AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
Fire TV Stick 2021 avec télécommande ...
Voir le deal
22.99 €

Partagez | 
 

 INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile Vide
Message(#) Sujet: INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile EmptyMar 6 Avr 2010 - 20:32


Le mercredi 06 avril 2011.
Dans tous les quartiers, il y a une Alabama-Lëeloo Callahan. Et toutes les femmes comme Miss Callahan ont un chat - à défaut d'avoir un semblant de relation amoureuse. Lorsqu'elle part en voyage, elle s'arrange pour faire garder son animal de compagnie par ses amis. Cette fois-là, elle fut contrainte de le laisser à sa voisine Jane Blodwen. Alabama appréciait Jane mais c'était de notoriété publique dans Ocean Grove : Jane rimait avec maladresse.

Alabama était une cliente fidèle de Mademoiselle, une boutique de prêt à portée féminin du centre de Miami. La moitié de sa garde-robe provenait de cette boutique, ce n'était donc pas étonnant qu'elle ait, de temps à autre, le droit à des contre-parties. C'est ainsi qu'Alabama eut le plaisir de trouver une enveloppe rose dans sa boite aux lettres dans laquelle on lui annonçait qu'elle avait gagné un week-end thalasso de trois jours au Country Club pour deux personnes. Très vite, Alabama composa le numéro de Méadöw J. Vasalis pour lui proposer de l'y accompagner, ce qu'elle accepta finalement. Et c'est ainsi qu'elles partirent toutes les deux pour un week-end entre copine et que Jane se retrouva réduite à surveiller la maison d'Alabama et de donner à manger à un chat.

La malchance pouvait guetter Jane Blodwen au coin de la rue comme dans les situations extraordinaires, et même carrément bizarres. Alabama s'en alla la peur au ventre craignant que la malédiction ne continue et ne s'abatte cette fois sur son chat. Heureusement, elle pourrait bientôt se relaxer, des rondelles de concombre sur les yeux, sans se douter que pendant ce temps, sa maison serait cambriolée.

Oui, pendant que Alabama était au Country Club pour son week-end Thalasso, sa maison était la cible d'un cambrioleur. D'ailleurs, le crime fut rapidement révélait au grand jour.
Jane entra dans la maison de Alabama avec Bonnie Whealer qui avait accepté de lui tenir compagnie pendant qu'elle arrosait les plantes et donnait à manger au chat. Mais cette fois là, quelque chose clochait.
- Monsieur Moustache ? Allez, à table ! s'exclama Jane en parlant avec une voix aiguë comme si elle parlait à un enfant.
- C'est qui Monsieur Moustache ? s'étonna Bonnie.
- C'est le prénom de son chat, marmonna sa voisine.
- C'est con comme prénom se mit à pouffer Bonnie.
Elle referma la porte d'entrée derrière elles, puis suivit Jane qui traversait le salon pour se rendre dans la cuisine.
Minou ?
- Où il est le chat, hein ? Où il est ? recommença Jane.
Ce fut un fois qu'elles étaient dans la cuisine qu'elles remarquèrent le bazar.
- Tiens, c'est bizarre, les chats ça n'ouvrent pas les titoirs... s'étonna Jane.
- Tu ne les aurais pas laissés ouverts ce matin ? lui demanda Bonnie.
- Non, pas du tout.
- Oh ! Tu crois qu'elle a été cambriolée ? s'exclama-t-elle, toute excitée par cette possibilité.
Elles sortirent de la cuisine pour se rendre dans les étages et constater que tout était sans dessus-dessous. Dommage qu'aucune d'elles n'avaient remarqué le tournevis posé sur la table de la cuisine. Un tournevis qui n'appartenait pas à Alabama...
- Monsieur Moustache ?
- Monsieur Moustache !
- Minou, minou !
- Oh pitié, faites qu'il ne soit rien arrivé à ce chat autrement Alabama va me tuer se lamenta Jane du premier étage.
Pendant ce temps, au rez-de-chaussé un homme tout de noir vêtu sortit furtivement du placard à manteaux de l'entrée, situé sous l'escalier, et sortit de la maison par la porte de derrière, un petit chat sur ses pas.
Mais pour une fois, sans que Jane s'en aperçoive, la chance avait enfin commencé à lui sourire. En effet, l'homme tout de noir vêtu rouvrit la porte pour y déposer le petit chat dans la maison, puis la referma pour s'enfuir.


HJ - Vous l'avez comprit, Ocean Grove a été la cible d'un cambriolage. Pour le moment, vos personnages n'en savent pas beaucoup plus; ils ignorent d'ailleurs s'il y en aura d'autres ou si Alabama-Lëeloo Callahan restera la seule victime. Toutefois, plusieurs résidents du quartier ont décidé de dormir un œil ouvert et une main prête à saisir une batte de baseball posée au pied de leur lit.

Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
Nora Golightly

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile Vide
Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile EmptySam 26 Juin 2010 - 20:17

Le lundi 20 juin 2011.

Un drame affreux s'était produit à Ocean Grove il y avait quelques semaines de ça : une femme avait été cambriolée et violemment battue, perdant ainsi le bébé qu'elle portait. Pour en comprendre les raisons, il faut savoir qu'en se réveillant ce matin-là, Lison G. Honnesty n'imagina pas un instant que c'était le jour où elle allait perdre son enfant. Il est vrai que cette journée commença le plus normalement du monde. Elle regarda son ventre rond dans le miroir, elle prit des comprimés de vitamines pour être en forme, et fit ses exercices sportifs conformément aux conseils de son médecin. Ce fut le soir venu qu'un homme décida que le moment était venu de détruire sa vie.

Dans la nuit, Jaelyn N. Austen passa devant la maison de Lison pour rentrer chez elle après être allée voir un film au cinéma. C'est alors qu'elle remarqua la porte d'entée grande ouverte de Lison et qu'elle trouva sa voisine allongée dans son propre sang, attachée à la rambarde de l'escalier.
Il ne pleut pas souvent à Ocean Grove mais quand cela arrive, il pleut des cordes. C'est précisément à un de ces jours de pluie que les habitants d'Ocean Grove se rassemblèrent dans le local associatif de la copropriété de leur quartier, à côté de la cabane du gardien. L'ordre du jour était simple : il fallait trouver une solution pour s'assurer que ce cambriolage brutal serait bien le dernier. Mais pour être tout à fait honnête, certains habitants étaient soulagés de cette histoire : au moins, personne ne s'intéressait à leurs petites histoires.
Voilà à quoi servent les jours de pluie : à tout nettoyer, ce qui n'est pas un luxe dans un quartier comme Ocean Grove où tout peut très vite devenir très sale.

Quoi qu'il en soit, après plusieurs dialogues, tous arrivèrent à la même conclusion : il était temps d'organiser une élection de représentant de quartier pour que quelqu'un prenne des décisions concrètes. Après tout, l'ancien n'était autre que Daniel Tiggs, qui s'était suicidé deux ans plus tôt (saison 1 du forum) et depuis, aucune nouvelle élection n'avaient été organisées. Les habitants d'Ocean Grove se donnèrent quelques semaines pour que les uns et les aux autres se porte candidat à ce poste.

Oui, chaque orage apporte avec lui l'espoir que d'une manière ou d'une autre, tout aura été nettoyé le lendemain matin et que même les tâches les plus gênantes auront disparues. Comme les doutes sur l'innocence de son mari ou les conséquences du faux pas de sa meilleure amie, ou encore les marques de la trahison de sa sœur, ou le souvenir des baisers d'un ancien amant. Alors nous attendons le cœur plein d'espoir que l'orage passe, même si nous savons au fond de nous, que certaines tâches sont indélébiles et que rien ne peut les faire partir...
Le mardi 21 juin 2011.
Maison des Morecci, Ocean Grove.


« Meredith ! » appela Marc Morecci depuis le sous-sol de leur maison. « Viens voir dans la cave, on a un gros problème ! » Meredith Morecci cessa le repassage qu'elle avait retreprit devant un épisode de True Blood pour rejoindre son époux.
« Qu'est ce qu'il y a mon chéri ?
- Regarde... » lui répondit-il en pointant du doigt une tâche qui se trouvait sur le tapis ancien posé sur le sol de leur cave impécablement carrelée.
« Ah oui.. En effet, nous avons un sérieux problème...
- Je n'arive pas à faire disparaitre cette tâche. J'ai tout essayé. Ca ne part pas.
- Tu penses que je devrais l'emmener au pressing ?
- Et comme tu comptes leurs expliquer comment tu as tâché ton tapis ? » Meredith soupira, admettant que son mari avant raison. Elle ne pouvait pas l'emmener au pressing.

Oh oui, certaines tâches sont si ancrées que rien ne peut les faire partir. Malheureusement pour les époux Morecci, une énorme tâche de sang sur un tapis, ça soulève des questions...

REDIGE PAR MAAT BLYTHE-SHELDON

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile Vide
Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile EmptyLun 5 Juil 2010 - 23:08

Le mardi 5 juillet 2011.

Vous savez, il ne faut jamais faire confiance aux photos de famille. Elles sont faites pour être trompeuses. Le sourire d'une mère peut cacher une existence de déception. L'expression douce d'un fils peut dissimuler une colère sans limite. La pose calme d'une fille pourrait masquer un comportement critiquable. Et quant à ce père avec son air de dignité, il y a toujours la possibilité qu'il ait du sang sur les mains.

A leur façon, les photos de campagnes électorales sont des photos de famille. Ce sénateur fraichement élu vous semble bien sympathique, pourtant il a un enfant illégitime dans trois états. Cette juge bienveillante parait droite et juste, pourtant elle exploite une émigrée asiatique dans son arrière cuisine. Quant à ce maire populaire et souriant, qui vous dit qu'il n'aime pas un peu trop les enfants ?
Cette affaire de cambriolage inquiétaient beaucoup les résidents d'Ocean Grove. Décidé à endiguer cette menace, ils avaient décidé d'organiser une élection de représentant de quartier, lequel saurait alors prendre les décisions adéquates face à ce problème. De nombreuses candidatures furent poser, certaines moins sérieuses que d'autres. Finalement, trois candidats furent sélectionnés et leurs affiches de campagne furent bientôt placardées à l'entrée de la résidence.

Chacun avait sa technique. Le "truc" de Chris Griffith-Matthews était principalement le porte à porte. Rencontrer du monde, notamment via Preston Spines et Gabriel McAllister lui permettait de faire entendre ses convictions et ses engagements.
Jovan Lennon, quant à lui, estimait qu'il n'y avait rien de mieux qu'une petite réception au domicile de son épouse Laurence Lennon pour attirer les électeurs. Ainsi, il pourrait montrer aux habitants du quartier à quel point il est engagé, et à quel point il veut lutter contre ses cambriolages horribles.
Enfin, Scott Matthews misait sur l'impact des prospectus déposés dans les boites aux lettres. Après cette première approche, il comptait aller au contact des habitants en leur annonçant qu'il organisait une sorte de réunion pour voir ce qui a besoin d'être fait selon eux. Puis, pour finir la réunion, il ferait une petite soirée fraichement organisée dans son restaurant, à ses frais. Tout cela était évidemment sans compter sur la notoriété de son compagnon Maât Blythe-Sheldon qui avait décidé d'employer les grands moyens pour que Scott remporte ces élections.
Oui, il faut être vigilant en regardant des affiches électorales. Comme pour certains clichés tels que les photos de famille, on ne peut pas leur faire confiance.

HJ - Rappel : La campagne électorale des candidats au poste de représentant d'Ocean Grove se déroulera jusqu'au 28 juillet. Que ce soit en DJ ou en HJ, tous les coups sont permis. Dévoiler les secrets de ses adversaires, soudoyer ses connaissances pour apprendre ses faiblesses, etc... Après tout, nous sommes aux USA, et les campagnes électorales y sont toujours mouvementée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile Vide
Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile EmptyMer 14 Juil 2010 - 23:31

Le lundi 13 juillet 2011.

Le mot compétition a un sens différent pour chaque personne. En banlieue cela signifie être au même niveau que son voisin. Dans Ocean Grove, cela signifie être à la hauteur de Brianne Lemon. Tout le monde savait que Brianne avait la plus belle pelouse du quartier et personne ne rivalisait avec elle sur ce terrain. Personne, à part Charlotte B. Kendall dont la pelouse était bien pâle en comparaison. Elle avait beau la tondre minutieusement, l'arroser avec amour, lui administrer généreusement toutes sortes d'engrais, l'herbe était toujours plus verte de l'autre côté de la cloture.
Ocean Grove avait vu les choses en grand. A l'occasion de l'élection du représentant du quartier, un plateau de télévision avait été mit à la disposition des habitants du quartier pour observer un débat télévisé, rediffusé dans tout le secteur de Miami, afin d'aider les habitants dans leur choix. Cela pouvait paraitre excessif, mais il fallait évidemment prendre en considération que Ocean Grove était un des quartiers les plus réputés de la banlieue de Miami. Après tout, rien n'était trop beau pour Ocean Grove dans lequel même le maire de la ville de Miami résidait.
Maât Blythe-Sheldon s'était proposé d'animer l'émission. Pour se faire une estrade avec trois pupitres avait été dressée sur le plateau, décorée des couleurs de l'Amérique et de ballons électoraux. Cela promettait déjà une émission mémorable.
La compétition a une signification différente suivant les gens. Mais qu'il s'agisse de rivalité amicale ou d'un combat sans merci, le résultat est le même : il y a des vainqueurs et des perdants. L'important est de savoir dans quelle bataille on peut s'engager parce que... Voyez-vous, chaque victoire a un prix.
Ainsi, en faisant quelques recherches, Scott Matthews avait découvert que Jovan avait été en maison de correction en 2004 à Portland à la suite de beaucoup affaire avec la police. Chris Griffith-Matthews savait que son demi-frère avait reçu 800,000 dollars du Four Seasons Hotel parce que Scott avait fait du chantage au directeur de l'établissement. Quant à Jovan Lennon, il pensait bien utiliser les déboires de Chris avec la police. Après tout, ce dernier avait été un petit malfrat à NYC comme à Ocean Grove puisqu'il avait même été arrêté en janvier 2010 (cf. Season Finale saison 1). Mais lequel oserait utiliser ces informations contre l'autre.
Oui, la compétition a une signification différente suivant les gens. Mais souvent, rare sont ceux qui ne sont pas prêts à tout pour gagner.

HJ : Rendez-vous ici pour toutes les explications.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile Vide
Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile EmptyVen 6 Aoû 2010 - 17:11

Candice M. Alvarez entendit des bruits de pas suspects alors qu'elle marchait dans la rue sur le chemin de ses cours à l'université. Brenna Reid vit un reflet dans la vitre de sa voiture alors qu'elle rentrait chez elle après avoir enregistré une nouvelle émission de son show. Mia Coleridge se fit une fayeur lorsque l'électricité s'éteigna d'un coup alors qu'elle dansait dans une salle. Lauren Huttinger aurait juré qu'elle était à deux doigts de faire une crise cardiaque lorsqu'elle entendit un coup de feu dans l'immeuble où elle se rendait en tant qu'assistante sociale dans une affaire de violence conjugale. Heureusement pour toutes ces femmes, elles eurent plus de peur que de mal puisque cette fois là personne ne leur voulait du mal. Mais à cet instant, elles réalisèrent toutes qu'une personne ordinaire peut devenir soudainement une potentielle victime.
Le mercredi 3 août 2011.

Odessa C. Hastings était chez elle lorsqu'on sonna à la porte alors qu'elle était en train d'ouvrir la porte de son congélateur pour sortir quelques aliments histoire de faire la cuisine. Sans avoir le temps de dire un simple "bonsoir", elle reçut un coup de poing au visage. Elle s'étala sur le sol, puis tenta de se relever en hurlant. Elle avait un putain de gout de sang dans la bouche. On l'attrapa alors par les cheveux, la forçant à se mettre sur ses jambes. Elle tenta de produire une prise d'arts martiaux qu'elle connaissait grâce à son métier d'agent du FBI mais elle n'en eut pas le temps puisque son agresseur lui frappa la tête contre le meuble en bois massif de sa petite entrée. Elle fut ensuite rouée de coups alors qu'elle gisait sur le sol en priant pour que cela cesse. Quelques minutes plus tard, elle était attachée à la rambarde de son escalier et le cambrioleur partait avec son butin en laissant la porte d'entrée ouverte sur la rue.
Oui, aussi rapidement qu'il le faut pour fermer la porte d'un congélateur, des gens ordinaires peuvent devenir des victimes. Et un monde qui semblait si sûr est soudainement empli de dangers.
Pamela Auber. Ce nom vous dit surement quelque chose puisqu'elle est aujourd'hui l'une des journalistes les plus célèbres de la télévision américaine. Maintenant présentatrice d'un journal télévisé sur une chaine nationale, cette femme originaire d'Ocean Grove avait accepté en souvenir justement de son temps passé dans le quartier à animer une émission spéciale sur une chaine locale de la ville de Miami pour annoncer les résultats des élections du représentant de quartier.
Tous les habitants d'Ocean Grove étaient devant leur poste de télévision à regarder le sourire parfait de Pamela Auber.« Ainsi, Chris Griffith-Matthews et son frère Scott Matthews cumulent chacun 28.5% des voix. Et c'est Jovan Lennon qui arrive en tête avec 43% des votes. »
Laurence Lennon, l'épouse de Jovan ne se gêna pas pour laisser éclater sa joie devant ce résultat. Elle se pencha devant son époux pour l'embrasser en lui assurant qu'elle n'avait jamais douté de sa capacité à remporter cette bataille. Jovan, quant à lui, ne parvenait pas à trouver le sourire...
Quelques heures plus tard, alors que sa femme dormait paisiblement, satisfaite de la victoire de son époux, Jovan faisait un cauchemar où des monstres tentaient de détruire sa maison. Mais c'est quand il s'est réveillé le matin suivant que son véritable cauchemar a commencé.

Le vendredi 5 août 2011.

Une fois que les résidents d'Ocean Grove apprirent qu'un nouveau cambriolage avait eu lieu, ils se rassemblèrent tous chez Jovan pour écouter ce qu'il comptait faire pour éradiquer cette vague de violence. Après avoir donné quelques nouvelles de Odessa C. Hastings qui allait passer plusieurs jours au Baptist Hospital pour se remettre des nombreux émathomes sur son visage et de son nez cassé, Jovan informa tout le monde qu'en tant que nouveau représentant de quartier, il avait trouvé une solution à leur problème. Entra alors un agent de police en uniforme qui leur fit un discours sur la sécurité.
La soirée s'acheva par les conseils de l'agent Thomson pour assurer la sécurité de chacun.
« (...) attentif et prudent. Et en ce qui concerne la prudence, là vous pouvez faire quelque chose. Vous pouvez donc vous inscrire pour participer à une patrouille de jour ou de nuit. Je sais que ça peut sembler exagéré mais croyez-moi, la surveillance régulière décourage même les criminels les plus déterminés. Il y a d'autres questions ? » Visiblement non. « Alors prudence et ouvrez l'œil ! »
Oui, tout le monde peut devenir une victime, blessée par les actions des autres. Mais que les blessures soient causés par une ex-femme sournoise, ou par un coup porté pour l'objet de nos désirs, il vient un temps où nous devons nous ressaisir et continuer notre chemin. Et si nous ne pouvons pas, alors nous pouvons seulement prier pour de l'aide.


HJ - Jovan est donc le nouveau représentant de quartier ! Merci à tous pour votre participation ! De plus, comme vous le voyez, des rondes de surveillances sont organisées à Ocean Grove pour ainsi rassurer les habitants. N'hésitez pas à les utiliser dans vos RPs ! Enfin, un nouveau cambriolage a eu lieu, dans la maison d'Odessa.





Dernière édition par Maât Blythe-Sheldon le Lun 6 Sep 2010 - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile Vide
Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile EmptyLun 6 Sep 2010 - 22:02

Le mercredi 31 août 2011.

Cette histoire de cambriolages devenait sérieusement préoccupante. Evidemment, n'importe qui à Ocean Grove ne pouvait imaginer un seul instant que quelque chose d'aussi affreux ne lui arrive, c'est bien connu, cela n'arrive qu'aux autres. Ruby M. Carter est évidemment de ceux-là. Voyez-vous, depuis quelques temps, Ruby ne fait pas vraiment attention aux évènements qui chamboulent son quartier. Oui, elle est bien trop occupée à résoudre ses problèmes amoureux avec son petit-ami Luka T. Jefferson qui ne voulait plus dormir chez elle et se bornait donc à domir sur la banquette arrière de sa voiture. Au début, aussi idiot que cela puisse paraitre, le côté vagabond de Luka plaisait bien à Ruby. Comprenez-la, une barbe naissante, ça a son charme. Mais les voisins commençaient à poser des questions, et Ruby trouvait maintenant cette histoire complètement ridicule. Elle avait une maison, elle était seule et elle avait bien l'intention qu'il vienne donc dormir chez elle.

« Bon, ça suffit maintenant ! Tu viens chez moi pour la nuit où je te préviens, j'appelle la fourrière pour qu'il retire ta voiture de ce trottoir et tu seras bien obligé de dormir autre part.
- Vas-y, te gène pas, j'irai dormir dans la cabane de jardin de la vieille Miranda Grimston au coin d'Apple Road. » Ruby se mit à pousser un grognement puis claquer aussi fort qu'elle put la portière qu'elle avait ouverte pour parler à Luka. Ensuite, dans un nouvel élan de colère, elle donna un coup de pied dans le rétroviseur. Luka sortit en hurlant : « MAIS T'ES UNE SAUVAGE ! »
- ET TOI UN CRETIN ! » Et sur ce, elle repartit en marchant le plus vite possible chez elle, fière de sa prestation mais frustrée de devoir dormir chez elle une fois de plus.
Oui, nous pensons que cela n'arrive qu'aux autres. Les gens ont toujours tendance à se croire invincibles, à se croire intouchables. La vérité est qu'ils ne le sont évidemment pas. Personne n'est à l'abri d'un accident de voiture, personne n'est à l'abri d'un adultère, personne n'est à l'abri de la maladie. Personne n'est à l'abri de prendre, tout d'un coup, la violence en pleine figure...
Dès qu'elle inséra les clés dans la serrure de sa porte d'entrée, Ruby M. Carter comprit que quelque chose clochait. Elle poussa doucement la porte, puis demanda simplement : « Y'a quelqu'un ? » Evidemment, sa question était stupide puisqu'elle habitait seule. Elle s'avança dans son entrée, puis dans son séjour où tous les meubles avaient été mis à sac, les tiroirs vidés de leurs contenus sur le sol. Elle tenta d'allumer la lumière mais il n'y avait plus de courant chez elle. « Bonsoir... » entendit-elle derrière elle. Et c'est là que Ruby comprit qu'il était peut être temps pour elle de paniquer. Elle fit volte-face et se retrouva nez à nez avec un homme masqué avec un collant féminin sur la tête. Elle se mit à courir vers sa baie vitrée qu'elle ouvrit pendant que l'homme la poursuivait. Elle courut dans son jardin, sauta par dessus sa petite clôture blanche si cliché. Ce fut à ce moment là que Ruby ressentit le besoin de se mettre à hurler. Sans cesser de pousser un hurlement déchirant, presque comique, elle courut un sprint dans toute la rue, passant même devant la voiture de Luka.

Après sa dispute avec Ruby, Luka avait décidé qu'il serait bon pour lui de se faire un petit verre de whisky. Il en but quelques gorgées avant de voir la jeune femme courir aussi vite qu'une gazelle en hurlant (Luka ne pensait pas qu'elle avait autant de voit) suivie de prêt par un homme cagoulé (ça, ce n'était pas normal n'est-ce pas ?) qui lui était suivi par un groupe d'hommes qui s'avérait être la brigade de surveillance du quartier.
Mais après tout, dans certaines occasions nous avons aussi raison de penser que ça n'arrive qu'aux autres. Prenez Ruby M. Carter par exemple, elle était persuadée qu'elle ne serait jamais tabassée et cambriolée par cet homme qui terrorisait le quartier depuis plusieurs mois. Et elle avait raison sur ce coup-là puisqu'elle était parvenue à lui échapper et ses cris avaient alerté la brigade de surveillance.
Manque de chance pour Ocean Grove, le coupable était toujours en liberté. La question était donc maintenant de savoir : est-ce que ça allait arriver à quelqu'un d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile Vide
Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile INTRIGUE N°2 ▬ Give them an inch and they will take a mile EmptyLun 13 Sep 2010 - 19:54