa chambre. Il savait qu'il était préférable pour lui d'y rester un petit peu, en fait, pour être honnête il avait peur de se retrouver face à son père parce qu'il savait qu'à chaque bêtise il allait de plus en plus loin. Il entendit bien Erik, son frère et ses soeurs rentrer mais il ne descendit pas. Non, il resta assis sur son lit à fixer une bande dessinée qu'il avait lu des tas et des tas de fois. Le temps lui paru assez long avant que son père ne vienne dans sa chambre. D'ailleurs il remarqua bien qu'il n'avait pas pris la peine de frapper mais il ne releva pas, ce n'était pas le moment. Comme il savait qu'il s'était plutôt mal comporté aujourd'hui, il avait profité d'être resté dans sa chambre pour faire ses devoirs, chose qui était assez rare mais il se disait que ça calmerait peut-être la colère de son père. Il avait également enlevé ses vêtements de la journée et avait enfilé un pantalon de pyjamas ainsi qu'un pull de sport histoire d'être plus à l'aise. Et bien sur il avait réfléchit, encore et encore, à ce qu'il pourrait dire à son père pour se défendre.

    A présent il était assis contre son lit, sur le sol et il jouait nerveusement avec une de ses petites figures qu'il avait eu quand il était petit. Relevant rapidement le regard en voyant son père poser une assiette sur son bureau, Declan la rebaissa bien vite en l'entendant parler. Son ton montrait clairement qu'il était en colère et le jeune garçon ne préférait pas le regarder, c'était plus simple d'éviter son regard que de l'affronter. Ne répondant pas aux questions de son père, il murmura.

    « J'te demande pardon ».

    Il savait qu'Erik n'avait pas demandé d'excuses, pas pour le moment en tous les cas mais Declan pensait que ça rendrait son père moins froid dans sa façon de parler. Penchant la tête vers le côté, il repris, la tête toujours baissée.

    « J'ai pas réussit à me contrôler. J'me laisse pas faire c'est tout. Il m'a cherché des ennuis alors il m'a trouvé ».

    Voilà un bout de l'explication que Declan donna à son père. Cependant il ne dit rien quant à son comportement vis-à-vis de son professeur, mieux valait ne pas aborder le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Vide
Message(#) Sujet: Re: N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:10

N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Pere10 Entre père et fils...



Erik se foutait complètement que son fils lui demande pardon. C’était devenu trop facile ce genre de chose. Declan faisait sa bourde, il s’excusait, se tenait à carreau deux jours, puis il recommençait ses conneries. Le grand blond en avait assez d’un tel comportement. Il était peut-être temps d’arrêter de le materner et de le traiter avec un peu plus de fermeté. Hélas, le regard de Declan lui rappelait trop celui de Clover pour qu’Erik puisse réellement être ferme avec lui. Son fils avait toujours l’air et la manière de tourner les choses à son avantage. Erik savait que s’il voulait discipliner son fils et lui faire entrer du plomb dans la caboche, il allait avoir besoin d’aide.

« Je me fout de tes excuses Declan. » dit-il sévèrement alors qu’il refermait la porte derrière lui pour ne pas que la conversation qui allait suivre parvienne aux oreilles de ses cadets. « Puisque tu n’arrives pas à te contrôler, tu fonces donc dans le tas sans même réfléchir aux conséquences ? Ce n’est pas très malin. »

Le grand homme tira la chaise de bureau de son fils sur laquelle il s’installa à la cow-boy, le dossier devant lui. Il déposa les bras croisés sur une barrette de bois et regarda avec froideur l’adolescent. Erik en avait réellement assez de batailler sans cesse contre lui pour obtenir au final aucun résultat concluent. Il comprenait que la mort de Clover était un choc et qu’il lui fallait du temps pour faire son deuil, mais de là à s’en prendre à ses petits camarades de classe et à son professeur, il y avait des limites à ne pas dépasser. Erik aurait tant préféré qu’il s’enferme dans un putain de mutisme plutôt qu’il ne joue les caïdes.

« T’es une tête brûlée. Un kamikaze des bacs à sable ! » Il sortit un petit fascicule de la poche arrière de son jeans qu’il lança vers son fils. « J’ai donc bien fait de prendre rendez-vous pour visiter ce nouveau collège lundi prochain. C’est là que je vais t’inscrire puisqu’il est évident que tu manques de discipline. »

Le feuillet en question était une publicité d’un collège militaire de Tampa, de l’autre côté de la Floride. Strict et éloigné de la ville, cet établissement était réputé pour ses bons résultats. A la sortie, beaucoup de petites crapules d'antan étaient de venue de brave petit soldat respectueux des leurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Vide
Message(#) Sujet: Re: N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). EmptySam 1 Mai 2010 - 21:06

    Declan savait que son père n'était pas le genre à laisser passer ses bêtises. Pourtant cela ne l'empêchait pas d'en faire et elles devenaient de plus en plus grosses. Bien conscient qu'il fallait à présent faire profil bas et ne pas trop la ramener, il préféra baisser la tête et ne pas regarder Erik. Il s'excusa alors mais il compris que son père s'en moquait et là encore il l'écouta, sans rien ajouter. Il lui jeta un bref regard quand il tira la chaise de son bureau pour s'y installer et c'est avec justesse qu'il rattrapa le fascicule que son père lança vers lui. Déglutissant doucement en comprenant de quoi il s'agissait, Declan le lâcha des mains et regarda Erik avant de lancer, d'un air paniqué.

    « Hein ? Mais j'veux pas aller dans un nouveau collège ».

    Le jeune garçon fixa un moment son père mais il était évident qu'il ne plaisantait pas. Reprenant le fascicule, Declan l'ouvra rapidement et ouvrit grand les yeux quand il vit de quoi il s'agissait, un collège militaire. Déglutissant avec difficulté, il eut bien vite en tête les images d'un reportage qu'il avait vu à la télévision sur ce genre d'écoles. Declan ne voulait pas y aller, il ne tiendrait pas le coup. Des larmes se mirent alors à se former au coin de ses yeux et il passa une main sur son visage afin qu'elles ne coulent pas. Il n'allait pas pleurer devant son père, pas pour une bêtise qu'il avait faite.

    « T'as pas l'droit d'm'envoyer là bas, t'as pas l'droit. T'as besoin de moi pour les petits, j'pourrais t'aider. Tu peux pas m'envoyer là bas, non, tu peux pas ».

    Rebaissant son regard il lu quelques phrases et il compris qu'il devait tout faire pour ne pas aller dans cette école. Il y avait bien trop de discipline à son goût. Declan avait la trouille que son père soit réellement sérieux, bien qu'il passe son temps à faire des bêtises jamais encore Erik ne lui avait parlé de le changer de collège pour une école militaire et il était vrai qu'à ce moment là, il savait que son père avait marqué un point. Il enchaîna alors, sur un ton qui devenait suppliant.

    « S'il te plait. Tu vas perdre du temps à visiter cette école, s'il te plait papa...me fais pas ça, j'veux pas y aller...j'veux pas, steplait ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Vide
Message(#) Sujet: Re: N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). N°3520. Une de plus, encore (PV Erik). Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

N°3520. Une de plus, encore (PV Erik).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-