AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gaming Kraken X de Razer à prix cassé
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptyJeu 21 Jan 2010 - 23:42

I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Jude-Law-jude-law-7777519-100-100I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Outloudfn-chris
<< If you're gone, maybe it's time to come home
There's an awful lot of breathing room
But I can hardly move
If you're gone, baby you need to come home, come home
Cause there's a little bit of something me
In everything in you...
>>

Le jeune homme avait finit sa journée de travail assez tôt aujourd'hui, visiblement les volatiles d'Ocean Groove n'était pas en période propice à l'accouplement ou au partage volontaire de petites bébêtes dans leur caleçons quand s'annonçait le début de la nouvelle année. N'est ce pourtant pas un jour nouveau, où l'on fait la fête, où l'on célèbre dans la chair et l'alcool, ce début de nouvelle vie ? :D

Du coup, Sky tentait de se consoler de ce manque d'activité ( parce que oui, voir des parties génitales toute la journée ça éclaire son existence ! :cache: ) du mieux qu'il le puisse ... C'est à dire très mal. Il avait vogué aux quatre coins de la ville sans vraiment savoir où aller. Un des inconvénient lorsque l'on déménage c'est le manque d'habitudes quotidienne qui nous prennent tant de temps mais sans lesquelles on se retrouve complètement orphelin. Il avait pourtant essayer de noyer cette sensation de vide dans un bon verre de whisky bien remplit mais rien n'y faisait. L'ennui total. Finalement, Sky avait opter pour la meilleure des solution : Aller dormir. Et morphé avait encore fait des merveilles. A son réveil, Skyless était un autre homme Ou presque, j'ai dit merveilles, pas miracles; avec toutes sortes d'idées aussi peu brillantes les unes que les autres. :gla:

Ocean Groove ; Ruelles ▪️▪️▪️▪️ 01h25 ;;

En effet, il s'était dit qu'aller faire un petit tour dans les ruelles sombres de la ville ne lui ferait que le plus grand bien. Depuis son arrivée ici, c'était devenu son endroit préférer. Un grand sentiment de bonheur puéril l'envahissait devant une telle déchéance humaine. Prostitution, drogue, alcool ... Le paradis des mécréants, la face cachée des fameux "gens bien" qui se dévoilait doucement au clair de lune. Le vrai monde selon lui. Il avait donc tout de suite voulu contribuer à l'épanouissement d'un tel apparat et avait vêtu l'endroit de ses belles affaires. Pour toutes envies de décadences ; tentatives minables d'épanouissement rapide veillez à contacter Skyless Runaway ... ;; et par le plus grand des hasard ( Rolling Eyes ), son petit marché fleurissant croulait sous les demandes. Il en était d'ailleurs très ravie, une telle célébrité en si peu de temps ... C'était très bon pour son égo. D'où son fameux engouement à venir passer son temps libre ici.

Lorsqu'il traversa la première ruelle il était aux alentours de 1h20, il faisait nuit et sombre, et les seuls bruits qui se faisaient entendre en dehors de ses propres pas était les effets du vent sur les morceaux de papiers vulgairement étalés au sol. L'ambiance aurait pu paraitre lugubre ou effrayante, mais pour lui, elle était devenue banale et appréciable avec les jours. Un doux silence et quelques murmures impétueux. La soirée rêvée d'un homme de sa carrure. Le repos du guerrier ... Enfin, juste pour la traverser de ce miteux désert urbain. La deuxième entrée en ruelle s'annonçait bien différente. Une vile sensations d'étouffement, une mauvaise odeur de cochaine séchée et de sexe sauvage. Il s'approcha d'un mur où peu étaient accoudé, près d'une énorme poubelle de restaurant. C'était pas le mieux en matière de nid mais ça ferait l'affaire pour ce soir... Il contacta quelques personnes pour régler les détails, il avait du stock en substances mais aucunes filles sous la main. Or on ne se fait pas mac sans jolies damoiselles pour appâter les clients. Alors pendant que son "associé" s'occupait de régler le problèmes, il commença le marchandage ... Un petit jeu qui l'amusait beaucoup. C'était mieux que les vieux romans policier dont il raffolait, parce que là, il avait comme l'âme de quelqu'un de désespéré entre les mains ... Le pouvoir de choisir, si oui ou non, il allait lui faire une petite faveur et lui faire passer une nuit agréable ou le laisser se morfondre dans sa pitoyable existence... Rolling Eyes Vous ne pouvez pas savoir à quel point, il aime qu'on le supplie ! :fume: ... Il s'alluma donc une cigarette et attendue sa première victime, un sourire malsain au bout des lèvres ... A coup sûr, la soirée s'annonçait bien ...


hj ;; Désolé hein , mais premier post alors molo la cacahuète xD :drink:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptyVen 22 Jan 2010 - 8:58

Première journée de travail et malheureusement pour Cassiopé et son patient, premier mort, autant dire qu'il commençait bien son nouveau boulot. Bien sur tout le monde lui avait dit que ce n'était pas sa faute, que ça arrivait. Cass détestait quand les gens tentaient de lui remonter le moral, ça ne l'aidait en rien, bien au contraire. Encore heureux que la psy du service ne se soit pas pointée, il aurait fait un carnage. La seule chose qui pouvait l'aider était en rupture de stock, depuis son arrivée à Miami il avait du se rationner, ne sachant pas encore où trouver pour se fournir en drogues. Il savait cependant qu'à l'hopital il tomberait surement sur un interne ou bien une infirmiére qui saurait où il pourrait se fournir. Avec un peu de charme, il obtint un nom, en échange d'un diner certes mais il avait vraiment besoin de quoi se mettre la tête à l'envers. Travaillant de jour, ça lui laissait le temps d'y aller le soir même et de se reposer un peu avant. Il était revenu chez lui, avait prit une douche, une petite sieste (petite, vive les cauchemards) puis il avait passé le reste du temps à zoner dans la ville, s'arrêtant dans un bar en attendant l'heure fatidique.

Il lui fallu plusieurs minutes avant de trouver la ruelle où se trouvait le dealer. C'était la partie qu'il aimait le moins dans tout ça mais nécessaire. Il aperçu une silhouette appuyée contre un mur et aprés avoir regardé à droite et à gauche il entra dans la ruelle, mal éclairée. Cass n'avait pas peur de ça, il était assez grand et apte à se défendre. Au fur et à mesure qu'il s'approchait de l'homme, les contours de sa silhouette se faisaient plus précis et semblaient familiers au médecin sans qu'il puisse dire pourquoi. Il se faisait probablement des idées, personne dans son entourage ne se serait mis à vendre de la drogue. Il arriva devant l'homme, dont le visage était caché par le manque de lumiére et une nouvelle fois regarda autour de lui avant de le regarder de nouveau.


"Je viens pour un sachet." dit il simplement, pas de bonjour ni de merci, il ne voulait pas devenir ami avec lui et pourtant, s'il savait...Pas plus que quelques secondes aprés, l'homme face à lui fit un pas et entra dans la lumiére. Le visage de Cass se décomposa en reconnaissant son ancien amant et meilleur ami. Son coeur se mit à battre la chamade alors qu'une flamme qu'il croyait éteindre se ralluma avec ferveur.

"Nom de dieu...Sky ?!!? C'est toi ?"

Il s'attendait à tout, vraiment, mais retrouver Sky en dealer de drogues ? Jamais...

"Qu'est ce que...depuis quand tu vends de la drogue ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptySam 23 Jan 2010 - 1:54

I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Jude-Law-jude-law-7777519-100-100I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Outloudfn-chris
<< If you're gone, maybe it's time to come home
There's an awful lot of breathing room
But I can hardly move
If you're gone, baby you need to come home, come home
Cause there's a little bit of something me
In everything in you...
>>
Le jeune homme expira une longue bouffée de cigarette. Il aimait voir la fumée révélée par la froideur de l'hiver. Ça lui rappelait un peu son enfance, lorsque déjà petit, il faisait semblant de fumer les cigares de son père sur le balcon de leur appartement. Un souvenir qui lui valu un petit sourire nostalgique. Il était quelque peu perdu dans ses pensées quand il entendu des bruits de pas se dirigés vers sa direction. Il ne tourna pas une fois la tête, feintant l'indifférence. D'une part par mesure de sécurité si c'était des flics ils ne lui porterait guère attention en voyant un tel manque de réactions et d'autre part, tout simplement par fainéantise. Il avait sa routine, le gars commande, il sort la marchandise de sa poche, lui tend, récupère l'argent et le deal est vite bâclé loin des regards indiscrets.

Cependant, vu l'heure, il trouvait un peu curieux d'avoir un client si tôt. S'étant fait une clientèle régulière, il se devait de connaître les horaires et les lieux qui favoriseraient les échanges. Or, à cet instant, l'heure était fort point propice à cela... Il finit donc par jeter un coup d'œil en direction de la silhouette masculine qui se dévoilait peu à peu. Il n'eus pas la chance ( Siffle ) non plus de distingué ou même reconnaître la familiarité de ce "quelqu'un".

Alors lorsqu'il entendu son : "Je viens pour un sachet."
Ce fut tout bonnement qu'il ironisa par : Non, vraiment ? Il marqua une pose, haussa un sourcil, en faisant mine d'être étonné. Moi qui pensait qu'on venait ici pour acheter des Tacos ;; je suis déçu ... Il ne s'autorisa pas plus de remarques pour éviter de le faire fuir, mais celle-ci devait être suffisante pour faire comprendre à son "petit nouveau" qu'on ne traite pas celui qui détient la poudre précieuse avec un telle impolitesse. Être légèrement culotté pourquoi pas ... Il n'était pas là non plus pour jouer au psy, mais un peu de reconnaissance ne faisait pas de mal. Il restait tout de même dans le froid des heures pour satisfaire aux mieux ces petits imbéciles non ?

Pour mettre un peu plus au clair la situation, Sky se devait de se montrer. Imposer sa carrure comme une menace invisible. Il avait pour idée, que si la relation dominant/dominer s'instaure dès le début et de manière naturelle, celle-ci ne peut-être qu'épanouie et agréable dans les deux sens. Ce n'est pas un homme qui se laisse facilement bais** soyez en sûr.

Il fit donc un petit pas en avant, jetant son mégot de cigarette au loin."Nom de dieu...Sky ?!!? C'est toi ?" Et il n'eus même pas le temps de relever les yeux pour admirer l'importuniste qu'il se reçu une belle claque dans la figure. Au sens figuré biensûre. Comment connaissait-il son nom ? La réponse fut très vite trouver lorsque Sky croisa le regard de Cass'. Pourquoi dieu s'acharnait-il donc sur lui ? Pourtant il s'excusait toujours de mettre des filles enceintes quand des erreurs d'une nuit se passaient, et leur proposait même tel un gentleman de les accompagner pour rectifier le tir ... Et qu'est ce qu'il avait en échange ? Aucune gratitude. Merci Jésus. Si c'est ça ... Autant pas être gentil du tout ! Boude

Le jeune homme resta bouche-bée un long moment, il ne devait pas flancher, pas maintenant qu'il avait enfin réussit à mettre toute son amertume de côté. Il préféra donc adopter une tactique bien connu : Le fouttage de gueule xD.

Hum ... Pardon ? Vous dites ... Je pense que vous faites erreur ... Il n'y a personne de ce nom ici. Il lui tendu quelques grammes de "purple & de marijuana" avant d'ajouter ; J'espère que vous avez de quoi payer , je ne fais jamais crédit la première fois.

Il avait éviter tout le long de regarder son ex dans les yeux. Le genre de regard qui divague de droite à gauche sans jamais se poser. Il avait ce prépondérant besoin d'éviter d'affronter la situation tout de suite. D'abord, il devait se faire à l'idée que Cass' était là, devant lui, après une telle absence ... Puis fixée ses problèmes, recoltés ses pensées et trouver une solution adéquate. Lui refaire le portrait par exemple ? Nan trop facile, se dit-il avant que quelque chose ne retiennent enfin son attention ;; Cass' était vêtue avec SA chemise, celle qu'il avait oublié de prendre dans son départ précipité. Décidément, il ne manquait pas d'air ... Skyless s'était attendu à un geste plus passionné, comme se faire brûler le reste de ces affaires. C'est pour cette raison la, qu'il ne lui était même pas venu à l'esprit de demander le retour de ses propriétés personnelles. Alors qu'il portait une affection toute particulière pour certaines de ces fameuses choses.Red Face

Flash [ L'homme qui utilise des piles alcalines *out* ] Back

S : Cass' bon sang t'exagère ... Tu porte ma chemise préférer pour peinturer. Elle ma coûtée une fortune et en plus elle passe très mal à la machine.
C : Oh désolé ... Attend je la retire [...] C'est mieux maintenant ?
S : Tu peint le mur du salon ... Nu ? ... hum ...Je n'ose même pas te demander quel genre de pinceaux tu a utilisé ! :wow:
C : C'est mieux si je te montre ... Sinon, tu va avoir du mal à bien te faire une idée ...
S : Hum ... Tu sait finalement ... Tu devrait peut-être porter mes affaires plus souvent ... J'ai comme l'impression que ça t'inspire.

Fin

On a beau revêtir un de ces manteaux de fourrure pour paraître plus sauvage, la peau n'atteint jamais la chair. Et le cœur n'est ainsi jamais vraiment à l'abri de rien. Sky en était tout à fait l'exemple. Ce n'était pas anodin si, il s'était forgé cette fausse identité de cynique. Il avait vécu cette déception dont aucuns hommes, non aucuns, ne se remet jamais. Alors il avait appris à se mentir sur son état pour mieux convaincre les autres. Et sa avait plutôt bien réussit jusque là. Mais ce douloureux souvenir le ramenait à une époque qu'il aurait préférer bel et bien oubliée ... A contre cœur, mais sans aucuns doutes. Une boule se forma dans son estomac, et quand il fut de nouveau a même à parler, il lâcha un petit souffle étouffé, comme si tout ce temps il avait retenu son souffle sans s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptySam 23 Jan 2010 - 21:33

Avant qu'il ne se dévoile à la lumiére, et donc à Cass, il lui répondit sur un ton étrangement familier, un ton qui lui rappelait de nombreux arguments entre lui et...et...Le jeune médecin secoua la tête, ce n'était pas possible, pas lui, pas...Cass n'en croyait pas ses yeux. De tous les dealeurs qu'il avait pu trouver sur son chemin, il était tombé sur le plus improbable de tous. Et dire qu'il lui avait fait la morale sur l'usage de drogues...elle était bien bonne celle là.

"Nom de dieu Sky ?!!? c'est toi ?"

Le jeune homme en face de lui sembla enfin le reconnaitre. Durant le cours laps de temps où leurs yeux se croisérent il put voir la proverbiale ampoule s'allumer dans l'esprit de son ancien amant.

*Et merde...*

Sky était un flic, donc dans le cas présent sous couverture, et Cass était dans la merde. Et au vu de ce qu'il s'était passé entre eux, Sky ne lui donnerait pas de laisser passer. Mais Sky n'eut pas la réaction qu'il attendait. Il fit comme s'il ne le connaissait pas, évitant de le regarder et lui tendant un sachet de marijuana en lui demandant de payer. Le médecin en avait presque oublié sa venue là et garda son attention sur Sky, pensant pour une fraction de secondes qu'il avait fait erreur. Mais il avait bel et bien raison, Cass n'était pas du genre à oublier quelqu'un dont il avait partagé le lit.

"Joue pas au con avec moi...je sais que c'est toi..."

Il fit un pas de plus pour se rapprocher de lui, risquant de se prendre une belle droite, méritée, mais son coeur n'avait cessé de battre la chamade dans sa poitrine depuis qu'il l'avait reconnu. Son regard descendit de ses yeux bleus, presques identiques au sien pour aller sur son corps, le regardant de haut en bas. Il avait peut changé, toujours cette silhouette fine, musclée mais pas trop, comme Cass les aimait.

Son regard s'attarda sur le petit paquet et subitement il se souvint de ce qu'il était venu faire. Rapidement il plongea sa main dans sa poche, récupérant quelques billets avant de prendre la main de Sky dans la sienne, afin de faire l'échange mais au lien de le lacher, il garda sa main dans la sienne et l'attira contre lui, avant même que son cerveau ne puisse l'arrêter.


*Merdemerdemerdemerde...qu'est ce que je fous là !!*

"Depuis quand es tu là ?" finit il par demander, réalisant le temps qui passait. Ce n'était pas à lui de poser les questions, car c'était lui qui avait fui mais si Sky faisait comme s'il ne le connaissait pas, il fallait bien qu'il prenne ce rôle là.


HJ : j'adore le flashback XD, ça vaudrait le coup qu'on le fasse mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptyDim 24 Jan 2010 - 1:50

I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Jude-Law-jude-law-7777519-100-100I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Outloudfn-chris
<< If you're gone, maybe it's time to come home
There's an awful lot of breathing room
But I can hardly move
If you're gone, baby you need to come home, come home
Cause there's a little bit of something me
In everything in you...
>>

C : Joue pas au con ... je sais que c'est toi !

* Et évidement comme monsieur à toujours raison ... nia nia nia ...*
Il roula des yeux sarcastiquement, en grimaçant légèrement. Il avait oublié comment Cass' pouvait être agaçant parfois. Bon d'accord, il n'était pas non plus restreint de mauvais traits de caractère mais quand même, Cassiopé ne pouvait-il pas comprendre que ce n'était, ni l'endroit, ni le moment pour avoir la fameuse discussion de retrouvailles. Visiblement non, il semblait avoir bien changé...

Skyless se rappelait d'un homme beaucoup plus fuyard, qui ne perdait jamais une occasion de prendre ces jambes à son cou.

Flash Back ; été 2006 - TEXAS - Appel téléphonique

S : Cass' , il faut qu'on parle ... Tu recule ça depuis une semaine MERDE. J'ai besoin de te parler, à toi et pas a ton putain de répondeur.
C : ...
S : Mec ;; ... Je sais que t'es là ... Décroche ce foutu combiné Cass' !
C : ...
S : Très bien tu l'aura voulu ... Je me fou complètement de l'heure qu'il est, je peux débarquer chez toi, mais si je viens dans cet état attend toi à ce que je te refasse le portrait ...
C : Skyless ?
S : Oui c'est moi IDIOT !!!!!!!
C : Désolé j'avais un cas important d'épidémie, je n'ai pas pû répondre avant. En plus ici, le réseau passe très mal et ...
S : Ici ?
C : En Afrique Sky ... J'ai oublié de t'en parler ? T'es sûr ... * Je crois que je vais commettre un meurtre * ...( biensûre qu'il en était sûr, autant que la taille du soutien gorge de pal la petite voisine d'en face. Ce n'était pas des choses qu'on oubliaient facilement ...). Il a fallu que je parte d'urgence, un des étudiant c'est désinscrit et je me suis porter volontaire . ( renchérit Cass' devant l'absence de son à l'autre bout de l'appareil )
S : Oh! Vraiment ? Quelle bonté de coeur;; ... Ta vite retrouvé la forme à ce que je vois... Tu t'es pas dit que t'avait d'autre monde à sauver que celui à des milliers de kilomètres ? Genre le notre ?! Red Face
C : Hum écoute la connexion est mauvais, j'ai du mal à t'entendre... Je sais pas ce que t'avait de si important à me dire mais on pourra toujours voir ça quand je rentrerais à la maison ( Le jeune flic n'en croyait pas ses oreilles. Après un drame pareil comment pouvait-on faire preuve d'une telle désinvolture ? Ah! moins que Cassiopé soit réellement devenu stupide en si peu de temps.)
S : Non ça ne peut pas attendre Cass' ( rétorqua t'il aussitôt d'une voix ferme )... Après ce qui s'est passé ... Les choses tournent mal ici... Je serais plus là quand tu rentrera ... Ne raccro ...
C : C'est promis je te rappel le plus tôt possible ... Je suis vraiment désolé...

Skyless n'avait rien attendu ou presque en retour du geste qu'il avait fait. Il n'avait pas voulu de grands remerciements ni de plates excuses. Il avait prit cette décision par lui même et ne la regrettait pas du tout. Il ne s'imaginait pourtant pas, une telle indifférence de la part de Cassiopé. Un tel regard irrespectueux sur les évènements. Non par rapport à lui encore une fois mais plutôt par rapport à tout ce qui s'était passé quelques jours plus tôt. A toute les personnes impliqués,qui ne sortiraient,quand à elles ... Certainement jamais du trou noir dans lequel il les avaient jetées.

*Fin

Il arrive souvent au fil de notre banale existence, que certaines rencontres aient la capacité de nous rendre meilleur. Mais si certaines personnes apporte un plus dans la vie d'une autre personne, il n'est pas exclus non plus, que quelques évènement survenus dans la vie d'un Homme puisse le changé complètement. D'un bon oeil ou d'un mauvais.

La première fois que Sky eu à rencontré Cass', ce fut son pouvoir d'empathie qui l'eu le plus surpris. Bien qu'il soit présent chez la plupart des médecin. Il fallait vraiment croire en cette part d'humanité pour accepter, ne serait-ce qu'une fois, d'endosser les coups pour décharger un total inconnu de son mal être. Et encore plus, de n'en vouloir à personne de traîner lourdement le sien sans qu'aucun autre n'y porte une quelconque importance. En observant son ancien ami ce soir là, il devait bien avoué que ce n'était pas que le côté physique de Cass' qui avait bien changé. Il prenait tout à coup conscience qu'il était en train de vendre de la drogue dure à cette même personne qu'il eu un jour, l'espace d'un instant, admiré. Finalement, Sky n'était pas le plus pathétique des deux. Il avait empruntés les mauvais chemins sans s'y laisser engouffré complètement. Cette prise de conscience lui apportait un subtile sentiment de fierté, trop vite étouffée, malheureusement, dans un besoin extrême de le sortir de sa détresse. Même après le coup violent que lui avait donné Cass' se soir là au téléphone et qui l'avait conduit à quitter le Texas.

Il fut tirés de ses pensées confuses quand le jeune homme monopolisa de nouveau son attention. Il retira violemment sa main de la sienne en fronçant les sourcils.


Bon écoute vieux ; je sais pas qui t'es, ni qui t'essaye désespérément d'avoir à travers moi mais là tu commence vraiment à me courir sur le cocotier ! Alors soit tu prend ce fichu sachet et trace ton chemin, soit tu ne prend que la deuxième proposition.


Il voulait vraiment lui apporter son aide mais pas comme ça. Il n'était même pas en mesure de penser rationnellement. Dans un soupir presque inaudible, il se surpris lui même à demander " Va t'en s'il te plaît " et il espérait que Cassiopé face preuve une dernière fois, d'une relative empathie à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptyMar 26 Jan 2010 - 21:08

Cassiopé avait souvent regretté ce coup de téléphone. Depuis ce jour là il n'avait ni vu, ni entendu Sky de nouveau, c'était comme si une partie de lui manquait à l'appel. De l'entendre de nouveau, même dans ces mots là, ravivait en lui quelque chose qu'il croyait disparu, mais il n'était plus le même homme que quelques années auparavant. L'Afrique, la guerre, la drogue, ça l'avait changé, plus qu'il ne voulait bien se l'admettre.

Une nouvelle fois, mais il s'en doutait, Sky le rejetta, le forçant à le lacher d'une part et de l'autre lui servant ce même mensonge. Cass ne pouvait pas l'en blâmer aprés tout, il savait que la manière dont il l'avait traité n'avait pas été des plus agréables, et il était logique que Skyless lui en veule. Et justement, Cass s'attendait à tout, sauf qu'il le rejette ainsi. Il ouvrit les lévres, s'apprétant à lui répondre mais sa réponse mourut dans sa gorge en entendant son soupir. Il ne put comprendre les quelques mots, mais le ton que Sky employa et sa manière de se tenir en parlant lui fit comprendre que ses retrouvailles lui faisait plus de mal que de bien. Il recula d'un pas, ignorant ce qu'il devait faire, l'écouter et s'en aller, et ne plus jamais le revoir car il savait qu'il n'en n'aurait pas le courage, ou bien le défier, aller contre son encontre, chose qu'il avait rarement fait du temps de leurs relations.


"Non. Je ne ferais pas la même erreur une seconde fois." dit il en le regardant, tentant d'accrocher son regard. Il se rapprocha de lui, l'empoigna par sa chemise et le poussa jusqu'à atteindre le mur. Le choc ne fut pas trop douloureux, Cass n'était pas trop en forme à cause du manques de drogues mais avec l'effet de surprise, il pouvait compter sur peu de résistance de la part de Sky. Sans attendre une seconde de plus, il posa ses lèvres sur les siennes, l'embrassant de manière à l'exciter, d'une maniére donc bien particuliére et propre à Cass. Une maniére dont Sky pourrait se souvenir. Au contact de leurs lèvres, son corps s'embrasa, littéralement. Une passion lointaine revenait en lui, son corps manquait de Sky, de son toucher, de son contact tellement fort qu'il ne l'avait même pas réalisé. Une de ses mains monta de son torse pour venir attraper sa nuque, permettant à ses doigts de masser une petite zone trés sensible chez Sky qui admettrait, Cass en était certain, qu'ils se connaissaient bel et bien et pas qu'un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptyDim 31 Jan 2010 - 20:08

I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Jude-Law-jude-law-7777519-100-100I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Outloudfn-chris
<< If you're gone, maybe it's time to come home
There's an awful lot of breathing room
But I can hardly move
If you're gone, baby you need to come home, come home
Cause there's a little bit of something me
In everything in you...
>>

Jacques Dyssord à dit un jour : << Qu'est-il, une fois l'amour deviné, de plus merveilleux agent de liaison que l'indifférence ? >>. Et il avait bien raison, le veille homme aux cheveux gris, pipe à la bouche, à enseigner la vie aux pauvres abrutis qui ne savaient plus comment tenir debout sans la partie de leur cœur qu'ils avaient donnés à l'autre. Ça à marcher pour lui comme pour tant d'autres. Il avait sauver bien des peines, bien des pardons. Bien des heures de questions indirectes à se regarder dans les yeux pour tenter de trouver une solution au problème. Mais le problème c'est l'autre, si on s'en détache, ça finit par passer ... Du moins on l'espère, et c'est pas ce qu'on fait de mieux mais c'est déjà un départ. Alors on en joue un peu trop, on ignore, la boule qui se creuse au fond de notre corps quand on croise l'autre, on ignore les souvenirs qui nous rappel que cette boule au ventre n'a pas toujours été mauvaise, on ignore le passé, on s'indigne du présent dans l'impatience d'un meilleur aspect futur. Et puis vient un jour, où une personne à oublié de suivre le même programme que nous, et foire tout nos plans B.

Sky percuta le mur avec un petit gémissement étouffé, il ne l'avait pas vu venir ce coup là. Pendant une minute il avait été idiot de croire que Cass avait enfin reçu le message. "Non. Je ne ferais pas la même erreur une seconde fois." Dit-il avant de l'embrasser. Et si le jeune homme n'avait pas été paralysé par l'indignement, il l'aurait repoussé sans attendre. Mais un court instant plus tard, quand ces lèvres touchèrent celles de Cass' c'était plus fort que lui. L'envie incertaine de lui rendre son baiser, alors il le fit. Il l'embrassa fougueusement, une main fermement posée au creux de ces reins comme par peur de le laisser partir à nouveau. C'était bon, pour le peu de temps que ça dura. Mais Sky finit quand même par reprendre ses esprits aux grands damne de son acolyte. Il le repoussa plus tendrement qu'il ne s'y attendait, il n'était plus en colère bizarrement, plus vraiment en tout cas. Finalement, il était heureux de nouveau, il pouvait s'attacher et se détacher de Cass' autant de fois qu'il l'envisageait. Il le regarda en souriant, un petit sourire farouche aux coins des lèvres. Il eu un petit pincement au coeur en réalisant que tout ça était bel et bien derrière lui maintenant, et qu'il pouvait enfin laisser partir le fantôme auquel il s'était accrocher. Ce n'était pas Cass' en lui même qu'il le rendait malheureux, c'était le départ d'un endroit qu'il avait considérer comme sa maison et la séparation de ceux qu'il eu autrefois appeler sa famille.

<< L'erreur cass', tu n'aurait pas du la faire la première fois. C'est pas le genre de connerie desquels on se relève. Y'a pas de retour possible. Pas celui que tu veut en tout cas. A trop vouloir partir vers d' autres mondes et fuir les gens que t'aime, en invitant les autres à en faire autant, aujourd'hui tu te retrouve bien seul, toi et tes utopies. N'est ce pas ?>> Il passa le revers de sa main sur la joue froide du jeune médecin tout en continuant. << Je me rend compte que, j'ai eu le bon rôle dans l'histoire, je m'en suis sorti indemne. Ou presque.>> Il réajusta sa chemise et s'éloigna de quelque pas, sans pour autant dévié le regard. << Je suis plus flic au faite, juste au cas où tu flipperait que je te dénonce au nom d'une puérile vengeance. Et puis ... Je suis plus seul non plus.>> Bon d'accord, faire preuve de courage et de détermination, ça va un temps mais après, il fallait bien qu'il trouve un moyen de couper court à toutes possible scènes mélodramatiques. Avec ça, Cass' aurait le choix de s'avouer vaincu ou de le détester parce qu'il n'avait pas attendu ces explications bancales pour recommencer sa vie. Et puis la phrase était subtile, elle avait différent sens possibles ... Il le laisserait certainement vivre dans le mensonge quelque temps, histoire de lui remettre les idées en places sans quiproquos. Parce qu'il avait besoin de lui dans sa vie. Pas de son ancien lui fuyard et blessant, ni de la signification amoureuse qu'il lui inspirait. Pas de son nouveau lui non plus, l'écorché vif tombé dans la drogue et de tout les mauvais clichés qui lui serrait la gorge. Mais du possible ami que Cass' pourrait redevenir, du futur Homme qu'il apprécierait surment plus et de manière différente. Celui qu'il avait besoin que Cassiopé devienne de gré ou de force et tant pis pour le côté faussement didactique. Il lui devait bien ça. Cassiopé lui avait au moins redonner lors de cette courte entrevue, se sentiment d'être "le capitaine de son âme, le maître de son destin." Et ce fût donc tout bonnement qu'il termina par << Si ta besoin de moi, comme un ami un de ces jours proches, je serais là pour toi ... Mais si toute ta quête repose sur l'espoir un jour de retrouver ces parcelles de nous que j'ai laissé derrières ... Alors je préfère ne pas être la main tendue de ton histoire. Parce que je doute que la fin ne me plaise.>> avant de rentrer chez lui, le pas lent mais assuré. Si la nuit tout les chats sont gris, il était fort probable qu'au réveil, celui-ci se lève un peu moins noir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé EmptyDim 7 Fév 2010 - 21:23

Cassiopé ignorait que ce baiser déclencherait en lui tout un flot de souvenirs de son époque avec Skyless. Leurs baisers, passionnés et fiévreux, leurs étreintes folles comme s'il ne s'étaient pas vu pendant plusieurs jours alors qu'ils s'étaient quittés le matin même. Il retrouva tout ça et bien plus durant ce simple contact qui le fit se sentir bien pour la premiére fois depuis un bon nombre d'années. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et Sky le repoussa aprés avoir reprit ses esprits. Cass se recula d'un pas et croisa le regard du jeune homme quelques secondes avant de détourner le regard. Avant de l'embrasser, cette idée lui avait semblait être la meilleure du monde mais aprés coup...il savait qu'il faisait de faire une terrible erreur. Il n'était pas du tout prêt à entamer une relation, amoureuse ou autre, qui plus est avec Skyless. Vu le bagage qu'ils trainaient derrière eux, remettre le couvert n'était certainement pas la meilleure des idées, et visiblement Skyless partageait cette idée. Cependant, Cass ne serait pas contre si jamais leur histoire devait repartir. Il voulait se sentir aimé, il voulait de la tendresse et de l'amour et il savait qu'avec Sky il pourrait retrouver cela, du moins une partie de lui l'espérait.

Cassiopé l'écouta en silence, comprenant au fur et à mesure que tout irait dans une autre direction. Il avait voulu fuir parce qu'il avait peur, parce qu'il avait hont de ce qu'il s'était passé, parce qu'il n'était qu'un crétin qui agissait avant de réfléchir surtout en ce qui concernait ses sentiments. Il eut un léger soupir quand sa main caressa sa joue, la réchauffant quelques secondes avant qu'il ne s'éloigne. Cass n'osa pas le suivre du regard, craignant de le voir partir. Son corps sembla se détendre quand Sky lui apprit qu'il n'était plus dans la police et que donc il ne craignait aucune poursuite. Avec ce qu'il s'était passé en Afrique, il ne pouvait pas se permettre quelque chose de ce genre.


"Ok...merci..." dit il en le regardant de nouveau. Il ne put décrocher son regard du jeune homme. Il était vrai qu'il semblait beaucoup plus en forme que lui. Et il n'était plus seul...Son regard dévia sur ses mains, pas de bague indiquant un mariage mais ça ne voulait pas dire qu'il était célibataire et connaissant Sky, il n'avait pas besoin de se passer une bague au doigt pour fréquenter quelqu'un.

Il aurait voulu que leur discution dure plus longtemps mais aprés tout ce qu'ils s'étaient dit, il ne savait pas quoi ajouter, clairement Sky ne voulait pas être impliqué avec lui d'une maniére romantique, mais il lui offrait un coup de main, une chance de s'en sortir...encore fallait t'il qu'il en ai envie. Il ne dit rien, et le laissa partir avant de sortir de la ruelle a son tour pour rentrer chez lui. Il avait besoin d'un bon remontant ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Vide
Message(#) Sujet: Re: I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I didn't think you'd ever get tired of me ▪▪ Cassiopé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Bayside Street & Ruelles-