AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -42%
Hot Wheels Coffret 20 véhicules
Voir le deal
19.99 €

Partagez | 
 

 ▬ do you want to try again ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
Nora Golightly

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? EmptyDim 26 Avr 2009 - 21:16


      morgan & bonnie
      ▬ do you want to try again ? Th_b0110 ▬ do you want to try again ? Th_b0111
      (c) assezbelle



    Journée entièrement ensoleillée à Miami, pour ne pas changer. Même après six mois, Bonnie était toujours impressionnée par la chaleur et le beau temps qui pouvaient régner dans cette partie des Etats-Unis. Depuis toujours, elle était habituée à la neige, au vent, au froid…les basses températures ne lui faisaient plus rien dorénavant mais lorsqu’il a fallut changer ses habitudes pour s’intégrer à un nouveau style de vie, ce fut moins aisé. Pourtant, elle y a vite prit goût. Elle ne pouvait pas se plaindre alors qu’elle pouvait enfin sentir les rayons du soleil lui dorer la peau, pouvoir se promener en petite tenue sans aucun problème. Elle voyait souvent des femmes faire du roller en bikini près de la mer. Aucune chance de voir un tel spectacle au Canada. Oui, c’était la belle vie. Un petit coin de paradis qui n’était pas toujours tranquille néanmoins. Bonnie avait encore et toujours la mort de Daniel Tiggs dans la tête mais aussi cette histoire des trois autres corps retrouvé dans le parc du quartier. Voilà une bien sombre histoire qui allait faire parler les résidents pour un bon moment encore. En revanche, ce qui motivait Bonnie à en savoir plus n’était pas pour objectif d’avoir de quoi parler avec ses voisins mais plus pour son propre intérêt, et celui de son couple aussi d’ailleurs. Tout ce bruit autour de ces meurtres provoquaient déjà pas mal de conséquences dans Ocean Grove. Plusieurs fois par jour des officiers pouvaient taper à votre porte pour vous poser des questions ou vous prendre pour l’un des suspects si vous ne semblez pas assez sincère à leurs yeux. C’était de plus en plus invivable pour Bonnie qui ne cessait de guetter la suite des évènements. Heureusement, elle pouvait se divertir et essayer de penser à autre chose avec les diverses activités que pouvait lui offrir cette ville.

    Près de quatorze heures de l’après-midi, Bonnie avait terminé de s’occuper de nettoyer la vaisselle et son boulot au Blue Lagoon Bar ne commençait qu’à partir de dix-huit heures. En effet, ses horaires au bar n’étaient pas toujours les mêmes selon les jours mais cela ne dérangeait plus Bonnie. Au début c’était difficile à suivre, mais à force elle n’y voyait plus aucun problème. D’ailleurs, aussi surprenant que cela puisse paraître, la jeune femme aimait plutôt bien travailler dans ce bar. Le gérant était sympa, ainsi que les employés. L’ambiance était toujours très conviviale et c’était certainement pour cela que Bonnie aimait y passer du temps sans râler ; même si parfois c’était très épuisant. Par conséquent, elle avait une bonne partie de l’après-midi pour elle et connue pour ne pas rester inactive, Bonnie décida de prendre un de ses livres favoris dont elle ne lassait pas de relire : Macbeth de Shakespeare puis partit pour Greynolds Park.

    Bien avant de se poser, Bonnie se laissa guider dans le parc. La chaleur n’était pas étouffante, tout juste agréable et voir un peu de monde était tout autant plaisant. Quelques signes pour saluer, quelques pauses pour discuter puis Bonnie s’avança sur la pelouse bien verte et fraiche. Elle aurait très bien pu opter pour un des bacs près du point d’eau mais finalement, le contact direct avec la nature avait gagné. Bonnie fit attention à l’endroit où elle prit place et fit en sorte d’être confortablement installée alors qu’elle était vêtue d’une robe. Elle ôta ses lunettes de soleil qu’elle fit glisser dans ses cheveux et ouvrit enfin son bouquin là où elle s’était précédemment arrêtée. Sa lecture dura un peu plus d’une bonne demi-heure avant qu’un élément perturbateur ne vienne l’interrompre. Et pourtant la journée avait tellement bien commencé. C’était dans ses habitudes de quitter les lignes pour regarder autour d’elle de temps en temps et c’est alors qu’elle l’aperçut, s’approchant d’elle à petit pas. Elle soupira et d’un geste las, referma le bouquin qu’elle déposa sur ses genoux, le doigt retenant la bonne page.

      - Je croyais avoir été clair la dernière fois… mais visiblement tu aimes perdre ton temps.


_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.


Dernière édition par Bonnie Whealer le Ven 8 Mai 2009 - 19:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: Re: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? EmptyLun 27 Avr 2009 - 21:17

    Le dimanche, le jour le plus détesté sans doute du jeune héritier. Néanmoins contrairement aux pauvres personnes aux revenus modestes se contentant de demeurer chez eux en anticipant douloureusement le lundi matin où ils devraient se tuer à la tâche pour un salaire de misère, Morgan lui pouvait toujours forcer les portes de chez Gucci ou Cerruti et faire revenir les employés censés être en week-end simplement par envie de se faire tailler un costard sur mesure un dimanche et emmerder les pauvres gens, se rendre à des fêtes ou des cocktails VIP, ameuter les paparrazzis dans les ruelles de la ville, voire encore se remettre d'un lendemain de fête trop arrosé. Comme toujours, le samedi soir avait était propice à une soirée faite par et pour les gosses de riches ; champagne et coke à volonté ; il fallait bien que jeunesse se fasse. En outre Morgan ne se souvenait pas même de la veille, un gros trou noir s'imposant à lui lorsqu'il s'éveilla dans l'après-midi auprès de deux blondes avant d'aviser l'état de sa chambre. Un bordel complet fait de cadavres de bouteilles et de cendriers pleins, une odeur de tabac froid mêlée à des relents d'alcool se faisant désagréablement sentir. Morgan se redressa alors, massant ses tempes douloureuses, la mine mal réveillée il avisa néanmoins les deux silhouettes frêles commençant à s'agiter dans un gloussement sous les draps. Ni une ni deux, Wagner les invita "galamment" à prendre la porte, ce qu'elles firent sans s'offusquer, ayant au contraire pour elles un large sourire aux lèvres. Une douche le remit d'aplomb, ne se retenant pas cependant pour aviser son reflet dans le miroir lui renvoyant un dos parcouru de quelques griffures ; quel dommage d'avoir oublié les souvenirs d'ébats passionnés avec deux tigresses à cause de l'alcool. Peu importait finalement, ce n'était guère la première fois qu'il avait pour lui un trou noir et il ne s'en formalisait guère. Une fois fraichement lavé et réveillé, vêtu alors sobrement d'un costume sombre griffé d'un des plus grands couturiers, un bref soupir s'échappa de ses lèvres tout en avisant l'état de sa maison; non pas qu'il demeurait maniaque mais il lui fallait rameuter au plus vite la femme de ménage afin qu'elle ne nettoie ce cafarnaüm, puisque dans la soirée son père devait revenir de Paris et lui rendre visite. Un détail qui pourtant lui donnait presque du baume au coeur -si tant est qu'il en avait un-, malgré son visage sombre et fermé. Wagner junior avait beau se mettre sur un piedestal et demeurer le garçon le plus salaud et influent du coin, il n'en demeurait pas moins un jeune homme qui avait toujours vécu seul, en souffrant considérablement même s'il ne le montrait guère. Aussi, savoir qu'un dîner de famille se profilait le rendait aujourd'hui plus humain, bien que Morgan n'était guère de ceux qui explosaient explicitement de joie, plutôt inexpressif au niveau sentimental. Les seules expressions ornant son visage ténébreux ne demeuraient que ces sourires pervers, froidement amusés ou ces regards hautains, rarement autre chose. L'on frappa soudain à la porte de sa chambre, et le jeune homme au charme certain mais à l'arrogance exacerbée dût enjamber les bouteilles avant de venir ouvrir. Sur le seuil, une femme d'une trentaine d'année, sa propre femme de ménage lui tendant alors un plateau d'argent sur lequel y était apposé un papier. Quelque peu méfiant, anticipant le contenu du message, Morgan eut un bref regard pour la demoiselle avant de se l'approprier. "Retenus à un gala, je ne viendrais pas ce soir." Le visage de Morgan s'était considérablement assombri alors qu'il sentit son coeur s'éteindre. Déglutissant douloureusement sous la nouvelle lui prenant au coeur avec colère et déception, il laissa son regard darder le bout de papier quand la jeune femme tenta chaleureusement de lui remonter le moral.

    « Tout va bien Monsieur Wag... »
    « A merveille. Mais vous êtes virée. »

    Sa voix trancha l'air avec fureur bien que seul un murmure suave et bas s'était échappé de ses lèvres comme il froissa le morceau de papier avant de le jeter à terre et de passer le seuil de sa porte. Il ignora la mine soudain pâle et déconfite de sa femme de ménage, sortant dès lors de chez lui avec arrogance et colère froide. Sortant ses lunettes Gucci de sa poche avant de les enfiler, il avait véritablement l'air d'un gosse de riche hautain et imbu de lui-même, ce qui était sa véritable nature d'ailleurs. Ne sachant vraiment pourquoi, Morgan le parc du quartier résidentiel, marchant de longues minutes avant qu'enfin son regard sombre n'accroche une silhouette qu'il ne connaissait que trop bien. Un sourire se dessina dès lors sur les lèvres du jeune homme, comme il attrappa avec vivacité une rose blanche cueillie dans le bouquet d'une femme trop potelée qui passait par là et qui réprima un "hééé" offusqué sans pour autant aller oser faire payer l'audace de ce jeune homme qui déjà marchait d'un pas assuré, fixant droit devant lui la silhouette de Bonnie assise sur l'herbe fraîche. Néanmoins, à peine eut-il le temps de lui tendre la rose de son sourire arrogant et sombre, que déjà la belle entama les représailles.

    - Je croyais avoir été clair la dernière fois… mais visiblement tu aimes perdre ton temps.
    « J'aime en tirer des profits au maximum, bien au contraire. »

    Arquant légèrement les sourcils comme pour inviter la demoiselle à s'enquérir de la rose qu'il lui offrait galament, Morgan jeta un bref coup d'oeil au livre de la belle convoitée avant de reprendre dans un murmure suave.

    « Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. »

    Un message à faire passer ? ... Si peu. Par ailleurs il était étonnant de voir que Wagner junior avait tout de même un tant soit peu de culture, en l'entendant en outre citer du Shakespeare. Il avait beau être diplomé d'Harvard, les billets verts avaient fortement payé son diplome. Il avait néanmoins vite compris que dans son milieu, on n'étonnait guère plus le client par l'argent que par la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
Nora Golightly

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: Re: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? EmptyJeu 30 Avr 2009 - 23:23


    - J'aime en tirer des profits au maximum, bien au contraire.

    Bonnie fronça les sourcils puis détourna ses yeux de lui pour les poser sur la fleur qu’il lui tendait. C’était une rose blanche. Morgan savait s’y prendre, c’était indéniable et si Bonnie n’était pas engagée, peut-être qu’elle le laisserait espérer mais ce n’était pas cas. Son geste avait beau être agréable, Bonnie n’était pas stupide, elle savait quel genre d’homme il était et la seule raison qu’il le pousser à agir ainsi avec elle. Il aurait très pu se contenter d’un « non » la première fois qu’ils s’étaient rencontrés, mais Bonnie ne s’était pas rendu compte qu’elle lui avait offert sur un plateau d’argent un sacré défi à relever. Maintenant, c’était quasi impossible de se débarrasser de lui visiblement. Heureusement que Caleb n’était pas au courant de ce petit manège, Bonnie s’était bien gardée de lui avouer d’ailleurs. Non pas parce qu’elle trouvait les avances de Morgan intéressante, mais parce qu’elle était convaincue qu’elle pouvait s’en tirer toute seule, sans l’aide de son cher et tendre. Elle n’était pas de la dernière pluie, et ce Morgan n’était pas la première de son espèce que Bonnie pouvait rencontrer dans son existence. Ses manières pour attirer une femme pouvait en séduire plus d’une, c’était presque une évidence mais Bonnie n’était pas assez stupide pour tout gâcher en tombant de l’infidélité. Ah peut-être dans une autre vie. Pour l’instant, Morgan devra rêver, et simplement rêver.

    - Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache.

    L’expression sur le visage de Bonnie changea, quelque peu étonné qu’il cite une réplique du bouquin qu’elle tenait entre ses mains. Voilà bien une surprise. Certes, elle ne le prenait pas pour un abruti fini mais ne s’y attendant pas, elle s’étonna alors. Un mince sourire étira ses lèvres et d’un geste poli, s’empara de la rose qu’il lui présentait toujours. Ce n’était en aucun cas une manière de lui dire que tout était possible, ou bien qu’il avait gagné une quelconque manche car ce n’était absolument pas le cas. Bonnie était tout simplement bien élevée et elle le devait bien à l’éducation qu’elle avait reçue. Sa mère disait toujours qu’il fallait accepter un cadeau ou tout autre chose, même si c’était inconvenant de peur de blesser la personne qui l’offrait. Dans le cas présent c’était stupide en y réfléchissant, Bonnie n’imaginait pas Morgan se vexer pour si peu mais passons. En attrapant la rose, elle en profita pour se lever et ainsi soutenir plus facilement le regard du jeune homme. Son livre se ferma alors complètement, perdant la page qu’elle avait spécialement gardé avec l’un de ses doigts, mais qu’importe…elle le connaissait par cœur. Par réflexe, elle sentit la rose puis jeta un bref coup d’œil à Morgan. Elle ne comprenait pas pourquoi il continuait à espérer quelque chose d’elle alors qu’elle lui avait bien précisé que rien ne se passerait entre eux. Il pourrait tout essayer, si cela pouvait l’amuser, Bonnie savait pertinemment qu’elle ne craquerait pas. Apparemment, il avait besoin qu’on le lui répète même si dans le fond, c’était certainement peine perdu.

      - Tu devrais faire ce genre de cadeau à une personne libre, je suis sûre que le résultat serait plus intéressant.


    Tous deux savaient où elle voulait en venir. Ce n’était pas pour papoter ou pour montrer que la galanterie était toujours de ce monde que Morgan cherchait tant à séduire Bonnie mais pour avoir la simple satisfaction d’avoir réussi à la conquérir. Ce n’était qu’une fille parmi tant d’autres et la facilité qu’il devait connaître pour appâter les femmes était telle qu’il suffisait d’une résistance pour créer la fascination. Malheureusement c’était tombé sur Bonnie. Néanmoins, elle ne cherchait pas non plus à l’expulser de sa vie comme un mal propre, après tout il ne faisait rien de mal puisque Bonnie était purement consciente de ses faits et gestes et connaissait parfaitement ses limites. Il finirait bien par laisser tomber à la longue. D’un regard imposant, elle lui montra le chemin, l’incitant alors à la suivre s’il le désirait. Malgré tout, elle était intriguée par ce drôle de personne qu’il était. Curieuse mais avec réserve. Elle ne voulait pas non plus prendre le risque d’aggraver la situation et permettre à Morgan de s’introduire un peu plus dans l’univers de Bonnie. C’était déjà bien compliqué ainsi.

      - Tu ne perds pas espoir. Tu crois qu’il suffit de m’offrir une rose pour que je tombe dans tes bras ? Saches que même si j’avais été seule, il en aurait fallut beaucoup plus. Mais ce n’est pas important, puisque je suis en couple et que tu auras beau tout faire, tu ne m’auras pas, lui dit-elle en lui lança un immense sourire et en levant les yeux au ciel. Après tout, pourquoi je chercherai à tout gâcher en cédant à tes avances alors que j’ai déjà tout ce dont je désire ? Qu'est-ce que cela pourrait m'apporter ? Pas grand chose je pense. Elle haussa les épaules, l’air indifférent et le regard posé devant eux tout en continuant de marcher.


_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.


Dernière édition par Bonnie Whealer le Ven 8 Mai 2009 - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: Re: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? EmptyMar 5 Mai 2009 - 21:32

    Une rose tendue pour un regard à la fois surpris et méfiant ; les belles effarouchées de la trempe de Bonnie ne restaient que bien trop souvent méfiantes face à cette catégorie de jeunes hommes débauchés voire presque dangereux que représentaient Wagner junior. Et pourtant, bien loin tout de même d'être un romantique fleur bleue donnant son coeur à une seule et unique femme, préférant au contraire varier les demoiselles chaque nuit, Morgan n'était pas non plus le premier goujat du coin. Un côté de sa personnalité complexe qui le rendait incernable voire même agaçant ; qui donc gardait son calme serein face à une chose ou une personne qu'il ne comprenait pas ? Néanmoins, il était évident que Bonnie savait pertinemment que le geste princier du jeune homme n'avait rien d'innocent, et que derrière la rose se cachait le désir de la mettre dans son lit, ou tout du moins de la conquérir dans l'unique but d'en ressortir vainqueur. Loin d'être naïve donc, la douce restait sur ses gardes, et n'en constituait ainsi qu'un jeu d'autant plus jouissif pour Morgan, voyant alors que la barre était placée bien plus haute que ce qu'il n'avait pu penser. Pourtant le jeune héritier savait depuis le début que Bonnie était classée comme inaccessible, mais sans doute était-ce pour cela que la chasse en devenait attrayante, sans compter que lors de ses premières avances, la jolie demoiselle l'avait repoussé sans pour autant ne pas se sentir flattée, et c'est ce qui avait poussé Morgan à revenir à la charge. Traquer la proie jusqu'à ce qu'elle ne cède , par dépit ou par tentation, demeurait pour lui un jeu tant distrayant qu'il ne pouvait s'en passer ainsi. Sans compter que Bonnie comptait dans le lot des demoiselles difficiles à conquérir, tellement différente de celles qui tombaient dans les bras de Wagner dans un claquement de doigts, que ce soit pour son charme ou son argent, cela en devenait ennuyeux. Bonnie s'était donc profilée comme l'élément perturbateur de son ennui lassant, jolie jeune fille au coeur déjà pris qui n'échapperait certainement pas aussi facilement à la détermination de l'héritier. La surprise du geste galant redoubla alors lorsque le jeune héritier sortit alors mot pour mot l'une des phrases du bien aimé écrivain des romantiques affirmés ; Shakespeare. Bien sûr il aurait été mentir que d'avouer que Morgan connaissait l'oeuvre par coeur, il aurait été même mentir que d'affirmer qu'il connaissait exactement l'histoire de MacBeth. Mis à part les grandes lignes et quelques répliques ici et là pour ne pas être dépourvu de culture face aux clients les plus intraitables, Morgan n'était pas spécialement fan de la grande littérature, préférant de loin les gros chiffres de ses affaires. Cependant la demoiselle s'empara tout de même de la rose blanche dans un sourire à la fois froid et poli, se levant dès lors sous le rictus en coin de Morgan qui ne la lâchait plus du regard, comme le loup épie sa brebis.


      - Tu devrais faire ce genre de cadeau à une personne libre, je suis sûre que le résultat serait plus intéressant.

      « Détrompe toi. Ca aura bien plus de saveur avec toi. »


    Au moins Wagner avait le mérite d'être clair et direct. Ce sourire sombre toujours au coin des lèvres, il ne la quittait plus de son regard noisette alors que la demoiselle prit son chemin d'une démarche assurée, très tôt suivie par Morgan, visiblement amusé par le jeu tacite établi entre eux. Son regard croisa de nouveau le sien lorsqu'elle prit la peine d'abaisser ses gardes pour sentir le parfum sucré de la rose ; signe peut-être prometteur pour l'héritier, allez savoir. Quoiqu'il en soit, Morgan ne daignait pas en rester là, visiblement déterminé à la faire changer d'avis, il marcha à ses côtés avec cet éternel air à la fois fermé et amusé, la dévorant du regard avec peut-être trop d'indécence, tout en gardant pour lui son charme certain.

      - Tu ne perds pas espoir. Tu crois qu’il suffit de m’offrir une rose pour que je tombe dans tes bras ? Saches que même si j’avais été seule, il en aurait fallut beaucoup plus. Mais ce n’est pas important, puisque je suis en couple et que tu auras beau tout faire, tu ne m’auras pas.
      « Tant de venin contre moi, Bonnie. Tu brises mon petit coeur. » fit-il en penchant légèrement la tête sur le côté, rétorquant dans un naturel triomphant.
      - Après tout, pourquoi je chercherai à tout gâcher en cédant à tes avances alors que j’ai déjà tout ce dont je désire ? Qu'est-ce que cela pourrait m'apporter ? Pas grand chose je pense.


    La jeune fille haussa les épaules, visiblement persuadée de ce qu'elle venait de dire, c'en était presqu'une aberration pour Morgan que d'entendre que sa vie parfaite lui convenait tout à fait. Aussi, le jeune héritier se stoppa, et aussitôt attrappa le bras de la belle avant de plonger son regard sérieux dans le sien.

      « De l'amusement, ta vie est plate et sans intérêt, tu t'ennuies, et tu le sais. » eut-il l'audace de dire dans un sérieux terrible avant de reprendre. « Tu vas devenir femme au foyer et t'accrocher pour toujours à un homme qui finira par te tromper avec la première venue. La vérité c'est que tu es trop puritaine et rangée pour tenter quoique ce soit qui te sortirait de ta vie insipide. »


    De la pure provocation ? Certes, mais en un sens Morgan pensait véritablement ce qu'il disait, se montrant sérieux voire blessant, Wagner ne faisait pas toujours dans la diplomatie.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
Nora Golightly

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: Re: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? EmptyVen 8 Mai 2009 - 19:19


    Bonnie Whealer devait aimer jouer avec le feu. Lorsqu’elle était encore au lycée, elle avait l’étiquette de la parfaite élève, toujours clean et propre sur elle. Une fille ayant de la classe. Elle était jalousée par ses camarades, parce qu’en plus d’être un modèle, elle était aussi une personne toujours volontaire pour venir en aide. Elle incarnait une perfection déroutante, malgré tout les rumeurs allaient bon train. Une jeune fille ne peut nullement être parfaite sans avoir quelque chose à cacher, elle était un petit ange mais dans le fond, qui était-elle vraiment ? Elle avait prouvé maintes fois qu’elle n’était pas non plus facile à détruire en quelques mots et quelques gestes. Déjà dans le rang de la haute société, elle arrivait sans mal à se placer aux dessus de toutes ces filles prétentieuses, filles à papa. C’était simple, elle méprisait ces personnes. Seulement, il y’avait une chose qu’elles savaient aussi : il ne fallait pas marcher sur les plates bandes de demoiselle Whealer. Elle peut tout aussi bien jouer les filles irréprochables que les filles manipulatrices afin d’obtenir ce dont elles désirent le plus. Alors oui, il y’avait quelques rumeurs (vraies ou fausses, peu importe) qui couraient sur elle à l’époque du lycée. Elle aimait jouer avec le feu, seulement cela ne se voyait que très rarement, souvent caché par cette masse de politesse et de bonnes manières. Morgan était joueur aussi, en plus d’être réellement agaçant. Bonnie avait toutes les raisons du monde pour ne pas l’appréciait mais malgré l’entêtement dont il faisait preuve, elle ne refusait qu’à moitié sa présence auprès d’elle. Elle pourrait alors se brûler les ailes, mais même si Bonnie était parfois naïve dans ses interprétations, elle n’était pas non plus stupide. Elle connaissait ses limites et discuter en compagnie de ce jeune homme plutôt surprenant n’était pas un crime. Et pour être honnête, elle était curieuse de voir jusqu’où cet homme pouvait être capable d’aller pour l’avoir. C’était une femme, bien sûr qu’elle était flattée d’être convoitée, même pour des raisons aussi…grivoises. Accepter un présent d’un prétendant n’était pas non plus une tromperie envers la personne qu’elle aimait, ce n’était qu’une fleur. Bonnie savait sur quel pied danser, tant qu’elle n’était pas surprise par un élément de dernière minute. Morgan aurait beau prétendre le contraire, il était prévisible, comme tous les hommes de son espèce à vrai dire.

    Bonnie prit la parole, engageant la conversation sur l’intérêt de ce petit jeu comme si de rien n’était. Bonnie ne se voilait pas la face, si Morgan était aussi souvent dans les parages lorsqu’elle levait les yeux, c’était pour une seule et unique raison. Bonne pour lui, mauvaise pour elle. Elle lui jura presque qu’il ne pourra jamais se vanter de l’avoir mise dans son lit, que ce n’était qu’une perte de temps pour lui mais il était persuadé du contraire. Elle leva les yeux lorsqu’il fit preuve de sarcasme avec elle, encore fallait-il qu’il ait vraiment un cœur avant d’avancer l’idée qu’elle lui avait brisé. Elle enchaina alors avec le gain qu’elle pourrait bien avoir si elle succombait à son charme. Elle aussi était persuadée d’une chose : l’amour. Bon nombre de personnes pourraient la juger de beaucoup trop romantique ou d’abuser un peu sur les romans à l’eau de rose mais elle se fichait bien de ce que ces personnes pouvaient bien penser. Du haut de ses vingt-deux ans, elle s’estimait bien heureuse de son sort. Cependant, Morgan ne sembla de cet avis. Alors qu’ils étaient en train d’avancer à pas lent sur un chemin de Greynolds Park, Bonnie sentit une pression au niveau de son bras et sa marche se stoppa aussitôt. Elle fut retournée vers le jeune homme. Surprise, elle fronça les sourcils puis l’agacement repris de plus belle.

      - De l'amusement, ta vie est plate et sans intérêt, tu t'ennuies, et tu le sais. répondit-il sans gêne, puis enchaina : Tu vas devenir femme au foyer et t'accrocher pour toujours à un homme qui finira par te tromper avec la première venue. La vérité c'est que tu es trop puritaine et rangée pour tenter quoique ce soit qui te sortirait de ta vie insipide.


    S’il y’avait bien un sujet à éviter devant Bonnie, c’était bien celui-là. Juger sa vie sur les choix qu’elle avait pu faire. Dans un vent de colère, elle retira brutalement son bras de l’emprise de Morgan. Ses yeux toujours froncés, elle ne perdit pas un instant pour soutenir son regard.

      - De quel droit te permets-tu de me dire de telles choses ? Tu me juges sans me connaître. Je ne serai jamais cette pauvre fille qui termine souillée et honteuse à la fin de l’histoire. Va donc te trouver une autre proie Wagner, tu t’en porteras bien mieux que si tu continues ton petit jeu avec moi.


    Elle tourna les talons, elle n’appréciait pas l’audace dont il avait fait preuve avec elle. Elle se retourna une dernière fois pour lui donner le plaisir de recevoir un regard noir avant de jeter au loin la rose qu’il lui avait offerte. Néanmoins, elle avait la désagréable sensation que ce n’était pas cet emportement qui allait l’aider à l’éloigner définitivement d’elle.


_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: Re: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? EmptyVen 22 Mai 2009 - 10:27

hs : sorry pour tout ce retard u__u'

    S'il y avait bien une chose qu'on ne pouvait imputer à Morgan Wagner, c'était bel et bien sa détermination de fer ; en outre c'était cette qualité qui avait fait de lui un businessman de renom, terrible requin des affaires tout comme son père, n'en démordant pas tant qu'il n'avait pas ce qu'il désirait. Et ce qu'il désirait, en l'instant, portait le doux dom de Bonnie Whealer, jeune fille aux airs parfaits, à la silhouette délicate, à la vie trop bien rangée. Ce n'était d'ailleurs guère la première fois que le jeune homme s'imposait comme défi de faire chavirer une demoiselle déjà prise voire mariée, mais plus qu'un défi, c'était le désir brûlant de l'avoir pour lui ne serait-ce que pour une nuit. Un jeu dangereux en apparence, quand en vérité l'influence de Wagner junior pouvait littéralement mettre à néant la vie sociale de quiconque viendrait s'interposer dans son envie de séduire la demoiselle. Et plus elle refusait ses avances, plus cela amusait l'héritier qui se satisfaisait amplement de leurs joutes verbales cyniques et désabusées. Certes, il avait amplement conscience d'agir presque comme un harceleur sans morale, mais le jeu était si grisant et plaisant qu'il ne souhaitait s'arrêter en si bon chemin. Fait paradoxal néanmoins ; Morgan n'accepterait cependant jamais qu'elle s'abandonne à lui par dépit, seulement il demeurait persuadé avoir senti chez Bonnie cette faille fragile qui pourrait la faire sombrer. Plus que de la voir froisser ses draps, c'était la perspective de voir toute une vie parfaite mais trop bancale se défaire en une nuit entre ses bras. Pervertir une blanche colombe était toujours plus exaltant que de coucher avec la première venue ayant couché avec les trois quarts de la population masculine d'Ocean Groove. Abordant sourires divins, et portant sur lui l'odeur des parfums qui vous chamboulent, la prestance de Morgan Wagner n'avait d'égale que sa détermination ; certes il avait beaucoup de charme, mais son charisme s'apparentait d'avantage au diable venu corrompre une âme, et la fleur qu'il lui tendit n'avait en outre rien d'anodin. Ce geste galant n'avait rien de désintéressé, et tester la réaction de la belle quant à son présent délicat demeurait primordial pour Wagner, qui de son regard surpris à son sourire léger, n'avait rien échappé du comportement de la douce en réponse d'une simple rose. Finalement, ce fut doté de ce sourire en coin sombrement amusé que le jeune homme suivit la demoiselle prenant la fuite, l'air sûr de lui et décontracté, le rendant diablement agaçant. C'est alors que, comble de la provocation, le jeune héritier ne se gêna guère pour remettre en cause la vie trop rangée de miss parfaite, attrapant son bras chétif dans un regard trop sombre. Sérieux et perdant alors son rictus amusé, Wagner parlait alors avec sincérité quant à ce qu'il pouvait penser de la vie de la demoiselle... Une affaire qui ne le concernait en rien, et pourtant son but était véritablement de la troubler par ses paroles tranchantes, quitte à lui entailler l'âme par ses mots quelque peu cruels.

      - De quel droit te permets-tu de me dire de telles choses ? Tu me juges sans me connaître. Je ne serai jamais cette pauvre fille qui termine souillée et honteuse à la fin de l’histoire. Va donc te trouver une autre proie Wagner, tu t’en porteras bien mieux que si tu continues ton petit jeu avec moi.


    Le regard sérieux du jeune homme se posa dès lors sur la fleur que la demoiselle devenue glaciale jeta à terre, avant de glisser de nouveau presqu'impassible sur Bonnie qui tourna farouchement les talons. Le sourire divin de Morgan s'était effacé, au profit d'un air plus sombre et ténébreux ; cette demoiselle semblait bien plus difficile à négocier que toutes les autres dont il avait pu avoir affaire... ou presque. Quelques badauds se promenant dans le parc s'arrêtèrent alors, toisant les deux jeunes gens dans une curiosité frôlant le voyeurisme, néanmoins leurs regards de compassion vis-à-vis de Morgan agaça ce dernier qui leva alors ses prunelles sombres sur les passants qui, gênés, reprirent alors leur route. Ne bougeant plus, fixant dès lors la jeune fille qui s'éloignait dans une rage presque bouillonante, la voix suave mais si provocante de Wagner s'éleva alors de nouveau.

      « Il te trompera. »


    La réplique si convaincue du jeune homme suintait la vérité prête à éclater. Car aux yeux de Morgan, aucun prince ne demeurait véritablement fidèle à sa tendre et douce, surtout lorsqu'on habitait un coin de Miami où les blondes péroxydées à la plastique parfaite régnaient en reines. Ne cessant dès lors de fixer la demoiselle, Wargner renchérit alors, l'air sérieux, ténébreux, et impassible.

      « Et s'il ne le fait pas de lui-même, je m'arrangerai pour qu'il le fasse. »


    En d'autres termes, tu peux prendre ta vengeance sur lui dès maintenant, mon ange. Les jeux sont faits.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
Nora Golightly

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: Re: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? EmptySam 20 Juin 2009 - 22:14


Il te trompera. La voix de Morgan attaqua violemment les oreilles de Bonnie, elle serra sa mâchoire et ses poings se fermèrent jusqu’à que ses ongles se logent dans sa peau. Mais elle continua de marcher, et bien qu’elle s’éloignait toujours plus de cet homme qui l’importunait, elle avait toujours l’impression de l’avoir dans les pattes, elle sentait sa présence. Et s'il ne le fait pas de lui-même, je m'arrangerai pour qu'il le fasse. Soudain elle s’arrêta sans avoir vraiment contrôlée ce geste. Elle fronça les sourcils, que voulait-il dire par « je m’arrangerai pour qu’il le fasse » ? Il était réellement prêt à tout pour l’avoir ? A quoi beau de se donner autant de peine en sachant pertinemment qu’il ne gagnerait pas à ce petit jeu. Une nouvelle fois, elle tourna des talons et revint sur ses pas. En se rapprochant de Morgan, elle jeta de brefs coups d’œil aux alentours et sa colère ne s’apaisait pas en regardant les passants qui les épiaient. Bonnie était hors d’elle et était effarée par tant d’arrogance. A quelques centimètres à peine du jeune Wagner, elle lui cracha ces paroles : Tu n’as donc que ça à faire ? Briser les couples ? Mais je t’en prie, fais toi plaisir mais saches une chose, même en agissant de cette manière je ne me retrouverai JAMAIS dans ton lit, tu as compris ?! Elle s’était faite violence pour ne pas trop s’emporter alors qu’on les regardait. Voilà qui allait servir de sujet de conversation aux commères du quartier. Bonnie Whealer, cette jeune canadienne qui perd rarement son self-control était pourtant bien haineuse à cet instant. Comment avait-elle pu être flattée par l’intérêt que lui avait porté Morgan ? Elle se retrouvait dans une situation qui ne lui plaisait guère et si Caleb venait à découvrir tout ce manège, il ne se retiendrait certainement pas autant que sa compagne. Raison de plus pour que cette histoire ne lui arrive pas jusqu’aux oreilles, elle y veillerait.

Elle le défiait du regard, la distance entre eux était facile à briser mais elle avait surtout envie de lui fermer son clapet de playboy plus qu’autre chose. L’important était qu’elle devait se calmer et respirer un bon goût. C’était évident qu’en se comportant ainsi, elle ne pouvait que lui faire plaisir mais bon sang que c’était dur de rester insensible à un tel comportement. Bonnie ferma un bref instant les yeux et respira un bon coup avant de faire un pas en arrière. Il n’était pas bien différent des autres hommes de son genre, ce n’était pas le premier qu’elle croisait. Néanmoins, ils avaient pour habitude d’abandonner au bout d’un certain temps mais quelque chose en Bonnie lui disait que ce serait plus difficile avec Morgan. Il était déterminé et c’était bien là le problème, il était beaucoup trop sûr de lui. En quoi il pouvait être certain que Bonnie craquerait ? Elle n’était pas une poupée qu’on manipulait à souhait, même si il lui arrivait d’être un peu naïve, elle n’était pas non plus née de la dernière pluie. Mais pourquoi tant d’acharnement ?

Tu devrais passer à autre chose…tu perds vraiment ton temps à jouer avec moi. Je sais que ce n’est sans doute pas dans tes habitudes de baisser les bras mais évitons les déceptions tant qu’il en est encore temps. Je te suis inaccessible, accepte-le !

C’était peut-être prétentieux de s’estimer si haut face à Morgan, mais d’une manière c’était la vérité. Bonnie était en couple, elle était heureuse et même si elle savait très bien que les contes de fée n’existaient pas, elle faisait assez confiance en Caleb pour ne pas craindre qu’il puisse lui faire du mal. Pas après tout ce qu’ils avaient traversés durant ces derniers mois. Les premiers temps pouvaient être amusants voire plaisants pour Bonnie, voir un homme s’intéresser à elle était toujours très flatteur mais il était nécessaire de mettre les points sur les i dès à présent. Surtout avant que les choses ne dérapent et que ce soit trop tard pour revenir en arrière. S’il ne comprenait pas maintenant qu’il fallait passer à autre chose, alors Bonnie allait devoir le supporter et se battre pour qu’il ne s’approche pas de son petit ami, qu’il ne tente rien. Un sacré défi.



_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Contenu sponsorisé





▬ do you want to try again ? Vide
Message(#) Sujet: Re: ▬ do you want to try again ? ▬ do you want to try again ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ do you want to try again ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Greynolds Park & Cabane du gardien-