AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Don't be scared; Your destiny may keep you warm » [Rahf' ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




« Don't be scared; Your destiny may keep you warm » [Rahf' ♥] Vide
Message(#) Sujet: « Don't be scared; Your destiny may keep you warm » [Rahf' ♥] « Don't be scared; Your destiny may keep you warm » [Rahf' ♥] EmptyJeu 28 Jan 2010 - 4:40


Les mains posées sur le rebord de la fenêtre alors qu'elle avisait la nuit qui était tombée depuis quelques heures déjà, Kolheen fronça les sourcils. Quelques coups de tonnerre étaient parvenus à ses oreilles et même si elle ne les avait pas en horreur, elle ne les aimait pas non plus. Elle aurait dû se réjouir de se retrouver toute seule ce soir-là, mais en même temps, elle aurait aimé que Rahfael soit là. Être toute seule en plein jour ne la dérangeait pas, au contraire, elle adorait ça. La nuit tombée, toutefois, elle aimait bien le savoir à ses côtés. Quand bien même elle ne le voyait pas, puisqu'ils s'évitaient volontairement depuis deux mois, le simple fait de savoir qu'il était là la rassurait. Surtout dans des soirées comme celles-ci, où l'atmosphère au dehors n'avait rien de joyeux. La pluie s'était mise à tomber en fin d'après-midi et elle ne s'était pas arrêtée depuis. Ce temps-là avait le don de la mettre sur les nerfs et nombreux étaient ceux qui avaient goûté à sa mauvaise humeur lorsque les nuages gris parsemaient le ciel. Elle ne savait même pas où il était allé. Elle ne s'y était pas intéressée, d'ailleurs et elle ne s'y intéresserait sans doute jamais. Sans doute était-il dans l'une de ces soirées où l'alcool coule à flot et où la drogue n'a plus de secrets pour personne. Elle aurait pu s'inquiéter de le savoir là-bas, mais il savait se défendre, elle en avait conscience. Et de toute façon, il était suffisamment adulte pour mener la vie qu'il voulait, elle n'avait rien à dire. D'ailleurs, elle préférait qu'il fasse la fête ailleurs plutôt que de ramener ses potes ici. Au moins, quand elle voulait dormir, elle n'avait qu'à se glisser dans son lit, entourée d'un silence bienfaisant.

Elle poussa un soupir et détourna les yeux du ciel en passant une main dans ses cheveux. Il n'était pas question qu'elle ouvre la télévision par un temps pareil et elle décida finalement de se mettre au lit. Elle défit l'élastique qui retenait ses cheveux attachés et se dévêtit pour enfiler une simple nuisette blanche avec de fines bretelles qui lui donnait l'air d'un ange, ce qu'elle n'était pas. Ou plus. Elle laissa la lumière du couloir allumée et ferma la sienne avant de se glisser entre ses draps. Les gouttes de pluie contre la fenêtre eurent raison d'elle et elle sombra bien vite dans les bras de Morphée.

Pourtant, lorsqu'elle se réveilla en sursaut suite à un violent coup de tonnerre, l'effarement la prit alors qu'elle était complètement dans le noir. Elle tenta de respirer calmement en posant les pieds au sol, se disant que Rahfael était sans doute rentré et qu'il avait trouvé l'endroit trop lumineux, mais un éclair, suivit d'un strident coup de tonnerre la fit sursauter et elle courut jusqu'à l'interrupteur pour faire un peu de lumière. Raté. Elle avait beau le lever et le rabaisser autant de fois qu'elle le voulait, elle restait dans le noir le plus total et alors qu'elle sortait dans le couloir, effrayée, pour chercher l'interrupteur, elle percuta de plein fouet quelqu'un et elle ne put s'empêcher de pousser un cri affolé. Elle ne pensait même plus à Rahfael. Désormais, elle pensait à un cambrioleur, ou même à n'importe qui d'autre qu'à lui et ce ne fut que lorsqu'un éclair démystifia le visage de son colocataire qu'elle poussa un soupir de soulagement. Appuyant son dos contre le mur en posant une main sur son coeur et l'autre dans ses cheveux pour chasser la frayeur qui habitait encore ses traits. Elle tenta de nouveau d'éclairer la maison, mais l'interrupteur ne fut, encore une fois, pas trop coopératif. Tentant de se faire parfaitement calme et posée, sa voix tremblait un peu et témoignait des instants de panique qui avaient été les siens.
    KOHLEEN : « Coupure de courant... Sans doute. »
Même pas un mot d'excuse pour l'avoir percuté ni rien. On voyait bien qu'elle tentait de se montrer assurée, mais qu'en réalité, il n'en était rien. Elle avait paniqué pour rien, c'était ce qui l'énervait le plus. Elle n'aurait eu qu'à attendre sagement dans son lit et à se rendormir, mais ça avait été plus fort qu'elle, il avait fallut qu'elle se lève pour aller vérifier. Les coupures d'électricité étaient normales pendant les orages, elle le savait bien, mais elle n'en avait pas conscience, habituellement. Soit elle dormait, soit c'était en plein jour et elle ne voyait même pas la différence. Sans doute le fait de savoir qu'elle était seule dans la maison l'avait-il réellement angoissée, encore plus que d'habitude, mais elle n'y pouvait rien. Enfin, maintenant qu'elle savait que Rahfael était rentré, elle n'avait rien à craindre sans doute, mais elle lui tourna le dos pour se rendre jusqu'à un petit bureau dans le salon. Elle tâtonna pour en ouvrir le premier tiroir, ne se rappelant plus trop où elle les avait rangées.
    KOHLEEN : « T'aurais dû faire un peu plus de bruit, tu m'as flanqué une de ces peurs... »
Sans doute avait-il remarqué de lui-même qu'elle avait faillit mourir de peur, mais elle crut bon de le lui rappeler afin qu'il ne recommence pas. C'était tellement plus simple quand Soren était là... Elle n'avait qu'à se blottir contre lui, sans même le réveiller, pour chercher du réconfort. Maintenant, elle avait la désagréable impression que Rahf' faisait tout pour la faire flipper. Il rentrait à des heures inimaginables sans même laisser présager qu'il était là, comme s'il faisait exprès de marcher le plus silencieusement possible. Ce pouvait avoir de bonnes intentions: ne pas la réveiller, par exemple, mais elle préférait sincèrement être consciente de son arrivée que de s'en rendre compte lorsqu'il se trouvait sur le pas de sa porte. Décidément, elle était devenue parano. Elle imaginait des choses qui étaient à cent lieues de se produire.

Elle interrompit ses gestes un instant afin de tourner le visage vers la vitre, là où les éclairs se déchaînaient et semblaient mener une lutte sans merci pour savoir lequel d'entre eux ferait le plus de fracas. Elle lissa nerveusement sa robe de nuit avant d'ouvrir le second tiroir. Décidément, les bougies n'étaient pas dans le premier. Lorsqu'enfin elle eut trouvé ce qu'elle cherchait, elle les posa sur la table et revint près de Rahfael en tendant la main.
    KOHLEEN : « Ton briquet. S'il te plaît. »
Elle n'avait encore jamais utilisé les bougies qu'elle gardait en cas d'extrême urgence et elle conclut que c'était le moment ou jamais de tester si elles pouvaient réellement demeurer allumées cinq heures de temps, comme le disait l'emballage. Enfin, elle avait supposé que Rahf' avait bel et bien un briquet dans sa poche et elle espérait que c'était le cas parce qu'elle ignorait totalement où elle avait pu laisser le sien. Elle n'était pas vraiment bordélique, juste un peu perdue ces temps-ci.

Ses yeux s'étaient peu à peu habitués à l'obscurité et elle voyait un peu mieux. D'ailleurs, les traits du jeune homme lui apparurent grossièrement et elle ne put que s'étonner une nouvelle fois de la beauté de Rahfael. Son visage paraissait encore plus mystérieux avec les éclats bleus qui le parsemaient de temps en temps, gracieuseté de la lutte féroce qui se jouait au dehors. Elle en avait oublié la tenue plutôt légère dans laquelle elle était et elle n'avait pas remarqué l'état dans lequel se trouvait son colocataire puisque ses yeux et ses traits en général demeuraient encore un peu trop obscurs.

Revenir en haut Aller en bas
 

« Don't be scared; Your destiny may keep you warm » [Rahf' ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-