AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] Vide
Message(#) Sujet: n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] EmptyDim 24 Jan 2010 - 22:02

n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] Milovicon56 n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] Poe8_marim_
(c) ale_skyz; _marim_
    La jeune femme blonde traversa la longue rue d’Apple Road, portant sa valise sous son bras. La nuit était tombée depuis quelques heures et dans la rue sombre, il n’y avait pas un chat.

    Jamais encore, la demoiselle n’avait eu à se trouver dans ce genre d’endroit. Lily n’avait encore jamais connu les banlieues américaines, elle avait vécu en pleine ville à New-York puis en pleine campagne en France.

    Rien ne ressemblait à ce genre d’habitat. Quelques instants donc, la jeune femme observa les alentours et imagina son frère résidait ici : faire peut-être un jogging matinal, sortir un chien qu’elle ne connaissait pas, se rendre au dîner organisé par tel ou tel voisin…

    Sans vraiment en avoir la conscience, la jeune femme sourit doucement en se disant que malgré les divers obstacles qu’avaient eu les Lancaster sur leur passage, Aiden avait trouvé le moyen de se battre et de réussir.


    Lily continua d’avancer et sortit un petit post-it rose de sa poche. Elle relut l’adresse griffonnée rapidement par elle-même juste avant son départ. Depuis qu’elle était monté dans l’avion, regarder ce post-it était devenu un réflexe… elle le connaissait par cœur pourtant.

    8075…8076…8077. Il résidait donc là…

    Durant quelques secondes, la jeune française admira la maison et la jolie allée qui menait à cette dernière… Elle aurait pu arriver directement en taxi devant la demeure mais elle avait préféré s’arrêter à l’entrée de la résidence afin d’admirer l’environnement, seule, à son rythme.

    Dans quelques instants, elle reverrait son frère et au fond d’elle un sentiment partagé entre la douleur, la rancœur et la joie naissait. Elle ne lui montrerait rien… ni son bonheur de le revoir, ni même la tristesse qu’avait engendrait son départ.
    Longtemps, elle resta sans bouger, à réfléchir…



    Quelques gouttes de pluie commencèrent à tomber et stoppèrent sa réflexion. Lily adorait la pluie… et particulièrement aujourd’hui, elle aurait presque prié pour qu’il pleuve…
    En effet, le jour où il l’avait quitté, il pleuvait à torrent… tout autant l’averse qui avait lieu à cet instant même.

    Sans attendre, la jeune femme rejoint rapidement le porche, posa sa valise à coté d’elle et entrevu par la fenêtre une lumière légèrement tamisée.

    La petite blonde reprit son souffle quelques secondes, ferma les yeux, passa sa main dans ses cheveux puis appuya doucement sur la sonnette.
    Son cœur se serra doucement et sa main tremblait.
    Elle entendit des pas avancer vers la porte et déglutit.

    Elle aurait tant de choses à dire à une homme qu’elle ne connaissait peut-être même plus…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] Vide
Message(#) Sujet: Re: n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] EmptyMer 27 Jan 2010 - 23:14


I HAVE NOTHING IF I DON’T HAVE YOU

lily & aiden lancaster
n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] 2z84xmc n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden] 2v15i5h
goldenrosalie & kirtash-girl @ LJ


Ils étaient morts.
Mais Aiden n’en savait rien. Pas un coup de fil, pas un message pour l’avertir, rien. Il avait ce mauvais pressentiment qui le hantait depuis quelques jours, mais après tout, que représente un pressentiment ? Rien d’assez important pour se lancer dans une liste d’hypothèses diverses et farfelues, pour découvrir d’où venait son malaise. Non, Aiden ne se doutait de rien – d’ailleurs, comment aurait-il pu ?

Ce soir-là, le jeune homme n’était pas de garde à l’hôpital et, au lieu de fêter cela, il s’était décidé à rester chez lui, histoire de se reposer. Il ne put que se féliciter en voyant qu’à 22 heures, il pleuvait des cordes, et un sourire moqueur étira ses lèvres en voyant sa colocataire, Carter, se préparer pour une soirée en bougonnant à cause du mauvais temps. Il faut dire qu’Aiden n’avait pas à se soucier de la météo, installé sur le canapé dans le salon presque surchauffé, à regarder de vieilles rediffusions de Friends. Il s’efforçait de rester indifférent aux va-et-vient incessants de Carter qui s’activait pour ramasser ses dernières affaires avant de s’en aller, ne se privant cependant pas de lui lancer quelques remarques taquines sur son animosité ou sur le temps qu’elle s’apprêtait à affronter. Elle se contentait de grimaces ou de répliques bien placées pour lui répondre, arrachant à chaque fois un nouveau sourire à Aiden, qui était content d’avoir trouvé une colocataire avec qui il s’entendait déjà aussi bien après moins d’un mois de cohabitation. Cette soirée s’annonçait comme toutes les autres, l’un était installé confortablement pendant que l’autre courait dans tous les sens – rien de plus ordinaire au numéro 8077 d’Apple Road. Et pourtant… Aujourd’hui serait un soir tout sauf ordinaire.

Quelqu’un sonna à la porte, et Aiden sourit d’un air innocent à Carter, comme pour lui demander d’aller ouvrir puisque de toute façon, elle était debout – et puis, il n’attendait personne, qui pourrait bien venir lui rendre visite par un temps pareil ? Il vit Carter se rendre dans le hall d’entrée et tendit l’oreille pour entendre ce qui se disait, mais il ne parvint qu’à distinguer quelques bribes de conversation par-dessus le son de la télévision.

    … aider ?
    – …
    Non (…) Aiden habite bien ici. (…) l’appeler.
    Et voilà Carter qui arrivait, habillée de pied en cap, à la rencontre d’Aiden qui arborait une expression perplexe.
    C’est pour toi, grouille. Une jeune femme blonde, jamais vue. Je dois y aller, je rentre… oh et puis je sais pas, je rentrerai bien à un moment. Bonne soirée !


Elle sourit et s’en alla, et Aiden s’étonna de plus belle de la situation. Qui pouvait bien… ? Il se leva de son canapé à regret, et se dirigea vers la porte d’entrée, espérant que la personne qui était venue n’était pas quelqu’un d’inconnu qui aurait pu être gêné par la tenue du jeune homme, qui se composait exclusivement d’un pantalon. Il commença déjà à frissonner en arrivant dans le hall, à cause du courant d’air froid qui s’engouffra dans la maison. Aiden fronça les sourcils à cause de la sensation désagréable, puis leva les yeux vers la porte d’entrée… et s’arrêta net.

Ça ne pouvait pas être elle. C’était tout simplement impossible. Et pourtant… elle se tenait là, à un mètre de lui. Il resta figé dans l’encadrement de la porte, en état de choc. Que faisait-elle là ? Comment était-ce possible ? Tant de questions qui affluèrent dans sa tête alors qu’il essayait de comprendre la raison de la mystérieuse visite de la jeune femme, qui n’était nulle autre que sa petite sœur, celle qu’il n’avait quasiment plus vue pendant six ans et qui refusait de lui parler pendant autant de temps. Elle était là, ses longs cheveux blonds trempés, son visage inchangé bien qu’il ait mûri, depuis le temps… Elle était comme avant et pourtant, elle avait tant changé. Pendant de longs instants, Aiden la fixa, la contempla, stupéfait, sous le choc de sa vision. Puis l’incrédulité laissa place à une joie sans pareille, une joie de revoir sa sœur tant aimée. Il sourit pour éviter que des larmes lui montent aux yeux, mais sa voix fut rauque lorsqu’il parla.
    Lily…

Son sourire s’élargit et il s’avança pour réduire l’espace qui les séparait. Lorsqu’il la serra contre elle, toute la joie et l’amour qu’il éprouvait en ce moment furent transmises dans son étreinte. Et pourtant… il savait que les retrouvailles ne seraient pas faciles.
Revenir en haut Aller en bas
 

n°8077, Apple Road - I have nothing, if I don't have you [Aiden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-