AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -56%
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de ...
Voir le deal
19.99 €

Partagez | 
 

 Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMar 28 Avr 2009 - 14:05

Au guichet du cinéma


Duncan avait commencé tôt dans la journée, les séances étaient à partir de 11 heures, il s'était alors réveillé à 10 heures pour essayer d'être à l'heure au boulot comme à son habitude, il prit du temps sous la douche pour se réveiller un bon coup. Il s'habilla lentement, prenant tout le temps qu'il fallait pour trouver le bon jean's qui faisait pas trop négligé pour ne pas se prendre encore un avertissement à cause de son patron, il mit la chemise du cinéma avec son petit badge Duncan Thomas là pour vous servir il ne supportait pas ce badge si il pouvait il l'enleverrait même si par moment c'était assez pratique car il faut dire que certaines filles aiment bien jouer de ces mots là pour le draguer.
Il traina alors les pieds jusqu'au cinéma, les mains dans les poches il pointa 5 minutes en retard et prit place alors à son guichet, il n'y avait personne aujourd'hui tout le monde était surement trop occupé à commencer à prendre le soleil, ou faire les boutiques et pis a part des Disney il n'y avait pas grand chose ce matin là à l'affiche. Il s'assit alors sur le fauteuil prévus à cet effet au guichet, il mit ses mains derrière la nuque et soupira un bon coup, voilà le moment qu'il préférait quand même pas mal. Le moment où il n'y avait personne à servir, au moins là il était bien payé, payé à ne rien faire, alors que de toute façon à part renseigner les gens, leur demander leur carte d'identité et leur dire les séances de cinéma son metier n'était pas des plus dur non ? Mais pour lui rien que le fait de devoir leur sourire et dire bonjour agréablement était déjà tout une étape.
Il servit quand même une petite dizaine de personne reprenant toujours sa pause et fermant même les yeux par moment.
Cependant au bout d'un moment où les yeux s'étaient fermés voilà que Duncan ne se réveilla pas il n'y avait rien à faire par moment personne ne pouvait le réveiller. Le directeur dût alors le secouer un bon coup, Duncan ouvrit les yeux légèrement, ne comprenant pas pourquoi son directeur hurlait, il n'avait pas dormi il s'était juste reposé les yeux, le directeur faisait tout un speatch pendant que Duncan essayait quand même de placer un mot ou deux mais en vain le directeur s'en contre foutait... Pas très glorieux devant les clients qui arrivaient doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMar 28 Avr 2009 - 19:58

"VEUX VOIR ZAC EFRON! VEUX VOIR ZAC EFRON!"

Rachel s'empêcha de rire. Sa petite Samantha venait déjà de s'éprendre d'un garçon, et il fallait que ce soit l'égérie de Disney Channel. Rassurant d'un côté: cet amour virtuel ne lui saura d'aucun danger! Elle se mit à imaginer Samantha plus tard, avec des sentiments plus réels envers un garçon bien réel cette fois-ci. Rachel se mordit les lèvres à cette pensée. Elle savait qu'elle ne serait pas trop stricte, mais elle restera quand même assez protectrice envers son "bébé". Par contre, Don lui... Rachel lâcha un rire. Elle l'imaginait très bien faire le papa poule, qui interrogerait son futur gendre sur le moindre point xD. D'un côté c'était une preuve d'amour. Et d'un autre... ils en étaient pas encore là. Ils étaient encore bien loin de l'adolescence de Sam. Il fallait déjà qu'ils pensent au présent. Et il n'était pas bien fameux pour le moment...

Rachel tenait fermement la main de Samantha. Elles marchaient le long de la rue, en plein centre ville de Miami. Rachel aimait la foule de temps en temps, et Cocowalk était l'endroit idéal pour se sentir plongé parmi les gens. On était samedi en début d'après-midi, et le soleil avait décidé d'illuminer la journée des deux jeunes femmes. Cependant, Samantha au lieu de vouloir courir dans le parc après des amis imaginaires, avait décidé de voir le nouveau film de Zac Efron. Rachel n'était pas particulièrement fan, et le beau temps ne lui donnait pas envie de s'enfermer dans une salle obscure. Mais... sa fille avant tout! Et en plus, ça lui permettrait de tomber sur son ami Duncan. Elle ne savait pas s'il la considérait comme "amie" aussi, mais cela l'importait peu. Pour elle, c'était un ami. Elle avait une vision assez naïve de la vie et des relations humaines. Heureusement que c'était un peu vrai, du moins Duncan ne se servait pas d'elle quoi.

Elles arrivèrent devant le guichet du cinéma. Il y avait une file d'attente qui s'étendait tout le long de la rue. Rachel n'était pas du genre impatiente, cela ne la gênait pas d'attendre son tour. Sam... au contraire était TRES impatiente. Elle se mit à gigoter au bout de cinq minutes. Dix minutes plus tard elle courait dans la file d'attente. Puis soudain, elle s'arrêta net et revint dans les jupes de sa mère. Un homme venait d'hausser la voix. Cela n'était pas l'habitude de Rachel d'être curieuse, mais cette fois elle se mit sur la pointe des pieds et tenta de voir ce qu'il se passait. Ses soupçons se virent confirmés: c'était le directeur du cinéma, et il passait un savon à Duncan.

La voix tonitruante du gérant augmenta pendant à peu près cinq bonnes minutes, puis la queue reprit son cours. Rachel arriva face à Duncan, les bras croisés.

- Journée mouvementée apparemment?

Rachel porta Samantha dans ses bras, pour qu'elle comprenne qu'elle allait rester papoter une seconde avec son ami. Elle ne voulait pas qu'elle se mette à courir partout. Samantha fit un "Coucou" à Duncan, mais garda un air boudeur. Elle pensait que c'était de sa faute si maintenant elle n'allait toujours pas voir son Zacky.

- Ca va aller?

Rachel prit un air inquiet. Elle ne pouvait s'empêcher de se montrer maternelle... même avec d'autres personnes que sa propre fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMer 29 Avr 2009 - 17:47

Alors que le directeur de Duncan hurlait comme pas possible et qu'il avait décidé d'arrêter de répondre, qu cela ne servait strictement à rien puisque de toute manière il aurait raison comme d'habitude, les supérieurs se prenaient vraiment pas pour de la merde.
Désespérant pensait il, mais bon il n'était qu'en bas de l'échelle, il n'était rien pour le directeur, juste un petit employé totalement banale, et de toute façon il s'en foutait d'être en bas de l'échelle, pour le moment ça lui allait, il était quand même bien payé, il était tranquille par moment, sauf au moment des rushs ou le monde débordait et était tous pressé de voir des films. Il avait des réductions sur les bonbons, les boissons, les glaces et surtout des places gratuites par moment et des réductions, que demander de plus ? Pour un job pour passer le temps il ne faut pas trop en demander.
Alors que le directeur n'avait pas fini de crier il s'était remis à vendre des places de cinéma sans même l'écouter tout en faisant un sourire de malade genre il ne se passait rien et tout ça. Il était naturel, un peu trop surement, le directeur ifnit par se lasser de crier tout seul et partit alors. Duncan vendait des places pleins de jeunes filles étaient déjà hystérique pour regarder le dernier Disney il ne l'avait pas vu et encore heureux voir un pisseux se prendre pour une star alors qu'il n'est même pas beau non merci.
Duncan entendit sans trop voir car il n'était pas très attentitf aux personnes qu'ils servaient il pensait surtout liquider les places pour aller se fumer une lcope ou traîner dans les couloirs; mais là il reconnut enfin son amie, car oui il la considère comme une amie sinon à quoi bon passer du temps avec elle à parler et surtout l'écouter plus que les autres.

-Journée mouvementée apparemment?

Et c'était peu dire quand même ce n'était presque que le début de sa journée enfin il finissait un peu tard ce soir mais bon, il se doutait bien qu'une journée qui commençait mal n'allait pas se finir bien pour autant quoi.
Il regarda alors Rachel et haussa les épaules en faisant une petite grimace.


_Tu sais c'est une journée comme une autre.

Oui une journée banale il finissait toujours par se faire engueuler ou enguirlander par soit le directeur soit un autre vendeur soit des clients, un vrai calvaire! Il regarda Samantha qui semblait bouder et lui fit des chatouilles sur le bras pour l'embêter il l'aimait bien cette petite, toute belle, toute choutte comme sa mère quoi!

_Oh oui ça ira t'en fais pas pour moi j'écoute même plus. Vous allez voir quoi mesdemoiselles ?

Il fit un petit sourire charmeur et un clin d'oeil à Samantha pour la faire un minimum rire elle semblait trop bouder et être déçu de le voir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMer 29 Avr 2009 - 19:30

Le directeur continuait d'engueuler Duncan... mais ce dernier semblait ne pas l'entendre. Ou ne pas vouloir l'entendre. Les clients continuaient d'avancer, et Rachel sourit en sachant que Duncan avait continué son travail malgré les réprimandes de son patron. C'était une preuve de... bonne volonté, en un sens? Rachel voyait du bon dans le moindre geste chez les gens. Même dans l'entêtement de Duncan, elle y voyait quelqu'un qui pouvait se battre plus. Le problème avec Duncan, c'était sa paresse. C'était juste ça. Il avait trouvé ce travail par nécessité et par paresse. Ce n'était pas grand chose que de vendre des billets de cinéma toutes les heures. Surtout qu'il n'y avait pas tous les jours des films Grand Public, comme ce fameux film que la petite Sam voulait à tout prix voir.

"Tu sais c'est une journée comme une autre."

Rachel hocha de la tête avec un petit air soucieux. Cela ne devait pas être très joyeux tous les jours alors, se dit-elle. Elle remarqua tout de même qu'il semblait en bonne santé, et c'était tout ce qui comptait.

"Oh oui ça ira t'en fais pas pour moi j'écoute même plus. Vous allez voir quoi mesdemoiselles ?"

Rachel émit un léger rire. Il n'écoutait JAMAIS de toute manière. Cela n'était pas étonnant. Ce n'était sûrement pas cette déclaration qui allait calmer ses inquiétudes. Rachel se souciait plutôt du sens que prenait vie de Duncan. Sa vie avait fait rencontré une sorte d'impasse et il restait coincé là, à se satisfaire de ce mur en face de lui. Rachel savait qu'avec sa force mentale il pouvait très bien percer cet obstacle et passer à travers.

- 17 ans, avec le futur mari de Samantha. Tu en penses quoi de ce garçon, assez convenable pour elle?

Samantha se mit à glousser sous les chatouilles de Duncan.

"Arrête, Dundun!"

Ce surnom ridicule était une preuve de sa réelle affection. Elle lui en voulait là de ne pas les laisser entrer directement, mais en général elle appréciait bien "Dundun". Samantha aimait à peu près tous les amis de ses parents, enfin surtout ceux du côté de sa mère parce que son père ne semblait pas les amener souvent à la maison. Sam attendit la réponse et le consentement de Duncan avec attention. Cet acteur était l'égérie de Disney actuellement, cheveux bien coiffés, yeux bleus, petit air de garçon sage, c'était le gendre IDEAL, non?

Rachel sortit son portefeuille et lui tendit l'argent pour payer les deux places. La queue s'était arrêtée à leur niveau. Et heureusement, sinon les clients derrière eux se seraient plaints de leurs bavardages. Et elle n'aurait pas voulu attirer d'autres ennuis à Duncan. Il semblait en avoir déjà suffisamment.

- Et tu es satisfait de ta journée? Et de toutes les autres, puisque apparemment elles se ressemblent toutes?

Rachel n'avait pas pris de ton autoritaire ou accusateur. Elle pouvait se montrer très maternel vis a vis de ses amis, mais elle ne haussait jamais le ton. Les décisions des gens leur appartenaient, mais elle espérait avoir un peu d'influence pour qu'elles soient au moins bonnes. Et le travail de Duncan était loin de l'aider à attraper le train du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMer 29 Avr 2009 - 20:48

Duncan est un gros paresseux et il n'en a pas honte c'est sûrement ça le pire, il ne s'en vante pas mais il le dit lorsqu'on le critique ou lui dit qu'il est un feignant il répond toujours sûr de lui!
'Au moins je le sais et je ne suis pas surpris de ton avis mais merci d'être honnête avec moi au moins t'es moins con que je ne le pensais'
Enfin pour l'histoire du con il ne le dit pas non plus à tout le monde, il ne le dira pas à Rachel car cela ne se fait pas et surtout parce qu'elle est trop gentille cette fille, elle n'entre jamais dans le conflit et semble toujours trouver des choses positifs dans ce monde où par moment les gens ne sont pas toujours bons!
Pour lui vendre des places de cinéma est un métier comme un autre il n'y a pas de sous métier même les éboueurs sont des gens qui n'ont pas à être traités comme des sous merdes, car ils font un métier pas facile et sans eux nos rues ne ressembleraient à rien et sentiraient carrement trop mauvais.
Duncan sourit en voyant Rachel rire, elle avait un rire mignon elle était mignonne en même temps faut pas dire, elle avait du charme elle semblait mystérieuse et très secrète et c'était une qualité pour Duncan chez une fille cela, ça donnait envie de plus la connaître et sous tout les angles.
Duncan sourit et leva les sourcils en regardant Samantha, eh bah la petite était amoureuse de ce Zack Fronzo là... Un pur adolescent qui fait hurler les minettes, elle avait des gouts de presque adolescente il allait devoir la surveiller la prochaine fois où elle viendrait voir un film avec un petit copain... Il sourit à cette pensée puis se décida quand même à répondre.


_Oh ça va, il y a mieux, comme moi par exemple, mais bon comment rivaliser avec ce Zack ? Pas vrai Sam ?

Il lui fit un clin d'oeil, il adorait l'embêter et adorait lui dire qu'il attendait qu'elle est 18 ans pour sortir avec elle en boîte de nuit même si ça la faisait rire et pis il sortirait avec elle en boîte si elle voulait mais c'était surtout pour la surveiller.
Duncan avait un bon lien et feeling avec les enfants, il savait comment les faire marrer et les mettre dans sa poche, peut être parce qu'il restait un enfant dans sa tête et sa façon de voir et vivre les choses.
Duncan tapa sur son ordi deux places pour 17 ans et fit une réduction, bah quoi autant faire partager ses amis de son pouvoir de réduction! Il les tendit à Sam et lui glissa.


_A l'entrée des salles dis à Mag que t'es ma chérie elle posera pas de problème sur les réductions comme ça.

Il lui refit un clin d'oeil, il ne pouvait s'en empêcher cette petite lui donnait le sourire tout le temps!
Il rendit la monnaie à Rachel et lui sourit, il était heureux de leur faire une petite réduction surtout que Rachel allait pas forcement prendre son pied devant ce film elle elle aurait surement préféré un film plus intellectuelle ou du moins moins Disney quoi enfin moins Disney Channel bien lourd avec des voix de prépubères!
Etait il satisfait de ses journées ? Bah oui il n'avait pas trop de responsabilités voir carrement pas, c'était un bon plan pas de prises de têtes, alors oui ses journées étaient pas non plus ennuyantes à mourir!


_Everyday is exactly the same. Mais oui ça me va, de toute façon je suis encore jeune et pis j'aurais le temps de me prendre la tête quand je serais marié comme toi et avec un bout de chou tu ne crois pas ?

Il avait toujours réponse à tout pour lui il avait raison et personne ne pouvait lui dire qu'il fallait qu'il se sorte un peu de cette situation.
Il ne voyait pas le mal qu'il faisait à travailler ici il était jeune il n'avait que 23 ans et la vie devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMer 29 Avr 2009 - 22:08

L'orgueil de Duncan faisait aussi que Rachel ne l'embêterait jamais directement avec ses défauts. Elle ne jouerait pas la mère lourde et envahissante: "Tu devrais faire quelque chose de ta vie!" "Tu fais vraiment rien de la journée ou quoi?" "Vraiment si je t'avais élevé pour que tu deviennes comme ça..." ... parce qu'elle ne l'était déjà pas avec sa propre fille et que sa propre mère ne l'avait jamais éduquée ainsi.
Rachel pensait plutôt au bonheur de Duncan avant tout. S'il était heureux en tant que vendeur de pizza, ça ne la gênait pas. S'il était malheureux en étant patron d'une banque, elle n'aimerait pas cela. Ce qui importait c'était qu'il ait l'air un peu plus souriant en faisant son travail. Chose qui n'arrivait apparemment pas.

"Oh ça va, il y a mieux, comme moi par exemple, mais bon comment rivaliser avec ce Zack ? Pas vrai Sam ?"

Rachel se retint de rire. Duncan pouvait être vraiment très sûr de lui quand il voulait. Il était toujours très à l'aise avec les filles d'ailleurs. Rachel, elle, était plutôt à l'aise avec ses "potes" de sexe masculin. Cela ne s'expliquait pas. Peut-être qu'elle les trouvait moins hypocrite que certaines femmes du quartier. Non, Rachel ne suspecterait jamais ses voisines du moindre défaut. Elle voyait trop de bonté chez tout le monde pour ressentir ce malaise.
Samantha rigolait à la place de sa mère. "Dundun" était drôle ! Elle ne le trouvait pas spécialement beau - ce n'est pas encore de son âge, voyons! xD - mais à côté de son père ça pouvait aller, il n'était pas trop laid (Cam Gigandet quoi! xD). Rachel regarda Duncan croquer des yeux sa fille. Elle le considérait comme un oncle pour Sam, en fait. Elle savait que plus tard, quand Sam fera les quatre cent coups, il veillera à ce qu'aucun garçon ne lui fasse du mal. Avis aux futurs prétendants de Sam: gare à tonton Duncan si vous lui brisez le coeur ! xD

"A l'entrée des salles dis à Mag que t'es ma chérie elle posera pas de problème sur les réductions comme ça."

Rachel avait déjà vu Duncan flirter avec des femmes. Il n'avait jamais vraiment essayé avec elle en fait. Non pas qu'elle le trouvait déplaisant, il était vraiment bel homme, mais il respectait son mariage et il la respectait elle avant tout. Elle murmura en lui envoyant un regard plein de reconnaissance.

- Merci, Duncan, tu es adorable.

Rachel esquissa le sourire qui avait le don de rendre les gens satisfaits de leur bonne action. On pouvait la comparer à un ange en un sens.

"Everyday is exactly the same. Mais oui ça me va, de toute façon je suis encore jeune et pis j'aurais le temps de me prendre la tête quand je serais marié comme toi et avec un bout de chou tu ne crois pas ?"

- Tu penses donc qu'en tant que femme mariée et mère de famille je me prends la tête?

Rachel pencha légèrement la tête sur le côté, toujours avec un sourire aimable. Elle n'était pas sur la défensive et doutait que Duncan critique - ouvertement - sa vie bien rangée. Elle semblait heureuse après tout, c'était tout ce qui comptait aussi. 23 ans, il avait vingt trois ans c'est vrai. En même temps, Rachel avait beaucoup avoir quatre ans de plus, elle ne les faisait pas vraiment. Elle avait certes cette aura de maturité autour d'elle, dû à son instinct maternel très certainement, mais elle avait ce petit côté enfantin et naïf qui la rendait tout aussi jeune qu'une petite étudiante de dix-neuf ans. D'ailleurs, ce n'était pas pour rien qu'elle s'entendait comme une sœur avec la jeune Lullaby Walkers, de presque dix ans sa cadette.

- Tu penses donc que... tous les jours devraient se ressembler?

Rachel semblait absente, elle gardait ses yeux fixés dans ceux de Duncan, mais on aurait dit qu'elle posait la question à quelqu'un d'autre. A elle-même peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMer 29 Avr 2009 - 22:59

Duncan ne le prendrait pas mal si Rachel jouait la mère lourde enfin pas mal, il ne sauterait pas de joie non plus et ne l'embrasserait pas mais il râlerait mais au fond il sait qu'elle aurait raison, il ne va pas finir vendeur de place de ciné à 40 ans quoi... Il faut juste qu'il trouve un déclic une ambition! Et c'est parfois le plus dur.
Si Duncan écoute Rachel c'est tout simplement parce qu'il trouve que c'est quelqu'un de réfléchi qui a la tête sur les épaules et qui sait qu'il vaut mieux que ce qu'il décide de faire tout simplement, il aime se voir dans ses yeux lorsqu'elle est un minimum fier de lui, enfin quand cela lui arrive si cela lui arrive aussi, ce qui cela est moins sur.
Duncan n'est pas si sur de lui que ce qui le montre, ce ne sont que des apparences comme d'habitudes il vit dans un monde d'apparence, il aime tout ce qui est matériel ce qui l'aide un peu plus peut être à être dans cette situation d'apparence ou pour lui de toute façon il n'y a que cela qui compte ou qui est important par moment, qui donnerait sa confiance ou son respect à quelqu'un qui sent par exemple mauvais ou qui est vêtu de vêtements tout déchirés ? Cela ne fait jamais bien de rencontrer pour une première fois une personne ainsi, car la plupart des gens se basent sur les premières impressions.
Duncan aimait l'embêter et la draguer enfin il ne drague pas une enfant de 8 ans quand même il n'aime pas les enfants à ce point là, mais Samantha était sa chouchoute, et fallait bien la faire rire alors qu'elle ne pensait qu'à monsieur Zack et que pour le moment sa maman en restant à parler de lui et avec lui bah elle empêchait sa fille d'aller voir son futur époux! Il ne veut pas être cruel et ne pas se faire aimer de cette petite.
Le sourire d'un enfant ou le rire d'un enfant n'a pas de prix même payer avec la carte MasterCard!
Tonton Duncan la penser que Rachel le considère comme un oncle pour sa fille le touchait énormement même si il le montrait pas et ne lui disait pas par des mots concrets dans son coeur et dans sa tête c'était un feu d'artifice de bonheur pour lui. Tonton Dundun <3 un vrai bonheur auditive.
-Merci, Duncan, tu es adorable.
Il sourit et lui refit une nouvelle fois un clin d'oeil cette petite était un ange comment lui résister ce n'était pas possible tout bonnement. Duncan venait de se mettre dans de beau drap tiens.
-Tu penses donc qu'en tant que femme mariée et mère de famille je me prends la tête?
Ce n'était pas ce qu'il avait voulu dire ou insinuer, il se mordit la lèvre et tourna les yeux.


_Non je ne voulais pas dire ça, je me prendrais la tête au moment de choisir justement de passer cette vie là en pensant aux points positifs et négatifs, mais sinon non t'as pas l'air de te prendre la tête. En même temps comment tu veux te prendre la tête, regarde l'ange que t'as créée.

Eh hop encore des fleurs il adorait lancer des fleurs à Samantha, de toute façon Sam était le genre de fille qui pouvait tout obtenir de Duncan, il suffisait qu'elle fasse la moue pour qu'il lui décroche la lune, si il pouvait il s'occuperait d'elle comme une princesse, encore plus que ce qu'il ne faisait djéà ou pouvait déjà faire. Duncan souhaitait avoir le même genre de fille plus tard, mais il voudrait que la petite soit une dingue de son papa, qu'elle dise que plus tard quand elle serait grande bah elle voudrait se marier avec son papa. Ca le faisait rire de penser ça lui qui vivait le jour le jour et qui n'arrivait pas à être amoureux et fidèle et faire passer sa copine avant tout, ou du moins à une bonne valeur, comme par exemple ne pas la lacher en plein restaurant pour des amis en soucis mais plutôt la prendre avec lui si elle le souhaite et la faire participer à ses soucis de copains, de frères limite.
Duncan fut surpris de la phrase de Rachel, elle posait beaucoup de questions, et il ne comprenait pas trop où elle voulait en venir, il regarda l'heure le film allait commencer et Samantha allait le tuer si elle loupait même une seconde de son mari.


_Non non ils ne doivent pas se ressembler mais pour le moment ils se ressemblent tous, réveil, manger, boulot, dodo... A quelques exceptions faites voilà quoi... Mais si tu veux on se voit après le film, il commence dans 5 minutes et je ne voudrais surtout pas priver Samantha de son fiancé même si je suis jaloux je l'avoue.

Il sourit et regarda Rachel inquiet il ne comprenait pas où elle voulait en venir il avait peur qu'elle même se pose trop de questions, ça l'inquiétait que son amie soit pas bien si c'était le cas bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyJeu 30 Avr 2009 - 1:38

Rachel n'avait pas vraiment eu de déclic. Enfin, si elle aimait les livres et elle avait toujours vécu autour de livres. Avec une mère libraire qui lui avait ensuite proposer de reprendre la boutique, c'était évident que ce travail était fait pour elle.
Rachel ne jugeait jamais sur les apparences, elle. La preuve, quand elle avait rencontré Duncan, elle s'était plutôt concentré sur son sourire, puis avait cherché à en savoir plus: pourquoi semblait-il toujours d'humeur fêtard? y'avait-il autre chose derrière? Les gens constituaient un mystère, et Rachel aimait lorsqu'on l'autorisait à les déchiffrer. Elle ne le faisait jamais sans accord. La seule personne qu'elle avait critiqué sur la base de préjugés était un jeune médecin présomptueux et dragueur. Elle n'avait pas cherché plus que cela. A part le fait qu'il l'amusait au fond...

Rachel regarda Duncan embêter sa fille. Tonton Dundun, ça lui allait très bien avec son corps de grand dadais <3 bien bâti <3 xD, il faisait très protecteur. D'ailleurs, elle nota dans un coin de sa tête que si un jour elle avait besoin de quelqu'un si jamais sa babysitter n'était pas disponible, Duncan serait le premier sur la liste. Peut-être qu'il ne se faisait pas assez confiance, mais elle avait confiance pour deux, il ne ferait pas de mal à Samantha et ne la délaisserait pas de vue.

"Non je ne voulais pas dire ça, je me prendrais la tête au moment de choisir justement de passer cette vie là en pensant aux points positifs et négatifs, mais sinon non t'as pas l'air de te prendre la tête. En même temps comment tu veux te prendre la tête, regarde l'ange que t'as créée."

Rachel sourit. A chaque fois qu'elle avait souci - chose rare dans sa vie - elle regardait sa fille faire une bêtise puis tout de suite elle se sentait mieux. Etre une femme, une femme d'entreprise, une mère et une épouse était difficile à concilier pour une seule personne. Pourtant elle y arrivait bien. Et elle ne paraissait jamais sur les nerfs en plus ! Elle prenait tout sérieusement. C'était ce que ses amis admiraient le plus chez elle, elle semblait indestructible. Et contente de la vie qu'elle menait.

- Tu prends la vie comme elle vient, en gros.

Rachel prit un air songeur. Elle n'était pas pareil. Elle devait tout organiser dans sa vie, sinon elle perdait vite le contrôle et elle détestait cela. Le fait qu'elle soit un tantinet maniaque n'était dû au hasard. Et lorsqu'un élément perturbateur venait s'incruster dans son emploi du temps, elle était vite prise au dépourvu. Pour cela qu'elle évitait le moindre parasite cherchant à remettre en question sa vie.

"Non non ils ne doivent pas se ressembler mais pour le moment ils se ressemblent tous, réveil, manger, boulot, dodo... A quelques exceptions faites voilà quoi... Mais si tu veux on se voit après le film, il commence dans 5 minutes et je ne voudrais surtout pas priver Samantha de son fiancé même si je suis jaloux je l'avoue."

Rachel sortit de sa rêverie lorsqu'il prononça les mots "5 minutes". L'heure la rappelait à la réalité. Elle regarda sa montre et hocha de la tête. En effet... dans cinq minutes le film commençait, ou plus exactement les publicités et les bandes annonces que Sam adorait regarder. Rachel aimait aussi d'ailleurs, voir comment les images servaient à offrir du rêve. C'était commercial, et cela reflétait la société consommatrice actuelle, mais elle ne pouvait s'empêcher d'y trouver du bon.

- Les exceptions, comme... aujourd'hui?

Rachel prit un air légèrement hautain avec un sourire malicieux aux lèvres. Sa venue et celle de Samantha avaient-elles réussi à égayer un peu sa journée? Les rencontres imprévues étaient des exceptions dans une vie construite sur la routine. Rachel commençait à se demander si elle n'était pas comme Duncan en fait. Même si elle avait un travail, un enfant, et un mari... sa vie aussi était constitué du schéma "réveil, manger, boulot, dodo"! C'était vraiment étrange, elle n'avait jamais remis en question d'ELLE MEME sa propre existence.

- Je veux bien qu'on se voit après le film et que.. tu aies BIEN fini ta journée de travail, hein?

Rachel prit un air inquisiteur. Elle ne voudrait pas qu'il "sèche" des heures de travail pour elle.

- J'irai déposer Sam à la maison avec la babysitter et ce soir on se fait une virée en amoureux!

Rachel éclata de rire <3. Samantha se mit à grogner, jalouse?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyJeu 30 Avr 2009 - 23:03

Duncan était un grand garçon bourré d'apparence, mais comme toutes personnes concrètes il cache bien son jeu, si il n'a pas confiance en lui c'est bien parce qu'il cache quelque chose et que dans son passé quelque chose c'est peut être passé pour qu'il en arrive à cela ?
Duncan n'aime pas plus que cela son côté fêtard mais au moins il n'a pas l'impression de vieillir et de devoir prendre des responsabilités tout bêtement, et ce qu'il aime chez Rachel justement c'est qu'elle semble avoir dépassé ce mode de vie, elle semble avoir la tête sur les épaules, une vie rangée et heureuse, une fille qui donne surement un sens à sa vie, un mari aimant et une épaule sur laquelle se reposer lorsqu'on en a besoin.
Alors que lui qu'a-t-il dans la vie ? Rien lui même, et encore il ne se suffit pas à lui même en réalité, il n'arrive pas à être heureux seul mais dès qu'il est en couple il ne fait rien pour l'être également, il n'arrive pas à se lacher et être sérieux dans une relation, il n'aime que s'occuper de ses amis ayant ainsi peut être un début de sens à sa vie mais ce n'est pas parce qu'on est toujours là pour ses amis que ses amis lui rendront un jour la pareille, mais fait il tout cela pour avoir ce retour ? Non il ne pense pas au retour en agissant de la sorte mais peut être que ce mode de vie est un échapatoire lorsque monsieur a peur ?
Duncan fit un petit sourire timide et hocha la tête, oui il prenait la vie comme elle venait, de toute façon devait il faire autre chose ? Oui il le devait mais seulement il n'y arrivait pas prendre sa vie en main l'effrayait plus que de mourir seul. Aucune logique à tout cela.


_Tu es mon exception.

Une phrase lourd de sens lui qui n'aime pas lui dire qu'elle est la seule personne avec qui il aime parler avec qui il se sent écouter et surtout conseiller et conseils qu'il suit la plupart du temps assez rapidement. Mais il ne le dira pas que cette phrase ne parle pas que du sujet actuel. Il sourit, Rachel était une mère poule, elle voulait toujours prendre soin des gens qu'elle aimait... Ou appréciait plutôt car Duncan n'irait pas jusqu'à penser que Rachel l'aimait, même amicalement, elle devait l'apprécier rien de plus de toute façon qui pouvait réellement l'aimer ? Il n'avait rien d'exceptionnel enfin si un beau corps mais sinon ? L'intérieur est il plus beau que la carapace ?

_Pas de soucis passe me voir quand tu auras finis tout ça, je finis pas tard en plus ce soir.

Il fit un clin d'oeil à Rachel et vit Samantha râler, il sourit et se leva pour se pencher vers elle et lui déposer un baiser sur le front.

_T'en fais pas tu restes ma princesse, tu sais bien que ta maman est déjà prise.

Il sourit et reprit sa place, il adorait ces deux femmes là, l'une était sa princesse et l'autre était une amie cher à son coeur. Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyVen 1 Mai 2009 - 2:31

Rachel nota le sourire que Duncan émit lorsqu'elle fit sa remarque "Tu prends la vie comme elle vient, en gros." Elle avait l'impression que la moindre parole qu'elle émettait vis a vis de lui le permettait d'avancer, comme si chaque compliment qu'elle faisait avait un impact sur lui. Et elle était assez gênée d'ailleurs. Elle aurait voulu que Duncan trouve les mots lui-même, il valait tellement plus qu'il ne le croyait... mais bon, on a tous besoin du regard de quelqu'un d'autre pour trouver un peu d'espoir. Et les yeux de Rachel aidaient bien des gens à trouver l'image qu'ils voulaient réellement projeter d'eux-mêmes.

"Tu es mon exception."

Rachel continua de rire toujours avec son air angélique. Elle balançait légèrement Samantha dans ses bras qui se mettait à rigoler elle-même. Deux petits anges. Rachel ne se rendait pas compte de la portée des mots de Duncan. Elle savait qu'elle était la seule capable à le raisonner quand il faisait une grosse connerie - comme finir bourré à une soirée et draguer de manière lourde une femme - ou lorsqu'il se sentait dans une vague de dépression. Mais elle n'avait jamais eu la présomption de penser que son amitié était celle que Duncan chérissait le plus. Elle n'oserait pas. Alala ils sont mignons <3! Deux amis, deux meilleurs amis même? qui doutaient de la force de leur attachement. Peut-être que des événements futurs les rapprocheront encore plus et leur prouveront qu'ils n'avaient rien à douter en réalité...?

"Pas de soucis passe me voir quand tu auras finis tout ça, je finis pas tard en plus ce soir."

Rachel hocha de la tête. Cela lui ferait du bien de traîner un peu en sa compagnie, seule à seul. Ou pas? Ils pouvaient même aller à un bar, elle n'avait rien contre. Don ne rentrerait pas tôt ce soir. Comme tous les soirs dernièrement. Elle sourit pour montrer son enthousiasme. Elle était contente qu'il ait proposé de passer du temps avec elle. Elle se demanda pourquoi elle n'y avait pas pensé avant, cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vraiment amusés ensemble.
Rachel le regarda dans les yeux pour essayer de voir s'il disait la vérité. Oui, c'était bon, il finissait réellement tôt ce soir. En même temps, Rachel aurait gobé un mensonge, elle était très facile à duper. Trop gentille, trop naïve. Elle regarda Duncan déposer un baiser sur le front de sa fille. C'était vraiment trop attachant.

- Dis au revoir à tonton Dundun, Sam !

Rachel regarda la réaction de Dunk" face à cette appellation. Samantha lui fit des coucou de la main et le salua tout sourire. Apparemment, elle lui pardonnait de l'avoir ralentie dans sa marche nuptiale vers son futur mari! xD Des filles qui passèrent à côté du cinéma trouvèrent le spectacle tout aussi charmant. Un homme qui s'entendait avec les enfants, c'était toujours très... touchant. Rachel déposa Samantha à terre et lui prit la main. Elles s'engouffrèrent dans la salle de cinéma pour regarder le Zac Efron cher au coeur de Samantha...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas EmptyMar 5 Mai 2009 - 11:10

Duncan trouvait les mots mais pour lui ça n'avait pas un impact assez important, enfin il pouvait penser exactement ce que Rachel lui disait mais voilà il n'était jamais sûr de prendre les bonnes décisions alors voilà Rachel elle au moins appuyait la où ça faisait mal et après il réfléchissait dans son coin et pesait le pour et le contre, après il ne mettait peut être pas forcement en pratique ce qu'il s'était rendu compte mais bon. C'était déjà un pas en avant pour lui.
Duncan aimait voir rire Rachel et voir Samantha heureuse, pour lui tout ça était important alors qu'il ne le montrait pas il ne le disait pas i ln'aimait pas trop s'afficher avec ces sentiments aussi bien d'ailleurs à l'extérieur qu'à l'intérieur!
Duncan n'avait pas mentit et Duncan n'était pas trop du genre à quitter son boulot pour un cas comme ça ce n'est pas de la méchanceté mais c'était pas un cas d'urgence mais c'est clair que si Rachel l'appelle en disant que Samantha vient de s'ouvrir le genou il court l'aider lol x) quel idiot!
Il fit alors un signe de main aux deux miss.


_A plus tard, et Rachel passe me voir chez moi on verra ce qu'on fait après ok ?

Duncan finit alors sa journée tranquillement, sans embrouille, son patron était légèrement sur lui mais sans plus il pouvait revenir le lendemain c'était le plus important non ? Qu'il ait toujours son job!

[Fin de sujet]
[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Vide
Message(#) Sujet: Re: Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Avant l'heure c'est plus l'heure {Rachel Menken & Duncan Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: CocoWalk-