AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 ♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE ! (1666)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE ! (1666) Vide
Message(#) Sujet: ♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE ! (1666) ♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE ! (1666) EmptyJeu 21 Jan 2010 - 8:57


♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE ! (1666) 2csfkp1 ♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE ! (1666) 264osuc
♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE !
STARRING MAÂT BLYTHE-SHELDON AND VICTORIA BLYTHE.

2 janvier 2011. Début de l'année, les cadeaux de Noël venaient d'être déballés et les boites de chocolat, à moitié englouties. Les sapins trônaient toujours dans les salons et l'air de musique Jingle Bell raisonnait presque inconsciemment à vos oreilles. Il y avait aussi une jolie odeur de dinde farcie, préparée par des doigts experts en la matière. Le 2 janvier 2011, c'était aussi le réveil presque normal du lendemain de fête. Il fallait accepter la nouvelle année, prendre ses bonnes résolutions et repartir du bon pied. Mais tout le monde savait que les résolutions étaient faites pour ne pas être tenues. Ce n'était qu'un moyen de quitter une année et d'en commencer une autre l'esprit tranquille et presque serein. Mais cette théorie serait à revoir. Le 2 janvier 2011, c'était aussi représentatif d'un retour aussi inattendu que surprenant. Victoria Blythe se motivait depuis quelques jours à retourner à Ocean Grove. Et plus elle y pensait, plus elle repoussait l'échéance. Comme si elle avait peur d'y affronter ce qui l'y attendait. Depuis août dernier, personne n'avait plus eut de nouvelles d'elle. Ni de Neal Rowlands. Volatilisés, disparus, comme s'ils n'avaient jamais existé. La seule chose pouvant prouvant leur existence au sein de la communauté du quartier était encore les photos. Mais pas une seule petite information n'avait filtré. Pour sûr, Victoria connaissait trop bien son quartier d'origine pour savoir que toutes les langues auraient parlé, les bonnes comme les mauvaises. Mais même si elle n'osait pas imaginer sur le "qu'a-t-on dit ?" ce n'était pas le pire. Ce n'était pas sa grande appréhension. Sa grande angoisse était la réaction de son entourage le plus proche. Instinctivement, ses doigts se glissèrent entre celles de Neal, assis à ses côtés, alors que son regard émeraude était plongé sur le paysage. En un an, rien n'avait changé de place, il semblerait. Et le trajet, elle le reconnut rapidement. Son ventre commença à se contracter et la pression de ses doigts se resserraient sur ceux de son petit-ami, qui lui jeta un regard qui se voulait apaisant. Comme s'il sentait que la jeune Blythe se sentait mal à l'idée de retourner dans le lieu où elle a grandit, vécu et quasiment jamais quitté. Tous allaient réagir à leur façon. Mais Victoria avait terriblement peur de la réaction de son frère. Elle ignorait si Rhys était rentré durant son absence. Mais il n'était pas forcément le mieux placé à faire des leçons de moral, de toute manière. Mais elle ne savait pas quoi attendre venant de Maât. Son grand frère, son confident, son conseiller, son protecteur, celui qui a toujours été là pour elle, notamment au début de l'année passée, où ses cauchemars étaient toujours présents et prenaient de plus en plus de violence. Bien sûr, la jolie blonde aurait pu critiquer le fait que lui aussi n'avait pas donné de nouvelles, et en terme d'année. Mais ce fut pour la bonne cause. Évidemment, Victoria et Neal avaient leur raison pour ne pas avoir pointé leur nez à Ocean Grove à la date prévue. Comment allait réagir Maât ? Il n'avait pas forcément vu d'un très bon œil le départ de sa sœur pour Hawaï, début juillet, la jugeant encore trop fragile après ce qu'il s'était passé. Mais elle avait réussi à le convaincre que tout se passera bien et qu'il n'avait pas à s'inquiéter. Et, effectivement, pendant un mois, il n'eut pas à s'inquiéter. Mais maintenant, cinq mois d'absence plus tard, qu'en est-il ? Comment réagira-t-il ? D'autant plus qu'elle l'a abandonné comme l'avait fait Rhys, quelques mois auparavant. Seulement, pour sa simple défense, Victoria n'avait que l'argument de la volonté. En effet, cette absence n'avait pas été voulu et encore moins prémédité. Elle était totalement hors de sa volonté mais elle avait cru faire le bon choix en coupant les ponts avec ce monde qui l'avait bien trop malmené en un an et demi. Mais Maât n'avait pas mérité ça, songea-t-elle, les yeux toujours perdus dans le paysage. Pas après ce qu'il avait fait pour la famille. Mon Dieu qu'elle s'en voulait. Quand elle aperçut les premières toitures des maisons du quartier, Victoria détourna son regard pour le poser sur Neal, à la recherche d'une base et d'une aide solide. « Tout va bien se passer. Arrête de stresser. » Plus facile à dire qu'à faire, comme d'habitude. Un léger soupir sortit de ses lèvres, tentant de se détendre. En vain. Les minutes qui s'écoulèrent entre l'instant où ils quittèrent la ville et arrivèrent devant le numéro 1666, Apple Road, Victoria crut qu'elles étaient passées un peu trop vite. La jeune femme regarda un moment la bâtisse tout en mordillant la lèvre avant que Neal ne l'attire contre lui et l'embrasse tendrement, tout en lui caressant la joue, se voulant confiant. « Il ne t'en voudra pas, j'en suis sûre. Il tient trop à toi pour te renier définitivement. » Victoria eut un léger sourire avant de l'embrasser furtivement et de réunir toutes ses efforts pour sortir. Elle alla attraper son sac dans le coffre et remonta l'allée. Toute seule. Si elle devait affronter son frère, elle préférait avoir un moment de solitude pour réunir toutes ses bonnes pensées. Se stoppant juste sur le palier de la porte, elle passa la main dans ses cheveux. Enfin, dans un ultime pic d'effort, Victoria porta sa main sur la poignée et passa le pas de la porte, jetant un coup d'oeil derrière son épaule ; la voiture était restée stationnée. Elle eut un petit hochement de de tête et l'engin repartit sillonné la rue, direction le numéro 1707. Se retournant vers le hall, la jeune femme plissa les yeux avant de lâcher son sac sur le côté tout en fermant la porte.

Maât ?

Elle priait pour qu'il ne réponde pas. Mais, dans le fond, elle serait encore plus stressée si l'échéance repoussait. Piquée à vif dans son angoisse, autant continuer dans sa lancée et en finir au plus vite. Un mois qu'elle repoussait ses limites, il était donc tant de faire face aux conséquences de son absence. Victoria jeta un coup d'œil incertain vers le salon, puis la salle à manger et brièvement la cuisine ; pas de trace du jeune homme. Pas de trace du jeune homme mis à part un bruit venant de l'étage supérieur. Face à l'escalier, les bras croisés, la cadette déglutit difficilement. Oui, Victoria avait terriblement peur de la réaction de son frère, celle qui lui importait le plus dans tout le quartier.

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ HAPPY COME BACK, MISS BLYTHE ! (1666)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Apple Road & Lemon Street-