AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

Partagez | 
 

 ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyJeu 8 Avr 2010 - 20:53

    ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> 000ffa10 ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Clive210
    Lily J. Bowen and Thomas Damon

    ________________________________________________________________________

    Miami - 1348 Apple Road - Damon's home
    ________________________________________________________________________

    ♦️


    Aujourd'hui c'était Jeudi. Un jour comme les autres me direz-vous. Et bien pas pour Lily non, et Thomas non plus à vrai dire. Besoin d'explications ? En fait, Lily et Thomas s'étaient rencontrés un Jeudi. Delà ce jour de la semaine était devenu le meilleur pour Lily qui avait bien évidemment toujours le sourire ce jour-là. Un peu stupide à première vue, mais au moins Lily avait le sourire un jour dans la semaine, même lorsque ça n'allait pas. Bon, certes lorsqu'ils avaient divorcés elle n'avait plus franchement eu le sourire les jeudis. Mais maintenant qu'ils s'étaient retrouvés tout les deux, Lily avait retrouvée le sourire ce fameux jour.
    Pour en revenir au principal donc, aujourd'hui c'était jeudi et pour faire une surprise à Thomas, Lily avait décidée d'aller voir ce dernier. Il ne s'y attendrait pas le moins du monde parce qu'à la base, Lily était censée bosser aujourd'hui. Mais elle s'était fait porter malade et donc était graciée d'un jour de boulot. Si ça, ce n'était pas la belle vie.

    La chaleur étant au rendez-vous, Lily avait longtemps hésité avant de finalement se décider quant à sa tenue pour la journée. Au final ? Elle s'était contentée d'un jeans foncé avec un débardeur noir. Pas besoin de chercher vingt ans comment se vêtir aujourd'hui, tout ce qu'elle voulait c'était surprendre son compagnon en venant à l'improviste totale chez lui. Maintenant fallait-il espérer aussi qu'il ne bosse pas comme un dingue sur un nouveau projet d'architecture. Elle le connaissait parfaitement, lorsqu'il était dans son boulot, plus rien ne pouvait l'en détacher, là était le danger pour la journée prévue par la brunette.

    Pour marquer le coup, Lily avait décidé d'aller en ville pour acheter un tee-shirt à Thomas, mais pas n'importe quel tee-shirt. L'un sur lesquels étaient inscrits « New-York ». Alors certes cela pouvait paraître un petit peu stupide, mais c'était une manière comme une autre de faire comprendre à Thomas que même si la Big Apple lui manquait ; elle était toujours là, dans leur cœur. D'accord, tout compte fait l'idée était totalement stupide.

    Quittant la maison, Lily ferma la porte de chez elle à clef, clef qu'elle mit ensuite dans la poche arrière droite de son jeans. Arpentant alors la rue Apple Road, Lily souriant comme jamais, se disait que la journée ne pourrait qu'être très agréable. Se retrouver dans les bras de Thomas, c'est tout ce que demandait Lily aujourd'hui.

    Une fois devant chez Thomas, au 1348 Apple Road, Lily prit une profonde respiration et espéra de tout cœur que la porte soit ouverte. Coup de chance, elle le fut. Sac dans lequel était le tee-shirt « New York » en main, Lily entra dans la maison de son compagnon en essayant d'être la plus discrète possible. Elle ne voulait pas que son plan tombe à l'eau maintenant, pas alors qu'elle était si proche du but. S'avançant alors dans la maison, Lily découvrit une belle demeure, peu décorée au vu du récent emménagement de l'homme. Et puis, pour un architecte il fallait bien avouer le fait que Thomas n'avait jamais été un fervent admirateur de décoration d'intérieur, contrairement à Lily qui adorait cela. Cherchant alors l'homme en restant cependant toujours silencieuse dans ses déplacements, Lily s'arrêta nette en entendant la voix de Thomas.

    Souriant jusqu'alors, Lily ne tarda pas à perdre ce fameux sourire en écoutant ce que disait Thomas ce dernier étant au téléphone. Sidérée par les propos de son compagnon, Lily se sentit une nouvelle fois trahie. Qui ne le serait pas lorsque la personne que l'on aime est au téléphone et dit à son interlocu(trice) qu'(elle) lui manque et qu'il l'aime également ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyJeu 8 Avr 2010 - 21:31

♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Syo8i8 ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> 4kckms

    Oui, le jeudi était depuis des années à présent de loin le jour qu'il préférait dans la semaine, parce qu'il avait fait la rencontre de Lily un jeudi. D'autres préféraient le vendredi parce qu'il annonçait le week end, d'autres le mercredi parce qu'ils pouvaient profiter de leurs enfants qui n'avaient pas école. Mais pour eux, le meilleur jour de la semaine resterait toujours le jeudi. Et aujourd'hui c'était un jeudi. Et Tom y avait pensé en se levant ce matin, décrochant un petit sourire tandis qu'il descendait dans sa cuisine pour prendre son petit déjeûner. Il était passé la veille voir Lily et Nathan pour leur demander s'ils seraient ok pour passer un week end en famille, dans un célèbre parc d'attraction situé du côté d'Orlando, en Floride (bah oui ils n'étaient pas loin alors autant en profiter non?), et même si pour le moment rien n'était encore organisé, l'idée avait remportée un franc succès auprès du garçon, mais ça n'étonnait qu'à moitié Thomas puisqu'après tout c'était en grande partie pour son fils qu'il avait pensé à organiser ce petit séjour familial.
    Après avoir terminé son petit déjeûner, et comme il en avait toujours eu l'habitude jusqu'aussi loin où pouvait remonter sa matière sur le sujet, il alla faire son jogging matinal et retrouva d'ailleurs Eden en chemin. Et après leur course, il retourna chez lui en sueur, pour changer (le climat de Floride n'était décidemment pas celui de New York, la même distance dans sa ville d'adoption ne le faisait même pas transpirer alors qu'ici quoi qu'il fasse il rentrait en nage chez lui alors qu'il était du genre sportif...). Il se glissa donc avec délectation sous une bonne douche qu'il teermina par un bon jet d'eau froide. Une bonne douche écossaise rien de tel pour se maintenir éveillé et se rafraîchir.

    Une fois changé, ayant enfilé un pantacourt kaki avec un simple polo à manches courtes blanc et une paire de tongues noires aux pieds, il descendit dans son bureau et mis à jour ses papiers et apella son bureau à New York histoire de faire le point avec son bras droit sur les projets en cours. Il est vrai que lorsque Thomas était sur un projet, il n'y avait vraiment pas grand chose qui puisse le faire décoller de son plan de travail ou son bureau. Mais bon, tout était en ordre, il avait un rendez-vous d'ici 2 semaines avec un client à Baltimore, il avait donc encore le remps de voir venir de ce côté là.
    Quittant sa chaise pour aller à la cuisine se chercher un soda bien frais, histoire d'étancher sa soif et parce qu'il était raisonnable (boire une bière à cette heure là...). C'est peu après celà que le téléphone se mit à sonner. Il alla donc décrocher et ne pu pas entendre que la porte s'était ouverte et que par conséquent, quelqu'un et en l'occurence ici Lily, s'était introduit dans la maison. Canette en main il avançait donc vers le salon, parlant avec la personne au bout du fil, ne soupsçonnant pas une seconde qu'on l'écoutait à son insu.


    « Oui, toi aussi tu me manques beaucoup, tu le sais bien. », il marqua une pause et but une gorgée de soda avant de poursuivre. « Moi aussi je t'aime. A bientôt, je t'apellerais dimanche ok? Bisous. »

    Il raccrocha et déposa le combiné sur la table basse, refaisant le chemin inverse puisqu'à présent il avait bien envie de se manger quelques biscuits. C'est alors qu'il l'a vit, dans le couloir de l'entrée.

    « Salut toi. Tu es là depuis longtemps? » demanda-t-il à Lily.

    Il ne savait pas si oui ou non elle avait surpris sa conversation téléphonique, et si c'était le cas, il s'exposait à une belle scène de ménage, il s'en doutait, vu comment il avait conclus ladite conversation et ce qui c'était passé entre eux dans le passé. Mais contrairement à ce que les apparences laissaient pensées, il n'avait rien fait de mal
    .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyJeu 8 Avr 2010 - 21:49

    Quatorze ans de mariage. Un divorce au bout de temps d'années de bonheur qui finalement s'était révélé n'être qu'une banale illusion. Et elle qui était assez conne pour lui donner une nouvelle chance. Mais pourquoi avait-il fallu qu'elle accepte ça ?! Pourquoi l'aimait-elle encore si c'était pour le surprendre en pleine conversation téléphonique des plus douteuses ?! A croire qu'elle s'évertuait à une chose complètement inutile à l'heure actuelle.
    Toujours sous le choc, même si cela pouvait paraître un peu gros, Lily fut ramenée à la réalité par Thomas qui lui parlait. L'effet de surprise était finalement pour Lily au lieu d'être pour Thomas.

    « J'aurai préférée ne pas être là. »

    Posant le sac dans lequel était le dit cadeau de Thomas au sol, Lily décida qu'il était préférable pour elle de rebrousser chemin et de rentrer chez elle. Apparemment elle avait fait fausse route depuis le début. Seulement...elle voulait des réponses, Lily en avait marre des faux semblants, elle en avait marre de tout ces mensonges qui les hantaient depuis des années maintenant.

    « Rappel moi pourquoi on a divorcés Thomas. »

    Pas de Tom, non juste un prénom prononcé avec une certaine amertume, à croire que son out récent bonheur venait de s'effondrer d'un coup, d'un seul. Mettant ses mains dans ses poches avant, Lily détourna son regard ne souhaitant plus croiser celui de l'homme pour l'instant. A croire que c'était trop tôt après ce qu'elle venait d'entendre.
    Énervée par le soudain mutisme de Thomas, Lily poussa un soupir. Et en plus, il osait jouer avec ses nerfs. Le faisait-il exprès ?!

    « Quelle conne. Mais quelle conne !! »

    Les larmes aux yeux, Lily s'en voulu comme jamais de s'être apparemment fait avoir comme une débutante. Était-elle assez idiote pour l'aimer encore après tout ce qu'il avait pu lui faire ? Il fallait le croire en effet. Se retournant, Lily alla vers la porte dans le but de repartir chez elle. Elle qui pensait passer une agréable journée en compagnie de Thomas, ça semblait on ne peut plus mal parti avec ce qu'il venait de se passer.

    * Mais comment ai-je pu croire qu'il....merde !! J'étais pourtant certaine qu'il disait vrai, qu'il m'aimait. J'avais confiance et je me suis tout simplement laissé aveuglée comme une gamine amoureuse ! *

    Ouvrant la porte, Lily fut stoppée net avec Thomas qui referma la porte aussitôt. Se retournant alors vers l'homme, la brunette lui lança un regard noir. A quoi jouait-il en ce moment ?!

    « J'ai comprit vas. Pas la peine de t'expliquer. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyJeu 8 Avr 2010 - 22:16

    Oui, visiblement Lily avait entendu la fin de sa conversation et c'était aussitôt imaginé le pire, mais il faut dire pour sa défense que les apparences étaient toutes contre Thomas à ce moment là. Et ce dernier l'avait bien compris, et il cherchait en fait le moyen de lui faire comprendre qu'il ne l'avait pas à nouveau trahit, mais qu'il avait bien parlé à sa mère et non à une autre femme.
    Lily montait vite sur ses grands chevaux, ce qu'il pouvait comprendre certes, mais il n'allait pas se laisser faire car dans cette affaire il n'avait rien à se reprocher, pas cette fois-ci du moins. Non elle n'avait pas fait fausse route depuis le début à son sujet. Son repentir était tout ce qu'il y avait de plus sincère au monde, il l'aimait toujours autant et il n'aurait pas pu être stupide au point de commettre à nouveau une telle erreur avec elle. Il n'était plus (même s'il ne l'avait jamais été réellement) un coureur
    .

    « Parce que je t'ai trompé, on va pas éternellement revenir sur la question quand même? »

    Ce n'était peut-être pas la meilleure approche qui soit pour tenter de calmer Lily, et il s'en rendit compte assez tôt. Le fait qu'elle l'ai apellé Thomas témoignait bien de son énervement et il savait que le volcan ne tarderait donc plus à exploser. C'est aussi pour ça qu'il préféra ne rien ajouter de plus pour ne pas jeter inutilement de l'huile sur le feu, mais visiblement, son mutisme eut le même effet quand même sur la jeune femme. Le ton de sa voix montait déjà d'un cran quand elle commença à pleurer et prendre la direction de la porte. Mais Thomas la stoppa avant qu'elle ne sorte en refermant la porte. Il le connaissait ce regard, mais cette fois, il l'affronterait sans une once de honte, puisqu'il n'avait rien fait.

    « Vraiment? Tu me crois donc complétement idiot au point de laisser ma porte ouverte et donc m'exposant au risque que n'importe qui entre et m'entende répondre au téléphone? De te tromper à nouveau alors qu'on vient de se remettre ensemble et que je t'ai fais la promesse de ne plus jamais te faire de ma? Là désolé, mais c'est moi qui ai de quoi être déçu, pas toi. Et pas la peine de me traiter de nom d'oiseau. Si tu ne veux pas que je m'explique soit, mais sache que ma mère te salue et qu'elle compte passer voir son fils et son petit fils avant les prochaines vacances scolaires. »

    Il était en effet réellement blessé qu'elle puisse penser ça de lui, surtout après ce qu'ils s'étaient dit depuis qu'ils s'étaient retrouvés. Il aurait penser que quand même, malgré tout Lily ferait preuve de plus de confiance en lui, pas une confiance sans faille non, mais que quand même, elle saurait que Thomas n'aurait pas l'audace de refaire la même erreur après s'être battu de la sorte pour retrouver leur fils et surtout leur couple. Il commençait à s'éloigner d'elle et de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyJeu 8 Avr 2010 - 22:34

    La confiance, c'est quelque chose qu'on met longtemps à acquérir mais que l'on peut perdre en une fraction de seconde. Lily en était la preuve vivante. Alors que Thomas lui avait promit monts et merveilles, qu'il lui avait juré que son repentir était véritable, et bien d'autres choses encore Lily n'avait pas été fichue de lui faire confiance. Pourtant elle en avait eu envie, seulement son instinct premier avait eu raison d'elle. Pensant de suite que Thomas avait succombé de nouveau au charme d'une femme – d'une jeune sans doute – et bien la voilà comme une idiote en train de se prendre la vérité en pleine face. Il ne l'avait pas trompé, et elle – comme une conne – y avait cru dur comme fer. Elle avait pensé avoir raison alors qu'au bout du compte, elle avait tout faux. Bravo Lily.

    C'est alors qu'après l'avoir écouté lui expliquer qu'en fait il était au téléphone avec sa mère, Lily le vit s'éloigner de la porte la permettant ainsi de quitter la maison. Cependant, la brunette n'avait plus aucune envie de partir. Non, à vrai dire là elle avait plus envie de se jeter à ses pieds et de lui crier son pardon plutôt qu'autre chose. Mais pourquoi, pourquoi fallait-il qu'elle ait réagit au quart de tour sans même prendre le temps de se demander si Thomas était vraiment assez fou pour tenter de remettre leur couple en péril des plus total ?!

    Ne sachant plus vraiment ce qu'elle était censé faire maintenant qu'il lui avait tout dit, Lily regarda la porte, puis Thomas puis de nouveau la porte. Qu'était-elle vraiment faire ? Elle ne le savait plus très bien à vrai dire. Fermant les yeux court instant, Lily pria au plus profond d'elle-même pour que tout ceci ne soit qu'une blague, alors qu'elle savait pertinemment que ce n'en était pas une, loin de là même, malheureusement pour elle et pour Thomas aussi au bout du compte.

    Rouvrant alors les yeux, Lily se tourna de nouveau vers son compagnon ? L'était-il encore à ce moment précis ? Elle n'en était plus vraiment très sûr. Peut-être que sa connerie finie venait de rompre le dernier fil déjà mince de leur histoire.

    « Je suis désolée. »

    Ce fut finalement les seuls mots qu'elle se sentit apte à donner dans un moment pareil. Que pouvait-elle réellement dire de plus d'un autre côté ? Aucune idée.
    Déglutissant alors, Lily lâcha la poignée de porte en se demandant si elle n'était pas – non plus – en train de continuer ses conneries. Elle en avait suffisamment fait pour la journée, non ? Se rapprochant de l'homme, la brunette se stoppa brutalement comprenant que venir vers lui après ce qu'elle venait de faire était franchement culotté, voire même déplacé en fin de compte.

    « J'ai pas réfléchie. Je.... »

    Ne sachant pas comment s'expliquer, comment expliquer sa réaction beaucoup trop exagérée. Elle n'aurait finalement jamais dû agir ou plutôt réagir de la sorte, mais malheureusement cela avait été plus fort qu'elle. Lily avait eut peur et réagit donc de suite sans prendre le temps d'y réfléchir à deux fois avant de piquer sa crise de nerf à la con.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyJeu 8 Avr 2010 - 23:03

    Il était au courrant de tout ça, dela fragilité de la confiance qu'on met parfois des années à acquérir. Mais penser que Lily pouvait croire qu'il pouvait retomber aussi facilement l'avait blessé, car il avait espéré qu'elle lui ferait tout de même assez confiance pour ça. Il n'était pas dupe, un doute planerait toujours au-dessus d'eux avec ce qu'il avait fait dans le passé, mais là quand même, elle y été allaé fort. Et même s'il avait tout du mec sûr de lui que rien n'atteind, là oui, son égo et surtout son coeur en prenait un coup.
    Et du coup, oui, lui aussi aurait pu hausser le ton, hurler mais il avait changé, il le lui avait bien dit, fait comprendre comme il le pouvait, mais visiblement il n'y était pas parvenu, en tout cas pas autant qu'il aurait pu le souhaiter. Il avançait donc dans le couloir, prenant la direction de son salon laissant Lily à la porte, libre donc de partir si elle le désirait vraiment. Lui, il lui avait donner sa version des faits, à elle de le croire ou non mais lui savait cette fois que quoi qu'elle décide, il n'aurait rien à se reprocher. Car depuis quand parler à sa mère représentait un crime? Certes le fait de surprendre ces mots là venant de sa bouche quand on ignore à qui ils s'adressaient, ça pouvait porter à confusion, mais de là à tout de suite penser qu'il couchait à nouveau à droite et à gauche? Et puis franchement, elle savait bien que les filles plus jeunes ça n'était définitivement pas son truc.

    Il aurait pu préférer oui que tout ça ne soit dans le fond qu'une blague mais non, ça ne l'était pas et il remettait aussi en question en partie leur nouvelle relation retrouvée. Si elle l'aimait et voulait lui donner une seconde chance, si elle croyait qu'il avait été sincère en s'excusant auprès d'elle et qu'il avait changé, pourquoi avait-elle été si prompte à croire le contraire juste parce qu'elle avait entendu Thomas dire à quelqu'un qu'il l'aimait et qu'elle lui manquait. Devrait-il à l'avenir en permanence surveiller le moindre des mots qui sortirait de sa bouche? Non, il ne voulait pas de ça, car à ce rythme là, plutôt tout stopper maintenant, car ce n'était en rien une vie ça, en tout cas certainement pas la vie qu'il espérait avoir avec elle.
    Elle admit alors qu'elle était désolée. Ca il n'en doutait pas lui, mais quand même, malgré tout, pour le moment il n'avait pas envie de lui répondre, de la rassurer sur le fait que ce n'était pas grave, car ça l'était, et il en était conscient. Cette simple conversation téléphonique avait fait resurgir le point sensible de leur relation: la confiance. Et visiblement Lily avait encore certaines réserves sur Thomas. Mais à tort. Fallait-il toujours croire les adages, ces proverbes certes pleins de vérité mais contredit par un autre qui dit qu'il y a toujours une exception à la règle? Qui à trompé trompera... Non, Thomas refusait pour le moment de porter cette étiquette là car il ne la méritait plus. Elle en avait eu la preuve, mais insufisante on dirait. Après un moment de silence entre eux, aucun ne bougeant plus d'un pouce, Tom rompit le silence.


    « Je sais que ton père a sûrement te dire et répéter qu'un homme qui a trompé sa femme le referra mais ton père n'a jamais pu me sentir. Mais je pensais quand même que malgré tout tu avais suffisament confiance en moi pour savoir que ce qui se passait entre nous était très important pour moi, plus important que tout. Mais je vois que je me suis peut-être trompé sur un point, tu penseras toujours que je suis capable de te tromper, quoi que je fasse ou dise. »

    Il avait les mains enfoncées dans ses poches, lui faisant dos mais sentant sa présence non loin de lui. Il sentait son parfum d'où il se tenait. Ainsi donc ça serait comme ça à chaque fois? Son infidélité reviendrait-elle systématiquement sur la table dès qu'ils auraient le moindre problème? il osait encore espérer que non, même si pour le moment, tout ça paraissait compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyVen 9 Avr 2010 - 13:05

    S'il y avait bien un sujet sur lequel Lily pouvait partir au quart de tour sans que personne n'ai le temps de prévoir cela, c'était son père. Thomas le savait parfaitement en plus. Lily détestait qu'on s'en prenne à son père alors que celui-ci avait tout fait pour la vie de ses enfants en en oubliant la sienne au fil du temps. Qui était Thomas pour juger cet homme ? Qui était-il pour oser juger un homme qui, ayant perdu sa femme beaucoup trop tôt, avait dû se démener comme un dingue pour protéger ses trois enfants dont deux en bas-âge ?! Personne, Thomas n'était en aucun cas en position pour prétendre pouvoir juger le père de Lily, un point c'est tout.

    « Je t'interdis de parler de mon père comme ça Thomas !! Il t'a toujours traité avec le plus grand respect !! Alors je t'interdis de parler comme ça de lui ! »

    S'énerver n'était pas le solution, seulement pour le moment Lily n'avait que ce sentiment en réserve, alors autant le mettre à contribution. Après tout. Elle continua :

    « Quatorze ans de mariage ! Quatorze ans que tu as littéralement foutu en l'air pour aller voir ailleurs ! Et tu demandes encore pourquoi j'ai du mal à te refaire entièrement confiance ?! Non mais c'est une blague j'espère ?! »

    La bombe était lâchée, et Thomas le savait parfaitement, lorsqu'elle était en colère, Lily pouvait aller très, mais alors très loin dans ses propos. Mais jamais rien qui ne dépassait ce qu'elle pensait réellement. Étrangement, ses paroles ne dépassaient jamais ses pensées, c'était comme ça. A croire qu'au fond, elle prenait toujours le temps – même en étant en train de s'engueuler – de peser le pour et le contre de ses paroles.

    « Ces soirs où tu me disais que tu avais des réunions, j'y croyais dur comme fer. J'aurai mit ma main à brûler que c'était vrai Thomas ! Ah ça, pour mentir tu étais le roi ! Mais lorsque Émilie m'a tout dit...j'ai sentit la terre s'effondrer sous mes pieds, mais ça évidemment tu ne l'as jamais comprit. J'ai dû la traiter de tout les noms ce jour-là. Et pourtant. Notre mariage était tout ce que j'avais avec notre fils, mais apparemment toi tu t'en foutais pas mal ! Alors oui excuse-moi si ma confiance à comme quelque peu de mal à revenir ! C'est un peu difficile d'avoir de nouveau confiance après que l'homme de sa vie ait réduit à néant quatorze ans de mariage ! »

    Les larmes coulaient cette fois-ci pour de bon mais cela ne l'empêchait cependant pas de gueuler comme jamais elle ne l'avait fait encore. Enfin si, elle l'avait sans doute déjà fait, mais pas depuis un bout de temps en tout les cas. Lily elle-même s'étonnait d'une telle crise.

    « Alors dis-moi, ça a commencé quand, hein ?! Quand ? Le lendemain de notre lune de miel peut-être ?! »

    Autant aller au bout des choses maintenant qu'ils étaient plongés dans le sujet. Lily n'avait jamais eu toutes les réponses qu'elle aurait souhaité avoir sur cette histoire, et apparemment c'était le bon moment pour les obtenir. Lui aussi était à bout, ainsi il allait tout dire, elle le connaissait par cœur. Lorsqu'il n'en pouvait plus, Thomas balançait toujours tout. Il était comme ça. Ah, il voulait faire l'homme qui dorénavant ne s'énervait plus pour un rien, mais Lily le connaissait beaucoup trop bien. Elle savait parfaitement qu'il ne tiendrait pas longtemps avant d'exploser à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyVen 9 Avr 2010 - 13:55

    Son beau-père. Tout un programme, le Saint Père selon Lily. Intouchable et si parfait qu'évoquer son nom relever presque du blasphème. Mais là non, ça ne passerait pas, il avait beau pu être un homme formidable s'étant démené pour élever ses enfants, avec lui quand Lily n'était pas là, il lui faisait comprendre qu'il ne l'appréciait pas plus que ça.

    « Quand tu étais dans les parages peut-être, mais autrement il me faisait bien comprendre que je n'étais pas assez bien pour sa fille. »

    Non, s'énerver ce n'était pas ça qui résoudrait leurs problèmes mais puisque visiblement elle semblait lancée. Oui, lancée et le mot était faible. Elle se lâchait, laissant ressortir tous les sentiments qu'elle avait pu enfuir avec ce qu'il s'était passé. Tom n'avait d'autre choix que d'écouter, d'encaisser. Il savait qu'il était le responsable principal dans cette affaire mais là... Il avait en effet décider de ne plus se laisser emporter aussi facilement que dans le passé, et il restait donc debout, la regardant s'époumonner toute seule en déversant sur lui une litanie de reproches. Mais il avait changé, elle ne le connaissait peut-être plus aussi bien qu'elle le croyait.

    « Tu veux que je te mentes? Que je te dises que oui je me suis envoyé en l'air avec toutes tes demoiselles d'honneur le jour même où l'on s'est marié? Que j'ai fais ça dans toutes les pièces et positions possibles, que j'ai fais ça durant des heures, tu veux peut-être aussi des noms? Je ne sias peut-être pas ce que tu as traversé par ma faute mais tu t'es demandé une fois que si nos rôles avaient été inversés toi aussi tu aurais pu avoir honte de tout foutre en l'air avec la femme de ta vie sans réellement savoir pourquoi tu faisais ça? Que tu décevais tout tes proches? Non, sûrement pas parce que tu es une femme droite, qui ne fait jamais rien de mal, désolé de ne pas être parfait Lily. Mais si tu comptes perpétuellement me reprocher ça dès qu'on aurait un désaccord, alors peut-être qu'on s'est trompés, peut-être qu'on a effectivement plus rien à faire ensemble. »

    Il lui jeta un simple regard et alla vers sa cuisine, pour ouvrir un placard situé en hauteur duquel il tira une bouteille de whisky. Peu lui importait qu'elle se mette à le traiter d'ivrogne en voyant ça, mais là il avait besoin d'un verre. Il se servit un fond de verre et s'appuyant contre le plan de travail, le verre dans une main, l'autre prenant appui sur l'évier. Il ne voulait pas que ça se passe ainsi entre eux mais Lily elle avait visiblement envie du contraire, percer les abcès qu'elle avait accumulé. Soit, il lui répondrait si c'était ce qu'elle voulait vraiment.

    « Ca a commencé après la mort de mon père, bien après donc notre mariage. En tout il y a eu 5 filles, pas plus contrairement à ce que tu sembles croire et ça n'a jamais été autre chose que du sexe pour moi. Je sais ça semble peu croyable mais malgré ce qu'il s'est passé ça a toujours été toi que j'aimais. »

    Il but une gorgée de son verre, regardant le sol de la cuisine avant de regarder vers Lily. Voilà, elle avait obtenu ses réponses, est-ce que celà la soulagerait? Il n'en était pas certain mais il lui avait donné ce qu'elle voulait, à elle de s'arranger avec la vérité à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyVen 9 Avr 2010 - 14:46

    L'entendre lui balancer de telles atrocités – car oui s'en était bel et bien selon Lily – la brunette cru recevoir un poignard en plein cœur. Un peu cliché, n'est-ce pas ? Seulement c'était bien ce que ressentait Lily présentement. L'écouter lui dire de telles choses lui faisait bien plus de mal qu'elle n'aurait pu le penser en posant la question à savoir à partir de quand il avait commencé à la tromper. Jamais Lily n'aurait pu croire qu'il ait le cran – car il en fallait – de lui sortir de telles monstruosités. Et pourtant. Parler comme cela de leur mariage, quel culot il avait franchement. Lily lui demandait des explications, pas de lui sortir les pires atrocités qu'elle ait pu entendre de toute sa vie non plus.

    Une fois qu'il eut terminé sa tirade sur ses fausses infidélités, Lily voulu rétorquer mais d'un ; rien ne lui vînt à l'esprit et de deux ; Thomas quitta l'endroit pour filer dans ce qui à première vue était sa cuisine. Ne bougeant pas d'un poil, Lily se répéta mentalement la dernière phrase de Thomas étant « Mais si tu comptes perpétuellement me reprocher ça dès qu'on aurait un désaccord, alors peut-être qu'on s'est trompés, peut-être qu'on a effectivement plus rien à faire ensemble. » Là, il avait été loin, peut-être même un peu trop. Si à partir d'une seule engueulade il en arrivait à penser qu'elle et lui n'avaient plus aucun avenir alors c'est qu'il y avait déjà songé. S'était-elle trompée ? S'était-elle fait des idées sur eux depuis le retour de Thomas ? Lily commençait à se le demander en effet. Et si elle avait cru à une chose totalement impossible ? Trop de questions sans réponse, une fois de plus. Mais ça, Lily commençait à y être habituée, elle se torturait déjà assez souvent l'esprit.

    Essayant de se reprendre un tant soit peu, Lily effaça un peu ses larmes et prit une grande respiration préférant retenir ses sanglots cette fois-ci. Ce n'était pas la peine de craquer de la sorte à chaque fois qu'ils se prenaient la tête après tout. Sinon, apparemment elle n'avait pas finie d'en verser ; des larmes.

    S'approchant alors de la cuisine, Lily détourna la tête après avoir vu Thomas avec un verre d'alcool à la main. Alors c'était ça, sa solution ? Boire pour oublier et surtout éviter les conflits ? Franchement, à son âge et avec son expérience d'homme il devait pourtant bien savoir que cela n'aiderait en rien du tout.
    Écoutant alors les véritables explications de Thomas quant à ses tromperies, Lily se sentit mal, enfin encore plus qu'elle ne l'était déjà pour être tout à fait exacte. Cinq femmes, cinq de trop sans aucun doute. Mais, le fait qu'il ait commencé à tromper Lily après la mort de son père laissa la brunette perplexe. Alors qu'il ne s'était jamais entendu avec son père ou pas bien tout du moins ; il avait dérapé après le décès de celui-ci. Qu'est-ce que ça voulait dire alors ? Qu'il avait perdu son seul repère – même s'il refusait de se l'avouer ? Lily ne savait plus vraiment quoi penser dorénavant.

    La voilà maintenant comme une conne face à Thomas, ne sachant quoi dire. La raison de ses aventures extra-conjugales étaient toutes dues au décès du père de Thomas. Cette vérité frappait Lily de plein fouet, et pas qu'un peu en plus. Que pouvait-elle dire maintenant qu'elle savait tout ? Lily ne le savait pas très bien en fait. Devait-elle encore gueuler comme une dégénérée ou plutôt fuir la vérité en rentrant chez elle ? Rien, elle n'en savait absolument rien. Et c'était bien cela le problème d'ailleurs.

    « Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? »

    Ne trouvant pas la réponse seule, autant qu'elle pose la question à Thomas, peut-être que lui avait une idée sur ça. S'il voulait tout arrêter, il n'avait qu'à le lui dire, Lily accepterait son choix, même si ce n'était pas ce qu'elle désirait. Elle avait accepté une nouvelle chance pour eux, mais d'un côté si c'était pour s'engueuler tout le temps...était-ce vraiment une bonne idée ? Lily se le demandait.

    « Je veux dire ; qu'est-ce que tu veux qu'on fasse ? »

    Sous-entendu bien évidemment ; on se quitte ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyVen 9 Avr 2010 - 15:35

    C'était peut-être des atrocités dans les oreilles de Lily, pour lui c'était simplement la vérité, celle qu'elle avait voulu entendre non? A elle d'assumer alors ce qu'elle venait de l'entendre dire, lui n'y voyait pas beaucoup plus, s'il avait voulu être cru ou réellement mauvais, il lui aurait donné des détails, une floppée, il n'aurait pas résumer de la sorte ce qu'il c'était passé. Lui non plus ne s'était pas cru en mesure de pouvoir lui répondre comme ça, aussi facilement, le changement qui c'était opéré en lui était peut-être plus profond qu'il ne l'avait pensé alors. Elle avait eu ses explications, à elle d'en faire ce qu'elle voudrait avec mais qu'elle ne lui reproche pas de lui avoir donner ce qu'elle voulait.

    Ils étaient tous les deux allés loin sur ce coup là, c'est vrai. Mais ce qu'il remettait en question ce n'était pas parce qu'ils se disputaient maintenant, car il n'était pas idiot, il n'y en aurait pas qu'une seule de dispute entre eux, qu'elles soient pour un rien ou pour quelque chose d'aussi important que pour ça. Lui aussi se demandait s'il s'était trompé sur eux. Sur cette seconde chance, sur ce qu'il voulait vraiment dans le fond. Voulait-il vraiment s'exposer en permanence à ce genre de crises d'hystérie dès qu'il ferait un pet de travers? A toujours être montrer du doigt pour la sempiternelle même argumentation? Il avait lui aussi ses doutes sur le question à présent.
    Et tandis qu'elle essayait de retrouver le calme et une certaine contenance lui se servait un verre. Ce n'était en rien une solution, il le savait plus que quiconque son père trompait ses problèmes dans l'alcool ou se servait de lui et sa mère pour se défouler. Non, il se donnait simplement de la force, la force de continuer cette conversation et de se mettre face à ses problèmes, la fuite n'était plus une option pour lui.
    Oui c'était sans doute cinq femmes de trop oui mais il y aurait pu en avoir bien plus quand on y pense bien. Il n'avait connu qu'elle avant ces femmes dans sa vie, quand on cpnnait le nombre moyen de partenaires sexuels qu'un homme comme lui a eu dans sa vie, il était bien en dessous de tout ça. Mais ce n'était certainement pas un argument à avancer en ce moment.
    Oui, Thomas haïssait son père plus que tout au monde mais sa mort l'avait mis face à certaines choses qu'il aurait préféré oublié, des pans entiers de sa vie, des choix influencés par cet homme là. Il perdait un repère, le répère qui lui rapellait toujours ce qu'il ne devait pas faire. Alors oui, même si Thomas aurait tout donner pour ne pas avoir un père comme le sien, soudainement, même s'il était déjà adulte alors, il perdait un de ses principaux points de repères. Et de cette perte s'en était résulté son besoin de le retrouver un peu en agissant mal. Idiot comme raisonnement mais à ce moment là il avait simplement perdu toute raison.

    Lily l'interrogea alors sur ce qu'ils devaient faire. Il n'en savait fichtre rien. Que pouvait-il réellement lui répondre qu'elle ne prendrait pas mal vu son état émotif présent? Il pensait à Nathan, si heureux que ses parents se soient remis ensemble, à sa propre joie d'avoir retrouver la femme de sa vie. Mais l'était-elle vraiment au fond? On dit que quand on aime vraiment on peut tout pardonner, même le pire. L'aimait-elle donc assez pour oublier ce qui c'était passé? Elle qui l'autre jour encore prônait que le passé appartenait au passé et qu'elle n'y pensait plus. Pour quelqu'un qui affirmait avoir tourner la page, pour Thomas en revanche, cette nouvelle page ressemblait étrangement à la même, au mot près. Il avait bien compris la question sous-jacente de sa phrase. Il but une autre gorgée avant de répondre
    .

    « J'en sais rien. J'ai cru avoir les réponses mais visiblement c'est pas le cas. »

    Il était las, et celà se voyait sur son visage qui avait perdu toute once de joie quelle qu'elle pu être auparavant. Il soupira et ferma les yeux un instant, la tête légèrement penchée vers l'arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptyVen 9 Avr 2010 - 16:12

    Qu'étaient-ils censés faire maintenant ? Lily ne le savait pas, et Thomas non plus, comme ça ils étaient vraiment avancés. Lily n'avait pas réagit comme elle aurait dû le faire lorsqu'elle avait surprit la conversation téléphonique de Thomas. Malheureusement, sa méfiance avait prit le dessus sur sa raison. Certes, cela n'était pas une excuse convenable, seulement que pouvait-elle dire ou faire pour que Thomas comprenne qu'elle avait juste peur ? Peur de le perdre et peur de voir de nouveau leur couple s'effondrer brutalement sans crier gare.

    Voyant Thomas fermer les yeux en soupirant, Lily se rendit compte de la situation dans laquelle ils étaient dorénavant plongés. Un manque cruel de confiance. Alors qu'elle l'aimait. Mais ça, dit comme ça est-ce que ça avait encore du poids ? Après quatorze ans de mariage et un divorce est-ce que l'amour qu'ils avaient l'un envers l'autre comptait encore tant que cela ? Dit comme ça, c'était horrible. Malheureusement, ce n'était pas totalement faux.

    « Je vais te laisser, je pense que c'est encore ce que j'ai de mieux à faire. »

    Se passant une main dans les cheveux, Lily soupira à son tour. Non, elle ne pouvait pas partir de la sorte sans s'excuser. Thomas méritait des excuses, et elle le savait parfaitement.

    « Mais avant...je veux que tu saches que je suis désolée Thomas. Je sais que c'est pas grand-chose de s'excuser après avoir dit tout ce que j'ai dit seulement...mieux vaut tard que jamais. Je pensais, je sais pas, je pensais juste que j'étais encore en train de te perdre. Et je me rends compte que je viens juste de le faire en te disant tout ça. »

    Prenant ses clefs dans la poche arrière de son jeans, Lily se retourna dans l'idée de rentrer, elle n'avait dorénavant plus rien à faire en ces lieux. Partir, rentrer et se poser les bonnes questions était encore ce qu'elle avait de mieux à faire ne ce moment. Il fallait qu'elle se remette en question justement. Péter les plombs comme ça, elle en était largement capable – la preuve – mais elle n'aurait pas dû le faire aujourd'hui. Pas alors qu'au départ elle voulait passer une agréable journée avec lui. Lily avait juste tout foutu en l'air avec une jalousie qui n'avait même pas lieu d'être.

    Avant de quitter la maison, Lily ne prenant même pas la peine de se retourner pour se confronter au regard de l'homme une dernière fois lui dit :

    « Le sac c'était...pour toi mais je comprendrai que tu n'en veuilles plus. »

    Dans le sac donc, il y avait le tee-shirt New York qu'elle lui avait acheté mais également un petit mot, rien d'énorme, celui-ci disant juste qu'elle savait que la Big Apple lui manquait mais qu'elle (Lily) espérait pouvoir compenser ce manque grâce à sa présence.
    A présent, ce mot paraissait un peu stupide, même beaucoup.
    Cela dit, Lily ouvrit la porte supposant par le silence de Thomas qu'elle n'avait plus vraiment sa place chez lui, qu'elle avait été mille fois trop loin et qu'elle en payait dorénavant les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptySam 10 Avr 2010 - 10:37

    Si les relations humaines étaient simples, ce monde serait merveilleux, sans cris ou presque. Parfois oui, il se demandait pourquoi il n'existait pas encore un livre qui simplifierait tout ça, une sorte de mode d'emploi qui puisse avoir réponse à tout, et particulièrement à ça. Qu'étaient-ils censés faire dans un cas pareil? La tête de Thomas avait beau être bien pleine en temps normal là il devait admettre qu'il séchait sur le sujet aussi sûrement qu'un cactus dans le désert de Mojave.
    Qu'elle puisse avoir peur certes, il le comprenait mais qu'elle ne pense pas non plus que lui aussi ai peur, d'un tas de choses, et entre autres oui de la perdre, qu'entre temps, depuis le divorce elle ai pu refaire sa vie avec un autre.

    Dans ces cas là, qu'importait le nombres d'années passées ensemble, tout volait à néant dès qu'une partie de soi se mettait à douter de l'autre, de ses intentions, de ses sentiments. Ils étaient aux pieds d'un mur et ils leur restaient grosso modo deux options à ce point là: en faire fi, mettre ça sur le compte de dieu sait quoi, ce qui revenait en quelque sorte à se voiler la face, car ignorer un problème ne le résolvait pas ça c'était prouvé depuis déjà bien longtemps, ou alors en tenir compte et essayer de oui, arranger tout ça. Oui mais comment faire puisqu'elle venait bien de lui faire comprendre qu'en un sens elle ne pourrait plus jamais avoir confiance en lui, plus totalement?
    Lily lui annonça donc qu'elle pensait partir, parce que c'était sans doute ce qu'elle avait de mieux à faire. Il ne le pensait pas, cette fois-ci c'était elle qui fuyait devant l'obstacle pas lui. C'était si facile de faire ça plutôt que de continuer de déverser son venin, puisqu'elle semblait il y a encore quelques secondes si prompte à vider son sac. Mais ne sachant que faire sans que celà tourne au drame, Tom restait immobile et l'écouta donc s'excuser.

    Les bonnes questions hein? Mais quelles questions pouvaient-elles encore bien se poser? Elle n'avait donc pas une seconde réfléchie en acceptant de recommencer une histoire avec lui? Il ne l'avait en rien forcé qu'il sache, ces questions donc, elle aurait déjà du en trouver les réponses mais visiblement non, elle était incertaine et il se doutait que ce n'était pas sans raison, sans une bonne raison qui devait sûrement porté un autre nom. Mais bon, il ne voulait pas qu'elle parte. Tant pis s'il en souffrirait mais il ne voulait pas que tout s'arrête comme ça.
    Il redressa sa tête d'une façon plus correcte, voyant bien que Lily n'avait pas l'envie de l'affronter, lui ou son regard puisqu'elle lui tournait le dos. Pour lui, ça voulait dire beaucoup, mais il encaissait, sans rien dire. Comment tout avait pu changer à ce point, passer d'une belle matinée en une journée catastrophique? Il se le demanderait encore un moment oui, mais pour le moment ce n'était pas ce qu'il devait faire
    .

    « Comment as-tu pu croire que tu me perdais? J'ai déménagé ici, quitté ma ville, mon boulot pour te retrouver toi et Nathan, alors comment as-tu pu penser que je puisse voir une autre sans même attendre de savoir à qui je pouvais parler? Je t'aime bon sang, j'ai du te perdre pour le comprendre vraiment. Alors même si j'ai fais le con, à l'avenir ai quand même un peu plus confiance en moi. »

    Ainsi il lui intimait implicitement de rester, ici et dans sa vie si l'on prenait ses paroles dans un sens plus vaste. Il ne voulait pas que ça s'arrête, même si c'était difficile, et blessant pour le moment. Mais perdre la femme de sa vie, non, il ne le voulait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> EmptySam 10 Avr 2010 - 12:27

    Joseph O'Connor a dit « Parfois, c'est ça aussi l'amour : laisser partir ceux qu'on aime. ».
    Et si c'était vrai ? Si, l'amour se résumait au fond à laisser partir ceux qu'on aime ? Si finalement, Lily et Thomas avaient fait le mauvais choix en se donnant une toute nouvelle et dernière chance ?
    A vrai dire, la brunette ne savait plus trop où elle en était présentement. Enfin si, elle savait qu'elle aimait Thomas, ce fait là était – comme elle aimait le dire – indéniable. Mais une fois encore, aimer dans leur cas était-il encore suffisant ? Était-ce la solution quant à leurs divers problèmes ? Lily qui était psychologue n'arrivait même pas à répondre seule à cette question, si c'était pour dire combien elle se trouvait troublée et perdue en ce moment.
    Voilà à quoi elle en était réduite. A fuir, fuir comme une voleuse alors qu'elle avait toujours reproché à Thomas de fuir face à leurs problèmes de couple lorsqu'ils étaient encore mariés. A croire que depuis ce fameux divorce, les rôles avaient été totalement inversés. Tout d'abord, c'était dorénavant Lily qui prenait la mouche très rapidement et qui gueulait comme pas possible ; alors que ce genre de comportement – avant – c'était Thomas qui l'avait. Et maintenant, la voilà qui fuyait, et ça aussi avant c'était Thomas qui le faisait, et c'était Lily qui l'en empêchait. Comme si la situation présente ne se déroulait pas dans le bon sens. Cette histoire n'avait, tout simplement, ni queue ni tête à l'heure actuelle. Et il était grand temps que l'un des deux éclaire l'autre sur cela. Ce que Thomas fit à la perfection, il fallait bien le dire. Lui qui, d'habitude se serait énervé comme jamais face à une Lily aussi méchante et aggressive, il était resté de marbre et d'un calme que la brunette considérait d'olympien. Au risque de le répéter ; il n'était pas comme cela, avant. Le divorce l'avait définitivement changé, et malheureusement pour eux, Lily aussi avait changée à cause de ça.

    La porte à demie ouverte, Lily entendit soudainement Thomas prendre la parole, comme si celle-ci allait les sauver d'une mort certaine. Un peu cliché comme façon de penser, mais en quelques sortes, c'était pourtant bien cela. Ne se retournant pas, par peur de croiser le regard de Thomas après la crise qu'elle venait de lui faire, Lily se contenta d'écouter, très attentivement.

    C'est vrai ça, comment avait-elle pu croire qu'elle le perdrait ? Lui qui durant des années l'avait rendue heureuse comme aucune autre femme sur cette planète. Thomas avait été durant quatorze ans un mari parfait, si l'on en oubliait ses adultères. Toujours présent pour Lily, toujours là lorsqu'elle était mal à cause d'une affaire au boulot, il avait toujours été là. Et elle aussi pour lui d'ailleurs. Mais aux yeux de Lily, en ce moment tout du moins, cela n'avait plus du tout la même valeur. Comme si ses faits à elle n'étaient plus rien comparés à tout ce qu'avait pu faire Thomas pour elle durant toutes ses années, mariage ou non d'ailleurs. Il avait en effet quitté New York pour elle, et Lily savait au fond d'elle-même que peu d'hommes auraient fait cela, même pour une femme, surtout pour une femme en fait.

    L'entendant alors lui dire qu'il l'aimait et qu'au fond, tout ce qu'il lui demandait, c'était un tout petit plus de confiance, Lily se sentit alors la plus stupide au monde. Elle avait été prête à tout fiche en l'air entre eux, pour une histoire qui n'avait tout bonnement aucun sens, ni pour elle, ni pour lui. En plus.
    Se prenant alors la vérité en pleine figure, Lily referma la porte de l'entrée. Fuir n'était définitivement pas la solution au problème. Il était on ne peut plus temps pour la brunette d'avouer ses fautes et de tout faire pour qu'il la pardonne, et dieu sait qu'avec tout ce qu'elle avait pu lui dire, Thomas en avait beaucoup à lui pardonner.
    Prenant alors son courage à deux mains, Lily remit ses clefs dans la poche arrière de son jeans, prit une grande respiration et se tourna vers Thomas.

    « Lorsque j'ai su...la première chose que je me suis dit c'est ; c'est du temps perdu, il me remplace par une autre parce que quatorze ans de mariage ça marque peut-être le début de la fin. Je n'avais vraiment aucune envie de te perdre. Seulement, je suis psychologue et je savais pertinemment ce que signifiait l'adultère dans un couple au bout de tant de temps de mariage. J'ai eu peur comme jamais de te perdre, de perdre l'équilibre dans lequel on vivait depuis si longtemps. Alors je t'en ai parlé et tu m'as avoué la vérité. Je t'ai demandé de ne pas recommencer, ce qui finalement était un peu naïf de ma part, mais tu me l'avais tout de même promit...mais ça ne t'a pas arrêté justement. Alors j'ai demandé le divorce parce que c'était la suite logique de toute cette histoire. Et puis je t'en ai voulu, je t'ai hais pendant des jours et des nuits entières. Mais en même temps, je sentais bien que j'avais perdue une partie de moi-même dans ce divorce. Et cette partie Thomas, c'était toi. »

    Pourquoi en venait-elle à lui dire cela maintenant ? Tout simplement parce qu'elle ne savait plus vraiment comment s'expliquer face à son comportement. Il fallait pourtant bien qu'elle s'explique, qu'elle donne les véritables raisons de cette crise si soudaine finalement. Thomas méritait bien cela. Même si, certes, ce qu'elle disait n'apportait pas vraiment les réponses certainement attendues par l'homme face à elle.

    « Je t'aime Thomas, et ça quoiqu'il en soit, quoiqu'il arrive, ça ne changera pas. Parce que tu as été et tu es toujours le premier, le seul depuis bientôt vingt ans. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Vide
Message(#) Sujet: Re: ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> ♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon> Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ 1348. why do you do that ?! <pv. Thomas Damon>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-