AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

Partagez | 
 

 send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) Vide
Message(#) Sujet: send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) EmptyMar 2 Fév 2010 - 12:05



SEND A MAIL TO MY CLOSE FRIEND
send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) 5d860h send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) Orotxi
starring Kayla D. O'Shea & Alabama-Lëeloo Callahan




Depuis son accouchement Aly ne savait pas toujours gérer ses deux boulots, d’abord être mère, ce boulot qu’elle aurait souhaité exercer à plein temps, et puis sa galerie. Elle avait travaillé si dure pour y arriver qu’elle ne se voyait pas arrêter, même si c’était un réel déchirement que de laisser Aaron à sa nounou. Bien qu’elle ait une confiance aveugle en Méadow, elle n’aimait pas se séparer de lui. Mais en grande bosseuse, elle avait parfois l’impression de le laisser un peu trop. Et ce n’était pas dans ce but là qu’elle avait souhaité aussi fort sa présence dans sa vie. Il était la plus belle chose qui lui soit arrivé, alors elle devait lui consacrer le plus de temps possible. Après tout elle avait les moyens à présent, elle pouvait se permettre d’ouvrir la galerie un peu moins souvent. De jouer les « chercheurs de talents », de manière moins assidu et acharné. Elle avait aussi mérité quelques jours de repos, dans ce boulot aussi les mères de famille prennent un peu de temps pour elle et leurs enfants, alors pourquoi pas elle ?

Aujourd’hui, elle avait décidé de fermer la galerie un peu plus tôt. Récupérant alors Aaron, elle avait baladé un bon peu de temps, n’oubliant pas de le gâter plus que de raison. Elle entrait à chaque boutique pour enfant qui croisait son chemin. Et le moins que l’on pouvait dire c’était que le nourrisson avait déjà de quoi s’habiller pour les trois années à venir voir plus, et qu’il avait des jouets et peluches par-dessus les oreilles. Elle savait pourtant qu’elle devait se raisonner, mais elle n’y parvenait pas, elle était tellement contente et surtout fière de pouvoir lui offrir tout ça, qu’elle ne voulait rien se refuser. N’oubliant pas au passage de faire quelques courses, le réfrigérateur s’étant considérablement vidé. Et il fallait dire, elle n’avait plus vraiment l’habitude d’une telle tâche. Depuis septembre, Jeylhan s’étant installée chez elle pour éviter soigneusement sa jumelle, avait voulu se montrer serviable en faisant notamment régulièrement les courses. Une chose qui en plus de la présence de la jolie blonde, lui manquait. Il fallait dire que depuis qu’elle était repartie pour arranger les choses, la maison semblait bien vide. Certes Aaron l’égayait de plus en plus chaque jour, mais avoir des conversations avec un bébé de pas tout à fait trois mois, s’avérait assez compliqué. Voilà pourquoi régulièrement elle se rendait sur son PC, depuis déjà pas mal de temps, elle était devenue accro aux sites communautaires plutôt connu, comme facebook, ou encore twitter. Mais plus récemment, elle avait décidé de se rendre sur des forums consacrés à des mamans bien souvent célibataires, ce qui lui allait donc parfaitement. En rentrant, elle prit bien sur le temps de donner à manger à Aaron à moitié endormit sur son sein, avant de le coucher, épuisé par la partie de shopping.
Allant chercher des cookies dans son placard, elle s’installa rapidement dans son canapé, un petit moment pour soit parfois était aussi nécessaire, prenant l’ordinateur portable posé sur la table basse, elle ne se tarda pas à se connecter sur le forum dont elle était devenue désormais une habituée. Directement elle décidait d’envoyer un message à une amie, elle qui était plutôt timide avait cependant réussit à se lier d’amitié avec une mère célibataire, pédiatre qui plus est, en plus d’être un soutient pour elle qui se sentait parfois coupable de priver Aaron d’un père, elle était en plus de très bon conseil. Elle avait d’ailleurs décidé de lui parler de ce qui la tracassait, un peu sous le choc d’une remarque d’un habitué de la galerie, lui ayant certifier qu’avoir fait le choix d’avoir un enfant seule était une pure connerie pour l’équilibre de l’enfant. Réellement inquiète, elle avait besoin de se rassurer auprès de son amie.

Citation :
À : Kayla D. O’Shea.
Message : Bonjour !! Comment tu vas aujourd’hui ?
Tu devineras jamais ce qui m’est arrivé =(

D’ordinaire renfermée et peu bavarde, elle se sentait plus à son aise derrière son écran, ne doutant plus d’elle ou beaucoup moins. En tout cas suffisamment pour oser parler en toute liberté avec la jeune femme.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) Vide
Message(#) Sujet: Re: send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) EmptyJeu 25 Fév 2010 - 12:54

Il était quinze heures lorsque Kayla termina son travail aujourd’hui, elle n’avait plus aucuns rendez vous de l’après midi mais avait préféré demander à la secrétaire puisque ce genre d’évènement était plutôt rare surtout dans un hôpital aussi réputer que le Baptist Hospital. Depuis son arrivée à Ocean Grove c’était certainement la première qu’elle avait la chance de quitter aussi tôt. Évidemment elle aimait son travail, elle adorait les enfants et pouvoir prendre soin d’eux toute la journée était un véritable plaisir seulement Kayla était dorénavant une mère célibataire et depuis son divorce elle n’avait plus beaucoup de temps à consacrer à son fils. Elle devait s’occuper de diverses choses qui lui prenaient beaucoup plus de temps qu’elle ne le souhaitait.

Lorsqu’elle arriva jusqu’au parking il était dorénavant quinze trente, elle avait donc le temps d’aller chercher Draven à l’école, elle téléphona donc à Shouka pour lui prévenir qu’elle s’en chargerait. La jeune femme était vraiment une excellente baby sitter, Kay était vraiment tombé sur la perle rare lorsqu’elle l’avait engagé, non seulement elle s’entendait parfaitement avec Draven mais elle l’aidait à se perfectionner à la guitare et il leur arrivait parfois même de chanter tout les deux. Ils avaient une certaine complicité et parfois il arrivait au pédiatre d’éprouver une petite jalousie envers Shouka, évidemment ce sentiment s’envolait presque aussitôt, elle était formidable et elle faisait parfaitement son travail et puis il était indispensable pour Kay de travailler autant, elle avait de l’argent certes mais jamais elle n’aurait accepté que son fils manque de quoi que ce soit. Il était complétement impensable que le petit garçon empathise davantage du divorce de ses parents. Une fois devant l’école, Draven fut surpris de voir sa mère et lui sauta au cou. Kayla était ravie de pouvoir aider son fils à faire ses devoirs, ensuite elle profita du temps qu’elle avait pour faire une partie de jeu vidéos avec son petit garçon, ils adoraient jouer tout les deux et ça faisait une éternité que ça n’était pas arrivé. Elle s’arrêta un instant lasse de perdre contre son fils et décida se s’octroyer un peu de temps pour elle, son petit garçon était toujours dans la même pièce qu’elle donc ce n’était pas comme si elle l’abandonnait complétement, mais ça faisait un moment qu’elle ne s’était pas connecté sur le forum consacré aux mères célibataires qu’elle affectionnait tant. C’était le seul sur lequel elle se connectait, elle avait beaucoup de mal avec ce genre de sites, surtout à cause de son emploi du temps surchargé mais même s’il lui arrivait de se connecter tard elle s’arrangeait toujours pour le faire au moins une fois par semaine. De plus elle avait fait la connaissance d’une jeune femme tout à fait adorable, qui elle était une tout jeune mère, il lui arrivait quelque fois de la rassurer sur certains points, elle ne se prétendait pas tout connaître ni être une experte puisqu’il lui arrivait de douter elle aussi mais son statut de pédiatre l’avantageait. Jamais elle n’aurait imaginé se lier d’amitié avec une jeune femme sur ce genre d’endroit pourtant c’était bel et arrivé. Elles parlaient de tout et de rien mais Kayla apprécier de pouvoir parler à quelqu’un de ses problèmes, elle n’avait pas l’habitude d’étaler sa vie et le fait qu’elles parlaient par ordinateurs interposait l’aidait d’avantage. Une fois connecté sur le forum elle vérifia immédiatement sa boite de messagerie où un message d’Alabama l’attendait. Elle lui répondit donc aussitôt.

Citation :
A : Alabama Callahan
Message : Bonjour, ça va très bien, j’ai pu enfin passer du temps avec mon fils, et toi comment tu vas ?
Non racontes moi qu’est ce qui s’est passé ? Rien de grave j’espère.

Bien qu’elles ne connaissent pas vraiment, Kayla osait parler en toute liberté avec Aly, elle la considérait comme une véritable amie, non seulement elle savait écouter mais elle pouvait aussi lui faire partager son expérience
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) Vide
Message(#) Sujet: Re: send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) EmptyMer 3 Mar 2010 - 10:55



SEND A MAIL TO MY CLOSE FRIEND




Lorsque vivre seule était un choix, on ne pouvait pas réellement se plaindre, ni en vouloir à la terre entière pour notre malchance, probablement qu’elle aurait pu tomber sur un homme soucieux de l’aider, en réalité s’était déjà arrivé. Et ce fut complètement bénéfique pour elle, elle pouvait enfin se consacrer à quelqu’un d’autre qu’elle-même, elle n’était pourtant pas égoïste, mais avait un peu trop pris l’habitude de voir le monde d’un œil cynique et méprisant, comme si rien ne pouvait avoir de la valeur. Malheureusement elle avait une fois de plus fuit, comme elle le faisait toujours ou presque. Estimant que ce qu’elle faisait été juste, même s’il va s’en dire que cela était complètement faux. Sa vie aurait pu être sensiblement différente, mais elle avait fait des choix, judicieux ou non, qui l’avait conduite où elle en était à présent. Sa carrière était une part de sa vie plus qu’importante pour elle. Elle avait si souvent envié les habitants de ce quartier chic, notamment lorsqu’elle était au lycée d’ailleurs. Elle voyait ses camarades insouciants, se pensant sans doute à l’abri de tout grâce à l’aide de papa et maman, alors qu’elle, était plus ou moins seule. Certes une jeune femme s’était décidée à lui venir en aide, mais pas trop, Alabama avait donc du se débrouiller par elle-même pour une grande partie des choses. Ne plus avoir de famille n’était pas ce qui l’attristait le plus, elle s’était faite à cette idée depuis bien des années, depuis la mort de son père en vérité. Ce qui lui manquait était sans doute le cocon qu’elle s’était créée à Chicago, elle n’avait que deux amis, mais deux vrais amis, bizarre ou non, ils s’en fichaient, ils étaient là pour elle, et elle aurait fait n’importe quoi pour eux. Jusqu’à ce qu’elle prenne le large, bien sur elle le regrettait mais lorsqu’elle les avait retrouvé à Miami, elle s’était rendu compte de son erreur, elle n’avait pas demandé n’importe quel service à son ami d’enfance. Un enfant ce n’était clairement pas anodin, même s’il était convenu qu’elle soit la seule à s’en occuper, qu’il demeurait loin de tout ça, il avait cependant accepté, et elle lui devait tout, absolument tout. Sans lui elle n’aurait pas la chance d’élever à présent Aaron. Elle n’avait confiance qu’en très peu de personne, se tourner vers lui était pour elle légitime, même si son idée pourrait paraitre saugrenue. Seule ombre au tableau dans le schéma, l’absence d’un père …

Plus d’une personne lui avait fait remarqué que ce choix de vie n’était pas le bond, qu’il était normale que son horloge biologique la titille, mais qu’elle se devrait d’attendre et sans doute se remuer pour accorder sa confiance à un homme qui pourrait partager sa vie. Jeylhan le lui avait d’ailleurs dit, ô elle n’avait pas jugé son choix, elle connaissait son amie, et son envie, son besoin de devenir mère. Seulement elle aurait souhaité pour elle qu’elle ne vive pas ce grand moment seule. Mais elle avait en réalité l’habitude, et ne l’avait pas si mal vécu. Si elle s’inquiétait pour l’avenir de son enfant qui n’aurait pas de père, elle s’inquiétait aussi énormément pour elle-même, enfin une partie d’elle-même sur lequel elle n’avait aucun contrôle. Avec les années, elle en avait apprit plus sur sa « maladie » elle n’en parlait que très peu et la seule personne vers laquelle elle se tournait dans des moments de gros doute était un vieil ami de lycée, Damon avec qui elle avait renoué le contact alors qu’elle ignorait complètement à qui parler de tout ça. Lui était au courant et instinctivement elle avait la sensation qu’il saurait la rassurer, seulement s’il savait comment apaiser ses doutes pendant un temps, elle n’avait toujours pas trouver la solution pour contrôler tout ça. Elle était souvent effrayée de ce qu’elle pouvait faire, bien qu’elle ait finalement compris que Lëeloo était là pour la protéger, d’une manière peut être un peu trop radicale. L’éloignant parfois trop de ses propres amis. Elle ne pouvait en parler à Kayla, s’était impossible, elle ne pouvait pas trop en parler par ailleurs, sa plus grosse crainte étant qu’on lui prenne son fils après l’avoir jugé inapte à veiller sur son fils. Mais elle aurait souhaité lui demander quelque conseil, certes elle n’était pas psychologue ou quoique ce soit d’autre, mais contrairement à Damon, elle était mère elle aussi, elle avait la vie de son fils entre ses mains, elle serait plus apte à la conseiller sur ce sujet. Mais elle ne pouvait se résoudre à en parler peut être qu’un jour elle lancerait le sujet un peu par hasard, parlant d’une émission qu’elle avait éventuellement regardé, qu’importe, il lui faudrait trouver le courage d’affronter le jugement de sa nouvelle amie, ce qui serait d’autant plus dure.

Devant son écran elle continuait d’aller de site en site, attendant une réponse avec impatience, mais elle ne se faisait pas d’illusion Kayla était une femme très occupée, elle imaginait qu’elle ne répondrait pas nécessairement dans l’immédiat. Cependant elle fut surprise de constater une réponse plutôt rapide, mail auquel elle s’empressa de répondre.

Citation :
À : Kayla D. O’Shea.
Message : Oh je suis surprise de te voir si tôt, tu as réussi à prendre du temps alors ? T’as du faire un heureux.
Ça va aussi, j’ai quasiment pris ma journée, que j’ai pu consacrer à mon fils, et ça fait vraiment du bien.

Non ce n’est pas bien grave rassure toi, en faite, un client à la galerie m’a un peu inquiété. M’affirmant que le choix d’élever un enfant seule était une grosse erreur pour le petit avant tout. J’y ai pourtant bien réfléchit, tu crois que j’aurais dû attendre de trouver quelqu’un ? Mais en même temps c’est pas garantis que ça puisse marcher, et puis après tout être élevé par un seul parent c’est pas si grave. J’ai fais ce choix parce que je sais que je ne pourrais pas laisser un homme entrer dans ma vie, je ne serais pas une mauvaise mère pour autant, si ?

Alabama doutait toujours énormément d’elle-même, si Kayla n’avait pas fait ce choix, si le schéma monoparental de sa famille, résultait malheureusement d’un divorce, Aly avait fait un choix en connaissance de cause. Connaissant très bien ses propres difficultés, qui conduirait surement Aaron à ne jamais avoir de père. Un choix qui lui semblait égoïste lorsqu’elle y réfléchissait bien se demandant alors si voir ses souhaits avant les besoins de son enfant, ne faisait pas d’elle, d’ors et déjà une mauvaise mère.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) Vide
Message(#) Sujet: Re: send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

send a mail to my close friend ♦♦ ( KAYLA )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-