AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-54%
Le deal à ne pas rater :
Colle Pattex « Ni clou ni vis » – Tube 52 g à 2,95€
2.95 € 6.35 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] Vide
Message(#) Sujet: « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] EmptySam 6 Mar 2010 - 21:00

« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] V3p1yc
« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] 2ev9ehi
« Détente, Douceur & Duplicité »
With Skyless K. Runaway & Scott Matthews

► 01 Mars 2011. 15H43. Hammam, Miami, Floride, USA.

Maât et Scotty avaient décidé de se rendre au hammam de la ville pour "une après-midi détente" comme l'avait fait remarqué le jeune Blythe quelques jours auparavant.C'était un moment que le cuisinier avait attendu toute la semaine. Il était prêt à partir de "chez lui". Il n'avait pas encore pris l'habitude de se dire chez lui alors qu'il venait à peine d'emménager chez Maât. C'était une chose dont il n'aurait jamais rêvé et en même temps il était terrifié à l'idée que le présentateur le jette à nouveau et qu'il se retrouve à la rue. Il venait d'abandonner sa maison pour vivre le parfait amour avec lui. Il prit donc ces clefs et finit par sortir de la demeure des Blythe lorsque son téléphone sonna.

- Allô ?!
« Scott, c'est moi... » Répondit son homme.
- Tu peux pas venir, c'est ça ?
« En effet. Je suis désolé. »
- Mais on avait prévu ça depuis une semaine.
« Je sais. Tu m'en veux ? »
- Non. Mais je vais quand même y aller et ça sera de ta faute si je me fais draguer. Il rigola. Ca sera ta fête quand tu rentreras ! A ce soir. Je t'aime.
« Je t'aime aussi. »

Scotty se rendit donc au hammam de Miami, seul. Il entra dans le lieu et prit ses aises comme s'il était un habitué ce qui était particulièrement faux. C'était même la première fois qu'il mettait le pied ici. Il suivit donc de près les intrsuctions de la personne se tenant à l'accueil et se dirigea vers les vestiaires avant de se changer et de ne passer qu'une simple serviette autour de sa taille pour ensuite se rendre dans le véritable hammam. Endroit où il pourrait se détendre et passer un moment plein de douceur et de sérénité sans personne pour le déranger. Justement, là où il entra aucune femmes et aucun homme ne s'y trouvaient. Il allait donc être tranquille pour son "après-midi détente" en solitaire. Il s'adossa alors au mur, allongeant ses jambes sur le banc en mosaîques, bleutés dans tous les tons, et profita pleinement de cette sensation.

Une autre personne entra, le cuisinier n'y fit pas attention. Il était plongé dans ces pensées qui se tournaient vers Maât, sa famille et surtout son futur restaurant. Des idées lui venaient à l'esprit et il devait les garder bien au frais pour pouvoir les ressortir une fois chez lui. Il entendit à alors la voix d'un homme qui ne lui était pas inconnu et redressa son visage vers ce dernier.

- Skyless ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] Vide
Message(#) Sujet: Re: « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] EmptyDim 7 Mar 2010 - 18:42

« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] 007« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] Runbabyrun1 Nothing Happened I swear ...
____________________________________________

► 01 mars 2011. 13h00. Restaurant Français du centre ville, Miami, Floride, Usa.

    Skyless avait été convoqué par Mme. Carmichael, une riche donatrice de l'hôpital pour un soit disant dîner d'affaire au restaurant Français du coin de la rue principale de la ville de Miami. Le jeune gynécologue avait donc enfilé un costard digne de ce nom et avait rejoint la damoiselle déjà assit à une table et visiblement plus seul que convenu. Il la salua poliment.
    « Suis je en avance ? » Demanda t'il faussement étonné de voir si peu de compagnie.
    « Finalement je crains que l'on ne se retrouve seuls. Prenez place Monsieur Runaway, dînons à défaut de travailler puisque nous avons déjà une réservation pour ce midi. Ah moins que vous n'ayez d'autre chose plus intéressantes à faire, ce que je consoi parfaitement. » Elle réajusta sa jupe, un fin sourire carnassier et charmeur qu'elle lui adressa sans aucune retenue, avant de tendre la main en direction de la chaise vide en face d'elle.
    « Oh. Vraiment ? (il marqua une pause, prenant place sur la chaise avec un geste avisé) Tant pis pour eux, moi je ne rate jamais une occasion d'avoir un repas sympathique avec une belle et jeune demoiselle. » Il lui rendu son sourire, glissant la carte entre ces doigts pour la feuilleter.
    « Vous me flatter, j'ai quand même la quarantaine passer. » Rétorqua t'elle en riant comme une adolescente. Ce qui eu le don de l'agacer sévèrement. Si il s'attendait à ce genre de réaction enfantine, il serait aller complimenter une pom-pom girl à la sortie d'un match de football. Il fit tout de même profil bas feintant de trouver cela mignon, après le dîner il serait peut-être récompenser, qui sait ? ... « Alors parler moi un peu de vous Mme Carmacheal ? ». Et ce fut la dernière phrase correcte qu'il prononça en deux heures. Il avait l'oreille attentive mais il ne fallait tout de même pas pousser le bouchon trop loin ( maurice ! Arrow ) . Deux heures d'une tirade interminable qui lui valu plusieurs hochements de tête et d'épaules, survolé d'une pincée d'éclats de rire finement mimés, deux heures de dégustation de vin de France... Il avait déjà bien chaud quand trois heure moins le quart s'afficha sur l'horloge du restaurant. Il aurait préférer néanmoins que ce soit l'effet, non pas d'un abus d'alcool, mais bien d'un effort physique à deux. Il se redressa légèrement sur sa chaise pour soulager son dos douloureux et son acolyte s'arrêta enfin. « Si nous allions ailleurs, qu'en pensez vous ... » , « Merci mon dieu » « Je vous demande pardon ? » « Je disais volontiers », elle sourit satisfaite et se leva pour se rhabiller de son mince gilet de laine. Elle n'était pas si mal conservée selon lui. Il lui aurait bien proposer sa veste mais avec le froid dehors, il ne voulait pas payer les frais d'un docteur en plus d'un orthophoniste. Elle lui avait sacrément cassée les oreilles, mieux valait qu'elle se rattrape. « Vous fumez ? » Demanda t-elle en lui tendant un cigare colombien qu'il prit avec bonheur. C'était déjà un bon début, « Merci. Je vous rejoins dehors dans une minute. » Il la quitta quelques instants pour aller régler la note avant de la rejoindre comme convenu à l'extérieur. Madame Carmichael était accoudée contre le muret du Hammam d'à côté, son cigare à la main. Elle brandit un briquet, il se pencha, le sien fermement coincé entre ses lèvres.« désirez vous que je vous raccompagne ou avez vous déjà prévu une voiture ? », « Rentrer ( elle s'approcha de quelques pas) Déjà ? » , « Ah moins que vous n'ayez une autre idée derrière la tête. Je suis tout ouïe. »


► Hammam, 15h00, Miami


    Un ballet de fumée plus tard, il se retrouvait dans les quartiers privée du Hammam. « Vous savez que cette endroit est réservé, je ne dis jamais non à l'aventure mais de là à dévoiler mon intimité si facilement... Je suis loin d'être un gigolo madame.» ,« Mon mari travaille ici alors détendez vous, personne ne passe ici avant la fin du service ( elle regarda sa montre rapidement avant de commencer à déboutonner sa chemise) ce qui nous laisse trois bonne heure de libre. Vous pensez courir un marathon sexuel ? ». Il rit amusé, finalement la "petite vieille" avait de la classe c'était indéniable. Sacrément excitant. D'un air coquin, faussement miné, il ajouta : « Vous osez douter si ouvertement de mes capacités ? Je ne peut pas laisser l'affront impayé malheureusement, il va falloir que je vous punisse Madame.» Il appuya ses derniers mots d'une voix suaves avant de jouer de son talent le plus précieux.

    Tout ce serait parfaitement terminé et sa journée aurait finalement été un succès si le mari en question n'était pas arrivé à l'improviste. Forcément, finir par une course poursuite c'était pas franchement la meilleur des fins possibles dans son scénario mais quand on à pas d'autre choix ... Il entama donc au pas de course de retrouver une de ces fameuse "porte de secours" très prisées dans ce genre d'occasion mais n'eus pas le bonheur d'en trouver une. Foutue architecte d'Hamam floridien, si il venait à le croiser dans la rue celui-là, il était bon pour un tour au cimetière. Le jeune homme fût ainsi contraint de se jeter sur la première sortie qui se présentait à lui. Mieux valait se ridiculiser que d'affronter un HULK vert de rage xD.

    Les mains sur les genoux, légèrement vouté, Skyless tentait de reprendre une respiration normale mais une chaleur écrasante rendait sa tâche difficile. Quand il eu la bonne idée d'enfin lever les yeux pour regarder autour de lui, il ne fut pas déçu. Des corps de mâles à moitiés nus à perte de vue. Ah oui c'est vrai, il était dans un Hammam, quel imbécile ... Il s'écarta de la foule pour s'assoir et réfléchir à une seconde échappatoire. Un homme l'interrompu dans son élan GRRRR, « Monsieur, vous ne pouvez rester ici dans cette tenue ! ». Charmant mais un peu agaçant comme service d'accueil, encore une critique à rendre à l'administration. « Dite plutôt que vous rêver de me déshabiller et nous éviterons les formalités trop contraignante.»,« Et bien, si vous m'y obligé ... Je serais malheureusement forcé de le faire. Ou alors, de vous mettre à la porte. » La porte ? Dehors ? Hulk ? « Skyless ?», il se tourna lorsqu'une voix familière s'adressa à lui. « Mon sauveur. Voyez monsieur, je rejoins mon petit copain et je serais tout nu dans une seconde c'est promis ! Croix de bois, croix de fer, » Il marqua son coeur d'une croix imaginaire.« Si je mens je vous laisserais me fouetter le derrière.»

    Lorsque l'importuniste s'éloigna pour s'assoir un peu plus loin en face d'eux et les surveiller du coin de l'oeil, il prit place à côté de Scott et commença progressivement et lentement à se dévêtir. « Je savais que t'aimais exposer ton corps aux yeux des autres, mais de là à venir provoqué des érections dans les Hammam c'est pas sympa Scotty. Surtout que tu m'accuse d'avoir une mauvaise image de toi après... On n'aveugle pas les génies. Je t'avais justement cerné dès notre première rencontre.» Il se pencha pour lui chuchoter à l'oreille « Tête d'ange mais diable au corps. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] Vide
Message(#) Sujet: Re: « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] EmptyMar 9 Mar 2010 - 18:53

« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] V3p1yc
« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] 2ev9ehi
« Détente, Douceur & Duplicité »
With Skyless K. Runaway & Scott Matthews

- Monsieur, vous ne pouvez rester ici dans cette tenue !
- Dite plutôt que vous rêver de me déshabiller et nous éviterons les formalités trop contraignante. Scotty redressa son visage vers la source de cette voix qu'il connaissait.
- Et bien, si vous m'y obligé ... Je serais malheureusement forcé de le faire. Ou alors, de vous mettre à la porte.
- Skyless ?
- Mon sauveur. Voyez monsieur, je rejoins mon petit copain et je serais tout nu dans une seconde c'est promis ! Croix de bois, croix de fer, si je mens je vous laisserais me fouetter le derrière.

Le jeune Matthews eut un léger sourire au coin des lèvres en entendand le remix de Skyless face à cette expression qui était très connu. Au moins, on pouvait bien avouer qu'il l'avait remanié à sa manière et d'une façon plutot perverse. Le gynécologue n'avait donc pas changé. Scott retrouvait donc le même homme qu'il avait rencontré avant son coma dans un bar de la ville. Le cuisinier le regarda s'installer à ses côtés alors qu'il commençait déjà à se dévêtir lentement devant ses yeux et que le réceptioniste était enfin retourné à son travail. L'ancien comateux ne détourna pas le regard. Il était dans un hammam après tout, il y avait donc beaucoup d'hommes légèrement vêtu et ce n'était pas un déshabillage qui allait le mettre dans tous ses états surtout que maintenant il n'était plus célibataire. De plus, regarder ne voulait pas dire tromper. Il pouvait apprécier la vue mais rester neutre et impassible face à cette situation.

- Je savais que t'aimais exposer ton corps aux yeux des autres, mais de là à venir provoqué des érections dans les Hammam c'est pas sympa Scotty. Surtout que tu m'accuse d'avoir une mauvaise image de toi après... On n'aveugle pas les génies. Je t'avais justement cerné dès notre première rencontre. Sky se rapprocha de lui. Mais que voulait-il ? Tête d'ange mais diable au corps.
- Peut-être. Mais plus avec toi. Rétorqua-t-il en le repoussant d'une manière totalement naturelle comme si la nuit que les deux hommes avaient passé ensemble, un an et quelques mois plus tôt, ne signifiait plus rien pour Scotty. Justement, cela ne voulait plus rien dire pour lui. C'était du passé et un grand moment de faiblesse affective. Il était dans une phase assez difficile voire dépressive. Maât l'avait quitté et il s'en remettait à sa manière bien que cela ne l'ait jamais aidé de coucher à droite et à gauche. Cependant, aujourd'hui tous ces problèmes étaient finis. Le cuisinier était de nouveau avec l'homme qu'il aimait et ils habitaient désormais ensemble. Leur relation avait fait un grand pas et Scott en était le plus heureux puisqu'il prenait son couple actuel comme le plus sérieux qu'il n'ait jamais eut de sa vie. Et je tiens à mettre les choses au clair vu ton comportement. Toi et moi, ça n'arrivera plus. C'était juste un petit égarrement de ma part et aujourd'hui, je ne suis plus perdu. Alors, évite ce genre de... Rapprochement trop... Démonstratif, à mon goût, pour deux hommes qui ne se connaissent pas vraiment mais qui ont quand même couché ensemble. Surtout que je ne suis plus seul et que ça pourrait faire tâche si on me voyait si proche d'un autre que Maât.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] Vide
Message(#) Sujet: Re: « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] « Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

« Détente, Douceur & Duplicité. » [Skyless K. R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-