AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
Logitech G402 Hyperion Fury – Souris gamer filaire
38.43 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Sacrée découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyMer 17 Mar 2010 - 17:19

    Quelle journée horrible. Oh que si. Alors qu’en se réveillant le petit garçon était de bonne humeur, dès qu’il fut installé sur sa chaise, en classe, son sourire disparu petit à petit et cela s’empira plus les heures passaient. Pour bien comprendre pourquoi Nathan avait passé une sale journée il fallait tout d’abord revenir sur le début de la matinée. Son instituteur, Sloan Weisel, avait rendu les bilans de la semaine dernière. Il s’agissait d’un gros contrôle portant sur différentes matières. Il y avait eu une dictée, quelques exercices de mathématiques, un peu de sciences et également une frise chronologique en histoire à compléter. C’était la première fois que Nathan faisait ce genre de bilan à Miami, dans sa nouvelle école et à vrai dire il s’était fait avoir. Oh, il n’avait rien raté, bien au contraire et c’était pour cela que c’était si horrible pour le petit garçon. En venant à Ocean Grove il avait supplié sa mère de ne rien dire sur ses facilités à son maître. Il voulait en fait éviter que ses camarades soient au courant. Lily avait accepté, après plusieurs jours de réflexion mais elle avait bien dit à son fils que si elle jugeait à un moment ou à un autre qu’il était nécessaire d’en parler, elle le ferait. Bref… Nate avait toujours bien fait attention, depuis qu’il était dans sa nouvelle école, à ne pas éveiller les soupçons. Il faisait attention à ne pas trop lever la main, à ne pas toujours avoir tout bon aux exercices et il s’arrangeait de temps en temps pour faire quelques fautes de plus. Il passait donc pour un très bon élève mais pas pour un gamin excellent ou surdoué, non, ça il ne voulait pas. Il avait cependant eu peur que son secret soit révélé puisque le jour de la visite médicale, le docteur Foster s’était aperçu du fait qu’il pouvait ‘passer’ une classe mais après une discussion, Anton avait finalement décidé de ne rien dire. Tout allait bien pour Nate, jusqu’au jour où il fit ce bilan. A New York, il ne cachait ses facilités à personne et donc quand il avait des devoirs il ne s’amusait pas à faire exprès de faire des erreurs. Mais à Miami c’était différent. Oui, sauf que ce jour là il se laissa prendre au jeu (car oui, pour lui certains exercices l’amusent) et il s’appliqua réellement. Et quand, ce matin là, Monsieur Weisel rendit les bilans, Nathan cru qu’il allait faire un malaise. Il eu la meilleure note et il avait presque fait un sans faute. Au fond de lui il s’en voulait terriblement de s’être fait prendre au piège et le pire dans tout cela c’est que son instituteur l’avait gardé pendant la récréation pour savoir si oui ou non il avait des facilités, chose que Nathan nia, bien évidemment. Peut-être agacé par le comportement du gamin et certainement curieux de savoir si oui ou non il avait des facilités, le jeune homme avait appelé la mère de son élève ainsi que le docteur Foster. Et ça, Nathan l’avait mal pris, très mal pris. C’est pour ça que le reste de sa journée fut nulle, complètement nulle.

    A présent Nathan attendait nerveusement dans la salle de classe. Il attendait quoi ? Sa mère ainsi que Anton. Il en voulait terriblement à son instituteur, d’ailleurs, il avait bien l’intention de demander de l’aide à ses copains pour lui mener la vie dure. Car en plus du rendez-vous qui allait avoir lieu bientôt, Monsieur Weisel n’avait pas l’air de vouloir lâcher Nathan et puis Nate lui en voulait un peu parce qu’à présent certains de ses copains se posaient des questions sur le fait qu’il soit ou non un intello. Assis à sa place, au deuxième rang, il avait les bras croisés sur son torse et il boudait. Oui, oui, il boudait. Jetant un regard à l’horloge accrochée au mur, il détourna ensuite le regard pour le poser sur son instituteur et lança, en colère.

    « D’façons j’ai triché alors. Comme si on pouvait presque avoir tout bon sans tricher. J’suis aller voler la copie des bilans dans votre casier, c’est tout. Alors ça va servir à rien que ma mère et le docteur Foster viennent discuter avec nous. D’façons moi j’parlerai pas ».

    Le regardant méchamment, il plissa les yeux avant de tourner la tête vers la fenêtre. Nathan préférait faire croire qu’il avait volé le bilan plutôt que d’admettre qu’il avait des facilités. Il allait nier de toutes façons, même si Lily et Anton décidaient de dire la vérité à son instituteur. Car il le savait, ils allaient lui dire, d’un autre côté, il avait le droit de savoir après tout, c’était son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyVen 19 Mar 2010 - 16:12


De toute évidence, rares étaient les coïncidences avec Sloan Weisel. Lorsque l'enseignant déposa les copies d'évaluation (d'un niveau supérieur) devant chacun de ses élèves deux jours plus tôt, ce n'était pas uniquement par plaisir d'avoir une pile d'âneries à corriger pendant le week-end. Non, son but avait été de vérifier quelque chose qui le turlupinait, l'intriguait même depuis un certain moment. Si l'enseignant pouvait se montrer distant et froid avec ses élèves, cela n'empêchait qu'il les connaissait tous de manière très personnalisé et savait sur chacun un maximum d'éléments. Par exemple, prenez Suzie Yamagata : Sloan la punissait à chaque fois qu'elle mâchait du chewing-gum en cours et refusait de la voir s'approcher de lui après les récréations mais il savait qu'elle avait très exactement deux caries, qu'elle était une excellente dessinatrice et qu'elle avait peur des chimpanzés. Aussi, il ne tarda pas à remarquer que quelque chose de particulier se passait au niveau du jeune Nathan Damon. Il n'était clairement pas l'élève favori de Sloan : vrai casse-cou et insolent lorsqu'il s'en sentait le cœur, Sloan aurait largement préféré que sa découverte vise un autre élève … Comme le petit Earl par exemple : toujours à l'heure, toujours propret et aux verres de lunette plus épais que les fenêtres double-vitrées de la salle de classe. Malheureusement, on ne pouvait pas obtenir à chaque fois ce que l'on souhaite et les résultats qu'il découvrit ne mirent pas Earl à l'honneur mais bel et bien son cher Nathan. De retour chez lui, assit à son bureau, Sloan corrigea à trois reprises ses réponses pour s'assurer qu'il ne faisait pas d'erreurs. Mais il en fit encore moins que Nathan, pour le coup : ce môme était doué, même excessivement doué. Comprenant qu'il devait agir pour que ses facultés ne soient pas gâchées, le jeune homme décida de contacter les parents du garçon dès le lendemain matin et fixa le rendez-vous pour la fin de journée du lundi. Le jour J arriva finalement et même s'il remarquait parfaitement l'ennui et l'agacement qui se lisaient sur les traits du blondinet, Sloan n'essaya pas une seule fois de soulager sa colère. Nathan était un enfant intelligent et l'australien était persuadé que ses humeurs n'étaient que le fruit d'un caprice supplémentaire. Il allait devoir se confronter à son avenir et prendre ses responsabilités comme un grand garçon, il n'avait plus le choix à présent. La copie que le maître possédait sur son bureau scellait son destin. S'occupant en nettoyant le tableau en attendant l'arrivée de la mère et du médecin qui avait le premier détecté l'intelligence avancée de la tête blonde, le jeune homme haussa un sourcil lorsqu'il entendit son élève essayer de le déstabiliser une fois de plus. Continuant de nettoyer le tableau avec la précision (bon okay, la manie...) qu'on lui connaissait, il lui répondit alors d'un ton nullement impressionné. « Tu me fais douter là ... » Posant son éponge, il se retourna vers Nathan et continua. « Tu ne dois pas être si intelligent que ça si tu penses que me révéler des bêtises aussi graves me dissuaderaient de rencontrer ta mère. » Il attrapa un torchon propre dans lequel il s'essuya les mains avant de s'approcher de la table de son élève et d'ajouter, sur le même ton bougon et provocateur qu'il venait de prendre avec lui. « D'façon, ça ne sera pas à toi de parler. » Haussant les épaules l'air de dire « et oui, mon pote, tu es coincé ! », il finit par lever le menton vers la porte qui venait de s'ouvrir. Tirant sur ses manches pour les remettre droites, il accueillit alors les deux individus qui venaient d'entrer et les guida vers les deux chaises qu'il avait préparé à leur égard. « Madame Bowen, enchanté. Dr Foster, soyez le bienvenue. Je vous en prie, installez-vous. Nathan était impatient de votre arrivée, vous n'avez pas idée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyVen 19 Mar 2010 - 18:45

    Aujourd’hui Anton devait passer voir un jeune couple et leurs trois enfants pour parler d’un des enfants, la fille. En effet, il y avait des jumeaux, les garçons et la fille qui était la grande sœur. Ce matin, il avait laissé sa voisine envoyer ses filles à l’école. En effet, Alice et Joy avaient dormit chez la voisine, vu que leurs enfants étaient là et qu’ils s’entendaient tous bien. Anton avait été dîné avec tout le monde et était ensuite partit dormir chez lui. Il avait été seul et avait pû dormir tranquillement. Il avait passé une bonne nuit de sommeil et ce matin, il avait décidé de passer voir ses filles, pour ensuite aller au travail. Il était passé à l’école où il aide en temps que coach sportif et il avait vu quelques élèves qui voulaient lui parler. Il était parfois psychologue mais avec ses mots et à sa façon pour parvenir à les aider de son mieux. Certains enfants ne voulaient pas parler avec leurs parents ou avec d’autres adultes, alors ils pensaient à lui. Anton n’était pas du tout contre, mais à chaque fois il leur expliquait qu’il n’était pas le mieux placé pour répondre à certaines de leurs interrogations. Puis, il partit ensuite à l’hôpital pour faire ses visites.

    Entre ses patients et les consultations, il avait de quoi faire. Revenu à son bureau, il commença à consulter quelques dossiers, quand il eu un appel. Une secrétaire de l’école de ses filles lui demandait de venir. Il pensait que c’était pour elles, mais la jeune femme lui expliqua que c’était pour un élève qu’il avait vu en consultation à l’école quelques jours plus tôt. Anton ne demanda pas plus de précisions et accepta. Se replongeant ensuite dans ses dossiers, il ne vit pas le temps passer et partit finalement à l’école. Ayant demandé à la voisine de récupérer ses filles, il alla voir la secrétaire qui l’avait appelé quelques heures plus tôt. Elle lui indiqua l’endroit où il devait se rendre et la remercia. Allant tranquillement vers l’une des classes, il vit sur son chemin Lily Bowen.

    Lily ?

    Allant vers elle, elle semblait tendu et il ne savait pas pourquoi. Seulement aucun mot ou presque ne fut échangés, mais il voyait que quelque chose n’allait pas. Se retrouvant finalement tout les deux devant la même salle, Anton la laissa passer en première. Fermant alors la porte derrière eux, il regarda le professeur qui était là et surtout Nathan qui semblait faire la tête. Fronçant les sourcils au propos du jeune homme Anton prit place et attendit de savoir pourquoi il avait été convoqué exactement. D’accord, il avait fait passer des tests à Nathan, mais pourquoi est-ce qu’il était là aujourd’hui ? Ca il n’en savait rien pour le moment et il préférait attendre qu’on le lui explique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptySam 20 Mar 2010 - 17:04

    Le professeur de Nathan avait souhaité rencontrer Lily aujourd'hui au sujet du petit garçon qui, apparemment, cachait quelque chose à son entourage scolaire. Lily n'avait pas mit longtemps avant de comprendre quoi. Ses facilités, bien évidemment. Seulement le petit ne voulait pas en parler à qui que ce soit pensant qu'il était préférable pour lui de cacher cette information aux autres. Nathan avait eu quelques problèmes à New York avec ses petits camarades de classe lorsqu'ils y vivaient ainsi il avait souhaité ne plus rien dire au sujet de cela.
    Il fallait le comprendre aussi ; les copains de Nathan (ceux de New York) n'avaient pas été, ce que l'on pouvait dire de très sympathique envers lui. Les enfants s'étaient à de multiples reprises servis du jeune Nathan pour leurs devoirs. Ah évidemment, lorsqu'il s'agissait de travail ; Nathan Trevor Damon était LE garçon à qui il fallait parler. Mais pour le reste...il en était tout autrement. Mais cela, Nate ne souhaitait pas vraiment en parler, et Lily sa mère respectait ce choix là.
    C'est ainsi qu'après le travail (qu'elle avait dû quitter plus tôt) Lily s'était rendue à l'école de son fils pour retrouver le maître du petit. Lily ne savait pas tellement encore comment elle allait pouvoir parler des facilités de son fils quant à l'école. Nathan allait lui en vouloir si elle lâchait l'information. Seulement si le professeur lui demandait ce qui se passait réellement, la brunette n'aurait guère le choix de dire la vérité.

    Devant la salle, Lily était un peu stressée. Peu étonnant en même temps. Elle réfléchissait encore à comment elle allait pouvoir expliquer -ou non- les choses au professeur du jeune Nathan. Bizarrement, Lily se sentait comme coincée par la situation. Elle en avait longuement parlé avec Thomas lorsqu'ils vivaient encore à New York et qu'ils avaient finalement comprit pour leur fils, et tout deux en était arrivés à la même conclusion : ils ne diraient rien sauf si problèmes il devait y avoir à cause de ceci.

    Soudain, elle fut coupée dans ses pensées par une voix masculine bien connue. Se retournant alors, elle croisa le regard de Anton Foster. Qu'est-ce qu'il faisait là lui ? Ce n'était franchement pas le moment là.

    « Salut. »

    Rien de plus, rien de moins. Elle était un peu paumée présentement. Mais qu'est-ce qui se passait de si grave pour qu'Anton soit également convoqué avec elle ?!
    Quelques minutes plus tard, la porte s'ouvrit devant eux deux leur permettant alors de rentrer dans une salle, un bureau.

    « Bonjour. »

    Attribuant un sourire au jeune professeur, elle écouta ce dernier lui dire que Nathan était apparemment pressé de les voir. Ça ne signalait rien de bon. Regardant son fils, elle passait sa main dans ses cheveux qu'elle ébouriffa un peu, elle aimait bien faire cela même si elle savait que Nate lui, n'aimait pas tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyDim 21 Mar 2010 - 15:24

    A ce moment là le jeune Nathan aurait préféré être chez lui à faire ses devoirs ou bien même à faire les courses avec sa mère ou encore n’importe où ailleurs que de devoir rester dans cette salle de classe avec son instituteur. Il savait comment ça allait se passer, il savait ce que Monsieur Weisel allait lui dire et ce qu’il allait dire à Lily et au docteur Foster. Enfin, il le savait, disons qu’il s’en doutait et à ce moment précis il s’en voulait à lui ne n’avoir pas fait assez de fautes à son devoir et il en voulait également au jeune homme de s’occuper de ce qui ne le regardait pas…quoiqu’il était son élève et que ce qui se passait dans sa classe le regardait mais bon, Nathan était bien trop remonté pour l’avouer. Le petit garçon tenta alors de faire croire à Sloan qu’il avait piqué la copie du bilan dans son casier. Il préférait encore se faire gronder que son instituteur découvre la vérité sur ses facilités. Cependant, le jeune homme était loin d’être bête et Nate détourna le regard en l’entendant lui répondre. Il déglutit doucement et n’ajouta rien, bien qu’il en avait très envie. Posant ensuite son regard sur une des cartes du monde qui était accrochée au mur de la classe, Nate s’amusa dans sa tête à réciter les différentes pays et capitales de l’Amérique du Sud qu’il connaissait. Ca lui permettait de passer le temps mais également d’essayer de se détendre et d’oublier un peu son instituteur. Mais quelques minutes plus tard, Lily et Anton arrivèrent et Nate se crispa un peu. Il n’aimait vraiment pas ce genre de rendez-vous, ça le mettait mal à l’aise que l’on parle de lui. Le petit garçon laissa sa mère lui passer sa main dans les cheveux. Il n’osa pas protester parce qu’ils n’étaient pas qu’à deux. Il trouvait que ça faisait un peu bébé mais bon, tant pis, il n’y avait aucun de ses camarades de classe avec lui à cet instant. Regardant donc Lily et le docteur Foster s’installer, il déglutit avec un peu de mal et ouvrit la bouche, avant de dire, seulement quelques mots.

    « J’ai pas très envie que… ».

    Nathan s’arrêta et regarder avec insistance Lily. Il tentait de lui faire passer un message, il voulait lui faire comprendre qu’il n’avait aucune envie qu’elle révèle la vérité sur ses facilités à Monsieur Weisel. Cependant, il savait qu’il y avait de grandes chances pour qu’elle le fasse. Alors il regarda Anton, bien qu’en ce moment ça n’allait pas bien fort entre eux deux et il lança.

    « Vous m’aviez promis, faut pas lui dire, s’il vous plait ».

    Si là Sloan ne se doutait de rien c’est qu’il y avait un sacré soucis. Mais Nathan devait tenter de tout faire pour que sa mère et le docteur gardent ce qu’ils savaient pour eux. Ce n’était pas si gênant que ça, si ? Bon, d’accord, Nate s’ennuyait de plus en plus à l’école, il y avait des jours où il n’apprenait pas grand chose, où il avait l’impression de ne servir à rien, où il se demandait ce que les plus grands que lui apprenaient. Mais il ne voulait pas quitter cette école, ni cette classe. D’accord son instituteur n’était pas du genre bien tendre mais Nate avait des copains, des vrais copains, il ne voulait pas les perdre. Sentant que ce qui allait suivre n’allait pas être bon pour lui, il lança un regard à Sloan avant de croiser ses bras sur la table et d’enfouir sa tête à l’intérieur, en chuchotant.

    « J’ai pas envie, j’ai pas envie, j’changerai pas de classe, j’suis un tricheur, c’est tout, qu’un simple tricheur ».

    Il ne savait pas si sa mère, le docteur Foster et son instituteur pouvaient l’entendre mais il avait besoin de se le dire pour se sentir un peu mieux. Il sentait que si Sloan allait trop loin, si Lily ou Anton disaient ce qu’ils savaient, il allait s’emporter et ça risquait de faire bien mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyMar 23 Mar 2010 - 15:04

Une fois que tout ce petit monde fut installé aux places qui leur étaient désignées, le maître d'école s'installa à son tour à son bureau, accordant ainsi une certaine distance entre lui, Nathan, la mère et le Dr Foster mais une distance nécessaire. En effet, le fait qu'il ne soit pas vraiment à l'aise lorsqu'il se retrouvait auprès d'inconnus n'était pas un secret et il se sentait bien mieux lorsqu'il pouvait garder sur son entourage une vue d'ensemble. Il réalisa par la même occasion l'interrogation qui se lisait sur le visage du docteur et l'inquiétude sur celui de Madame Bowen. Il n'avait été que très vague sur les raisons de cette convocation mais ils ne tarderaient pas à découvrir tous les deux la véritable raison de leur présence dans sa salle de classe. Puis, ce fut Nathan qui attira son attention. Le petit garçon était extrêmement nerveux, toujours loin d'avoir apaisé sa colère envers son maître d'école, cela se voyait comme un nez au milieu de la figure. Il prit alors la parole et attisa soudainement l'attention de Sloan. Sa première phrase lui parut absolument énigmatique et il s'apprêtait à la mettre sur le compte d'un autre caprice lorsque l'enfant enchaîna presque immédiatement à l'adresse du Dr Foster. Voilà qu'il se mettait à l'agresser et à le supplier. Les yeux écarquillés, Sloan resta silencieux à contempler les deux individus, essayant de comprendre ce qui se tramait réellement entre eux. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas lui dire ? Est-ce que Nathan espérait encore que la vérité puisse être cachée aux yeux de son professeur et de sa mère ? Parce que oui, Sloan était encore bien loin de s'imaginer que la mère puisse être au courant des grandes facultés de son fils sans avoir mis l'école au courant. Enfin, Nathan se mit définitivement en position de bouderie et se mit à marmonner une rengaine qui parut absolument infantile et dérisoire pour le professeur. S'éclaircissant la voix, Sloan prit alors la parole par dessus celle de Nathan, s'adressant exclusivement aux adultes, préférant ignorer son élève tant qu'il ferait preuve d'autant de mauvaise volonté. « Je ne souhaite pas vous retenir longtemps. Je tiens d'ailleurs à vous remercier tous les deux de votre présence, je sais qu'il n'est pas facile de répondre à un rendez-vous aussi soudain. Mais soyez sûrs que mon propos est important. » Il posa son regard sur la mère et continua. « Il concerne votre fille, madame. J'ai sous la main ses derniers résultats scolaires qui sont loin d'être mauvais. Ils m'ont même épaté ! Votre fils est brillant, largement au dessus de ses petits copains, si vous voulez jeter un coup d'œil. » Il se leva et tandis la copie excellente de Nathan à sa mère. Restant debout, il s'adressa alors à Foster. « Dr, j'ai cru comprendre que Nathan était passé par votre bureau il y a quelques semaines, peut-être pourriez-vous confirmer ma découverte. » Il jeta alors un coup d'œil soucieux vers le petit garçon et ajouta. « Il prétend avoir tricher mais c'est impossible. J'ai réellement la conviction que Nathan peut aller loin, très loin. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyVen 26 Mar 2010 - 21:43

    Le médecin n’était pas très sûr de savoir pourquoi il était là. La seule raison était sans doute le fait qu’un élève soit malade et comme Anton est rattaché à l’école en temps que médecin, c’était à lui de venir. Seulement, en voyant Lily dans le couloir, il comprit que ça concernait Nathan et que donc ils avaient tout les deux rendez-vous à propos du fils de la jeune femme. Saluant sa collègue, ils avancèrent vers la classe où ils étaient convoqués et Anton fit un signe pour saluer le professeur et il alla s’installer à une place. Se demandant encore pourquoi il était là, il écouta avec attention Sloan et Nathan. Quand ce dernier le regarda, Anton fut surprit du regard qu’il lui donnait. Apparemment, il n’était pas du tout enclin à être gentil et agréable comme durant la visite médicale. En même temps avec ce qui s’était passé au café par la suite, Anton pouvait comprendre que ça n’allait pas, mais tout de même. Ce regard n’était pas bon signe pour Anton et quand il entendit les propos du petit garçon, il comprit alors très bien où il voulait en venir. Fronçant les sourcils, il reste sérieux et attendit de savoir ce que Sloan voulait exactement. Il savait aussi que Lily comprendrait et Anton avait fait une promesse au petit garçon. Pourtant, il lui avait aussi dit que si le professeur de Nathan s’en rendait compte, il lui dirait la vérité, mais là d’un coup, il n’en avait plus très envie. Le médecin n’avait pas entendu ce que le petit garçon avait dit, alors il reposa son attention sur le professeur qui décida donc d’expliquer la convocation des deux autres adultes. Ecoutant avec attention, il comprit donc qu’en effet il avait comprit que Nathan avait des facilités. Laissant Sloan parler avec Lily d’abord, le médecin regard vers le jeune élève et le vit qui ne semblait pas du tout enclin à coopérer. Seulement la réaction du petit mettait Anton donc une position difficile. Nathan lui avait expliqué que Lily n’avait pas dit qu’il avait des facilités volontairement, donc il ne savait pas si elle le protègerait ou pas, mais lui le ferait. Pourquoi ? Envers Lily. En se taisant, il pensait bien faire et surtout que Lily apprécierait le fait que Nathan reste dans sa classe et donc qu’il n’ait pas de problème et qu’il puisse rester avec ses amis. C’était aussi le souhait de Nathan, ce dernier le lui avait dit durant les tests qu’il lui avait fait passer. Voyant finalement le professeur se lever, le médecin tourna la tête vers lui et le regarda. Ce dernier lui parla et Anton écouta avec attention. Confirmer ? Non, il ne le ferait pas et cette décision serait sans aucun doute irrévocable pour Anton.

    Durant l’entretien que j’ai eu avec Nathan, il n’y a rien eu de bien important à retenir.

    Anton se devait d’être claire et surtout crédible. Mais pour ça, il devait aussi faire comprendre à Nathan qu’il ne devait pas être étonne du fait qu’il prenne sa défense et qu’il cache la vérité.

    Sa santé est bonne, à part son asthme bien sûr. Pour les tests écrits que je lui ai fait passer, il a tout fait. Il a changé les consignes, les mettant comme il le souhaitait, mais rien à signaler de plus qu’un élève de son âge.

    Regardant le petit garçon, ce dernier semblait écouter alors avec attention ce que les adultes disaient de lui.

    Si vous voulez, je peux lui faire passer d’autres tests. A partir de là je verrais si vos doutes sont fondés ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyJeu 1 Avr 2010 - 19:02

    Lily s'en était douté.
    Le professeur de Nathan souhaitait lui parler quant aux facilités que ce dernier posséder à l'école. Elle aurait dû prendre les devants, elle aurait dû avouer la vérité au professeur de suite lors de l'arrivée de son fils dans cette école. Finalement, Lily n'aurait pas dû approuver et respecter la demande de son fils qui était de ne rien révéler de ses facultés aux autres. Quelle idiote elle faisait maintenant, le professeur ne semblait pas dupe en plus ; ce qui devait être un secret n'en serait plus un pour très longtemps apparemment.
    Seulement, alors qu'elle continuait de s'en vouloir comme pas possible d'avoir caché la vérité au professeur, Lily fut on ne peut plus étonnée d'entendre Anton prendre clairement la défense de Nathan en mentant en tentant de sauver les apparences quant au travail de Nate et aux examens qu'il lui avait fait passer quelques jours plus tôt. Tournant vivement la tête vers l'homme, elle ne comprit pas de suite ce qui se passait en ce moment. Les deux étaient de mèche ou quoi ?! Ça y ressemblait bien, oui.

    « Qu'est-ce... »

    Lily n'y comprenait plus rien du tout. Ne sachant plus vraiment ce qu'elle était censé faire maintenant que Anton couvrait son fils, Lily se sentit aussi bête que ses deux pieds. Merci les garçons tiens.

    « Mon fils va bien. Il peut arriver qu'il triche, sans doute. Mais quel enfant ne le fait pas entre-nous ? »

    Mentir. Voilà ce qu'elle avait décidée de faire maintenant, suivre Nathan et Anton sans réellement comprendre le pourquoi de leur comportement. Elle avait clairement décidé de suivre les deux autres dans leur délire mensonger complètement stupide.

    « Écoutez monsieur Weisel, je connais mon fils. Je suis certes déçue qu'il ait voulu jouer les surdoués en trichant mais sachez que mon fils est tout ce qu'il y a de plus normal. Pas de facilités. Pas à ma connaissance. »

    * Menteuse que tu es ! * se disait-elle. Elle avait honte de mentir, surtout à un professeur. Celui-ci avait beau sembler plus jeune qu'elle, Lily ne pouvait pas s'empêcher de se remémorer les années d'études qu'elle avait fait et le fait qu'elle n'avait jamais pu mentir à l'un de ses professeurs cela la rendant extrêmement mal à l'aise.


h.j: Pardonnez la courté de ce post, c'est pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptySam 3 Avr 2010 - 21:21

    Nathan n’aimait vraiment pas cette situation. Il aurait fuit avec envie si son courage le lui avait permis mais il savait pertinemment qu’il aurait des ennuis s’il se levait de sa chaise pour quitter en courant la salle de classe. Ni Lily ni son maître n’apprécierait et il ne voulait qu’aucun des deux ne lui court après. Tentant une fois encore de se faire passer pour un tricheur et donc de faire comprendre à son instituteur qu’il n’avait pas de facilité, le jeune Nathan fini par baisser les bras et les croisa sur la table, tout en enfouissant sa tête à l’intérieur. Il était fichu. Il le savait. Ecoutant Monsieur Weisel parler, il se mordit silencieusement l’intérieur de la joue afin d’être moins nerveux mais à vrai dire ça ne fonctionnait pas vraiment. Le jeune homme s’adressa à Lily et Nathan resta bien attentif, même s’il avait le visage caché et qu’il ne regardait pas ce qu’il se passait. Continuant à se mordre l’intérieur de la joue, Nate commençait véritablement à se faire mal et il arrêta quand il entendit Anton répondre. Se redressant alors, il regarda les trois adultes et garda le silence un moment. Il n’en revenait pas que le docteur Foster mente à son maître après ce qu’il lui avait fait subir. Son attention se porta alors sur sa mère et le petit garçon ne pu s’empêcher d’ouvrir grand la bouche, plus que surpris par les propos de la jeune femme. Là aussi il était plus très étonné. Lily mentait à son tour. Ca, jamais il n’y aurait cru. Mais à vrai dire Nathan ne se sentait pas vraiment bien à cet instant. Il se fichait pas mal de dire à son instituteur qu’il était un simple tricheur mais l’entendre de la bouche de Lily lui fit mal, même s’il savait très bien qu’elle faisait ça uniquement pour lui. Lily ne l’avait pas traité ouvertement de tricheur, cependant elle avait émis l’hypothèse qu’il ait triché et elle avait ajouté qu’elle été déçue. C’était faux, Nathan le savait mais sur le moment il se sentit honteux, oui honteux de se sentir comme un tricheur, alors qu’en fait il n’avait rien à se reprocher. Se levant alors d’un coup et faisant tomber par la même occasion sa chaise, il lança, criant.

    « Ouais vous entendez j’suis qu’un simple tricheur. J’ai juste voulu faire mon intéressant c’est tout. Alors maintenant j’veux plus qu’on me parle de facilité, j’en ai marre d’entendre ça, c’est pas vrai. Les gens se trompent, j’suis pas plus intelligent que les autres. J’veux pas, j’le suis pas, j’sais où ça va me mener, dans une école avec des enfants comme moi, j’ai pas envie de quitter mes copains, j’ai pas envie ».

    Et sans rien ajouter de plus le petit garçon traversa la pièce, ne regardant même pas les adultes qui se trouvaient avec lui. Ouvrant la porte de la salle de classe, il fit quelques pas avant de donner un coup de pieds dans le mur. Enervé, Nathan se laissa tomber contre le mur et se retrouva assis sur le sol. Il venait d’exploser et sans s’en rendre compte il s’était lui même trahi. Oui, il avait dit certaines choses qui allaient dans le sens de ce que son instituteur pensait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyVen 16 Avr 2010 - 13:51


En recevant les différentes réponses des deux adultes convoqués dans sa salle de classe, Sloan avait l'impression d'être la victime d'un jeu télévisé, de ceux où l'on piège les gens dans l'unique but de voir leurs réactions. En l'occurrence, l'australien aurait fait un très bon score car son expression si surprise et désorientée devait être comique à voir. Qu'est-ce que lui racontait le Dr Foster ? Une santé parfaite, l'absence totale de particularité chez Nathan … Sloan ne remettait pas du tout en question l'état de l'enfant ! Bien au contraire, il était en train de le valoriser et tenait à prouver à quel point il était exceptionnel. Entrouvrant la bouche de stupéfaction devant la déclaration absolument décevante du médecin, Sloan s'emprêtait à s'opposer et essayer de le raisonner mais il fut interrompu par la prise de parole de Madame Bowen. L'enseignant avait totalement fait abstraction de l'enfant à présent et c'était sans doute là sa plus grande erreur. En effet, les deux autres adultes de la pièce semblaient avoir tout à fait pris en considération Nathan, mieux encore, comprirent ses messages et y répondirent. Sloan fixait donc avec de grands yeux écarquillés la femme qui préférait faire passer son fils pour un tricheur plutôt qu'un surdoué. C'était surréaliste et pourtant, Sloan n'était pas prêt à abandonner la partie de cette façon. Il était certain de lui et des résultats qu'il avait tiré du jeune enfant : aucune tricherie n'avait été possible et plus loin encore que cet unique résultat, c'était les résultats brillants en globalité sur toute l'année de Nathan qui le poussait à tenir bon. D'ailleurs, ce dernier ne tarda pas à se manifester et piqua une nouvelle crise de nerfs, essayant une fois de plus de convaincre son enseignant qu'il n'était qu'un tricheur. Lorsqu'il se leva subitement et fonça à l'extérieur de la salle, Sloan se précipita mais pas pour rattraper l'enfant. Il voulait avant tout bloquer le passage à sa mère et profiter de la disparition provisoire de son fils pour lui faire comprendre du sérieux de la situation. En effet, de toute évidence, quelque chose se tramait dans cette pièce et à ses dépends. Il ignorait quoi, mais déjà qu'en temps normal Sloan n'appréciait pas les blagues, ça n'allait certainement pas passer avec lui. « J'ignore ce qui se passe en ce moment entre vous trois et de toute évidence ça ne me regarde pas. Néanmoins, et sauf votre respect, je pense que ce n'est pas une attitude correcte. Je ne vous ai pas convoqué par lubie, je ne suis pas le genre de personne à tirer la sonnette d'alarme à la moindre fumée. C'est du sérieux, je pense réellement que Nathan est un génie en herbe. Il doit accéder aux enseignements qui l'aideront à s'épanouir. Ce n'est pas à lui de prendre cette décision, il est beaucoup trop jeune. C'est à vous, madame, de prendre la responsabilité. Il pourrait être tout ce qu'il veut plus tard : astrophysicien, politicien, avocat, médecin comme le Dr Foster ... Ne gâchez pas ses chances dès aujourd'hui en cédant à ses caprices. » Il fixait le grand regard bleu de Madame Foster avec détermination et il espérait sincèrement que sa fermeté finirait par faire ouvrir les yeux à cette jeune mère, puisque de toute évidence il ne pouvait plus compte que sur lui-même, si on prenait en considération la façon dont le Dr Foster venait de l'abandonner.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte EmptyLun 26 Avr 2010 - 16:30

    A elle de prendre la responsabilité, il était marrant lui aussi. Lily avait on ne peut plus confiance des capacités intellectuelles de son enfant, mais seulement celui-ci ne voulait pas qu'on le traite différemment des autres, il voulait juste être un petit garçon tout ce qu'il y avait de plus normal. Ce que Lily jugeait de normal étant psychologue mais en qualité de mère, elle se disait aussi que le professeur du petit garçon avait raison, Nathan devait passer en classe supérieure. Mais une fois encore ce qu'en pensait Nate était primordial, et il refusait catégoriquement qu'on le fasse passer pour un gamin plus intelligent que la norme. C'était son choix, sa mère le respecterait donc jusqu'au bout, quitte à paraître totalement stupide face à un professeur. Ce n'est pas comme si cela pouvait lui porter préjudices par la suite après tout. Bien évidemment, si Nate commençait à montrer des signes d'un certain ennui en classe, là la décision de Lily serait irréfutable : il devrait sauter une classe qu'il le veuille ou non, mais pour l'instant tout allait pour le mieux.

    « Écoutez monsieur, mon fils sera peut-être physicien, politicien, ou je ne sais trop quoi d'autre si cela lui chante. Tout ce que je veux, c'est qu'il se sente bien dans sa peau, dans sa vie et actuellement c'est entièrement le cas. » Elle tourna son regard sur son fils celui-ci paraissant rassuré qu'elle le suive jusqu'au bout dans sa démarche. « Il ne me semble pas qu'il y est de réel problème en réalité. Nathan est un très bon élève, et je ne peux qu'en être fière. Les choses s'arrêteront là. »

    Dans ce qu'elle disait, on sentait bien qu'elle était en train de faire comprendre indirectement au professeur qu'en effet, Nate était un gamin surdoué, mais qu'en tout été de cause, elle refusait catégoriquement de lui faire passer une classe sous prétexte qu'il pourrait être plus tard un grand homme. N'importe quelle personne pourrait l'être en se donnant à 200 % en réalité. Alors que ce soit son fils ou un autre, cela importait finalement peu à Lily.

    « Il a dix ans, alors laissons-le vivre sa jeunesse en paix. »

    Après tout un enfant à cet âge aime rire et s'amuser et non pas passer une classe et donc devoir travailler toujours un peu plus. Voilà comment la brunette voyait les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Sacrée découverte Vide
Message(#) Sujet: Re: Sacrée découverte Sacrée découverte Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sacrée découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-