AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptyLun 22 Fév 2010 - 20:21

    18h, Maisons des Foster


    Deux secondes, j’ai presque finit.

    Anton regarda une nouvelle fois sa montre et soupira.

    Alice, toi tu as le temps, mais pas ta sœur, alors dépêches-toi.

    Regardant la plus jeune des sœurs, il se mit à sourire quand cette dernière soupira. Anton commença donc à parler avec Joy, surtout de la soirée que la petite allait avoir avec ses copines. En effet, elle était invitée à une fête entre copines. Une des filles de sa classe les invitaient à passer la soirée, la nuit et à rester jusqu’au lendemain soir chez elle. Joy était contente, parce que c’était la première fois qu’on lui remettait un carton d’invitation et que les choses étaient faites dans les formes.

    C’est bon.

    Anton et Joy se regardèrent en soupirant et finalement toute la famille partit amener d’abord Joy, puis ensuite Alice. Cette dernière était aussi invitée chez une copine, pour y passer deux nuits. Anton allait donc se retrouver tout seul jusqu’à demain soir. Ensuite, il irait récupérer Joy, passer la fin de soirée avec elle, puis le lendemain soir, ça serait au tour d’Alice.


    19h30, Maison des Foster.

    Anton était passé au vidéo club se chercher trois films. Il n’avait pas envie de sortir ce soir, il avait envie de rester tranquille chez lui. Habillé d’un vieux tee-shirt blanc et d’un bermuda bleu marine, il était dans la cuisine, tout en regardant les bandes annonces qui étaient sur le premiers des DVD. Puis, il se retourna quand la cuisson de sa pizza et de ses pop corn fut prêt. Allant au salon, il alla de nouveau dans la cuisine pour se prendre une bière dans le frigo. Retournant devant la télévision, il mit en route le premier film et commença à manger sa pizza tout en regardant l’écran de télévision. C’est vrai qu’il était encore tôt pour manger, mais il avait faim, n’ayant pas eu le temps de manger ce midi. Les patients s’étaient enchaînés en consultations et il avait eu très peu de temps entre ces dernières et ses patients habituels. Finissant sa pizza, il enchaîna avec les pop-corn. Repas qui n’était pas des plus diététique, mais il s’en fichait. Ce soir, il avait le droit d’en profiter pour passer une bonne soirée en célibataire et surtout il ferait du sport dans les jours à venir donc il n’avait pas à s’en faire de ce côté-là.


    21h, Maison des Foster.

    Le médecin avait déjà regardé un film, mangé une pizza, tout ses pop-corn et en était à sa deuxième bière. Regardant donc le second film, il entendit tout d’un coup sonner à la porte. Fronçant les sourcils, il mit le film sur pause et regarda l’heure sur son portable. Alors là il devait avouer qu’il n’avait aucune idée de qui se trouvait derrière sa porte d’entrée. Puis, il ouvrit de grands yeux et fronça les sourcils. Non ça ne pouvait pas être Lily tout de même ? Il entendit à nouveau sonner et se décida enfin à bouger. Alors, il se leva du canapé et partit à l’étage en quatrième vitesse, pour enlever son bermuda et passer un jean, puis mettre une chemise. Il passa devant la classe de son armoire et soupira.

    *On dirait un adolescent, tu es pitoyable Anton.*

    Mais tant pis, il voulait être tout de même soigné vis-à-vis de la jeune femme. Alors, il redescendit en quatrième vitesse et se racla la gorge, essayant de faire comme si tout était normal pour lui. Souriant, il ouvrit la porte, mais resta alors complètement bloqué face à la personne qui était face à lui. Son sourire s’effaça très rapidement et il fronça les sourcils et serra la mâchoire. Eden, qu’est-ce qu’elle faisait là ? Anton n’avait même pas envie de le savoir.

    Pas la peine de sonner ou frapper à nouveau.

    Il ferma alors la porte avec colère au nez de la jeune femme. Finalement cette soirée ne serait pas aussi réussit qu’il le pensait et il n’avait pas envie d’être confronté à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptyMer 24 Fév 2010 - 21:12

    Eden était arrivée à Ocean Grove depuis un peu moins d’une semaine déjà. Avec Zara elles s’installaient tout doucement et la miss allait déjà à l’école. D’ailleurs, Alice devait être dans le même établissement que sa sœur aînée et ca travaillait la rouquine qui aurait aimé la voir. Seulement, elle ne savait même pas à quoi la petite fille ressemblait. Elle passa sa journée à faire du rangement et quand elle en eut marre, il était déjà l’heure de faire le manger et d’aller rechercher Zara à l’école.

    La rouquine fit tout ca un peu dans ses pensées. Elle avait l’adresse de Anton et ne cessait de penser à aller frapper à la porte dans l’espoir que ce soit Alice qui l’ouvre et qu’elle puisse s’excuser et lui parler… Mais elle ne s’en sentait pas encore prête. Sous les coups des 20h, elle avait prétexté une course à faire à sa fille et avait prit sa voiture. Elle était allée devant chez Anton. Elle s’était garée et était sortie plusieurs fois de sa voiture dans l’intention de frapper à la porte. Mais elle ne le fit pas. Elle savait que le retour dans le passé allait faire mal et qu’elle n’allait pas être accueillie bras ouvert. Après tout, c’était normal, mais maintenant, elle regrettait ses gestes ! Il devait être 21h quand enfin elle tenta le tout pour le tout et le coup sur la porte tomba. Elle savait qu’il était chez lui, il y avait de la lumière et elle attendit très nerveusement. Quand enfin la porte s’ouvrit. Elle avait vu son regard changer en la voyant, et ses paroles… En fait, elle ne s’attendait pas à autre chose !

    Il la détestait mais elle voulait essayer de se rattraper afin de connaitre sa fille, mais aussi se faire pardonner auprès de l’homme qu’elle avait aimé avant de tout gâcher ! Elle eut à peine le temps d’ouvrir la bouche qu’elle se prit un vent et que la porte se referma presque sur son nez. Mais elle n’allait pas abandonner comme ça. Elle n’avait pas fait tout ça pour rien. Elle frappa de nouveau à la porte avec un peu d’insistance.

    -Anton… Ouvre, je veux juste qu’on parle tous les deux… Tu vas m’ouvrir oui ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptyJeu 25 Fév 2010 - 21:08

    Pensant passer une bonne soirée, cela avait bien commencé, mais là le pire était derrière sa porte. Anton n’aurait jamais imaginé revoir Eden Scott un jour. Non là ça n’allait pas du tout et les pires scénarios lui arrivèrent en tête. Etait-elle là pour lui prendre Alice ? Voulait-elle le faire souffrir à nouveau ? Voulait-elle l’avoir lui une nouvelle fois dans son lit ? Il ne savait plus du tout quoi penser sur le coup et il n’avait pas envie de lui ouvrir. L’entendant frapper à nouveau, il fronça les sourcils. Ecoutant ce qu’elle disait, il ferma les yeux en soupirant. Parler ? Il n’était pas sûr de pouvoir y parvenir. Si, il pouvait la laisser parler, mais pourrait-il rester calme ? Il n’était pas sûr de ce point là. Ouvrant les yeux, il se rendit compte que son comportement était vraiment nul vu la situation, mais il avait été tellement surprit qu’il avait été blessé d’un coup. Se tournant vers la porte, il leva la main vers la poignée, mais hésita à ouvrir. Posant sa main sur la poignée, il serra la mâchoire et ouvrit la porte, mais se planta devant pour qu’elle n’entre pas.

    Qu’est-ce que tu veux ?

    Il n’avait pas envie de la laisser entrer si elle ne lui disait pas d’abord ce qu’elle voulait.

    *Heureusement qu’Alice n’est pas là.*

    Anton resta fixer alors la jeune femme dans les yeux, voulant savoir la raison de sa visite et en plus chez lui. Elle aurait au moins pû le voir à l’hôpital, vu qu’elle était là, elle devait savoir où il travaillait. Parce que si Alice avait été là, elle aurait été mise au pied du mur.

    *Bon Alice ne sait pas à quoi sa mère ressemble, mais quand même.*

    Il ne bougeait pas de sa place. Tant pis si elle voulait entrer, il refuserait et elle n’avait pas intérêt à le vouloir. Il ne la ferait entrer que si elle commençait par lui expliquer la raison de sa visite.

    Tu es là pour encore nous faire souffrir ? Si c’est ça, ne te déranges pas pour nous, tu peux y partir et le plus loin possible d’ailleurs.

    Il parlait aussi de lui évidemment. Il avait aimé cette femme, elle l’avait brisé. Elle avait brisé son cœur, mais aussi la vision qu’il avait de certaines choses et surtout du rôle de mère. Elle aurait dû vouloir ce bébé, mais non elle n’en avait pas voulu, alors qu’en plus elle avait déjà une fille. Zara . . . Anton pensa alors à elle et se demanda ce qu’elle devenait. Finalement elle voulait bien la voir. Mais reprenant ses esprits et arrêtant de trop penser, il reposa son attention sur Eden et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptySam 27 Fév 2010 - 15:11

    Quand elle avait bougé de chez elle pour aller chez Anton, elle n’avait pas dans le but de lui faire passer une mauvaise soirée. Pourtant, elle aurait du se douter que c’était ce qui allait se passer ! Elle lui avait gâché une bonne partie de sa vie en le laissant seul avec Alice et en fuyant ses responsabilités ! Elle se doutait de tout ce qui devait passer dans la tête de son ancien amant. Mais quand il lui ferma la porte au nez, elle ne put que recommencer à frapper. Elle voulait qu’ils parlent ensemble et puis, à dire vrai, le voir la devant elle après toutes ces années ne la laissait pas sans rien. Il fini enfin par ouvrir la porte, mais il n’avait pas envie de la voir.
    Il s’était planté devant elle comme si elle avait été le diable. Elle resta quelques secondes sans rien dire quand il se mit à parler. Son regard était allé inconsciemment se poser derrière elle dans l’espoir d’apercevoir sa fille mais déjà, il recommençait à lui parler. Elle l’écoutait attentivement avec la tête un peu baissée. Lui par contre, il la fixait et pas un peu. C’était assez dérangeant ce regard posé sur elle. Il y avait de la colère dans sa voix et quand il lui dit de partir loin, elle le regarda

    -Je… J’habite ici avec Zara… Ecoute, je veux pas vous faire souffrir… Je voudrais juste… Tu me laisserais voir Alice ?

    Elle savait bien qu’il ne la laisserait pas faire aussi facilement. Elle savait aussi que quand il lui demandait si elle était là pour les faire souffrir, il s’incluait dedans ! Eden piétina un peu. Elle avait pensé que ce serait plus facile, elle s’était préparé longtemps à cette situation et pourtant, là elle était nerveuse. Mine de rien, Anton était encore bien présent dans le cœur de la rouquine…

    -Je sais que tu m’en veux et tu as raison ! Je voudrais me rattraper, j’ai fais des choix que je regrette, mais à l’époque, je ne pouvais pas !

    Eden était sincère, ca se voyait. Et puis, il la connaissait et donc, il devait le savoir qu’elle était sincère. Mais pour l’instant, elle ne pouvait pas lui donner plus d’explications. Il n’y avait que Zara qui était au courant de ce qui s’était passé. Et encore, juste parce qu’elle avait été trop curieuse et qu’elle avait lu son journal intime. Alors, elle avait été mise au pied du mur et avait du lui expliquer. Ca avait été dur, et ca l’était encore maintenant. A chaque fois qu’elle remettait le sujet sur le tapis aussi… Fallait dire que Zara n’était pas une ado facile…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptySam 27 Fév 2010 - 16:04

    Pourquoi est-ce que Eden revenait dans sa vie ? Pourquoi aujourd’hui après dix ans de « silence radio » ? Il ne s’attendait pas du tout à la revoir un jour et il avait été tellement surprit qu’il lui avait dit qu’il n’ouvrirait plus la porte et qu’elle n’avait pas besoin de frapper. Seulement en l’entendant derrière cette fichue porte, il se demanda tout de même ce qu’elle voulait. Ce dont il avait peur c’est que Eden veuille lui reprendre sa fille. Si Anton perdait une de ses filles ça serait la fin du monde pour lui. Il ne vivait que pour elle, il avait toujours essayé d’être un bon père et aujourd’hui il ne savait plus ce qu’il devait faire ou penser. Ouvrant alors la porte à nouveau, il se planta à l’entrée, ne voulant pas que la jeune femme entre. Puis, il commença à lui parler et lui expliqua que si elle venait pour leur faire du mal à Alice ou lui elle pouvait partir et le plus loin possible serait le mieux. Ecoutant la jeune femme répondre, il serra la mâchoire.

    Non !

    Au moins il avait été clair. Heureusement qu’Alice n’était pas là d’ailleurs parce que sinon Anton aurait été beaucoup plus agressif avec Eden. Il n’ajouta rien à cela, il ne la laisserait pas voir Alice, pas tout de suite en tout cas. Parce qu’il savait aussi qu’il n’irait pas bien et que les deux petites le verrait et qu’il ne pourrait pas mentir à sa fille. Seulement il ne voulait pas qu’Eden revienne dans la vie d’Alice si elles devaient le laisser seul. Il aurait toujours Joy évidemment, mais il pensait tout de même qu’il serait vraiment mal sans Alice. De plus les petites ayant grandit ensemble, elles ne pouvaient pas être séparées. Ecoutant alors les propos de la jeune femme qui était face à lui, le médecin soupira.

    Après dix ans sans aucune nouvelle tu débarques comme ça ? Alors tu crois qu’on va t’accueillir à bras ouverts, qu’on va aller vers toi, te pardonner tout ce que tu as fais ?

    Anton était en colère, parce son passé qu’il pensait définitivement enterré refaisait surface alors qu’il ne l’avait pas prévu et ne pas gérer la situation n’était pas ce qu’il préférait.

    Pour ma part, je ne pensais pas te revoir un jour et c’était beaucoup mieux comme ça. Tu refais surface tout d’un coup, pour moi le passé reste le passé et je ne veux plus y repenser et encore moins voir les gens du passé revenir après des années sans donner aucunes nouvelles. Pas de cartes postales, pas de cartes d’anniversaires, rien du tout !

    La fixant droit dans les yeux, il était toujours en colère, mais pourtant il avait une calme.

    Qu’est-ce que tu veux exactement Eden ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptySam 27 Fév 2010 - 17:07

    Eden n'était pas à l'aise d'être là devant Anton. Elle avait pensé que ce serait plus facile que ça. Le revoir ca lui faisait remonter les sentiments, même après toutes ces années. Quand elle était tombée enceinte d'Alice, elle n'avait pas voulut la garder. Mais Anton lui, voulait le contraire. Alors elle lui avait dit qu'elle mènerait sa grossesse à terme, mais qu'après, il ne fallait pas compter sur elle. Quand Alice vit le jour, elle la prit contre elle pour son seul calin avec elle. Anton partit avec le bébé et elle regretta. Elle put voir un peu Alice chez ses parents en cachette jusqu'à ce que son père s'en rende compte et qu'il parte loin. Elle n'eut plus de nouvelles, ne savait pas où ils habitaient, rien du tout. Eden dû s'habituer à ca, de toute façon, c'était sa faute... Elle le regarda quand il refusa catégoriquement qu'elle voit sa fille et baissa la tête. Elle ne voulait pas les séparer pour récupérer Alice juste pour elle. Elle voulait juste apprendre à connaitre sa fille et puis qu'elle voit aussi sa soeur.

    - Tu as disparu de la circulation du jour au lendemain, comment j'aurais pu avoir ton adresse! Je ne te demande pas de m'accueillir à bras ouvert Anton... Je sais aussi que tu ne vas pas me pardonner...

    Il avait le droit d'être en colère et elle prendrait tout sur elle si il le fallait. Et puis, y'avait pas d'autre manière de faire de toute façon. Il avait l'air perdu de la voir, ca voulait peut-être dire qu'il n'était peut-être pas si en colère que ça. Eden le regardait en se triturant nerveusement les mains.

    - J'ai tous les cadeau d'anniversaire d'Alice chez moi! J'avais nulle part où les envoyer, tu peux pas m'en vouloir de ca! Je... Je te l'ai dis ce que je voulais... Je veux juste connaitre Alice... S'il te plait... J'ai mal agit, je le sais et j'aimerais me rattraper... Je ne veux pas vous faire souffrir tous les deux. Et si Alice ne veut pas me connaitre, alors je vous laisserai tranquille...

    Sa dernière phrase, la rouquine l'avait balancée presque dans un murmure. Elle regrettait. Elle était là pour rattraper les choses avec sa fille, s'excuser et essayer de trouver ne serait-ce qu'une once de complicité. Et elle se rendit compte que si la miss ne le voulait pas, ca allait faire drôlement mal pour se relever de ça. Mais elle respecterait sa paroles et ne ferait pas de vagues...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptySam 27 Fév 2010 - 18:28

    La vie nous réserve parfois des surprises mais ce genre là Anton s’en serait bien passé. Il ne pensait pas la revoir un jour et c’était sans doute mieux comme ça d’ailleurs. Seulement elle se retrouvait là face à lui et devant sa maison. Maison dans laquelle il ne voulait pas la faire rentrer. Mais heureusement les filles n’étaient pas. Expliquant donc à Eden qu’il ne voulait pas souffrir une seconde fois et encore moins qu’Alice souffre à cause du passé, il demanda à la jeune femme ce qu’elle voulait exactement. Il avait besoin de le savoir pour pouvoir savoir comment en parler avec Alice. Il ne lui mentirait pas, c’était sûr et certain. Elle savait déjà toute la vérité sur sa naissance et tout ce qui s’en était suivit, donc il ne lui mentirait pas sur le fait que sa mère était là. Ecoutant la jeune femme lui dire qu’elle n’avait pas son adresse, il la fixa dans les yeux.

    Mes parents le savent et je sais que tu les as vu parfois. Ils me l’ont dit.

    En effet parfois ses parents l’appelaient pour lui dire qu’Eden était passé pour avoir des nouvelles. Seulement Anton en donnait très peu, mais ses parents avaient toujours connu ses adresses mais surtout celle d’ici, de cette maison. Il avait de leur nouvelle de temps en temps, mais ça n’était pas ça le principal pour le moment. Ecoutant ensuite le fait qu’elle avait tous les cadeaux d’anniversaire d’Alice chez elle, Anton serra la mâchoire.

    Dix ans après !

    C’était sortit tout seul. Mais le médecin ne pouvait pas se retenir, la jeune femme revenait après autant de temps d’absence. Cependant, il soupira et se passa une main sur le visage. Puis, il se poussa de la porte et la laissa entrer. Fermant la porte derrière eux, il fit un signe de tête pour qu’elle le suive au salon.

    Les filles ne sont pas là ce soir.

    Au moins elle ne chercherait pas partout où pouvait être Alice. En effet il était seul et il voulait le rester pour ce soir. Lui qui avait pensé que c’était Lily il s’était bien trompé et il le regrettait déjà. Alors, s’asseyant dans le canapé, il lui fit signe de prendre un fauteuil qui était face à lui.

    Je ne te laisserais pas t'approcher d'Alice.

    Au moins c’était clair et net pour lui.

    Seulement tu es sa mère. Je ne peux pas aller contre ça, malgré le fait que tu n’ais jamais voulu d’elle. Ca sera à elle et elle seule de décider si elle veut te voir ou pas. Je ne lui imposerais rien, elle prendra sa propre décision.

    Anton ne voulait pas influencer sa fille et il savait qu’il aurait une discussion sérieuse avec elle.

    Si elle veut que je sois là lors de votre première rencontre je serais là. Elle prendra seule les décisions et je ne l’influencerais pas.

    Il voulait qu’elle comprenne qu’il n’interviendrait pas en faveur de l’une ou de l’autre.

    Je lui en parlerais quand elle rentrera, mais à mon avis tu vas devoir attendre quelques jours pour qu’elle prenne sa décision.

    Anton savait de quoi il parlait et il préférait la prévenir. Comme ça elle ne penserait pas que c’était lui qui avait dit à Alice de faire patienter Eden.

    Comment va Zara ?

    Il s’était déjà plus adouci en parlant de la jeune fille. Il devait avouer qu’il avait apprécie passer du temps avec elle et il espérait qu’elle aille bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptyDim 28 Fév 2010 - 14:48

    Eden savait qu'Anton se serait passé de sa présence à Ocean Grove. Mais elle n'avait pas put faire autrement. Elle était là et elle devait s'expliquer. Elle savait que si elle voulait avoir le privilège de revoir Alice ou ne serait-ce qu'en savoir plus sur leur vie, elle devrait le faire. Ce qu'Eden ne savait pas, c'était qu'Anton avait raconté l'histoire de sa naissance à la petite miss... Eden lui expliqua qu'elle n'avait pas son adresse et c'était vrai.

    - Oui je les ai vu, je voulais savoir comment vous alliez, mais jamais ils ont accepté de me dire où vous habitiez!

    Elle ne lui mentait pas. Elle avait essayé de savoir et ce n'est qu'il y a peu que le privé qu'elle avait engagé les avait retrouvé. Alors elle avait déménagé. De toute façon, rien ne la retenait dans son ancienne ville. Il l'agressa et elle baissa la tête. Oui, dix ans après... Mais elle avait quand même les cadeaux d'Alice et aussi bien caché dans son armoire les premiers vêtements de la petite miss. Elle regrettait son geste plus que tout et voulait se racheter. Eden fut toute fois très étonnée de le voir se pousser pour qu'elle puisse entrer. De suite, elle jeta un oeil discret à la recherche de la présence de sa fille mais il lui dit qu'elle n'était pas là. Elle fut un peu décue, mais tout compte fait, c'était peur-être mieux. Elle le regarda s'installer et fit de même face à lui après quelques secondes. Elle avait toujours la tête baissée mais quand il lui dit qu'il ne la laisserait pas voir Alice, elle la redressa immédiatement.

    - Pourquoi tu m'as laissé rentrer alors? C'est pour me faire du mal c'est ca? Tu te venge?

    Elle s'était braquée elle aussi. Ca avait été vite pour qu'elle lui réponde et en entendant le reste de ses paroles, elle ne se rassura pas.

    - Je... Je n'ai pas jamais voulut d'elle! Tu... Va vraiment la laisser prendre sa décision d'elle même? Si je dois attendre quelques jours, ca sera pas parce que tu lui a dis que je le méritais?

    Eden ne s'énervait plus, ca s'entendait à sa voix. Elle avait fait le premier pas et maintenant, avec tout ce qu'elle entendait, elle avait peur de l'issue de sa venue à Ocean Grove... Mais Anton demanda des nouvelles de Zara. Elle haussa alors une épaule.

    - Elle va bien... Elle est en plein dans sa crise d'adolescence. Je suis sure que ca lui ferait plaisir de te revoir... Si tu es d'accord bien sur!

    Eden fini par se lever. Elle ne pensait pas qu'elle serait aussi chamboulée que ca par ce moment de "retrouvailles" mouvementé.

    - Tu as le droit de m'en vouloir, j'ai mal agit envers toi et Alice... Mais... Tu ne sais pas vraiment pourquoi alors, s'il te plait... Crois moi quand je te dis que je regrette et que je n'ai pas jamais voulut d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptyDim 28 Fév 2010 - 16:20

    Faire sa vie sans le passé, c’est toujours mieux, mais ce soir apparemment ça ne serait pas le cas. Anton en voulait et en voudrait toujours à Eden pour ce qu’elle a fait. Non seulement envers lui mais surtout envers Alice. Elle avait abandonné sa propre fille alors qu’elle avait eu Zara avant. Enfin bref, expliquant à la jeune femme qu’elle avait attendu dix ans avant de donner des nouvelles, il la regardait. Mais il voulait surtout savoir pourquoi elle était là après tant d’années. Expliquant aussi qu’elle aurait pû parler avec les parents d’Anton, il écouta la réponse de la jeune femme.

    *Pour une fois qu’ils me protègent.*

    Ca étonna d’ailleurs le médecin sur ce coup là. Alors comme ça ses parents avaient le protéger ? Non ils devaient penser à Alice et non pas à leur propre fils. Mais Anton devait rester concentré sur la situation présente et non sur autre chose. Finalement il laissa la jeune femme entrer et il lui expliqua que les filles n’étaient pas là. Il vit l’air déçu de la jeune femme, mais Anton ne l’aurait pas laissé entrer si Alice et Joy avaient été là et encore moins si Alice avait été là. Allant au salon, il s’assit dans le canapé et laissa Eden prendre place dans un des fauteuils d’en face. Puis, il lui dit très clairement qu’il ne la laisserait pas voir Alice. Entendant ce qu’elle lui répondait, il la fixa dans les yeux.

    Si je me vengeais tu ne mettrais jamais les pieds ici et j’irais voir un juge pour une demande de mise à distance.

    Ca aussi c’était clair et net pour Eden. Anton ne se laisserait pas faire et il savait qu’il avait la loi de son côté. Même si Eden était la mère d’Alice, elle l’avait abandonné et elle avait toujours vécue avec son père, donc un juge serait forcément de son côté. En tout cas il l’espérait. Il soupira aux propos de la jeune femme.

    Oui, elle choisira toute seule. Elle a dix ans, elle peut la décision de voir sa mère qui l’a abandonnée toute seule. Elle sait tout depuis sa naissance à aujourd’hui, je ne lui ai jamais rien caché sur son histoire. Mais je sais aussi qu’elle aura besoin de quelques jours pour ses idées soient claires et qu’elle se décide.

    En effet il savait qu’elle aurait besoin d’un peu de temps. Il lui en laisserait d’ailleurs et ensuite il dirait la réponse d’Alice à Eden. Puis Anton pensa à Zara et demanda de ses nouvelles.

    Moi oui je serais d’accord, mais ça dépendra d’elle. Peut-être qu’elle ne voudra pas me voir.

    C’est vrai qu’il ne lui avait finalement pas dit au revoir quand il avait dû partir avec précipitation. Puis, voyant la jeune femme se lever, il l’écouta parler.

    Je n’ai pas à te croire ou pas Eden. Il y a dix ans tu as pris une décision, c’était ton choix.

    Il ne voulait même pas savoir en fait. Elle lui avait fait tellement de mal qu’il s’en fichait, tant qu’elle ne voulait pas lui prendre sa fille.

    Je suppose que tu vas travailler au Baptist Hospital ?

    Fixant la jeune femme, il soupira.

    Pour la réponse d’Alice je te le dirais quand je te verrais à l’hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptyDim 28 Fév 2010 - 17:55

    Eden avait essayé. Quand elle joignait les parents de Anton de leur tirer des informations sur l'endroit où ils vivaient avec Alice, mais ils n'avaient jamais cédé! Eden savait alors que c'était pour protéger Alice d'elle. Mais elle avait juste beaucoup de regrets. Et maintenant, après dix ans, c'était trop tard pour espérer se racheter. Elle s'en rendait compte maintenant qu'elle était en face de son ex amant et c'était la désillusion totale. Eden n'avait pas un mauvais fond, elle avait juste fait de mauvais choix pour se protéger. Elle s'était assise face à Anton et avait la tête basse. Mais elle lui demanda si il lui disait ca pour la punir. Sa réponse lui fit encore plus peur.

    - Tu ne feras pas ca... N'est ce pas? Je ne veux pas prendre Alice, je veux juste qu'on se connaisse...

    Anton n'allait pas la laisser faire, elle le savait! En fait, elle n'avait jamais douté de ça! De toute façon, quoi qu'il fasse, il aurait la justice avec lui. Il avait raison, elle avait abandonné sa fille il y a dix ans. Eden dû aussi se rassurer quand à l'intention d'Anton de parler à Alice en lui disant qu'elle était là. Maintenant la rouquine savait que sa fille était au courant de son histoire et ce n'en était que plus dur! Elle se contenta de hocher la tête tout simplement. Elle ne pouvait pas lui expliquer. C'était trop dur pour elle de parler de son passé. Déjà que Zara savait alors qu'elle n'aurait pas du, elle ne voulait pas faire plus pitié... Anton prit des nouvelles de Zara, mais Eden ne voulait pas s'étendre en lui disant qu'elle posait beaucoup de problèmes. Mais elle savait à coups surs que sa fille serait heureuse de le revoir. Après tout, il avait tenu une place très importante dans sa vie! Mais Eden se leva. Il était temps pour elle de partir. Elle n'avait pas sa place là et de toute façon, elle se sentait terriblement mal. Elle lui demanda quand même de la croire, chose qu'il ne fit pas bien sur!

    - Oui... C'était mon choix... J'espère pouvoir y travailler oui... Je vais te laisser et rentrer, Zara m'attends... Je sais où est la sortie, ne bouge pas.

    Elle ne se sentait pas très bien. Elle aurait pensé apercevoir Alice, lui parler... Ca avait été de l'utopie et maintenant, elle allait attendre que sa fille de 10 ans choisisse si oui ou non elle voulait bien la voir. Eden savait que si c'était oui, elle allait devoir donner beaucoup d'explications... Mais elle savait aussi que si la réponse était négative, elle allait être détruite... En même temps, un peu plus ou un peu moins... Elle se dirigea vers la porte d'entrée et la poussa en prenant une grande goulée d'air
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] EmptyDim 28 Fév 2010 - 18:42

    Je le ferais si cela est nécessaire.

    Mais il ne pensait pas avoir besoin de le faire. Alice saurait gérer la situation comme une grande et puis il serait là pour la soutenir au moindre problème. Anton savait qu’elle en était capable toute seule. Surtout qu’elle avait déjà tout d’une grande, malgré son jeune âge. Elle prenait même soin de lui quand il n’allait pas bien et il savait aussi qu’elle s’en faisait souvent pour lui et Joy. Puis le médecin demanda des nouvelles de Zara. Cette petite fille avait toujours été dans le cœur d’Anton. Même si elle n’était pas sa fille biologique, il avait aimé passer du temps avec elle, pouvoir la connaître. Il l’avait même considéré comme sa propre fille pendant le temps de sa relation avec Eden. Jamais il ne l’avait dit tout fort de peur que Zara ou que Eden n’apprécie pas. Alors, il l’avait gardé pour lui et aujourd’hui, c’est vrai qu’il aimerait la revoir. Mais il ne voulait pas non plus la forcer et encore moins qu’elle soit réticente à l’idée de le voir. Evidemment il espérait qu’elle ne lui en veuille pas trop d’être partit comme ça du jour au lendemain, mais il avait ses raisons. Il avait l’impression de parler d’Eden là, seulement, pour lui c’était différent. La jeune femme, sans savoir pourquoi, avait voulu abandonner Alice. Le médecin avait alors prit soin de sa fille et n’avait pas pû accepter la décision d’Eden, d’où son départ. Mais est-ce que Zara l’avait sû ? Il ne le savait pas et il se demandait si elle voudrait le voir un jour. Puis, entendant Eden lui dire de la croire, Anton lui expliqua qu’il n’avait pas à la croire. Selon lui elle avait prit une décision et pendant dix ans elle s’y était tenue. Il savait aussi pour qu’en arriver là, c’est que c’était une sacrée bonne décision. Voyant la jeune femme se lever, il resta assit, l’écoutant juste parler.

    Soupirant, il baissa la tête. Cette soirée était devenu une horreur pour Anton. Il voulait se retrouver seul, un vrai célibataire. Puis, on avait sonné à la porte, il pensait que c’était Lily et là il retrouvait la mère d’Alice. Pour lui c’était quelque chose d’impensable et il n’avait pas envie que sa fille voit Eden. Seulement, il ne pouvait pas mentir à Alice et il se devait de lui dire que sa mère était là. Regardant son écran de télévision, il soupira une nouvelle fois. Il n’avait plus envie de rien là. Alors, il rangea les affaires qu’il avait mit sur la table basse. Puis, il alla dans sa chambre et partit se coucher directement. Allongé sur le dos, il chercha à savoir comment il pourrait dire tout cela à sa fille. Elle ne revenait que le lendemain soir et d’ici là il devrait comment lui annoncer la nouvelle. Il avait peur de sa réaction, peur de la perdre. Il n’était plus sûr de rien et il avait besoin d’une nuit calme à dormir et de mettre ses idées en place. Fermant les yeux il essaya de dormir, il avait besoin de repos s’il voulait pouvoir être confiant en parlant à sa fille.



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Vide
Message(#) Sujet: Re: 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] 2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

2528 Apple Road : Quand le passé vous frappe de plein fouet [Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-