AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyDim 28 Fév 2010 - 10:30

─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vwpywx ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> 25j81vk

    C'était ce pour quoi il était venu ici. Il avait appris où Lily était partie parce qu'il avait employé un privé pour la faire suivre. Un peu excessif comme comportement? Peut-être oui mais il voulait retrouver son fils à tout prix, et c en'est pas l'argent qui manquait pour ça. Mais celà faisait maintenant une semaine qu'il avait débarqué à Ocean Grove, le moment fatidique de se confronter à la réaction de son ex-femme qui ne devait pas soupsçonner une seconde sa présence ici. Il s'était donc levé ce matin là avec une certaine appréhension, snetiment assez nouveau pour lui, lui à qui tout souriait presque toujours. Il n'avait même pas eut faim pour une fois, et il vallait peut-être mieux ne rien manger en effet, même s'il ne se priva pas d'un petit verre de whisky, pour se donner du courage.
    Une fois qu'il eut estimé que le temps était venu, il quittait son salon, encore bien vide si ce n'est pour le canapé et la télé à écran plat géante posée à même le sol pour retourner dans sa chambre se changer, il n'allait pas se pointer en pyjama quand même. Bref. Il troqua sa tenue pour une plus convenable. Il enfila un jean, une chemise blanche dont les permiers boutons restaient ouverts. Le climat de la Floride avait celà de merveilleux, on a quasiment jamais besoin de vestes ou de couches superflues de vêtements. Il s'était bien sûr douché auparavant, même rasé, ce qu'il n'avait pas fait depuis son arrivée, pas le temps ni l'envie en fait. Une main passée dans les cheveux devant sa glace, il quitta la salle de bains et descendit dans le salon, attrapant son porte-feuille et ses lunettes de soleil posées sur un carton.

    En quittant sa maison, il observa les alentours. Elle avait eut bon goût, le quartier semblait très calme, chaleureux, un peu à l'image qu'on se fait des petites villes où tout le monde se connait et où jamais rien d'exceptionnel ne se produit. mais il sentait tout de même qu'un truc clochait. Mais quoi, il ne saurait le dire encore. Il n'était là que depuis trop peu de temps pour pouvoir se faire une bonne idée de ce qui le dérangeait ici. Mais de toute manière, aujourd'hui il ne voulait pas se soucier de tout ça, ce qui importait c'était d'aller la voir. Vu l'heure, Nathan serait à l'école, tant mieux, il voulait parler à son ex seul à seule d'abord. Elle se chagerait déjà de lui dire que son père était en ville, il la connaissait bien pour savoir prédire les faits et gestes de Lily.
    Sur le peu de mètres qui le séparait de la dites maison, il se demandait quoi dire, comment aborder ce moment là. Le divorce n'était effectif que depuis deux trois mois entre eux, c'était encore frais, et douloureux. Bien sûr il avait causé beaucoup de tords à sa femme et à son fils, en jouant les mecs de base, éprouvant le besoin d'aller voir ailleurs, mais toujours est-il qu'il aimait sa femme, sincérement, c'était même là l'occasion de lui avouer, si elle le laissait faire bien sûr, une chose qu'elle ignorait à leur sujet. Plus il se rapprochait, plus il était incertain. Devait-il le faire ou pas? Attendre qu'ils se croisent par hasard au détour d'un trottoir? Non, non, il devait le faire, pour elle, pour Nathan, mais surtout pour lui. Se donner une chance de tout lui dire, de rattraper au possible ses erreurs. Il arriva sous le porche de la maison, après avoir grimpé les marches et toqua donc à la porte. Mains dans les poches, il attendait qu'elle vienne lui ouvrir. Quand il entendit le cliquetis de la porte qui s'ouvre, il releva la tête et l'aperçu, toujours aussi radieuse
    .

    « Bonjour Lily. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyDim 28 Fév 2010 - 12:18

─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Lily10
─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Jihpaw10
« Come home » Lily&Thomas



•••

    Aujourd'hui Lily ne travaillait pas, la raison ; elle avait demandée à prendre un jour de congé pour raisons personnelles. A vrai dire, durant la nuit, Nate avait encore fait une crise d'asthme due à l'angoisse, ce n'était bien entendu pas la première qu'il en faisait seulement celle-ci avait été plus forte que les autres, tout du moins assez forte pour que Lily et son fils partagent le même lit durant la nuit. Lily n'avait ainsi, pas dormi du tout de la nuit préférant mille fois veiller sur son petit garçon et vérifier qu'il dorme correctement plutôt que de profiter des bras de Morphée. Lorsqu'il avait été l'heure d'emmener Nathan à l'école, la brunette avait préférée prévenir la maîtresse de son petit garçon quant à ce qu'il s'était produit durant la nuit.
    Une fois cela fait, elle était rentrée. Certes Lily aurait finalement pu se rendre au travail, mais la vérité était telle qu'elle n'avait pas du tout la tête à s'occuper des problèmes de ses patients aujourd'hui, elle-même en ayant assez. Tout ce qui se passait avec Anton était compliqué et elle n'avait pas osée le revoir à l'hôpital après leur...dérapage sur la plage. Dérapage qui heureusement n'avait pas eu son point d'honneur, sinon là Lily se serait sentie encore plus mal qu'elle ne pouvait déjà l'être en repensant à cette histoire.
    Chez elle, Lily tournait en rond. Ah, elle ne voulait pas aller travailler mais quant il s'agissait de savoir quoi faire de ses dix doigts, c'était une autre affaire. Regardant autour d'elle, Lily se rendit compte qu'elle ne savait pas, mais alors vraiment pas quoi faire de sa peau. Elle décida alors de se prendre un bain, d'accord elle avait déjà prit une douche ce matin mais au fond, un bon bain chaud ne pourrait que la détendre et lui faire oublier tout ces petits tracas, qui n'étaient pas si petits que ça soit dit en passant, bref.
    L'eau mousseuse bien chaude -presque bouillante, de la musique spéciale détente, et une odeur de vanille qui parfumait toute la pièce grâce à un seul bâton d'encens. L'ambiance parfaite. Le meilleur moyen de se décontracter une bonne fois pour toute. Ce soir, Lily aurait le plaisir de voir son petit garçon -en espérant que celui-ci aille mieux- avec le sourire, elle pourrait ainsi profiter de sa présence, peut-être même discuter avec lui de comment il supportait ou non les choses quant à la nouvelle situation loin de son père même si elle avait déjà une maigre idée sur la chose.

    C'est une petite heure plus tard que Lily sortie de la salle de bain, détendue, habillée d'une robe noire qui lui allait vraiment très bien, qui malgré son décolleté ne lui donnait pas du tout un air de femme prête à séduire, non...ça lui allait juste très bien. Les cheveux détachés elle les avaient laissé bouclés pour une fois ne pensant pas qu'il était nécessaire qu'elle les lisse aujourd'hui sachant qu'elle ne comptait pas sortir si ce n'était pour aller chercher son fils à l'école.
    Soudain, alors qu'elle se trouvait dans le salon en train de bouquiner un roman à l'eau de rose (elle adorait cela malgré le pathétique de ses romans) Lily entendit qu'on toquait à sa porte. Qui pouvait-ce bien être ? Lily avait prévenue la baby-sitter qu'elle s'occuperait de Nate aujourd'hui, et puis elle ne connaissait personne si ce n'était Anton qui à l'heure actuelle était sans aucun doute en train de travailler.
    Elle se leva alors étonnée et se rendit à la porte toujours aussi interrogative sur l'identité de la personne qui se trouvait sur le perron. Le choc fut-elle que Lily cru rêver en voyant qui se tenait devant elle en ce moment. Que faisait-il ici ? Pourquoi maintenant ?
    Il ne fallut que quelques secondes à la brunette pour se remémorer le coup de téléphone qu'ils avaient eu plusieurs jours avant ; Thomas lui disant qu'il comptait bien récupérer son fils. La colère remonta aussitôt chez la brunette qui se demanda si elle fairait encore mieux de claquer la porte au nez de l'homme ou de lui mettre une gifle tout de suite.


    « Tu n'auras pas Nathan. Tu peux rentrer à New-York tout de suite Tom. »

    Pas de 'Thomas', mais son simple diminutif, elle l'avait toujours appelé comme cela exceptée lorsqu'elle et lui s'engueulaient. Et là, même si le temps tournait doucement à l'orage dans l'esprit de Lily, elle n'était pas encore arrivée au point culminent de la dispute, pas deux secondes après son arrivée en tout cas. Se reculant alors, elle le laissa passer pour qu'il rentre, ce qui était totalement en contradiction avec ce qu'elle pensait intérieurement. Le voyant fermer la porte derrière lui, Lily déglutit alors ne pensant pas que revoir son ex-mari pourrait la mettre dans un tel état de contradictions permanents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 11:47

    Bien sûr Thomas se disait bien qu'il devait être la dernière personne que Loly aurait envie de voir, aujourd'hui comme tout autre jour, mais il ne voulait surtout pas qu'elle tombe sur lui par hasard, sans qu'il le sache et qu'elle parte une nouvelle fois comme ça, avec Nate. Perdre leur trace serait pour lui in désastre. Oui, il avait fait une bêtise, stupide et blessante, mais Nathan restait son fils, et même si maintenant lui et Lily n'étaient plus aux yeux de la loi mari et femme et qu'elle avait eut la gros de sa garde, il ne pouvait pas envisager sa vie sans son fils dans celle-ci, or c'était pourtant bien ce que semblait penser Lily. Qu'en déménageant dans un autre état le petit finirait par oublier son père et que ce dernier comprendrait le message. Mais il n'allait pas se laisser faire comme ça. Il était un être humain, perfectible, il voulait faire son repentir, mais si personne ne l'entendait, celà resterait infaisable, et il n'était pas dans son caractère de rester ainsi sur la touche sans au moins avoir eu son mot à dire.
    Il s'était donc préparé à ne pas recevoir un acceuil chaleureux, des reproches semblaient plus probables. Mais il n'allait pas se démonter si facilement, même si Lily avait toujours eu le don extraordinaire de pouvoir le faire changer d'avis sur une chose en l'amadouant du regard. Mais cette fois-ci, il devait, absolument, faire entendre ce qu'il avait à dire, tant pis si pour celà il devrait hausser la voix et se faire voir de tout le quartier, mais elle écouterait. Coûte que coûte. Et comme il l'avait donc prévu, quand la porte s'ouvrit, son ex-femme monta sur ses grands chevaux, lui balançan tà la figure qu'il n'aurait jamais son fils et que par conséquent, il ferait tout aussi bien de renter tout de suite à New York. Il ne se dégonfla pas, et puis le fait qu'elle s'écarte de la porte pour le laisser entrer témoignait bien qu'au fond, elle ne voulait pas le voir se barrer sur le champ.


    « Moi aussi je suis ravi de te revoir. Et je t'en prie ne parle pas de notre fils comme d'un caprice. »

    Il franchit le seuil de la porte et referma celle-ci derrière lui. Elle était toujours aussi belle, aussi passionnée, et cette robe lui rapellait bien des souvenirs. Il se permit une seconde à la dévorer du regard avant d'en revenir à ce pour quoi il était venue la voir.

    « Tu as toutes les raisons de m'en vouloir, je le sais, je ne dis pas le contraire, mais on est des adulets pas vrai? Alors laisse-moi au moins pour une fois la chance de m'expliquer. J'en demande peut-être beaucoup, mais je crois qu'au nom de tout ce qu'on a vécu ensemble tu peux bien m'accorder deux minutes non? »

    C'était peut-être un peu direct comme approche, mais il préférait tout de suite jouer cartes sur table avec elle, il se doutait qu'il n'y avait que comme ça qu'elle consentirait à l'écouter. Il attendait donc de voir ce qu'elle déciderait, elle pouvait tout aussi bien le jeter dehors après réflexion, mais il espérait qu'au moins il aurait le temps avant ça de lui dire combien il regrettait ce qui s'était passé entre eux, d'avoir bêtement tout gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 18:28

    Son ironie déplu totalement à la brunette qui ne se cacha pas pour le lui montrer d'un simple regard. Et le fait qu'il ose lui dire qu'elle était en train de prendre Nate comme un caprice ne plu pas plus à la brunette qui se sentit à la fois bouillir de l'intérieur mais également très mal. Lui lançant alors un regard noir en le voyant fermer la porte derrière lui, Lily eut soudainement envie de lui sauter à la gorge. Qu'il ose encore une fois lui dire une telle horreur et ça irait vraiment très mal pour son matricule. Décidément, il avait du culot, rien que le fait de venir chez Lily, il avait un culot énorme mais la blâmer sur ce qu'elle pouvait dire de Nate, là il allait vraiment très loin.

    Elle eut envie de lui répondre mais n'en n'eut pas l'occasion car Thomas reprit aussitôt la parole, décidément, il faisait réellement tout pour l'agacer présentement, et il y parvenait merveilleusement bien. Crétin. Fulminant comme pas possible en elle, Lily croisa les bras qu'elle vint coller contre sa poitrine, là elle se retenait, se disant qu'elle ferait encore mieux d'écouter ce qu'il avait à dire comme cela, plus vite il l'aurait dit, plus vite il serait parti d'ici. Lily n'avait pas réellement envie de le voir en ce moment, même si c'était vrai ; il lui manquait. D'un autre côté, on efface pas dix ans de sa vie comme ça.


    « Pardon ?! »

    Là oui, elle était décidément hors d'elle. Il allait beaucoup trop loin pour la brunette là.

    « Tu me demandes de te laisser la possibilité de t'expliquer ? Mais t'expliquer de quoi Tom hein, de quoi au juste ? Du fait que tu m'as trompé pendant des mois, certainement même des années ?! Que je t'aimai comme une folle pour me rendre compte au bout de plus de dix ans de mariage que celui-ci n'était finalement basé sur des mensonges venant de toi ? Est-ce que tu te rends compte de ce que je vis moi depuis des mois ?!! Bien-sûr que non, il n'y a toujours que toi et toi seul qui compte ! »

    Étant hors d'elle, Lily laissait aller la colère qui la hantait depuis des semaines maintenant, une colère qui n'avait jusqu'alors pas pu s'extérioriser car personne si ce n'était Thomas ne méritait de subir cette fameuse colère. Les yeux légèrement rouges indiquaient alors que les larmes ne tarderaient pas à faire leur apparition si elle ne se contrôlait pas à temps. Soufflant alors, elle se retourna pour que l'homme ne la voit pas se passer une main sous ses yeux essayant d'éviter les dégâts. Elle en pleurait de colère maintenant, félicitations Thomas. Se tournant alors de nouveau pour faire face à l'homme, Lily le regarda dans les yeux et vit quelque chose qui l'avait toujours mit au plus mal ; son regard, car ses yeux ne mentaient jamais contrairement à lui.

    « Pourquoi est-ce que tu es là au juste ? Si ce n'est pour je cite 't'excuser' ? Je ne crois en rien à ta bonne volonté à venir t'excuser Tom. Tu n'imagines même pas à quel point Nathan est furieux contre toi. »

    Mais il lui manquait aussi terriblement, et ça, Lily hésitait à le lui avouer à vrai dire, seulement c'était son fils aussi et Lily ne pouvait pas faire abstraction de cette information là.

    « Seulement tu lui manques aussi énormément. »

    Soupirant alors, la brunette baissa la tête et s'autorisa à fermer les yeux un court instant essayant toujours de se contenir et de ne pas littéralement craquer devant celui qui aujourd'hui était son ex-mari. Celui qu'elle avait durant longtemps dit comme l'homme de sa vie. Celui pour lequel elle aurait été capable de donner sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 18:54

    Si Thomas manquait pour l'heure curellement de tact c'était parce que dans sa famille, faire ce genre de choses, parler, exprimer ses sentiments n'était pas une chose qu'on faisait. Son père criait oui, lui reprochait sans cesse de le décevoir, de n'être qu'un râté, que sa mère n'était qu'une idiote. Alors exprimer des regrets, s'excuser et parler de ce qu'il ressentait, et la manière d'aborder tout ça, il improvisait. Il n'y avait pas à ce qu'il sache un de ces bouquins bien utile les "X pour les crétins", qui traiterait de la façon de ne pas rendre son ex-femme verte de rage quand on débarque devant sa porte après un divorce houleux et une aventure extra-conjugale.
    Il ne s'était bien sûr jamais attendu à ce qu'elle lui saute dans les bras, l'acceuillir à bras ouverts en faisant comme si de rien ne s'était passé. Il n'était pas idiot, il avait simplement espéré qu'elle soit pour une fois un peu plus conciliante avec lui et qu'elle lui donne au moins une chance de parler, de faire ce mea culpa, alors que pour lui c'était si difficile, avec son passé douloureux. Il ne se donnait pas d'excuses, il avait joué avec le feu et s'était brûlé les ailes, mais celà ne l'empêchait pas de rester un être humain, sensible et capable d'aimer.


    « De tout un tas de choses mais si tu me donnais une minute pour le faire au lieu de me hurler tout de suite dessus ça serait déjà un peu plus constructif que ça. Je sais ce que je t'ai fais, mais je ne te permets pas de dire ça, je me rends compte de ce que tu vis, car même si tu penses ça impossible, moi aussi je souffre de tout ça, de t'avoir fait du mal, à toi et Nathan, et si j'avais réellement penser à moi à longueur de temps, je ne crois pas que tu m'aurais épousé. Alors pour une fois, essaye de ne pas me donner tout de suite le mauvais rôle. »

    Il s'y prenait mal, et il voyait bien qu'elle fulminait devant le fait qu'il soit là, dans sa maison, à venir chercher à s'expliquer. Mais il voulait réellement qu'elle l'écoute. Alors il devait ronger son frein, essayer de lui dire réellement ce qu'il voulait lui faire entendre, quitte à avoir l'air de passer pour un idiot pour de bon.

    « Nahtan me manque aussi pourquoi sinon crois-tu que je sois venu ici? Je suis sincère quand je te dis que je m'en veux pour tout ça, que je veux être honnête avec toi maintenant parce que je n'ai pas su l'être dans le passé. Je t'aime, je t'ai toujours aimé. »

    Il la regardait dans les yeux, pour bien qu'elle voit qu'il ne mentait pas, qu'il lui parlait à coeur ouvert de ce qu'il ressentait. Il n'aimait pas la voir dans un tel état, mais pour leur bien à tous les deux, il fallait qu'il termine ce pour quoi il était venu, sans celà oui, il pourrait tout aussi bien en effet rentrer directement à New York.

    « Je t'ai trompé, j'étais le pire des salauds sur ce point je sais, mais ça ne m'a jamais empêcher d'être amoureux de toi. J'ai pas envie de m'inventer des excuses toutes aussi minables les unes que les autres pour justifier ce que je t'ai fais, c'est arrivé, c'est tout. Si je pouvais trouveer une machine à remonter le temps pour ne pas que ça arrive, pour ne pas te perdre toi et notre fils je le ferais sur le champ. Mais toi et moi on sait que ce genre de truc n'existe pas. Ce qui est concret en revanche c'est ce qu'on a vécu ensemble. Merde Lily... Tu as été la femme la plus importante dans ma vie, tu as été celle qui... Non, à quoi ça sert que je te dise ça tu ne me croiras pas de toute façon hein? Qui a mentit, mentira. Je m'excuse de t'avoir fait perdre ton temps, je ferais mieux d'y aller. Tu diras à Nathan que son père l'aime. »

    La résignation se lisait sur son visage. Elle ne lui pardonnerait sûrement jamais, et même si en matière d'affaires il était un battant, déterminé et têtu, qui ne baissait pas les bras, mais si elle voulait le voir définitivement hors de sa vie, il s'y résoudrait. Il aurait mal, vraiment mal, mais si c'était pour leur bien à tous les deux, à elle et Nathan, alors il repartirait le coeur brisé, mais au moins il aurait essayé. Il baissa la tête, se grattant l'arrière du crâne, visiblement mal à l'aise, ce qui pour lui qui parraissait toujours si sûr de lui était nouveau, et tourna les talons, avançant vers la porte pour sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 19:18

    L'entendre lui dire qu'il l'aimait fit extrêmement mal à Lily car elle aussi l'aimait, seulement elle ne pouvait pas passer outre ce qu'il lui avait fait. Tout de même, il ne fallait pas oublier le fait qu'il l'avait clairement trompé, et plus d'une fois. Mais d'un autre côté, il semblait tellement...sincère pour le coup que la brunette ne savait plus du tout où donner de la tête, qu'était-elle censée dire, censée faire, Lily n'en savait rien et cela la perturbait totalement, la situation lui échappait et la brunette n'aimait pas ne pas avoir le contrôle sur les choses.
    Puis, lorsqu'ils en vinrent à parler de Nathan, Lily se sentit réellement mal car au fond, elle se sentait entièrement responsable -il fallait aussi dire qu'elle l'était d'un certain côté- de la séparation entre les deux hommes. Baissant alors la tête, Lily l'entendit soudainement s'excuser et lui dire qu'il ferait encore mieux de la laisser seule maintenant. Non mais que croyait-il, qu'il allait s'en sortir de la sorte ? Certainement pas, maintenant qu'il était là, il allait y rester jusqu'à ce qu'ils aient sérieusement parlés, ils en avaient grandement besoin en fait.


    « Tom...attends. »

    Elle le vit se raviser en se retournant vers elle ce qui eut pour effet de soulager la brunette, il acceptait encore la discussion à première vue. Une bonne nouvelle. Ou pas. Ça, ils le verraient bien en 'discutant', s'ils y parvenaient.

    « Je...tu veux bien venir avec moi s'il te plait ? »

    Il la vit lui faire un signe positif de la tête alors elle se dirigea vers l'escalier qui menait à l'étage ; vérifiant s'il la suivait bien. Il le faisait. Tant mieux, elle avait quelque chose à lui montrer, quelque chose que si Nathan apprenait, Lily en prendrait sacrément pour son grade, et elle ne l'aurait finalement peut-être pas volé. Une fois à l'étage, Lily mena son ex-mari dans la chambre de leur petit garçon de dix ans et alla chercher quelque chose dans la table de chevet du petit garçon. Heureusement qu'il n'était pas là sinon il tuerait sa mère pour ce qu'elle s'apprêtait à faire. Sortant une photo, elle se tourna vers son ex-mari qui jusque là s'était contenté de la regarder faire. Lui tendant la photo, celle-ci représentait Nathan et Thomas l'un contre l'autre allongés dans l'herbe. Cette photo avait été prise lors d'une journée pic-nique à Central Parc.

    « Il dort avec. Ou tout du moins s'endort avec. Je lui retire toutes les nuits question qu'il ne la fripe pas trop durant la nuit. »

    Lily voulait par cela faire comprendre à son ex-mari que Nate pensait énormément à son père, dès qu'il le pouvait, c'est-à-dire les trois quart du temps en fait. Lily en avait légèrement parlé avec son fils, mais bon, il était assez réservé sur ce sujet, et la brunette savait qu'il était mal depuis sa séparation d'avec son papa. Quoi de plus normal pour un enfant de dix ans. Le petit devait se sentir tellement désorienté aussi...par leur faute au bout du compte.

    « Il y a quelque semaines, il m'a demandé s'il pouvait t'écrire, parce qu'il n'avait pas le courage de t'appeler. Il est comme toi Thomas, il a du mal à s'exprimer sur ce qu'il ressent vraiment tu sais. »

    Elle croisa rapidement le regard de son ex-mari, il semblait complètement perdu pour le coup, et Lily comprenait bien pourquoi, voilà des semaines qu'il n'avait pas vu son petit garçon, il avait ainsi de quoi être mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 21:00

    Il l'était, sincère, il pensait chacun des mots qu'il venait de lui dire. Il avait fait la plus grosse erreur de sa vie en la trompant, il le savait, il l'avait su dès le départ, mais on a parfois beau savoir qu'à trop regarder la flamme on va y perdre la vue mais on ne peut se détacher si facilement de ce spectacle, de cette addiction visuelle. Il savait que ce qu'il lui disait devait lui toucher, à nouveau lui faire du mal mais il fallait absolument qu'il lui dise ce qu'il avait depuis si longtemps sur le coeur.
    Ils étaient tous les deux responsable pour le mal que subissait Nate. Ils étaient deux lors de sa conception, deux lors de sa naissance, et encore deux à se déchirer, mais ces derniers temps c'est vrai, Lily avait pris le dessus, un juge lui avait donné la garde majoritaire du garçon, à son grand regret. Son mode de vie assez nomade n'avait pas joué en sa faveur, et une femme psychologue c'était sûrement bien plus logique dans ces cas là. Mais bref.

    Il s'apprêtait à partir quand Lily lui intima d'attendre. Il se retourna donc, consentant à l'écouter, espérant qu'elle n'allait pas en remettre une couche avant de le foutre dehors sans plus de ménagement. Mais ce n'est pas ce qu'elle fit. Elle lui demanda de la suivre, demande à laquelle il acquiessa et la suivit donc, montant à sa suite à l'étage. Il se demandait ce qu'elle pouvait bien vouloir lui montrer, il espérait que ce n'était pas sa propre chambre, il le prendrait assez mal, surtout s'il y détectait des traces évidentes d'un autre homme dans celle-ci. Oui il avait fait une erreur, mais il était toujours aussi possessif avec elle, et ça, il le prendrait mal. Mais il savait que Lily n'avait rien d'une sadique. Confirmation faite quand ils arrivèrent dans la chambre du garçon. Il attendait, osant à peine franchir le seuil de la porte pour entrer dans le nouveau sanctuaire de son fils.
    Thomas ne montrait que rarement ses émotions, il essayait toujours de rester au maximum maître de ses nerfs, il était romantique et attentionné, mais exprimer avec des mots, en se livrant vraiment, ce qu'il ressentait, c'était pour lui une épreuve insurmontable. Mais pourtant ce fut à présent lui qui sentait les larmes lui monter. Oui, Thomas, aussi grand et imposant, le mec viril qu'on ne soupsçonnait pas être capable de pleurer était parfaitement chanboulé par cette simple photo. Elle évoquait pour lui tellement de bons souvenirs. Cette journée dans Central Park, ils avaient profités d'une belle journée d'été pour sortirpic-niquer sur une des immenses pelouses du parc new-yorkais, passer un moment en famille, à rire et à s'amuser. Il paierait cher pour pouvoir à nouveau porter Nathan sur ses épaules, passer des moments privilégiés avec lui.
    Il avait compris le message. Il avait en effet craint que Nate lui en veuille, qu'il ne désire plus jamais vouloir le voir, renier son père pour le mal qu'il avait fait à sa mère. Il avait voulu lui écrire, il y a quelques semaines. Il sourit en entendant Lily le lui dire. Il passa une main sur son visage, tenant de l'autre la photo. Il croisa son regard un instant, avant d'avancer vers le lit du petit garçon et s'assit sur ce dernier, la photo toujours entre ses doigts.


    « J'ai été élevé comme ça. Mon père n'a jamais exprimé quoi que ce soit d'autre à mon égard que des reproches et des insultes. Parler de ses sentiments ne faisait pas partie des choses essentielles de sa conception de l'éducation d'un enfant. La seule à qui j'ai jamais réellement pu dire ce que je ressentais c'était toi. Je ne te l'ai jamais dis ou montrer mais....quand tu m'a annoncé que tu attendais Nathan, j'étais heureux, c'était une nouvelle formidable mais l'instant d'après j'ai paniqué. Et si je devenais avec lui comme mon père l'avait été avec moi? Si je n'arrivais pas à le prendre correctement dans mes bras, si j'allais réussir à être un bon père. Visiblement j'ai échoué, dans mon rôle de mari aussi tu me diras. »

    Il releva la tête vers Lily, les yeux commençant à rougir, après avoir pousser une sorte de soupir d'ironie. C'était presque risible, il devenait presque aussi émotif qu'une femme devant un film à l'eau de rose. Mais là il s'agissait de son fils, alors qu'on se foute de lui parce qu'il pleurait pour ça, c'était bien le cadet de ses soucis. Il passa son index sur la photo, caressant le visage de son fils et tendit la photo à son ex-femme pour qu'elle la reprenne.

    « Il me manque, énormément, et toi aussi. Même si je me doute que tu dois te dire que je l'ai cherché. Et tu as raison. Je te demande encore une fois pardon, pour tout ce que je t'ai fais. »

    Même si pour lui, dire ces choses là était difficile, il devait ses excuses à la jeune femme. Question d'honneur, même s'il se doutait ne plus en avoir réellement aux yeux de cette dernière après toute cette sombre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 21:30

    Voyant Thomas se laisser complètement aller en regardant la photo le représentant heureux avec leur fils, Lily se sentit mal, mal dans le sens où elle ne pouvait que s'en vouloir de l'avoir privé de Nate durant des semaines. Certes Thomas l'avait trompé mais cela ne le condamnait pas cependant à ne plus voir leur enfant, les deux garçons s'entendaient tellement bien, une relation père et fils étant certainement voulu par chaque famille. Le voyant alors les yeux rougis, la brunette eut du mal à avaler sa salive, rares étaient les fois où Lily avait pu voir son mar...ex-mari pleurer. Cela lui était déjà arrivé, mais vraiment très peu face à la brunette. Il avait son amour propre dirons nous, comme chacun. Seulement là, il semblait réellement bouleversé, certainement dû au fait que n'ayant pas vu son fils depuis un long moment l'homme devait se sentir fébrile en regardant une photo de lui et Nate. Quoi de plus naturel pour un père que de pleurer en constant l'échec puisant de son mariage, de sa vie de famille finalement, puisqu'à bien y réfléchir il était bel et bien question d'échec. Pour lui comme pour Lily. Ils avaient littéralement échoués. Après tout, Thomas n'était pas le seul responsable de tout ceci, Lily devait bien y avoir sa part de responsabilité tout de même, elle avait bien dû rater quelque chose pour qu'il ressente le besoin d'aller voir ailleurs.

    Observant l'homme venant de s'asseoir au bord de lit de leur petit garçon de dix ans, la brunette ne sut pas quoi lui dire. Alors, elle se contenta d'écouter, pour une fois qu'elle le faisait sans ouvrir son clapet, ce n'était peut-être pas plus mal ainsi. Croisant les bras contre elle, Lily se mordilla légèrement la lèvre inférieure en entendant le récit de son ex-mari quant aux origines de sa difficulté à s'exprimer sur ce qu'il pouvait ressentir. Lily savait déjà tout cela, Thomas le lui en avait longuement parlé lorsqu'ils étaient encore à la faculté, ce qui commençait sérieusement à dater maintenant, mais tout ce qu'ils avaient pu se dire ; Lily en avait toujours tenu compte et ainsi ne l'avait jamais oublié. Que ce soit dans les meilleurs et les pires moments. Ils avaient toujours été à l'écoute de l'autre, ça c'était plus que certain. Ce n'était pas maintenant que cela allait changer, pas pour Lily en tout les cas.

    Récupérant finalement la photo que tenait l'homme jusqu'à présent, elle fut étonnée des propos qu'il osa tenir par la suite. Lui dire clairement que Nate lui manquait, passe encore mais le fait qu'elle lui manquait également ; voilà quelque chose que Lily avait du mal à entendre. Oh pas dans le sens où elle n'y croyait pas, c'était bien tout le contraire d'ailleurs. Non plutôt dans le sens où entendre cela de la bouche de cet homme aussi peu de temps après leur divorce, c'était encore trop douloureux pour Lily, et cela devait finalement l'être également pour Thomas.

    Ne sachant alors pas vraiment quoi lui répondre, la brunette prit place aux côtés de l'homme et se contenta de regarder ses mains à elles qu'elle avait posée tout naturellement sur ses genoux, comme une écolière. Présentement, Lily était complètement perdue, et elle ne le cachait pas à l'homme, son silence parlait pour elle au bout du compte. Seulement, elle devait bien trouver quelque chose à dire, et rapidement si possible, ils n'allaient pas passer leur vie dans un mutisme comme celui qui venait de se poser à eux sans prévenir de son arrivée.


    « Je t'en ai voulu Tom. Et je t'en veux encore. Mais...toi aussi tu me manques. Tu nous manques. »

    Non mais que lui prenait-elle soudainement ? Avait-elle perdue la raison ? Certes le fait qu'il se confie à elle la touchait, mais delà à aller lui avouer à son tour qu'il lui manquait, elle faisait tout de même très fort la Lily pour le coup. Peut-être même qu'elle allait un peu loin, ils étaient divorcés, et le voir débouler de la sorte chez elle l'avait complètement chamboulé, mais delà à lui dire cela...il y avait des limites à ne pas franchir, surtout au niveau de leur relation dorénavant.

    « Tu restes jusqu'à quand à Miami ? »

    Question de changer de sujet, et puis elle ignorait totalement le fait qu'il se soit installé à quelques mètres d'ici, elle ne pouvait pas deviner. Lily pensait que c'était le bon moment pour qu'il revoit leur fils au final, les deux garçons en avaient grandement besoin à l'avis de la brunette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 23:00

    Thomas ne s'était pas souvent laissé aller à se montrer si vulnérable, ému devant Lily. Il se contenait toujours au maximum, parce qu'il ne savait faire que ça, parce qu'on lui avait rabaché des années durant qu'un homme, un vrai ne pleure pas. Mais là, entre le fait de se retrouver loin de chez lui, dans un nouvel environnement, de ne pas avoir revu son fils depuis des semaines, tout ce melting pot d'émotions retenues au dedans devaient bien finir par sortir, et la photo avait été la petite goutte d'eau qui avait fait débordé le vase.
    Parlé de son père, de son enfance été encore douloureux, même des années après. Il en avait parlé avec elle quand ils étaient à la fac tous les deux. et elle lui avait été d'un grand secours alors, le rassurant avec tout l'amour dont elle pouvait l'entourer, ils avaient crées là la base de leur relation, bien sûr avant qu'il ne gâche tout en allant voir ailleurs.

    Il ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie en lui avouant que leurs présence lui faisait cruellement défaut, il tenait simplement à s'améliorer, en essayant justement de changer, de dire ce qu'il ressentait, sur le moment et pas bien plus tard après, quand le point de non retour état déjà là. C'est en un sens ce qui l'avait poussé à tromper sa femme. Bien sûr il n'y avait pas que ça. Quelque chose avait déclenché en lui le besoin d'aller voir ailleurs. La routine peut-être, l'absence de Lily à ses côtés le soir dans leur lit quand elle faisait des gardes à l'hôpital. Lui aussi bossait énormément c'est vrai, mais contrairement à elle, lui pouvait le faire depuis leur appartement. De toute manière il pourrait chercher indéfiniment ce qui au juste avait fait que tout été parti en vrille, mais à son sens, c'était lui l'unique responsable. Pas elle.
    Le silence gagna alors la chambre du garçon où à présent ses parents se tenaient tous les deux assis, côte à côte, n'osant se regader ou bouger. Il faut dire que depuis le divorce, encore récent, ils ne s'étaient plus retrouver aussi proches et aussi longtemps l'un en la présence de l'autre. Lui aussi fut donc surpris quand Lily reprit la parole après un moment, pour lui dire qu'elle aussi avait souffert de son absence. C'était absolument innatendu, mais il se sentait déjà un peu plus léger.


    « Merci », dit-il simplement pour la remercier de sa franchise envers lui.

    Il se demandait aussi ce qui pouvait bien se passait là, car il la connaissait, en règle générale Lily ne se comportait pas comme ça, encore moins quand elle agissait sous le joug de la colère. Mais après tout pourquoi pas, si lui arrivait à exprimer ce qu'il ressentait... Elle lui demanda ensuite combien de temps il comptait rester ici, à Miami. Elle allait sûrement ne pas apprécier qu'il ai emménagé à seulement quelques maisons de là mais tant pis.


    « J'ai emménagé ici y a une semaine maintenant. J'habite un peu plus bas dans la rue, alors je pense que je vais rester un petit moment en tout cas. »

    Il redoutait un peu sa réaction, mais il ne voulait plus lui mentir, ainsi donc il lui avait tout avoué, espérant simplement qu'elle ne deviendrait pas une furie en puissance en l'apprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyLun 1 Mar 2010 - 23:18

    Elle ne comprenait pas vraiment la raison pour laquelle il l'avait remercié, mais il l'avait fait. Il avait forcément une raison, raison que Lily ne souhaitait finalement pas connaître, elle n'en ressentait pas réellement le besoin. Une fois encore ; il avait ses raisons.
    Ne bougeant alors plus du tout aux côtés de son ex-mari, la brunette ne se sentit pas tellement à l'aise dans ce silence extrêmement pesant autour d'eux. Lily n'avait jamais appréciée le silence, elle disait que c'était bien cela la pire chose ; celle qui tuait ; c'était le silence, tout simplement. La preuve en était que les mensonges, les secrets surtout étaient basés sur le silence, et un secret à un moment ou à un autre en vient toujours à bouffer la personne qui le garde sous scellé.
    C'est alors que la brunette demanda à son ex-mari combien de temps il comptait rester à Miami, celle-ci ne se doutant pas un seul instant qu'il avait pu emménager ici, elle pensait qu'il serait peut-être venu pour le père et le fils de pouvoir passer de nouveau du temps ensemble ; voilà la raison pour laquelle Lily venait de demander cela à Thomas. Et puis...ils auraient ainsi peut-être aussi l'occasion de reparler plus en détails de tout ceci...si 'ceci' désignait encore quelque chose d'ailleurs.

    Soudain ; ce fut le choc. Elle en resta quasiment bouche-bée. Il avait emménagé ici, à Ocean Grove, et encore mieux ; à deux pas de chez elle. Et il n'avait absolument rien dit. Cela faisait déjà une semaine qu'il était arrivé et il ne s'était même pas donné la peine de venir plus tôt rien que dans l'idée de voir Nate. Mais que lui était-il passé par l'esprit exactement ? Et puis, Tom avait toujours détester vivre au calme, enfin loin des grandes villes telles que New York, alors qu'est-ce qui avait changé ? Si ce n'était le fait que son fils vive ici dorénavant...Lily était perdue pour le coup, à ne plus rien y comprendre décidément.


    « Tu...vis ici. »

    Ce fut la seule chose qu'elle avait trouvée à lui répondre tellement elle était encore sous le coup de l'étonnement. Ah oui, cet homme avait toujours été quelqu'un d'étonnant, dans tout les sens du terme, mais là il fallait tout de même dire qu'il avait fait très fort, trop fort peut-être même en fait.

    « Et bien...on peut dire que c'est Nate qui va être heureux. »

    Oui, ça c'était le moins qu'elle pouvait dire, le petit garçon qui disait que son papa lui manquait, au moins cette histoire là était dorénavant réglée, et pour un moment apparemment. Ça c'était tout de même très fort. Toujours étonnée, Lily tourna la tête vers Tom se rendant compte de l'énormité de la chose tout de même ; il vivait ici ; en Floride et pas n'importe où ; à Miami. Dans ce même quartier où elle et Nate avait emménagés il y avait peu.

    « On peut dire que tu auras toujours le don de m'étonner au moins. »

    Lui dit-elle avec une certaine sympathie, sympathie d'ailleurs assez suspecte qu'elle ne comprendrait pas elle même finalement. Pourquoi était-elle aussi gentille et compréhensive alors que quelques minutes plus tôt elle aurait eu envie de lui sauter à la gorge ? Impossible à expliquer à première vue. Lui adressant alors un petit sourire, elle se leva soudainement en se frottant les mains contre sa robe, elle commençait à avoir les mains moites, elle était mal à l'aise. Pourtant, ce n'était pas comme si elle ne connaissait pas cet homme ; c'était tout de même son ex-mari, il fallait être sérieux deux minutes! Elle devait impérativement se ressaisir et au plus rapidement si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyMer 3 Mar 2010 - 14:33

    Il avait plusieurs raisons de la remercier. Elle aurait pu le jeter dehors en le voyant devant sa porte, le frapper pour lui faire autant de mal que lui lui en avait fait. Il pouvait la remercier aussi parce qu'elle lui avait avoué que Nathan ressentait l'absence de son père, parce qu'elle lui avait montré cette photo, pour bien des raisons donc, et un simple merci c'était bien peu pour compenser tout ce qu'il avait pu lui faire.
    Les silences étaient tous gênants, qu'ils soient de "bons" ou de "mauvais" silences. Car il y a ces silences où les mots gâchent tout, parce que le moment est tout simplement parfait, et les mauvais étaient ceux qui consumaient tout, comme leur mariage. Mais le silence fut à nouveau brisé par la jeune femme, et Thomas lui lâcha la nouvelle. Il avait emménagé ici, à quelques maisons de là. Ce n'était peut-être pas la meilleure façon qu'elle l'apprenne, mais puisqu'elle avait posé la question, autant lui répondre non? Il lui avait déjà suffisament mentit dans le passé pour avoir la bonne idée d'être honnête sur ce coup là.


    « Oui je sais, j'aurais du venir avant, mais ce n'était pas réellement si facile de débarquer comme ça après tout ce qui c'est passé. »

    La nouvelle semblait en effet bien la chamboulée. Ce dont il s'était douté, ce n'est pas le genre de choses qu'on peut honnêtement prendre à la légère, surtout dite de cette façon. Elle tentait de prendre ça du bon côté, en lâchant un petit trait d'humour, du moins c'est ainsi qu'il le perçu avec l'évoquation de Nathan. Il espérait cependant que son fils le soit quand même, heureux de le revoir, de retrouver son père. Il tourna la tête vers elle comme elle le fit vers lui et s'étonna lui aussi du ton qu'elle avait empoyé pour lui dire ça. Il se détendit un peu plus, souriant tout en acquiessant d'un léger haussement de tête.

    « C'est comme ça que j'ai réussi à te persuader de sortir avec moi la première fois non? »

    Il avait un sourire nostalgique sur le visage. Il se souvenait avec bonheur de leur premier rendez-vous, il l'avait tanné deux semaines avant qu'elle n'accepte de sortir avec lui, mais lui savait déjà qu'elle serait la bonne. Elle l'était encore, mais tout avait changé entre eux depuis.
    Il l'observa se lever du lit, elle était superbe dans cette petite robe noire. Plus les années passaient plus elle embellissait, et il s'en rendait compte trop tard. Bien qu'il ai toujours vu son incroyable beauté. Elle semblait nerveuse, était-ce sa présence ici qui la rendait comme ça? Il n'en savait rien, mais peut-être était-ce bon signe
    .

    « Cette robe te va très bien, sans sous-entendu j'entends. »

    Il y en avait bien sûr un, Tom était un homme, mais bon, le moment n'était sûrement pas bienvenu pour la complimenter comme ça, mais il tenait à lui dire quand même. Même si elle devait bien se ficher royalement de son avis sur cette robe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyMer 3 Mar 2010 - 14:59

    Le fait qu'il vive ici à Ocean Grove venait interférer dans beaucoup de choses. Premièrement sa relation assez ambiguë avec Anton Foster ; son collègue de travail, ensuite il y avait Nate qui aurait certainement un peu de mal au début à croire au fait que son père ait pu emménager ici ; en Floride. Et puis...il y avait eux, tout simplement. Lily avait quitté le New Jersey pour ne plus le voir sachant pertinemment que continuer à le croiser après leur divorce serait trop difficile parce qu'elle avait et aurait toujours des sentiments pour lui. Une fois de plus ; on efface pas plus de dix ans de sa vie comme cela.
    Puis, elle l'entendit dire que l'étonnement avait été son point fort pour la séduire, ce qui était vrai, très vrai même, mais ça, il aurait pu en effet se passer de le lui dire maintenant. C'était sans doute encore un peu tôt. Il venait tout juste de débarquer ; ils venaient tout juste de divorcer, Thomas ne devait pas oublier cela tout de même. Cependant, ce qu'il lui dit lui fit esquisser un petit sourire, en effet il s'y était prit de la sorte pour la conquérir et cela avait on ne peut mieux fonctionné.
    C'est alors qu'elle décida de se lever, comme si cela allait l'aider à reprendre le dessus. Il commençait à évoquer leur passé commun et cela était vraiment douloureux pour Lily. Alors en plus, l'entendant maintenant lui dire que la robe qu'elle portait présentement lui allait très bien la brunette se mit à rougir, elle devait avoir l'air fine maintenant, tiens. Se reprenant aussi bien qu'elle le pouvait, la brunette lui fit un petit sourire en guise de remerciements. Il n'était pas obligé de lui dire ça, même s'il le pensait sans doute, cependant la brunette pensait qu'il y allait peut-être un peu fort là. C'était décidément trop tôt pour eux. Pour elle, comme pour lui sans doute.
    Puis soudain, la brunette se remémora quelque chose qui lui rappela la colère qu'elle avait ressentie lors de l'arrivée de son ex-mari chez elle quelques minutes plus tôt. Elle avait besoin de comprendre. Alors, il allait devoir s'expliquer, et vite.


    « Pourquoi tu m'as fait suivre Tom ? »

    La question était claire, alors qu'il ne fasse pas l'étonné, il avait été trop loin en osant la faire suivre par un privé, et lui-même devait bien s'en douter au fond. Son regard en vînt à s'assombrir de nouveau, c'était reparti pour un tour, c'était tout Lily ça ; lunatique comme pas possible. Mais d'un autre côté, elle n'avait pas l'obligation de faire des fleurs à son ex, il avait été trop loin, il devait le savoir une bonne fois pour toute.

    « Je ne comprends pas que tu en sois arrivé à me faire suivre Tom. C'était quoi ton but exactement ? Savoir ce que je faisais de mes nuits ? Savoir si j'avais quelqu'un d'autre ? Au bout de quelques semaines...? Je t'en prie ! C'est totalement stupide. Tu me connais. »

    Thomas la connaissait en effet, mais semblait avoir sérieusement douté d'elle avec cette histoire de baiser échangé avec son collègue de boulot. Seulement, Lily lui avait expliqué quelques jours plus tôt lors de leur dernier échange téléphonique que tout cela n'avait été que du faux, pour qu'il comprenne que la faire suivre était stupide, vraiment stupide même.

    « Je ne pensais pas que le terme divorce pouvait te faire penser par la suite que j'étais devenue une marie couche toi là. Le fait que tu me fasses suivre Tom ça...ça m'a blessé mais tu n'imagines même pas à quel point ! »

    Elle eut de nouveau les larmes aux yeux, alors elle ; un coup elle était en colère, un coup gênée et un coup en pleurs. Décidément, toute cette situation avec Thomas s'avérait plus compliquée que prévu pour la brunette qui ne savait plus du tout où elle en était. Le revoir lui faisait un réel choc, elle ne s'y était pas attendue, et il fallait dire aussi qu'elle avait tellement refoulée ses sentiments quels qu'ils soient envers lui...elle avait besoin de se défouler sur Thomas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyMer 3 Mar 2010 - 15:49

    Il n'oubliait rien de tout ce qui avait pu se passer, ce qu'il lui avait fait, ce que tout celà avait provoqué, le mal qu'il avait fait à son fils, et dans le fond à lui-même. Parce que pourquoi sinon serait-il venu emménager ici si c'était juste un coup de tête, une impulsion irréfléchie? Non, il avait bien réfléchi à tout ça. Il voulait retrouver son fils, c'était le plus important, et sa femme, si tant est que celà soit encore possible. Il en doutait, après tout il lui avait menti, plusieurs fois, et trompé tout autant de fois. Il ne l'effacerait jamais, il ne pourrait pas revenir sur ce qui c"était passé, mais il pouvait encore essayer d'arranger le futur.
    Mais il s'y prenait sans doute mal, et trop rapidement. Tout était encore super récent, le divorce, la séparation, toute cette histoire, ses excuses. Mais même si c'était le cas, il savait que peut-être à trop attendre, à temporiser encore, il n'y arriverait peut-être plus par la suite. Il avait du bagou, une aisance naturelle pour parler, mais comme à chaque fois, quand il se trouvait devant elle, il perdait toute confiance en lui, et bien sûr, elle le savait, et elle remit sur le tapis à son tour un passage plutôt épineux.

    Oui, il l'avait faite suivre par un privé. C'était sans doute idiot, déplacé et limite un peu pervers mais ce n'était pour aucune des raisons qu'elle venait d'énoncer. Non vraiment aucune, il se doutait qu'elle n'irait jamais couché avec un inconnu aussi peu de temps après ça, il ne voulait pas savoir avec qui elle sortait, où elle allait en permanence. Il l'avait trompé, on ne reviendra jamais assez sur ce point oui, mais celà ne l'empêchait pas non plus de l'aimer, et de ce fait de s'inquiéter pour elle. Voilà pourquoi il avait engagé un privé pour la faire suivre. Pour s'assurer majoritairement que tout aille bien, qu'elle tienne le choc, qu'en cas où il puisse agir, mais elle s'en était sortie, comme toujours, c'était une de ses qualités qu'il aimait tant. Mais il se doutait bien qu'elle ne croirait pas ses motifs pour toute cette histoire. Alors que faire? Mentir? A nouveau? Non, il ne voulait plus adopter ce type de comportement avec elle. Il regarda vers elle avant de regarder le sol
    .

    « Je sais que je t'ai trompé, que oui ça peut faire croire que j'ai un certain penchant spécial mais non ce n'était pas pour savoir qui partageait ton lit ou qui tu voyais que je t'ai faite suivre. C'était pour m'assurer que tu allais bien. Oui oui, je conçois que c'est une drôle de manière de m'en assurer mais au moins je continuais à avoir des nouvelles. Je n'ai jamais cru une seule seconde que tu pourrais coucher avec un autre aussi peu de temps après le divorce. Et oui, j'ai encore merdé mais je ne suis pas un homme parfait, tu as bien du le constater depuis. »

    Il n'aimait pas se sentir comme ça, totalement dépourvu devant elle, à la voir pleurer une fois de plus par sa faute. Il essayait réellement de bien faire, à chaque fois, en venant ici, en s'assurant que rien n'arrivait de mal à sa famille. Bien sûr, il s'était royalement planté en la trompant, mais comme dit, c'était arrivé, il n'allait pas épiloguer un siècle sur le sujet, ça ne ferait que remuer le couteau dans la plaie indéfiniment pour rien.

    « Ecoutes, je n'ai jamais voulu en arriver là. Je ne sais jamais comment bien faire les choses, tu le sais bien. J'essaye simplement de réparer mes erreurs, mais visiblement je me plante à chaque fois. »

    Il se leva à son tour et alla la rejoindre, restant devant elle, sans oser faire le moindre geste envers elle, de peur de faire encore plus de mal que de bien. Il en était en effet arrivé à ce point là. Ils restaient donc là, face à face, sans mot dire. Aller, au diable les conséquences et si encore une fois il ne faisait pas ce qu'il convenait de faire, mais il ne supportait plus de la voir comme ça. Il l'enlaca, la serrant dans ses bras, et tant pis si elle reculait, fuyait cette étreinte, lui ne voulait simplement que lui faire comprendre qu'il savait tout ça, mais que celà ne l'empêchait pas de toujours vouloir son bonheur, même si c'était lui qui été à l'origine de son malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyMer 3 Mar 2010 - 16:19

    Dieu qu'elle avait pu souffrir à cause de lui, on ne le dirait sans doute jamais assez. Cependant, il ne fallait pas oublier que cet homme assit face à elle avait été son époux durant de très nombreuses années. Des années misent en poussières par une envie d'aller voir ailleurs de la part de l'homme. Bref. Il n'était plus temps de blâmer Thomas sur ce sujet, il devait le faire assez lui-même à vrai dire, il n'était donc pas nécessaire d'en rajouter une couche à ce propos. Lily n'en aurait pas la force de toute manière, parler de ça, elle n'en était pas encore vraiment capable. Elle l'aimait toujours, alors lui demander de parler des infidélités de Thomas ; non ça elle ne le pouvait définitivement pas.
    C'est alors que Lily demanda les raisons, les vraies raisons ayant poussées l'homme à la faire suivre depuis leur divorce, à quoi cela rimait-il au bout du compte ? Lily ne le comprenait pas et ressentait ce besoin inexplicable de comprendre les intentions de son ex conjoint. Elle lui avait fait confiance durant des années, jusqu'à apprendre que sa confiance, que les liens de confiance entre eux avaient été coupés net parce qu'il préférait aller voir ailleurs. Un privé n'était tout de même pas nécessaire, quelle que soit la raison pour laquelle il avait employé cet homme, si Thomas voulait des nouvelles de Lily, et bien...non il n'avait pas qu'à l'appeler car la brunette lui aurait sans doute raccrochée au nez mais...il aurait pu s'y prendre d'une autre façon, même si Lily ne voyait finalement pas comment il aurait pu s'y prendre si ce n'était par l'intermédiaire d'une autre personne.
    L'écoutant alors lui expliquer les raisons pour lesquelles il avait employé ce fameux privé, la brunette se sentit défaillir, là elle n'y arrivait plus, elle n'arrivait plus à se contenir car tout ceci était d'un côté affreusement grotesque ; mais d'un autre tellement beau. Oui, il l'avait trompé, il avait fichu leur famille en l'air, et avec tout cela, il essayait malgré tout, dans un dernier espoir sûrement de tout faire pour réparer les erreurs commises avec le temps. Évidemment que Lily ne restait pas insensible à cela, elle n'était pas complètement folle non plus.
    Ne trouvant plus les mots, elle se contenta alors de l'écouter lui dire qu'il semblait toujours faire des erreurs même en voulant se rattraper, se montrer tel un homme meilleur. Mais avait-il réellement changé comme il semblait le prétendre en ce moment ? Lily n'en savait rien, elle ne savait plus rien là de toute façon. Où en étaient-ils vraiment au bout du compte ? Ça non plus elle ne le savait plus très bien. La brunette se trouvait être dans le flou total présentement, voilà où elle en était en fait. Nul part. Si ce n'était dans les bras de son ex mari maintenant.
    Il venait de la prendre dans ses bras, il avait sans doute grandement hésité, mais au fond, d'un côté comme de l'autre, les sentiments étaient toujours là, bien enfouis mais toujours présents en eux. Se laissant alors aller à pleurer dans les bras de Thomas cette scène rappela étrangement à Lily une scène qui avait eu lieu plusieurs mois auparavant, la 'première fois' qu'elle avait apprit les adultères de son mari. Elle avait fondue en larmes alors qu'ils se disputaient à ce sujet et avait finalement trouvé refuge contre le corps de l'homme qu'elle aimait. Et aujourd'hui, et bien elle en était exactement au même point si ce n'était qu'elle et Thomas n'étaient dorénavant plus mari et femme. Juste des divorcés comme tant d'autres.
    Elle se sentait bien, commençait à se calmer, doucement mais sûrement. Elle se sentait finalement comme rassurée des les bras de Thomas, il avait toujours été là pour elle, et Lily s'en rendait compte présentement, même divorcés, il était encore là. C'est alors qu'elle le sentit soudainement vouloir se détacher un peu d'elle, ce qu'elle n'apprécia guère. Ainsi, elle agrippa la chemise blanche de l'homme de ses deux mains fines pour le retenir près d'elle, contre elle, Lily en avait définitivement besoin.


    « Reste. »

    Lui murmura t-elle alors en sentant les deux bras de l'homme venir resserrer leur étreinte autour de son corps. Elle avait besoin de lui. Pourquoi, elle ne le savait plus très bien, mais elle avait besoin de lui, de sa présence. Au fond, il lui avait tellement manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> EmptyMer 3 Mar 2010 - 17:15

    Tout ceci était en effet grottesque, malhabile de sa part. Après tout à quoi s'attendait-il réellement? A pouvoir effacer le passé d'un revers de la main et d'un beau sourire? Non, il savait bien que ça n'arriverait jamais, qu'ils n'évoluaient pas dans un roman de science-fiction où il aurait tout simplement rêvé tout ce qui c'était passé, et qui en se réveillant aurait tiré une leçon de tout ça. Il n'était pas le héro de cette farce, il n'avait jamais eut cette étoffe là de toute manière. Non, visiblement le rôle du goujat de première lui convenait mieux. Comme quoi finalement l'habit peut parfois faire le moine.
    Si son père était là, il lui ferait bien remarquer qu'il était un moins que rien, qu'il n'était qu'un homme parmi tant d'autres, qu'il l'avait prévenu que le vrai amour, le seul l'unique ça n'était qu'une farce. En fait, quoi qu'il fasse dans sa vie, l'ombre de son père influait toujours d'une manière ou d'une autre, répandant son venin. Il avait pourtant tout fait pour ne jamais lui laisser cette prise sur lui, pour ne jamais devenir un monstre comme lui. mais visiblement on ne pouvait lutter contre la génétique. Heureusement pour lui, Nathan semblait avoir hérité beaucoup plus de sa mère que de lui.
    Il voulait donc être honnête avec elle, même si dans le passé il l'avait déjà fait. C'était à son sens logique d'adopter un tel comportement. Il se faisait l'effet d'être un de ses alcoolique anonyme qui devait traverser les 5 paliers sur la voie de la guérison. Avouer ses torts à ceux qu'il avait blesser en faisait partie. Mais contrairement à eux, pas de badge pour célébrer sa victoire sur l'alcool, pas de promesses non plus. Ils avaient divorcés après tout non? Oui, comme tant d'autres, c'était presque devenue un phénomène de mode de se dire oui pour rénoncer plus tard. Non, il savait bien qu'il avait tout gâché, et c'est vrai, il se le rabâchait déjà assez lui même sans que quelqu'un vienne en remettre une couche.
    Lui aussi se souvenait de ce soir là. Comment oublier? Ils s'étaient disputés et pourtant elle s'était laissée aller à pleurer contre lui, malgré tout. Alors oui, il avait hésité, mais puisque même dans la tempête elle avait toléré sa présence, qu'il soit là pour elle, alors pourquoi il ne pourrait pas l'être maintenant? Ainsi donc il l'enlaca à nouveau. C'était une sensation si familière, si réconfortante, si douce. Il avait toujours beaucoup aimé la sentir contre lui, juste là comme ça, l'un contre l'autre, sans rien dire, juste profitant du moment. Et ce moment là commençait à tirer en longueur. Il se dit donc qu'il était peut-être temps de se retirer, mais visiblement Lily ne partageait pas son avis. Elle l'aggripait par le col de sa chemise, si ça ce n'était pas un signe clair...


    « Je reste. », se contenta-t-il de lui répondre.

    Que pouvait-il dire de plus de toute façon, puisqu'il n'avait pas envie de partir. Il ressera ses bras autour d'elle, sentant ce besoin qu'elle avait de le savoir avec elle, contre elle pour le moment. Elle aussi lui avait manqué. Même pendant ses coucheries. C'était sûrement dur à croire, mais c'était peut-être tout simplement parce qu'à un moment, il avait prit peur de ce constat qu'il avait ressentit le besoin d'aller voir ailleurs. Mais le passé ne comptait plus pour le moment, non, seul le présent importait, et il comptait profiter de chaque seconde passé avec elle, comme le veux l'adage, comme au bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Vide
Message(#) Sujet: Re: ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> ─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily> Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

─ 2410 APPLE ROAD || Knock Knock, guess who is it? <r.Lily>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-